Mokrane Aït Larbi soutient la candidature du général Ghediri

MokraneAitLarbi
Mokrane Aït Larbi, ancien cadre du RCD. New Press

Par Houari A. – L’avocat Mokrane Aït Larbi a apporté son soutien à la candidature du général Ali Ghediri à la présidentielle d’avril prochain.

«Dans un climat d’angoisse, de tension et d’incertitude sur l’avenir immédiat du pays, cette candidature, à contre-courant des codes du système, ouvre le jeu politique et impose une redistribution des cartes par le recours à la volonté populaire comme unique source de légitimité», soutient l’ancien cadre du RCD.

«Si les conditions d’un scrutin loyal, transparent et régulier sont, pour l’instant, loin d’être réunies, la conjoncture impose de sortir des luttes d’appareils, des confrontations claniques et des débats entre initiés pour impliquer le citoyen dans les choix qui engagent son avenir et celui de ses enfants. C’est par la seule voie démocratique et pacifique que le pays pourra éviter le fait accompli des coups de force autoritaires et les dérives aventurières qui risquent d’engendrer des conséquences tragiques», ajoute Mokrane Aït Larbi.

«Dans cette situation grosse de risques pour la cohésion nationale et la paix civile, estime-t-il, la conscience de tous les citoyens, dans le respect des convictions de chacun, est interpellée pour prendre part au sursaut solidaire qui permettra de restaurer l’espoir autour d’un nouveau contrat social.»

L’avocat, qui affirme avoir eu «plusieurs échanges» avec le candidat «sur les grandes lignes de son projet», a décidé «de participer activement à sa campagne électorale».

H. A.

Comment (73)

    BRAHIMI Omar
    28 janvier 2019 - 21 h 09 min

    Je souhaite que le Général-Major en retraite accède à la Présidence de l’état , il est jeune , universtaire et issu des grandes écoles militaires , intègre et compétent.
    Je suis disposé à travailler dans son comité de soutien.

    Tangoweb 54
    22 janvier 2019 - 12 h 00 min

    Honnêtement et sincèrement si Monsieur Ghediri est un vrai Chaoui, alors la je lui apporte mon soutien le plus total, car nous avons besoin d un Chaoui pure et dure qui saura défendre l, unité et la souveraineté de l Algérie, un vrai Chaoui symbolise le nationalisme, l,histoire, l,Islamite, l Arabite et l Amazighite à la fois et saura faire face aux extrémistes de tout bord que se soit Islamiste ou Berberiste.Donc Monsieur Ghediri, si vous êtes tout cela je vous bienvenue et bonne chance.

    3
    3
      Anonyme
      22 janvier 2019 - 18 h 50 min

      @Tangoweb 54 22 janvier 2019 – 12 h 00 min,vous venez de nous étaler votre régionalisme dans toute sa laideur.Je suis certain que Ali Ghediri appréciera.Votre niveau est vraiment trop bas pour participer à ce forum.

      2
      3
    Anonyme
    21 janvier 2019 - 23 h 33 min

    Mokrane AIT-LARBI est un brillant avocat de tendance démocratique.Bien sûr nul n’est parfait, je lui reproche son anti-islamisme viscéral. Comme vous savez, on ne peut être démocrate parfait si on est anti-islamiste. A la différence, le général Ali Ghédiri est un véritable démocrate pour la simple raison qu’il n’est pas un anti-islamiste comme Monsieur AIT-Larbi Mokrane. Dans ce cas, on peut remercier Monsieur AIT-LARBI Mokrane d’avoir apporté son soutien au Général Ali Ghédiri mais en mêm temps nous souhaitions que Monsieur Ghédiri ne tombe pas dans le piège des anti-islamistes. Il faut qu’il reste lui-même et une fois élu, il reste l’homme rassembleur et le père de tous les enfants de l’Algérie, qu’ils soient démocrates, républicains, islamistes, patriotes, verts ou autres tendances. Ma conviction est que le général Ghédiri, un homme cultivé avec plusieurs diplômes en poches, plusieurs langues dans sa langue et une expérience militaire renforcée saura sauvegarder l’unité du pays et garantir au peuple algérien une justice indépendante, une presse libre et redonner espoir à nos enfants pour qu’ils oublient, une fois pour toute, l’émigration vers d’autres pays. Pour rappel Ali Ghédiri est un enfant de l’Algérie profonde, fils d’un mineur et enfant d’Oum El-Bouagui, un chaoui arguaz qui ne pratiquera pas le régionalisme, qui ouvrira les portes à tout Algérien méritant pourvu qu’il ait un S12. Au contraire de ceux qui excluent du débat national une grande frange de la population algérienne. Je note que je suis un patriote et non pas un islamiste. Les islamistes ont le droit de vivre et de faire la politique dans ce pays exactement comme les démocrates, les républicains, les patriotes, les verts et les autres tendances.

