Récupération des crânes de chouhada : réunion de la commission technique

Zitouni crânes
Tayeb Zitouni, ministre des Moudjahidine. New Press

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a annoncé, dimanche à Relizane, qu’une réunion de la commission technique chargée du dossier de récupération des crânes de chouhada aura lieu dans les prochains jours. En marge de sa visite dans la wilaya, le ministre a déclaré à la presse : «Nous avons franchi un nouveau pas dans le dossier de récupération des crânes de chouhada de la résistance, passant des réunions de la commission mixte algéro-française à celle d’une commission technique créée dernièrement et qui a visité deux fois le Musée de l’Homme à Paris (France).»

A ce sujet, Tayeb Zitouni a fait savoir que cette commission a réussi à reconnaître 31 crânes conservés au Musée de l’Homme de Paris, affirmant que l’opération est dans la bonne voie pour la récupération des crânes de martyrs pour les inhumer dans leur patrie, l’Algérie. Par ailleurs, le ministre a indiqué, lors d’une émission à la radio de Relizane, que son département ministériel a achevé dernièrement le recensement des sites historiques (cimetières, centres de torture du colonisateur français, postes de commandement et de réunions de l’Armée de libération nationale et hauts faits de la Guerre de libération au niveau national) et la numérisation de toutes leurs données.

En inaugurant le siège de la Direction des moudjahidine, Tayeb Zitouni a fait part de l’achèvement de l’opération de modernisation des structures administratives du secteur au niveau central et des Directions de wilayas, lancée en début d’année courante, et qui a abouti à la numérisation de tous les dossiers des pensions de moudjahidine et ayants droit, signalant que les décisions sont établies au niveau local de même que le versement des pensions.

Le ministre s’est enquis, lors de sa visite, du projet de réalisation du Musée du moudjahid au chef-lieu de wilaya dont les travaux ont été lancés en 2014 pour une enveloppe financière de 220 millions de dinars et qui accuse un grand retard. A ce propos, il a insisté sur sa réception fin mars prochain.

Tayeb Zitouni a aussi visité le centre de torture du colonisateur français à la zone zéro, située sur les hauteurs de la commune de Sidi Khettab, et a inspecté le projet de réfection du centre qui compte les ossements de 700 chouhada, avant de rendre visite à un moudjahid de la région. En outre, le ministre a procédé à la dénomination d’un carrefour du centre-ville de Relizane «Vivre ensemble en paix» et s’est enquis des travaux d’achèvement d’une trémie de la daïra de Zemmoura, inscrit dans le cadre du projet de la ligne ferroviaire Tissemsilt-Tiaret-Relizane.

Le ministre des Moudjahidine poursuivra sa visite lundi dans la wilaya où il présidera, au siège de la wilaya, une conférence historique et honorera des membres de la famille révolutionnaire.

R. N.

Comment (24)

    bienpayé
    27 novembre 2018 - 14 h 47 min

    Pas de quoi faire le crâneur, nos cerveaux sont partis il ne nous reste que les boites crâniennes vides.

    Anonyme
    27 novembre 2018 - 11 h 13 min

    Arreter svp de parler comme ça sur notre grand moujahid zitouna qui a fait toute les guerres mondiales et aussi la guerre d Algérie…il est né en 56 et des qu il est sorti du ventre de sa mère, il a pris le fusil et il est parti joindre les fellaga fi jbel. Il a fait ravage des francisses sur la ligne Maurice . Mais les ancients comme lui m ont dit qu il bouffer 5 gourssa de kesra à midi c pour vous dire…et le lben il en buvait 10 litres et après ça il fait la sieste…ceci s est répéter chaque jours jusqu’à fin 62. Voilà l histoire de notre grand moujahid bouzitouta…donc arrêter de croire c un fainéant et tout ça eh bien non..il est grand moujahid…au fait combien reste t il de dollars au trésor…parce que fini la comédie …chacun au travail ..plus de regda ou tmanji ou tessenna fi el kounji

    Anonyme
    27 novembre 2018 - 11 h 01 min

    Pitié pour l’Algérie, pour les situations de son peuple pauvre, et déprimé,
    Et de son économie en crise, et en faillite
    Un peu de justice pour la répartition équitable, et juste des budgets de l’état, et austérité juste pour tous
    Et arreter les dépenses, et les gaspillages impardonnables, inutiles, et irresponsables des ressources
    Du pays qui deviennent de plus en plus rares, et qui menace de couler tout le « bateau Algérie »,
    Du suicide collectif

    Hou-hou
    27 novembre 2018 - 7 h 38 min

    Le plus important pour l’Algérie d’aujourd’hui c’est les crânes de nos grands Moudjahid, Messieurs Bouteflika, Saidani,Oud Abbes, Ghoul, Khelil Chakib,Ould Kaddour, Haddad, Ouyahia, Sellal,et tout les combattants qui ont ruiné le pays, Vivre l’Algérie des Bouteflikas

