L’appel du pied de Mohammed VI à l’Algérie est-il vraiment «de bonne foi» ?

M VI mécanisme
A quoi joue le souverain marocain, Mohammed VI ? D. R.

Par R. Mahmoudi – Le roi du Maroc a déclaré, mardi, la disposition de son royaume au «dialogue direct et franc» avec l’Algérie et proposé la création d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation afin de dépasser les «différends conjoncturels» entravant le développement des relations bilatérales.

Dans un discours à l’occasion du 43e anniversaire de l’invasion du Sahara Occidental («Marche verte»), le souverain alaouite a clamé que, depuis son accession au trône, il a appelé «avec sincérité et bonne foi» à l’ouverture des frontières entre les deux pays et à la normalisation des relations bilatérales. Un discours qui contraste avec les attaques formulées d’habitude à chaque occasion, et qui sont immédiatement relayées et amplifiées par les médias et la classe politique à la solde du Makhzen, avec une rhétorique usitée vouant aux gémonies le voisin de l’Est et l’accusant, notamment, de chercher à saborder l’avènement d’un Maghreb uni et à menacer systématiquement la paix et la stabilité de la région.

Ce n’est pas la première fois que Mohammed VI fait montre d’une telle ouverture et d’une telle disponibilité avec l’Algérie mais on sent que, cette fois-ci, il est déterminé à briser tous les «tabous» longtemps entretenus de la diplomatie de son pays, fondée sur le recours au lobbying international pour tenter de contrer toute démarche algérienne visant à renforcer ses positions dans le paysage régional et, surtout, à défendre la cause sahraouie face à l’arrogance marocaine.

«Le Maroc, renchérit Mohammed VI, est ouvert à d’éventuelles propositions et initiatives émanant de l’Algérie pour désamorcer le blocage dans lequel se trouvent les relations entre les deux pays voisins frères», en insistant que ce mécanisme «devra s’engager à examiner toutes les questions bilatérales, avec franchise, objectivité, sincérité et bonne foi, sans conditions, ni exceptions, selon un agenda ouvert».

Le rôle de ce mécanisme sera aussi, selon le roi, de contribuer au «renforcement de la concertation et de la coordination bilatérales pour permettre de relever efficacement les défis régionaux et internationaux, notamment ceux qui sont liés à la lutte antiterroriste et à la problématique migratoire».

Sur ce dernier point, il est vrai que le Maroc s’est réellement embourbé, sans avoir aucune solution tangible, à proposer pour endiguer les flux migratoires alors qu’il est soumis à des pressions accrues de la part des Espagnols qui leur reprochent notamment de ne pas «coordonner» efficacement avec l’Algérie.

Sur la question de «la réouverture des frontières terrestres», réitérée avec force par Mohammed VI dans son discours, aucun nouvel argument mais, surtout, aucune garantie n’est apporté pour convaincre l’Algérie de sa bonne foi. Les Algériens savent qu’il ne s’agit que d’une «énième manœuvre».

R. M.

Comment (107)

    BENNACERI
    13 novembre 2018 - 13 h 40 min

    Momo 6, nous fait cette proposition au moment ou le Maroc fête la colonisation illégale du Sahara Occidental, ceci pour imposer et faire reconnaitre indirectement cette occupation à l’Algérie si elle accepte la pseudo mains tendu. Ce roitelet n’est pas du tout honnête et sincère, il est et restera un calculateur et un manipulateur de première. Surtout que cette proposition viens à la veille d’une réunion à Genève les 5 et 6 Décembre prochain face au Polisario sous l’égide de l’O.N.U et sous l’observation de la Mauritanie et de l’Algérie étrange non! De plus, il ne faut pas oublié que la situation que se soit socioéconomique, revendicatif d’autonomie dans la région du Rif et les contestations dans l’Est ou le développement est absent et le chômage grandissant. Le pays qui donné le plus d’argents et qui avait pris parti pour le Maroc contre l’Algérie c’est à dire l’Arabie Saoudite à cesser tous liens avec pour de nombreuses raisons. Les seuls pays qui reste au côté du Maroc reste bien évidemment la France par intérêt pour ces entreprises installer au Maroc et certains pays du Golf dont le Qatar par contre pieds à l’Arabie Saoudite. Même l’O.U.A qui bien salut l’initiative du Maroc ne prend pas parti pour lui et ne condamne pas l’Algérie sur sa non réponse. De plus le gazoduc Nigeria, Niger et l’Algérie deviens une réalité alors que ce gazoduc devait passer par le Maroc puis l’Espagne. Le Maroc désir prendre la plus grande part du gâteau et avoir du gaz gratuitement. Suite au refus des trois pays le Maroc attenté de tout mettre en œuvre pour saboté ce projet, bien mal lui en à pris. Maintenant pour toutes ces raisons, le roi du Maroc cherche à se donner le beau rôle vis à vis du monde entier et aux yeux de ses sujets. Le roi du Maroc avec cette proposition connaissait déjà la réponse de l’Algérie car c’est de la poudre aux yeux que seul les incrédules prennent pour argent comptant.

