Louisa Hanoune : «Il y a une confrontation ouverte entre deux parties au pouvoir»

LouisaHanoune
Louisa Hanoune, présidente du PT. PPAgency

Par Hani Abdi – La secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune, ne cache pas son inquiétude quant aux développements que connaît la scène politique nationale.

Ayant longtemps soutenu le président Bouteflika, Louisa Hanoune craint le pire pour le pays. Les luttes s’accentuent au sommet de l’Etat, estime-t-elle dans un entretien accordé au quotidien El-Watan.

La pasionaria du PT fait état de son «étonnement» et de son«incompréhension» face au discours «belliqueux» prononcé «au nom du président Bouteflika». Elle dit n’avoir reconnu ni le style ni la démarche du chef de l’Etat.

«Connaissant le Président, je ne retrouve ni son style ni sa démarche dans la dernière lettre lue en son nom. En réalité, de tous les scénarios et les ambitions exprimés, c’est cette orientation qui suscite le plus la confusion et la spéculation. Ce qui accentue l’angoisse», relève-t-elle.

«Il y a des luttes larvées entre les uns et les autres fatales pour le pays. Une politique est faite pour résoudre les problèmes du pays et non pas pour réprimer avec violence les conséquences de ces derniers», ajoute-t-elle.

Selon Louisa Hanoune, «il y a une confrontation entre une partie qui veut aller vers la démocratisation et une sortie paisible et sereine de la situation actuelle, et des parties qui veulent à tout prix arriver à leurs fins».

Pour elle, ces parties «veulent contraindre ou plutôt forcer la main comme pour dire c’est cela et rien d’autre». Louisa Hanoune admet qu’elle ne sait pas exactement de qui ces protagonistes tirent leur force. Elle met en garde contre une «tentative répressive» qui aurait des «conséquences graves» sur le pays. «La majorité des Algériens ne veut pas être sacrifiée ou mourir la bouche ouverte juste parce que le pillage ne passe pas», avertit Hanoune pour laquelle la situation d’injustice que vivent de nombreux citoyens «peut ouvrir les portes de l’enfer».

H. A.

Comment (24)

    Tbib Skalli
    3 décembre 2018 - 15 h 13 min

    On a tout dit, redit re-redit sur cette femme.. Depuis que Abassi Madani avait expliqué son absence de la 1ere conférence du multipartisme organisée par SAG, que « le seul radjel fel qa3a c’était Louisa.
    Mais on peut gloser sur la photo illustrant l’article: ce serait une bonne publicité conjointe pour la célèbre marque de teinte pour cheveux et pour un médicament aussi célèbre contre la ménopause.

    LAMDA
    3 décembre 2018 - 14 h 15 min

    Confusion,conciliabule,amalgame,diversion,mensonge,retournement de casaque…cabinet noir, forces occultes tout est bon, licite, permis…YADJOUZ au profit de la nomenclature.Et pour preuve
    Comment peut-on attribuer des propos aussi contradictoires à un quidam qui dans un passé récent disait dans une lettre probablement écrite et lue en son nom que le prochain ISTIHKAK (puisqu’il faut l’appeler ainsi et sachant que nous autres disposons de HAK de choisir sans contraintes) soit ouvert à la compétition aux compétences du débat contradictoire et aujourd’hui on nous RONRONNE que sans les gardiens du TEMPLE point de salut et que nous risquons d’être engloutis sous l’effet du changement climatique soit par l’avancée du désert ET/OU une vague géante due au dégèle de la calotte polaire…

    Anonyme
    3 décembre 2018 - 9 h 46 min

    LOUISA EST NATIONALISTE et est l’un des rares ARGAZ sur la scène politique.
    Son alerte n’est pas un scoop, car connu de tous les algériens.
    QUAND ON VOIT COMMENT ON A PRIVATISER LE PAYS au profit des médiocres et prostituer nos richesses, il y a de quoi s’indigner.
    Regarder comment on bloque les investisseurs nationaux et on encourage l’importation de bananes et de voitures pour lesquelles la seule intégration est le gonflage des roues et que le pays et le citoyen paient plus chers qu’au temps de l’importation pure et simple.

