Après le «qui tue qui» : Le Monde invente la «chasse à l’homme noir»

migrants Algérie Le Monde
Des migrants subsahariens rapatriés dans des bus climatisés. PPAency

Par Kamel M. – Le journal français Le Monde, frustré d’avoir échoué à faire avaler la pilule du «qui tue qui» durant la décennie noire, accusant ignoblement l’armée algérienne d’être derrière les massacres de populations et absolvant les terroristes de leurs crimes, reprend ses attaques contre l’Algérie de plus belle. Le quotidien socialiste, fidèle à la ligne anti-algérienne de François Mitterrand, lui-même frustré de n’avoir pas pu faire accéder le FIS au pouvoir en 1991, invente, désormais, une «chasse à l’homme noir».

Dans un article tendancieux signé Julia Pascual, digne héritière de José Garçon et Florence Aubenas, ses confrères de Libération, un autre journal socialiste, Le Monde affirme que l’Algérie «a expulsé de son territoire plus de 25 000 migrants ouest-africains, abandonnés à la frontière avec le Niger, en plein désert».

Le quotidien dirigé par Jérôme Fenoglio ressasse, ainsi, une vieille rengaine chantée par d’autres médias hostiles à l’Algérie résistante au diktat de l’Occident sur la question des migrants «lâchés au milieu de la nuit (…) dans le Sahara», dixit Le Monde. «Descendus de camions à bétail, quelque part près du point zéro, qui marque la frontière entre l’Algérie et le Niger, ils ont été invités par des militaires algériens, d’un bye bye comminatoire, à ne pas rebrousser chemin. Alors, ils ont marché pendant des heures, guidés par la lumière d’une antenne de télécommunication. Le groupe de 200 personnes s’est disloqué, peu à peu, les plus vaillants distançant ceux qui faisaient escale derrière une dune pour s’abriter du froid», écrit le journal qui nourrit l’espoir de susciter une réaction internationale à ce mensonge éhonté.

L’Algérie est ciblée par une campagne acharnée depuis qu’elle a refusé de mettre en place des centres pour réfugiés, comme le lui a demandé l’Union européenne, coupable de cette situation. Les autorités algériennes ont compris l’arrière-pensée des Occidentaux à travers cette démarche : obliger les pays de la rive sud de la Méditerranée à juguler les flux migratoires en assumant seuls les retombées de ce phénomène né de l’intervention militaire franco-britannique en Libye et intensifié par la politique étrangère interventionniste de la France en Afrique subsaharienne et en Syrie.

K. M.

Comment (68)

    fafa
    14 janvier 2019 - 16 h 35 min

    Relisez les journaux français paraissant au cours de la 2è guerre mondiale et vous verrez comment les journaleux « gaulois » de cette époque parlaient des Juifs et comment ils pleurnichaient du fait du mépris qu’affichaient les Allemands à l’égard de la France et des Français. Aujourd’hui encore, « admirez » la teneur « à géométrie variable » des écrits de leurs descendants journaleux selon qu’ils abordent des sujets intéressant les « amis » et/ou alliés de leurs gouvernants ou des « non amis » de ces derniers. Un exemple: si un citoyen français est arrêté, accusé d’avoir commis un délit ou un crime, la réaction est variable selon le pays où l’arrestation a eu lieu. Si ce n’est pas un pays « ami » ou idéologiquement « allié », l’inculpé(e) est toujours présenté(e), non pas seulement présumé innocent mais OBLIGATOIREMENT comme innocent et donc arrêté arbitrairement. On en profite pour critiquer le système judiciaire de ce pays, l’état de ses prisons et les ministères français intéressés se mobilisent pour la libération de l’accusé en allant jusqu’à recourir à des procédés illégaux comme l’exfiltration et ce, même si tout laisse penser que l’accusation est fondée, notamment quand il s’agit de drogue, mettant ainsi de côté tous les principes de souveraineté et de séparation des pouvoirs qu’ils mettent en avant lorsqu’eux mêmes sont concernés. Mais s’il s’agit de l’arrestation d’un Français par la police d’un pays « ami » ou idéologiquement « allié », l’information est certes rapportée mais sans trop de commentaires et sans campagne de dénigrement des institutions de ce pays et ce, même si l’accusé est traité de manière « archaïque » (présenté publiquement entravé et menotté), que des accusations sont régulièrement annoncées pour s’accumuler avec le temps sans savoir jusqu’à quand et ce, même si cette procédure entraine l’intéressé à être maintenu en détention préventive durant une période anormalement longue. Bien évidemment, cette même presse ne s’aventure pas à dire que l’arrestation est arbitraire ou que l’intéressé est traité de manière inhumaine et indigne et encore moins qu’il est OBLIGATOIREMENT innocent. On a vu comment un enlèvement d’enfant est traité par les médias français selon que son auteur est français, citoyen d’un pays d’Europe occidental ou d’un pays du Moyen Orient ou du Maghreb. On a vu comment un transporteur de drogue est présenté selon qu’il est arrêté dans un des Etats de l’union européenne et comment les médias français présentent un dealer français quand il est arrêté aux Philippines ou en Indonésie. On voit aujourd’hui avec quelle « précaution » et la relative « discrétion » l’affaire du PDG de Renault est traitée par ces mêmes médias…imaginons la réaction indignée des ces derniers et la colère des autorités françaises si ce même personnage avait été arrêté pour les mêmes faits par la police d’un pays arabe ou du tiers-monde !

