L’IFA lance un appel pour le financement de projets culturels

projets culturels
L'Institut français d'Alger. D. R.

L’Institut français d’Algérie (IFA) lance, pour la première fois cette année, un appel à projets pour une subvention de 10 000 euros (ou équivalent en dinars algériens).

Tous les porteurs de projet culturel sont concernés, à l’exception de l’édition littéraire qui dépend d’autres programmes. Les créateurs individuels engagés dans une activité artistique, mais aussi les associations et les entreprises culturelles peuvent candidater.

Cet appel entre dans le cadre de la coopération algéro-française. Il est destiné à soutenir la création, la formation ou encore l’organisation de manifestation culturelles.

A cet effet, plusieurs conditions de participation ont été mises en place, ainsi qu’une procédure précise pour participer. Le tout est consultable sur le site de l’IFA.

Il est à noter que deux commissions d’étude des projets seront organisées chaque année.
Celle de ce début d’année contraint les participants à envoyer leurs dossiers de candidature impérativement avant le 31 janvier 2019.

R. C.

Comment (2)

    M.B
    5 janvier 2019 - 14 h 27 min

    J’ai lu le site de l’IFA et cette histoire mérite un approfondissement : « Regarder ça de près », voici copié collé : « Qui peut déposer un projet ?
    ► Les créateurs individuels, déjà engagés dans une activité artistique, s’ils sont soutenus par une structure associative ou une entreprise culturelle. Les demandes à titre individuel ne seront pas examinées.
    ———————————————————————————————————————————————–
    Qui EN ALGERIE peut être soutenu par une structure associative ou une entreprise culturelle ??? Puisque La Reine s’appelle Corruption/Népotisme, A.P a le devoir d’interpeler les concepteurs de ce « projet » !

    1
    3
      Anonyme
      5 janvier 2019 - 20 h 15 min

      Soft power. C’est méconnaître Fafa de croire à ses projets culturels… La naïveté est une faute grave dans les affaires politiques, l’aveuglement est lui criminel. Elle veut passer par des associations et non des personnes seules. Pourquoi d’après vous ? Pour… diversifier son carnet d’adresses et ses interlocuteurs, le tout sous couvert culturel. Quand on sait comment fonctionne leurs centres culturels et notamment leurs attachés culturels… alors vous comprendrez comment Fafa s’y prend pour retourner les gens. Nous avons été colonisés par eux, mais peu d’entre nous sait encore comment elle fonctionne.

      4
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.