Accord Maroc-UE : la vice-présidente du groupe des Verts/ALE dénonce «un précédent dangereux»

Europe vice-présidente
Heidi Hautala, vice-présidente du Parlement européen. D. R.

La vice-présidente du Parlement européen et députée, Heidi Hautala, a affirmé, mercredi, que l’adoption par le Parlement européen de l’accord commercial controversé Maroc-UE a créé «un précédent dangereux», soulignant que ce vote risque de saper les efforts de paix déployés par l’ONU dans la région.

Mme Heidi Hautala a exprimé, dans une déclaration à la presse, ses «profonds regrets» après l’adoption par le Parlement européen de l’accord commercial controversé Maroc-UE, précisant que le vote sur cet accord a créé un «précédent dangereux». La vice-présidente du Groupe Verts/Alliance Libre européenne a ajouté, à ce propos, que l’accord Maroc-UE «légitime les revendications d’un pays tiers sur un territoire que l’UE ne reconnaît pas elle-même au regard du droit international», mettant en garde que «ceci risquerait de saper les efforts de paix délicats déployés par l’ONU dans la région».

Le traitement du dossier par le Parlement européen a été fatalement entaché de graves conflits d’intérêts et de pressions extérieures indues», a-t-elle également dénoncé. Mme Hautala a déploré, en outre, que deux tiers des députés européens ont bloqué la seule option «raisonnable» qui aurait dû être prise, à savoir celle de soumettre l’accord en question à la révision de la Cour de justice européenne, avant tout vote.
R. I.

Comment (26)

    le bout du tunnel
    19 janvier 2019 - 17 h 39 min

    Cette affaire du Sahara occidental se « propage » dans le temps. Après une colonisation qui dure depuis plus de 40 années, c’est un statu quo que veut pérenniser les lobbyistes français et juifs sur cette région sachant bien qu’historiquement , elle n’a jamais appartenu au Maroc , c’est juste pour des intérêts personnels et aussi pour soutenir le « petit » de Hassan 2 qui demanda avant de mourir au président Jacques Chirac, de le prendre et le maintenir sous la protection de la France. c’est une autre manière aussi de faire durer l’ire de l’Algérie par ce soutien alors que tout le monde sait que la France a de gros intérêts en Algérie qu’au Maroc et de loin. La seule solution pour les Sahraouis est d’opter pour une guerre d’usure au Sahara occupé: guerre des villes, attentats, sabotages, incendies, assassinats politiques et j’en passe… la liberté est au bout du fusil, se morfondre dans les salons n’a jamais donné des fruits. Sahraouis , si vous attendez que le Nord vous délivrera. à l’ouest comme au nord ,il n’ y aurait rien de nouveau tant que……..

    3
    2
    Mosksodz
    17 janvier 2019 - 22 h 59 min

    L’ONU ne reconnait pas la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental,alors que cet accord illégal a été signé,le but n’est-il pas de pousser cette région à l’embrasement,désordre et le chaos,dont font de cela les lobbys de l’armement un business?.

    26
    5
    DYHIA-DZ
    17 janvier 2019 - 20 h 32 min

    Le parlement européen se transforme en un grand tube digestif sans valeurs.
    Ces mêmes prédateurs osent nous faire la morale sur le droit de leurs hommes.
    Ce qui signifie que le Sahara Occidental est colonisé par le maroc…mais plusieurs prédateurs saprophytes dévorent le sol des Saharaouis. Une multi-colonisation.

    31
    18
    Fumée
    17 janvier 2019 - 19 h 40 min

    Merci Madame, cela fait partie du système… Mais attention, les terroristes sont opportunistes là où ça sent le conflit.
    En jouant à ce jeu dangereux au-dessus des lois, l’UE et le Mahzen risquent de pousser le Polisario à accepter d’éventuelles aides non conventionnelles et à s’opposer à ses Harkis et là, plus personne ne controlera la situation. La région n’a pas besoin de celà mais peut-être était-ce l’idée sournoise du nord pour détruire ce qui reste du sud. D’ici-là le MUR frontalier général Algérien (Partout muraille de Chine) sera achevé et à malin malin et demi !
    —-Si le Mur quoiqu’il en coûte— n’est pas, alors c’est toute la région qui s’enflammera. Au grand bonheur des requins du nord.
    Puis tonton momo devenu inutile…devinez la suite : Une Afrique du nord des tribus exploitées par les responsables des chaos dans le monde.et ça sera ni subventions ni émigration mais : Travailler pour une bouchée de pain ou gare au baton.

