Première attaque contre des civils : les résidus du terrorisme refont surface

terrorisme algérie
La Lutte antiterroriste sur le terrain continue. New Press

Par R. Mahmoudi – Un homme a été tué et un autre grièvement blessé, mercredi après-midi, par les tirs d’un groupe terroriste qui a dressé un «faux barrage» sur la route reliant les communes de Bordj El-Emir Khaled et Tarek Ben Ziyad, dans la wilaya d’Aïn Defla.

Selon une source médicale, citée par le quotidien arabophone Ennahar, le blessé aurait reçu une balle dans une partie sensible de son corps et subit actuellement une opération chirurgicale.

Il s’agit de la première attaque terroriste contre des civils depuis des années dans cette région du pays qui avait été, dans les années 1990, le théâtre de plusieurs incursions meurtrières menées par le Groupe islamique armé (GIA), suivi du GSPC. Ce regain de la violence terroriste visant les civils fait craindre un redéploiement des groupes armés, qui étaient jusque-là acculés et assiégés dans leurs zones de repli, à la veille d’une échéance électorale capitale pour l’avenir du pays. Les terroristes avaient toujours, par le passé, choisi des moments aussi sensibles pour tenter de marquer leur présence par des coups d’éclat médiatiques, tout en cherchant à perturber le processus électoral.

Ces dernières années, les rares attentats menés par les différents groupuscules affiliés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ou ceux se revendiquant de «l’Etat islamique au levant et en Irak» (Daech) ont été signalés dans les deux principaux maquis où ils se sont retranchés, à savoir le versant sud du massif du Djurdjura, en Kabylie, et dans certaines régions de l’est et de l’extrême est du pays. Cela dit, les groupes armés ont également commis des attentats tout aussi meurtriers dans d’autres régions du pays, et notamment dans la région d’Aïn Defla. Mais le dénominateur commun de tous ces attentats est qu’ils ciblaient essentiellement des militaires.

En juillet dernier, 7 soldats de l’ANP avaient été tués lors d’un accrochage avec un groupe terroriste à Tébessa dans la région forestière de Mizrana.  Plusieurs autres soldats ont été blessés lors de l’attaque.

Dans la région d’Aïn-Delfa, une attaque terroriste en 2015, revendiquée par l’Aqmi, avait fait 14 morts dans les rangs de l’ANP.

R. M.

Comment (60)

    DOCTEUR
    19 janvier 2019 - 0 h 40 min

    On cherche souvent la main étrangère ce qui des fois n’est pas faut, mais il faut aussi savoir penser qu’il peu être de l’intérieur ou un partenariat !?

    A3ZRINE
    18 janvier 2019 - 18 h 04 min

    Yaw fakou……!!!! On sait tout!

    3
    1
    anonyme
    18 janvier 2019 - 11 h 28 min

    il refont surface juste a l’approches des élections hhhhhhhhhhhh lol mdrrrrrrrrrrrrrrr

    13
    2
    Anonyme
    18 janvier 2019 - 9 h 59 min

    Tous les commentaires vont vers la responsabilité des services de sécurité algérien ! c est un rituel la veille de chaque élection pour faire peur au peuple algérien ; l algérien n est plus dupe ! et il n ira pas voter et ça serait la plus grande abstention d un peuple au niveau mondial ! ce pouvoir veut mener l algerie vers le chaos avec tous les clignotants rouges émis par les citoyen en dehors de la hargua spontanée et généralisèe ! ya fakou trouvez autre chose !

    10
    7
    Anonyme
    18 janvier 2019 - 9 h 05 min

    … nous sommes tous pareil au fond le meme sang coule dans nos sang et nos freres qui ont quittés leurs pays en guerre nous les Algériens n ent voulons pas que c est triste de voir répandre une telle stupidité c est clair l Humain est très faible d esprits l ISLAM ya que ça de vrai encore fait savoir le COMPRENDRE

    9
    6
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 22 h 04 min

    elghoul est tapi dans le noir!

    10
    3
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 21 h 54 min

    COMME D HABITUDE.C EST NOUS OU LE KO.JE PRÉFÈRE LE KO. RAS LE BOL DE TOUTE CES HYÈNES QUI TIENNE LE POUVOIR DEPUIS L INDÉPENDANCE.LE PAYS NE VOYS APPARTIENT PAS..PLACE AU JEUNE…LES VIEUX ROUBLARDS A LA CASSE

    15
    7
    marri
    17 janvier 2019 - 21 h 06 min

    Où est la moussalaha qu’on nous vante tant comme une réalisation grandiose de Abdeka? pourquoi ces macaques ressurgissent à l’approche des élections? est-ce bouloulou ?????

