Le chiffre effarant de la DGSN : 210 000 policiers mobilisés dans les stades

DGSN
Scènes de violence au stade 5-Juillet. PPAhency

Par Houari A. – C’est un chiffre effarant que la DGSN a communiqué ce dimanche : 210 000 policiers sont mobilisés pour assurer le maintien de l’ordre durant les rencontres de football. Autant dire que c’est l’ensemble de la Sûreté nationale qui est détaché pour cette mission de plus en plus délicate.

Le football constitue une source de troubles que les autorités sécuritaires du pays ne négligent pas. Mais le nombre extraordinaire d’agents dédiés à cette tâche pose la question de savoir pourquoi l’Etat accepte de subir le comportement violent des supporters en y opposant la solution répressive, sans chercher d’autres voies pour y mettre fin.

Une source sollicitée par Algeriepatriotique estime que «l’Etat est conscient de ce danger, mais il préfère gérer ce type de violence en le cantonnant à l’intérieur et aux alentours immédiats des stades». Pour notre source, «le fait que les tribunes servent de défouloir pour les centaines de milliers de jeunes qui y chantent des slogans hostiles au pouvoir ne dérange pas les décideurs outre-mesure. Au contraire, cela sert de soupape sans laquelle une explosion généralisée pourrait survenir à n’importe quel moment».

On comprend, dès lors, que le gouvernement consacre autant d’agents de l’ordre à la gestion des foules une à deux fois par semaine, de sorte à empêcher les jeunes qui pourraient subir l’influence des agitateurs sur les réseaux sociaux et être tentés d’occuper la rue, d’exprimer leur colère ailleurs que sur les gradins.

Le retrait des policiers des stades avait été envisagé du temps d’Abdelghani Hamel, mais l’ex-DGSN avait été obligé de revenir sur sa décision, certainement suite à des pressions politiques, en raison du caractère hasardeux d’une telle décision qui allait laisser la voie libre devant les nervis que les stadiers ne peuvent pas maîtriser seuls.

La violence dans les stades a atteint des proportions inégalées ces dernières années, de même que le public sportif devient de plus en plus politisé et manifeste bruyamment son rejet du système en vilipendant les responsables politiques à travers des hymnes qui n’ont aucun lien avec le sport.

H. A.

Comment (22)

    Anonyme
    15 janvier 2019 - 8 h 13 min

    Le pays des imams et des policiers.L’activité vitale de l’algérien se résume à la mosquée et le stade.

    Anonyme
    14 janvier 2019 - 23 h 56 min

    Arrêtez cette mascarade qui s’appelle le football professionnel. C’est de la pourriture sur tous les plans. Ceux qui veulent faire du sport, jouer pour la couleur de leurs clubs, se distraire,…etc… doivent le faire sans percevoir de l’argent puisqu’on parle de sport. Sinon, faites une purge et révisez votre politique, car cela va dégénérer un jour ou l’autre. Pour la plupart, ce sont des corrupteurs/corrompus qui gèrent le sport à tous les niveaux, Illa Men Rahima Rabbi!
    Est ce que vous appelez ça du sport? Quel gâchis et quel ghachi? C’est du n’importe quoi!

    MELLO
    14 janvier 2019 - 13 h 07 min

    En fait , pourquoi, mais alors pourquoi mettre autant de policiers au niveau des stades ? Ce pouvoir à t il peur de cette jeunesse ? Pourquoi avoir peur de toute cette force juvénile ? Ont ils ( nos gouvernants) quelque chose à cacher ou à se reprocher ? Améliorez les conditions d’accueil aux stades , avec des tickets et des places numérotés et évitez toutes ces combinés extra sportives , retirez cette armada de gilets bleus et vous verrez une jeunesse joyeuse et sereine lors des matchs de football. Mais le football est devenue une drogue que les pouvoirs publics manipulent avec dextérité.

    2
    1
    anoynme
    14 janvier 2019 - 8 h 20 min

    Le football et la prière, deux instruments de contrôle de Dieu, de l’Algérie … Oh, Allah, aide-nous de grâce à ouvrir les yeux, il en va de l’avenir de notre pays, de nos enfants.