    30
    23
      Saad
      17 janvier 2019 - 19 h 49 min

      Qu’est ce que c est ce charabia. Fumée, tu as dis fumer quelque chose toi ou pris peut être une dosette de la cargaison de 700 Kg de cocaïne du Boucher saisie récemment.

      23
      24
    Kahina-DZ
    17 janvier 2019 - 17 h 35 min

    Le parlement européen a perdu tout sens d’éthique…C’est devenu un parlement de la prédation.
    Où sont les droits des Hommes dans toute cette mascarade dont macron serait le chef d’orchestre.
    Où sont les ONG pour défendre le droit des Saharaouis
    La devise de la  »Liberté fraternité égalité » s’est métamorphosée = Injustice prédation siphonner.
    La démocratisation de l’injustice au parlement européen.

    34
    23
      abdel
      17 janvier 2019 - 20 h 11 min

      Les sahraouis sont chez eux, ils ont tous qui fous pour vivres.

      12
      9
        Kahina-DZ
        18 janvier 2019 - 15 h 47 min

        Les Saharaouis sont bien chez eux au Sahara Occidental, mais vous les marrouki, vous n’êtes pas chez vous …Vous êtes des intrus.
        Sortez du Sahara Occidental.

        8
        4
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 14 h 55 min

    Encore une gifle pour un maroc au bord du gouffre !!!
    Apres cette déclaration nul doute que ce soir sera un soir de fetes a Tindouf!

    42
    13
    Saad
    17 janvier 2019 - 14 h 48 min

    J’invite mes frères algériens à s’abstenir de dénigrer et insulter les honorables députés européens. Par cela, on insulte les peuples européens qui les ont élus en toute transparence et avec les standards les plus élevés de la démocratie. Le Parlement Européen, qu’on le veuille ou pas, reste un temple de la démocratie et de la liberté d’expression. N’importe quelle organisation ou personne de par le monde peut accéder à ses arcanes et exprimer ses points de vue. Chose que l’on ne rencontre pas dans nos contrées arabes et musulmanes. On ne peut qualifier les 444 députés qui ont voté en faveur de l’accord vendus. Un peu de décence s’il vous plaît. En bons démocrates ou aspirant à le devenir pleinement, Il faut accepter et respecter la volonté des peuples d’Europe qui nous connaissent mieux que nous nous connaissons.

    28
    36
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 13 h 39 min

    Tiens il reste une seule solution pour faire capoter cet accord
    Eh bien c’est d’intervenir auprès du parlement marocain qui n’a pas encore entériné l’accord de pêche

    27
    31
    hodni
    17 janvier 2019 - 13 h 35 min

    Laaroussi

    tu parles d’investissements?,quand,c’est hassen dos,après avoir chassé le peuple sahraoui autochtone de de ses terre grâce aux armes non conventionnelles , Une bonne partie de ce peuple a fui vers l’est, sous les bombardements au napalm et au phosphore blanc de l’aviation marocaine, jusqu’à l’Algerie qui leur a ouvert sa frontière,sinon ,ça aurait était un génocide

    ou étiez-vous quand le sahara occidental fut partagé entre le maroc la Mauritanie?
    Si le le maroc tient autant à ses “frontières historiques chimériques ”, pourquoi avoir laissé la moitié du territoire du Sahara Occidental a la Mauritanie?
    Si le Maroc reconnaissait que cette partie du territoire sahraoui appartenait à la Mauritanie pourquoi l’avoir envahie aussitôt après le retrait mauritanien?
    mais,l’ensemble des pays au monde savent que le maroc a volé un territoire qui ne lui appartient pas, autrement, il ne l’aurait jamais partagé avec la Mauritanie. Seuls les voleurs acceptent de partager un “butin” qui ne leur appartient pas