    5
    6
    Tangiweb54
    21 janvier 2019 - 19 h 36 min

    Pour l opinion publique Algérienne, si les médias Kabyles se déchaînent spontanément pour apporter un soutien massif a Monsieur Ghediri ex général mis d office à la retraite par l état major c est qu, il est vraiment originaire de leur patelin, car ces médias n ont jamais apporté de soutien à quiconque auparavant.

    4
    16
      Anonyme
      21 janvier 2019 - 20 h 13 min

      Tangiweb54 21 janvier 2019 – 19 h 36 min;alors d’après toi tous ceux qui apportent leur soutien à Ali Ghediri ne peuvent être que des Kabyles que bien entendu tu diabolises comme le font tous les jaloux et régionalistes intéressés de ton espèce.Tu insultes tous les patriotes algériens par ta logique de borné incapable de raisonner.Allah yehdik.

      12
      4
      MELLO
      21 janvier 2019 - 20 h 31 min

      Détrompe toi car Ali Ghediri n’est pas de la région de kabylie et pour ton information il est de TEBESSA, du côté de Ouenza. Si les kabyles , comme tu le dis , soutiennent sa candidature c’est parce que le Général Ghediri est un intellectuel : Magistèr en relations internationales et Docteur d’État en Sciences politiques, en plus de sa formation militaire pour arriver, et c’est l’un des rares intellectuels, au grade de Général major. En Kabylie, le niveau intellectuel est fort respecté et apprécié.

      16
      3
        Rabah
        21 janvier 2019 - 21 h 53 min

        On les respecte en fonction de leur intelligence et de leurs qualifications, pas en function de leur pouvoir de dialoguer avec les djins et belahmar.

        Zoro
        21 janvier 2019 - 22 h 54 min

        Je vois cher Mello que tu soutiens Ghediri de l est comme tu applaudissais Daoud de l ouest , je ne sais pas ce qu il en est de Ghediri mais pour les intello Daoud et Zaoui les gens de l ouest vous les offrent comme cadeau pour le nouvel an 2969.
        SigneZORO. …Z….

        4
        6
    Anonyme
    21 janvier 2019 - 15 h 10 min

    l’absence de ponctuation rend votre commentaire difficile à comprendre. Essayez s’il vous à le reformuler.

    1
    1
    Tangoweb 54
    21 janvier 2019 - 11 h 56 min

    Bien sûr qu’il soutien oulid bladou, c’est une logique en Algérie parce que malheureusement on a toujours cet esprit régionaliste et de tribu, Monsieur Mokrane Ait Larbi ne va pas soutenir un Algérien de Laghouat, Chlef ou Msila, mais l’enfant de sa région.

    6
    25
      Algérien
      21 janvier 2019 - 17 h 12 min

      Fake news, il me semble pas que votre information soit bonne. Ils ne sont pas de la même région mais une certitude, des algériens Patriotes, Républicains et Démocrates tout les 2.

      10
      4
      Anonyme
      21 janvier 2019 - 19 h 43 min

      @Tangoweb 54 21 janvier 2019 – 11 h 56 min,vous vous trompez de forum,ici on parle de l’élection présidentielle algérienne et non d’une réunion de commères de quartier.

      10
      2
    salah khiar
    21 janvier 2019 - 10 h 40 min

    La démocratie est le nom que nous donnons au peuple toutes les fois que nous avons besoin de lui.

    Anonyme
    21 janvier 2019 - 9 h 58 min

    Je souhaite que le mouvement citoyen MOUWATANA de Mme Assoul ainsi que le Dr Bouraoui apportent leur soutien à Ali Ghediri. Tous les citoyens et citoyennes devraient former des comités de soutien à ce patriote intègre qui je l’espère sera élu pour changer le visage de ce grand pays longtemps marginalisé et soumis aux corrompus et autres prédateurs égoïstes et fourbes.Y en a marre de la hogra et des prédateurs.

