Peau basanée, masque néocolonial (3)

néocolonial pays
Kamel Daoud avec le journaliste français Ali Badou. D. R.

Revenons dans le détail sur ce que K. Daoud définit comme étant ses «engagements».

Libertés individuelles

Si elles ne sont pas considérées en relation avec la solidarité collective, que sont ces libertés sinon l’expression de l’égoïsme arrogant d’une caste méprisant le peuple, et s’alliant à d’autres castes hégémoniques dans le monde ? En effet, les «libertés individuelles» existant dans les pays soi-disant «démocratiques» et «libéraux» ont-elles permis à leurs citoyens du bas de l’échelle sociale de bénéficier de la liberté de mieux vivre : avec un salaire plus juste, une sécurité sociale convenable dans la vieillesse, un système de santé plus accessible, un habitat plus vivable, un accès à l’instruction et à la culture plus émancipateur, enfin  un sentiment de justice empêchant leurs armées d’agresser et de massacrer d’autres peuples de la planète ?

Régime

Concernant le «régime incapable de transition» en Algérie, cette constatation n’est-elle pas vague, ressemblant à du langage diplomatique codé ? Un journaliste compétent et honnête ne devrait-il pas mentionner vers quel type de système sociopolitique doit aller cette transition ? Il est vrai que lorsqu’on écrit pour un journal comme le NYT, il faut veiller à ne pas «déranger» le vocabulaire employé, et surtout ne jamais appeler un chat un chat, et un fripon un fripon. Mais si, par «transition», K. Daoud (et d’abord l’éditeur du NYT) sous-entend le mot «démocratie», il y a risque. Certains lecteurs avertis savent que, déjà, l’ex-président Bush Jr, l’ex-Premier ministre Tony Blair et l’ex-président Sarkozy (sans parler de Bernard Henri-Levi) avaient promis la «démocratie» aux peuples d’Afghanistan, d’Irak et de Libye, avec les résultats constatés. Bien entendu, ces «personnalités» ne pouvaient pas déclarer de manière publique, franche et cynique : «En réalité, nous agressons les pays pour nous emparer de leurs territoires et y établir des bases militaires pour d’autres agressions, pour mettre la main sur des ressources naturelles notamment le pétrole et le gaz, afin de renforcer nos industries et nos armées, enfin pour exploiter la main-d’œuvre locale ; seulement ainsi les oligarchies, qui ont permis notre élection et les privilèges dont nous jouissons, maintiendront et augmenteront leurs richesses». Ne reste-t-il pas donc à K. Daoud à préciser la «transition» qu’il souhaite ? Se limite-t-elle aux deux des thèmes qui composent ses «engagements» : «libertés individuelles» et pas d’«islamisme» ? Nous avons déjà dit que l’Algérie, plus exactement son peuple, n’a pas que ces deux exigences.

Islamisme

Concernant la «montée de l’islamisme» si, là aussi, ne sont pas nommés qui en ont été et demeurent les initiateurs réels de ce phénomène, fait-on du journalisme compétent et honnête. Toute personne qui s’informe correctement sur internet sait que l’islamisme politique (salafistes et Frères musulmans), ainsi que l’islamisme terroriste (des organisations islamistes militaires), dans tous les pays du monde, dont l’Algérie, cette personne donc connaît désormais ses créateurs, ses financiers et ses soutiens : les oligarchies impérialiste US, néocoloniales anglaise et française, colonialiste israélienne, ainsi que leurs sous-traitants : les oligarchies saoudienne et qatarie. Ne pas porter ces précisions, en se contentant de dénoncer la «montée de l’islamisme», comme on le lit dans l’article de K. Daoud, c’est exactement ce que la propagande officielle des oligarchies mentionnées ci-dessus déclare. Après avoir créé cet «islamisme» pour déstabiliser les Etats récalcitrants à leurs visées hégémoniques, ces oligarchies prétendent le combattre.

Or, désormais, en Syrie, les masques sont tombés : ce sont l’armée syrienne étatique, avec le soutien de la Russie, le Hezbollah libanais et des militaires iraniens qui combattent les organisations terroristes islamistes, tandis que les corps spéciaux des armées étatsunienne, anglaise et française collaborent sur le terrain (en envahissant illégalement le territoire syrien) avec ces organisations islamistes, présentées comme «démocrates» (bien entendu !). La région d’Idlib en est la preuve la plus évidente : l’armée syrienne et ses collaborateurs russes ne peuvent pas éliminer les organisations terroristes qui s’y trouvent pour un seul motif : elles sont protégées par ceux-là mêmes qui déclarent officiellement combattre l’«islamisme» radical.

Bien entendu, l’organe de l’oligarchie impériale, le NYT, ne peut qu’accueillir toute version qui prétend combattre la «montée de l’islamisme», précisément en la liant à l’existence d’un «régime incapable de transition». Et la présenter par la voix d’une «personnalité» algérienne est une excellente tactique propagandiste. A payer à prix d’or ! L’argent étant le nerf de toute entreprise, surtout quand elle est rapace et vile.

Lier l’islamisme et un «régime» est une tactique propagandiste connue. L’exemple le plus significatif fut, par les propagandistes états-uniens, d’associer Al-Qaîda avec le régime de Saddam Hussein, certes dictatorial mais laïc ! Joseph Goebbels, le spécialiste en propagande, affirma : «Plus le mensonge est gros, plus il a de chance d’être cru.» Et certains y ont cru.

En outre, en évoquant la «montée de l’islamisme», fait-on preuve de déontologie journalistique en ne fournissant pas d’autres informations, qui complètent la situation ? Celles-ci : dans les pays occidentaux, notamment aux Etats-Unis, la montée des sectes évangéliques chrétiennes politiquement néoconservatrices, donc en faveur des agressions impérialistes, et en Israël celle des intégristes juifs qui veulent l’extermination des Palestiniens pour réaliser le «grand» Eretz Israël, promis par leur dieu au «peuple élu».

Certains objecteront que le phénomène islamiste se manifeste de manière plus cruelle et plus brutale, d’où l’insistance à le condamner. Question : les manifestations bruyantes et violentes des islamistes, ainsi que les égorgements spectaculaires de prisonniers par les organisations islamistes, diffusés en vidéo, sont-ils plus cruels et plus barbares que les massacres de populations civiles par les bombardements des armées étatsunienne, anglaise et française ? Certes, il est vrai que les évangélistes chrétiens et les intégristes juifs agissent de manière discrète, et que les résultats des bombardements sont soigneusement occultés à l’opinion publique. Mais un journaliste compétent et honnête peut-il en être dupe, à moins de complicité ?

Je vous serais reconnaissant de démontrer aux lecteurs, d’un journal algérien ou français ou dans le NYT, l’inconsistance de mes arguments et mes propres errements, éventuellement en mettant en évidence leur aspect «islamiste», de voix du «régime», de «décolonisé» qui «ressasse sa mémoire» ou tout ce qui vous semblera utile. À moins de juger cette contribution citoyenne au débat indigne de mériter une clarification.

Adresse

Qu’il soit permis de la formuler à l’auteur de l’article qui vient d’être discuté. Après ce que vous avez admis concernant vos errements de première jeunesse dans la nébuleuse islamiste du Front Islamique du Salut − ce qui est à apprécier − n’êtes-vous pas, à présent, en errements dans la nébuleuse idéologique de leurs mentors états-uniens et français, en bénéficiant, cette fois-ci, des privilèges qui vont avec : une certaine gloire médiatique et, bien entendu, des rétributions financières pour vos écrits de journaliste et de romancier ?