    L'Algérie aux ALGÉRIENS !
    12 janvier 2019 - 7 h 32 min

    Occuper vous de vos gilets jaunes que vous blessés et tués ! On ne veut pas de votre nouvel ordre mondial en Algérie qui consiste à acceuillir toutes les races et religions pour tué nos valeurs, notre culture, notre histoire, notre religion en nous forcant à ouvrire nos frontières ! L’Algérie à verser trops de sang et elle n’est pas à vendre ! PS : Journal le monde etc = SIONISTE !

    mohamed
    11 janvier 2019 - 21 h 22 min

    c journal le monde nest plus un journal dinformation mais dopinion .comme dit dieudonne le bas monde et sa veut tous dire .sur google actualite tous les articles du bas monde est payant a part klk lignes mais les articles sur la cretique de lalgerie c entierement gratos au lieu de soccuper de gilet jaune et etre au cote du peuples qui soufres et porter leurs voix de liberte ils sinteresse a lalgerie .le monde aboie et l’ALGERIE fait son chemin vers l’avenir prospere .

    Interdire la mendicité._
    11 janvier 2019 - 6 h 07 min

    il fallait au debut applique la loi interdisant la mendicitee pubic ; on peut elabore toutes sortes de strategie antimigratoire et d infinie refoulement mais ces reseaux de subsahariens reviendrons toujours du moment que leur activite proffessionl qui est # la mendicitee # est autorise en algerie , c est comme remplir un seau troue d en bas _et puis le comble c est que les autorites demande au peuple de ne pas donner
    de l argent sans que eux meme
    n’ appliquent la loi anti mendicite ; les subsaharien regardent ces contradictions et n y pretent pas trop d attention quant au serieux de la chose _
    A cause de la mauvaise gestion des autorites locales ( encore une ) qui aurait du interdire la mendicite au debut ,
    ces reseaux de mendicite sesont bien i stalle maintenant plus nombreux plus agerris l a lgerie c est devenus le prolongement de leur territoire et leur gagne pain , ils conaissent nos faiblaissent et savent qu une simple video peut provoque la panique des autorite qui n arretent pas de se justifier aupres des ONG ou press de la france neo esclavagiste alors qu ils sont tenu de se justifier au peuple qui voit sont pays menace par cette racaille proffessionnel de mendiants qui n hesite pas a envoiye des bebe mendie _il faut se bouge maitenant et apllique la loi anti mendicite avec refouldment immediat , eux ils vont comprendre que la mendicite c est fini et repartirons d eux meme .

    Ouchene farid
    11 janvier 2019 - 0 h 07 min

    Le journal le monde est un torche cul , il ne survit que grace a des subventions de l etat francais , l Algerie est un etat souverin , pour le reste je me gratte …..

    12
    1
    Dzair1
    10 janvier 2019 - 19 h 36 min

    Un Proverbe de chez eux,dit la bonne réponse aux imbeciles c’est le silence,les Africains connaissent bien le peuple Algerien,même avec ses defauts et ses qualité son fond est propre et il est beaucoup généreux.

    9
    2
    Alfa
    10 janvier 2019 - 19 h 24 min

    « UN RATON RESTERA TOUJOURS UN RATON », ils essaient de laver leurs humiliations qui leur est collée à jamais sur le dos des Africains. J’ai fait des voyages en France et les pays limitrophes et bien croyez moi il y en a pas un qui les portent dans son cœur.
    Pourquoi me diriez-vous que les Allemands traitent ses bougredandouilles de Ratons parce que le Keiser du 3eme Reich leur avait fait manger des rats d’égouts durant la 2eme guerre(WW2)

    Mohamed El Maadi
    10 janvier 2019 - 18 h 25 min

    Toujours le meme procedé. Aujourd’hui ce sont les noirs et ensuite les gays et les droits des femmes:Nouvelle politique d’ingerence soft pour faire plier le pays .

    7
    2
    Algerian
    10 janvier 2019 - 18 h 19 min

    Les médias Algériens dénigrent l Algérie a longueur de journée, tout y passe,le président,l armée, la justice,le FLN ,Air Algérie,Sonatrach,…donnant l impression au monde que ce pays vit dans la délinquance,mais quand un média prend leurs relais,ils se font passer pour des victimes.Chercher l erreur?.

    8
    3
    Zarathoustra DZ
    10 janvier 2019 - 18 h 11 min

    Nous » On peut se fier à Satan mais jamais aux Français car on les connaît assez pour ne pas être berné par eux…Hier ressemble parfaitement à aujourd’hui et il paraît que Bougre d’âne et Bougre d’Andouilles ne font toujours qu’un…