    21
    4
    Anonyme
    21 janvier 2019 - 2 h 09 min

    Hummmmmmmmmmm.!Ait Larbi qui soutient Ghediri…!!! On sent dans quelle direction le vent va souffler..! Les prévisions météorologiques doivent se préciser d’abord avant de prendre une décision quelconque..!

    On croyait que les citoyens algériens voulaient un civil à la tête du pays!? ça y est, ils ont déjà changé d’avis…enfin, je parle pour certains! Aucun principe, Errih Elli Jet elle les prend avec elle…!
    D’abord le programme, ensuite on verra!

    4
    18
    Anonyme
    20 janvier 2019 - 21 h 57 min

    Où est l’opposition algérienne, malheureusement divisée et affaiblie, pour s’unir, et le soutenir, pour changer
    Et réformer les institutions, et l’économie du pays, en faillites
    Attentisme, calculs, opportunisme, méfiance, prudence, réserves, ???,…..

    Anonyme
    20 janvier 2019 - 20 h 35 min

    L’Algérie est foutu,il n y a plus rien à faire pour ce pays. Fakhamatou lui a donné le coup de grâce.

    22
    17
      Anonyme
      21 janvier 2019 - 16 h 32 min

      Celui qui donnera le coup de grâce au pays de ceux qui ont donné leur sang et leurs vies pour le libérer, n’est certainement pas encore né !
      Le sang et les vies des chouhada
      demeurent sacrés pour Allah et il en est le seul garant. Alors, que ceux qui veulent défier Allah assument l’entièreté de leurs actes et de leurs gestes.

      1
      5
        Anonyme
        21 janvier 2019 - 17 h 52 min

        « chouhada demeurent sacrés pour Allah » Yveton,Maillot,Audin etc…Sont mort pour l’Algérie,ils étaient communistes ont -ils une place dans le paradis de ton Allah ?

        6
        4
          benchikh
          21 janvier 2019 - 19 h 08 min

          Anonyme
          21 janvier 2019 – 17 h 52 min
          Ils ne sont pas mort pour l’Algérie,mais pour leur idéologie Marxisme qui ne concerne pas l’Algérie ni de près ni de loin ,nous sommes des gens croyants d’ALLAH notre créateur.

          1
          13
          Anonyme
          21 janvier 2019 - 19 h 56 min

          @Benchikh 21 janvier 2019 – 19 h 08 min,ils étaient communistes et ils sont morts pour l’indépendance de l’Algérie.C’était des martyrs comme tous ceux qui ont donné leurs vies pour que vive l’Algérie.Arrêtez de dire n’importe quoi. L’ONM doit saisir doit saisir la justice et vous faire payer vos grotesques affabulations.

          7
          1
          Anonyme
          21 janvier 2019 - 21 h 16 min

          @Benchikh; Tu es croyant ! Parle pour toi même.Je suis algérien et athée jusqu’aux moelles.

          3
          1
          Anonyme
          21 janvier 2019 - 23 h 42 min

          Mr Benchikh a complètement raison! Les communistes sont morts pour que l’Algérie devienne communiste après l’indépendance! Mais, il y a une précision importante à donner pour ne pas se tromper d’ennemis/d’amis, Yveton, Maillot, Audin….sont des exceptions. Déjà « dans le rapport politique prononcé par Thorez au IXe congrès du PCF, en décembre 1937  Aux commandes du parti depuis 1930, celui-ci prône alors des positions dites « réformistes », proches de celles des socialistes sous le Front populaire. Il renouvelle son soutien au projet « Blum-Viollette » sur la naturalisation de certaines catégories d’« indigènes » en Algérie, estimant qu’il s’agit d’un premier jalon vers l’émancipation et vers la suppression du code de l’indigénat. Il fait, par ailleurs, preuve d’ambiguïté sur la question de l’indépendance algérienne. S’il rappelle que la revendication fondamentale du PCF « concernant les peuples coloniaux reste la libre disposition, le droit à l’indépendance », il modère son propos en précisant que « le droit au divorce n’implique pas l’obligation de divorcer »…..D’autre part, « Le 15 février 1958, la Fédération de France du FLN publiait un document intitulé Le PCF et la Révolution algérienne. On y trouvait une très violente dénonciation de la politique algérienne du Parti communiste français, accusé de n’avoir pas eu le comportement conforme aux principes dont il se réclame : internationalisme et soutien inconditionnel de la lutte anti-impérialiste des peuples coloniaux. Citant les textes officiels du Parti, la Fédération de France du FLN faisait observer qu’en 1956 encore – c’est-à-dire deux ans après le déclenchement de l’insurrection nationale en Algérie – le PC continuait à demander le maintien de l’Algérie dans l’Union française et se prononçait contre l’union de l’Algérie avec la Tunisie et le Maroc indépendants au sein d’un Maghreb arabe. Le PC prenait ainsi, dans les faits, position contre le mot d’ordre au nom duquel le mouvement national algérien avait engagé la lutte armée contre le système colonial français : l’indépendance.