Ignorez-vous que le NYT vient de se distinguer par une fake news ? Elle fut révélée dans The Nation, un journal étatsunien qui n’appartient pas, lui, à l’oligarchie étatsunienne, et par un journaliste d’investigation (authentique) Tim Shorrock. L’article s’intitule «Comment le New York Times a trompé l’opinion à propos de la Corée du Nord», dans le but de manipuler les citoyens étatsuniens pour une éventuelle agression contre ce pays(7). Bien entendu, la Corée du Nord est considérée par l’oligarchie américaine, pour employer votre langage (mais n’est-ce pas, d’abord, celui de cette oligarchie ?), un «régime incapable de transition». Soit !… De quel droit une armée étrangère devrait opérer cette «transition», et non son propre peuple ? N’avons-nous pas,  déjà, les exemples de la manière dont des «régimes incapables de transition» ont été traités par les oligarchies étatsunienne-anglaise-française en Afghanistan, Irak, Libye et ont tenté de faire en Syrie ?

«Errare humanum est, perseverare diabolicum» (l’erreur est humaine, l’entêtement [dans son erreur] est diabolique).

Il semble que vous n’avez pas seulement persévéré à errer de la nébuleuse islamiste à celle de leurs mentors oligarchiques occidentaux. Vous avez manifesté une autre double errance. La première fut votre article concernant les faits de Cologne. Vous vous êtes empressé, dans un journal bien entendu d’une oligarchie occidentale, à dresser un tableau des jeunes algériens comme des obsédés sexuels. A présent, dans le NYT, vous avez traité la guerre de libération de phénomène risible d’imposteurs profiteurs. Or, quelle est l’une des caractéristiques de ce qu’on appelle la propagande, autrement dit les fausses informations visant à manipuler l’opinion publique pour servir une oligarchie dominante (et payante) ? C’est l’extrapolation. Elle consiste à partir d’un fait relatif (réel ou supposé) pour en déduire une généralisation outrancière ni logique ni raisonnable, qui condamne une totalité dans son ensemble.

Deux exemples. La propagande nazie, partant du fait que quelques banquiers allemands étaient de religion juive, fit croire que tout juif est un financier véreux, donc que tout le peuple juif est obsédé par l’accumulation financière au détriment des autres peuples. Résultat ? La solution finale des chambres à gaz. La propagande coloniale française, partant du fait que des résistants algériens employaient le couteau ou la bombe artisanale comme arme, parce qu’ils ne disposaient pas de mitraillettes ni de chars ni d’avions, décréta que les Algériens sont une race de «barbares cruels» (occultant la cruauté infiniment plus barbare des bombardements au napalm de l’armée coloniale française).

Et vous, quel fut votre «raisonnement» concernant les événements de Cologne, puis la guerre de libération nationale algérienne ? Partant de quelques viols attribués à des jeunes Algériens (que le tribunal allemand reconnut, ensuite, comme infondés), vous avez évoqué le problème des frustrations sexuelles (réelles) en Algérie, pour laisser entendre que tout Algérien en Europe est un violeur en puissance. Cela est, de toute évidence, une fausseté. Mais c’est une musique qui sonne très bien dans les oreilles fascistes et racistes occidentales… Puis, avec votre article sur la guerre de libération nationale, vous partez des dires de vos «parents» et «proches» (comme s’ils représentaient la vérité historique objective), puis d’un fait réel (des faux moudjahidine) pour laisser croire que la guerre de libération nationale est un «passé» qui n’a donné comme résultat en fin de compte qu’un ramassis de profiteurs. Là, encore, cela ne correspond pas à la vérité historique. Mais c’est une musique pour les oreilles de l’éditeur du NYT. Et cet éditeur, avec vous, a fait mieux qu’avec la fake news concernant la Corée du Nord. Alors qu’au sujet de ce pays, le NYT publia l’article d’un journaliste américain, David Danger, connu pour ses liaisons avec la CIA, avec vous, concernant l’Algérie, le NYT a eu le coup de «génie» de faire écrire un Algérien, en prenant la précaution de commencer l’article par son lieu de résidence : «Oran, Algérie».

Si la fake news concernant la Corée du Nord a comme but évident de préparer l’opinion US à une agression contre ce pays parce que c’est un «régime incapable de transition», (comme, auparavant, le même «argument» de propagande fut employé pour préparer l’opinion étatsunienne à l’agression contre l’Irak), quel est donc le but réel du même NYT en publiant votre «information» sur la guerre de libération nationale algérienne ?

Dès lors, «sincèrement», comme vous l’écrivez, êtes-vous certain d’être, pour votre part, un «décolonisé», non seulement dans votre «imaginaire», mais dans vos écrits ? Et que vos déclarations servent le peuple algérien et non les oligarchies néocoloniales (européennes, dans le cas de Cologne) et impérialiste (à propos de la Guerre de Libération nationale algérienne) ?

Je vous serais reconnaissant − et probablement également les lecteurs qui vous défendent en croyant à la sincérité et à la bienfaisance de vos engagements − de répondre à cette contribution, pour   en réfuter, invalider ou nuancer l’argumentation ; ainsi, vous montrerez que vos engagements, tels que définis par vous, sont réellement en faveur du peuple algérien, et non de ceux qui voudraient encore une fois lui faire «suer le burnous».

Enfin, pourquoi ne pas ajouter à vos «engagements» la dénonciation de la mentalité harkie (économique, politique et «intellectuelle») qui continue à exister sous une forme nouvelle, correspondante à la période néocoloniale et impérialiste ? En proposant vos articles aux journaux Le Monde et The New York Times ?

Approfondir

Les lecteurs qui souhaiteraient enrichir ces considérations pourraient lire ou relire Peaux noires, masques blancs de Frantz Fanon, Portrait du néocolonisé d’Albert Memmi, ainsi que Les Chiens de garde de Paul Nizan  et La Trahison des clercs de Julien Benda. On y découvrira ou on rappellera respectivement : que l’on peut avoir une peau noire tout en aspirant à la voir blanche (par exemple, être Algérien de peau basanée, tout en désirant avoir un «visage» ou masque «blanc», européen ou «occidental») ; que pour être «dé»colonisé, il faut encore ne pas devenir néocolonisé ; que  l’oligarchie sait toujours trouver les intellectuels qui la servent, tout en se réclamant d’idées généreuses telles que «liberté», «laïcité», «démocratie» ; que les personnes se présentant comme les intellectuels les plus «dérangeants» et les plus «sincères» peuvent, en réalité, trahir ces mêmes idéaux dont ils se parent, pour jouir d’une misérable gloire médiatique et d’un vile salaire de mercenaire ; qu’enfin la sincère sincérité n’a jamais été et ne sera jamais publiée dans les médias d’une quelconque oligarchie dominante, et donc exploiteuse, de cette planète, encore moins quand cette oligarchie manifeste concrètement et partout une ambition impériale.

Dès  lors, il avait raison, Diogène dit le cynique : dans ma première pièce de théâtre, en janvier 1968, je l’avais représenté en tenant sa légendaire lanterne, en plein jour ; aux gens qui lui demandaient le motif de ce bizarre comportement, il répondait, selon les uns, «Je cherche un homme», selon d’autres «Je cherche la vérité». Sacré Diogène ! Au puissant Alexandre le Grand, déjà conquérant impérialiste, qui vint le trouver en lui demandant : «Dis-moi ce que tu veux, et je te le donnerai», le vieux philosophe, modestement vêtu et étendu par terre tranquillement, lui répliqua simplement : «Enlève-toi de mon soleil.» Qu’est-ce donc que le soleil, sinon la liberté authentique par rapport aux puissants du moment, qu’ils soient autochtones ou étrangers ? Et cette liberté ne se réduit-elle pas à forfaiture et privilège de caste, si elle n’est pas complétée par la solidarité égalitaire entre tous les êtres humains ?