    Reviens parmi nous !
    27 novembre 2018 - 5 h 07 min

    TROP TARD ! L’humanité s’est piégée ! En Effet, au temps « Boumédiène », El Jazaïr voulait tout récupérer, y compris ses vivants et s’il avait obtenu ça, Notre Frère Boumédiène aurait neutralisé le venin du Front National Français, désormais à la lumière des faits accomplis du « Mélange des populations », (Dixit Paul Marie de La Gorce, tel jour à Alger !), nous sommes sommés d’aller vers l’horizon de la loi de l’unité des humains, alors même que La Nature crie que c’est La Fin, et en France les Gilets Jaunes veulent juste mettre fin à La Faim, et Chez Toi, ô ministre, tes « frères » passent et regardent la viande rouge, comme un or impossible, ils regardent les crânes charnus comestibles, mais juste pour toi et les privilégiés de ton état « post colonial », il y a un risque de cannibalisme, ouallah, alors reviens terre à terre, reviens en Algérie, Monsieur Le Ministre ! Et laisses Marine Le Pen atterrir, et insulter les Pieds Noirs, ces êtres si minuscules que Le Géant De Gaulle n’a même pas vus, lorsqu’il s’écriait « Vive la France, vive l’Algérie »…

    4
    1
    BISKRA
    26 novembre 2018 - 23 h 55 min

    pour garder la mémoire du sacrifice aux générations futures, il faudrait faire participer les écoles dans la recherches et les synthèses afin d augmenter le sens d’analyse et critiques à nos futurs enfants de l Algérie.

    Ch'ha
    26 novembre 2018 - 23 h 06 min

    Porter plainte contre la France pour CRIME CONTRE L’HUMANITÉ CRIMES DE GUERRE BARBARIE etc…la colonisation française est l’une des plus BARBARES qui ait jamais existé Hitler à côté fait office de saint au risque de me répéter.

    1
    3
    MELLO
    26 novembre 2018 - 20 h 37 min

    Depuis 2011, on ne cesse de parler de ces cranes de combattants Algériens contre le colonialisme après 1830. Les différents ministres des moudjaddines qui se sont succédés ne cessent de nous promettre la restitution de ces cranes identifiés. Mais , ils ne font que des déclarations sans fin lors de leurs visites à travers l’ensemble du pays ,à l’effet d’inaugurer des trémies et autres musées.
    La restitution de ces cranes reste une opération politique dépendant des pouvoirs publics Français et non du directeur du musée de l’homme de Paris. Or rien n’est claire de ce côté, car le premier à l’avoir découvert c’etait l’historien Farid Belkadi ,spécialiste de l’histoire antique. De commission en commission allant de missions en missions sans succès….

    winbiha
    26 novembre 2018 - 18 h 26 min

    Pendant que le Maroc parle usines avec fafa nous on rabâche sur les crânes…
    qu’ils les gardent, un jour ils vont nous supplier de tout reprendre…
    mais qui nous dirige à la fin ?

    7
    1
    Chauffe Marcel !
    26 novembre 2018 - 17 h 34 min

    Un ministre, … et tout un ministère qui a un budget plus important que celui de l’Education Nationale, qui ne gère que les pensions des anciens moudjahiddine (surtout les faux et ceux qui se reproduisent bizarrement en nombre exponentiel depuis 1962) et …des crânes introuvables ! Un ministre qui touche 60 millions par mois et un tas de frais annexes, rien que pour çà ! Rouh ya dzaier !

    Anonyme
    26 novembre 2018 - 16 h 22 min

    Lu 9:59 Il dit à un autre: Suis-moi. Et il répondit: Seigneur, permets-moi d’aller d’abord ensevelir mon père.
    60 Mais Jésus lui dit: Laisse les morts ensevelir leurs morts.

    Précision
    26 novembre 2018 - 15 h 54 min

    Une déclaration pour la consommation interne car ces cranes ne seront jamais rendus et ce type le savait bien.

    Lors de sa visite de Tébessa où il a rencontré de vais anciens moudjahidine il lui on fait visité des épaves d’avions de l’armée française abattus lors de la célèbre bataille d’El Djorf la plus grande bataille de la guerre d’Algérie et il lui ont dit textuellement  » Nous n’avons pas besoins de discours sur la Révolution car nous la connaissons bien », une manière de lui faire comprendre que sa visite n’était pas nécessaire, sur ce il rentré directement mécontent a Alger.

    Pour la bataille d’El Djorf faites une recherche sur Google, l’armée française avait demandé des renfort des bases de parachutistes du sud de la France pour faire face aux djounoud de l’ALN.

    Vangelis
    26 novembre 2018 - 15 h 52 min

    Une commission technique pour récupérer des crânes de chouhadas ! L’Algérie ne sait faire que dans la bureaucratie.

    On ne va tout de même pas mettre en doute l’origine de ces crânes comme on vérifie l’origine des haragas algériens à l’étranger.

