L’Afrique du Sud réaffirme l’accompagnement du peuple sahraoui dans sa lutte juste pour l’indépendance

Cyril Ramaphosa
Le président sud-africain Cyril Ramaphosa. D. R.

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a réaffirmé l’accompagnement du peuple sahraoui dans sa lutte juste, jusqu’à ce qu’il puisse exercer son droit à la liberté et à l’indépendance, à travers l’organisation du referendum d’autodétermination.

Dans son allocution prononcée samedi 12 janvier 2019 à l’occasion du 107e anniversaire de la création du parti du Congrès national africain (ANC) dans la ville sud-africaine de Durban, le président Ramaphosa a déclaré que «la lutte du peuple sahraoui pour la liberté et l’indépendance est notre lutte», a indiqué l’Agence de presse sahraouie (SPS).

«Le parti de l’ANC poursuivra la lutte aux côtés du Front Polisario en vue de permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination, à la liberté et à l’indépendance», a-t-il soutenu.

Le Président sud-africain a insisté sur la poursuite de l’action aux côtés du gouvernement de la République sahraouie, au sein de l’Union africaine (UA) et de l’ONU, en vue de lui permettre de recouvrer sa pleine souveraineté sur les territoires du Sahara Occidental, dernière colonie en Afrique.

L’ANC est le parti au pouvoir en Afrique du Sud depuis l’abolition de l’apartheid en mai 1994. Il a été fondé le 8 janvier 1912 sous le nom Congrès national indigène sud-africain (SANNC), en vue de défendre les droits des Noirs, face à la domination de la minorité blanche, pour devenir à partir de 1923 le Congrès national africain (ANC).

R. I.

Comment (23)

    aqil2
    14 janvier 2019 - 12 h 35 min

    toujours les faux espoirs, chers camarades, quand Günther Oettinger dit: la non-conclusion d’accord avec l’Union européenne après le Brexit laisserait la Grande-Bretagne au même niveau que le Maroc, l’Azerbaïdjan ou la Somalie; les Marocains prennent ça pour un compliment, comme si leur niveau de vie est au-dessus de celui des Anglais. Et quand le Maroc des incapables, compte sur l’appui de ses amis, il recule à vitesse LGV. Depuis le cesser le feu, le POLISARIO avance à petits pas et marque des points; 84 pays petits et grands reconnaissent la RASD le Maroc perd les plus grands.

    11
    8
    droit de reponse
    14 janvier 2019 - 12 h 29 min

    accord Maroc – UE sur la peche signer ce matin lundi 14 janvier 2019 a Bruxelles
    il couvre la façade atlantique de royaume de cap Spartel au nord a cap Blanc au sud .

    10
    13
      Thami 20/02/11
      14 janvier 2019 - 13 h 08 min

      @droit de reponse.
      Et tu es tout heureux que le Predateur et ses sbires du Makhzen bradent les richesses du pays que ca soit du Maroc ou du Sahara rien alors que notre peuple ne mange pas a sa faim et ce. rien que pour obtenir une reconnaissance de sa souverainete sur ces territoires qui ne nous appartiennent pas selon le droit international.

      11
      8
      Makhloufi
      14 janvier 2019 - 13 h 20 min

      « droit de reponse » Ne cris pas trop vite victoire parce que cet Accord pour devenir applicable doit être ensuite entériné par un vote des Etats membres au niveau de toutes les Commissions compétentes du Parlement européen avant son adoption finale en plénière.
      Un conseil. evite de prendre comme argent comptant tout ce que raconte la presse propagandiste de ton Makhnez.

      10
      6
      Anonyme
      14 janvier 2019 - 13 h 24 min

      L accord signe sous la pression des pecheurs Europeens surtout espagnols et Francais ,l UE ne peut qu accepter de signer cet accord contre le droit international…car l UE craint les soulevements des pecheurs europeens et le chaos surtout qu au mois de mai prochain se derouleront les elections europeennes….donc ce n est qu un accord commercial sous la pression sociale et electorale……le volet politique est beaucoup plus important qui doit traiter le cote du droit international a l autodetermination des peuples vivants sous occupation etrangere et l independance de la Republique Arabe Sahraoui

      9
      5
    Anonyme DZ
    14 janvier 2019 - 12 h 12 min

    Le decompte final est pour bientot sur ce dossier de colonisation qui dure depuis 44 annees..