K. N. ([email protected])

 

Comment (178)

    ZORO
    3 décembre 2018 - 17 h 07 min

    Tu as epuisé vainement tout le vocabulaire de ta vie il ne reste que ce mot a ton image beurk. THE END.
    SIGNE ZORO

    2
    1
    ZORO
    2 décembre 2018 - 18 h 35 min

    le tifinagh n etait qu un alibi comme l est a present le tamazight le but c etait PARIS en faisant escale a ROME pour se ravitaller en latin.
    SIGNEZORO…Z…

    6
    4
      Anonyme
      3 décembre 2018 - 13 h 30 min

      Beurk !

    Karamazov
    2 décembre 2018 - 11 h 12 min

    Ton auguste pseudo se reflète ici «Que ce soit moi, Zaatar, Abou langi, ou Souq Ahras, nous n’avions tous écrit ……» La mise en avant de ta personne, c’est toute ta modestie.

    Vous avez l’œil vous , et du flair  ya Si Krimo ! Karamazov qui dja 3la 3oudou la ichali. Ça se voyait bien ou est-ce parce que vous pratiquez la pêche en eau profonde ? Parce que là on ne peut pas dire que vous cherchez la petite coquille

    C’est tout moi , en effet : Karamazov, dja 3la 3oudou la ichali » Vous en touillant fort vous ne cherchiez pas que la petite coquille. Vous a pêcher en eau profonde , et que du gros, pardi !c’est mon don de soi , toujours prêt à me sacrifier en premier : la preuve c’est moi la cible facile et c’est moi que vous visez en premier ? Je ne suis pas comme KD et YB qui sacrifient leur tribu pour leur propre personne.

    Mais que n’aviez-vous à rappeler ça pour me faire une hagiographie. Je ne sais dans quel manuel vous aviez trouvé les traces de mon histoire personnelle en accrochant quelques casseroles à mes prouesses de jeunesses.

    « Dans les années 70, tu le sais mieux que moi que le tifinagh était circonscrit a Paris sous l’égide de l’académie berbère, qui est allé le chercher chez les Touaregs (Algérie, Maurétanie, Mali). En cette période il était en gestation. Ton approche a tifinagh c’est d’avoir eu Taos ou Jean pour tantine et tonton, Taos ou Jean pour tantine et tonton, ces deux illustres algériens et là je pourrai comprendre. »

    Là c’est vous qui me reléguez loin derrière vous et qui vous mettez en avant.

    « Dans les années 70, TU LE SAIS MIEUX QUE MOI que le tifinagh ….. »

    Mais cela ne vous a pas empêcher de me faire la leçon : »ton approche a tifinagh c’est d’avoir eu Taos ou Jean pour tantine et tonton, »

    Là on ne saurait dire que vous n’aviez pas un savant gout pour le malentendu.

    Allez, oubliez YN et Si Qeddour , ils ne méritent pas les balles que vous leur sacrifiez, et continuez à tirer sur ma pomme.

      Krimo
      2 décembre 2018 - 19 h 38 min

      Karama(zov),

      Tu dis «Je ne sais dans quel manuel vous aviez trouvé les traces de mon histoire personnelle en accrochant quelques casseroles à mes prouesses de jeunesses» .
      Tout simplement dans ton écrit du 30 novembre 2018 – 10 h 14 min sur ce même fil. Je t’en rappelle quelques extraits

      «C’était dans les années soixante dix, les temps où écrire tamazight en tifinagh était un acte de résistance téméraire : l »époque où on nous gavait de lendemains qui chantent et d’autres promesses de paradis………. j’ai tout donné à ma chère famille qui par la suite a fait une fridha sans moi et m’a déshérité…………..»

      Les années 70, j’y suis passe comme tout un chacun de cette génération, on a tous subi. Je livre ma pensée emplie a certain degrés de résipiscence. Une génération en or, qui ne s’est jamais impliquée comme la précédente ……. Génération qui passait son temps dans le pré a regarder le train de l’histoire défiler au titre de et de …… même pas fichue d’être sur le quai.

      Résultats, conséquences l’ordinaire est là …. Des l’instant où : [ …..la pendule d’argent, qui ronronne au salon, ……. dit « Je vous attends » …..] on s’émeut qu’il y ait des YB ou KN ou de plus illustres dans le genre.

      Une parenthèse : la fridha, s’établit chez notaire avec livret de famille du défunt et toutes pieces afférente a la situation de chaque héritier, l’héritage concerne son ascendance proche et toute sa descendance reconnue. Rien ne se décide sans l’assentiment de tous les concernes et si l’un réfute (même issue de la troisième lignée) aucun juge n’exécute.

      Tirer sur ta pomme ne m’honorerait pas, ce qui est affligeant c’est le côté quelque peu sournois et surtout la ni…. aux valeurs, pour affirmer ….. je laisse a ta sagacité de faire le reste

        Karamazov
        3 décembre 2018 - 11 h 43 min

        Il eut suffit de commencer par là: « ce qui est affligeant « c’est le côté quelque peu sournois et surtout la ni…. aux valeurs, pour affirmer ….. « .

        De quelles valeurs parlez-vous ? Les vôtres ?

        Là je vous renvoie à l’anecdote sur les héritiers rapportée par Abou Langi 20 novembre 2018 – 12 h 13 min : dans: Comment Kamel Daoud dupe ses lecteurs au profit de ses mécènes novembre 17, 2018 – 12:41

        J’ai moi aussi un totem là-bas.

          Krimo
          3 décembre 2018 - 15 h 05 min

          Karama(zov),

          Je donne du TU et tu me renvoies du VOUS. C’est déjà un signe …….

          Ta question : «De quelles valeurs parlez-vous ? Les vôtres ?»

          Non des tiennes, celles qui se traduisent ici «rouh ammi thamourth ik sdew idharnik, tsmekhtiyard kane mara mara».

          T’as ton Totem …… il n’y a pas que toi qui compte pour Manitou, et je ne crois pas que t’a eu ton powwow.

          Si par euphémisme je te rappelle cette élocution : « aboule la gnole !!». Je suis sûr que tu me verrais venir.

    Zakaria
    2 décembre 2018 - 10 h 50 min

    « Pour moi, c’est très difficile d’imaginer que tu pourrais vraiment croire à ce que tu y écrivais. Ce n’était pas le Kamel Daoud que je connais et à qui j’ai consacré un long article. Nous avons beaucoup parlé des problèmes de sexe dans le monde arabo-musulman quand j’étais à Oran. Mais en même temps on a parlé des ambiguïtés de la «culture» (mot que je n’aime pas); par exemple, le fait que les femmes voilées sont parfois les plus émancipées sexuellement. Mais dans tes écrits récents c’est comme si tout l’ambiguïté dont on a parlé – et que, plus que personne, tu pourrais analyser dans toute sa nuance — a disparu. Et dans des publications lues par des lecteurs occidentaux pour qui ce que tu écris n’est que la confirmation de préjugés et d’idées fixes. » Cet extrait de la lettre adressée par le journaliste du NYT Adam Shatz à Kamel Daoud suite à la publication par ce dernier de sa chronique scandaleuse sur les faux viols de Cologne est révélatrice de l’hypocrisie et du dédoublement de personnalité du personnage Kamel Daoud. Les trolls qui sévissent sur cet espace pourront déployer tout leur génie pour défendre KD, le témoignage de ce journaliste étranger est sans appel.