    Houari 31
    8 novembre 2018 - 1 h 57 min

    Il se trouve que de nombreux analystes occidentaux s’accordent à dire que l’appel du pied de Med VI en direction de l’Algérie objet de cet article est en rapport direct avec le récent repositionnement de la France sur le dossier de colonialisation du Sahara occidental et dont la tenue, la semaine dernière, du Référendum en Nouvelle Calédonie sous l’égide des Nations Unies en est une singulière démonstration.

    Sid'Ahmed
    8 novembre 2018 - 1 h 44 min

    Ne soyons pas naïf en oubliant que cette soit disant «MAIN TENDUE» a ete faite par M6 lors d’un discours de célébration de la 34ème année de la colonisation du Sahara Occidental.

    HOUMTY
    8 novembre 2018 - 1 h 39 min

    SALAM L’KHAWA…. Allez au diable les mokokos le peuple ALGERIEN n’est pas née de la derniére pluie ! réouverture de la frantiére W.A.L.O.U dans vos réve… on n’a ni la mémoire courte ni selective…. ON NE VOUS AIME PAS, car vous n’êtes pas digne de confiance . VIVE LA MÉRE PATRIE L’ALGERIE et ça GLORIEUSE A.N.P

    125
    A3ZRINE
    7 novembre 2018 - 23 h 18 min

    Il a tourné, cherché, signé un pacte avec le diable rien que pour voir l’Algérie à genou pour lui ascener le coup de grâce, hélas! Ce jour n’est pas venu et ne viendra jamais, alors comme tout lâche, il emploie la manière douce, qu’on appelle dans notre jargon  » tkhoubith ».
    Je lui dis reste à ta place et laisse ces frontières comme elle le sont.

    93
    2
    Badro
    7 novembre 2018 - 22 h 46 min

    La diplomatie Algérienne vient de mettre Momo6 a genoux. Au Polisario d’achever la bete bléssée.

    59
    2
    Jazayria
    7 novembre 2018 - 22 h 44 min

    Cet enième revirement sent l’hypocrisie à plein nez ! Momo 6 est dans la m…. jusqu’ au cou, il va bientôt devoir aller à la table des négociations et il a les chocottes, c’est pour cela qu’il vient pleurnicher auprès de l’Algérie. C’est une stratégie pour détourner une fois de plus l’attention de ses sujets sur le vrai problème du Sahara Occidental. Car 44 ans de mensonges ne s’effacent pas d’un coup, il a de plus en plus de mal à contenir son peuple. Son slogan mensonger men Tanger Lagouira tombe à l’eau.
    Les frontières resteront fermées et les moutons bien gardés ! Chacun chez soi et Dieu pour tous !

    65
    2
    Rachid Djha
    7 novembre 2018 - 22 h 29 min

    Il est malvenu de discuter avec un gamin au risque de passer pour un pédophile et donc il est préférable de discuter avec son tuteur et dans le cas présent avec Macron.

    18
    2
    Thami 20/02/11
    7 novembre 2018 - 22 h 19 min

    Ce qui est paradoxal dans le discours d’hier soir de M6 c’est quand il affirme que «la plupart des Etats africains partagent d’ores et déjà la position du Maroc sur le dossier du Sahara» alors que le Maroc continue de s’opposer à tout rôle de l’UA sur ce dossier.

