Que faisait le roi du Maroc au Gabon au moment du coup d’Etat avorté ?

Mohammed VI Gabon
Le roi du Maroc avec le président gabonais Ali Bongo. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le roi du Maroc, Mohammed VI, se trouvait au Gabon lorsqu’un groupe de militaires avait tenté de prendre le pouvoir. De l’aveu même du ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, la sécurité de Mohammed VI était assurée par une frégate ayant embarqué un hélicoptère et un groupe de forces spéciales d’intervention.

Ne voulant certainement pas reconnaître que l’image de Mohammed VI est ternie dans ce pays qui n’a cessé, ces dernières décennies, de subir des pillages organisés de ses richesses, le Makhzen a expliqué ce déploiement des forces par le fait que «Libreville a été perturbée par une tentative de coup d’Etat dans la journée du 7 janvier». Cette explication laisse dire, donc, que le Maroc était informé que quelque chose se tramait contre son allié Ali Bongo. Autrement, comment le Makhzen pouvait-il savoir à l’avance qu’il allait y avoir des troubles ?

Cet élément accrédite également l’idée que les forces envoyées par Rabat à Libreville étaient destinées non seulement à protéger Mohammed VI, mais également à sauver le pouvoir d’Ali Bongo. Victime d’un accident vasculaire cérébral le 24 octobre dernier en Arabie saoudite, le président gabonais, âgé de 59 ans et dont la famille est au pouvoir depuis 1967, a été transféré au Maroc, où il poursuit sa convalescence.

Même la presse marocaine a fait état de la présence de militaires marocains à Libreville durant la villégiature de Mohammed VI, avant qu’elle ne reprenne le démenti du Makhzen. Cette présence ne peut s’expliquer, effectivement, que par le fait que Mohammed VI et son protégé Ali Bongo ont eu vent du projet qu’une partie de l’armée allait s’emparer du pouvoir. Un projet qu’ils s’étaient à l’évidence préparés à contrer.

S. S.

Comment (15)

    Algerian
    10 janvier 2019 - 18 h 27 min

    Que fait le dealer marocain au Gabon?
    Il veille a ce que le blanchiment de la drogue ne pose pas de problèmes

    11
    12
    anonyme
    10 janvier 2019 - 17 h 44 min

    bravo au maroc qui nous a éviter un coup d’etat inutile en afrique

    37
    30
      Mohamed El Maadi
      10 janvier 2019 - 18 h 38 min

      [email protected]

      Pour qui se prend le Maroc pour s’arroger le droit de s’ingérer dans les affaires intérieure Gabonaise ?
      Les Africains ne sont pas ses sujets ;N’oubliez pas que l’Algérie ne vous laissera pas faire de l’Afrique votre terrain de jeux .

      18
      21
    brahma
    10 janvier 2019 - 14 h 22 min

    C’est un coup monté par le makhzen, un scénario bien pensé pour rendre plus le Omar, Bango
    Tributaire de la protection du Maroc afin de s’assurer définitivement les acquits sur la main mise de toutes les richesses de ce pays.
    il n y a aucun doute, c’est un faux complot concocté par la famille Banco le serviteur du DOM ( Département Outre Mer ) apres Cayenne pour bien dilapider le bien de ce pays et envoyer un message aux gas du CEDEAO qu il compte dans la région et n accepte pas d être mis entre parenthèse.

    31
    30
    Kahina-DZ
    10 janvier 2019 - 12 h 06 min

    En deux mots: le roi des pauvres se transforme en mercenaire au service du colon français.
    Ils détruisent l’Afrique et osent taxer l’Algérie de raciste.
    Le monde à l’envers !!!!

    72
    49
    Jean-Boucane
    10 janvier 2019 - 11 h 04 min

    Vous vous faites des illusions, M6 a voulu montrer sa presence vis a vis des gabonais mais comme les militaires ont choisi de faire un coup d’Etat il a du etre vraiment surpris!
    Il faut etre fou pour aller se deplacer dans un pays si on sait qu’un coup d’Etat est en préparation! Je pense qu’il aurait seulement envoyé l’armée… la presence des militaires marocains c’est seulement pour le proteger si la situation se passait mal car le Gabon n’a plus de dirigeant!!!
    En clair, M6 était au mauvais endroit au mauvais moment car il a voulu fair eun coup qui aurait pu gravement se retourner contre lui!!!

    40
    38
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 11 h 02 min

    momo veut faire de bongo roi du Congo comme bokassa

    37
    34
    Moskosdz
    10 janvier 2019 - 10 h 32 min

    Mohamed VI n’était que l’envoyé spécial de l’Elysée à Libreville.