    3
    2
      Souk-Ahras
      2 décembre 2018 - 11 h 39 min

      @Zakaria, bonjour,

      « … le témoignage de ce journaliste étranger est sans appel… »

      Ya oua3di, ya oua3di ! aurait dit ma défunte mère analphabète jusque dans sa moelle. Je ne peux laisser passer cet aveu de petitesse d’esprit sous silence. C’est bien parce-qu’il s’agit d’Adam Shatz et non d’un quelconque Hmed Ben-khouna que le témoignage devient sans appel et vrai dans l’absolu pour vous.
      Adam Shatz cher ami, a eu à jouer le rôle de « commissaire priseur » dans cette affaire, mais, malheureusement pour lui, ses « mises à prix » sont restées au plus bas de la valeur « escomptée ». Son témoignage, sa lettre, n’a eu aucun écho chez ses confrères d’ailleurs y compris au sein même du NYT. Faites un effort et essayez de trouver autre chose.

      3
      2
      Abou Langi
      2 décembre 2018 - 11 h 57 min

      « . Les trolls qui sévissent sur cet espace pourront déployer tout leur génie pour défendre KD, le témoignage de ce journaliste étranger est sans appel. »

      C’est effectivement « sans appel » ! Vu que c’est un journaliste américain qui le dit .C’est parole d’évangile ? Vous êtes chrétien ?
      C’est déjà gentil pour YB et KD, de se faire faire adouber par un journaliste étranger, à leur insu.

      Le journaliste ne connaissez sans doute pas le refoulé qui sommeille en vous. Il vient de faire la démonstration de votre jalousie. Ça , nous l’avions dit : si vous aviez eu un dixième des opportunités qu’à eu KD , je n’ose pas dire ce que vous pourriez vendre , pour faire comme lui.

      4
      3
      Zaatar
      2 décembre 2018 - 13 h 33 min

      @Zakaria,

      Tu as quel age ami Zakaria? c’est juste pour savoir par rapport à ce que tu écris…

      1
      1
    Souk-Ahras
    2 décembre 2018 - 9 h 44 min

    @Mello 1 décembre 2018 – 16 h 08 min, bonjour cher ami intervenant.

    Je m’étais promis de ne plus intervenir sur ce sujet, mais votre commentaire appelait à une attention particulière.

    « …  ces contributions de K.N et Y.B, ils ne font que donner leurs points de vue, et je ne dirais pas que c’est une suite de mensonges qu’ils étalent, non jamais, puisque nos angles d’incidences différent, nous avons d’autres arguments pour défendre K. D. Comme ils n’ont pas tord, nous n’avons pas tord,non plus… »
    Votre position est un moment de grande sagesse. Elle explicite l’incapacité de certains d’entre-nous d’entrevoir des similitudes parmi des différences, et des différences parmi des similitudes. Le juste milieu pour faire simple.
    Ce manque d’intelligence met souvent l’intéressé dans une posture d’équilibre instable. Cela entraîne inéluctablement un basculement vers l’un ou l’autre des deux côtés du point de vue qu’il peut concevoir d’un sujet ou chose : extrémisme ou radicalisme. Ça porte un nom : défaillance critique. Nombreux, hélas, sont ceux qui ignorent ou semblent ignorer que la Pensée est multidimensionnelle et que son décryptage nécessite forcément un outil intellectuel de dimension multiple.

    PS : Je me suis récemment rendu quelque part en hémisphère sud suite au décès d’un ancien collègue et grand ami, et là, j’ai montré le forum AP en cours sur l’affaire KD en essayant d’être au plus près dans la traduction. Mes hôtes, dont certains d’entre-eux entendent parler de KD, ont été en même temps agréablement surpris et époustouflés par le large éventail critique qui en surgit. Croyez-moi, chers amis contributeurs et commentateurs, vous avez tous eu l’honneur d’une « standing ovation » soutenue, arrosée comme il se doit de Feral et Stone & Wood, à la gloire de votre « algerian sound mind ».

    Bonne journée à toutes et tous.

    2
    1
      MELLO
      2 décembre 2018 - 19 h 53 min

      Merci Souk Ahras ,mais évitons, tout de même, qu’une brique nous tombe dessus , car tirer sur la corde d’un débat biaise des le départ , reviens à réveiller ,inéluctablement , les vieux démons. Lorsqu’un berger charge son chien de garde de ramener le troupeau au droit chemin , c’est pour éviter l’utilisation de son bâton de berger. Salutations.

      1
      2
    Krimo
    1 décembre 2018 - 23 h 50 min

    Karama(zov),

    Karama ne serait-ce pas un clin d’œil a Issiakhem qui appelait ainsi son meilleur ami, une auguste personne dans toute la noblesse du terme.

    Ton auguste pseudo se reflète ici «Que ce soit moi, Zaatar, Abou langi, ou Souq Ahras, nous n’avions tous écrit ……» La mise en avant de ta personne, c’est toute ta modestie.

    Un prétexte à des fins vouées qui devient un devoir et vaille que vaille «l’indifférence ne fera pas ses petits dans la boue». Quel altruismeɁ

    Tu dis «Je vous avoue que j’avais déjà signé ici de mes prénoms, mais croyant y voir une sorte de rejet j’y ai renoncé». Vu ton âge, et de plus ton village la haut dans les montagnes n’a pu t’affubler d’un prénom qui friserait l’indécence ou causerait la raillerie.
    Tu serais parti en 70 pour el maricane, est-ce sur fonds propre « oualla boursa men Sonatrach » ou d’une autre SonatiteɁ Alors Beatnik ou fleurs dans les cheveux .

    Dans les années 70, tu le sais mieux que moi que le tifinagh était circonscrit a Paris sous l’égide de l’académie berbère, qui est allé le chercher chez les Touaregs (Algérie, Maurétanie, Mali). En cette période il était en gestation. Ton approche a tifinagh c’est d’avoir eu Taos ou Jean pour tantine et tonton, ces deux illustres algériens et là je pourrai comprendre.
    سبحان الله يا لطيف * أنت اللي تعلم * كاين شي ناس من استحاهم يقولوا خاف
    حاسبين كل شي خطيف * غير أجي و زضم * و اللي يبقى مع التوال يقولوا زحاف

    ZORO
    1 décembre 2018 - 20 h 53 min

    Dans cette contribution NAIMI a demonté en CKD ( completely Knocked Down ) notre CKD ( Cheikh Kamel Daoud) IL a expose en toute glasnost et aux yeux de tous les lecteurs ce que lui reprochent ses antagonistes ,tout en invitant DAOUD,a trouver un peu de son temps et sur AP pour eclairer nos mieux lanternes. WAIT AND SEE
    SIGNEZORO….Z….

    6
    6
    anonyme
    1 décembre 2018 - 15 h 46 min

    @ Karamazov
    Votre âge aurait dû vous inciter à un minimum de sagesse, hélas, la haine vous étouffe, ça relève plus de psychiatrie que d’autre chose. Votre ton ne change pas, le grotesque côtoie le vulgaire. Et votre narcissisme frôle l’hystérie. Dieu que c’est pitoyable ! Je vous suggère une rokia vous en avez rudement besoin.

    5
    5
      Karamazov
      1 décembre 2018 - 18 h 25 min

      Une trentaine de contributions à eux deux sans compter tous les lapidaires de leur tribu. Un ton professoral sous formes de fetwa et de sentences administrées du minbar, des auto-congratulations collectives entre deux abois, une smala de tire-ailleurs et de tire-au-flanc qui sont passés très loin de leur célestes cibles que sont Sansal et KD et ce serait votre modeste illustre contributeur, parce qu’il n’a fait que rajuster son burnous et sa chéchia, qui serait narcissique ?

