Ould-Abbès : «Mon unique souci actuellement, c’est mon état de santé»

FLN, Ould-Abbès

Par Hani Abdi – Le désormais ex-secrétaire général du FLN, le très médiatique Djamel Ould-Abbès,  assure que son unique souci est de prendre soin de son état de santé. «J’ai fait des années politiques pleines à la tête du FLN. Hier, j’ai frôlé la mort et aujourd’hui, mon unique souci, c’est mon état de santé», a déclaré Djamel Ould-Abbès à la chaîne de télévision El Bilad TV.

Evincé de son poste, Djamel Ould-Abbès se contente donc du peu et refuse d’aborder l’éventualité de son retour au parti, si son état de santé s’améliore. Il est clair que l’ex-secrétaire général du FLN ne pourra pas donner le véritable motif de son départ forcé du  parti. Il n’ose même pas commenter le choix de la direction intérimaire, à sa tête Mouad Bouchareb, président de l’APN.

La gestion de Djamel Ould-Abbès a été vivement critiquée par de nombreux cadres et élus du parti. Les débordements violents qui ont éclaté récemment à Annaba à cause des candidatures aux sénatoriales lui ont porté préjudice. Mais il n’y a pas que cela. Ses déclarations jugées intempestives, notamment sur le 5e mandat, ont fini par agacer l’entourage du chef de l’Etat.

Il faut dire que Djamel Ould-Abbès a fait dans l’excès en se faisant le porte-parole autoproclamé du président Bouteflika, si bien que son annonce de la désignation de Bouteflika comme candidat du FLN à la présidentielle de 2019 a été prise par la presse internationale pour une annonce officielle du chef de l’Etat.

Algeriepatriotique avait déjà fait part de l’agacement de la présidence de la République des annonces en chaîne et incessantes de Djamel Ould-Abbès, notamment la candidature de Bouteflika pour un nouveau mandat.  La présidence de la République avait pris cela comme une interférence partisane sur un sujet aussi sensible que la candidature du chef de l’Etat à sa propre succession, dans un climat politique aussi lourd et où la question du cinquième mandat divise aussi bien la classe politique que l’opinion publique.

La présidence de la République s’est sentie gênée que cette question de candidature à la présidentielle soit évoquée par le chef de file de la majorité au lendemain d’un conflit politique à l’APN, qui a tourné au scandale et qui a gravement entamé la réputation d’une des institutions de la république.

H. A.

Comment (33)

    Anonyme
    17 novembre 2018 - 17 h 23 min

    Ya Ould Abbas…allez vous reposer ,la retraite est mure pour vous,laissez la nouvelle generation prendre le flambeau.Sachez que les temps ont changes,et la mentalite a evoluee,vous et vos semblables vous avez echoues ,vous laissez un grand chantier que vous n avez jamais reussi a construire convenablement,votre logiciel est du siecle dernier car les techniques du 21 eme siecle vous depassent et vous etes incapable de les assimiler.Nous vivons un monde complexe et tres complique et les armes d hier sont aujourd hui perimees…la nouvelle generation dispose des capacites requises pour affronter le defi du developpement moderne celui du numerique,de la robotique,et de l ecologie…ce sont les importants defis qui nous attendent et ce n est ni vous ni vos semblables ne peuvent s adapter a ce nouveau monde de la haute technologie. Seuls notre jeune elite hautement qualifiee et combative a les moyens physiques,scientifiques,culturels, diplomatique …..etc.pour mener le bateau Algerie a bon port.

    UMERI
    16 novembre 2018 - 19 h 12 min

    Son infarctus a été provoqué, lorsque Ould Abbas, a reçu un coup de fils d’en haut, lui signifiant, la fin de mission. Ce n’est pas sa santé qui le préoccupe, mais l’avenir de son rejeton, qui vendait les places de députés, moyennant payement en Euros.

    10
    Anonyme
    16 novembre 2018 - 12 h 43 min

    Ben c’est sûr, il y a de quoi faire une crise cardiaque; ils n’y ont pas mis de gants, être  » remercié  » aussi brutalement après tant de dévouement et de fidélité à son chef alors qu’il s’attendait surement à des médailles après tant de batailles, tant d’exposition inconsidérée…Quel retournement de situation ! Ce ne sera pas le premier à qui ça arrive dans nos contrées, suffit de regarder l’Histoire. Il était en haut de l’affiche, aujourd’hui il n’est plus rien, rien qu’un homme humilié et avec le cœur brisé. Que chacun en prenne de la graine.

