Le président syrien met Erdogan, Hariri et Al-Qaradawi sur la liste noire

Syrie instance
Saâd Al-Hariri et Recep Tayyip Erdogan à Ankara. D. R.

Par R. Mahmoudi – En réplique à la série de «listes noires» publiées, depuis 2016, par les régimes saoudien et qatari, une instance syrienne dite de «lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme», mise en place à Damas, vient de rendre publique une liste comprenant 615 personnes et 105 entités diverses.

S’appuyant sur les résolutions 1267 et 1373 du Conseil de sécurité de l’ONU, l’instance syrienne annonce que les personnes citées sont issues de 30 nationalités différentes, et que les entités ciblées (des associations, des ONG, des institutions et des agences) sont réparties à travers 12 pays dont, bien évidemment, des pays arabes.

Selon ce rapport, les Syriens constituent 58,5% des personnes blacklistées, suivis des Saoudiens (10,9%), des Libanais (6,8%) et des Koweitiens (5%).  Il s’agit en grande partie d’hommes politiques, de religieux, d’hommes d’affaires et d’universitaires, accusés d’avoir contribué au financement du terrorisme et à l’incitation à la violence et à la subversion en Syrie. Parmi les noms célèbres cités dans le rapport, on trouve le président turc, Reccep Tayyip Erdogan, l’ancien Premier ministre turc Ahmet Davutoglu, le chef du gouvernement libanais, Rafic Hariri, l’ancien chef des phalangistes libanais Samir Gaegae.

Parmi les Egyptiens, vient en tête le guide spirituel des Frères musulmans, Youssef Al-Qaradaoui. La liste comprend également les noms d’Irakiens connus pour leur compromission avec la subversion armée anti-chiite, à l’image de Harith Al-Dhari, et un des chefs de la milice kurde, qui n’est autre que le fils de Messaoud Barazani.

Le rapport implique aussi des personnalités koweitiennes, à l’exemple du ministre de la Justice, Chafi Al-Ajmi, d’un ambassadeur et de neuf députés affiliés aux Frères musulmans.

Des artistes et des hommes d’affaires syriens installés depuis longtemps à Dubaï sont également accusés de soutien financier au terrorisme en Syrie.

Il va sans dire que la publication de cette liste a une portée plutôt symbolique que juridique, puisque les initiateurs savent pertinemment qu’elle ne sera pas prise en considération par les Nations unies, bien qu’elle remplisse toutes les conditions légales et procédurales. Ils visent essentiellement à rappeler à la communauté internationale, maintenant que la guerre en Syrie arrive à sa fin, la lourde responsabilité d’un certain nombre de pays voisins dans l’entreprise de destruction de ce pays.

R. M.

Comment (17)

    Vroum Vroum 😤..
    31 décembre 2018 - 11 h 15 min

    On ne le dira jamais assez…Il y a eu Alliance entre le Camp Sioniste USA Otan Gb France et le Camp Islamistes Frères Musulman Wahabite Qatar , Saouds , Erdogan et leurs Chouyoukhs à leur tête AlQardawi , Arifi , Fawzan , Al Cheikh…Dès Harkis alliés au Sionisme. .On se souvient du respectable Cheikh Al Bouti mort (Allah y’arhmou ) dans l’attentat par des Wahabites qui ont posé une bombe dans la Mosquée à Damas !!!…Une Mosquée !!!…Pour assassiner un Savant qui mettait en Garde contre le complot islamiste/Sionistes sur la Syrie !!… Tous ces Dirigeants Harkis et la majorité des Freres Musulmans Mouchriquines ont applaudi !!… Erdogan Turquie Frères islamiste ont été l’axe centrale et tête de pont de l’OTAN Sionisme pour attaquer la Syrie.. Dès Dizaines de milliers de Terroriste islamiste Wahabite et Frères Sionistes arrivaient en Turquie et passaient en Syrie… Pour les Frères dit Musulman , les Terroristes sont pour eux , appelé « Freres » . .Vive la Syrie…Allah à montré le vrais visage des Khawaridjs islamistes Wahabites dit Frères Musulman et leurs Chefs indignes deux visage , musulman le jour et Sioniste la nuit … Oui une Alliance entre Otan Sioniste et Camp Frères Musulman Wahabites à bien eu lieu pour détruire Libye , Syrie..et autres États Musulmans et y installer des Regimes Wahabite et Frères Sionistes dit Musulmans .