      Tous les fins connaisseurs avertis on bien vu qu’il ne s’agit là que de quelques ajustements. Ai-je parlé de mon charme ravageur , de mon élégance de ma prestance, de mon sexe à piles : oui vu mon age : « à piles » car les pilules bleues me sont tachycardiques. Au lieu de profiter de ma grâce vous vous renfrognez ?

      Mon narcissisme frôle l’hystérie ? Là vous portez atteinte à mes talents de tireur. J’ai mis dans le mille et je vous ai dit que j’avais droit aux dégâts collatéraux pas significatif évidement et surtout ce qui sont de nature à rabaisser le niveau plus bas que l’égout où l’on placé KN et YB.

      Bien sûr je ne tiendrais pas compte de ce lapsus , car on aura compris que vous vouliez dire que je réveillais l’hystérie qui sommeillait en vous. Mais ça fait partie de la thérapie. On peut bien vous tolérer un défoulement.

      Et puis comme je ne suis à pas mon premier bain de foule ni à mon premier encanaillement, et que je suis habitué à la jalousie de la populace, je ne vais pas m’acharner sur vous.

      Et comme je ne pratique ni les soins palliatifs ni l’euthanasie je vais vous laisser clamecer d’épuisement.

      Allez y et surtout ne vous retenez pas, on n’ira pas dire que votre hystérie frôle le narcissisme. Non, on ne dira plus que c’est de l’acharnement .

      3
      4
        ZORO
        1 décembre 2018 - 19 h 09 min

        moi je pense que c est da3wet echar de khaltifa ,ses prieres sont toujours exaucees.
        SIGNEZORO…Z….

        5
        4
          Anonyme
          1 décembre 2018 - 19 h 53 min

          Beurk !

          Abou Langi
          1 décembre 2018 - 20 h 02 min

          Ne s’use que si l’on sen sert , comme le piles, évidement !

          3
          2
          ZORO
          1 décembre 2018 - 20 h 17 min

          Ne s use que si l on s en sert c etait la pub pour les piles WONDER ,pour ton cas c est WONDER sans WOMAN
          SIGNEZORO….Z…..

          6
          4
          Abou Langi
          1 décembre 2018 - 20 h 32 min

          C’est vrai, nous autres nous ne sommes pas polygames il n’y pas de harem chez nous . Je suis un endo-monogame exclusif.

          3
          4
          Zaatar
          1 décembre 2018 - 21 h 32 min

          Parait qu’elles ne se vendent qu’en Afrique noir, la ou on s’en sert, ailleurs il semblerait qu’elles sont devenues Mazda-Wonder, pour ensuite finir Energizer…qui elles ne s’usent pas meme quand on s’en sert…

          3
          3
    Un Lecteur Lambda
    1 décembre 2018 - 15 h 27 min

    @Zaatar
    Autrement dit, pourquoi dénoncer certaines atteintes et pas d’autres ?
    Pourquoi s’arrêter en si bon chemin, n’est-ce pas ? Je suis un simple citoyen qui use de son droit pour dénoncer ce qu’il considère comme une atteinte. Ap nous « prête » gracieusement cet espace au travers duquel nous essayons d’exprimer nos points de vue et d’échanger. Les sujets sont certes nombreux, il y a ceux que tout le monde ou presque connaît et ceux qui sont gardés secrets. Nous pouvons tous nous exprimer, vous, moi et même Daoud, tiens. De façon critique mais constructive, j’entends. Pour ma part, ce n’est pas l’envie qui me manque, seulement voilà, je ne pense pas qu’un journal voudrait publier un papier qui le mettrait lui-même en porte à faux avec le pouvoir. Vous le savez bien. Je sais ce que vous allez répondre, « vous vous attaquez à Daoud parce que vous savez pertinemment que vous ne risquerez rien… » ou encore « pourquoi certains sujets sont plus dénonçables que d’autres ? » je vais essayer de vous répondre le plus honnêtement possible. Dénoncer les dépassements de Daoud, je le fais en tant que citoyen, je ne suis pas juge, je laisse aussi le soin à sa conscience de s’en charger. Il est vrai, et c’est ce que vous sembliez dire, qu’il y a des sujets infiniment plus graves que les dérives d’un Daoud ou d’un Sansal. C’est vrai et vous avez parfaitement raison. Nous vivons dans un pays qui, depuis plusieurs décennies, connaît de nombreux problèmes. Je cite par exemple celui du déni de justice (hogra) , celui de la radicalisation des jeunes, la corruption (sur ce sujet, il y a de quoi constituer une bibliothèque), le chômage, la médiocrité du niveau d’enseignement, la catastrophique gestion du secteur sanitaire, la discrimination de certaines couches de la population, le phénomène d’acculturation avec son pendant la montée du bigotisme et l’intolérance des »barbus » à l’encontre de tous ceux qui ne le ressemblent pas, l’incompétence au travail, le sexisme, la différence criante de développement entre le nord et le sud du pays, etc. Il y a tant de sujets qui méritent d’être mis sous les feux des projecteurs. Le problème n’est pas tant de s’exprimer sur ces thématiques que de trouver les médias susceptibles d’ouvrir leurs colonnes à ce genre de sujets. Cependant, faut-il faire l’impasse sur le sujet des dérives de Daoud sous prétexte qu’il y a des sujets plus graves ? Pour moi, non.
    Je n’ai pas choisi de dénoncer les dérives de Daoud parce que le sujet est simple et ne comporte aucun risque.
    Amicalement.

    5
    2
      Zaatar
      1 décembre 2018 - 18 h 20 min

      @Un lecteur lambda,

      Cher ami je vous comprend tres bien et je respecte votre opinion et votre avis, avec lesquels je suis globalement d’accord. Neanmoins je saisis ce que vous me tendez pour le remettre dans le contexte qui a declenche toutes ces interventions. Vous dites, en tant que simple citoyen vous avez le droit de critiquer les « depassements » de Daoud ( je met entre guillemets car le jugement est relatif voir + subjectif) et vous avez raison. Vous ajoutez aussi que vous n’etes pas juge et que vous laissez sa conscience s’en charger. Je me met totalement de votre cote aussi. Neanmoins ca sous entend qu’en utilisant AP comme support, vous n’irez pas jusqu’a pondre 5 ou 6 contributions successives pour taper sur Daoud…n’est ce pas? Vous me dites si je me trompe. Fait alors les sieurs YB et KN. Je ne vais pas citer toutes leurs contributions pour taper sur Daoud, d’ailleurs en lisant la premiere cette fois ci « comment daoud dupe ses lecteurs » j’ai immediatement ecrit pour YB d’arreter de s’acharner sur Daoud. Car j’ai encore en memoire ses anciennes contributions matraquant Daoud. Vous me suivez. Ce n’est pas dans cette tenacite a vouloir developper a tout prix « la matraque » contre Daoud par le biais de contributions successives de quelques qui fait comprendre qu’on critique les idees de Daoud. Ca a donne d’ailleurs l’effet inverse comme vous avez pu le constater. Bien a vous cher ami.

      2
      2
        Anonyme
        1 décembre 2018 - 22 h 11 min

        Mais quand il y a des dizaines d’articles qui tapent sur l’Islam et les musulmans vous vous en réjouissez, et là vous ne parlez ni de matraquage ni d’acharnement.
        Les gens sont libres d’écrire sur le sujet qui leur tient à cœur et c’est aux lecteurs de commenter comme nous le faisons tous, alors arrêtez de pleurnicher à longueur de journée lorsque le sujet ne vous convient pas pour des raisons bien connues !

