Les pays européens appelés à refuser toute exportation d’armes à destination du Maroc

pays
Ces armes sont destinées à commettre des violations au Sahara Occidental. D. R.

Le Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP) a appelé les pays européens à refuser toute exportation d’équipement militaire à destination du Maroc, soulevant le détournement de ces armes pour commettre de nombreuses violations des droits de l’Homme au Sahara Occidental occupé.

Le GRIP a mis en garde, dans un récent rapport, les pays européens quant à leurs exportations d’armes vers le Maroc en insistant sur la non-conformité du transfert de ces équipements militaires avec les critères d’évaluation de pré-exportation établis par l’Union européenne dans la «Position commune».

«Le Maroc continue d’occuper la plus grande partie du Sahara Occidental», a expliqué le rapport du GRIP, tout en évoquant «des pratiques répressives violentes et disproportionnées au regard des normes internationales concernant la liberté de mouvement, la liberté d’expression et d’association, le droit à un procès équitable ou encore la sauvegarde des droits économiques, sociaux et culturels» du peuple sahraoui.

Dans ce rapport, le centre de recherche a rappelé également la brutalité de l’invasion marocaine des territoires sahraouis et «les bombardements au napalm et au phosphore blanc de l’aviation marocaine contre des civils sahraouis obligeant une grande partie de la population sahraouie à prendre le chemin de l’exil».

«A l’heure actuelle, aucun Etat ne reconnaît la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental, territoire qu’il occupe depuis 1975», a relevé le GRIP dans son analyse.

S’appuyant sur différentes sources documentaires et rapports des organisations internationales, le centre de réflexion a de ce fait appelé les Etats de l’UE, à tenir compte dans leurs exportations d’armements des «violations répétées des droits fondamentaux qui sont commises par les autorités marocaines, notamment dans les territoires occupés du Sahara occidental».

Le rapport met en évidence les «graves violations» commises par Rabat au Sahara Occidental

A ce propos, le rapport du GRIP a cité les récents rapports des ONG Human Rights Watch et Amnesty International, qui ont mis en évidence de «graves violations commises» par Rabat au Sahara Occidental occupé.

Parmi les faits récents, le centre de recherches a évoqué, à titre d’exemple, le procès des prisonniers politiques sahraouis du Gdeim Izik, qui constituent, précise ce rapport, «des exemples de pratiques répressives violentes et injustifiées concernant la liberté de mouvement, la liberté d’expression et d’association, le droit à un procès équitable ou encore la sauvegarde les droits économiques, sociaux et culturels».

En outre, dans cette analyse, les experts du GRIP ont mentionné que «les autorités marocaines imposent des restrictions aux journalistes et organisations qui s’intéressent au Sahara Occidental» et que «des défenseurs étrangers des droits des Sahraouis sont régulièrement expulsés du territoire marocain».

«L’occupation du Sahara Occidental par le Royaume, en contradiction avec les dispositions de l’avis des Nations unies et de la Cour internationale de Justice, ainsi que les violations passées et actuelles des droits humains du peuple sahraoui peuvent servir d’argument pour refuser des exportations d’armes à destination du Maroc», a recommandé ce centre de recherches basé à Bruxelles dans son document.

Dans ce sillage, le rapport du GRIP a proposé d’invoquer notamment le troisième critère de la Position commune de l’UE qui prévoit le refus d’autorisation d’exportation des armes si celles-ci sont susceptibles de provoquer ou de prolonger des conflits armés ou d’aggraver des tensions ou des conflits existants dans le pays de destination finale.

Les médias marocains mènent une «campagne de désinformation» contre l’Algérie

Le présent rapport réalisé par le GRIP avait fait l’objet, toutefois, d’une «campagne de désinformation» menée par les médias marocains qui l’ont «intentionnellement déformée pour s’attaquer à l’Algérie», a indiqué une source européenne proche du centre.

Alors que le rapport du centre expliquait que les importations algériennes répondent aux besoins de renouvellement et de modernisation de l’arsenal militaire «pour s’adapter aux nouveaux défis sécuritaires, notamment le terrorisme et la sécurité des frontières», certains médias marocains ont «délibérément évoqué la question de l’ambition d’hégémonie régionale pour expliquer ces importations», a signalé la même source.