    5
    1
    TOLGA
    10 janvier 2019 - 17 h 28 min

    « FERRONIER EST MAÎTRE CHEZ SOI…!!! ».
    L’ALGÉRIE EST SOUVERAINE DANS – SON – PAYS !!! ELLE A LE DROIT ET LE DEVOIR VIV A VIS DE SA POPULATION DE PRENDRE – TOUTES – LES DÉCISIONS QUI CONVIENNENT POUR LE BIEN ÊTRE DE SON PEUPLE.
    TRANSFORMER NOTRE PAYS EN UN VASTE CENTRE DE RÉTENTION POUR LES MIGRANTS DU SUD, IL N’E EST PAS QUESTION. QUE LES PAYS DE CES JOURNALEUX PROCÈDENT A UN TRANSFERT DE CES POPULATIONS DANS LEURS PROPRES PAYS EUROPÉENS, PUISQU’ILS LES AIMENT TANT…..
    ET PUISQUE CES JOURNALEUX S’ÉPANCHENT TANT SUR CES PAUVRES MALHEUREUX POURQUOI NE FONT-ILS RIEN POUR SOUTENIR LE PEUPLE PALESTINIEN SOUMIS A TOUTES LES INQUISITIONS ET EXACTIONS DES AUTORITÉS COLONIALES ISRAELIENNES….. LE PEUPLE PALESTINIEN EST MASSACRÉ EN MASSE (MASS MUDER) PAR LES ISRAELIENS ET CES MÊMES « JOURNALISTES » A LA NOIX NE BOUGENT MÊME PAS LE PETIT DOIGT NI ENCORE MOINS LEURS PLUMES SELECTIVES DANS LE MALHEUR PROFOND DES PEUPLES…..
    VOUS N’AVEZ AUCUNE CONSCIENCE… FÛT-ELLE « professionnelle ». BASTA YA !!!

    35
    5
      Y
      10 janvier 2019 - 23 h 29 min

      Ne t’énerve pas.

      2
      3
        Z
        11 janvier 2019 - 2 h 58 min

        De quoi je me mêle Shlomo ? TOLGA a parfaitement raison.

        3
        1
    co5
    10 janvier 2019 - 17 h 16 min

    « Le Monde » des journaleux sachant que pour vendre le torchon qu’ils  » produisent » tant bien que mal, le sésame est le mot ALGÉRIE qui leurs permet d’exister.
    la caravane passe et les nouveaux larbins se découvrent.

    20
    7
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 16 h 47 min

    Même le président de la CAF n’a pas hésité à traiter un journaliste Algérien de raciste. Comme ça, gratuitement.
    Ils se sont tous donnés le mot. (?).
    Le journaliste Algérien doit déposer plainte contre le président de la CAF.

    36
    5
    Kabyle-DZ
    10 janvier 2019 - 16 h 27 min

    Ma réponse au journal le Monde est très courte:

    Qui a dit que la Femme Africaine doit contrôler son ventre. C’est Macron.
    Selon Macron la femme africaine  »pond » des enfants en excès. Le social français est débordé.

    41
    3
    Tinhinane-DZ
    10 janvier 2019 - 16 h 05 min

    Le Monde et sa blague de la nouvelle année. Une blague bien sponsorisée !!
    Une question à 1 euro !!
    Qui veut construire des camps de concentration pour les africains ?? Qui veut entasser les milliers de migrants clandestins dans des camps de concentration qui rappellent les atrocités et le racisme de HITLER !!! Qui veut raviver le nazisme en Afrique en s’inspirant des camps de Hitler ??
    Sans surprise, c’est le projet MACRON et ses alliés !!!
    Le Maroc a accepté d’entasser ces migrants dans des camps à la Hitler pour 1 Milliard de $. Qui veut faire du business sur le dos des migrants africains. Sans surprise, c’est le Maroc .

    Mais macron ne veut pas que ce soit le Maroc, il veut avoir ses camps en Algérie (????).
    Savez vous pourquoi, car le plan du diable est destiné à détruire l’Algérie.
    La France est le colon qui se cache derrière sa démocratie imaginaire et de l’arnaque.
    L’Algérie va continuer à se défendre. C’est son droit le plus absolu !!! N’en plaise aux colons.

    44
    5
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 16 h 02 min

    Qui est en train de saccager le GABON et son président ?! La France et son valet haschisch.
    Si ce n’est pas du mépris au peuple gabonais, alors dites moi c’est quoi .

    33
    5
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 15 h 06 min

    Quand ont sait a qui appartient ce journal , il ne faut s’étonner de rien , et en passant ils font beaucoup d’éloge sur le maroc.

    29
    4
    Iwen
    10 janvier 2019 - 14 h 41 min

    Après le «qui tue qui» : Le « J O U R N A L » Immonde ou pour les connaisseurs, Immondice invente la «chasse à l’homme noir»

    24
    4
    Felfel Har
    10 janvier 2019 - 14 h 40 min

    Les journalistes de « L’Immonde » connaissent-ils leur grammaire? En choisissant le mode indicatif, ils nous font croire qu’ils ont été les témoins occulaires de faits réels, vrais, confirmés. Ont-ils réellement compté les réfugiés, ont-ils voyagé avec eux, ont-ils enregistré leurs péripéties de manière à prouver par a+b leurs élucubrations? Seuls de piètres journaleux oublient (ou ne savent pas) que le mode conditionnel est de rigueur pour se protéger, en y recourant, parfois de manière abusive.
    Ils ne font que reprendre à leur compte ce que des laboratoires spécialisés en propagande ont élaboré. Les « prostituées de la plume », comme les appellaient un certain John Swinson (ancien rédacteur en chef du New York Times) mentent, fabulent et élaborent des théories fumantes censées conforter leurs opinions ou celles de leurs donneurs d’ordre. Une honte pour toute la corporation! Ils ont osé bafouer les canons du journalisme (Chartre de Munich).
    PS: Qu’attend l’Algérie pour fournir ses preuves pour confondre et faire taire tous ces faussaires de la vérité? Un reportage filmé leur clouera le bec.