        1
        2
          Zaatar
          2 décembre 2018 - 7 h 24 min

          Voila la reflexion typique de chez nous, on passe d’un extrême à un autre. Cher Anonyme de 1 decembre 2018 – 22h11mn, dites moi juste comment vous avez déduit que comme vous dites « quand il y a des dizaines d’articles qui tapent sur l’Islam et les musulmans vous vous en réjouissez, et là vous ne parlez ni de matraquage ni d’acharnement. »? Qu’est ce que vous en savez? Enfin, si moi je suis Athée, ou chrétien, ou agnostique ou tout autre que j’aurais inventé, qu’est ce cela peut bien vous faire? Comme l’avait dit quelqu’un que je ne citerai pas sur la chaine canal+ dans les années 90, « on peut être autre que musulman et respirer l’oxygène de l’Algérie non? » Vous ne nous interdisez pas quand même de donner notre opinion, même si c’est un matraquage de votre religion? ce n’est pas parcequ’on est Algérien qu’on est de facto musulman? Oui les gens sont libres d’écrire sur tous les sujets, mais pas de lyncher des personnes, pas d’interdire aux autres de penser et de réfléchir, pas de discréditer les autres aussi qui écrivent… ainsi le fleuve suivrait son cours tranquille…capitch cher ami Anonyme?

          Anonyme
          2 décembre 2018 - 21 h 47 min

          Hé bien voilà vous demandez exactement la même chose que vous refusez aux autres. Je vous rend l’ascenseur: « Vous ne nous interdisez pas quand même de donner notre opinion, même si c’est un matraquage.. » de votre harki intellectuel ? Que vous soyez athée, bouddhiste, sioniste chrétien ou juif, je m’en f……. chacun sera jugé Par Le Seul Juge: Allah!
          Au fait, le problème ne se pose pas lorsque vous respirez, il se pose lorsque vous expirez ! Capitch cher ami Zaatar..

    anonyme
    1 décembre 2018 - 14 h 21 min

    Sortez un peu de vos lorgnettes, votre phraseologie au sujet de l’acharnement ne tient pas, elle frise le ridicule, et votre rengaine autour de la jalousie est pitoyable.
    Pauvre Kd, victime d’injustice de la part de portiers aux ordres. Votre discours tourne dans le vide. Personne à part vous ne prête attention à votre délire. Ça tourne en boucle. Il est vrai que le faux sentimentalisé est d’un débit meilleur que le vrai.

    3
    2
    anonyme
    1 décembre 2018 - 12 h 29 min

    @Karamazov ou le degré zéro de la pensée. Tout ce que tu dis tourne autour d’une seule et unique idée: te mettre en scène tel un paon pour que tout le monde puisse t’admirer. Sauf que, mon ami, il n’y a rien à admirer. Tu rabâches ta haine à l’encontre des contributeurs yb et kn. Au fond, tu peux les critiquer sur tel ou tel point de leurs écrits, c’est le but de cet espace d’expression. Toi, loin de là, à la limite la critique de leurs écrits, tu t’en fout royalement. Ce que tu cherches, c’est « cogner » et fort. Cela devient pathologique, ma parole. De plus, je sens que t’extasies devant tes longues lignes de logorrhée interminable insipide et carrément ennuyeuse. Je ne sais pas si tu te rends compte de tout ce que tu écris. Relis-toi de temps en temps, mon ami. Dernière chose, épargne-nous tes récits sur ta vie personnelle, ceci est un espace d’échange pas un divan.

    5
    5
      Karamazov
      1 décembre 2018 - 13 h 29 min

      Aaah ! Là vous portez atteinte à mon humble modestie ya Si YB ou Si Qeddour. Déjà qu’il m’a fallu condescendre top bas pour vous atteindre et là vous me sacrifiez vos pôvres petits pioupiou.

      Ou alors est-ce vous qui aviez rapetissés pour pouvoir entrer par le bas. El Harbou khida3a, yek?

      C’est juste parce que je ne suis pas imbu de moi-même que j’accepte de lui faire la leçon pour le changer de vos litanies.

      Alors, bigot, aiguise bien ton qamum et picore de la vraie graine d’érudit ! Je vais bien te sacrifier deux ou trois phrases car je n’ai pas besoin de plus que ça pour te liquider.

      Il est vrai que je parle trop de moi , çe n’est pas parce que ça fait partie de ma paranoïa mais c’est parce que pour parler de moi j’ai toutes les qualités requises et pas vous.

      Mais c’est , je vous le rappelle parce qu’ YB et Si Qeddour n’ont rien trouvé de mieux pour se défendre que de m’abîmer mon portrait, il fallait bien que je me refasse une beauté à leurs dépends. Comme on m’a souvent confondu avec pratiquement tous les intervenants qui n’ont pas caressé dans le sens du poil vos deux Gourous y compris avec KD, il me fallait bien corriger un peu ce portrait.

      Mais comme je vois que mes éminentes contributions vous ont atteint malgré la minutie de leur frappe chirurgicale, je vous informe , que vu mon âge j’ai quelques droits à des dégâts collatéraux.

      N’y voyez aucune suffisance , Je ne voyais pas que YB et Si Qeddour étaient venus avec toute leur tribu. Je n’ai point cherché à vous atteindre , ce sont eux qui vous ont sacrifiés.

      Mais puisque je vous ai atteint tout de même, faites donc ajouter votre nom au martyrologe et faites- vous inscrire sur la liste des victimes de guerre de votre tribu.

      Bon plongeon maintenant , je tire la chasse !

      2
      4
        Krimo
        1 décembre 2018 - 19 h 04 min

        Karamazov,

        Au-delà de YB et de KN et je souscris a ce que t’en dis sur leurs écrits, mais Daoud et Sansal ne sont pour toi que prétexte pour affirmer un nouveau dogme travesti en doxa.

        Ne fais pas l’effarouché, je vais te le dire rapport a ceci «J’ai déjà écrit que dans l’absolu, je ne suis pas un fada de Sansal et de KD, je ne les aurais jamais lu …… » : j’amorce ta pensée intime et te la retranscris « tiens quand même deux zarabes qui pensent comme moi » et je te la tartine encore en cas de bévue « Chah fi mon qamum , ça m’apprendra à ikouti les zarabes ? »

        Des pioupiou t’en as toute une claque qui se pâment a l’envie ….. Quant a la suffisance, si les canards sauvages auraient pris leur envolée, les enfants du bon dieu sont encore rivés a terre.

        Karama(zov) n’as-tu pas enjoins a un pioupiou, y a pas long «ketchini quim, nekkini n’efagh»

        1
        1
          karamazov
          1 décembre 2018 - 20 h 24 min

          Un prétexte ? Peut-être ! Cependant, pouvais-je rester indifférent ? Que ce soit moi, Zaatar, Abou langi, ou Souq Ahras, nous n’avions tous écrit que nous ne défendons ni Sansal, ni Kd, ni Zaoui ( puisqu’il a été rajouté) ni YK pour leurs écrits ou leurs dires mais pour le droit de dire sans limites ce dont ils en ont envie. Et le faites qu’ils se sont attirés tous les aboiements de la tribu en est au demeurant la preuve qu’il était de mon devoir d’intervenir sur ce sujet.

          Pour le reste, je ne suis pas un littéraire, je ne sais pas élaborer un texte, je ne connais pas les règles d’écritures et les figures de rhétoriques imposées.

          Y,K disait : «  il en y a qui cherche la coquille au moindre détour de phrase » je n’y puis rien , il en a même qui prenant l’ombre pour la proie s’attaque à mon auguste pseudo.

          Je vous avoue que j’avais déjà signé ici de mes prénoms , mais croyant y voir une sorte de rejet j’y ai renoncé. Et enfin , il ne s’agit point d’analyse littéraire, mais d’un réquisitoire en pure forme.