    11
      Anonyme
      16 novembre 2018 - 20 h 48 min

      Ya si anonyme c ce qui arrive aux mouchards, alias zélés, alias chiyate alias xxxxxx. Comme une cigarette ça se fume et ça se jette… dans le vieux temps c le couteau qui atteint un mouchard et aujourd’hui on les jette sans considérations aucune. Le tour des autres mouchards arrivera ..et boom dans les poubelles

    Lghoul
    16 novembre 2018 - 12 h 39 min

    Ah bon ce n’est pas un peu tard non ? C’est donc a 85 ans qu’on se souviens qu’on doit veiller sur sa santé apres l’avoir épuisée sur du faux et des mensonges. Tu t’es donné corps et ame a la cause de fakhamatouhoum a tel point ou tu lisais meme ses pensées en annoncant et déclarant les mandats a l’avance et meme faire des prédictions incroyables et superstitieuses: Qu’il marchera dans 3 mois. Alors monsieur, le train est déja passé et c’est a votre aveuglement et votre égoisme que vous aurez affaire partit de maintenant: Quel votre bilan dans la vie ? Qu’avez vous fait de bon et de positif au pays et au peuple ? Vous n’avez JAMAIS voulu donner aux nouvelles générations une chance ni avoir eu le courage de mettre le FLN peuple au musée au lieu de l’utiliser comme outil d’enrichissement et de passe partout et d’acces a toutes les positions privilégiées, avec des qualifications ou pas. L’arrogance aveugle au point ou on s’oublie et au point ou on oublie qu’il y a une fin a tout. Personne n’est sur-humain et personne n’est surnaturel. On ne pourra jamais remplacer Dieu ou croire qu’on l’est devenu.

    10
    1
    socrate
    16 novembre 2018 - 11 h 08 min

    C’est une maladie « diplomatique » ! Il paye pour avoir annoncer la candidature de Bouteflika à un cinquième mandat alors, qu’en fait, rien n’est encore décidé dans les milieux VRAIMENT dirigeants algériens. Il semblerait que Mr Ouyahia tienne la corde vu le très mauvais état de santé du chef de l’état actuel.

    4
    8
    Anonyme
    16 novembre 2018 - 10 h 23 min

    abbas a un autre souci inavoué il se demande s il aurait assez de temps pour dépenser assez d argent si mal acquis ,mais un jour faut rendre a César

    LE SATAN
    16 novembre 2018 - 9 h 22 min

    L’hero de la guerre des planques a peur de Mourir, certainement a cause de son trésor bien rempli de l’argent Haram, quand il arrivera votre jour,ni Merkel,ni Macron,ni Bouteflika,ni FLN qui vont vous sauvez

    11
    2
    Abou Stroff
    16 novembre 2018 - 9 h 19 min

    «Mon unique souci actuellement, c’est mon état de santé» dixit le ould.
    et moua, je commente:  » nous (les algériens lambda) nous fichons royalement de ton état de santé ya chyate »

    11
    1
    lhadi
    16 novembre 2018 - 9 h 11 min

    L’unique souci de tout être humain malade c’est la santé.

    Le président de la république, lui aussi, a frôlé la mort. Au jour d’aujourd’hui, il est affaibli par son accident vasculaire à tel point qu’il ne peut même pas faire ses ablutions.

    Mon devoir de citoyen a été de compatir à sa souffrance et de l’inviter à prendre du recul pour ne s’occuper que de sa santé.

    Ceux qui incitent le Président de la république à briguer un cinquième mandat qui sera sans aucun doute une très grave atteinte – morale et politique – aux intérêts les plus élevés de la nation, ne sont que des individus sans scrupule qui agissent envers autrui d’une façon ignoble.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    13
    1
      Anonyme
      16 novembre 2018 - 9 h 57 min

      « à tel point qu’il ne peut même pas faire ses ablutions. » Il fait les ablutions sèches en tapotant la surface du sol (pière, sable, etc.) en vue d’essuyer le visage et les mains avec l’intention de valider la prière.