    14
    4
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 19 h 53 min

    Les pays musulmans ne pourront jamais se débarrasser du terrorisme.Le terrorisme est enseigné à l’école,dans les mosquées,les écoles coraniques .Il est dans le schéma mental de tous musulman toute option confondue (salafi,modéré,wahabi,chiite,djihadiste…)

    36
    36
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 19 h 39 min

    Fakhamatouhoum wa hachiyatouhou n’ont de yeux que pour le koursi ! Ils ne se sentent manifestement d’aucune façon responsable de la sécurité des citoyens algériens. Pourtant, cela fait déjà 20 longues et pénibles années qu’ils nous bassinent, à longueur de journées, avec leur «C’est grâce à fakhamatouhou que la paix a été rétabli…» !

    27
    14
    L' invincible Zorro
    17 janvier 2019 - 18 h 53 min

    Bouloulou et la main invisible s’agitent pour mettre la pression sur le peuple zawali, m’digouti,déprimé à faire ENCORE 5 kilomètres à pieds supplémentaires avec des souliers usés,troués et tous crottés. Les marionnettistes qui agitent bouloulou et la main invisible sont issus de la même école théâtrale,et ce sont eux qui ont fabriqué l’Invincible Zorro algérien, capable d’éradiquer tous les dangers.

    27
    15
    Ayweel
    17 janvier 2019 - 17 h 38 min

    Un message à décoder. …… Lorsque on a peur, non seulement de perdre nos privilèges mais surtout d’être mis à nu et répondre devant une justice nationale juste et serenne pour tout ce qu’on fait du peuple et à la patrie , on est prêts à tout, y compris transformer oued elharach en un oued de sang. Difficile et très douloureux le retour de la manivelle…. plus l’ascension vers le sommet est facile et très rapide plus la chute est terrible…….

    86
    4
    Dask Algérien
    17 janvier 2019 - 17 h 12 min

    Mes frères et sœurs Algériens, faites attention aux étrangers qui sont en Algérie « mokokos, syriens et … ». Celui qui héberge quelqu’un, il faut qu’il le dénonce à la gendarmerie Algérienne pour la sécurité de notre Algérie.
    Algériens, soyez vigilent et ne croyez à jamais ceux et celles qui te lance des taupières de glorifications et de faux flatteries
    Merci

    35
    82
      Anonyme
      17 janvier 2019 - 19 h 44 min

      Et pourtant, il y a pleins d’algériens qui ne cessent de dénoncer, ouvertement et depuis des années déjà, les débarqués de… oujda, mais rien n’est fait !
      A qui la faute ?

      19
      9
      témoin de fait, à qui remonter l'information
      17 janvier 2019 - 21 h 16 min

      Je suis d’accord avec toi, tu as tout dit !

      3
      4
      Chaâbi
      18 janvier 2019 - 8 h 16 min

      Je suis entièrement d’accord avec vous le peuple intellectuels doit aussi s’impliquer et dénoncer ces etrangers et arrêter de les aider vous vouler détruire votre pays et le remettre aux juifs sur un plat d’or nous connaissons le refrain de Bernard Lévy Nous sommes pas en Libye nous sommes des algériens nos grands parents ont soufferts pour avoir notre indépendance et maintenant tout est clair celui qui veut yjahed qu’il aille a Gaza ..

      3
      2
      Anonyme
      18 janvier 2019 - 10 h 09 min

      les mokokos sont au pouvoir a el mouradia et zeralda yew fakou ! les élections approchent !

      4
      1
    le niveau
    17 janvier 2019 - 17 h 05 min

    faite se que vous voulez ! choisir le president a votre guise …vous faite je beau temps et le mauvais temps
    en algerie.faite un marocain president ou un somalien .
    MAIS NE TUEZ PAS LES ALGERIENS

    100
    6
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 16 h 44 min

    les élections approchent alors il faut bien un peu d’attentats par-çi par-là pour occuper le petit peuple le temps de concocter des élections propres et honnêtes…Quant à parler de résidus du terrorisme, les terros de 90 sont presque des pépés aujourd’hui

    94
    4
      anonymax
      17 janvier 2019 - 21 h 12 min

      perso j’y crois à cette histoire de résidus de terroristes y a qu’à voir le pépé terro il a bien tiré sous la ceinture

      3
      1
      anonymette
      17 janvier 2019 - 21 h 42 min

      faudrait concevoir un ‘glyphosate’ pour éradiquer les terroristes qui grouillent encore dans les maquis algériens, avis aux chercheurs qui trouve-tout. Cet épandage là, moi je suis pour!