    30
    1
    Anonyme
    7 novembre 2018 - 22 h 12 min

    Mauvaise foi..après tout c un zarabe… il ne faut même pas lui répondre. Cette initiative a été mise sur table avec Chadli et l arabe de service m6 à posé beaucoups de conditions tél que le Polisario etc… donc ne pas lui répondre est la bonne réponse. Par contre le Polisario doit soulever beaucoups de discrepancies dans le bla-bla-bla que cet zarabe a dit…

    26
    3
    pomme
    7 novembre 2018 - 20 h 53 min

    Plus ce roitelet s’abaissera, et plus il faudra l’enfoncer, sans répit. Ne jamais lui tendre la main, il la mordrait.

    33
    2
    issam
    7 novembre 2018 - 20 h 46 min

    Pourquoi discuter avec des pays lointain et refuser de dialoguer avec son voisin ,ça n’a pas de sens .
    Un jour ou l’autre il faudra que la situation change.On discute ,on est pas d’accord rlass,chacun retourne à ses fourneaux !

    11
    31
      Anonyme
      7 novembre 2018 - 22 h 11 min

      Va discuter chez ton moumou le drogué

      8
      4
      Anonyme
      7 novembre 2018 - 22 h 48 min

      « un jour ou l’autre »
      On attendra ce « jour ou l’autre »

      1
      5
        Anonyme
        8 novembre 2018 - 1 h 10 min

        Il ne faut rêver
        Il n’y aura ni un jour ni un autre

    Abder
    7 novembre 2018 - 20 h 44 min

    Ce roi a mis son peuple dans la m… avec le problème du sahara occidental.
    En conclusion le peuple marocain se sent obligé de nourrir une animosité envers les algériens par manque de liberté d’opinion éclairée sur ce problème.
    En effet la logique impose à tous un référendum d’autodétermination pour les sahraouis mais peu de marocains en sont capables de le clamer même s’ils le pensent.
    A l’annonce du référendum en Kanakie aucun français n’est monté au créneau contre, pourquoi ce qui est valable en France ne l est pas ailleurs.

    16
    3
    belo
    7 novembre 2018 - 20 h 26 min

    pour fêter la Marche verte de papa pourquoi pas une nouvelle forme de la « paix des braves ».

    6
    7
    bouhali
    7 novembre 2018 - 19 h 38 min

    Il faut être d’une naïveté certaine que de croire à ce qu’avance ce caméléon qui demain dira tout le contraire.
    Cette demande n’est que pour montrer aux Européens et Africains…qu’il est de bonne foi et que c’est les Algériens qui bloquent « tout » .
    Nous avons tout à perdre avec ce pays tant qu’il n’y a pas changement de régime, indépendance aux Sahraouis et abandon de la production quasi indusctrielle de la culture du canabis.
    Tout acte Marocain est fait pour notre malheur ! n’est-ce-pas Mr Nacron et Cie?

    41
    6
      B.M.F
      7 novembre 2018 - 21 h 06 min

      Il est en manque de sa dose habituelle. Il a la traîtrise et la fourberie dans le sang. Ne jamais faire confiance a ce genre d’énergumènes qui vou a déjà mordu une fois. Un adage dit : celui qui te trahi 1 fois allah yanaal waldih, 2 celui qui te trahit la. Seconde fois allah yalnaal waldiya. parce que je n’ai pas appris la leçon la première fois. Que chacun reste chez soi et les moutons seront bien gardés

      15
    NAZART
    7 novembre 2018 - 19 h 19 min

    ATTENTION en lisant le message de ce shrek 6, et pour un lecteur étranger neutre, j’en déduit ça:
    1 le roi shrek 6 est sympa, homme de paix et demande humblement la paix à l’algérie qui l’agresse
    2 que le polisario c’est l’algérie et c’est une création algérienne
    3 le maroc est prêt a se sacrifier pour satisfaire la mégalomanie et les convoitises de l’algérie
    4 que le maroc ne cherche pas la guerre contre l’algérie et veut juste défendre « ses terres » au sahara occidental!
    donc le message du roi shrek n’est pas anodin et il est plus destiné à la communauté internationale (USA, Afrique etc.) qu’à l’algérie. il n’en a rien à cirer de l’algérie et de notre réaction. c’est un message HYPOCRITE ET VICIEUSEMENT ÉLABORÉ. UN MAROCAIN RESTE UN MAROCAIN. le maroc sente que trump est derrière et qu’il est entouré de gens qui connaissent parfaitement le dossier sahraouis (james baker, christopher ross, john bolton etc; ) et qui sont dans l’équipe trump. voilà pourquoi les marocains sont nerveux