    55
    43
    Imane Marsel
    10 janvier 2019 - 9 h 21 min

    Ouf quel échafaudage et quel détour que cet article.
    Parlez nous de se qui intéresse le citoyen algérien.
    On s’en fout du Maroc et du Makhzen et encore plus du Gabon.
    Parlez nous de la situation dans notre pays
    Les élections l’économie le chômage le développement les salariés ……,,,,,

    94
    95
      Non Non sûrement pas.
      10 janvier 2019 - 17 h 34 min

      Vous avez de la chance de pouvoir vous exprimer dans un site de presse d’un pays démocratique, on ne peut point en dira autant de votre dictature féodale où vous n’avez aucune liberté d’expression. Si dans un site du makhnez vous demander de ne plus évoquer les affaires du voisin Algérien, la moderation makhnezite va vite censurer votre commentaire. Les vrais Algériens authentiques défendent leur pays et n’acceptent pas de faire comme si de rien n’était quand leur pays est attaqué par des medias mensonges. Notre pays subit une campagne de propagagande et matraquage et on devrait faire comme si de rien n’était. NON NON NON trois fois NON. Le « patriotisme » à votre façon dont vous vous prévalez, aucun veritable algérien ne prendra le risqué de consommer ce poison. A chaque article sur le makhnez, des trolls viennent toute honte bue nous dire de ne plus parler de ce qui se passe ailleurs. Ne vous en déplaise une bonne fois pour toute, ce qui se passe ailleurs nous concerne et nous n’arrêterons jamais d’évoquer l’actualité internationale et nous continuerons d’évoquer la Palestine et le Sahara Occidental. Que voulez vous? Que la presse algérienne soit la première au monde à supprimer la rubrique « internationale », qu’elle ne se s’exprime plus jamais sur l’actualité dans les autres pays mais dans le même temps, les autres peuvent continuer à nous insulter, nous attaquer et nous ne devons surtout pas réagir. Evidemment, felons que vous êtes, vous ne commenterez jamais dans les sites étrangers pour leur dire de s’occuper de qui se passe chez eux et ne plus fourrer leur nez dans les affaires algériennes. Les gilets jaunes en France, la situation politique économique sociale sécuritaire chaotique chez nos voisins de l’Ouest, ils continuent à s’adonner à leur campagne de dénigrement mensonges contre l’Algérie, ses dirigeants, son peuple, ses institutions, son histoire, ses symboles. Les médias français et makhnezites n’ont aucun droit de regard et de commentaire sur la présidentielle d’avril. Avec vous, même la Palestine on ne devrait plus l’évoquer. Votre patriotisme de caniveau.Avec vous, l’Algérie c’est le centre du monde où la terre entire devrait focaliser ses regards. La France et son laquais marocain naviguent à vue sont aux abois et on ne devrait pas évoquer leur situation alors que eux se permettent toute honte bue méchamment de le faire. Et on devrait taire ces campagnes d’attaque. Elle est bien bonne cella là. Où avez-vous un pays où des journaux ne parlent pas de l’actualité internationale? Bandes de sinistres idiots! Heureusement pour vous que le ridicule ne tue pas. N’en déplaise à votre mythomanie, l’Algérie continue à avancer dans la bonne voie du développement et cela est confirmée pour la énième foi par la Banque Mondiale qu’on ne peut aucunement soupconner de complaisance avec les autorités algériennes, la diversification économique se poursuit, comme pour les pseudos printemps arabes, l’Algérie depuis plus de 4 ans, confirme en permanence son statut de fabuleuse exception dans le contexte de la degringolade des cours du baril. Que le maroc qui vit encore à l’ère du moyen age n’a lui par contre aucun droit de commenter l’actualité du voisin et des autres pays, qu’il soit le premier au monde à ne plus dire un mot sur l’actualité dans le monde, il a déjà d’innombrables misères chez lui pour évoquer les autres pays. NON, pas « on s’en fout » vous vous en foutez, vous n’êtes pas Algériens pour dire « on », vous êtes des makhnezites en mission de grenouillage qui comme d’habitude vous vous faites très vite démasquer.

      26
      18
        Nadim Ali Bey
        10 janvier 2019 - 21 h 37 min

        Je me demande si ce Maroki qui utilise un prenom de fille va comprendre ce que le mot LAQUAIS veut dire!
        Bravo pour la retorque et allez-y doucement avec ces cervelles marokiya faites d’éponges mouillées par les jus du haschiche !

        8
        8
      jelloul
      10 janvier 2019 - 23 h 00 min

      Mais non Marcel
      Le cite oriente ses débats sur le Maroc ,le mekhnez,momo, et tous les adjectifs habituels pour occulter les vrais problèmes des Algériens et leur permettre de se masturber un peu l’esprit tous en oubliant un peu leur vrais soucis

      7
      4
        Iwen
        11 janvier 2019 - 1 h 33 min

        jelloul
        10 janvier 2019 – 23 h 00 min

        De la masturbation intellectuel ! Aïe !

        Entendre ça de la bouche d’une prostitué des pays du golf , de l’U.E. . . .Etc !

        3
        6
    Anonyme
    10 janvier 2019 - 8 h 41 min

    M6 n’était pas en villegiature , il assurrait l’intérim de son copain retenu comme l’a été hariri dans un autre royaume ,sauf que cette fois la France se garde d’intervenir.

    43
    34
    TAG
    10 janvier 2019 - 8 h 22 min

    Toutes les nations développer avec un dirigeant choisi pas imposer, ils se dotent des puissants service secret, pas le cas des républiques Bananiere

    27
    17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.