    9
    6
    Gabriel
    14 janvier 2019 - 11 h 11 min

    Il n y a pas de quoi pavoiser. Cela ne changera rien à la réalité sur le terrain. L’Afrique du Sud sera un simple membre du Conseil de Sécurité au même titre que d’autres pays amis du Maroc. N’etant pas membre permanent, elle fera son mandat comme l’a fait avant elle le Venezuela, l’Algérie, Cuba …etc. Le président sud africain ferait mieux de s’occuper des graves problèmes économiques et financiers que vit son pays, de s’attaquer à la corruption et le clientélisme qui gangrènent la société sud africaine. Si les sud africains continuent à développer des discours d’un autre âge, ils vont finir par dilapider la puissance qu’ont laissée les Afrikaners (les blancs) dans ce pays. Au rythme où ils vont, ils vont finir comme le Zimbabwe. L’ANC n’a aucun mérite en ce qui concerne les richesses dont dispose encore ce pays. Richesses qui s’amenuisent de décennie en décennie. D’ici 2030, il va falloir que le PAM intervienne dans ce pays en dérive.

    9
    17
    Anonyme
    14 janvier 2019 - 0 h 45 min

    Un peuple qui a tant souffert du colonialisme et de l’Apartheid, ne peut que soutenir la cause juste du peuple Sahraoui, sa lutte pour l’indépendance, malgré l’aide de la France et de ladite israël au Makhzen de Azoulay. Attention les USA joue un double jeu comme entre le Qatar et l’Arabie Saoudite, comme ça elle gagnera quel que soit le perdant. Elle a vendu plus de 300 chars au Marrouk dernièrement! Mais bon, les Sahraouis doivent être malins pour savoir tirer profit de ce jeu!

    17
    8
    Rachid Djha
    13 janvier 2019 - 18 h 14 min

    Dommage qu’on n’a pas eu comme pays voisin cette Afrique du Sud au lieu et place de cette féodale Narco-Monarchie absolue.

    25
    17
    ALI
    13 janvier 2019 - 18 h 04 min

    L’INDEPENDANCE DE LA DERNIERE COLONIE EN AFRIQUE, A SAVOIR LE SAHARA OCCIDENTAL, EST L’AFFAIRE DE TOUS LES PAYS ET PEUPLES AFRICAINS EPRIS DE LIBERTEE ET DE JUSTICE.

    25
    17
    Le Rifain
    13 janvier 2019 - 18 h 00 min

    Esperant qu’un jour proche Mr Cyril Ramaphosa dira la meme chose pour notre peuple qui souffre autant du colonialisme que les peuples du Sahara occidental et de la Palestine,

    24
    16
    Paris 75011
    13 janvier 2019 - 17 h 01 min

    Avec une si ferme déclaration je pense que l’UA doit commencer a préparer une procédure d’exclusion du Maroc de l’UA du moment que le Makhzen n’a toujours pas respecté les engagements édictés par la Charte de cette Organisation régionale concernant le respect des frontieres et ratifies par le Parlement du Maroc juste avant l’adhésion de ce dernier a l’UA.

    25
    16
    Ziad ALAMI
    13 janvier 2019 - 16 h 40 min

    Les Cyril Ramaphosa, Donald Trump et John Bolton sont ont train de donner des nuits blanches au pauvre Mongolien M6 notamment a chaque veille de reunion du Conseil de Sécurité de l’ONU avec comme ordre du jour le dossier du Sahara occidental.

    31
    16
    Mohamedz
    13 janvier 2019 - 16 h 28 min

    Rien d’étonnant de la part de ce Président qui ne fait que respecter le lègue laissé par Nelson Mandela.