      5
      3
        ZORO
        16 novembre 2018 - 18 h 05 min

        En faisant ses ablutions seches ,en tapotant la surface du sol ,l islam a voulu que le musulman soit toujours en action et en contact avec son createur jusquaux derniers instants de sa vie .
        SIGNEZORO…Z…

        5
        2
    Anonyme
    16 novembre 2018 - 8 h 41 min

    je lui conseil vivement de prendre rendez vous avec un hôpital français ,,,on est quand même gentil on lui suggère d aller se faire soigner même s il paye avec de l argent sale

    5
    1
    Nora
    16 novembre 2018 - 8 h 35 min

    Il a fallu penser à la santė le jours où on lui a flanquė une grande tannėe par tėlėphone!! Sinon il n’aurait jamais pensė à lâcher le morceau le fourbe!!
    Je reste toute fois perplexe qu’un … tête vide, ‘faux’ partout et avide nous toise du haut de sa dėbilitė!! Faut dire que ce sont les tonneaux vides qui font le plus de bruit! Un chiffon de plus à la poubelle, UN par UN et ca va le faire!!!

    Mr Combat
    16 novembre 2018 - 7 h 30 min

    L’impossible n’est pas FLN,et les records toute catégorie non plus,un grand combattant malgré lui,qui a combattu toute sa jeunesse avec courage et détermination ou il a été condamnée à mort par ses propres compagnons,a 86 ans a peur de mourir, trouvez la faille, lorsque on a peur de mourir, c’est que notre conscience n’est pas tranquille et avoir commis énormément de péchés et de magouilles, n’est pas peur de mourir ,…

    LE DUC
    16 novembre 2018 - 6 h 06 min

    Le Héro des causes perdus;le plus grand combattant de tout les temps connu meme en Allemagne et en France;plusieurs fois condamné a mort sans etre exécuté,abandonne le combat des soumis et des cireurs de babouches;c’est bien nouveau qu’un grand héro a peur de mourir est surtout a son age,c’est une exclusivité appartienne a monsieur le héro des mensonges et les magouilles

    14
    Anonyme
    16 novembre 2018 - 4 h 55 min

    Voila qu’il pense à sa miserable santé et pousse son roi dont la charge est infiniment plus penible , à assumer son handicap et assurer la continuité avec un autre mandat. Cette homme a tout les caracteristiques d’un lache.

    11
    الهوارية..في فرنسا
    16 novembre 2018 - 0 h 53 min

    Rabi Jib Chfa, bessah laissez l’Algérie tranquille y’en a marre….!!!!!!

    5
    2
    الهوارية..في فرنسا.
    16 novembre 2018 - 0 h 50 min

    C’est le grand déballage en Algérie, tous les vieux dirigeants vont déguerpir en hospice pour s’occuper de leurs bobos, 2019 réservés qu’aux jeunes électoralistes…
    La longévité des gouvernants algériens une 1ère dans le Monde
    Fafa – 2éme avec Jean-Claude Gaudin
    3ème Maroc avec Momo6 qui roupille en public

    9
    1
    Zaatar
    15 novembre 2018 - 22 h 01 min

    Ould Abbes malade? Pourtant la radiographie que nous a montre Ali Dilem de Ould Abbes aujourd’hui sur Liberte ne montre rien d’anormal. On voit en totalite le squelette du diplodocus…

    17
    1
      Gatt M'digouti
      15 novembre 2018 - 23 h 19 min

      Justement ! fausse radio ! il y a eu manipulation ! la vraie radio montrait un vélociraptor !!!!!

      10
        Zaatar
        16 novembre 2018 - 15 h 43 min

        Tu ne manques jamais d’être précis et juste…merci l’ami

        4
        1
    Anonyme
    15 novembre 2018 - 21 h 56 min

    La célèbre chanson de dahmane El haerrachi  » Ya rayeh… » Tu reviens à la réalité,ta santé? Peut être,mais après avoir tant chitté ça use,ça use le moral. Un jour ou l’autre le chyiat est rattrapé par sa conscience.
    On peut soutenir un gouvernant,mais pas chyiat,pas l’adorer au point de défendre l’indéfendable,l’injuste,les erreurs fatales au pays.
    G toujours defendu boumediene traité de dictateur, malgré que j’étais très loin de lui,que g souffert de sa gouvernation,g fait le service national 2eme promotion chabou,mais c’était un juste et on acceptait cette dictature: parti unique,syndicat unique pas de députés journal unique….mais ça marchait mieux car yavait patriotisme engagements justice sociale. Yavait pas des deputes à 30 millions pour gober tout ce que le gouvernement propose,et un smig 18000 da. Personne n’a jamais affublé boumediene de fakhamatouhou,de toutes façons il n’aurait pas toléré et aurait foudroyé tout chyiat qui se serait aventuré à le faire.