    sans la france ,le maroc s’enfonce,il suffit que votre maman la france se retire et n’utilise plus son véto onusien,le maroc s »écroulera comme un château de carte puisque le maroc ne représente absolument rien du tout sur l’échiquier international et n’a aucune influence, les francisses n’ont-ils pas affirmé en déclarant, publiquement; officiellement ,solennellement et sans scrupules que Le Maroc est une «maîtresse, avec laquelle on dort toutes les nuits, dont on n’est pas particulièrement amoureux mais qu’on doit défendre», avait affirmé en 20’11 l’ambassadeur de France pour les Nations Unies, Gérard Araule
    les francisses ne laisseront jamais tomber leur maîtresse qu »il leur offre gratis,les jardins des délices…C’est la france qui avait offert le trône et la couronne comme une aumône aux alaouites.

    38
    26
      Laaroussi
      17 janvier 2019 - 13 h 52 min

      Je vous réponds en deux points:

      1- C’est Mama Franca qui a crée ces frontières chimériques entre le Maroc Algérie Tunisie et Mauritanie, et là vous ne pouvez me contredire

      2- Nous sommes un peuple nomade avec plus d’une dizaine de tribus se déplaçant dans le sud jusqu’au Mali et seuls nos chioukh qui décidaient à l’instar des Zawayas.

      Si on veut un Etat, on peut historiquement prévaloir nos terres jusqu’au Mali et formons une unité avec nos différents cousins. Chose qui est totalement impossible, donc chacun de nos tribus se range dans les différents pays reconnus par l’ONU

      22
      33
    abdel
    17 janvier 2019 - 12 h 37 min

    C’est vous avez pas honte dite se que vous voulez, les contrats signés…

    14
    29
    Moh
    17 janvier 2019 - 12 h 24 min

    « ce vote risque de saper les efforts de paix déployés par l’ONU dans la région » cette Heidi Hautalalala raconte n´importe quoi, en quoi cet accord va menacer les « efforts de la paix » c´est de la démagogie de piètre qualité, elle dit la même chose que le polisario, mais les gens ne sont pas dupes pour être manipulés aussi facilement. Il faut rappeler que le vote a été avec une majorité écrasante: 444 voix pour et 167 contre.

    36
    36
      Nourdine
      17 janvier 2019 - 13 h 53 min

      Les cybermakhazni sont mobilisés sur AP, ils veulent nous faire croire que le dernier vote des députés européens est une large victoire alors que ces derniers, en vérité, n’ont fait que mettre le maroc en soins palliatifs, question de gagner du temps, le temps de passer des vacances à l’œil à la mamounia? Le temps aussi à la Cour Européenne de ramener tout c e « beau’ monde à la case départ : LE TERRITOIRE DU SAHARA OCCIDENTAL EST DISTINCT DU DEPARTEMENT FRANCAIS – le maroc –

      35
      28
        Darbouka et gambri
        17 janvier 2019 - 18 h 41 min

        @Nourdine!! Il te faut juste un gambri avec un violon et une darbouka pour accompagner ta « chanson », la messe est dite, ça ne sert á rien de pleurnicher…

        16
        12
          Nourdine
          17 janvier 2019 - 20 h 03 min

          A deux reprises la Cour Européenne a statuer que le Sahara Occidental ne fait pas partie du maroc en citant entre d’autres raison l’avis de la Cour Internationale et le statut de territoire non autonome admis par l’ONU. penses-tu, caisse de résonance du makhzen, que le prochain arrêt de la Cour Européenne contredira les précédents ? Le (…) chante la même chanson en parlant de risque alors que moi je suis de l’avenir de tout accord incluant le territoire sahraoui est la daducité. Pleurnicher, verbe du 1er , se conjugue uniquement au maroc au passé, au présent et au futur.
          Le makhzen est moribond, objet de résonance, c’est pour lui la messe que vous entendez, amine.