«Les médias marocains ont voulu sortir ce rapport de son contexte, étant donné qu’il avait explicitement souligné que durant la dernière décennie, le Maroc tente de renforcer son influence dans la région au moyen d’une augmentation de ses capacités militaires», a-t-elle expliqué.

Le rapport rappelle que «le Maroc a présenté en 2007 un Plan d’autonomie pour les provinces dites ‘du sud’, cependant, une grande partie de la communauté internationale soutient toujours l’organisation du référendum d’autodétermination du peuple sahraoui comme solution légitime au conflit».

R. I.

Comment (31)

    Vroum Vroum 😤..
    4 décembre 2018 - 0 h 40 min

    Sur la Photo…je me pose la question si C’est des Roquettes ou des Glands …C’est vrais !!..Le Makhzen importerai des Glands !!?….?

    Abdelkrim
    2 décembre 2018 - 21 h 43 min

    Pourquoi l algerie ne veut pas aider nous les rifains est nous donner des armes pour faire tomber se voleur se criminelle se depraver cette arabe de merde venus en afrique du nord une terre qui est la notre est qui veut rendre arabe soyons unis il faut que les algeriens nous aident a nous debarasser de taghut 6 se cancer lui est sa famille de merde nous ont vous a aider nous les rifains ont vous a aider contre les francais en vous donnant des armes il faut nous rendre le meme service fesont degager ensemble se fdp merci

    5
    3
      Chaoui
      2 décembre 2018 - 23 h 37 min

      Moralement NOUS SOMMES AVEC VOUS. C’est à VOUS, et à VOUS SEULS, de revendiquer sinon vos droits votre souveraineté. Il ne nous revient pas à nous autres Algériens de le faire en vos lieu et place pas plus d’ailleurs que quiconque autre étranger. Si vous êtes un PEUPLE – et vous en êtes un -, c’est à vous qu’il revient le droit et la légitimité de le clamer haut et fort. Après quoi, le monde vous entendra.

      2
      2
    Felfel Har
    2 décembre 2018 - 17 h 14 min

    Ces pays ont-ils senti que le vent tournait, que le Maroc n’avait plus rien à leur offrir, que la maîtresse attitrée de la France, en dépit de toutes les chirurgies esthétiques, ne séduisait plus? Sans doute ont-ils réalisé que bientôt, ils allaient devoir se bousculer aux portes du gouvernement légitime Sahraoui pour offrir leurs services pour développer leur pays?
    On peut reprocher beaucoup de choses aux hypocrites, mais pas d’ignorer de quel côté leur pain est beurré!
    A step in the right direction!!!

    3
    7
    Moskosdz
    2 décembre 2018 - 0 h 10 min

    Un royaume qui prétend avoir 12 siècles d’histoire,alors que son drapeau a été confectionné par la France n’a que faire d’un arsenal militaire,surtout que le monde entier sait que 10 soldats Espagnols auraient suffi à humilier sa soldatesque sur l’îlot Persil en 2002.

    26
    15
    Anonyme
    1 décembre 2018 - 22 h 38 min

    Le Maroc vient de commande aux États Unis pour 1,5 milliards de dollars.
    Comme quoi l’argent de la drogue qui passe par l’Algérie va servir à acheter des armes pour matraquer les sahraouis, alors que les citoyens marocains souffrent la misère

    24
    37
      Beld
      2 décembre 2018 - 3 h 05 min

      Le Maroc joue sur tous les plans et tire profit de tous les pays, de toutes les situations sans vergogne. Il faut attirer l’attention des algériens, dont la sensibilité excessive à l’égard de leurs voisins, sur le fait qu’ils sont enviés jusqu’au moindre grain de sable et qu’ils suscitent la convoitise la plus aigue de la part de nombreux pays et principalement des marocains. Tout le monde sait qu’ils se sont employés à l’étranger à tenter un rapprochement très calculé avec les algeriens, de multiplier les mariages mixtes afin de pouvoir jouir d’une entrée légale en Algérie et ensuite de demander l’ouverture de la frontière. Une fois à l’intérieur, la stabilité de l’Algerie sera plus que menacée. Algérie, tes hommes ne doivent pas baisser la garde et ceder aux chants de sirènes artificielles qui parviennent de l’autre coté de leur frontière.