    2
    2
    Anonyme
    3 décembre 2018 - 8 h 19 min

    Bon réveil madame.La confrontation a commence y a Madame incertain Avril de l’année 1999.Ce président et l’Algérie font deux(2),et il n’est pas la pour l’Algérie encore moins pour son peuple,il n’est la que pour une distinction comme le prix Nobel d’où ce gaspillage d’argent corruptions a l’intérieur comme a l’extérieur pendant plus de dix huit ans(18)ans sue les larbins l.inscrivent,pour le tirage au sort, peine perdue et tout est perdant dans l’affaire en commencant par ces indigenes.Pour lui qu’ils se déchirent et qu’ils détruisent ,ne le font ils pas avec Cevital,c’est du pareil au même y a madame

    Iwen
    2 décembre 2018 - 19 h 56 min

    Ne faites pas l’erreur de penser que sous prétexte que c’est un partie travailleur que cette dame soit une femme républicaine, son équivalent en France, par exemple, c’est Marine le Pen !

    LOUISA HANOUNE = danger !

    3
    8
    lhadi
    2 décembre 2018 - 17 h 43 min

    Le pouvoir politique est tombé ente les mains d’une oligarchie foncièrement anti-étatiste.

    Derrière les simulacres du parlementarisme ou du présidentialisme, le déficit d’institutionnalisation demeurera une caractéristique majeure du pays.

    Deux formules politiques particulièrement fréquentes illustrent, chacune à leur manière, cette faiblesse de l’Etat légal-rationnel.

    Ou bien de grands partis contrôlent la vie publique, en biaisant de diverses manières les consultations électorales : leurs dirigeants concluent entre eux les « arrangements » aux termes desquels se trouve préservée la réalité du pouvoir des caciques locaux et des grands latifundiaires.

    Ou bien émerge un caudillo populiste qui prétend annuler tout intermédiaire entre lui et le peuple : sa popularité et son charisme demeurent acceptables par l’oligarchie tant que son action ne remet pas en cause les ressorts du clientélisme, rural ou urbain, ni les multiples réseaux de pouvoir parallèle liés à l’économie souterraine.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    12
    1
    TARZAN
    2 décembre 2018 - 17 h 18 min

    louisa hanoun représente un vrai danger pour la nation avec ses déclarations à l’emporte-pièce qui ne servent que les ennemis de l’algérie. par moment je me demande pour qui elle roule? mais surtout pas pour le bien être de l’algérie car elle n’est nullement responsable et ses déclarations allument les algériens et les induisent en erreur, et vers une guerre civile. elle est dangereuse et c’est la seule rescapée des mouchaouichoune de la décennie noire! madame hanoun, DEGAGEZ, les algériens veulent la paix et le développement sociale, économique et culturel, laissez de côté vos intérêts personnelles de côté, svp merci!

    5
    21
    Appeler un chat un chat
    2 décembre 2018 - 16 h 46 min

    @Victor. Tu nous prends pour des idiot! On sait que le budget de la défense est dans les lois de finance. Je parle du contrôle du budget, Il n’y a aucun contrôle/transparence dans les marchés publics d’achats d’armements, dans les dépenses. Comment tu expliques que certains militaires hauts gradés aient des fortunes dans l’immobiliers, sont derrières des entreprises par l’intermédiaire de leurs progénitures ou d’hommes de pailles. Le peuple algérien sait tout cela et chacun de nous peut de donner des exemples qui sont le résulta de la corruption. J’ai fait mon service militaire, et on disait la chose suivante  » dans le civil t’entends parler du piston, de la corruption, dans l’armée tu le vois de visu ». Bien sur je ne jette pas l’opprobre sur tout l’armée, qui est exceptionnelle, méritante à qui ont doit le respect mais une poignée de pommes pourris qui agit comme si le pays était à eux. Il suffit de lire la presse et le Ministère de la Justice sur l’affaire « El Bouchi ». Je n’invente rien ce sont des faits. A bon entendeur salut, car je ne passerais pas plus de temps sur le sujet mais j’ai donné mon point de vue.

    12
    6
      Vector
      2 décembre 2018 - 17 h 25 min

      Vous reconnaissez donc que j’ai raison :
      Vous écrivez vous même que le Ministère de la Justice et que la presse enquête donc l’ANP est contrôlé !

