Dialogue 5+5 : Messahel copréside avec son homologue maltais la 15e Conférence des MAE à La Valette

Messahel-LaValette
Abdelkader Messahel à la conférence Dialogue 5+5. D. R.

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a coprésidé, vendredi à La Valette, la 15e Conférence des ministres des Affaires étrangères (MAE) du Dialogue 5+5, avec son homologue maltais, Carmelo Abela.

Cette rencontre «intervient après une année de la 14e Conférence qui s’est tenue à Alger, en janvier 2018, et qui a permis de renforcer le Dialogue 5+5 et la concertation régionale sur les questions d’intérêt commun, notamment celles en rapport avec les grands enjeux et défis auxquels la région continue de faire face, tout comme elle a contribué à impulser la dynamique d’élargissement des segments thématiques et sectoriels du Dialogue 5+5».

La Conférence ministérielle a été tenue sous le thème «Oeuvrer ensemble pour un avenir durable en Méditerranée occidentale»,ce qui reflète la volonté collective de faire du Dialogue 5+5 un «espace de coopération régionale capable de s’adapter aux nouveaux défis et de se saisir d’un sujet d’actualité et d’intérêt commun».

Un sujet qui a trait à cette thématique transnationale «aux multiples enjeux, en termes de création d’emplois et d’insertion des jeunes, de rapprochement du niveau de développement des économies de la région, de facteur de migration irrégulière ainsi que des obligations nationales d’adaptation et d’atténuation nées de l’Accord de Paris sur les changements climatiques».

Dans ce cadre, Messahel a souligné que «l’Algérie est parfaitement consciente des enjeux et retombées de cette thématique qui constitue une priorité majeure dans le programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lequel prévoit un développement économique et social inclusif, à la faveur des politiques sectorielles volontaristes liées à l’emploi, notamment des jeunes». De même qu’il prévoit, a ajouté le MAE «la réalisation effective et encours des objectifs du développement durable (ODD) d’ici 2030 de l’ONU, qui rejoignent, d’ailleurs, la vision de l’Afrique contenue dans l’agenda de l’Union africaine, à l’horizon 2063».

R. N.

Comment (3)

    Arithmétique
    20 janvier 2019 - 15 h 24 min

    Ôn connaissait le pouvoir surnaturel du chiffre 7. Maintenant et grâce à cet article, c’est le chiffre 5 qui se révèle magique :
    Dialogue 5+5
    15è (multiple de 5) conférence
    avec la Grande Mosquée, Dieu entendra nos prières 5 sur 5.
    Le tout sous la menace de la 5è Colonne.

    Expérience Algérienne
    18 janvier 2019 - 17 h 13 min

    On espère que Messahel va parler d’autre chose que de « notre expérience en matière de lutte contre le terrorisme et de réconciliation nationale » initiée par notre fakhamatou Bouteflika !

    10
    1
      lol
      19 janvier 2019 - 0 h 19 min

      J’espères qu’il parlera de reprendre notre indépendance volé ainsi que nos richesses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.