Le nombre de visas accordé par la France aux Algériens baisse de 28%

France baisse
Le nombre de visas augmente, le nombre de leur accord diminue. D. R.

Par R. Mahmoudi – Des chiffres fournis par le ministère français de l’Intérieur montrent une très forte baisse des visas accordés aux Algériens, lesquels sont passés de 413 000 en 2017 à 297 000 en 2018, soit une diminution de 116 872 visas, ce qui représente une baisse de 28,23%. Des chiffres qui viennent mettre à nu l’inanité des discours officiels des dirigeants français qui, à l’occasion de leur visite en Algérie, promettent la facilitation des procédures de livraison du visa aux Algériens.

Un rapport du ministère français, rendu public le 15 janvier, montre que l’Algérie a nettement régressé dans le classement des nationalités bénéficiant du visa français, passant de la deuxième place en 2017 avec 413 976 visas, derrière la Chine avec 849 039 visas, au quatrième rang, avec 279 104 visas.

Selon les statistiques officielles du ministère français de l’Intérieur, les pays qui sont d’habitude bien lotis en matière d’obtention de visas n’ont pas régressé dans leur classement ; bien au contraire, leurs quotas ont connu une augmentation, comme c’est notamment le cas de la Tunisie et du Maroc.

L’Algérie est le seul pays, avec la Turquie, où le nombre de visas accordés à leurs ressortissants par les autorités françaises sur la liste des 15 nationalités les plus éligibles pour l’obtention du visa français.

En chiffres, le nombre de visas accordés aux Algériens au niveau des trois consulats français (Annaba, Alger et Oran) a diminué de 116 872, soit une baisse de 28,23%.

Selon le même rapport, la Chine figurait en tête de liste avec 875 000 visas, soit une augmentation de 27 000 visas français, suivie de la Russie avec 372 451 visas français, en hausse de 109 908 visas.

Les ressortissants marocains se sont classés au troisième rang avec 334 016 visas en 2018, contre 323 670 en 2017, avec une augmentation de 10 346 visas. Le nombre de visas accordés aux Tunisiens est, lui, passé de 136 663 en 2018 à 154 011 en 2017, soit une augmentation de 17 348 visas.

R. M.

Comment (19)

    fafa
    20 janvier 2019 - 17 h 34 min

    Pas de visa Schengen pour les Algériens…bon et alors où est le problème ? Tout d’abord, on peut suggérer à l’ambassadeur et aux consuls de france et à leur famille d’utiliser le papier qui sert à confectionner ces visas comme papier (…). D’autre part, on peut ne plus acheter ce qui est fabriqué en france, fermer les instituts culturels français et boycotter ce pays …Dans ce monde il n’y a pas que la france ! Il y en a marre de pleurnicher à chaque fois que la france fait quelque chose contre les Algériens. Et puis laissons les Gilets Jaunes s’occuper de macron et de ses sbires !

    Bibi
    18 janvier 2019 - 11 h 53 min

    La politique du visa c’est du zéro pointé. Ton avenir c’est dans ton pays. On émigre pour apprendre un métier, pour faire une formation puis on rentre dans son pays pour y travailler. Il faut que le pays se structure, se développe sinon si personne ne fait le boulot qui le fera ?
    Se sauver à l’étranger c’est une sorte de démission, on démissionne puis on se sauve à l’étranger en pensant que l’herbe sera plus verte ailleurs. Malheureusement, en Europe, ce n’est plus ça.
    J’ai connu des anciens émigrés algériens, ils restaient en France entre 1 et 15 ans puis ils ramassaient leur capital, achetaient une voiture ou une camionnette puis retour définitif au pays. De cette façon, leurs enfants ne partaient pas dans le vice et retrouvaient leurs biens immobiliers laissés vacants au pays. C’est cela avoir une vision. Aujourd’hui, les harragas se marient avec n’importe qui et font n’importe quoi pour finir expulser ou au cachot en Europe.

    3
    2
    Bibi
    18 janvier 2019 - 7 h 26 min

    L’Algérie a payé 1,5 milliards d’euros un accord d’association avec l’Europe sans aucune utilité. Le contribuable Algérien s’est donc fait arnaquer. Le visa était payant 2 fois, une première fois au Consulat et une seconde fois via l’accord d’association.

    6
    1
    Bibi
    18 janvier 2019 - 6 h 31 min

    Le nife (nez) Algérien a disparu ou quoi ? Remplacez les usines (Renault – Peugeot) par des Ford – Dodge – Toyota – Kia – Hyundai – Chevrolet. Faîtes un plan de développement avec les USA pour 1000 milliards de dollars portant sur des fermes agricoles, ovins, bovins, autoroute, industrie automobiles, pharmaceutiques. Il y a plein de choses à faire. Se tourner sans arrêt vers l’Europe, ne donnera rien de bon, vous serez toujours stigmatisé, confiné dans la précarité. Cela fait 57 ans que vous signé des accords avec l’Europe, qu’avez vous gagné ? Rien. Au contraire, l’Algérie perd beaucoup d’argent.

    6
    1
      Ch'ha
      18 janvier 2019 - 8 h 55 min

      @Bibi
      Exactement, il faut cesser de regarder de l’autre côté de la méditerranée une Europe moribonde encore moins l’ancien colonisateur.
      Les USA étant leader dans de nombreux comme pharmaceutique, sans oublier la Russie et la Chine.