          9
          8
        Abdellaoui Mohamed
        17 janvier 2019 - 23 h 27 min

        Oui monsieur, il faut continuer à garder espoir.

    Anonyme
    17 janvier 2019 - 10 h 15 min

    La RASD n’est pas loin du but. Elle doit présenter la grossière manipulation que constitue ce contrat devant la CEJ, en effet, le peuple sahraoui est pour l’essentiel en exil forcé dans le sud-ouest algérien et n’a pas été consulté. Le simulacre de consultation organisé par des parlementaires européen véreux avec à leur tête Patricia Lalonde (démise de ces fonctions entre temps pour falsification avérée du rapport sur la situation dans les territoires occupés) et la commission européenne qui n’a pas brillée par sa fidélité à l’esprit des décisions de la CEJ, mais au contraire tout fait (sous les pression espagnoles et française) pour les contourner.
    Ce n’est pas une mauvaise chose que le débat sur ce contrat puisse prendre de l’ampleur dans les futurs débats au parlement européen. Cela constitue un tremplin pour une médiatisation de plus en plus importante de la cause sahraoui.

    39
    33
      Laaroussi
      17 janvier 2019 - 11 h 36 min

      Nous les sahraouis sont dans nos villes du sud et en profitent bien et nos élus locaux ont bien défendu nos positions.

      Savez-vous que l’UE a validé cet accord sur la base d’un détail important: Les revenus de cet accord doivent profiter à la population sahraoui. Chose vérifiée et encore plus vu que les investissements sur les 5 dernières années ont dépassés 2 milliards € et les 5 prochaines années, le budget est de 1,7 milliard €.

      Le piège est que nous ne parlons plus du peuple du sahara (qui peut s’étendre jusqu’au Mali) mais de la population sahraoui, c’est là toute la différence.

      Un détail est pas de moindre: Un Etat doit être élu par son peuple.

      Nous Sahraouis en majorité, nous n’avons pas constitué d’élections ni pour reconnaître la RASD ni le Polisario.

      Seuls une vingtaine de pays comme le Lisotho, corée du nord, mozambique, Vénézuela reconnaissent cette entité n’ayant ni monnaie, ni passeport, ni structures.

      Je vous invite à voir ceux qui reconnaissent la RASD, et vive notre peuple et à bas ceux qui manipulent et perdurent cette tragédie.

      Je continue à supporter et à crier haut et fort notre autonomie sous forme de fédérale seule et unique solution réaliste et objective

      37
      46
    JULES
    17 janvier 2019 - 10 h 03 min

    Tant que le Souk de marakech fait opération porte ouverte les députés Européens
    voteront pour le marok , maintenant c’est aux Saharaouis d’attaquer el maknaz
    du petit fils du Glaoui et de défendre leurs Droits devant les instances internationales si la liberté ne vient pas elle s’acquiet au bout du fusil !!

    122
    36
      anonyme
      17 janvier 2019 - 11 h 40 min

      oui mais il faut qu’ils soient des hommes pas qu’avec la bouche

      18
      37
    saad odhar
    17 janvier 2019 - 8 h 58 min

    une occasion pour la Republique Arabe etc..(. aux antipodes de l ‘arabie) de se plaindre comme le font de tous temps les arabes

    20
    42
      Anonyme
      17 janvier 2019 - 9 h 48 min

      Le combat juridique de la RASD ne fait que commencer, n’en déplaise aux blaireaux mokokos et à leurs soutiens français et espagnoles qui veulent continuer à profiter des richesses du Sahara Occidental tout en faisant mine de ne pas y toucher. A l’occasion, les mokokos ne sont pas les bienvenu sur ce site. A bon entendeur …

      38
      43
        Anonyme
        17 janvier 2019 - 13 h 34 min

        Le combat ne fait que commencer ?? Mais j’ai lu plusieurs fois sur ce site que une certaine indépendance de je ne sais quoi va avoir lieu en 2019
        Hchem chouiya

        23
        34

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.