          Quelles pouvaient être les raisons d’une attitude si ouvertement contraire aux principes léninistes dont se réclame le Parti ? Suivant le FLN, il s’agirait, non pas tant d’une absence de fermeté idéologique, de cet esprit d’opportunisme et de recul qui fait céder à la pression de l’adversaire, mais bien plutôt d’une ligne politique délibérée, appliquée, dès la Libération, de façon conséquente : l’ennemi principal étant l’impérialisme américain, le PC se donnait comme objectif stratégique essentiel de rassembler contre cet impérialisme tous ceux qui, suivant la formule du secrétaire général du parti, n’acceptaient pas de voir la France « réduite au rang de puissance secondaire »; il cherchait à réaliser un large front anti-américain englobant tous les Français, des divers partis, « toutes les couches patriotes de la nation qui veulent reconquérir l’indépendance et la souveraineté nationales » . Dans cette perspective, la révolte des peuples coloniaux opprimés par la France et leur tentative de libération devaient être considérées par la direction du PC avec une certaine réserve, pour ne pas dire avec une certaine méfiance. En effet, elles ouvraient un nouveau champ d’action aux entreprises de l’impérialisme américain ; elles ruinaient d’autre part toute la stratégie du PC en faisant éclater cette alliance systématiquement recherchée avec les éléments nationalistes de la bourgeoisie française pour qui la lutte aux côtés des communistes pour une politique plus indépendante à l’égard des États-Unis signifiait d’abord et avant tout, comme il est apparu dans la bataille contre la CED (Communauté européenne de défense), la défense de l’empire colonial français contre une éventuelle mainmise américaine. »

          Alors, Allah Yarham Echouhadas qui ont combattu au non d’Allah Le Tout Puissant!

          1
          4
          Anonyme
          22 janvier 2019 - 4 h 45 min

          benchikh
          Le créateur. Il faut toujours réfléchir avant de l’utiliser.
           »Le créateur ne joue pas aux dés »  »EINSTEIN »

          Anonyme
          22 janvier 2019 - 9 h 21 min

          @Anonyme 21 janvier 2019 – 23 h 42 min,le communisme a eu ses jours de grandeur car il prône un humanisme dénué de racisme,de fanatisme et de différence entre les hommes que les religions n’ont pas réussi à faire.Pire encore l’islam notre religion n’a fait qu’exacerber les inégalités dont le sinistre esclavage qui n’a pas encore disparu.Instrumentalisé perfidement par des forces qui lui sont hostiles,il est tombé dans le piège qui lui est tendu en poussant la violence à son paroxisme notamment en Afghanistan,en Algérie,en Irak,en Syrie etc…où l’islam politique est dominant.Tirons les conclusions et ne comparons pas l’incomparable…

          benchikh
          22 janvier 2019 - 16 h 30 min

          Anonyme
          21 janvier 2019 – 23 h 42 min
          Merci pour votre intervention et vos informations précieuses .Mais cher Anonyme, si vous inventez une machine vous serez obligé de la suivre pour ne pas être ‘endommagé par un utilisateur ignorant, et vous demandez aux utilisateurs de suivre la notice à La lettre ,voilà un exemple similaire d’un créateur qui veut que du bien à sa création . Si on a pris le socialisme comme l’avait appliqué les penseurs Français ,on pourra dire qu’on a pas rejeter une science qui pourra être utile mais l’appliquer à l’aveugle était un suicide pour l’Algérie.