    42
    4
    Anonyme
    7 novembre 2018 - 19 h 16 min

    Sur le terrain le venin du makhzan est toujours activé

    Allez vendre ailleurs votre Khawa khawa empoisonné
    Ras le bol de vos manigances des diables
    Verrouillez tous les trous des frontieres.

    42
    1
    Makayne Walouuu
    7 novembre 2018 - 19 h 08 min

    Le problème du Sahara est réglé depuis 1975, des dizaines de Chouhadas y ont laissé leurs vies, donc trouve-toi autre chose avant l’AVC du 05/12/18

    23
    8
    Sidali
    7 novembre 2018 - 18 h 32 min

    Cette humiliante «main tendue» vers l’Algérie s’explique par le fait que le Maroc a touché le fond dans tous les domaines et les pays du Golfe ne veulent plus mettre la main à la poche en raison de l’hypocrisie de la diplomatie du Makhzen à leur égard.

    38
    6
    BOUMEDIENNE
    7 novembre 2018 - 18 h 18 min

    ce discours mielleux plutôt venimeux du cobra royal homo6 est dicté par son amant maquereau.
    ce discours cache mal une sincère rapprochement, homo6 et son makhnez se sentaient asphyxie sur tous les plans (colonisation du sahara occidental, économie catastrophique, contestation populaire grandissante du rif, jerrada et autres villes, chômage endémique…….)
    homo6 et son makhnez récoltent ce qu’ils avaient semés (colonisation, propagande, agression, surenchère, mensonge, lobbysme franco-sioniste anti Algérie ……….)
    toutes ces manœuvres, pratiques honteuses et dégradantes, a ramené homo6 a de pseudos meilleurs sentiments.
    dans tous les cas, il faut se tenir sur ses gardes, les mokokos-bonobos sont d’excellents charmeurs de serpents, ils oseront méme embrasser sur la bouche un cobra royal.

    43
    4
    Anonyme
    7 novembre 2018 - 18 h 09 min

    rabat, qui contrôle 80% de l’ancienne colonie, considère cette région comme partie intégrante de son territoire et propose comme solution de « compromis » une autonomie sous sa souveraineté.

    La question envenime les relations entre Rabat et Alger depuis plus de quarante ans.

    Bloquées depuis 2012, des discussions doivent débuter les 5 et 6 décembre à Genève sous l’égide des Nations Unies et réunir le Maroc, le Front Polisario, l’Algérie et la Mauritanie.

    Cependant, la proposition marocaine à l’Algérie « n’a rien de tactique : c’est une vraie main tendue qui n’émane pas d’une faiblesse mais d’une prise de conscience de la réalité

    11
    96
      Brakna
      7 novembre 2018 - 18 h 32 min

      Le Maroc ne va jamais échapper à la légalité Internationale. Regardez la nouvelle Calédonie, un pays crée par la France depuis longtemps. Le pays des droits de l’Homme (France) n’a pas hésiter à organiser un referendum d’autodétermination. Comme le Maroc sait que les carottes sont cuites, il veut montrer au monde que le Problèmes du Sahara occidental est un Problème Algérien. Non Le Problème du Sahara Occidental est un problème entre le Royaume et le Peuple Saharaoui. Ce n’est pas parce qu’on a mobilisé, plutôt obligé un nombre important de gens à investir le Sahara Occidental que le « Roi du Maroc » devient souverain de cette terre et de ce peuple. Ce n’est parce que les Latinos vont aller en Force aux états Unis qu’ils deviendront de fait des Américains. Il Faut rendre à César ce qui appartient à César. L’invasion du Sahara Occidental était une idée du Roi Hassan II pour éloigner les ¾ de l’armée Marocaine du Palais. Souvenons-nous d’Oufkir, ben Barka…. C’était à la même époque.

