Selon des sources concordantes : vers un nouveau changement de walis

mouvement nouveau
Les walis attendent de nouveaux changements. PPAgency

Par R. Mahmoudi – Selon des sources concordantes, un nouveau mouvement dans le corps des walis est attendu dans les prochaines semaines. La nomination annoncée de quatorze walis délégués suite à la finalisation de l’étude relative à la création de nouveaux arrondissements administratifs sera l’occasion pour procéder à un mouvement plus vaste qui touchera des walis «ayant failli dans leur mission».

Les mêmes sources citent plusieurs cas de wilayas où les problèmes se sont accumulés et où la communication avec les citoyens fait défaut. L’exemple le plus récent et le plus édifiant est celui de la wilaya de M’sila, où les autorités locales, représentées par le wali, ont été décriées par la population suite à la mort tragique, il y a quelques jours, du jeune Ayache qui a provoqué une vague de colère dans toute la wilaya de M’sila et amené des citoyens à prendre violemment à partie un cortège ministériel. D’ailleurs, le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, a, depuis, adressé des instructions fermes à l’ensemble des walis leur enjoignant de préserver la paix sociale «par tous les moyens possibles» et de mieux communiquer avec les citoyens.

D’autres wilayas du pays ont également connu des troubles plus ou moins graves liés à la gestion locale, à des opérations de distribution de logements sociaux ou au chômage.

D’après les mêmes sources, le dossier des nouvelles nominations, comprenant les quatorze walis délégués et, éventuellement, de nouveaux walis, est fin prêt au niveau du ministère de l’Intérieur et attend d’être transmis au président de la République pour approbation.

R. M.

Comment (12)

    Salim31
    31 décembre 2018 - 17 h 16 min

    Le mode de gouvernance local base sur le pouvoir absolu du wali et chef daira est une catastrophe nationale et un mode de gestion unique au monde _imagine une personne se reveille le matin est le voila maitre des l avenir des citoyens et
    d institutions de toute une region sans mots a dire ni possibilite aucune de remise en cause , les apc et apw pourtant elu ne sont que du decor et la fausse image d une democratie a l international _ce mode gestion est identique aux beylek qui n ont pas de compte a rendre a la populas local sauf satisfaire celui qui les a places _si on ajoute que ces fonctionnaire sont tous de la secte enarquiste c est a dire des bureaucrates avec la doctrine de l aire socialiste _incompetent a la gestion moderne des villes se ne sont ni des profils de management ni urbanisme encore moins sociologique ou planificateur ou medcin humanistes se ne sont que des robots anrque qui ne se preoppupent que de leur apparence du chef supreme _arreter le massacre et le gaspillage de salaire et retarites de wali remerciers combiens sont ils _et de grace laisse les gens s auto gere par le choix populaire ils seront quoi faire et reconaiterons les siens _en bref foutez la paix au gens !!

    hakim
    31 décembre 2018 - 11 h 07 min

    C’est les plus fidèles des fidèles, ils sont chargés de faire réussir la fraude électorale pour les présidentielle à venir je vous le dit ….

    BLED WALLOU
    31 décembre 2018 - 7 h 47 min

    Des Walis incompétent,il faut déjà comparer les ministre pour critiquer les Walis,le seul homme qui était vraiment compétent à été viré comme un malpropres Mr Ramtane Larmamra

    anonyme
    30 décembre 2018 - 22 h 07 min

    Chacun sa smala, le futur brizidene met en place ses hommes

    FAID
    30 décembre 2018 - 19 h 37 min

    C’est dommage je ne maîtrise aucun art martial pour le mettre au service de ma colere

    Anonyme
    30 décembre 2018 - 15 h 42 min

    Changer les walis ? ils se foutent du peuple algerien ! la cause de la descente aux enfers ; la cause c est l administration des énarques ! ils ont bloquè l Algérie et ainsi tout développement ! et puis est ce que c est normale qu un wali parachutè d en haut peut demmètre un maire élu par la population à tout moment ? des absurdités à tout vent ! et puis le bilan dans toutes les wilayas d Algérie est super négatifs ! alors le changement du systeme avec de nouvelles figures est une urgence et arrêtons de gagner du temps par le diversion !

    Anonyme
    30 décembre 2018 - 13 h 07 min

    Voilà un ministre de l’intérieur qui aime la danse des canards,( je cite )des walis ayant failli à leurs missions,mais c’est tout l’état qui a failli à sa mission. La preuve est de voir le pays avancer dans une marche de canard boiteux.

    15
    1
      SoyonsLogiques
      30 décembre 2018 - 16 h 14 min

      À quoi sert encore et encore un mvt des walis.Ce ne sont que de petits roitelets incompétents qui passent le clair de leur temps à s’occuper de leurs affaires que d’être à l’écoute du citoyen.Font-ils des tournées inopinées à travers leurs wilayas afin de constater l’incompétence et du laisser-aller de l’administration communale.C,est le wali qui donne une mauvaise image de l’État.
      Le Wali est tellement occupé de ses propres affaires qu’ils ne rend mème pas compte la corruption adns laquelle baigne ses propres collaborateurs (Directeurs de wilayas).
      à titre d’exemple un DSP d’une wilaya du centre
      n’hésite pas à percevoir de l’argent sale et autre afin de fermer les yeux sur des activités frauduleuses contraires à la loi et l’ethique pratiquées dans des laboratoires d’analyse médicale (dont certains appartiennent à des individus n’ayant aucune formation dans le domaine ni le diplôme requis),mettant ainsi en danger la santé des patients.et mème leur vie.Et celà n’est que a partie visible de l’iceberg.

    zad
    30 décembre 2018 - 12 h 30 min

    je plains le midle management…etre fusible ce n’est pas très confortable…quand on tient sa force par l’administration et non par le peuple c’est qu’on crée un anti-corps liquide entre la populasse et l’elite du délitement

    7
    1
    Anonyme
    30 décembre 2018 - 11 h 15 min

    m, bedoui a dit par tout les moyens c est quoi? le baton ?la carotte? les deux? ça manque de précision pour les walis qui sont en première ligne comme bouc-émissaire

    10
    Anonyme
    30 décembre 2018 - 10 h 40 min

    CHANGER LES WALIS NE CHANGE RIEN ,,,JUSTE DÉPLACER LES PROBLÈMES ce qu il faut c est leurs greffer des neurones saints si toutefois y a en stock

    17
    Abou Stroff
    30 décembre 2018 - 10 h 06 min

    depuis que j’ai lu cette histoire de nouveau changement d walis, j’ai mis mon I-phone, en mode sonnerie maximum + vibreur, dans ma main droite et j’attends le coup de fil qui me permettra de passer de simple algérien lambda à chakhsia watania, dont la villa (R + 3) déchirera le ciel en moins d’une année.
    PS: je rappelle à notre bienaimé fakhamatouhou (ou au régent de la ripou-blik) que depuis que j’interviens sur AP, je n’ai jamais cessé de dire du bien de notre bienaimé fakhamatouhou national.
    PS: au fait, croyez vous vraiment que les algériens lambda s’intéressent aux jeu de chaises musicales?

    15
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.