    malek
    20 janvier 2019 - 20 h 26 min

    on ne s improvise pas president il faut disposer d une alchimie alliant volontarisme et pragmatisme l on a tente artificiellement de creer une crise qui n existe pas reellememt le pays connait une dynamique de stabilite et de progres qu il importe de preserver contrairement aux defaitistes aux arrivistes aux mauvais augures l algerie a reuni les conditions et les moyens de s affirmer comme un pays emergent sans ceder aux therapies ultraliberales qui ne menent nullement au developpement des pseudo experts reproduisent des approches qui n ont meme pas marche pour des pays qui les ont adoptees depuis plus de50ans le discours sur les reformes structurelles signifie brader les richesses et les actifs du pays supprimer les acquis sociaux les vrais defis sont totalement absents chez ces pseudo experts faute de pensee productive les vrais enjeux sont maitrise de la croissance demographique arret de la desertification et de l erosion des sols economie de l eau developpement qualitatif planification strategique

    6
    23
      Anonyme
      21 janvier 2019 - 16 h 38 min

      Vous vivez en Algérie ?!?
      P.S. : Connaissez-vous d’abord ce qu’on appelle «La ponctuation» et «la pondération» ?

      1
      2
    Anonyme
    20 janvier 2019 - 19 h 06 min

    Si il n’est pas parrainé, il n’aura aucune chance.
    AP laissez passer, pas de coup de ciseaux.

    20
    4
    Bouzorane
    20 janvier 2019 - 18 h 31 min

    Ce général a l’air très cultivé. Il doit connaitre par cœur tous les poèmes de Moutanabi

    11
    17
    Tredouane
    20 janvier 2019 - 18 h 16 min

    J’ai de l’estime pour les deux Hommes,j’ai de l’estime pour tous les Hommes dignes et honnête de l’Algérie SOUVERAINE;mais les décisions ne doivent jamais être le fruit des sentiments surtout en cette phase décisive que traverse notre Nation;aussi je patiente car comme vous mes compatriotes j’ai en tète une personne ,un HOMME que je souhaite qu’il soi candidat et digne d’être Président.

    19
    3
    elbiour
    20 janvier 2019 - 18 h 15 min

    je fait et j »ai tjrs eu confiance en Maitre Ait Mokrane Larbi.nous vous suivons vous et mr Guediri en vous voyant avec le portefeuille de la JUSTICE LA VRAIE.VIVE L’ALGERIE

    39
    6
    Med
    20 janvier 2019 - 17 h 45 min

    Ait Larbi est un homme intègre et fils de Chahid. il soutient un homme intègre, honnête qui veut libérer le peuple. Feu Boubnider Colonel de la Wilaya 2 historique a dit: On a libérer l’Algérie et pas le peuple ». Ghediri finira la mission de l’ALN par libérer le peuple. Toute l’Algérie derrière Ghediri contre la mafia qui a ruiner l’Algérie.

    66
    8
    Anonyme
    20 janvier 2019 - 17 h 16 min

    Si Ali,sache que tu n’es pas seul! Tu peux compter sur moi et à travers ce « moi » se sont des millions d’Algériens que nous mobiliserons autour du futur Président de la 2e République Algérienne Démocratique & (foncièrement) Populaire.ALI GHEDIRI notre Président! Oui, nous allons y croire in Cha Allah!

    53
    7
    RODEO
    20 janvier 2019 - 16 h 39 min

    Qu’il soit targui , chaoui , mozabite , kabyle , arabe pour moi c’est Ali Ghediri
    c’est-à-dire un algérien point barre , on doit dépasser ce genre de parlottes stériles qui font l’affaire des clans , car mes frères il y va de l’avenir de tout le peuple algérien , unissons-nous derrière cet homme A.Ghediri comme le fait si bien le très sérieux maitre Mokrane Ait Larbi . Vive l’Algérie.

    86
    10
      Damane
      20 janvier 2019 - 17 h 17 min

      Oui, d’accord avec toi, mais SVP, pas un militaire pour la présidentielle, surtout pas un général. sinon adieu l’Algérie.

      49
      50
        Séhab
        20 janvier 2019 - 18 h 10 min

        rappelez vous ou je vous le rappel que c’est le Général de Gaulle qu’a négocier la paix avec les algériens pas François Mitterrand ni Guy mollet
        et encore moins Jacques Soustelle les trois assassins des algériens a l’époque de la guerre d’Algérie

        Bien Cordialement Séhab

        32
        2
    FAID
    20 janvier 2019 - 15 h 12 min

    c’est qui Mr GHEDIRI, éclairer nous ???