      38
      3
      Anonyme
      7 novembre 2018 - 19 h 06 min

      Que le makhzan assume seul les problèmes qu’il a provoqués dans la région.
      La guerre des sables, juste après l’indépendance de l’Algérie, est le vrai visage de la monarchie Allaouite.
      Non merci, Laissez nous en PAIX.

      36
      1
      Anonyme DZ
      7 novembre 2018 - 20 h 05 min

      ton royaume du plus grand b…. a ciel ouvert contrôle le sahara occidental grace a cette honteuse marche verte afin de peupler ce territoire.
      le sahara occidental n’avait jamais était partie prenante du royaume enchanteur, c’est une pure annexion et colonisation déguisé en marche verte, l’invasion du Sahara Occidental était une idée du roi hassan dos pour éloigner les ¾ de l’armée des forces armées mokokos du makhnez.
      l’Algérie n’est ni de prés ni de loin partie prenante de ce conflit contrairement a la mauritanie qui avait dans le passé accepté la partition du sahara occidental.
      la proposition ou la main tendue d’homo6 a l’Algérie, émane d’une asphyxie totale de la politique de fuite en avant du makhnez concernant la colonisation du sahara occidental, la chômage galopant, les contestations populaire, le lâchage des pourvoyeurs financier des bédouins des monarchies du golf etc etc …………
      si ce n’est pas une faiblesse, ca serait plutôt un aveu venimeux au lieu de mielleux.

      15
      1
      BOUMEDIENNE
      7 novembre 2018 - 21 h 27 min

      c’est quoi ce tadjine pourri que tu mijotes ??
      que signifie rabat ou casabordel, qui contrôle 80% de l’ancienne colonie espagnole, considère cette région comme partie intégrante de son territoire et propose comme solution de « compromis » une autonomie sous sa souveraineté ?!?!
      en conclusion c’est une pure annexion et colonisation d’un territoire autonome !!
      les discussions concernent uniquement le colonisateur a savoir le makhnez et la RASD, l’Algérie est invité en qualité d’observateur contrairement a la mauritanie sauf que ce dernier avait accepté dans le passé la partition du sahara occidental proposé par hassan dos (……).
      la politique de l’Algérie est connu de tout le monde et de tous les temps soutenus les peuples opprimés pour leur indépendance (angola, afrique du sud, vietnam…….).
      peut étre que la proposition mokoko n’est pas tactique par contre elle est machiavélique et non pas dénué de tout soupçon.
      tout ce qui vient de ce royaume enchanteur et de tous les vices est a méditer.
      ta propagande funeste est semblable au charmeur de serpents dont ta race excelle.

      12
    Otmane
    7 novembre 2018 - 17 h 48 min

    La principale question qui s’impose a chaud est de savoir si on peut faire confiance a un traitre qui a tout fait pour déchirer l’Algérie rien que pour son plaisir de maintenir sa colonisation du Sahara occidental.

    40
    4
    Mokrane
    7 novembre 2018 - 17 h 41 min

    C’est le (…) ferhat Mehenni qui ne va pas apprecier cette main tendue du Mongolien M6 et comprendre peut etre qu’il n’ya pas plus traitre que cette predatrice famille allaouite qui massacre femmes et enfants au Sahara occidental et dans la Republique du Rif.

    33
    6
    Ahmed ADDOU
    7 novembre 2018 - 17 h 33 min

    La bonne foi de M6 sera jaugée les 5 et 6 Décembre prochain a Geneve notamment par le respect de la Résolution 2440 et donc la tenue du Référendum d’auto-détermination du peuple du Sahara occidental comme spécifié par l’Accord de Cessez le feu de 1991 (d’ou la mise en place de la Mission des Nations Unies pour l’organisation du Referendum au Sahara Occidental : MINURSO) et les multiples Résolutions y afférentes prises par le Conseil de Securité de l’ONU.

    Tres certainement qu’apres cela l’Algérie répondra peut etre a cette main tendue en espérant que l’autre main ne cache pas un poigrard comme a l’habitude.

    36
    3
    Anonyme
    7 novembre 2018 - 17 h 31 min

    Le makhzan veut multiplier le nombre des Zetchi et des Medouar par l’infini.
    L’ouverture des frontieres signera la fin de l’Algérie qui sera envahie par des millions de marocains.
    Nous espérons que le 5eme mandat ne fera pas subir l’ irréparable au pays.

