Le président Abbas dit vouloir dissoudre le Parlement palestinien

Palestine Abbas
Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne. D. R.

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a affirmé, samedi, qu’il avait l’intention de dissoudre le Parlement palestinien afin de respecter une décision de la Cour constitutionnelle.

Le président n’a pas précisé à quel moment la Cour, basée à Ramallah, en Cisjordanie occupée, a pris cette décision qui implique la tenue d’élections dans les six mois suivant la dissolution du Conseil législatif palestinien.

«La question a été examinée par la Cour constitutionnelle qui a émis ce jugement de dissolution du Conseil législatif et appelé à des élections législatives dans les six mois. C’est ce que nous devons appliquer immédiatement», a affirmé le président palestinien lors d’une réunion de la direction palestinienne à Ramallah.

R. I.

Commentaires

    Anonyme
    23 décembre 2018 - 15 h 35 min

    Que de la parlotte….Abbas est la plus grande catastrophe que les Palestiniens et la Palestine ont eu apres la mort de Arafat.Abbas est un homme politique extremement naif qui croit au pere Noel.Jusqu a aujourd hui il n a jamais cru que Netanyahou et tous les premiers ministres qui l ont precede de Peres jusqu a Sharon et ehud Olmert se sont carement foutu de sa gueule…il n a toujours rien compri….de la colonisation rampante ..de la destruction des biens des Palestiniens ..de l arrachage des champs d oliviers millenaires…des assassinats cibles des militants Palestiniens dans le monde …meme le tres celebre caricaturiste Palestinien Naji Al Ali, créateur du personnage Handala fut assassine a Londres,le Mossad s’est attiré les foudres du gouvernement anglais, qui, en représailles, a expulsé deux diplomates israéliens de Londres.Margaret Thatcher furieuse, alors Premier Ministre, a fermé les bureaux londoniens du Mossad, au Palace Green de Kensington…..Abbas reste cloue sur le fauteuil de president non elu,Il prend ses fonctions le 15 janvier 2005 pour quatre ans. mais est resté à son poste faute d’élections, En 2009, l’OLP dont il est le chef, prolonge son mandat « jusqu’aux prochaines élections »,Selon Omar Barghouti cette décision témoigne « du déficit démocratique du pouvoir palestinien et ne fait que renforcer le fait que Mahmoud Abbas n’a pas de mandat pour diriger les Palestiniens…c est un president illegitime….seul le conseil national Palestinien assimilent de fait l’élection au poste de président de l’OLP,, à celle de président de l’Etat de Palestine…Aucun pays arabes y compri la Palestine occupee ne respecte son peuple….ni un minimum de democratie.Abbas doit partir car il rendrait le meilleur service aux Palestiniens….il n a accumule que les echecs et normalement il doit etre juge pour haute trahison d avoir cooperer a l extreme avec l ennemi et diner a plusieurs reprises en prive chez l ex premier ministre Israelien Ehud Olmert.

    3
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.