    10
    39
      MELLO
      20 janvier 2019 - 19 h 53 min

      Le qui importe peu, mais à bien lire sa déclaration de candidature , on peut dire que c’est une personne intègre qui n’à jamais été mêler aux affaires douteuses. C’est un Universitaire qui a gravi les échelons de l’armée dans les règles de l’art. Avant d’être mis en retraite forcée, il a été Directeur des Ressources humaines au niveau du Ministère de la Défense. Il est général major depuis 2010.

      22
      2
      anonyme
      20 janvier 2019 - 19 h 55 min

      uoi il gagnerait à etre mieux présenté
      ce n ‘est pas un moudjahed
      il n’a pas de casserole
      il n’a aucun compte à régler
      il ne considere pas le pays et ses richesses comme les siens
      il n’est pas régionaliste
      il aime son peuple
      il n’est pas passionné du pouvoir qu’ il a quitté sur sa demande (mise à la retraite )
      il a horreur de la corruption qu’elle soit politique ou autre
      il s’ accroche aux principes de la déclaration du 1er Novembre
      il n’a pas de penchant monarchique du pouvoir ;;;;
      il est direct dans ses positions qu’il assume comme un militaire
      il est honnete et fidele à son pays ,ses martyrs et son histoire

      33
      2
    Abou Stroff
    20 janvier 2019 - 15 h 12 min

    je pense que Ali Ghediri peut être le leader dont les algériens, dans leur grande majorité, ont besoin.
    en effet, il ne traine, contrairement à la plupart des prétendants à la magistrature suprême, aucune casserole et les algériens du moment, pour des raisons objectives et subjectives, se focalisent énormément sur les casseroles que trainent leurs augustes dirigeants.
    je pense donc que Ali Ghediri devrait agir pour rassembler et faire en sorte que ses actions et ses discours soient le signal attendu par les algériens, dans leur grand majorité, du début d’un démantèlement systématique du système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation qui nous avilit et nous réduit à des moins que rien.
    ceci dit, je crois qu’il est vital que tous ceux qui aspirent au changement se regroupent autour de Ali Ghediri pour éviter une déperdition d’énergie.
    PS: je pense que ali benflis est un has been et que s’il aspire vraiment au changement, il devrait jeter ses forces dans la bataille au profit de Ali Ghediri.

    80
    12
      ZORO
      20 janvier 2019 - 17 h 01 min

      Salut Aboustroff!
      Je n ai jamais entendu parler de ce general mais il m a suffit de te voir le tarir d eloges pour comprendre dans quel chapeau il se trouve et qu il n a aucune chance d avoir quelques centaines de voix dans ce pays comme d habitude.
      SigneZORO. ..Z….

      9
      55
      Antisioniste
      20 janvier 2019 - 17 h 08 min

      @ Abou Stroff Bonjour, -je crois qu’il est vital que tous ceux qui aspirent au changement se regroupent autour de Ali Ghediri pour éviter une déperdition d’énergie….- tout à fait d’accord et pas que Monsieur Benflis toute la dite opposition devrais faire de même de cette façon le jour J soi en fêtera la naissance de la deuxième république, soi nous mettrons tous des gilets jaunes.
      Mais j’ai encore des doutes sur la possibilité d’un tel sursaut consensuel tout en espérant me tromper…

      35
      5
        Prosioniste
        21 janvier 2019 - 11 h 58 min

        Tant que la religion s’incrustera comme constant nationale ,tous projet de société est voué à l’échec et la barbarie .

        7
        2
        Anonyme
        21 janvier 2019 - 23 h 53 min

        Tien vous avez changé de discours, pourtant vous avez parlé d’une rencontre secrète dans l’ambassade américaine à Paris, selon Mr google, si je ne me trompe!??? C’était dans une autre Rubrique!

    ABERKANE
    20 janvier 2019 - 15 h 06 min

    pour moi MaitreAIT Larbi est une reference je vote GHEDIRI pour l’espoir de cette jeunesse et pour notre pays merci Maitre et que dieu nous soit en aide vive lalgerie allah yarham chouhada

    67
    9
    citoyen
    20 janvier 2019 - 14 h 50 min

    le general ghediri est il candidat algerien ou candidat kabyle ? au vu des annonces de cet avocat ancien du RCD et militant de la «  » cause kabyle «  » ( qui n’en a jamais été une )….ca m’en a l’air d’etre ca .
    les algeriens seraient bien inspirés si ils envoyaient toute cette faune là d’où elle n’aurait jamais du en sortir …
    il nous faut un candidat ALGERIEN pas UN REGIONALISTE

    12
    132
      Anonyme
      20 janvier 2019 - 15 h 21 min

      Les kabyles qui y croient n’ acceptent pas d’ État arabe ni de constitution arabe, va vendre à la sauvette des pâtes à ruminer

      55
      17
      chaoui40
      20 janvier 2019 - 16 h 03 min

      Il a passé 42 ans dans l armée de l »Algérie, pas l armée de la Kabylie….! ça te suffit pas comme garantie ???

