Rencontre de Genève : le Front Polisario appelle à des progrès rapides

Autodétermination, Khatri Addouh
Khatri Addouh, chef de la délégation sahraouie à Genève. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le Front Polisario a clôturé aujourd’hui la première table ronde sur le Sahara Occidental organisée par l’ONU. Dans un communiqué rendu public cet après-midi, la délégation sahraouie présente à Genève a indiqué avoir «réaffirmé», au nom du peuple sahraoui, son «engagement à rechercher une solution politique juste, durable et convenue d’un commun accord menant à un processus d’autodétermination au Sahara Occidental». «Notre priorité reste de parvenir à l’autodétermination du peuple sahraoui conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies et de l’Assemblée générale», soulignent les représentants du Front Polisario qui assurent qu’«à cette fin, nous avons participé de manière constructive aux pourparlers menés par l’ONU à Genève, sans conditions préalables et de bonne foi».

Tout en indiquant faire le pas, ils disent espérer «que le Maroc fera de même». «Le statu quo n’est pas une option. Il est donc crucial que la communauté internationale apporte une contribution positive pour maximiser les chances de trouver une solution négociée entre le Front Polisario et le Maroc», poursuivent-ils tout en indiquant être «profondément préoccupés par les efforts soutenus, illégaux et sans compromis de la Commission de l’Union européenne visant à conclure des accords commerciaux avec le Maroc, notamment sur le territoire du Sahara Occidental, en violation des décisions de la Cour de justice des Communautés européennes».

Une telle approche, font-ils remarquer, sape le résultat des négociations et défie toute logique. «Nous exhortons les dirigeants européens à saisir cette occasion pour investir leurs efforts dans le processus de paix des Nations unies et à utiliser le commerce de manière constructive en tant qu’incitation positive à la paix», ajoutent les représentants du Front Polisario qui se disent «parallèlement encouragés par le soutien constant de l’administration américaine au processus de l’ONU» et «du soutien et de la détermination de nos partenaires de l’Union africaine».

Pour le Front Polisario, «une solution négociée est essentielle pour l’avenir du Sahara Occidental et de la région du Maghreb dans son ensemble». «Nous restons attachés au processus dirigé par l’ONU en tant que vecteur d’un avenir positif dans la région. Nous saluons les efforts du PESG, SEM Horst Köhler, et soutenons ses efforts pour relancer le processus politique sur le Sahara Occidental afin de parvenir à une solution pacifique, juste, durable et convenue d’un commun accord, prévoyant l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental», conclut le Front Polisario dans son communiqué sanctionnant la fin des travaux de la rencontre de Genève.

S. S.

Comment (11)

    UMERI
    7 décembre 2018 - 14 h 37 min

    Ce qui est embêtant pour le Maroc et l’empêche d’aborder sérieusement les négociations, avec les sahraouis, c’est le fait, que même les sujets marocains, envoyé en 1975, dans le cadre de sa fameuse marche verte, vont certainement voter pour l’indépendance, pour fuir la Monarchie, responsable de la pauvreté qui touche le peuple marocain et de la répression permanente, contre les plus démunis.

    20
    3
      Mokrane
      7 décembre 2018 - 14 h 51 min

      @UMERI. C’est une éventualité a ne pas écarter quand on sait que les Marocains de Ceuta et de Mellila avait voté a l’époque contre le retour de leur villes vers le Maroc.

      Néanmoins cette propabilité est a écarter parce que selon l’ONU les colons marocains se trouvant actuellement au Sahara occidental n’ont pas droit au vote lors du prochain Réfeéendum qui sera mené sous l’égide de la MINURSO.

      17
      3
    Anonyme
    7 décembre 2018 - 10 h 03 min

    La délégation sahraoui a eu raison de pointer les agissements contre-productif de la Commission Européenne. Alors que la communauté internationale se démène pour essayer de trouver une solution à ce problème, cette commission, noyauté par des lobbyistes la solde du makhzen, de la France et de l’Espagne, continuent d’entraver le processus de décolonisation de cette partie de l’Afrique et ce en louvoyant pour ne pas appliquer les décisions de sa propre cour de justice.

    28
    4
    ALI
    7 décembre 2018 - 4 h 06 min

    MES SINCERES FÉLICITATIONS À LA DIPLOMATIE DE LA RASD.

    32
    9
    Anonymeplus
    7 décembre 2018 - 3 h 00 min

    Le jour où le Sahara Occidental sera libérer par les armes, et il le sera de grès ou de force, on ira boire un thé du côté de Laayoune, capitale du Sahara Occidental, est on expliquera à nos amis sahraouis que la révolution armée algérienne à permis de libérer l’Algérie, l’onu n’était qu’un décors pour entériner l’indépendance de l’Algérie. Nous connaissons tous ici le courage des sahraouis, la lâcheté est du côté des drogués qui ont demandé un cessez-le-feu il y a de cela 43 ans.
    Faites comme nous, dégagez l’ennemi par les armes pas avec du blabla, vous en avez les moyens et vous en êtes capables.
    Vive le Sahara Occidental libre et indépendant.

    36
    12
    Ch'ha
    6 décembre 2018 - 23 h 21 min

    Très bien. Ça a le mérite d’être très clair et rien n’est laissé au hasard ni omis.

    31
    7
    Moskosdz
    6 décembre 2018 - 21 h 51 min

    Coincé une fois pour toutes,le Maroc n’a pas intérêt à mentir,seule la vérité l’en sortira de ce bourbier dans lequel il s’est enlisé depuis 1975.

    39
    17
    Ziad ALAMI
    6 décembre 2018 - 21 h 24 min

    La déclaration de Berouita laisse penser que le Makhzen est en train de revenir a la raison pour peu qu’on assure une voie de sortie honorable a M6 afin de lui éviter des problemes avec le peuple marocain sur ces 43 années de mensonges.

    48
    19
    M'hamed HAMROUCH
    6 décembre 2018 - 21 h 18 min

    Merci a Mr Kohler qui vient de mettre le dossier de decolinisation sur la bonne direction.

    46
    18
    anti makhnaz
    6 décembre 2018 - 21 h 13 min

    J’ai comme le sentiment que les envoyés de Shlo-homo VI ont prit une douche froide , et n’ont
    pas prit le temps de visiter le lac Léman , Horst Kohler a félicité les Saharaouis laissant
    Bourouetta rentrer a rabat la queue entre les jambes , dire a son roi que David Hale suit les
    négotiations ,et rend compte a John Bolton , et qu’il faut abandonner la marokanité , qui n’est
    plus d’actualité et bizarre pour annoncer cette nouvelle victoire le mégaphone n’est pas utilisé
    les nervis propagandistes du makhnaz sont en deuil après la déclaration que Bourouetta a
    faite en tirant une triste mine et la voie bégayante , d’accepter d’aller a la prochaine table ronde ,
    je ne l’ai pas entendu parler d’autonomie mais j’ai entendu Brahim Ghali parler autodétermination ,
    ça devient du concret pour l’indépendance de la RASD ! mes chaleureuses félicitations aux Saharaouis !

    52
    20

    […] Rencontre de Genève : le Front Polisario appelle à des progrès rapides est apparu en premier sur Algérie […]

    11
    27

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.