    37
    4
      Damoclès
      10 janvier 2019 - 15 h 10 min

      En parlant des manifestations des Gilets Jaunes, Laetitia Monsacré, ancienne journaliste de France 5, a déclaré « J’ai honte de mes confrères » pour dénoncer ceux qui, prostrés dans leur bureau, « fabriquent » des infos qui ne sont qu’intox, des Fake News selon Trump.
      Le Monde, Libé et les autres chaines de TV- (BFM, LCI, France 24…..) font partie de ces boites de propagande à la solde du pouvoir fortement « sionisé » qui tente de diaboliser tous ceux qui ne gobent pas leur bobards.

      29
      3
    Sprinkler
    10 janvier 2019 - 14 h 36 min

    Quand la France  » expulse  » ses clandestins, elle  » reconduit à la frontière « …Quand l’Algérie  » reconduit à la frontières  » ses clandestins – toutes couleurs confondues – elle  » expulse ! L’Algérie qui n’a pas que du pétrole, a une idée : au lieu d’expulser ces pauvres damnés de la terre vers le sud, elle propose de les aider à traverser, par milliers qu’ils sont, la Méditerranée, en toute sécurité…Le  » Le Monde  » couvrirait alors chaque débarquement tandis ce que la SNCF se chargerait d’acheminer ces légions de la misère post-coloniale à travers toute la France et cette Europe qui s’étouffent d’humanisme…

    32
    2
      Anonyme
      10 janvier 2019 - 15 h 02 min

      Salut Sprinkler, n’oublions surtout pas que nous les nôtres sont des immigres ou des migrants, les leur sont des Expatries , allez comprendre 2 languages different.

      16
      1
    صالح/ الجزائر
    10 janvier 2019 - 14 h 33 min

    Le journal français  » Le Monde  » , comme société à but lucratif (détenu à 72,5 % par la société Le Monde libre , elle-même contrôlée à parité par les hommes d’affaires … ) cherche à apparaitre plus africain que les africains eux même afin de vendre le plus grand nombre de ses  » numéros » aux ouest-africains subsahariens , membres de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et de la « Françafrique » .
    Le journal français  » Le Monde « , quand il affirme que l’Algérie «a expulsé de son territoire plus de 25 000 migrants ouest-africains, abandonnés à la frontière avec le Niger, en plein désert» , «Descendus de camions à bétail … » par des militaires algériens et «lâchés au milieu de la nuit (…) dans le Sahara» , ment , comme a menti l’ancien président socialiste français , qui proclamait le 1er décembre 1954 , quand il était ministre de l’Intérieur , que : «L’Algérie, c’est la France et la France ne reconnaîtra pas chez elle d’autre autorité que la sienne» , et que « L’action des fellaghas , ne permet pas de concevoir, en quelque manière que ce soit, une négociation , elle ne peut trouver qu’une forme terminale : la guerre » .

    20
    2
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 14 h 14 min

     »La chasse à l’homme » noir est un terme spécifique au colon français.
    Le Monde renoue avec la terminologie de la France coloniale.
    C’est dans les gènes !

    46
    2
    عبد المجيد
    10 janvier 2019 - 14 h 12 min

    On croit entendre la droite nationale sionistes française. Et concernant les réfugiés subsaharienne sincèrement franchement les commentaires sont honteux.

    5
    44
      Anonyme
      10 janvier 2019 - 14 h 37 min

      عبد المجيد
      La droite française est dans ta tête !
      Parle nous un peu de la situation des migrants noirs au maroc.
      En plus, le maroc est un pays qui prône l’esclavagisme. C’est une affaire du palais.

      29
      7
    Yeoman
    10 janvier 2019 - 14 h 10 min

    C’est surtout de notre faute. Pourquoi ? Lors de l’élection de Miss France, les réseaux sociaux étaient inondés de commentaires plutôt désobligeants à l’encontre de l’une des candidates, qui est « noire ». Personne n’avait crié au racisme. Après tout, les gens qui passent leur temps à regarder la télé tout en braillant comme des abrutis sur Internet ne représentent aucunement les Français. Par contre, lors de l’élection de Miss Algérie, un certain journal électronique algérien s’est cru trop intelligent pour ne pas conclure au racisme des algériens. Les journaux français n’avaient qu’à s’engouffrer dans la brèche pour nous traiter d’affreux racistes, nous qui sommes avant tout africains. Certains journaux algériens sont devenus de véritables dangers.

    24
    1
    Sabrina-DZ
    10 janvier 2019 - 14 h 09 min

    Laissez moi RIRE, le journal le monde vend des blagues !?
    Les géniteurs du racisme veulent prêcher la morale !!
    Qui est en train de détruire l’Afrique ? qui est en train de vider le sol des Africains?
    Qui a provoqué la fuite des africains de leurs pays?
    C’est la politique française en Afrique qui est la racine du mal…OUI, c’est la politique française en Afrique qui affame les africains et les réduit en état d’errance sans fin.
    La France est le malheur des africains.

    39
    1
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 14 h 04 min

    98% des algériens vantent le système nazi et admirent HITLER, comment voulez vous qu,il ne soit pas raciste?(J’étais enseignant d’histoire – géo durant 36 ans et quand j’abordais le sujet du nazisme , la grande majorité des élèves étaient admiratifs de ce système et de son leader )

    7
    56
      Algérien
      10 janvier 2019 - 14 h 32 min

      Je te lance un défi !

      Sois un être humain et dévoile ta vraie nationalité.
      Tu n’es pas un Algérien.
      Tu es, soi un
      – pied noir
      – Agent du makhzan
      -un ami de LE PEN..