      80
      6
      Anonyme
      20 janvier 2019 - 16 h 04 min

      @Citoyen,arrête ton régionalisme viscéral,c’est tout ce que tu trouves à dire?Ali Ghediri n’est pas Kabyle et même s’il l’est c’est un Algérien avant tout.Je suis persuadé que tu n’as rien d’Algérien pour dire de telles sottises en ces moments difficiles.

      82
      5
      Yeoman
      20 janvier 2019 - 16 h 44 min

      1/ Ghediri n’est pas Kabyle (et s’il en était un, où est le problème?)
      2/ En quoi les affaires algériennes regardent-elles des marocains aigris et frustrés de vivre dans un pays officiellement, religieusement et définitivement soumis à une famille dégénérée?

      51
      5
        Anonyme
        20 janvier 2019 - 17 h 14 min

        Il s’agit certainement d’un naturalisé qui craint de perdre les avantages indus dont il jouit miraculeusement depuis la prise de pouvoir par fakhamatouhoum wa hachiyatouhou.
        Il est donc naturel qu’il panique à l’idée de se retrouver de nouveau dans la misère qui était la sienne lorsqu’il vivait encore sous le régime du royaume voisin !

        24
        4
      Anonyme
      20 janvier 2019 - 17 h 22 min

      @ Citoyen,
      Il est difficile de penser que tu es un «citoyen» algérien. Pour la simple raison que ta réaction, négative, haineuse et de mauvaise augure, dissimule mal ton statut atavique de sujet de son… Roi !

      31
      2
    Moh
    20 janvier 2019 - 13 h 58 min

    On attends le soutien publique de l ex président Liamin Zeroual,pour le général Ali Ghediri ,,,, vive la 2ème république,, vive les vrais nationalists,,, voilà mes frères un rayon d espoir dans notre tunnel obscure .

    81
    6
    Samy
    20 janvier 2019 - 13 h 44 min

    Maître Mokrane Aït Larbi est une excellente référence lui qui a démissionné de son poste de sénateur tout comme le député Bouchouchi d’ailleurs,des Algériens patriotes et sincères.S’il soutient Ali Ghediri c’est que c’est du sérieux.Bravo à ces hommes hors pairs qui ont l’Algérie dans leurs coeurs. L’espoir est en marche et le bout du tunnel est proche pour ce pays meurtri par les corrompus,les incompétents et toute cette faune de parvenus égoïstes et fourbes qui se pavanent aux premières loges.

    87
    8
      Anonyme
      20 janvier 2019 - 14 h 32 min

      Pense de ta propre tête, elle n’ est pas moindre de celle de ceux que tu crois être la référence!

      4
      46
        Samy
        20 janvier 2019 - 15 h 54 min

        @Anonyme 20 janvier 2019 – 14 h 32 min,ma tête importe peu,ce qui importe c’est l’avenir de l’Algérie qui est dans une mauvaise passe par la faute d’irresponsables et de corrompus de tous poiles.

        39
        5
          Anonyme
          20 janvier 2019 - 16 h 07 min

          Oui mais un militaire! C’ est les militaires qui ont saccagé le pays depuis 62….

          13
          34
          Samy
          21 janvier 2019 - 9 h 45 min

          @Anonyme 20 janvier 2019 – 16 h 07 min,l’ancien militaire,le Kabyle,le Chaoui,le Mozabite,etc…sont avant tout des Algériens jaloux du devenir de leur pays.Arrêtez vos divisions stériles qui ne profitent qu’aux ennemis de l’Algérie dans toutes ses composantes.

    Les militaires dans les casernes
    20 janvier 2019 - 13 h 39 min

    Un candidat qui garantit les  » constantes » issues du coup d’ État de 62. C’ Est dans un cinéma et sous dictée de Nasser que les militaires de boumediene et benbella avaient écrite la « constitutionette  » actuelle, que chaque berzidan tente d y imprégner de sa signature, faute de laisser des oeuvres.
    Cela n’ est pas surprenant que ceux qui cohabitent culturellement avec le système, finissent par épouser ses  » constantes « !