      24
      14
    Mohamedz
    1 décembre 2018 - 21 h 47 min

    A quoi pourrait servir une interdiction de vente des armes a Mimi6 quand on sait que sa soldatesque ne sait meme pas s’en servir sinon comment expliquer son incapacité :
    1/- a defendre le petit Ilot dit « Ile de Persil » ?
    2/- a libérer les 18 soldats des FAR fait prisonniers par l’armée de la Mauritanie au port de Lagouira faisant tomber le slogan creux  » Maroc de Tanger a Lagouira »,

    A moins que cet appel d’interdiction concerne plutot le fait que la soldatesque de Mimi6 est en train de massacrer femmes et enfants au Yemen et dans ce cas je soutiens cette requete.

    46
    26
    Paris 75011
    1 décembre 2018 - 21 h 04 min

    Ce geste hautement symbolique n’aura malheureusement aucun effet sur le terrain tant que le Maroc est pour la France ce qu’est «Israël» pour les Yenkees d’où mon soutien à tous ceux qui appellent à la reprise de la lutte armée du Polisario, une lutte armée qui avait connaître au monde entier la juste cause du peuple du Sahara occidental avant l’Accord de Cessez-le-feu de 1975 qui prévoyait pourtant la tenue du Référendum avant fin 1992 d’où la mise en place de la MINURSO (Mission des Nations Unies pour l’organisation du Référendum au Sahara Occidental).

    46
    25
    Ziad ALAMI
    1 décembre 2018 - 20 h 51 min

    Malgré toutes ces bonnes volontés des uns et des autres, je continue à dire et à écrire que l’indépendance du Sahara occidental est au bout du fusil de son peuple.

    44
    25
    nadim
    1 décembre 2018 - 20 h 51 min

    ce sera peut-être plus simple si nos gouvernants demanderaient demain à Ben salmane des explications concernant le financement de cet armement

    47
    20
    Anonyme
    1 décembre 2018 - 20 h 50 min

    Nouveau coup dur pour les marocains: Algérie autre berceau de l’Humanité.
    Désormais quand ils nous bassineront une fois de plus qu’ils ont 1200 ans d’histoire et gnagnagna( c’est à dire de féodalité ) on saura quoi leur répondre.

    47
    24
      :) Rires !
      1 décembre 2018 - 21 h 06 min

      🙂
      LOL !
      Une roma cosmique vient de s’abattre sur les algérophobes.
      Il faut lire les posts des journaux français à ce sujet… à mourir de rire.
      Ils ont l’angoisse que nous soyons leurs ancêtres c’est terrible comme j’ai piqué une crise de fou rire.
      Le Parisien nage sous les commentaires effrayés par la nouvelle 🙂 En plus à Sétif !

      Va foire le site sur Europe 1…
      Un internaute du nom d’emprunt Valmont Luc a écrit :
      « Non pitié pas là, vite cherchez ailleurs… »

      J’ai photographié les interventions pour avoir de quoi rire les jours restants de ma vie.

      50
      16
        Beld
        2 décembre 2018 - 3 h 13 min

        Cette terre algerienne recèle bien des secrets et nous ne sommes pas au bout de découvertes. Certains savent combien ce pays est prècieux et outre ses richesses et ressources naturelles, il est un véritable historique. Les Algeriens ont un paradis sous leurs pieds et n’en sont pas conscients !

        22
        8
      BabElOuedAchouhadas
      1 décembre 2018 - 21 h 30 min

      @Anonyme. Dans ce cadre j’ai pu relever dans la presse propagandiste du Makhzen que quand il s’agit de découverte archéologique au Maroc, cette presse annonce «MAROC : BERCEAU DE L’HUMANITÉ», mais quand il s’agit d’une découverte archéologique faîte en Algérie cette presse propagandiste du Makhzen préfère titrer «LE MAGHREB : BERCEAU DE L’HUMANITÉ».
      Une manière de mieux cerner la perfidite de nos voisins de l’Ouest (voir le Site ma360).