      Une vipère qui vit de sa haine envers l’Algérie.

      42
      4
      Anonyme
      10 janvier 2019 - 14 h 40 min

      Sais tu que pour mentir, il faut être intelligent.
      Tu es dénué de toute intelligence humaine.
      Tu dois relire ton commentaire pour comprendre la valeur de ton QI.

      10
      3
      kahina-DZ
      10 janvier 2019 - 14 h 49 min

      Anonyme
      10 janvier 2019 – 14 h 04 min
      Les élèves viennent pour apprendre de l’enseignant.
      Tu es l’enseignant nazi, car la réaction des élèves reflète à 100% ce que l’enseignant leurs transmet.
      Je me demande ce que tu leurs a raconté sur les NAZI ???

      23
      2
      Dzair1
      10 janvier 2019 - 17 h 55 min

      Ce (…) d’anonyme n’est ni un historien ni un pur Algerien,un idiot qui ni l’histoire du gouvernement vichy ni l’histoire de L’Algerie africaine de nelsan et les autres hommes libre africains libres,ce(…) il a une haine énorme envers les musulmans et on lis ces commentaires haineux dans tout lès sujets certzins ont raison peut être n’est pas Algerien,un diablheni qui veut diviser le peuple.

      4
      1
      Anonyme
      10 janvier 2019 - 18 h 44 min

      Le livre le plus vendu et lu dans les pays arabo-musulman est « Mein Kampf » d’Hitler. On affuble Hitler par « radia allah 3anhou » chez certains musulmans.

      1
      3
      Action
      10 janvier 2019 - 19 h 30 min

      @ Anonyme,
      Vous êtes un vrai monteur ou bien vous êtes quelqu’un qui exploitent ces clandestins noirs.

      Psychistorien
      11 janvier 2019 - 3 h 56 min

      Enseignant d’histoire dans quelle établissement,Y’en a en Algerie 9,le plus connu se trouve a Algerie, Drid Hocine.

    Anonymeplus
    10 janvier 2019 - 13 h 52 min

    Comble de la débilité chronique des merdias français et de leurs journalistes décérébrés, ils ne savent pas qu’en Algérie il y a des millions de noirs algériens dont les parents et grands parents sont tout aussi noirs qu’eux.
    Comment est ce qu’un peuple aussi métissé puisse être raciste ?
    Le racisme par contre est visible tous les jours en france.
    La france qui a mis un peu partout des dictateurs en Afrique pour se servir des matières premières, la france qui a mis le feu en Libye, au Mali aujourd’hui et hier au Rwanda causant la mort de plus d’un demi million de rwandais et de burundais, la france qui a du sang dans ses mains partout en Afrique veut nous faire croire à une prétendue chasse à l’homme qui n’existe que dans sa perversion.
    La france malade, agonisante aujourd’hui avec les gilets jaunes, la france endettée jusqu’au cou ( 2 280 milliards d’euros de dettes), cette france aigrie de n’avoir pu garder les richesses de l’Algérie, souffre de tous les maux, a commencer par le mensonge institutionnel, un mensonge d’état savamment orchestré dans les plus hautes sphères dès qu’il s’agit de l’Algérie.
    Les merdias français conscient de leur forfaiture en Algérie, continuent de distiller leur venin nauséabonde mais ce qu’ils ne savent pas c’est que même les français ne les croient plus, ils savent que les merdias sont le bras de la désinformation, même chez eux, du coup, plus personne ne lis les torchons français mis à part le pouvoir en place.

    23
    2
    DYHIA-DZ
    10 janvier 2019 - 13 h 04 min

    Décidément, l’éthique journalistique n’a plus de place au pays de la démocratie (démon-cratie).
    Tous les moyens sont bons pour remplir les caisses d’une presse en faillite d’éthique intellectuelle.
    Je me demande si le racisme a changé de définition dans le dictionnaire français Larousse 2018-2019 ???
    Apparemment, défendre la sécurité de ses territoires est devenu un acte raciste, selon les journalistes à gage, dénués de toute éthique professionnelle ! Il n’ya que ISRAËL qui a le droit de défendre  »ses territoires auto-proclamés » en bombardant GAZA (??)
    Il n’ya que la France qui a le droit de détruire l’Afrique pour continuer à siphonner l’uranium et les richesses des migrants Africains.
    L’Algérie ne fait que assurer la sécurité de ses territoires, comme tout autre pays au monde. Mais le gain noir fait perdre l’éthique au journal le monde.

    46
    2
      SoyonsLogiques
      10 janvier 2019 - 13 h 57 min

      Au moins cette sortie du média francais a quelque chose de bon,de tres bon mème, puisqu’elle montre que l’affaire de racisme contre notre Khadidja Miss Algérie est plus liée à la campagne de dénigrement contre notre pays afin de lui coller l’étiquette de raciste,d’anti-noir,d’anti-africain dont on devine clairement les objectifs.Ceux de l’exclure du grand marché subsaharien.Ainsi les attaques sur les reseaux sociaux conttre Khadidja ne sont pas l’oeuvre d’ALgériens.C’est une campagne,également de longue date de destabilisation de notre pays eu égard aux algériens du sud afin de les soulever contre ceux du nord.
      Le quotidien le monde devrait fouiller dans ses archives afin de se rememorer du ghetto nord pas de calais dans lequel étaient parqués des migrants dans des conditions inhumaines sans oublier également l’expulsion des Roms.
      les francais ne baisseront jamais les bras et ne lé sinerontsur aucun moyen (islamiste y compri s) lorsqu’il s’agit de salir et ou de freiner le developpement de notre pays.