    11
    47
      Anonyme
      20 janvier 2019 - 14 h 33 min

      @Les Militaires Dans Les Casernes,vous oubliez que Ali Ghediri est en RETRAITE donc redevenu CIVIL.Arrêtons la démagogie et passons aux choses sérieuses.L’avenir de l’Algérie est en jeu.

      54
      8
        Anonyme
        20 janvier 2019 - 15 h 25 min

        Il a les mêmes références que tous les militaires, il défend le fait accompli d’ une constitutionette imposée par un coup d’État comme tonton general gaid

        7
        28
        Anonyme
        20 janvier 2019 - 15 h 31 min

        Il soutient l’ arabisation. Ce qui fait de lui un militaire comme gaid salah . Alors que cette arabisme est fruit du coup d’État de 62. On est ce qu’on fait!

        15
        30
        Anonyme
        20 janvier 2019 - 15 h 44 min

        Soutenir la constitution illégitime c’ ést soutenir la politique des militaires qui ont pris le pouvoir par un coup d’État en 1962. Les maux du pays sont dans ce misérabilisme qui commence avec l’ arabisation….

        18
        27
          Anonyme
          20 janvier 2019 - 17 h 36 min

          Qu’est-ce que tu veux au juste ? Retourner à 1962 pour régler ce que tu penses être un problème ?! Je ne sais par pourquoi tu fais curieusement mine d’ignorer, par ailleurs, que c’est la Constitution du militaire L.Zéroual (pas plus de 2 mandats présidentiels) qui a été triturée et malmenée plusieurs fois par… fakhamatouhou wa hachiyatouhou pour mourir sur le Koursi et le transmettre ensuite à la «famille». Et ils sont pourtant loin d’être des… militaires !

          18
          2
          Anonyme
          20 janvier 2019 - 17 h 44 min

          avant d’aller dans tous les sens, il faudrait peut-être commencer par lire la déclaration de candidature de Ali Ghediri dans laquelle il s’engage, s’il était élu, à mettre en place «une 2ème République»… Est-ce que tu sais ce que cela veut dire et ce que cela implique comme réformes ? Réformes qui incluent, entre autres, une… nouvelle Constitution.

          16
          1
          @Qu’est-ce que tu veux au juste ?
          20 janvier 2019 - 18 h 28 min

          Promesse de respecter une constitution illégitime cela est largement contradictoire avec la reformette. Si les références étaient autochtones il n y aurait jamais eu de crise de représentativité. Les valeurs des peuples ne sont pas intervenant à plaisir. Sinon le triptyque serait partout dans les pays où  » la majorité  » serait islamique. Nous refusons tout caractère officiel à la langue arabe, un choix civilisationnel ne fait pas dans les synthèse…..

          8
          5
          Anonyme
          22 janvier 2019 - 23 h 52 min

          Anonyme 20 janvier 2019 – 17 h 44 min! Allez-y leur faire comprendre cela, sauf pour ceux qui veulent tout chambouler! Ils ne savent pas lire, ni sur ni entre les lignes!J’avais déjà dit qu’il fallait garder la République algérienne et changer les zommes par des Hommes qui ont l’Algérie dans le sang! Ne singeons pas la France qui à la 5ème et bientôt à la 6ème répoublique!

    Anonyme
    20 janvier 2019 - 13 h 25 min

    On ne croit plus aux miracles depuis « al isra wa al mi3eraj »

    7
    33
      Anonyme
      20 janvier 2019 - 17 h 54 min

      C’est l’attitude caractéristique des défaitistes qui préfèrent rester les bras croisés et continuer à subir le sort que leur imposent les autres.
      Il s’agit paradoxalement de ceux qui passent leur temps à attendre… des miracles !

      8
      1
    Anonyme
    20 janvier 2019 - 13 h 17 min

    Ca bouge, tant mieux!
    La vie c´est le mouvement, ce n´est as une salle d´attente!

    41
    6
    Anonyme
    20 janvier 2019 - 13 h 00 min

    Un patriote qui se manifeste….les autres suivront pour soutenir un candidat patriote.La candidature du general Ghediri est actuellement la candidature remplie d espoir et d optimisme pour l avenir de notre pays.

    65
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.