    Arrêtez d’enfumer la plèbe ! Dites plutôt que vous ne faites pas le poids face à la France qui freine des 4 fers pour ne rien donner à l’Algérie, y compris des os.

    Kahina-DZ
    26 novembre 2018 - 13 h 56 min

    Des commissions même pour les morts ( allah yerhamhoum).

    Quand on dit commission = ça va prendre des années lumières pour atteindre l’objectif.

    2
    3
    Anonyme
    26 novembre 2018 - 13 h 36 min

    Allons y….on doit faire une pétition pour fermer ce minister de faragh El chghoul… pas d argent à gaspiller…tout moujahid sont morts

    anonyme morbide
    26 novembre 2018 - 13 h 25 min

    ya monsieur le ministre l’IMPORTANT est que votre crane reste en algerie

    10
    Anonyme
    26 novembre 2018 - 13 h 08 min

    Comme des hyènes,ils récupèrent des cranes et laissent mourir les vivants.

    6
    6
    vide
    26 novembre 2018 - 12 h 47 min

    Cette France sanguinaire n’a pas honte de garder des squelettes réclamés ?
    Ils disent patrimoine, lois !
    Et nos vendus qui continuent de favoriser Fafi économiquement…

    5
    2
    Anonyme
    26 novembre 2018 - 12 h 26 min

    Le grand moujahid zitouna va s occuper de tout ça dans les prochains jours..il y aur une commission de la commission. Qu il a commissioner pour commissioner une commission…ca fait des Annees que le grand moujahid zitouna travaille inlassablement sur les commissions..sincèrement le ministère des moudjahidines doit être fermer et l association des moujahid prends en charge les grands moujahid comme zitouna…des histoires et rien que des histoires…

    6
    1
    Lghoul
    26 novembre 2018 - 12 h 23 min

    Un ministère dont le travail principal ne se limite qu’a ne parler que de cranes depuis 62.
    Ou sont les « anciens moudjahidines » ? 99% sont décédés et le 1% restants sont la plupart agés et tous malades et souffrants de toutes sortes de maladies.
    Pour les veuves de chahid, inutile d’en parler car elles n’existent meme pas.
    Alors doit on le nommer « ministère des nouveaux modjahidines » si les anciens sont tous morts ?
    Pour les pensions, le 1% qui reste doit faire parti d’un autre ministère pour simplifier.
    Ainsi, il n’y aura ni CREATION de nouveaux moudjaheds nés aprèa 62 et le pays économisera des milliards.
    Voila par exemple un ministére qui siphonne des sommes colossales et qui est de trop.

    Trappeur
    26 novembre 2018 - 12 h 22 min

    Mr le Ministre des cranes et des babouches;pourquoi faire autant de diversions et de la manipulation ;nos Combattants ont combattus pour la gloire et la liberté d’une nation;ou ils se trouvent aux Paradis des Braves; si la France tient a garder les tètes de nos Héros,ce n’est pas pour rien,en Souvenir du Courage et la détermination des grands Hommes EXCEPTIONNELs.la mauvaise Herbes ne crève jamais meme sans Eau; il lui juste du fumier autour

    6
    1
    La cinquième farce a besoin de crane et pas de cerveaux
    26 novembre 2018 - 11 h 58 min

    Les charognards !

    Benbrik
    26 novembre 2018 - 10 h 30 min

    Monsieur le ministre, permettez moi de vous informer qu’en plus des cranes de nos martyrs, il y a à Toulon dans un cimetière, les restes de deux grands moudjahidin et martyrs, qu’il faut les rapatrier. Il s’agit de FENDI Abdellah ould Sidi Slimane Bousmaha, chef de l’armée de l’Emir Abdelkader et de son adjoint AMAR le Kabyle, arrêtés en Algérie lors d’une des dernières batailles après avoir été blessés, transférés en France au Bagne de Toulon. Fendi a été condamné arbitrairement à la mort, le jour de son exécution, son adjoint Amar le Kabyle s’est donné la mort en apprenant l’exécution de son chef. (Faits documenté et archivé) Les deux corps enterrés à Toulon et aucune institution ,ni organisation, ni famille révolutionnaire, n’a effectuée des recherches pour connaitre ces deux héros et martyrs de l’Algérie. Frére Zitouni nous espérons que votre ministère réagissait.

    5
    4
    FILS 2CHAHID
    26 novembre 2018 - 10 h 28 min

    Si vous voulez vraiment rendre service aux CHAHID,alors essayer de développer la nation dans laquelle ils ont sacrifiés leur vie, essayer d’instaurer une vraie démocratie pour laquelle ils ont sacrifiés leur vie et celles de leurs enfants, Haram Alikoum, vous avez trahi le serment faites a ces héros, vous avez trahi le peuple et tout les morts pour cette belle Nation y compris les animaux qui ont participer a cette révolution,comme vous êtes les ex collabos de l’ex occupant, alors vous ont foutu pas mal, seul but l’argent et partir chez vos maîtres sur l’autre rive

    13
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.