      15
      1
    Kahina-DZ
    10 janvier 2019 - 11 h 58 min

    La chasse à l’homme noir est une tradition coloniale des pays à vocation coloniale. L’Algérie n’a jamais déporté les noirs pour les réduire en esclaves.
    C’est la France qui utilise les noirs africains comme chaire à canon dans ses sales guerres à vocation coloniale. C’est la France coloniale qui ramenait des africains pour tuer les Algériens. Nos parents et grands parents sont encore témoins des africains en tenue militaire française …Ces soldats africains au service du colon français avait reçu l’ordre d’être sans clémence envers le peuple Algérien. Et chose faite.

    C’est la France coloniale qui pille les richesses des Africains, et non pas l’Algérie.
    C’est la France qui provoque des guerres civiles en Afrique pour mieux piller leur sous-sol, et non pas l’Algérie

    En 2019 la France veut encore une fois utiliser les africains pour re-coloniser et déstabiliser l’Algérie.
    La France coloniale n’a jamais changé, elle a juste développé ses méthodes de destruction au nom de la démocratie que elle même ne respecte pas.
    La démocratie à la Française = Laissez moi siphonner vos richesses… sinon elle vous taxe de raciste ….
    La France oublie que coloniser est le plus grand racisme envers l’humanité entière…

    72
    3
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 11 h 05 min

    LE MONDE.UN JOURNAL EN PERTE DE VITESSE IL CHERCHE LE BUZZ POUR VENDRE SON TORCHON.TOMBER SI BAS ON FUINANT DANS LA MERDE.

    42
    4
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 10 h 50 min

    Les chiens aboient et la caravane passe.
    Ce n’est pas nouveau, ça date de 1962. Ils peuvent s’égosiller comme cela longtemps, ils ont été débusqués de longue date. C’est le développement de l’Algérie en dehors de leur influence qui leur reste en travers la gorge.
    Leur morgue est un bon signe, cela signifie que nous avançons. Tout le monde se souvient de l’affaire de l’espionnage chinois à l’UA que ce même journal avait sorti pour disqualifier la Chine en Afrique, un énorme flop.
    Ces attaques répétées et inopérantes sont une raison supplémentaire pour rompre définitivement avec ce pays et aller de l’avant avec la Chine et les autres Brics

    31
    4
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 10 h 45 min

    c est que les ex-colons accuse de n importe qui de n importe quoi pour détourner l intention des auteurs de la famines et du désastre économiques dans les pays concernés

    24
    2
    Toujours les mêmes
    10 janvier 2019 - 10 h 43 min

    La France, l’Espagne, le maroc et aujourd’hui les turcs les trois anciens bourreaux du peuple algériens continuent à oeuvrés de concerts où indépendamment à renverser l’Algérie par une guerre civile.
    Décidément ils sont pires que des morpions.

    41
    4
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 10 h 36 min

    Le journal le monde publie « cette chasse à ‘homme noire » mais ce sont les migrants maliens surtout qui ont filmé ce rapatriement du 08/12 et ces migrants se sont exprimés sur une vidéo qui se trouve sur le site de ce journal.
    Ces migrants clandestins disent que leurs téléphones ont été confisqués par les militaires algériens mais ils les avaient pour filmer. Et puis cette histoire de critiquer l’Algérie sur les rapatriements des clandestins dans des conditions plus que correcte par l’Algérie est devenue un refrain inutile, les clandestins doivent être renvoyés chez eux.

    33
    2
    ANONYME 1
    10 janvier 2019 - 10 h 26 min

    Une question se pose, qui sont ces bourricots qui ont tenus ces propos racistes sur la Miss Algérie.

    Une recherche approfondie va faire ressortir qu’ils n’ont rien d’algériens.

    Ne tombez pas dans les pièges de ces manipulations.

    42
    5
      Moh
      10 janvier 2019 - 11 h 12 min

      Il parait que c’était des femmes excluent du concour pour se venger d’elle.

      7
      33
        Anonyme
        10 janvier 2019 - 12 h 10 min

        NON ce n’est pas vrai.
        Ce sont des marocains ( ceux de franque aussi) et quelques pays arabes.
        Les vidéos circulent sur youtube. Preuve à l’appui!
        Ya Moh le marrouki, arrête tes diffamations.

        27
        5
    Raselkhit
    10 janvier 2019 - 10 h 15 min

    Pas de quoi s’étonner La haine des socialistes pour l’Algérie et son peuple ne date pas de ce jour Doit on rappeler tout l’Historique De puis les saint simoniens jusqu’au « Qui tue qui » Aujourd’hui que le Peuple de France se réveille (Avec les Gilets Jaunes) l’enfoncement de ce pouvoir incapable de résoudre ses problèmes n’ayant plus de vaches à traire trouve de quoi occuper les masses en leur faisant croire que  » la France est toujours le pays des lumières des droits de l’homme et de la liberté « 

