Ouyahia qualifie nos martyrs de «morts»

Comment (3)

    Anonyme
    13 novembre 2018 - 9 h 19 min

    Morts ou martyr ou chahid ou ce que vous voulez… quel es la différence? Ils sont mort epicitou.

    3
    2
    Nasser
    12 novembre 2018 - 21 h 00 min

    C’est vraiment idiot de soulever une polémique pour ce mot « mort » alors qu’il est indiqué pour l’occasion!
    C’est les manipulateurs comme Zitout et Benchennouf , avec leur Magharibia, qui aiment ces polémiques connaissant le bas niveau intellectuel et les susceptibilités, qui relèvent souvent de l’hypocrisie, d’une certaine catégorie de la population!
    Il s’agit d’un discours qui s’adresse aux européens en particulier la France et non aux algériens!
    Les auditeurs (européens) s’en foutent que Ouyahia les qualifient de « Martyrs » ; mais ça les percutent quand ils entendent « morts ».
    Lequel est le plus percutant et vexant pour les français et leur armée? Leur dire [qu’ils sont la cause]  » 1 million et 1/2 de morts » ou bien « 1 million et 1/2 de martyrs »?
    Les gens sensés et raisonnables, habitués aux technique de communication comprennent cela; sauf les hypocrites, les bougres et les missionnaires dans la manipulation et l’incitation aux troubles qui trouvent des répliques à tout ce qui vient d’Algérie ou de ses responsables….
    Ouyahia a fait donc dans la bonne communication! Bravo!

      axxer
      12 novembre 2018 - 22 h 12 min

      enfin des paroles censées et une bonne analyse.
      en effet les martyrs nous appartiennent; dans ce terme « martyrs » il y a du factuel (morts) et de l’affectif .
      pour toucher les occidentaux , du factuel, rien que du factuel et du concret. ils ne comprennent que cela, c’est ainsi et il faut faire avec.
      pour eux « martyrs » evoque les premiers chrétiens tués pour leurs convictions religieuses et leur conversion à la nouvelle religion chrétienne il y a 2000 ans.
      depuis la religion chrétienne a presque disparu en occident donc le terme martyr n’a plus aucun sens en occident.
      quand ils parlent des 2 guerres mondiales , ils évoquent des « morts » .ouyahia a utilisé leur langage.
      pour ce qui concerne nos compatriotes qui font des matyrs et des chouhadas leur fond de commerce je leur dirai que le meilleur moyen de défendre leur précieux héritage et le meilleur hommage à leur rendre est de fructifier cet héritage pour lequel ils sont mort en travaillant et en développant l’algérie.
      tout le reste n’est que bla bla

      9
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.