    2
    2
    HOMBRE
    14 janvier 2019 - 7 h 07 min

    en algerie c est toujours la faute de l autre ,perso si j etais footballeur pro, jamais je n irais jouer en algerie ,
    je jouerai pour mon pays de naissance pour ne pas etre associe a cette horde de malades mentaux,
    en ce qui concerne ces gens ils mettraient autant d energie dans le travail l algerie et sa jeunesse n en serait pas la ;arreter de pleurnicher et allez BOSSEEEEEEEEEER

    3
    1
    Blakel
    14 janvier 2019 - 5 h 45 min

    Le Football et la religion, les deux opiums du peuple qui ne doit pas trop réfléchir.

    jughurta
    14 janvier 2019 - 3 h 29 min

    Le maroc continue son trafic de cocaïne  » Air cocaïne » sur des terres annexés qui ne sont pas les leurs au vue et au su de tous. Ils se permettent même d’ accuser les pauvres sahraouis d’ en être à l’ origine n’ hésitant pas à faire dans l’ inversion accusatoire, vraiment là c’ est trop, ils ont transformé ce pauvre Sahara occidental en plaque tournant de drogue, pas étonnant pour le royaume du Hashish. …

    2
    7
    Anonyme Utile
    14 janvier 2019 - 3 h 24 min

    C’est la preuve irréfutable qui montre clairement, qu’on est dans une république bananière dirigée par des mafieux d’une incompétence crasse et au service de nos pires ennemis de toujours. Rien n’arrêtera le peuple Algérien qui vous chassera définitivement et pour toujours, du pouvoir et vous réclamera la restitution des 1000 milliards de dollars volés.

    4
    1
    jughurta
    13 janvier 2019 - 23 h 55 min

    Qui s’ est permis de faire pression sur le DOU de tizi ouzou et reconduire ainsi le contrat de cet ignoble, de cet infame tahkout ?? Non ! Des manifestations auront certes lieues et démontrer ainsi que les pressions nous les jetons aux chi… !! C’ est qui lui ?? Pour qui il se prend ??? Qu’ il dégage, on le veut pas ! Faite quelque chose si vous le pouvez ! Lui on le veut pas. Que des histoires et des problèmes avec ces têtes de morts d’ oligarques !! L’ économie c’ est pas eux qui l’ a font ! Ecartez nous de ces rats ! Qui est derrière lui ? Il n’ y a pas un jour ou il n’ y a pas une nouvelle merdique. Qui leur donne l’ occasion de se prendre pour des dieux ?

    3
    1
    jughurta
    13 janvier 2019 - 23 h 37 min

    Concernant mon dernier message, je veux simplement qu’ on laisse nos entreprises travailler tranquillement afin qu’ elles aillent dans le sens du développement prôné par mr guitouni. Certains ne veulent pas que l’ Algérie se développe en ayant à leur tête des décideurs comme ils disent qui ont failli, ils préférais la voir sombrer. Decideurs ou pas, je pense tout d’ abord à mon peuple ! Il faut développer l’ Algerie et éviter un crash social qui ferai le bonheur de plus d’ un, vous savez qui en particulier… Si il s’ avère que ce mr dahmane ne s’ avère pas nuisible ma3lich mais si il a des accointances sionistes et qu’ il est prêt a s’ allier avec certains pour nous nuire, je dis non.

    1
    1
    jughurta
    13 janvier 2019 - 23 h 21 min

    J’ ai pas confiance en cette personne trop francisé d’ un soupçon un peu trop inquisiteur. Qui est ce dahmane abderahmane ?? Il ne me parait pas Algero- Algerien et tout ce qui n’ est pas Algero- Algerien est susceptible d’ être notre ennemi. Il est vraiment trop francisé et je le percoit comme une passerelle introductive de mauvaise connexions …

    Rayes Al Bahriya
    13 janvier 2019 - 23 h 18 min

    Du terrorisme des maquis islamistes….
    Au terrorisme urbain des stades..des arènes de
    Gladiateurs …

    Sahh
    13 janvier 2019 - 22 h 24 min

    Fermez les stades et les mosquées, lieux de discorde inutiles !

    4
    1
    le niveau
    13 janvier 2019 - 21 h 25 min

    meme avec 210000 policiers dans un seul stade et un seul match ne suffira pas
    ces trop tard la haine et dans toute l’algerie !!

    3
    1
    Fettou
    13 janvier 2019 - 19 h 47 min

    Le manque d’éducation et d’instructoon voulu par le pouvoir a généré un état policier vénéré par ce dernier .
    Vivement la mise en place d’une nouvelle génération comme ceux qui ont mené le combat identitaire pour qu’on se retrouve tous aujourd’hui à fêter notre Yennayer dans la communion.

    Thanmirt et à bas la dictature FLN O islamiste et bon débarras à jamais .

    10
    3
    C'est trop tard.
    13 janvier 2019 - 18 h 52 min

    L’Algerie était belle est vierge,lès constructions démoniaques et a la vite fais qui l’as rendu vielle,moche,sale est violente, le nord est surpeuplé,les apts sont construite pour des couples avec 2 enfant,non pour une famille de plusieurs membres,je crois que c’est ça notre problème,trop de ghachis.