      6
      15
    Tredouane
    2 décembre 2018 - 15 h 53 min

    j’ai une question pour cette dame,qu’elles intérêts servez vous,ne me dite pas surtout celle de l’Algérie.

    10
    12
    meskina
    2 décembre 2018 - 14 h 14 min

    Louisa Hanoune,Ayant longtemps soutenu le président Bouteflika,voila un vraie partie d opposition.Louisa Hanoune craint le pire pour le pays,ya t il une situation plus pire que ca .Selon Louisa Hanoune, «il y a une confrontation entre une partie qui veut aller vers la démocratisation,cela veut dire la démocratie n existe pas encore.elle a oublier de parler de ses bien. louisa oligarchie.

    16
    5
    Ouvertures de frontières et UMA
    2 décembre 2018 - 14 h 06 min

    Elle a appelé dernièrement a l’ouverture des frontières avec le Maroc et la réactivation de l’UMA.

    7
    11
    Kahina-DZ
    2 décembre 2018 - 13 h 34 min

    Je ne comprends pourquoi toutes ces informations qui circulent sous la table du net.

    À entendre quelques intervenants sur youtube, on a l’impression que l’Algérie n’a plus de service de sécurité.
    Ces charlots qui interviennent au nom de leur relation en haut ( ils ne le cachent pas), débitent des informations très dangereuses qui touchent directement la sécurité de l’ÉTAT Algérien.

    Je est temps que l’Algérie réagisse.

    13
    9
    pasionario
    2 décembre 2018 - 13 h 24 min

    Pourquoi vous ne ratez pas une occasion de designer L.Hannoune par le terme inapproprié de pasionaria. vous en usez et abusez. On ne voit aucune passion dans ce qu´elle entreprend.

    7
    1
    Appeler Un Chat Un Chat
    2 décembre 2018 - 13 h 22 min

    @Vector.
    Quand nous serons un pays démocratique, une puissance économique et militaire comme les US on pourra se comparer à eux. Les budgets de fonctionnements sont contrôlés et des comptes sont demandés aux responsables contrairement à chez nous, ou règne l’opacité, l’anarchie et la confusion des genres. Pour le moment on est une république bananière avec à la tête des corrompus de tout bords/fonctions qui mangent la laine sur le dos des algériens en s’accaparant la rente des hydrocarbures et les richesses du pays. Moi je sui seulement un lecteur assidu de la presse nationale, internationale. Je suis aussi les faits juridiques qui se passent dans mon pays et les accusation: d’enrichissement personnelles, de détournements, de conflits d’intérêts, d’ abus de biens sociaux, … ect. On sait tous que le budget de l’armée n’est pas contrôlé et opaque mais comme tout les autres budgets d’ailleurs. La gangrène de la corruption s’est aggravé ces dernières années, même le Président vient de l’avouer recement. Un autre petit exemple, quand on voit que la CNAS n’est pas payé par 7 Ministères, je suis dubitatif et interrogatif. Cela n’existe nulle part ailleurs. Ne soit pas sur la défensive, j’ai l’impression que tu te sens visé? Je me « TRUMP » !

    11
    14
      Vector
      2 décembre 2018 - 15 h 01 min

      Le budget algérien n’est pas secret par le simple fait que le budget algérien est public !
      Il suffit de le télécharger sur le site du ministère des finances !
      Ce document porte le nom de « loi de finance 2018 »
      Si ce document convient à des institutions tels que la Banque Mondiale ou le FMI, il devrait vous convenir aussi…

      12
      11
        Saidani Chakib
        2 décembre 2018 - 16 h 08 min

        Tout est faut y compris le taux de chômage en plus dans les comptes publics les millions sortis par les salons d’honneur des aéroports principalement celui d’Oran par les passeurs aux passeports diplomatiques et multiples immunités ne figurent pas.