    52
    3
    Makhloufi
    7 novembre 2018 - 17 h 22 min

    Parler de construction régionale alors qu’en juin dernier le Mongolien M6 refusait l’organisation commune {Algerie, Tunisie, Maroc) de la Coupe du Monde 2030 que d’ailleurs tout le peuple algerien refuse.

    Certainement que j’ai raté une épisode de ce burlesque film, lol

    62
    3
    Anonyme
    7 novembre 2018 - 17 h 20 min

    J’en peux plus, j’en peux plus de tant de cynisme et de mendicité: alors comme ça il faudrait que nous passions l’éponge sur tous ces sites marocains ou sous faux drapeaux qui nous espionnent H24 dans tous nos faits et gestes pour mentir, nous diaboliser, nous calomnier et nous trainer dans la boue dans une guerre médiatique unique au monde; il faudrait que l’on oublie le pillage systématique par les marocains de notre Histoire et de l’entièreté de notre patrimoine culturel, il faudrait qu’on oublie la guerre narcotique que l’on sait, il faudrait que l’on s’assoie sur nos intérêts économiques fondamentaux pour les beaux yeux de leurs chômeurs et de leurs dealers et le sauvetage économique de leur  » Oriental ». Et je ne parle que de leurs nuisances actuelles, ne parlons pas de leurs autres coups fourrés de 1956, 1963,1975 et 1994, et d’Israël à nos portes.
    Ils pensent qu’il leur suffit de nous siffler pour ramper à leurs pieds comme un chien battu qui n’en veut jamais à ses maitres bourreaux. A part la mentalité de chien couchant, ne connaissent -ils donc rien de la dignité humaine?
    Ceux qui réclament l’ouverture des frontières en Algérie ne pensent qu’à l’intérêt du Maroc de leurs grands parents, pas à celui de l’Algérie qui n’est que leur pays d’accueil.
    .

    43
    3
    Numi
    7 novembre 2018 - 17 h 06 min

    Je confirme  » une énième manoruvre ». Il a juste besoin d’argent et de donner du travail à certains marocain.
    J’espère que l’Algérie restera sur ses positions concernant l’ouverture des frontières.
    La derniere en date x’est bien d’avoir. Pili faire croire que l’Algérie était complice avec l’Iran pour nous mettre dans man m*****.
    L’histoire nous a démontré à plusieurs reprises et à quel point le makhzen est fourbe et pas digne de confiance.
    Rien à attendre de bons venant d’eux.
    Juste un coup de communication de sa majesté pour passer comme étant le gentil.

    47
    4
    Himoud
    7 novembre 2018 - 17 h 05 min

    Je vois la main de son maître esclave làdedans. Pourquoi maintenant à quelques jours du début de Décembre? Je crois qu’il est entrain de vivre un cauchemar face à la résolution 2440. L’Algérie n’est pas stupide. La frontière doit rester fermée pour ne pas lui donner aucun degrée de liberté dans sa veste droite. Quand on vois le drapeau de la RASD flotte avec fierté au palais des Nations Unis, peut être on verra. Mais pas avant. J’ai beaucoups de confiance dans la diplomatie Algérienne et je suis sure que la response de L’Algerie sera au point et à la hauteur.

    51
    4
    ALI
    7 novembre 2018 - 16 h 59 min

    LA MEILLEURE REPONSE A CE DISCOURS HYPOCRITE SERAIT DE RECONDUIRE AUX FRONTIERES DE L’OUEST LES 450.000 CLANDESTINS MAROCAINS QUI CIRCULENT EN TOUTE LIBERTE A TRAVERS LE TERRITOIRE NATIONAL AU REGARD DES RISQUES NARCO-SECURITAIRES QU’ILS FONT PESER SUR NOTRE PAYS.

    ENFIN DOMMAGE QU’IL N’EST PAS BOUMEDIENNE ET/OU ZEROUAL QUI IL VEUT.