    9
    2
      SoyonsLogiques
      13 janvier 2019 - 22 h 17 min

      @C,est trop tard
      Tout a été bâclé,par des incompétents,opportunistes et qui ne s’interessaient qu’ améliorer leur statut et celui de leur proches.
      On ne peut rien reprocher aux jeunes dont les horizons sont bouchés.Ils ne sont pas les fils Abassi Madani qui coulent une vie dorée,aux emirats,ils ne sont pas les fils de Sellal ni ceux de saadani qui se pavannent a Paris,ni ceux de Ali Kafi,de Tebboune,de Bedjaoui etc…
      Nos jeunes n’ont que deux possibilités.Soit se faire dévorer par les poissons de méditerranée,soit se défouler dans les stades qui leur servent d’exutoire .Encore content pour le systeme autiste actuel qu’ils ne sont pas descendu dans la rue.Mais çà ne saurait tarder face a l’aveuglement et l’amnésie du système qui a oublie le 5 0ct0bre .mais ces gens du systeme ne sont pas idiot quand il s’agit de leur interet.Des les 1ers troubles ils s’envoleront rejoindre leurs projenitures a l’etranger.laissant ainsi le peuple livrés a lui-meme et aux islamistes qui sortent de leurs tanières pour la recuperation…..

      4
      2
    Djeha Dz.
    13 janvier 2019 - 18 h 35 min

    Tout est dit dans l’article. Le stade, c’est l’Algérie à une échelle réduite, qui s’exprime. La police et la matraque, sont la réponse du système politique, aux protestations.

    10
    3
    France contre Algérie
    13 janvier 2019 - 18 h 27 min

    Waouh 210 000 policiers rien que pour surveiller les stades d’Algérie ! Dans ce cas, les 80 000 policiers de Macron mobilisés pour surveiller toute la France entière peuvent alors aller se rendormir !

    14
    1
    MELLO
    13 janvier 2019 - 17 h 34 min

    L’effectif de la police Algérienne pour 40 Millions d’habitants est largement supérieur à celui de la police française pour 64 millions d’habitants, Pourquoi ??. Le pouvoir en Algérie en fait une arme de dissuasion massive, c’est ainsi que la gestion par la violence reste son atout majeur. De 2009 à 2014 , l’effectif de la police a pratiquement triplé, passant de 90 000 à plus de 210 000. Pourquoi ?
    Au lieu de travailler en collaboration avec les responsables du football Algérien, sur les conditions d’accueil,, les conditions d’accès et l’installation des supporters, on préfère l’utilisation de la matraque.
    – Les guichets de vente des tickets sont des tous à rat.
    – L’accès au niveau des portes se fait par bousculade.
    – L’installation des supporters sur des gradins en béton et non couverts
    Toute la problématique est à ce niveau, l’Algérie ne s’est pas dotée de stades modernes avec des sièges numérotés ainsi que toutes les commodités. Pour toutes ces raisons , la police continuera à utiliser tous ses effectifs pour canaliser tous ces supporters , chaque weekend.

    10
    3
    Anonyme
    13 janvier 2019 - 17 h 04 min

    réhabilitons la matraque, l’ordre sera respecté

    11
    15
      Lyes Oukane
      14 janvier 2019 - 2 h 59 min

      @ Anonyme de 17h04 . Ouais la matraque ! c’est ce qu’avait mis en place Soustelle en 1955 ( les fameux SAS dans nos douars et les SAU dans les villes ). Il appelait ça  » la pacification  » . Tu en connais le résultat . Plus nous étions brimés plus nous nous révoltions . Un peu comme les  » Gilles et John  » d’aujourd’hui en France .
      Une bonne dictature à la Pol Pot ça serait parfait . Comme ça ,les avions de L’OTAN nous parachuteront la démocratie . Ils n’attendent que ça .
      il y a aussi le goulag version désert de sable ou encore les réserves  » d’indiengènes  » . Comme tu veux tu choises .

      Quelles solutions alors ?

      « Ouvrez des écoles ,vous fermerez des prisons  » disait Victor Hugo . Le problème est que chez nous les deux se confondent presque .
      Au fond de ma besace , j’ai une autre citation . Bien de chez nous  » cervelle inoccupée ,le diable y trouve tente dressée  » . Big problem les diablotins sont déjà dans la maison depuis longtemps déjà .

      Alors que faire ? Je pars du principe que le peuple a toujours raison donc c’est Belzébuth et tous ses disciples qu’il faut virer . Mais surtout pas à coups de matraque , ça serait rentrer dans leur jeu .

      Bientôt des élections ,il paraît . Grève générale dans tout le pays . Rideaux et fenêtres fermés . Drapeau national en berne sur les balcons . Pas un chat dans les rues lors de ces élections . Pas de manif ni de slogans .Ils comprendront le message sans qu’on ne dise un mot !

      Je sais ,je rêve tout éveillé …

      3
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.