Projet de création d’une armée européenne : Trump s’attaque violemment à Macron

armée européenne
Donald Trump revient à la charge contre Emmanuel Macron. D. R.

Le président américain Donald Trump s’est violemment attaqué ce mardi à son homologue français Emmanuel Macron, dont il a raillé la «très faible cote de popularité». Il est ainsi revenu dans une série de tweets matinaux sur la proposition de son homologue français de créer une armée européenne, déjà jugée «très insultante» lors de son atterrissage en France, au début du week-end de commémoration du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.

«Emmanuel Macron a suggéré la création de leur propre armée pour protéger l’Europe contre les Etats-Unis, la Chine et la Russie. Mais c’était l’Allemagne dans la Première et la Seconde Guerre mondiale», a-t-il écrit sur Twitter. «Comment ça a marché pour la France ? Ils commençaient à apprendre l’allemand à Paris avant que les Etats-Unis n’arrivent», a-t-il ironisé, dans une référence très peu diplomatique à l’occupation par l’Allemagne nazie à partir de 1940 jusqu’à la Libération par les Alliés, encore vécue comme un traumatisme dans l’Hexagone.

«Paie pour l’Otan ou non», a-t-il poursuivi, reprenant sa supplique aux pays européens membres de l’Alliance atlantique pour qu’ils augmentent leurs dépenses militaires et dépendent moins des efforts américains pour leur défense. Peu importe si le président français assure que c’est justement dans cette optique qu’il plaide pour «une vraie armée européenne».

Le locataire de la Maison-Blanche n’a pas digéré que celui de l’Elysée évoque, dans le même temps, la nécessité de «protéger» le Vieux Continent «de la Chine, de la Russie et même des Etats-Unis» dans le domaine du cyberespace – créant une «confusion», de l’aveu même de la présidence française. Sur l’armée européenne, Paris a reçu ce mardi le renfort de Berlin, la chancelière allemande appelant à «élaborer une vision» en ce sens.

Le président américain a réagi également à la dénonciation du «nationalisme» par le président français. «Le patriotisme est l’exact contraire du nationalisme. Le nationalisme en est sa trahison», avait affirmé dimanche Emmanuel Macron lors d’une cérémonie solennelle, visant notamment, de l’avis général, son homologue américain, principal pourfendeur de l’ordre mondial multilatéral.

Après avoir fait mine de ne pas prendre ces propos pour lui, alors même qu’il se revendique nationaliste, le président américain est passé à la contre-offensive depuis Washington. «Il n’y a aucun pays plus nationaliste que la France, des personnes très fières – à juste titre», a-t-il lancé. L’attaque a ensuite visé directement Emmanuel Macron et son bilan à la tête de la France. «Le problème est qu’Emmanuel Macron souffre d’une très faible cote de popularité en France, 26%, et d’un taux de chômage à près de 10%», a relevé Donald Trump, s’appuyant sur un dernier sondage de l’institut français Viavoice  qui donne les opinions positives du président français en forte baisse.

S. S.  

Comment (12)

    Med
    15 novembre 2018 - 7 h 41 min

    Le problème ce n’est pas tellement la France dans cette histoire d’armée européenne mais plutôt l’Allemagne. Cette dernière est un pays qui, à la suite du traité 2+4 (RFA, RDA + FR, USA, GB et Russie ) de 1991, dispose d’une souveraineté limitée en raison de restrictions quant à sa politique étrangère, au stationnement des forces de l’OTAN et des bases américaines, au mouvement de troupes américaines sur son sol sans son aval et enfin à la limitation de ses effectifs militaires (max. 370.000 soldats). L’Allemagne a tenté, en 2009 ou 2010, de mettre à la porte les USA de son territoire à la suite d’une proposition d’Obama (la Maison Blanche, par inadvertance) d’instituer un climat de paix. Les Allemands ont saisi l’opportunité et ont fait part de l’inutilité de bases étrangères dans un tel cas de figure. Les USA (le Pentagone), sous la pression des britanniques et des polonais, se sont ressaisis et ont fait marche arrière en recadrant les avance de la Maison Blanche. Une Allemagne libre de bases USA est à redouter surtout si elle se retourne vers la Russie. Ce que les USA veulent absolument et à tout prix empêcher.
    Il faut l’unanimité au sein de l’OTAN pour l’application de décisions de ce genre. Des pays comme la Pologne et d’autres limitrophes de la Russie ne seront jamais d’accord pour que les bases USA quittent le territoire allemand. Autrement dit pas de souveraineté militaire totale pour l’Europe. D’autre part les USA se présentent toujours comme les libérateurs de l’Europe du nazisme et la présence des leurs bases en Europe est là pour le suggérer (les bases Russes en ex.RDA ont été évacuées depuis longtemps).

