Attentat de l’avenue Bourguiba : la kamikaze avait tout appris sur Internet

kamikaze Bourguiba
Sur les lieux de l'attentat, avenue Bourguiba. D. R.

Par Sadek Sahraoui Le ministre tunisien de l’Intérieur, Hicham Fourati, a fait état, hier, des conclusions préliminaires de l’enquête confiée au pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme au sujet de l’attentat à l’explosif, perpétré par la dénommée Mouna Guebla le 29 octobre dernier sur l’avenue Bourguiba, à Tunis. L’opération, exécutée près d’une patrouille sécuritaire, avait fait 20 blessés parmi les agents de police et 6 parmi les civils.

Le ministre a révélé que l’auteure de l’attentat, méconnue des services de sécurité, avait exploité Internet pour se mettre en contact, grâce à des canaux de communication secrets, avec des dirigeants d’organisations terroristes (en Tunisie et à l’étranger) ayant fait allégeance à Daech.

Il a précisé, selon la presse tunisienne qui rapporte l’information, que la kamikaze avait acquis à travers des sites de la mouvance terroriste les connaissances pour fabriquer des explosifs. C’est, a-t-il dit, ce qui lui a permis de mettre au point la bombe artisanale qu’elle a utilisée lors de l’opération. Il a noté que des matières utilisées à cette fin avaient été saisies lors d’une perquisition à son domicile, à Mahdia, une ville côtière du centre-est du pays. Avant de passer à l’acte, la jeune recrue terroriste s’était déplacée de Mahdia pour s’établir dans le quartier de Bab Souika, à Tunis, notant qu’elle avait agi seule et qu’aucune autre partie n’y avait participé.

Le ministre a, dans ce sillage, fait état de l’avortement de plusieurs opérations terroristes grâce à la découverte de nombreuses cellules terroristes dans diverses régions du pays et de l’arrestation de plusieurs éléments «dangereux». Ces derniers projetaient de commettre des attentats, notamment dans la capitale, à l’aide d’explosifs et de produits toxiques dans le but de tuer le plus grand nombre possible de policiers et de militaires et de semer la terreur parmi les citoyens et de mettre en péril la sécurité du pays, a-t-il précisé.

S. S.

Comment (3)

    Vroum Vroum 😤..
    20 novembre 2018 - 20 h 36 min

    Principalement Daesh Al nosra sont de croyance Wahabite Antropomorphiste..une Secte Takfiriste..qui croient Qu’ils sont les vrais Musulmans..le Groupe Sauvé qui ira au paradis et tout Musulman refusant leur Croyance est Appostat et ira en Enfer..Donc à partir de ce constat pour Eux , ils tuent des Apostats..un attentat pour tuer des Appostats..des Mouchriquines ..Les Wahabites se considèrent être les vrais Musulmans ..et c’est leurs Chouyoukhs Wahabites Al Baz , Ibn Outheimine , Arifi..Fawzan.. qui propagent cette croyance à travers leurs Livres associés à la voie de Ibn Taymya et Ibn Abdelwahab les Khawaridjs..Tous les Wahabites dit Salafistes, Frères Musulman sont Takfiristes , oui Tous !…Le pseudo Salafiste Wahabites sont 3 catégories : le Salafiste scientifique , Salafiste Djihadiste , Salafiste Politique…selon les adeptes endoctrines certains préfèrent en fonction de leur violence intérieure le Salafisme Dhihadiste et passent à l’acte comme volontaires Kamikazes ou simples Djihadistes …L’Adepte Wahabite est par nature illogique et irrationnel pour ce croire seul vrais Musulman et faisant partie du groupe sauvé , sa Croyance est Contraire à l’islam..car les Wahabites dit Salafistes sont Antropomorphiste Mouchabah et croient vraiment que Allah est un Homme , Une Personne veritablement et physiquement comme vous être moi..Dans leur imagination et Coeur ils voient Allah sous cette Apparence …Donc un Wahabite dit Salafiste est illogique et irrationnel égaré Mouchabah .Antropomorphiste ..et Hypocrite avec un coeur malade..comme défini dans le Coran sourate Imran verset 7…Lisez …Suprimez le Wahabisme et le Terrorisme ou Takfirisme disparaîtront..certains Chites Extrémistes Takfiriste dans le même Chaudron….

      Mohamed
      21 novembre 2018 - 13 h 13 min

      Salam aleikoum,

      Salutation mon frère, un vrai musulman ne tue pas un être humain sauf en légitime de défense ou pour défendre ses biens, son honneur ou son sang.
      Un vrai musulman sauve un être humain, en lui montrant la voie du salut, mais ne lui impose rien, et n’a aucune autorité sur l’autre, sauf en lui prodiguant des conseils, s’il les accepte tant mieux, s’il les refuse tant pis et dommage.
      Mais jamais de violence ou d’intimidation.

    Kahina-DZ
    20 novembre 2018 - 13 h 13 min

    Comme si l’école de Ghanouchi et ses maitres n’est pas ouverte/disponible pour qu’elle aille chercher sur internet.
    la Tunisie veut cacher le soleil avec un Tamis. Qui va croire ce mensonge médiatique.

    3
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.