      4
      3
    En Panne Sèche
    17 janvier 2019 - 14 h 46 min

    Aucune diversion ne saurait changer ou outrepasser le contenu de l’article 139 relatif à la loi électoral qui stipule que les postulants doivent fournir un certificat médical qui confirme la capacité et l’aptitude du candidat à pouvoir assumer les missions qui incombent au président de la république,outre une déclaration sur l’honneur qui atteste la résidence exclusive en Algérie.
    Les partons du FLN,et les acolytes sont en panne.

    64
    3
      SoyonsLucides
      17 janvier 2019 - 15 h 46 min

      Tant et aussi longtemps que l’islamisme politique a pignon sur rue dans notre pays,le terrorisme fera encore des victimes.
      La meilleure arme contre les terro reste l’helicoptère qui peut facilement les traquer et les repèrer apres une attaque.
      L’armée devrait déployér des bases d’helico dans toutes les zones sensibles .

      25
      86
        Anonyme
        18 janvier 2019 - 10 h 13 min

        Le peuple algérien est très lucide c est pour çà qu il a déserte les bureaux de votes depuis longtemps ! yew fakou bihoum !

        3
        1
    Iwen
    17 janvier 2019 - 14 h 44 min

    Un de vos article dit que les USA font tout pour vider l’Algérie de ses cadres et de l’autre coté, il y a des attentats sanglants sur des civiles ! C’est fantastique que d’agir de la sorte, comprenez unpeu la logique, je te fais peur d’un coté, et je te propose de collaborer avec moi, œuvres contre ton pays et tu verras que si nous sommes satisfait de toi, on te donneras une carte verte pour résider aux USA !

    Je trouve moi, que c’est très bien joué de la part des Américains ! De toute façon, les Algériens ne croiront jamais que ce sont les USA qui puissent être derrière tout ça, avec leurs alliés, dans la mesure, ou des article aide à créer la confusion dans le pays ! Rajoutez à cela les pseudos débats à la télé, et vous obtenez d’eux toutes leurs attentions, vous en ferez ce que vous voulez de ces Algériens, d’autant plus, que leurs réaction est épidermique dès qu’il est question de leur pays !

    Très facile à manipuler !

    18
    48
    Felfel Har
    17 janvier 2019 - 14 h 42 min

    La lecture de nombreux commentaires confirme qu’on ne fait pas avaler n’importe quel bobard aux Algériens. Ça pue la manipulation comme l’autre attentat de Manjib, en Syrie, pour empêcher le retrait des troupes US, c’est du pipeau!
    Le général Lamari (Allah yarrahmou) nous a bien averti que MILITAIREMENT les islamistes étaient vaincus et l’ANP n’a, à aucun moment, baissé les bras depuis pour traquer tous ceux qui se laissent encore séduire par le djihad en Algérie. Ce que ce patriote essayait de nous faire comprendre, c’est que POLITIQUEMENT, le pouvoir s’accommodait bien de cette mouvance, utilisée comme épouvantail pour effrayer ceux qui demandent le changement radical de régime.
    Ne cherche-t-on pas aussi à discréditer Gaïd Salah qui affirmait que l’ANP avait réussi sa mission d’éradication du terrorisme?

    89
    5
    صالح/ الجزائر
    17 janvier 2019 - 14 h 28 min

    S’il y a recrudescence du terrorisme, rené de ses résidus à la veille d’une échéance électorale capitale pour l’avenir du pays , c’est la preuve qu’on a opté pour le 5 , et ça signifie : moi ou l’enfer .

    86
    4
      Anonyme
      17 janvier 2019 - 19 h 29 min

      Dans ce cas, pour ce qui me concerne, mon choix est vite fait : j’opte sans la moindre hésitation pour… l’enfer !

      20
      5
    pas compris
    17 janvier 2019 - 14 h 18 min

    Dans votre article vous parlez de groupes armés voulant perturber le processus électorale hahaha… vous voulez dire quoi par cette phrase ???? …ils veulent empêcher un 5 eme mandats ou veulent ils empêcher le citoyen Algérien de choisir son roi. Je ne comprend pas …….. les presidentiels le taux d`absention sera de 98,5%.

    40
    2
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 14 h 12 min

    fakou

    69
    5
    fatigué
    17 janvier 2019 - 14 h 08 min

    Gageons que ce genre d’actions va aller crescendo jusqu’aux élections d’avril 2019, puis juste après, le calme reviendra.