      49
      18
        Ahmed ADDOU
        1 décembre 2018 - 21 h 54 min

        @BEO Wallah que j’ai eu la meme réaction en lisant l’information sur le Site ma360 connu pour son appartenance au Palais,

        37
        15
        Anonyme
        1 décembre 2018 - 23 h 29 min

        Citation dans  » le Parisien »:

         » Oula Le Parisien ne dites pas des choses comme ça avec les Algériens ils vont se sentir encore poussés des ailes… »

        11
        9
          TACOTAC
          2 décembre 2018 - 10 h 09 min

          @Anonyme ; Pourquoi les Algeriens se sentiraient pousser des ailes ? C’est un peuple humble, plus qu’il ne faut d’ailleurs ! Les Algeriens ne sont pas des surhommes mais ne sont pas non plus des sous hommes alors pourquoi devraient-ils complexer et ne pas ressentir la fierté d’être issu de ce pays dont les heros très nombreux ont montré combien ils etaient dignes, braves et incorruptibles. Les Algeriens n’ont pas attendu un article de presse pour avoir cette fierté legitime, justifiée d’appartenir à un pays au passé glorieux, à CETTE TERRE MAJESTUEUSE ? Il est plus que temps de cesser de denigrer ce peuple qui lui n’a pas fondé sa reputation sur des légendes et des mensonges. Il est et restera le peuple qui a terrassé sans aucune aide le terrorisme, qui a toujours remporté des victoires dignement, livré des longues batailles avec pour seule arme le courage. C’est un peuple PROPRE…et la boue que vous tentez de deverser n’entachera en rien cette blanche colombe.

          10
          8
        Séhab
        2 décembre 2018 - 16 h 01 min

        bonjour compatriote.

        pour une fois je suis pas d’accord avec un compatriote car le 360.ma il est vrais

        que le titre disaient>

        (berceau de l’humaniste l’Afrique de lest pourrait perdre son titre au profit du Maghreb) OK

        mais en lisent l’article il parle bien de l’Algérie et de setif et même mentionner à 300 km a leste d’Alger

        alors ne recomptons pas du n’importe quoi
        c’est pas bon pour notre image nous les algériens qu’on dis toujours que la vérité.
        Bien Cordialement

        5
        5
          Anonyme
          2 décembre 2018 - 20 h 25 min

          On parle des titres des articles, vous savez, ce qui est écrit en gros caractères, on ne parle pas des textes eux mêmes qui ensuite parlent de l’Algérie, encore heureux.
          Personne ne ment parmi les commentateurs. Nous n’avons pas besoin de ça pour accabler les marocains, ce n’est pas la matière noire à retourner contre eux qui manque.
          Un autre site marocain  » L’économiste maghrébin », titre :  » L’Afrique du Nord, l’autre nouveau berceau de l’humanité? « .
          Ceci pour dire que les marocains sont toujours prêts à se parer des plumes de l’Algérie sous le vocable maghrébin, berbère ou Afrique du Nord , mais quand c’est un marocain qui décroche le pompon, alors là pas touche, c’est un marocain et rien d’autre.

          1
          1
      Anonymeplus
      1 décembre 2018 - 22 h 54 min

      Le problème c’est que le royaume de la drogue confond l’Andalousie et sa gloire avec son no man’s land qui servait d’asile aux bagnards et autres pestiférés qui se retrouvaient là-bas, leur population est un mélange de fuyards d’andalousie, de Maures et d’esclaves d’Afrique noire, c’est pour cela qu’ils sont tous basanés.
      Sinon, le royaume de la drogue existe depuis 1956, source onu.

      12
      11
        Anonyme
        2 décembre 2018 - 6 h 43 min

        C’est la une autre inexactitude sur laquelle les mokokos aiment surfer: En réalité très peu d’Andalous ont pris le chemin de l’actuel Maroc car le royaume de Fes était déjà presque sous tutelle espagnole et avait dut signer un accord avec l’Espagne par lequel il s’engager à leur accorder ni aide ni asile car trop proche de l’Espagne. C’est les Ottomans; puissance musulmane de l’époque qui a pris en charge leur transfert à travers la flotte de la régence d’Alger
        ….

        6
        14
    ALI
    1 décembre 2018 - 20 h 43 min

    ENCORE UNE AUTRE GIFLE SUR LES JOUES ENFLEES DU MONGOLIEN M6 !!!

