Sahara Occidental : Cuba rappelle les quatre vérités au Makhzen

Brahim Ghali
Le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Brahim Ghali. D. R.

Le voyage, l’année dernière, de Mohammed VI à Cuba et la réouverture de l’ambassade du Maroc à la Havane n’ont donc servi à rien.

Il n’a servi à rien car le Makhzen voulait, à travers ce voyage, tenter d’infléchir la position des Cubains concernant le conflit du Sahara Occidental. Mohammed VI a dû ainsi enrager lorsqu’il a vu Cuba réitérer haut et fort son appui à la lutte du Front Polisario pour l’indépendance du Sahara Occidental ce mercredi 5 décembre.

Lors d’une réunion avec le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Brahim Ghali, qui effectue actuellement une visite officielle sur l’île, le président cubain Miguel Diaz-Canel a rappelé en effet la solidarité et le soutien de l’île à la cause sahraouie.

Selon les médias officiels du pays des Caraïbes, Diaz-Canel et Ghali ont évoqué lors de cette réunion «les liens de fraternité qui caractérisent les relations bilatérales et les principaux aspects de la coopération existante entre les deux pays». Par le rappel de sa position concernant le conflit du Sahara Occidental, le Président cubain indique clairement à Mohammed VI que la normalisation des relations entre Cuba et le Maroc ne se fera pas au détriment du Front du Polisario et de la lutte du peuple sahraoui.

Le Président cubain a réaffirmé la solidarité de l’île avec la cause sahraouie et le soutien à son droit à l’autodétermination. En outre, les deux dirigeants ont échangé sur des questions d’intérêt pour l’agenda international, selon des informations communiquées par l’Agence cubaine de presse cubaine (ACN).

Ghali était accompagné à la réunion du ministre sahraoui chargé de l’Amérique latine et des Caraïbes, Omar Mansur, de l’ambassadrice de la RASD à La Havane, Melainine Etkana, et du conseiller du président sahraoui, Abdati Breika.

Le président Brahim Ghali a, de son côté, remercié «l’aide, la solidarité et le soutien» qu’il a toujours reçus de Cuba, après avoir rendu hommage au héros national de l’île, José Marti, devant le mémorial qui porte son nom sur l’emblématique Plaza de la Révolution de La Havane.

Ghali, dont la dernière visite à Cuba remonte à mai 2017, a souligné en outre que les relations entre son pays et l’île étaient «très étroites», et a exprimé son souhait de renforcer davantage les liens historiques et culturels entre les deux pays. Cuba et la RASD ont établi des relations diplomatiques en janvier 1980 et leur coopération bilatérale couvre des domaines tels que la santé et l’éducation.

R. I.

Comment (4)

    zaama
    6 décembre 2018 - 17 h 06 min

    Pas très intelligent Momo le 6ème, …mais je crois que c’est à cause de ses conseillers, , il faut qu’ils arrêtent de fumer des joints pendant que djalalatou réfléchit , la preuve c’est qu’il a oublié que Castro était passé par là et que Cuba et son peuple ont fait de Révolution ! pourtant tout le monde dit qu’il est allé à l’école, au lycée et même à l’université et qu’il est, en plus de malik et de amir al mouminin (donc il n’est pas amir de ceux qui ne sont pas mouminin, bon ça fait toujours du travail en moins), il est douktour en droit international, donc normalement il en dans la tête…! donc on comprend pas pourquoi il fait des bêtises comme celle de croire que Cuba va le soutenir …! le pôvre, il a du être déçu…, bon mais il doit apprendre à être déçu car il connaitra d’autres déceptions !

    21
    5
    HANNIBAL
    6 décembre 2018 - 15 h 53 min

    Le makhnaz prétendait que CUBA allait virer la RASD , après la reprise des relations diplomatique
    et des vacances passé sur l’ile , le seul fait marquant a été cette humiliation subie de Shlo-homo VI par
    Donald Trump qui l’a laissé poireauter en floride , et CUBA réitère sa reconnaissance aux Saharaouis !!
    D’ailleurs comme le président du Mexique qui a reçu Brahim Ghali avec honneur du a un chef d’état !!
    Dans cette région le colonialisme n’a pas sa place tout comme le Tagine n’a pas la cote !!

    27
    8
    Nadjma
    6 décembre 2018 - 14 h 53 min

    Comment le roi du maroc a t’il pu croire un seul instant que Cuba le soutiendrait lui contre le Sahara occidental, il faut être fou, mais il doit être fou pour croire une pareille absurdité. Il ne faut pas que le roi du maroc prenne ses délires pour la réalité, Cuba soutient les justes causes, Cuba soutient les révolutions. Nous algériens nous n’avons pas oublié que Cuba nous avait donné un sérieux coup de main quand en 1963 les marocains nous avaient attaqué avec les américains. Merci encore aux camarades cubains y hasta la victoria siempre !

    42
    9
    ALI
    6 décembre 2018 - 12 h 38 min

    MERCI A NOS FRERES CUBAINS AINSI QU’A TOUS LES PEUPLES EPRIS DE JUSTICE.

    48
    15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.