Journée arabe d’alphabétisation : l’illettrisme recule en Algérie

alphabétisation
420 000 adultes sont inscrits en cours d'alphabétisation, dont une majorité de femmes. D. R.

Le taux d’analphabètes en Algérie a enregistré un net recul depuis le lancement de la stratégie nationale de lutte contre l’analphabétisme, a indiqué Kherbouche Kamel, directeur général de l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes (ONAEA), rapporte l’agence de presse officielle APS.

Prenant part à la célébration de la Journée arabe d’alphabétisation, organisée au palais de la culture Abdelkrim-Dali de Tlemcen, M. Kherbouche a souligné que le taux d’illettrisme, selon les statistiques de l’Office national des statistiques (ONS), est aujourd’hui de l’ordre de 9,44% contre 223% en 2008. «Ce recul traduit la volonté de l’Etat de venir à bout progressivement de ce phénomène», a-t-il souligné. Le même responsable a indiqué que les cours d’alphabétisation des adultes connaissent un grand engouement, signalant que le nombre d’inscrits pour l’actuelle année est de 420 000, dont une grande majorité de femmes.

M. Kherbouche a également signalé que les nouveautés du secteur, cette année, sont l’inscription de 1 250 personnes aux cours de tamazight à travers le pays, ainsi que la modernisation des programmes d’alphabétisation destinés aux femmes rurales dans le cadre d’une convention de partenariat avec l’Union européenne.

Le même responsable a annoncé d’autres actions visant le développement de la lutte contre l’analphabétisme, à l’exemple du programme d’amélioration des capacités professionnelles des apprenants qui leur permet de développer une somme de connaissances dans divers domaines pour faciliter leur intégration socioéconomique.

La célébration de la Journée arabe d’alphabétisation, organisée à Tlemcen, a donné lieu à diverses activités dont une exposition de produits artisanaux, des démonstrations d’écriture de vieilles femmes libérées de l’illettrisme et autres activités relatives à l’utilisation des micro-ordinateurs. L’assistance a suivi des lectures de poèmes et la présentation d’une pièce de théâtre sur le thème de la lutte contre l’illettrisme.

R. C.

Comment (8)

    Chelieth
    12 janvier 2019 - 17 h 54 min

    On aurait pu titrer cet article simplement comme « Journée d’alphabétisation : l’illettrisme recule en Algérie. » Pourquoi ajouter « arabe » a toutes les sauces. Des provocations arabo-baathistes peut etre?

    14
    5
    Flicha
    10 janvier 2019 - 13 h 10 min

    C’est bien! Il ne reste plus qu’à apprendre aux médecins algériens, à rédiger en français une ordonnance ou in certificat médical.

    17
    3
    Blakel
    10 janvier 2019 - 2 h 19 min

    « M. Kherbouche a souligné que le taux d’illettrisme, selon les statistiques de l’Office national des statistiques (ONS), est aujourd’hui de l’ordre de 9,44% contre 223% en 2008….. »
    223% (plus que 100% ? ? ?) d’illéttrés en 2008, pour arriver à 9,44% aujourd’hui; Si c’est vrai, l’Algérie est le pays des « miracles » statisitiques.

    12
    5
      Relax!
      10 janvier 2019 - 18 h 27 min

      Relax! C’est tout juste une erreur de frappe. Pas la peine de se remonter pour ca. Il fallait juste demander a AP de rectifier l’erreur au lieu de traiter ironiquement « son? » pays de pays des miracles.

      3
      8
      elgat
      15 janvier 2019 - 17 h 30 min

      il ne suffit pas d’être lettré pour apprendre a corriger soit même ,il fallait lire 22.3%

    Anti diables
    9 janvier 2019 - 17 h 47 min

    Repose toi un peu et commence à chercher du travail il n’ya pas plus lache que ceux qui mangent avec l’argent dès contributeurs et montrer leurs mucles devant un ordinateurs,un peu de respect pour ses vielles dames,leurs enfants(…).

    2
    10
    têtes dures
    9 janvier 2019 - 16 h 47 min

    apprement on n’apprend jamais de nos erreurs en Algérie. 2 ou 3 générations d’analphabètes incompétents et fénéants grace à l’arabisation inutile.
    wallah si on leur apprenait juste de quoi pouvoir lire Al fatiha (du saint Coran) et quelques autres versets + une centaine de mot purement algérien (c’est à dire de nos ancêtres, je ne dirais pas amazighe ou bérberes car cela va sûrement irriter plus d’un) + une vingtaine de mots en anglais et une autre 20aine de mots en francais croyez moi que cela va juste les élever au rang de alphabètes patriotes. malheuresement les têtes sont tellement dures que cela va paraitre comme une insulte pour certains

    15
    5
    Anonyme
    9 janvier 2019 - 13 h 04 min

    Journée arabe d’alphabétisation ,c’est à dire journée arabe d’islamisation et de daeshasion .

    23
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.