Exploitation des hydrocarbures de schiste : Sonatrach se rapproche de l’américain ExxonMobil

ExxonMobil
Exploitation de gaz de schiste aux Etats-Unis. D. R.

L’Algérie, rapporte l’agence Reuters, envisage de signer un accord avec ExxonMobil, une compagnie américaine spécialisée dans l’exploitation de gaz de schiste, afin d’exploiter ses réserves d’hydrocarbures non conventionnels. A travers cet accord, sous forme de joint-venture, le pays veut redynamiser son secteur des hydrocarbures.

L’accord, rapporte la même source, devrait être finalisé avant fin juin 2019. «Nous sommes très optimistes et les choses avancent dans la bonne direction, nous allons donc conclure un accord avec Exxon et créer notre coentreprise», a déclaré lundi à Reuters Abdelmoumen Ould Kaddour, PDG de Sonatrach.

Dans une déclaration antérieure, la société publique d’hydrocarbures Sonatrach avait affiché sa volonté de coopérer avec le major américain dans le domaine des gaz de schiste. La compagnie énergétique nationale avait également déclaré avoir entamé des discussions avec 14 autres groupes internationaux de la création d’une entreprise commune pour le commerce de produits pétroliers et gaziers, après avoir consenti des investissements pour l’achat de sa première raffinerie à l’étranger.

Dotée d’une des plus importantes réserves mondiales de gaz de schiste, l’Algérie veut procéder au développement du secteur en s’appuyant notamment sur l’expertise d’entreprises comme ExxonMobil.

S. S.

 

Comment (15)

    Blakel
    18 janvier 2019 - 6 h 21 min

    Le prix pour obtenir le soutien politique des américains. Pour un 5e mandat ?? Sans parler des dessous de table. L’avenir à long terme du pays, ce n’est pas leur souci.

    14
    5
    nabik
    17 janvier 2019 - 14 h 36 min

    l’energie solaire est la on peut fournir a l’europe et au monde entier de l’electricité verte mais on va tête baissée au gaz et petrole de schiste pourquoi parceque y’a moyen de prendre des pots de vin trafiquer hypothequer l’avenir des generations futures souiller les nappes freatiques les napes albiennes pour toucher des pots de vin et livrer notre sol et sous sols aux americains vont-ils se soucier de nous et de nos generations futures vraiment vous agissez comme des colons on dirait que c’est pas votre pays c’est vrai qu’avec l’argent volé vous allez tous vous installer ailleurs avec des residences et des papiers eus garce a vos manigances mais les vrais algeriens reteront sur place on a besoins de visionnaires pas de voleurs pas de colons y’en a marre des bricoleurs aux postes sensible mettez nous des patriotes a l’image l’autoroute de GHOUL les routees de l’enfer

    16
    5
      Anonyme
      21 janvier 2019 - 18 h 13 min

      avec l’energie solaire on ne fabrique pas de plastique,ni de pneus..etc.

      1
      4
        Anonyme
        21 janvier 2019 - 20 h 02 min

        « avec l’energie solaire on ne fabrique pas de plastique,ni de pneus..etc. »*

        Ni avec le gaz de schiste.

    Oldboy
    17 janvier 2019 - 8 h 37 min

    NIET.
    Le peuple a déjà informé les autorités du pays qu’il n’y aura pas d’exploitation de gaz de schiste pour protéger l’environnement et les riches nappes phreatiques indispensables au développement agricole saharien.Ce n’est pas le voleur Ould Kaddour dont la place est en prison,non a la tête de la prestigieuse Sonatrach bâtie par le sacrifice de 2 millions de chouhadas,qui nous fera changer d’avis.

    16
    5
    Anonyme
    16 janvier 2019 - 21 h 25 min

    Depuis toujours le pouvoir pratique la politique de « Après moi le déluge » ,ils ne se soucient guère des retombées néfastes écologique et des générations futures .L’essentiel c’est la rente ,maintenant et tant qu’ils sont au pouvoir.

    14
    5
    Anonyme
    16 janvier 2019 - 20 h 15 min

    NON AU GAZ DE SCHISTE NON AU GAZ DE SCHISTE NON AU GAZ DE SCHISTE NON AU GAZ DE SCHISTE NON AU GAZ DE SCHISTE NON AU GAZ DE SCHISTE NON AU GAZ DE SCHISTE LES ALGÉRIENS DISENT NON AU NON AU GAZ DE SCHISTE

    24
    11
    Anonyme
    16 janvier 2019 - 18 h 46 min

    PDG NE VEUT PAS DIRE PROPRIÉTAIRE DES SOLS ET DES NAPPES PHRÉATIQUES ON EN VEUT PAS DE CET ARGENT ,,,,J INSISTE ET je SIGNE L ALGÉRIE NE T APPARTIENT PAS