    27
    13
    M'hamed HAMROUCH
    13 janvier 2019 - 16 h 22 min

    Moralité : on n’y peut rien contre la volonté des peuples.
    Pour preuve, la France a aussi chanté durant 132 années que l’Algérie était française et pourtant !

    26
    15
    Anonyme Utile
    13 janvier 2019 - 15 h 31 min

    Merci du fond du cœur, pour la grande sagesse de vos propos et pour votre DIGNE soutien au peuple frère Sahraoui, pour son indépendance, Monsieur le Président Cyril Ramaphosa.

    Vive l’Afrique du Sud, vive l’ANC et vive le président Cyril Ramaphosa. Que Dieu vous bénisse TOUS.

    34
    17
    LION
    13 janvier 2019 - 14 h 48 min

    Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa l’homme qui donne le tournis , au marok , un soutien constant aux Saharaouis c’est un vrai Lion Africain !!
    il va rugir au CS et a l’UA le makhnaz en tremble dore et déja ! merci Cyril !!

    35
    16
    admi
    13 janvier 2019 - 14 h 30 min

    Le discours a été prononcé en tant que président de anc,et non en tant que président sud africain.Y a pas à s’en réjouir!

    21
    36
      Felfel Har
      13 janvier 2019 - 15 h 18 min

      @Admi
      Où est la différence quand on sait que l’ANC est le parti au pouvoir? Il a bien déclaré son soutien aux Sahraouis , la presse l’a relayé et la communauté internationale l’a entendu et approuvé.
      Dans ma jeunesse, je portais un pin qui mentionnait « Free Mandela ». Il est temps d’en porter un autre #FreeSahara.
      Salutations!

      29
      12
        admi
        13 janvier 2019 - 16 h 26 min

        @ à falfel on prend les mêmes et puis ça tourne?Ou est Juma ancien président sud Africain!Faudrait-il attendre d’autres cyril et d’autres Juma.Nous Algériens nous sommes satisfait de peu.

        13
        24
          RasElHanout
          13 janvier 2019 - 17 h 08 min

          @Admi. Un sujet soumis et consentant qui se fait passer pour un Algérien tellement il rêve de devenir un citoyen ordinaire au lieu et place d’un esclave.

          26
          10
      Anonyme
      13 janvier 2019 - 18 h 48 min

      @ admi et l ANC est le parti majoritaire au parlement sud africain c est plus representatif que le president car le parlement c est le representant du peuple donc c est le peuple sud africain qui le demande,.
      Mout begalbeck….ya Admi

      15
      10
    Anonyme
    13 janvier 2019 - 14 h 03 min

    L heritage de la politique juste et equitable de Nelson Mandela,l homme qui a defendu toutes les cause justes et specialement la cause Palestinienne lorsque le 05 décembre 2013 il avait dit dans un celebre discour:
    Mandela : « tout discours sur la paix restera creux tant qu’Israël continuera à occuper un territoire arabe »
    Mandela à Gaza en octobre 1999 : « Si la seule solution est la violence, alors nous utiliserons la violence »
    « Israël devrait se retirer de toutes les zones qu’il a conquises aux dépens des Arabes en 1967, et en particulier, Israël devrait se retirer complètement du plateau du Golan, du Sud Liban et de la Cisjordanie, » a-t-il affirmé, comme l’a rapporté Suzanne Belling de l’agence Jewish Telegraph.
    Mandela pour la liberte de la Palestine:« L’ONU a adopté une position forte contre l’apartheid, et avec les années, un consensus international s’est constitué et a contribué à mettre fin à ce système injuste. Mais nous savons bien que notre liberté est incomplète sans la liberté des Palestiniens. »
    Voila l heritage politique de Mandela repris par ses enfants au pouvoir en Afrique du sud et je suis sur que Mandela ferait le meme discours pour les Sahraouis.Allah Yarhamek ya Mandela.

    28
    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.