    79
    2
      Anonyme
      17 janvier 2019 - 19 h 48 min

      Mais entre temps, ce sont des vies de pauvres et simples citoyens algériens qui vont en faire les frais.

      8
      2
    Tassaâdit
    17 janvier 2019 - 13 h 50 min

    ARRÊTEZ… Messieurs du pouvoir ! Nous ne sommes pas dupes. Allez raconter çà à d’autres pauvres ignares. Sachez que vous ne nous faites pas peur ! Le peuple ALGÉRIEN a une âme de RÉSISTANT qui lui a été transmise depuis la nuit des temps par ses ancêtres… Vous voulez garder le pouvoir ? Gardez-le !
    Vous pouvez TOUT nous enlever sauf une chose : LA LIBERTÉ !!!
    PAUVRES DE VOUS ! VOUS N’ÊTES QUE DE PAUVRES MALHEUREUX OMNIBULÉS PAR LE POUVOIR ! VOUS N’AVEZ RIEN DANS LA TÊTE. CAR A LA FIN DE L’HISTOIRE VOUS NE BENEFICIEREZ COMME NOUS TOUS QUE D’UNE TOMBE ET DE TROIS METRES DE TISSUS POUR ÊTRE ENTERRÉS DANS VOTRE SALE TOMBE… REGARDEZ D’OÙ VOUS VENEZ … RETOURNEZ- Y !!!

    95
    4
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 13 h 33 min

    Combattre le terrorisme ,alors que la religion de l’Etat c’est l’islam. C’est la paroxysme de l’absurde.

    99
    10
      Anonyme
      17 janvier 2019 - 17 h 14 min

      Ceux qui ont mis le pouce en haut à mon commentaire,je suis sûr qu’ils n’ont pas saisi sa subtilité sur la relation entre le terrorisme et l’islam.

      10
      12
    Nasser
    17 janvier 2019 - 13 h 28 min

    Le FFS, le RCD, Mouwatana, Z. Assoul et le suisse A. Benouari se font inviter par la chaine AL MAGHARIBIA du FIS que finance le QATAR

    17
    40
      Entv, chaine 3, canal Algérie
      17 janvier 2019 - 13 h 59 min

      @Nasser – 13 h 28 min , quand la télévision officielle ENTV, la Chaine 3 et Canal Algérie donneront la parole au FFS, le RCD, Mouwatana, Z. Assoul et A. Benouari le plus normalement et le plus démoncratiquement du monde alors ils ne seront pas obligés d’aller s’exprimer à Magharibia TV ni aillleurs !

      80
      8
      Malik
      17 janvier 2019 - 14 h 11 min

      Vous n’avez même pas assez de jugeote pour avancer des arguments « passables ». L’opposition est interdite de parole sur toutes tes chaines du pouvoir et de leurs affidés comme ennahar etc. (seuls à avoir l’agrément pour activer en Algérie). L’opposition est interdite de rassemblement et de marche, même en dehors d’Alger ; même les salles privés sont tolérées au compte-goutte. OU voulez vous qu’il s’exprime ?????

      79
      1
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 13 h 12 min

    Demain annonce de la candidature de Bouteflika,notre sauveur de tous les terroristes……,ils nous prennent pour de vrais imbéciles !!!!

    91
    3
    anas
    17 janvier 2019 - 13 h 10 min

    Et le Maroc personne n’on parle, bizare!!!!!!!!!!!!.
    Peut-être que c’est M6 qui a ordonner cette attenta ??????????????????

    54
    39
      Farida
      17 janvier 2019 - 17 h 22 min

      HORS SUJET !!!

      12
      2
      Anonyme
      18 janvier 2019 - 10 h 07 min

      Moi je verrais plutôt fafa.

      Anonyme
      18 janvier 2019 - 10 h 33 min

      c est subtil comme réponse ! les élections approchent !

    Résidus dîtes-vous ?
    17 janvier 2019 - 12 h 53 min

    Irham babakoume ya el khaoua ne parlons pas de « résidus islamistes » car cela fait 20 ans qu’on utilise ce qualificatif, alors que les maquis armés, les cellules dormantes ou réveillées de l’islamisme politique sont bien vivantes, sont bien là, elles se régénèrent au grès des moments, au su et au vu de tout le monde !

    Il n’est pas question de « résidus » car l’Ecole de la République et les mosquées continuent d’alimenter, de propager et d’entretenir les fondements de la doctrine de l’islamisme politico-idéologique. Les ingrédients sont toujours là ! Il y a même des associations religieuses, des députés, des activistes, des militants et des responsables de partis politiques religieux qui entretiennent ce climat de tension et de propagande. Le pouvoir accepte et tolère tout cela car çà l’arrange … au final !