    15
    Rayés Al Bahriya
    15 novembre 2018 - 21 h 27 min

    Nous , les citoyens algériens, notre seul souci , contrairement à vous, c’est l’Algérie avant tout…
    Vive la république

    15
    1
    salah
    15 novembre 2018 - 21 h 20 min

    Tu as dis que tu sera la 100 ans sans avoir pensé que ALLAH seul le sait
    Tu pense a ta santé Alors que tu pousse a un 5 eme mandat
    Que vas tu dire a ton créateur le jour des comptes?
    Mais d’abord devant le peuple

    13
    Gatt M'digouti
    15 novembre 2018 - 21 h 00 min

    Kama toudane toudine !

    Ton insolence, tes moqueries, ton mépris, tes mensonges éhontés, se sont effondrés et toi aussi sur un coup de téléphone, ce qui prouve que ton monde ne tenait qu’à un ……fil !!!!!!!!
    Un homme s’impose par ses idées et non par ce que l’on lui dicte !!!!
    Et maintenant que vais je faire chantait l’artiste !

    13
      Al batriote
      16 novembre 2018 - 20 h 08 min

      J’allais dire que je n’aurai jamais aimé faire partie de sa famille et plaindre ses enfants de les avoir trainé avec leur nom dans les égouts de l’histoire, mais avec l’éducation et  » les principes  » qu’il leur a certainement inculqué, il trouveront en leur papa un homme qui aurait marqué l’histoire de notre malheureux pays par son travail et son abnégation.
      Pitoyable clown « hacha les artistes des cirques » qui a vendu son âme et sa dignité et celle de sa famille pour une poignée de lentilles, l’histoire non falsifiée dévoilera sa petitesse, son misérabilisme,sa cupidité et surtout son imbécilité.

    d3awi
    15 novembre 2018 - 20 h 51 min

    meskine….d3awi de Bouhadja !

    encore de la poudre aux yeux
    15 novembre 2018 - 20 h 48 min

     » mon seul souci…ma santé )  » hahahaha …même débarqué du vieux part…il continu ses gesticulations que seuls ses adeptes croient !!!

    Anonyme
    15 novembre 2018 - 20 h 06 min

    « Djamel Ould-Abbès, assure que son unique souci est de prendre soin de son état de santé » Et pourquoi tu n’as pas pris soin de l’état de santé d’une grande partie du peuple algérien en faisant à chaque des déclarations qui le mettent hors de lui et mettent à mal son cœur .

    10
    Le retour sans échappatoire pour tous.
    15 novembre 2018 - 19 h 57 min

    Il est plus que temps de pensé à ton état de santé.
    L’heure du retour vers ton créateur est une certitude.
    Et le plus IMPORTANT avant toutes choses c’est la Salât en temps et en heures dans la mesure du possible.
    La Zakat dans la mesure du possible proportionné selon les moyens de chacun .
    Le Hadj si tu as les moyens.
    Et ne jamais associé un commun du mortel à Dieu par des courbettes ou en glorifiant les humains comme tu le ferais pour Dieu.
    ALLAH Y CHAIFIK WA Y CHAIFINA.

    8
    5
    MELLO
    15 novembre 2018 - 19 h 53 min

    Ton état de santé est entre les mains du Bon Dieu. Seul le Bon Dieu décidera de ton avenir, mais vous allez tous payé de votre vivant. Le rappel vers le créateur ne se fera qu’après avoir payé les dettes .

    12
    Anonyme
    15 novembre 2018 - 19 h 41 min

    Meskine. Il a fait toutes les guerres mondiales puis à libéré le pays, puis a étudié avec Merkel… Et un simple coup de fil Anonyme l’a terrassé. Petite nature.

    24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.