Démission de Djamel Ould-Abbès : le FLN accuse les médias officiels

OA démission
Djamel Ould-Abbès. New Press

Par R. Mahmoudi – L’incroyable confusion qui règne au sein du FLN depuis l’annonce de la «démission» de son secrétaire général ne fait que grossir, présageant d’un énième bras de fer qui risque d’être fatal pour l’actuelle direction.

Après avoir démenti avec fracas la démission de Djamel Ould-Abbès de son poste, suite à un malaise il y a une semaine, le bureau politique du parti, par la voix d’Ahmed Boumehdi, porte-voix du courant dit loyaliste au sein du parti, revient à la charge et réaffirme sa détermination à s’opposer à toute «velléité de hold-up» sur le parti.

Dans une déclaration, mardi au quotidien panarabe Al-Araby Al-Jadid, Ahmed Boumehdi se montre plus offensif, en accusant l’agence officielle APS, en lui demandant de révéler «la source officielle» à laquelle elle s’est référée pour annoncer la démission de Djamel Ould-Abbès. Il se demande comment cette agence s’est permis de publier une telle annonce, alors que ni le secrétaire général ni les instances de direction du parti n’ont annoncé une telle décision. Boumehdi insiste sur le fait que Djamel Ould-Abbès n’a pas démissionné et qu’il est toujours en convalescence «mais en continuant à suivre normalement les activités du parti».

Sur son élan, le membre de la direction du FLN pointe des conspirateurs de l’ombre : «Ils ne pourront pas écarter un homme et en imposer un autre à sa place de cette façon.» Et d’enchaîner : «Mouad Bouchareb (président de l’APN et président de la direction collégiale du FLN, ndlr) ne sera pas secrétaire général car le parti est régi par  un règlement intérieur et des statuts.»

Boumehdi rappelle également que «les statuts du FLN stipulent clairement qu’en cas de vacance du poste de secrétaire général, celui-ci est remplacé par le membre du bureau politique le plus âgé, jusqu’à la tenue de la réunion du comité central pour élire ou cautionner un nouveau secrétaire général».

Le même journal a interrogé le porte-parole du FLN, Fouad Sebbouta, sur le bien-fondé de la démission de Djamel Ould-Abbès. Celui-ci a eu cette réponse sibylline qui rend la situation encore plus ambigüe et révèle des divisions profondes au sein de ce parti : «Pas encore !»

R. M.

Comment (19)

    kaderette
    21 novembre 2018 - 22 h 03 min

    tu n’as pas inventé la photo, Angela, tu l’as vu dans tes cauchemars, tu n’as jamais piloté d’avion ni ici, ni à oum dourmane,tes pronostics de médecin sont faux, on t’a jamais guillotiné ….Y a dada , prends ta retraite avant que ouhadja ne revient à la charge !!!

    Anonyme
    21 novembre 2018 - 20 h 03 min

    Le FLN dicouvre li lois di la ripiblique

    Mus
    21 novembre 2018 - 19 h 26 min

    Tiens, Si Boumehdi vient de se rappeler que le FLN est régi par des textes? Bizarre! Depuis quand? Saidani, Ould Abbes pour ne citer que ces derniers ont ils été une seule fois élus par les militants sur la base de « textes » réglementaires du parti et non « désignés » de l’extérieur par celui que l’on sait? Cette saute d’humeur de Si Boumehdi est pareille à celle de tous les rapaces du FLN lorsqu’ils sentent le vent souffler dans le sens opposé à leurs intérêts personnels, sans plus. Il finira par revenir à son à-plat-ventrisme comme les autres. Pauvre FLN! Pauvre pays!

    J. Madiba
    21 novembre 2018 - 19 h 03 min

    la reaction de Boumehdi est pathétique. comme si le FLN nous a habitué à la transparence. mais bon sang débarquer ou imposer des personnes est le mode de gestion de ce parti préhistorique. je ne vois pas pourquoi ce monsieur fait semblant de tomber des nues en apprenant que son SG a été débarqué comme un harrag.