    121
    7
      Bouzid
      17 janvier 2019 - 13 h 35 min

      résidus du terrorisme ??? Pourquoi pas les survivants du « dernier quart d’heure  » tant qu’on y est ?…..attention si tu ne manges pas gentillement ta soupe j’appelle « aqmi » ou « daesh »…

      76
      3
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 12 h 28 min

    C’est un message du FLN/RND,nous ou le chaos .

    93
    5
    Khadidja
    17 janvier 2019 - 12 h 23 min

    Mais ou est alors « la reconciliation nationale » ? Je n’y croit point.

    101
    6
    Attentifs plus que jamais
    17 janvier 2019 - 12 h 21 min

    Seul Allah sait qui a perpétré cet acte de terroristes.
    Les spéculations sans fondement me font rappeler le qui tue qui.
    Soyez vigilants là ou vous vivez pour signaler tout agissements, mouvements où regroupements d’individus ne faisant pas partie habituellement du décor et du contexte d’où tout vous est familier.

    73
    13
      Anonyme
      17 janvier 2019 - 12 h 47 min

      Sauf le régime…allah Jésus bouddha n’ont rien à faire dedans.

      65
      4
        Anonyme
        17 janvier 2019 - 13 h 42 min

        Jésus et Bouddha sont pas pacifistes.

        1
        21
      Seul Jésus sait !
      17 janvier 2019 - 13 h 31 min

      Chers @attentifs plus que jamais – 12 h 21 min , puisque seul Allah sait qui a perpétré cet acte terroriste islamiste, alors taisons-nous et laissons-le faire ce qu’il doit faire ! Il sait tout, il est miséricordieux il décide de tout, il est transcendantal, donc ne nous ingérons pas dans son job !

      21
      7
        Attentifs plus que jamais
        17 janvier 2019 - 16 h 14 min

        @ : Seul Jésus Sait !
        17 janvier 2019 – 13 h 31 min

        Pourquoi tu ne mentionne pas le reste de mon commentaire qui décrit comment réagir dans de tels situations.
        Non !!! mais seul l’aspect ou j’évoquais Allah te dérange.
        Décidément je me demande parfois si ce qui arrive au bled n’est pas une punition.

        4
        12
        LeilatElKadr
        18 janvier 2019 - 20 h 16 min

        @seul Jesus Sait
        Quand il n’y aura plus de pétrole,C’est Allah qui nourrira nos compatriotes.Il suffit d’attendre levendredi pour faire la prière de l’istiska et attendre que le BonDieu les arrose de nourriture.Ou bien solliciter le grand chemsseddine d’implorer Dieu en direct à la télévision.S’il a réussi en direct à exorciser le démon du corps d’une femme, il peut exorciser de ses compatriotes le démon de la faim.Notre pays a touché le fond et il continue de creuser.

    S.O.S
    17 janvier 2019 - 12 h 15 min

    Comme d’habitude un peuple pris en otage nous ou les barbus inventés par le régime en place,on est pas sorti de l’auberge du FLN-RND.dites nous comment tout les ex Emir et leurs adjoints ont fait pour devenir des milliardaires et avoir des postes aussi important;le pays ou tout s’achète du terroriste jusqu’à l’imam

    98
    3
    Mhand
    17 janvier 2019 - 12 h 07 min

    Les elections S’aproche! Normal que le terrorism et de retour. Nous ou l’enfer! yaw fakou.

    110
    3
    Bootsyc
    17 janvier 2019 - 11 h 46 min

    y a qu’à voir les chiens enrages d’el magharibia et les terroristes du parti dessous du FIS qui s’activent en ce moment a l’aproche des elections

    89
    22
    Séhab
    17 janvier 2019 - 11 h 21 min

    c’est un attentat commandité par qui vous savez? les élections arrivent il faut légitimée!!

    vos allez bientôt connaître le résultat du pourquoi on fait ça maintenant! <>

    92
    6
    anonyme
    17 janvier 2019 - 11 h 07 min

    non c’est les élections qui refont surface il faut pas être stupide

    39
    1
    Anonyme
    17 janvier 2019 - 10 h 08 min

    Cherchez vous donc une raison d’etre au Yemen et en Syrie.

    8
    13
    Comme par hasard?
    17 janvier 2019 - 10 h 05 min

    On nous joue le morceau « insécurité » pour nous dire le 5ème mandat ou le chaos! Mais nous sommes déjà dans le chaos avec Bouteflika.

    93
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.