    Rachid Djha
    14 novembre 2018 - 7 h 48 min

    Bizarrement je trouve ce Trump de plus en plus sympa sans être en mesure de m’expliquer cette alchimie !

    7
    2
    Vroum Vroum 😤..
    14 novembre 2018 - 1 h 58 min

    En vérité si la France veut être libre..c’est très simple…juste écrire une Lettre officielle de l’Etat Français à Washington demandant la sortie de la France de l’OTAN . .Et la procédure se lance automatiquement …le reste n’est que de l’enfumage…Il est impossible pour la France de revendiquer quoi que ce soit en étant dans l’OTAN , impossible !!..La proposition du Président Macron d’une armée Européenne n’a aucune crédibilité si ce n’est un coup politique à l’intérieur de l’union européenne en rapport avec l’Allemagne qui devient la locomotive Européenne . .Tout simplement…Si la France veut exister avec son droit de Veto au Conseil de Sécurité de l’ONU , la France doit sortir de L’Otan et de l’union européenne sinon ce n’est que de simples paroles pour se faire remarquer…Car un Traité lie l’Union européenne dont fait partie la France à l’OTAN sous Commandement Américain à Washington…Le Patron sont USA…et la France et tous les Pays membres de l’UE ne ont que des Vassaux en fonction des Traités Européens/OTAN/USA…tout simplement…Alors une Armée Européenne !! 😂🤣…

    6
    2
    Vroum Vroum 😤..
    14 novembre 2018 - 1 h 31 min

    Pour le Roi du Maroc en photo à côté de Trum , assi à côté de Trump…mais y’a rien d’étonnant , cela prouve pour qui il roule et qui est son protecteur !..Rien de surprenant . .Les Saouds au Moyen-Orient et le Roi du Maroc pour le Maghreb…Les Usa peuvent dormir tranquilles..

    berkoukes
    13 novembre 2018 - 22 h 24 min

    je suis sidérée par le manque de professionnalisme des journalistes algériens! aucun n’a relevé la présence du roi du maroc à côté de trump, une image qui a fait le tour du monde, alors que le maroc a envoyé le contingent le moins important d’afrique, algérie 175.000 mobilisés presque le 1/20 de la population algérienne et 35.000 morts, maroc 40.000 mobilisés et 3500 morts le reste étaient planqués. la question que les journalistes algériens auraient dû poser, est pourquoi la france veut approcher le roi du maroc à trump (dont il ne supporte pas)? la france a t elle peur des USA et de l’administration trump quant à la question sahraoui? en tout cas en voilà une très belle opportunité pour trump pour se venger des deux seuls pays au monde qui l’ont si méprisé face à hillary clinton. et ce ouyahia, inodore incolore et insipide, l’algérie aurait dû envoyé un ancien soldat algérien à sa place et faire une interview à la fin pour expliquer comment la france les ont enrôlé de force et comment elle a endeuillé des familles algériennes qui n’ont rien à voir avec cette guerre de criminels

    13
    3
      C'EST NORMAL VENANT D'EUX
      14 novembre 2018 - 12 h 40 min

      @ :Berkoukes
      13 novembre 2018 – 22 h 24 min
      C’est la France de Macron qui dictes ou tel chef d’état sera positionner où il s’assoieront où ils ils se tiendront à cotés de qui avec qui ils se croiseront etc….erc. …
      Poutine n’a même pas voulu lui serrer la main au roitelet.
      Et la femme de Donald Trump à montrée clairement qu’elle n’a pas appréciée du tout d’être au côté du roitelet.
      Regarde toutes les vidéos qui circulent.
      Macron à une énième fois montrer aux algériens ce qu’ils pensent d’eux et de ce qu’il pense du Maroc.
      Rien de nouveau.
      L’Algérie à toucher dans le mille et Macron par des moyens futiles et dérisoires fait et fera tout pour renvoyer la monnaie à l’Algérie et aux algériens.
      Rien de nouveau .
      Cela a toujours été et le demeurera toujours.