    Anonyme
    30 décembre 2018 - 20 h 06 min

    Vous ne savez pas lire et réfléchir un peu?
    L’article parle de Rafic Harriri (qui est mort il y a 12 ans)…
    Il fallait citer « Saad » son fils.

    1
    1
    Algérienne-DZ
    30 décembre 2018 - 14 h 44 min

    Merci à la SYRIE d’avoir résisté à la coalition des drakulas buveurs du sang des innocents!

    Ça me fait rappeler la Victoire de notre Héros Liamine Zeroual contre les barbus tueurs d’Algériens dans les années 90!! Merci Zeroual, Merci l’ANP!!!

    39
    2
    DYHIA-DZ
    30 décembre 2018 - 14 h 41 min

    Rien de surprenant !!
    Al-Qaradaoui + Erdogan = 1
    La famille Harriri est très proche de L’Élysée. Harriri est un milliardaire qui a financé dans les labyrinthes de DAECH pour renforcer l’acharnement de la France contre la Syrie.

    BRAVO AUX SYRIENS QUI ONT DÉFENDU LEUR PATRIE !!!

    37
    2
    Kahina-DZ
    30 décembre 2018 - 14 h 25 min

    La Syrie a gagné !! Les sponsors de DAECH sont mis à NU. Malheureusement, ces criminels de guerre ne seront pas punis par le tribunal international qui est très sélectif.
    Juste le fait d’afficher la liste de ces criminels est une victoire pour la Syrie… Avoir des milliers de morts sur la conscience ne sera pas facile à supporter par ces criminels au nom de ALLAH. Ils vont faire le pèlerinage 1000 fois pour laver le sang des syriens qui leur colle dans la conscience.
    Autrement dit, ils vont arnaquer le Bon-dieu…..

    35
    1
    Nasser
    30 décembre 2018 - 12 h 20 min

    Rafic Hariri?
    …plutôt Saad

    12
    3
      Anonyme
      30 décembre 2018 - 15 h 19 min

      Tous les Harriri au pouvoir. même trajectoire.

      10
      2
    Djaafar
    30 décembre 2018 - 12 h 14 min

    Le plus dangereux de toute cette bande de pieds nickelés c’est le turc merdogan qui est un vendu aux américains et aux sionistes, qui s’est retourné contre ceux là même qui l’ont aidé à arriver au pouvoir et qui change de veste en fonction du moment. Il est sans foi ni loi, comme tous les islamistes, et il a fait de son pays une prison pour tous ceux qui ne s’aplatissent pas devant lui. Il apporte son appui à tous les terroristes islamistes et à leurs mentors « politiques ». Comme tous les mégalo, il se prend pour le maitre du monde. Il devrait être poursuivi pour ses crimes contre les Kurdes de son pays, de Syrie et d’Irak qu’il a bombardé sans pitié. C’est un dictateur qui a révoque et emprisonné tous ceux qui ont enquêté sur ses vols et sa corruption et les affaires plus que douteuses dont profitent ses enfants et ses amis dont certains (un turco-iranien) sont devant la justice aux Etats Unis. Ce type est un véritable serpent dont il faut se méfier et tenir le plus éloigné possible.

    37
    4
    Nasser
    30 décembre 2018 - 12 h 13 min

    Est-ce qu’il y a aussi les rois et ministres Al-saoud et Qataris?
    Est-ce qu’il y a aussi les présidents et ministres américains, français et anglais?
    Même symbolique!
    Sinon c’est de la foutaise!

    17
    Felfel Har
    30 décembre 2018 - 11 h 53 min

    Bashar El Assad à ses ennemis: « J’aurai ma revanche, dans cette vie ou dans l’autre. » (Maximus dans le Gladiateur). Les lâches qui se sont ligués contre la Syrie ne devraient dormir que d’un oeil car le vent a tourné et l’heure du règlement des comptes est enfin arrivé.

    21
    3
    karimdz
    30 décembre 2018 - 10 h 51 min

    Je me réjouis que la Syrie a recouvré sa souveraineté, et que la bête du daech, création de plusieurs pays occidentaux et d isra hell a été détruite.