        11
        9
    Anonyme
    2 décembre 2018 - 11 h 56 min

    Elle sait certainement de quoi elle parle et ça conforte la perception des citoyens lambda. Il doit y avoir une lutte sans merci entre les tenants de l’argent sale et rentiers mafieux qui ont été propulsés aux commande avec la maladie et éloignement du président et un cercle de responsables compétents et nationalistes qui mesurent les risques et savent que la seule issue c’est de revenir aux fondamentaux d’un état de droit et d’une gouvernance rationnelle.
    A mon humble avis, la grande muette garante de la stabilité et de la sauvegarde de la nation doit agir et vite, si ce n’est qu’en permettant que chacun expose sa vision et s’engageant à encadrer les élections pour qu’elle reflète la volonté du peuple.

    10
    5
    Ali-Mentation
    2 décembre 2018 - 11 h 55 min

    Louisa la louve après avoir partagée les richesses de la nation, elle balance ses
    associés d’avoir piliers l’Algérie et son peuple,se repentir c’est toujours bien, mais à condition de ne pas recommencer a la première occasion, chère Louisa vous n’êtes pas une de ceux qui tiennent le bâton du milieu ou ils penchent toujours du côté des plus fort,ou une girouette qui positionne par rapport à la force du vent, vous et vos amis vous avez fait plus de mal a notre pays, que l’ex colon en 132 ans, tôt où tard vous serez juger soit par le peuple, soit par l’histoire,et Enfin par le plus puissant ni parti ni Moudjahid,ni harki

    11
    10
    Appeler un chat un chat
    2 décembre 2018 - 11 h 52 min

    Pourquoi ne dit on pas clairement que le conflit se passe entre l’armée et le clan présidentielle? Avec comme sujet de désaccord la main sur la rente sur le dos du peuple Algérien et le modèle économique à mettre en place. J’en ai marre de ces articles qui parlent pour ne rien dire, ne pas désigner les causes et causeurs de troubles. De ces articles pour meubler sans analyse, sans pertinence, juste écrire sur « les chiens écrasés » .
    On sait que certains (une minorité) hauts militaires sont dans le business et de façon non transparent influent la politique, on sait aussi que les satellites autour du Président veulent aussi leurs parts en s’arrogeant des privilèges MAIS que les 2 partis veulent que les choses restent opaques pour en tirer un maximum de profit. Alors osons dire et citons les choses par leurs noms afin de les démasquer et de les rendre visibles aux niveaux nationales et internationales. Wikileads et un ancien ambassadeur des US avaient donné des informations sur les 2 partis en conflits. Nous ne sommes pas dupes quand on voit le budget militaire (10B$) qui n’est sous aucun contrôle (en plus confirmés par les scandales des hauts gradés mis en prison puis relâchés) et les marchés attribués aux oligarques et les privilèges des lois économiques sur mesures, j’aimerais que l’on parle de cela. Faisons éclater la vérité et étalons là afin de faire pression pour des changements substantielles.

    16
    18
      Vector
      2 décembre 2018 - 12 h 46 min

      Au lieu de s’occuper du budget de l’Algérie, votre référence l’ambassadeur US devrait s’occuper du budget militaire US de 700 milliards de dollar payé par les impôts du peuple américain pour volé les matières premières du tiers-monde au profit des actionnaires des compagnies US qui les revendent ensuite au peuple américain…

      18
      19
        Zid
        2 décembre 2018 - 13 h 39 min

        Vector le crocodile d’Oudja et de retour;Attention les dégats;rentre chez toi la taupe du clan des voleurs

        12
        13
    K. DZ
    2 décembre 2018 - 11 h 52 min

    Tata Louisa aura t-elle l’honnêteté de ne pas se présenter aux élections présidentielles ou bien, sera t-elle, encore une énième fois, une candidate lapine (lire : lièvre) et une boulitique zlabia/qalb louz (chaque ramadan) .

    9
    3
    Rascasse
    2 décembre 2018 - 11 h 40 min

    « Selon Louisa Hanoune, il y a une confrontation entre une partie qui veut aller vers la démocratisation et une sortie paisible et sereine de la situation actuelle, et des parties qui veulent à tout prix arriver à leurs fins » c’est faux faux et faux , seule le peuple aspire à la démocratie, pour l’instant le peuple n’est pas dans le coup, par contre Louisa anticipe les choses et se positionne déjà avec le futur coq gagnant, pas mal joué, in fine quand les chevreaux se donnent des coups dans une étable seule les bouriqots prennent les coups, quand à Louisa c’est une girouette bien connue

    11
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.