          Alors oui je défends tous « izumal » i woumi guezmène awal. Les symboles qu’on veut museler. Quels qu’ils soient.

          Enfin, ce n’est pas ketchini qim nek «  n’efagh » mais ad rouhegh.

      Abou Langi
      1 décembre 2018 - 15 h 29 min

      « Tout ce que tu dis tourne autour d’une seule et unique idée: te mettre en scène tel un paon pour que tout le monde puisse t’admirer ».

      Et « Sauf que, mon ami, il n’y a rien à admirer « . Si , pioupiou: son coup droit !
      D’ailleurs c’est touamim qui l’avoues:  » Ce que tu cherches, c’est « cogner » et fort ».

      A quoi ça sert de cogner fort, si ça ne fait pas très mal?

      C’est parce que Karamazov vous aime bien qu’il châtie bien.

      2
      3
    Karamazov
    1 décembre 2018 - 10 h 27 min

    Je méditais à la lecture des dernières livraisons de YB les raisons véritables de l’acharnement des deux compères sur KD. Au fait le procès qui lui est fait n’est qu’un prétexte pour se construire une notoriété.

    J’ai lu KD , ses deux romans une ou deux de ses dernières contributions, et je n’ai rien vu d’autres que , des sceaux parmi la foultitude qu’on a apporté au moulin à palabres à propos de tout et de n’importe quoi. Même si pour se faire mousser YN a cru y voir un nouveau mouvement littéraire déconstructionno-cubiste , sans doute subliminé à travers la lecture de Meursault contre-enquête où KD déconstruit la langue française pour en faire un nouveau langage ,comme il le dit lui-même dans son roman.

    Bien YB ne dira rien de son propre style , ou il malmène la langue française comme un prisonnier de guerre à qui il voudraient arracher des aveux sous prétexte qu’elle leur est définitivement acquise car il s’agirait de leur butin.

    KD n’est finalement qu’un prétexte pour nous faire l’étalage d’un savoir avalé en morceaux et rendu tel quel dans un vomis sur KD. Autrement que viendraient faire Diogène, Picasso, et je ne sais qui d’autres dans ce procès ?

    Il ne s’agit pas que d’un aparté, car toutes les contributions sans dans le même jus et portent toutes le même message en vérité : pourquoi KD et pas moi ?

    C’est vrai que KD et Sansal , n’ont fait qu’exploiter un filon dont sont friands les lecteurs assoiffés d’exotisme de l’autre coté et qui eux-mêmes s’amusent à découvrir les exploits ou les ravages de leur propre langue sous la plume d’anciens colonisés, qu’ils soient des bigots fanatiques du butindeguerrisme, ou de ceux qui en émergent pleins de stigmates du passé pour se faire coopter.

    J’ai déjà écrit que dans l’absolu, je ne suis pas un fada de Sansal et de KD , je ne les aurais jamais lu sans les procès qui leur sont faits. Car franchement , il n’y avait pas de quoi. Et si j’étais sûr que YB et Si Qedour n’ont profiteront pas je dirais que littérairement Sansal et KD , m’ont donné l’impression d’enfants qui pillent l’armoire aux bonbons de leur maman qu’ils ont découvert accidentellement. Mais je ne le dirai pas, évidemment.

    Pour la synthèse , je suis prêt à un compromis transcendant qui nous sortirait de Sansal, de KD , mais surtout de Si Qeddour et YB.

    4
    2
      Zaatar
      1 décembre 2018 - 11 h 53 min

      @karamazov,

      Cher ami, finalement mon pif m’a donne raison. A la premiere contribution de YB ou j’ai ecrit qu’il s’agissait d’un acharnement. Sans avoir lu KD. Mais j’avais deja lu des anciennes contributions de YB a propos de KD mais aussi sur Sansal (que je connais un peu) et sur YK que tout le monde connait. La deduction etait triviale et ne necessite pas du tout une reflexion ou une forme d’intelligence pour cela. Dans notre cas le pif a suffit. Je ne qualifierai pas YB d’un qcq qualificatif…il le deduira lui meme, s’il ne l’a deja fait.

      3
      2
        Karamazov
        1 décembre 2018 - 12 h 10 min

        Mais tu n’as pas eu besoin de lire KD ou Sansal. Ils suffit de lire YN et Si Qeddour effectivement, tout y est . Ça saute aux yeux !

        2
        1
    Anonyme
    1 décembre 2018 - 10 h 04 min

    @Zaatar
    On a le droit d’être aveugle ou même faire semblant de l’être.
    Le Moyen Orient s’est déstabilisé tout seul, des éléments de Daech ne se sont pas fait soigner par Israël, entre les sionistes de France et les sionistes d’Israël, il n’y a aucune connexion, la presse française n’est pas aux ordres, le Bidelberg n’existe pas…? Ou vous êtes réellement ignorant et dupe ou vous êtes un hypocrite irrécupérable.

    3
    3
      Zaatar
      1 décembre 2018 - 10 h 22 min

      Et il est où le problème? On sait tous que Israel et le sionisme dirige et contrôle le monde. On sait tous que les US sont les gendarmes du monde. On sait tous que le moyen orient et les musulmans ont été neutralisés par ces maîtres du monde. Et c’est quoi le problème? la question qu’il faudrait peut être poser est comment se fait il que ces musulmans avec toute la puissance de dieu derrière se font atterrés ainsi? comment se fait il que ces musulmans se font manipuler sans qu’ils ne se rendre compte? Les musulmans sont ils idiots à ce point? ne peuvent ils rien contre ces maîtres du monde qui les dominent à chaque fois au cours de ces deux derniers siècles? Lorsque vous aurez répondu à ces questions alors peut être que l’on pourra avancer un peu… car après les opinions des un et des autres comptent très peu, par rapport à la réalité observé, et que avances en premier.

      1
      1
        Anonyme
        2 décembre 2018 - 21 h 56 min

        Justement, les musulmans sont les derniers de la classe parce qu’ils se sont éloignés de leur religion.

        « كنا اذلة فأعزنا الله بالاسلام فمن ابتغى العزة بغير الاسلام اذله الله »

        َPourquoi croyez vous que vous êtes en train de combattre l’Islam?

    Anonyme
    1 décembre 2018 - 9 h 11 min

    Ma3a Kamel Daoud et Boualem Sansal dalimine aou madloumine !!

    2
    1
    Zaatar
    1 décembre 2018 - 5 h 11 min

    Vrai, cela s’est passe dans un de nos lycees lors d’un cours de physique. Le prof de physique a donne aux eleves un exercice a faire dans le cadre du cours sur la force de gravite, et dans cet exercice il fallait trouver la constante d’attraction sur notre planete notee g. Un eleve ayant fini demande au prof de le corriger. Le prof lui demande alors la valeur de la constante qu’il a trouve. L’eleve repond « 110 Monsieur ». Le prof retorque alors avec humour, avec une ajdhabia (attraction) de 110, rabbek yenzel hnaia. (Avec une attraction de 110, ton dieu serait descendu sur terre).

    1
    1
      Souk-Ahras
      1 décembre 2018 - 11 h 04 min

      @Zaatar,
      Ya çahbi Zaatar, j’aurais aimé connaître ce prof. Newton doit s’étouffer de rire de là où il se trouve.
      Passer de 9,8 m.s-2 à 110 m.s-2 ! Avec un tel rapport, cet élève vivrait aujourd’hui dans une galaxie qui porterait son nom.