    26
    8
    Anonyme
    16 janvier 2019 - 18 h 38 min

    PEUT ÊTRE QUE LES ALGÉRIENS NE SONT PAS D ACCORD MAIS VOUS VOUS EN FOUTEZ ROYALEMENT QUI QUE VOUS SOYEZ VOUS DEVEZ CONSULTEZ LES VÉRITABLES PROPRIÉTAIRES DES LIEUX LE PEUPLE DE CE PAYS VOUS N AVEZ LE DROIT DE POLLUER DÉGRADER ET DÉTÉRIORER LE SOL ET LES NAPPES PHRÉATIQUES QUE POUR DE L ARGENT SANS VALEUR EN COMPARAISON

    25
    9
    Le secret du l'abandon de l'énergie solaire
    16 janvier 2019 - 17 h 56 min

    L’énergie solaire ne permet pas a ces bandits d’encaisser de moribondes commissions des Américains et Français comme avec le gaz de schiste.

    26
    8
    Argentroi
    16 janvier 2019 - 17 h 50 min

    On exploite bien le gaz de schiste aux États-Unis sans incident notable depuis plus d’une dizaine d’années comme le montre la photo de l’article Grâce à son gaz de schiste, les États-Unis sont devenus le premier producteur de gaz. Donc ce beau monde qui s’oppose à l’exploitation du gaz du schiste ne veut en vérité que priver les algériens du profit qu’ils peuvent tirer de leurs ressources naturelles. Ils pensent ainsi affaiblir le pouvoir mais ils n’ont pas idée que c’est aussi contribuer à la dégradation générale. Devrons-nous attendre un changement politique pour exploiter notre gaz de schiste comme le font naturellement des pays de loin plus riches que nous ?

    15
    27
    ExxonMobil + Total + OUld Kaddour + CHakib Khelil
    16 janvier 2019 - 16 h 47 min

    Cinquième mandat oblige, Total est déjà sur place depuis plus d’un an pour se préparer et maintenant les américains.
    Ces escrocs vendent l’Algérie en morceaux pour rester au pouvoir et le cinquième mandant sera avec Bouteflika ou avec un autre membres de cette bande de délinquants.
    IL y a danger, une nouvelle OS s’impose car ils ne lâcheront pas le pouvoir pacifiquement.

    26
    10
    Anonyme
    16 janvier 2019 - 16 h 10 min

    Heureusement que le peuple algérien n´est plus dupe et que les réseaux sociaux existent Tous contre
    l´exploitation du gaz de schiste, on ne se laissera pas faire, il y va de la vie de nous autres Algériens!!!!!!!!

    30
    13
    Khoubzi Salim
    16 janvier 2019 - 15 h 50 min

    Délaissant la manne céleste qu’est l’énergie solaire, et le Sahara Algérien est le plus important bassin d’ensoleillement de la planète, l’ami américain Ould Kaddour décide d’autoriser l’exploitation des gaz et de pétrole de schiste. Pourquoi se hâte-t-il d’aller «piocher» dans cette énergie dévastatrice, alors que la plupart des pays ont mis le coude sur ce dossier incertain ? La question vient heurter l’empressement raisonné de notre noviciat permanent et l’excès volatil d’être les premiers partout… à peler l’oignon… et à la fin plus d’oignon ! En ces temps d’essais scientifiques de tout genre, et dont les effets ne seront connus qu’après coup. Nos dirigeants sont frappés par la furia des modernistes et saisis par le mouvement de l’histoire… à reculons. Gaz de schiste…Nouvelle manne pour un pays en panne…d’idée ? Quand une situation est mauvaise, on dit dans le jargon populaire qu’il y a de l’eau dans le gaz…Ici, c’est le contraire, il y a un gaz bizarre dans l’eau. Attention danger, car à force de la taquiner, dame nature, dans sa silencieuse généalogie et obéissant à sa propre horloge, se venge de l’homme … Glissements de terrain, inondations. M. Ould  » Zbel  » l’histoire du schiste ne s’écrira pas « eau delà du gaz » conventionnel.

    29
    11
    Anonyme
    16 janvier 2019 - 15 h 36 min

    A-t-on consulté le peuple, celui-ci étant le premier concerné!? le gaz de shiste n étant ni sans danger pour
    l´environnement et les nappes aquatiques, ni meme rentable d´aileurs. Les seuls gagnants seraient EXXO et les pontes du régime, comme d´habitude. Au lieu d´investir et forcer dans les énergies renouvelables, inépuisables et sans danger pour l homme et l environnement, nos (ir) répssables veulent à tout prix l´exploitation du gaz de chiste source de danger pour les poulations et de bakchiches de tous genres pour nos décideurs et leur smala!

    31
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.