    34
    1
    Tin-Hinane
    10 janvier 2019 - 10 h 06 min

    L’Europe, la France surtout, ne veulent pas la mise en place de camps pour migrants africains en Algérie uniquement pour juguler le flot, ils veulent nous envahir avec ces migrants comme ils l’ont fait eux en 1830 avec la différence cette fois que les migrants ne sont pas armés quand ils arrivent car les armes les attendent à l’intérieur du pays dans toutes ces caches d’armes que l’armée algérienne débusque sans arrêt. Cette migration folle est suscitée et crée par le sionisme et le libéralisme. Ils créent le chaos pour pouvoir survivre. Cette migration et un acte de guerre c’est comme ça qu’il faut le prendre et le comprendre. Tous ces abrutis de migrants qui les servent en mettant leur propre vie en danger sont les soldats de l’occident, une nouvelle version de mercenaires. Que le journal le monde et les autres medias disent et publient ce qu’ils veulent sur l’Algérie cela n’a aucune importance depuis le temps qu’ils le font, de toutes façons quand ils parlent de nous c’est toujours pour nous descendre en flèche, les chiens aboient et la caravane passe. Nous ne voulons pas de migrants, qui est venu nous aider pendant 130 ans d’occupation, qui est venu nous aider pendant la guerre de libération qui a duré près de 8 ans, qui est venu nous aider pendant la décennie noire quand l’occident nous a attaqué par islamistes terroristes interposés, qui ? qui de ces voisins qui veulent aujourd’hui se déverser chez nous comme un fléau nous a jamais donné un coup de main, jamais aucun, ils ne sont là que pour nous nuire de toutes les façons possible. Alors NON aux migrants!

    37
    2
      Djaffar
      10 janvier 2019 - 11 h 16 min

      Tout ce que tu as dit est exacte mais comment expliquer la protection des clandestins Marocains qui représentent un danger pour l’Algérie, une armée sans armes pour le moment, et qui sont les responsables qui les protègent ?

      21
      6
        Wariplan
        11 janvier 2019 - 4 h 50 min

        @jaafar
        C ‘est pas le sujet des marocains
        vous faites diversion pour esquiver le problème migratoire dont l algerie fait face qui est celui de la montée massive des africains sub saharien du sud vers le nord ; vous faites du #QUI TU QUI # sans meme savoir que vous le faites .

    Belaloui
    10 janvier 2019 - 9 h 45 min

    L’Europe des droits de l’Homme avait refusé, pendant des semaines, à un bateau, rempli de migrants sub-sahariens, venu de Libye d’accoster a l’un de ses ports, sans que personne ne daigne bouger le petit doigt!
    Ces journalistes se réveillent maintenant.
    sans parler des centres de retentions, de la jungle de calais, et des reconduites à la frontière en masse en mettant en péril les vies de ces personnes indésirables car les conditions d’octroi de l’asile n’ont cessé d’être durcies.

    24
    1
    La faute à la vacance du pouvoir
    10 janvier 2019 - 9 h 35 min

    La vacance du pouvoir fait que nous sommes fragilisés dans notre diplomatie et nos relations extérieurs. Nous sommes salis par des revues comme le Monde, Jeune Afrique, Mondafrique et d’autres revues Européennes, Africaines et Anglo Saxonnes. Quand à la tête de l’Etat vous êtes représentés par un muet, sourd et aveugle qui est le fait de la maladie du Président, il ne faut pas s’étonner d’être attaqué à longueur de journée. Nous avons un genou à terre, il ne faudrait pas être mis KO par le 5 ème mandat qui mettrait le pays en situation d’insécurité totale. La gérontocratie aux manettes et les oligarques représentés par un illettré à la tête du FCE sont inquiétant pour notre survie si nous changeons pas de fusil d’épaule. Que les Patriotes et les hommes d’Etat si ils en existent encore se réveillent avant que nous sombrions dans un abîme sans fin dont nosu ne reviendrions jamais.

    18
    5
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 9 h 32 min

    Tout le monde, c’est le cas de le dire, sait depuis le livre de Pierre Péan que le journal Le Monde est un journal qui fonctionne sous ordres. L’éthique de ce journal est du pipeau.
    Ce journal est une couverture « présentable », BCBG, se cachant admirablement bien derrière une réputation de journal de référence pour faire en fait de la politique.
    Surtout pour se faire passer pour une voix de la raison dans tout ce qui concerne les affaires étrangères.
    Le journal de Hubert Beuve-Méry, le fondateur, n’a plus rien à voir avec le journal de Jean-Marie Colombani, Edwy Plenel et Alain Minc. Plenel n’y est plus, mais ce journal est juste une couverture. Rien d’autre.
    Il faut que la presse algérienne réplique en faisant des enquêtes en France sur la situation des Noirs en France, mais surtout sur les effets des interventions françaises en Afrique.
    Comme nous sommes francophones, cela sera lu en Afrique francophone.
    Il faut répliquer et faire des enquêtes poussées sur leur politique en Afrique.
    En quelques articles, ils ne parleront plus de l’Algérie tant ce qui doit être connu de tous est juste affreux.
    La France et sa presse ont un programme mental colonialiste, mais ils ne le savent pas ou plus.
    À nous, par nos articles, de les faire connaître tels qu’ils sont et non tels qu’ils se présentent au monde.
    Le ministre polonais a parlé de la France comme l’homme malade de l’Europe, Trump a critiqué la gestion de la révolte des gilets jaunes, même Assad a demandé au gouvernement français de ne pas maltraiter sa population.
    Les apparences françaises commencent à être dévoilées.
    À nous de parler de leurs agissements en Afrique et leurs conséquences.
    Ce sera leur rendre service, même s’ils ne le savent pas encore.