    1
    1
    Hakikatoune
    21 novembre 2018 - 18 h 48 min

    Si Bouteflika était dans de bonnes capacités physiques Ould Abbès, ce dinosaure du FLN, ainsi que le FLN lui-même ne se permettraient pas de parler de la sorte !!

    Réseau Treize 13
    21 novembre 2018 - 18 h 39 min

    Nous sommes très inquiét de l’état de santé de notre grand héro des causes perdus Mr Djamel Ould Abbès;le SG légitime du FLN,que Dieu le préserve parmi nous jusqu’au 2034;notre héro à inventé la vente des sièges a l’Assemblée;au sénat aussi;avoir donner une liberté totale a nos députés meme de marchandé en pleine séance,grace a lui le pays fonce dans les profondeurs a la recherche des trésors perdu;nous sommes condamné a la famine et à désordre complet

    direm
    21 novembre 2018 - 17 h 47 min

    des clowns

    L0L
    21 novembre 2018 - 13 h 56 min

    Ti menti , ti pas dire la viriti , ti foulcan.

    fatigué
    21 novembre 2018 - 11 h 56 min

    question: accusant l’agence officielle APS, en lui demandant de révéler «la source officielle» à laquelle elle s’est référée pour annoncer la démission de Djamel Ould-Abbès.
    réponse: sa source est un coup de téléphone de la présidence ( rédacteur en chef de l’agence)
    question: «Ils ne pourront pas écarter un homme et en imposer un autre à sa place de cette façon.»
    réponse: si , ils l’ont déjà fait, l’affaire Bouhadja pour ne citer que celle là.
    question: Boumehdi rappelle également que «les statuts du FLN………
    réponse: vous passez votre temps à piétiner ces mêmes statuts que vous invoquez.

    15
    La vérité
    21 novembre 2018 - 10 h 45 min

    L’Algérie est une autocratie autoritaire géré par une bande mafieux entourée d’oligarque voraces et prédateurs.

    17
    Anonyme
    21 novembre 2018 - 10 h 25 min

    La risée du monde…

    14
    1
    Said
    21 novembre 2018 - 10 h 21 min

    « KAMA TOUDINI TOUDANE » ils ont fait un sale coup à BOUHADJA.. à qui le tour…

    14
    1
    lhadi
    21 novembre 2018 - 9 h 35 min

    Le mot « démission » n’existe pas dans le vocabulaire des dirigeants algériens.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    23
    1
    Bahri
    21 novembre 2018 - 9 h 08 min

    « Elli h’lal Alihoum, H’ram ala lokhrin » Ils oublient qu’ils ont débarqué de la même façon leur président d’APN. Alors pourquoi 2 poids et 2 mesures et l’APS est un organe étatique et celui qui a donné l’ordre de faire paraître la nouvelle n’a pas démenti comme quoi qu’au FLN tout se décide ailleurs.

    17
    Anonyme
    21 novembre 2018 - 8 h 30 min

    En on a marre, la flouka et ses risques que cette vie de …. à l’algérienne.

    13
      Séhab
      21 novembre 2018 - 9 h 19 min

      vous parler merveilleusement le verlan!

      3
      6
    Démence ou démenti ?
    21 novembre 2018 - 8 h 21 min

    Ils vont finir par nous faire démissionner de notre statut de spectateurs lecteurs, et nous mettre en convalescence perpétuelle ! C’est pas du démenti, c’est de la démence…

    13
    Anonyme
    21 novembre 2018 - 7 h 54 min

    Boumehdi insiste sur le fait que Djamel Ould-Abbès n’a pas démissionné et qu’il est toujours en convalescence «mais en continuant à suivre normalement les activités du parti».

    TOUT LE MONDE EST EN CONVALESCENCE DANS CE PAYS
    TANT QUE LE PETROLE COULE…..

    23
    1
    Bled-Gourbi
    21 novembre 2018 - 7 h 33 min

    La danse des Canards un pas en avant, deux pas en arrière, Attention les dégâts, c’est que le début le pire reste à venir, préparez-vous à l’exode,il n’aurait plus de places pour les modestes citoyens sans pistons ni général,un quart d’une population sacrifiés pour des ingrats venant de l’étranger

    17
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.