    Les américains ont pensé qu’ils allaient éternellement agir à leur guise, mais la Russie a montré ses muscles et les ricains sont partis.

    Les sionistes avaient aussi planifié pour notre pays, le chaos, mais l’Etat algérien a tout mis en oeuvre pour mettre en échec les machiavélistes et s’est fortement armé, le peuple algérien lucide demeure comme une seconde colonne de l’ANP et la Russie a d’ors et déjà indiqué, qu’il ne fallait pas toucher à l Algérie.

    L’heure est à la reconstruction du pays et à la réconciliation nationale, j ai eu l occasion de visiter ce pays plusieurs fois avant guerre, Damas, Alep, Lattaquié, Tartous, Tadmurt…, quel beau pays plein d histoire et de vestiges, les gens malgré la misère, sont accueillants, bien éduqués.

    La Syrie a planté le drapeau dans le nord pour indiquer à erdogan, qu’elle est chez elle, mettre en garde celui ci, contre ses visées sur son territoire, où vit des kurdes. Il a été en grande partie avec l arabie yehoudie, le qatar, la jordanie, les complices du complot americano sioniste, il s est ravisé à temps, mais il se peut bien, que la prochaine campagne sioniste vise son pays.

    28
    3
    Anonyme
    30 décembre 2018 - 9 h 53 min

    Bravo ! C’est comme cela qu’il faut réagir. Respect !
    Pouvez-vous interviewez l’ambassadeur syrien chez nous ?
    Nous aimerions connaître la liste de ces personnes, qui sont-ils ?
    Il faut rendre mondialement public ces personnes, même si ce n’est que symbolique,
    il faut jeter sur eux l’opprobre de leurs crimes.
    Une guerre de 6 ans avec 450 000 morts ?
    Qui sont ces crapules ?

    34
    3
    saad odhar
    30 décembre 2018 - 9 h 16 min

    on ne peut dire plus juste.

    17
    1
    Kenza
    30 décembre 2018 - 9 h 16 min

    Sarkozy à Assad en 2008 : « On va mettre la Syrie à feu et à sang ! ».

    Après avoir participé avec son acolyte Sarkozy à détruire la Libye et à faire tuer kadhafi, BHL a carrément et publiquement déclaré: « J’ai fais ça EN TANT QUE JUIF ».
    C’est dans Le Figaro du 20/11/2011:
    « Le philosophe Bernard-Henri Lévy a déclaré aujourd’hui que « c’est en tant que juif » qu’il avait « participé à l’aventure politique en Libye », lors de la première Convention nationale organisé par le Conseil représentation des organisations juives de France (Crif). « J’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom et ma fidélité au sionisme et à Israël », a-t-il déclaré. »

    Et alors? tous les sionistes français qui travaillent pour Israël et qui ont aidé, officiellement ou officieusement, de façon directe ou indirecte, les terroristes de tout bord à FAIRE DU BON BOULOT EN SYRIE:
    Sarkosy, Fabius, Kouchner, BHL… ( pour ne citer que les criminels les plus connus), sont-ils sur la liste?

    35
    3
    Anonyme
    30 décembre 2018 - 8 h 09 min

    Modérateur d’AlgérierPatriotique, où peut on avoir cette liste, merci de ce que vous pourrez faire.

    20
    Mohamedz
    30 décembre 2018 - 8 h 06 min

    Merci à cette Instance Syrienne comme je dis merci au courageux Président de la Syrie et au brave peuple Syrien à qui je souhaite mes meilleurs voeux pour 2019.

    A cette même occasion je présente aussi mes meilleurs voeux pour 2019 au peuple du Sahara occidental et à son Président Mr Brahim Ghali.

    34
    4
    Karim
    30 décembre 2018 - 6 h 30 min

    Non seulement c’est une excellente chose d’avoir fait ça mais en plus lutter contre le blanchiment d’argent va être vitale pour ce pays meurtri depuis tant d’années par le terrorisme.
    Malheureusement pour nous, il va falloir que Damas prennent en compte nos ratés pour éviter de mal se reconstruire.
    Cet argent sale, à tout point de vue, a dévisagé nos villes, créé une spéculation sans nom sur le prix de l’immobilier, a détruit nos institutions par la corruption et a mis en avant une caste analphabète et sans scrupule!

    40
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.