    Il faut lire le livre de Péan sur le journal Le Monde, à lire absolument : La Face cachée du Monde: du contre-pouvoir aux abus de pouvoir.

    28
    2
    Nour
    10 janvier 2019 - 9 h 17 min

    Vigilants ,Il ne faut surtout pas etre amnesique devant la France officielle post-coloniale, car elle ne renoncera jamais a ses reflexes coloniaux et a toujours garde un oeil sur cette Algerie ! En esperant toujours revenir par la fenetre (par le biais de contrats economiques et culturels), elle qui a ete chassee par la porte (militairement).

    19
    2
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 9 h 04 min

    ‘Chasse à l’homme noire » ce sont ces migrants subsahariens qui ont failli chasser les algériens de leurs villes avec le maraboutage, l’insolence, l’agressivité, les maladies et des tas de mauvaises mœurs très graves.
    Chasser des intrus clandestins et un acte légitime.

    28
    3
    Bamar
    10 janvier 2019 - 8 h 55 min

    Mais qui les lis ces torchons

    17
    2
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 8 h 55 min

    Ce journal évoque un ancien épisode sur ces migrants, maintenant ces migrants bénéficient de centres pour se reposer et se faire soigner au sud et retour chez eux aidés par l’OIM.

    Ces subsahariens exagèrent, on dirait qu’ils suffoquent chez eux et ne font rien pour améliorer les choses dans leurs pays, les algériens n’ont pas à supporter l’ambition de ces peuples à vouloir coûte que côte immigrer par millions et de toute façon ils ne cherchent qu’à quitter leur race surtout, ça on l’a bien compris.

    Les réels pauvres n’ont pas les moyens pour se déplacer, tous ces migrants circulant dans la nature avaient un emploi chez eux et les mendiants nigériens, la mendicité c’est leur profession.

    20
    2
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 8 h 46 min

    Les migrants subsahariens n’ont aucun avenir en Algérie, l’Algérie ne s’en est pas encore remis des années noires et n’a donc pas vocation à recevoir toute la misère de l’Afrique noire dont sont responsables leurs dirigeants en premier lieu.
    Les pays développés devraient tenter par des moyens de réduire le taux de natalité chez ces peuples, la démographe africaine risque d’inonder pas seulement le Maghreb mais surtout l’Europe.

    Algérie aux algériens, NON aux migrants subsahariens en Algérie.

    23
    1
    Karim
    10 janvier 2019 - 8 h 42 min

    L’élite officielle et traditionnelle européenne est complètement déconnectée de sa propre réalité, alors là de la Notre!
    Si ce n’était les comptes bancaires, les biens immobiliers et le refuge familiale de nôtre caste, ça ferait bien longtemps qu’on serait allé voir ailleurs.
    Je me rappellerai toujours de cette phrase du terroriste en col-blanc Kouchner à l’illuminé Belkhadem, « La génération de l’indépendance algérienne est encore au pouvoir. Après elle, ce sera peut-être plus simple ».
    Nous attendons ce moment avec impatience pour deux raisons:
    1- Nous débarrasser de nos vieux incompétents complètement dépassés
    2- Nous éloigner de la France actuelle une fois pour toute, sauf si les gilets jaunes font tomber le pouvoir tentaculaire démocratique en place et que nous construisons d’égal à égal!

    13
    Djeha Dz.
    10 janvier 2019 - 8 h 29 min

    C’est la pauvreté et les maladies qui poussent les personnes vers l’espoir d’une vie meilleure.
    Il est juste, que ceux qui profitent des richesses des pays africains et créent la misère qui cause le déplacement des populations indigènes, prennent en charge le problème des subsahariens.
    L’Algérie, n’a pas à subir les conséquences du passé colonial de la France en Afrique, et encore moins de recevoir de leçons d’un pays fomenteur de guerres.

    15
    1
    Simple et précis
    10 janvier 2019 - 8 h 24 min

    Non Mr, le qui tue qui est une vraie question et la réponse est le régime tue directement et indirectement à travers l’islamisme qu’il a toujours manipulé
    Les migrants d’Afrique noire sont la contradiction du régime prédateur qui a laissé les frontières passoires pendant que les nababs pillaient l’argent du pays

    11
    11
    Apache
    10 janvier 2019 - 8 h 15 min

    Le jounal Le Monde en good samaritain devrait donc faire pression sur le gouvernement français pour accepter ces migrants que l’Algérie n’en veut pas. Cette dernière se ferait un plaisir de mobiliser le bâteau Tarek Ibn Ziad pour les acheminer vers le paradis français. L’Algérie n’a rien à foutre de ce que dit ce journal m……x. Sa sécurité passage avant toute considération politiqueou humanitaire.

    17
    1
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 8 h 12 min

    On a vu de nos propre yeux à la sortie de la mosquée ,les fidèles ne donner l’aumône qu’aux subsaharienne hijabisées .Alors ces pauvres damnés de la terre ont hijabisé même leurs nourrissons pour un peu de compassion .Maintenant c’est la chasse aux peaux noires hijabisées ou non .

    4
    12
      Malins contre debiles
      10 janvier 2019 - 13 h 47 min

      Justement ces malins subsaharien ils ont compris que ce pays est remplis de debiles islamiser , il suffit juste de mettre un hijab ou mettre une gandoura que tout leur sera permis y compris leur porte monaie ,

      6
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.