      3
      2
    socrate
    18 janvier 2019 - 5 h 27 min

    Il faut faire comme Mr Trump et arrêter de donner des visas aux ressortissants de TOUS les pays musulmans. Ils ne nous apportent que des problèmes (pas comme les asiatiques qui s’intègrent bien et ne font jamais parler d’eux en mal).

    4
    6
      Ch'ha
      18 janvier 2019 - 6 h 47 min

      @Socrate
      Mr le sioniste effectivement les sionistes s’intègrent partout dans votre pays et ça vous sied à ravir.
      Encore faudrait-il que votre pays la France intègre déjà ses citoyens français musulmans au lieu de les DÉSINTÉGRER mais avec des cerveaux malades dans votre genre peu probable.

      3
      2
    Bibi
    17 janvier 2019 - 23 h 27 min

    La France c’est zéro pour l’Algérien. Pays à éviter. La France redistribue l’argent des taxes et des impôts dont les prélèvements sont de 45 % donc impossible de devenir riche. Il y a également du racisme et la guerre d’Algérie n’a toujours pas été soldée. Par conséquent, l’Algérien doit sans arrêt se justifier, montrer patte blanche. Enfin, la France n’apporte rien de bon à l’Algérien étant précisé que la famille Le Pen invective sans arrêt l’Algérien, pour le stigmatiser dans le but de le mettre dans la case : prison, voyou, délinquant, dealer, terroriste afin de mieux le diaboliser aux yeux des citoyens français voulant dire que finalement, l’Algérien ne ramène que des problèmes. Coupez les ponts avec La France, vous serez tranquille.

    Anonyme
    17 janvier 2019 - 21 h 19 min

    Tant mieux !
    Le monde est vaste et plus accueillant dans de nombreuses contrées.

    Anonyme
    17 janvier 2019 - 15 h 19 min

    normal avec le comportement vil des « députés » et de leur progéniture, des (…) qui ont pourri la vie aux algériens

    11
    8
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 15 h 15 min

    bonne nouvelle

    13
    1
    Felfel Har
    17 janvier 2019 - 14 h 17 min

    Tout semble accréditer la théorie que le Maroc et la Tunisie ont vu leur quota augmenter en fonction de leur soumission aux intérêts français. L’erreur des autorités françaises est de croire que l’Algérie va en faire de même. Les Algériens ont déjà exploré d’autres destinations où ils sont traités avec plus de respect dès leur arrivée. Le monde ne se limite ni à l’hexagone ni à la vieille Europe, recroquevillés sur leur xénophobie.
    Si l’Algérie entendait marquer sa désapprobation, elle répliquerait en appliquant la réciprocité, règle cardinale en diplomatie, en augmentant le nombre de visas aux pays comme la Chine et en réduisant la part du marché algérien accessible aux entreprises françaises. Ce serait de bonne guerre!
    Il m’arrive aussi de penser que nos voisins bénéficient d’un traitement de faveur parce qu’ils accueillent un nombre croissant de touristes algériens, ce qui diminue le nombre de demandeurs de visas vers la France.

    19
    6
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 13 h 30 min

    Sans doutes un signe de la grande mutation qui est en train de s’opérer pour le contrôle de l’Afrique, pendant que les États Unis, la Chine, et la Russie offrent de plus en plus de bourses aux Algériens. La France augmente les frais d’inscription pour les étudiants étranger et diminue l’octroi des visas.

    BASTA
    17 janvier 2019 - 12 h 25 min

    Chacun chez soit et les maguettes seront bien gardés.
    La France en a assez avec ces gilets jaunes pour lui rajouter des passeports verts.

    11
    7
    anonyme
    17 janvier 2019 - 11 h 12 min

    mais c’est normale avec la situation que vit l’algerie le monde entier commence a se méfier de nous l’algerie a beaucoup de probléme et personne ne sait comment ça va se résoudre

    16
    28
      Anonyme
      17 janvier 2019 - 13 h 20 min

      Quels problèmes, et quelle situation que vivrait l’Algérie?!! Encore un mokoko jaloux.

      15
      8
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 11 h 09 min

    Et bien mais c’est très bien. Quelle honte de mendier des visas pour fuir le pays. Il y a du boulot en Algérie, et des prêts pour les plus intelligents pour fonder sa propre entreprise si on ne trouve pas de boulot salarié. Il faudrait quand même penser à d’autres solutions que le fonctionnariat, les pionniers Américains eux mêmes qui font l’objet de tous vos rêves n’ont jamais compté que sur eux mêmes…avant de devenir les impérialistes que l’on sait, mais ceci est une autre histoire. Et si les Algériens ne se supportent pas les uns les autres, qu’ils commencent pas faire leur autocritique et réviser leurs propres comportements imbuvables.
    J’ai remarqué que les Algériens, s’ils commencent à perdre la notion de dévouement inconditionnel à la famille élargie deviennent de plus en plus sympas entre eux, sûrement question de nouvelles générations, dites moi si je me trompe, ça m’intéresse.

    14
    3
      Réponse
      17 janvier 2019 - 13 h 01 min

      Allez dira ça aux responsables qui placent leurs enfants, maitresses, dans nos institutions a l’étranger notamment an France, ambassade, consulats, centre culturel algériens, école algérienne, Air Algérie etc

      12
      1
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 9 h 40 min

    Ce n’est pas une mauvaise chose. Tous ce qui peut encourager nos jeunes à changer d’horizon et à nous libérer de ce pays doit être pris .

    18
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.