    44
    25
    Anonyme
    1 décembre 2018 - 20 h 42 min

    Il faut penser à utiliser ce rapport public le 5 et 6 décembre prochain contre le royaume obscur du Maroc . Cette fois ci ses marocains ne pourront pas dire que c est l Algerie qui les accuse à tort et à travers et de plus l Algerie sa diplomatie n a jamais accusé qui que ce soit dans ce monde sauf Israël pour dénoncer sa violence . L Algerie dénonce au meme titre le Maroc et Israël votre occupation et la violence commise contre un peuple occupé.

    44
    22
    M'hamed HAMROUCH
    1 décembre 2018 - 20 h 40 min

    Très bonne initiative en conformité avec le droit international et les dispositions spécifiques de la Charte des Nations Unies en matière de décolonisation.

    39
    22
    GRIP
    1 décembre 2018 - 20 h 37 min

    Novembre 2018
    Le Maghreb est aujourd’hui une destination non négligeable des exportations d’armements conventionnels. D’après les données du Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), l’Algérie et le Maroc sont en effet les principaux importateurs d’armes du continent africain. L’Algérie a notamment été le 7e plus grand importateur d’armes conventionnelles au monde entre 2012 et 2017. On constate également que sur la même période, les importations algériennes d’équipements militaires ont constitué 3,7 % des exportations au niveau mondial et 52 % au niveau du continent africain. De son côté, le Maroc apparait en 30e position du classement mondial avec 0,9 % des importations, ce qui représente 12 % des livraisons d’armes en Afrique. Étant donné les limites de leurs capacités de production domestique, ces pays représentent actuellement un marché important pour les armes chinoises, russes, américaines et européennes.

    Les transferts d’armes autorisés par les États membres de l’Union européenne (UE) à destination du Maroc et de l’Algérie retiennent ici plus spécifiquement l’attention. On peut d’emblée relever que ces livraisons d’armes vers le Maghreb s’inscrivent dans le cadre plus large de l’émergence d’un agenda commun entre les chancelleries du Vieux Continent et celles des États voisins du sud de la Méditerranée. On y trouve notamment des dossiers économiques, migratoires, portant sur la lutte contre le terrorisme, ainsi que les trafics illégaux. Ainsi, on peut concevoir que les transferts d’armes vers l’Algérie, le Maroc et la Tunisie participent, d’une part, à une forme d’externalisation des politiques sécuritaires de l’UE et de ses États membres et, d’autre part, à une volonté partagée par les pays du Maghreb de renforcer la coopération dans le domaine de la défense et de la sécurité.

    16
    18
    ttes Hante bue
    1 décembre 2018 - 20 h 37 min

    Mensonge et propagande , le Roi du Maroc et le peuple marocain méritent le prix Nobel de la paix, pour moins que ca , un autre pays aurait rasé l’Algérie pour ces sempiternels attaques et provocations depuis 1962, 1975 jusqu’à ce jour.

    24
    54
      IMAZIREN
      1 décembre 2018 - 21 h 16 min

      La propagande est le mensonge sont votre substantifique moelle, en effet vous méritez le prix Nobel de la traîtrise et pas que ça, même celui du pays de la honte, marouk petit pays traître un jour traître toujours.

      50
      22
      RasElHanout
      1 décembre 2018 - 22 h 03 min

      @ttes Hante bue,
      Tu dois cesser de tirer sur ton pétard. Ca t’éviterai de dire autant d’aneries en si peu de lignes et ensuite je t’inviterais a consulter sur google :
      a/- « Amgala 2″,
      b/-  » Pourquoi H2 n’a jamais voulu reconnaitre ces 820 militaires fait prisonniers par le Palisario » ,
      c/- « Pourquoi H2 a imploré le SG/ONU pour que le Polisario accepte de Cessez le feu de 1991 ».

      33
      17
    Norebi
    1 décembre 2018 - 20 h 35 min

    Cela ne va pas plaire au gouverneurs français, qui font leur possible pour mettre le feux dans la région…….

    39
    19
    PensezADieu
    1 décembre 2018 - 19 h 54 min

    Encore du Blablaet, toujours du Blabla comme d´habitude, une telle ONG a dit ceci et …telle ONG a dit cela, tout est bon pour chauffer les esprits … لا حول ولا قوة إلا بالله العلي العظيم

    33
    36

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.