      5
      1
    Choix ultime
    13 novembre 2018 - 22 h 11 min

    Les chacals ne se mangent pas entre eux.
    Le passage de l’identité nationale spécifiques à chacune des nations qui composait le monde d’hier.
    Et le passage dans cet nouvelle dimension que le nouvel ordre mondial est en train de s’imposer par la force et les menaces par la dissolution de toutes ces identités que nous avons de tout temps connus.
    L’Allemagne et la France e veulent plus franchir le pas .
    Ils le font savoir au leader yankees ceux qui ont pour tâches de réaliser le N.O.M.

    5
    1
    Tredouane
    13 novembre 2018 - 21 h 09 min

    La on comprends mieux pour quoi le couple Macron a été enfumée.
    Cela dit on comprends mieux et c’est le plus vitale ,comment les U.S considéré l’Europe comme leurs propre profondeur stratégique.
    Sur le plan politique,je pense que les deux notions Nationalise et Patriotique sont deux notions avec les quelles il faut vraiment faire attention,à mon humble sens le Patriote est certainement Nationale,mais le Nationale peux ne pas être Patriote,j’écris en français mais je pense Algérien,cela dit j’estime que chaque Nation aurais une autre vision des deux mots National et Patriote et cela reste propre à elle , الوطنية و القومية
    Ma conclusion si vous permettez ,je suis Musulman je suis Patriote et Nationale en même temps je n’est aucun probleme avec les deux mots,je tolère les autres nations dans leurs diversités et je reste un farouche Patriote.ce débat mérite vraiment d’être enrichis.

    13
    TRUMPISTE
    13 novembre 2018 - 20 h 41 min

    Ca se pays cash ! avec des Hommes sincères comme D.TRUMP
    Mettre le roi du Maroc et son môme à côté des Trump
    Nacron qui se mord les lèvres dès que la caméra le vise (genre je suis le plus fort que toi)
    Garder sa main serrée sur celle de TRUMP qui avait hâte de la retirer sans le vexer (genre c’est bon lâche moi la main).
    Organiser des manifs anti TRUMP, des femens qui s’incrustent par magie…
    Profiter d’une invitation pour placer son vassal que POUTINE a d’ailleurs zappé sec (hihi)
    Aboiement des médias anti US…
    TRUMP va régler la Corée, la Palestine et le Sahara et s’occuper des monarchies arabes fouteuses de désordres. 2020 rebelote, Vive TRUMP!

    11
    3
      Le Français
      13 novembre 2018 - 21 h 11 min

      Oui Trump va s’occuper des monarchies arabes…à l’aide de son ami Mohammed Ben Salmane !

      6
      3
    Felfel Har
    13 novembre 2018 - 18 h 44 min

    Les tentatives européennes de se libérer de la tutelle des USA semblent vaines; les pays européens, individuellement ou collectivement, leur sont complètement soumis. C’est seulement maintenant que l’on se rencontre des arrières-pensées du Plan Marshall, l’aide prodiguée devait asservir l’Europe. Cette Europe si arrogante avec les pays du Tiers Monde, n’est finalement qu’un paillasson pour Oncle Sam qui lui confie, quand ça lui plaît, un rôle de supplétif obéissant. Une Europe Unie autonome, c’est comme l’arlésienne popularisée par l’écrivain Daudet et mise en musique par Bizet, une chimère évanescente à laquelle ne croient que des illuminés, genre Macron.

    14
    3
      Jazayria
      13 novembre 2018 - 21 h 24 min

      Très juste !
      Macron très imbu de sa personne s’est pris un instant pour le justicier européen alors qu’il ne vaut pas une cacahuète ! Sa côte de popularité est au plus bas et il s’est fait récemment tirer les oreilles par maman Brigitte.
      N’est pas chef d’état qui veut !

      12
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.