Libye : 12 éléments de l’EI tués par l’armée après une attaque meurtrière

Libye armée
La lutte antiterroriste se poursuit en Libye. D. R.

L’armée libyenne et les forces de sécurité ont abattu 12 éléments du groupe terroriste autoproclamé «Etat islamique» (EI/Daech) près de la ville de Tazirbu (sud-est) après une attaque meurtrière survenue vendredi, a indiqué une source militaire samedi soir.

Les forces conjointes «ont poursuivi les traces des terroristes, qui s’étaient cachés dans les régions inhabitées à l’ouest de Tazirbu», selon la même source. Des véhicules armés ont été détruits, des armes et des munitions ont été saisies, a-t-elle ajouté. Cette ville, une petite oasis, a connu une attaque meurtrière vendredi lorsque des dizaines d’assaillants dans des véhicules armés ont ciblé un poste de police et un certain nombre de bâtiments du gouvernement, tuant 8 personnes et en blessant plus de 15 autres. Les terroristes avaient également pris des dizaines de personnes en otage avant de partir.

La Mission d’appui des Nations unies en Libye (Manul) a condamné l’attentat, appelant les parties en conflit à «cesser immédiatement de cibler des personnes et objets civils, conformément au droit humanitaire international». Tazirbu possède l’une des plus importantes sources d’eau souterraine approvisionnant les villes de l’ouest et du centre de la Libye.

R. I.

Commentaires

    Mascarades
    25 novembre 2018 - 13 h 48 min

    La Mission d’appui des Nations unies en Libye (Manul) a condamné l’attentat,
    conformément au droit humanitaire international».
    Ils ferment les yeux en Palestine au Yémen en Syrie en Chine en Birmanie et ailleurs sur les atrocités commis sur des civils notamment musulmans.
    Et là ils condamnent ceux qu’il ont autorisés à Londres et Sarkozy quelques années avant d’y semé le K.O pour des raisons ambiguë.
    À la fois pyromanes et pompiers.

    3
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.