    55
    6
      RasElHanout
      7 novembre 2018 - 17 h 15 min

      @ALI . Sans oublier d’instituer le visa aux sujets marocains comme l’a fait la Mauritanie et ainsi eviter a ce que ces marocains viennent en Algerie comme « faux touristes » et travailler clandestinement en Algerie avec un rapide voyage trimestriel en Tunisie afin de se faire estomper leurs passeports et revenir en Algerie pour un autre sejour de 3 mois en tant que « faux touriste »

      66
      5
    Mohamedz
    7 novembre 2018 - 16 h 47 min

    Le Mongolien M6 a certainement compris qu’avec le départ du Pouvoir de Boutef trop complaisant avec sa féodale Narco-Monarchie absolue prévu en Avril 2019 et l’arrivée par les urnes de cette 2eme République Algérienne gérée par ses authentiques enfants propres et patriotes il lui sera tres difficile de continuer a insulter l’Algérie puis lui tendre la main au gré de ses caprices enfantins.

    A ce moment il va certainement comprendre que veut dire la loi du talion.

    31
    6
    mouatène
    7 novembre 2018 - 16 h 46 min

    QUESTION: quand une personne nait hors mariage, peut elle prétendre au rang de IMAM ? et ces ulémas du maroc sont-ils libres ou ont-ils le canon sur la tempe ? dans les deux cas ils ne représentent qu’eux meme. c’est lamentable !

    24
    5
    Bouzorane
    7 novembre 2018 - 16 h 29 min

    Il a suffit qu’on est un MAE digne de ce nom, notre Messahel National, pour que ces dégénérés décident enfin de nous parler d’égal à égal.
    Alors que du temps des MAE de la médiocrité (Medelci, Belkhadem), nous étions ignorés et méprisés.
    En réalité, ces arriérés savent pertinemment au fond deux-mêmes qu’ils ne sont pas nos égaux.
    En 1962, l’Algérie pouvait aisément concurrencer des pays comme l’espagne ou la corée du sud.
    Malheureusement, l’idéologie indépendantiste héritée du FLN de 54 a été un boulet qui empêcha le décollage de l’Algérie.
    En 1962, nous avons raté le virage du Nationalisme.
    En 1962, nous étions libres mais nous continuons à résonner comme des colonisés.
    La transition d’un indépendantisme propre aux peuples colonisés vers le Nationalisme qui, lui, est réservé aux Nations libres se fait toujours attendre.
    Nous avons les mêmes dirigeants hier comme aujourd’hui. Des guérilleros qui ont gardé les réflexes indépendantistes hérités de la guerre de libération. Toujours en position de faiblesse. Toujours atteints de complexe d’infériorité et du syndrome de persécution.
    Des chevaux de course qui se prennent pour des ânes!
    C’est l’histoire de l’homme qui avait peur des poules car se prenait pour un ver!

    37
    7
    BabElOuedAchouhadas
    7 novembre 2018 - 16 h 17 min

    La réponse a ce surprenant discours édulcoré de M6 peut se résumer a ces trois (03) points :
    1/- Ramener son papa H2 pour expliquer au peuple Algérien les raisons qui ont poussé le Patriote Zeroual a décider de la fermeture des frontieres en 1994.
    2/- Engager de « bonne foi  » sous l’égide de l’ONUDC la destruction des 45.000 hectares de Haschich et ainsi mettre de « bonne foi » fin a la guerre narcotique que mene le Makhzen contre nos enfants.
    3/- Accepter de « bonne foi » la construction de notre ensemble sous-Régional a six (06) et donc avec la présence de la RASD/

    A ce moment je pense que nous pourrions parler de ce que sera l’avenir de la Sous-Région Afrique du Nord.

    32
    9
    DYHIA-DZ
    7 novembre 2018 - 16 h 00 min

    Il ne faut jamais prendre au sérieux les message des adolescent immatures. La politique du palais haschisch contre Algérie ne date pas d’aujourd’hui…Ça a commencé pendant notre révolution. Le makhzan s’est mis du coté du colon français…Et rien n’a changé depuis…Pendant la décennie noire, le palais haschisch armait les tueurs d’Algériens. Soyons sérieux, pas de naïveté quand il s’agit de la patrie.

    Mais c’est intéressant de découvrir que un certain IBRAHIM BOULAHYA est chaud au discours de son moumou le haschisch. Apparemment, ce Boulahya a occupé de haute fonction. C’est intriguant de savoir que le vautour est dans le jardin.

    62
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.