    Zaatar
    30 novembre 2018 - 21 h 09 min

    @Benzatat du 30 novembre 15h45,
    Monsieur Benzatat, en repondant a @Souk Ahras vous avez fustige (encore une fois) Kamel Daoud, par le fait qu’il evacue dans ses propos et ecrits qu’il dispersent un peu partout, les arguments qui font que les lobbys manipulent l’islam afin d’endormir les musulmans pour mieux les exploiter. Je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que vous avancez. Vous pretendez, sans preuves concretes de surcroit, qu’il existe des lobbys manipulateurs de la religion musulmane a des fins d’exploiter les musulmans. On en conclu, et je dis cela sous les attentions avertis des lecteurs d’AP, que les musulmans sont manipulables et sont surtout exploites par des lobbys. C’est votre constat, et vous accusez KD de cacher cet argument pour que tout glisse comme dans du beurre. Vous avez decouvert en fin limier que vous etes l’existence de ces lobbys qui exploitent les musulmans tout en sachant que KD omet de le citer dans ses ecrits, car lui aussi sait qu’ils existent ces lobbys d’apres vous….ouf j’ai fini.

      Souk-Ahras
      1 décembre 2018 - 8 h 49 min

      @Zaatar,

      « …Vous avez decouvert en fin limier que vous etes l’existence de ces lobbys qui exploitent les musulmans tout en sachant que KD omet de le citer dans ses ecrits, car lui aussi sait qu’ils existent ces lobbys d’apres vous… »

      Ignores-tu donc, cher ami, l’existence de ce grand art qui consiste à mettre l’envers à l’endroit ?
      Bonne suite à ta journée.

        Zaatar
        1 décembre 2018 - 11 h 37 min

        Cher ami Souk Ahras,

        Je pense bien connaitre ici sur AP quelques specialistes, grands artistes, de ce grand Art…

        1
        1
    Zaatar
    30 novembre 2018 - 19 h 25 min

    @un lecteur lambda,

    Cher ami on est, effectivement d’accord sur beaucoup de choses. Notamment en ce qui concerne globalement la gestion et la conduite de notre pays et des consequences sur les ames qui y vivent individuellement. La ou nos divergences s’expriment, vous dites, c’est que pour vous il n’est pas acceptable de dire ce que l’on veut sur qui l’on veut et aussi peut etre partout ou l’on veut et sur n’importe quel sujet. Ce qui porte a croire, pour vous, que pour moi c’est permis. Ai je tort de poser le probleme comme cela? Je ne fais que traduire et reecrire vos dires. Alors je vous repond vous etes totalement dans l’erreur. Vous citez l’exemple de Daoud, qui pour vous, a deliberement porte atteinte a l’image, a l’histoire et a l’identite du pays de part ses ecrits ce que bien sur vous et quelques un n’acceptez pas et que par ailleurs je crois que personne d’entre nous n’accepterait qu’on porte atteinte a l’image de notre pays, mais le hic, vous avez avant d’ecrire cela denonce une multitude d’atteintes a notre pays…une suite numerique catastrophique ou les agents agissants n’ont ete lynche par aucun des contributeurs YB, KN et les autres. Pourquoi? Parce qu’on est en Algerie. Pour la cause ca me fait rappeler un ami, qui en a pris pour deux ans pour avoir voulu lyncher quelqu’un qui a porte atteinte a l’image du pays. Au final, on est certes d’accord dans pas mal de choses, mais la divergence est sur quelque chose de taille.

    2
    1
      Karamazov
      30 novembre 2018 - 20 h 42 min

      Un oisillon est tombé de son nid. Une vache passe est l’enseveli sous une grosse m….

      Puis vint un coyote. il sort l’oisillon de la bouse, lui essuie la m… et d’une seule bouchée le gobe.

      Je vous laisse deviner la morale de l’histoire.

      2
      2
        Abou Stroff
        1 décembre 2018 - 11 h 25 min

        morale de l’histoire: on ne se met pas à gazouiller quand on est dans la merde jusqu’au cou!

        2
        2
          Karamazov
          1 décembre 2018 - 11 h 44 min

          Merci, Abou Stroff !

          1
          2
    Zaatar
    30 novembre 2018 - 18 h 50 min

    Yaw sekhnette el hala. Ca a chauffe jusqu’a la sublimation. Tout compte fait, on en est au meme point, normal les connections nerveuses de YB et kN n’ont pas augmentees. Mais le stockage si. Ils auront au moins appris qu’il y a un autre point de vue different du leur. Mais apres avoir lu les commentaires de YB, j’avoue que je suis perdu… mais en fait c’est YB qui divague au point d’ecrire en arrosoir. Par contre j’ai lu qu’il existait un algerien non altere par aucun metamorphisme… ya khouya je demande a voir, a palper, a toucher. Je ramenerai meme mon materiel de travail pour prendre des mesures, une boite d’injection, une mini station meteo, des sondes de temperatures, des manometres bourdon svp…et tout le bastringue. Puree de M… foutez leur la paix a KD, BS et tous les autres.

    4
    2
      Anonyme
      30 novembre 2018 - 19 h 25 min

      Purée de M….c’est à KD, BS de foutre la paix à l’Algérie et aux Algériens; s’ils veulent se prost…..c’est leur choix, mais qu’ils le fassent autrement pour gagner plus d’argent.
      C’est à ceux qui ont des points différents de Y.B et K.N et des autres qui doivent savoir que Ma Yab9a Fel Oued Ghir Hjarou, le reste est emporté par le courant vers…….!

      4
      4
        Zaatar
        30 novembre 2018 - 20 h 50 min

        KD et BS n’ont rien demande a personne. Ils ecrivent et n’ont oblige personne de lire ce qu’ils ont ecrit. Mais si on lit leurs ecrits et qu’on n’est pas d’accord, soit, on pourra ecrire pour dire qu’on n’est pas d’accord, on ne fait pas un lynchage mediatique a deux ou a trois a versions repetitives pour executer celui qu’on dit qu’il a la rage…

        6
        2
          Anonyme
          30 novembre 2018 - 21 h 21 min

          Nous aussi, nous leur avons rien demandé.!
          Ah! vous appelez cela du lynchage médiatique, alors comment qualifier le comportement indigne de KD et BS et leurs sorties sur les plateaux TV étrangers? C’est quel genre de lynchage..?? Eux, ils ont lynché toute une nation et ses constantes, en plus de la Palestine…! Quel monde à l’envers!

          1
          3
          Zaatar
          1 décembre 2018 - 4 h 52 min

          Comportement indigne? Pour vous peut etre et quelques un… pour d’autres ce n’est pas le cas. Et donc chet ami vous ne pouvez affirmer une chose pareille et ne prendre en consideration que ce qui est verifie et evident. Voyez vous Monsieur Benzatat affirme, et vous pouvez le lire dans son intervention du 30 novembre a 15h45 en repondant a @Souk Ahras, que Daoud a evacue ou cache des arguments selon lesquels il y a des lobbys qui manipulent l’islam afin de regresser les musulmans pour les endormir et mieux les exploiter. Vous ne pensez pas qu’il fait plus fort que KD? D’apres Benzatat alors, les musulmans sont des Hmirs qui se font manipuler par des lobbys a travers leurs religion. Pour Mr Benzatat les musulmans seraient une espece de cons manipulables a tout va. Et pourquoi qu’il nous dit pas alors qui sont ces lobbys et comment ils procedent concretement puisqu’il est si bien informe pour taper sur Daoud? Et comment sait il que Daoud est courant de ces lobbys mais joue leurs jeux? Ya waldi, Benzatat maintenant je sais ce qu’il est…j’attend qu’il ecrive encore une serie pour encore taper sur KD, BS et YK…c’est tout ce qu’il sait faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.