Köhler prépare un second round de discussions entre le Maroc et le Polisario

Sahara Occidental
L’émissaire de l’ONU pour le Sahara Occidental, Horst Köhler. D. R.

L’émissaire de l’ONU pour le Sahara Occidental, Horst Köhler, va lancer une nouvelle série de consultations avec les partis au conflit et les pays voisins en prévision d’une seconde table ronde qu’il compte tenir en mars prochain pour remettre  définitivement le processus de paix sur les rails. Köhler a informé mardi le Conseil de sécurité de son intention de se réunir à nouveau avec les différentes parties en février, en vue de préparer la nouvelle table ronde, précisent à l’APS des sources proches du dossier qui évoquent «des consultations intensifiées pour ficeler l’agenda de la   rencontre».

L’ancien président allemand qui a briffé le Conseil de sécurité sur les résultats de la première table ronde de Genève, a reçu le soutien unanime du Conseil. L’Afrique du Sud, soutien inconditionnel du Front Polisario, a plaidé lors de cette réunion pour un rôle plus actif de l’Union africaine dans le règlement du conflit, ajoutent les mêmes sources. L’Afrique du Sud, dont le retour à l’instance suprême des Nations unies apporte une nouvelle dynamique aux discussions sur le Sahara Occidental, a demandé que le Maroc fasse preuve de bonne volonté en prenant des mesures de confiance pour libérer les détenus politiques, autoriser les observateurs des droits de l’Homme à se rendre dans les territoires occupés et cesser le pillage des ressources naturelles.

Les Etats-Unis qui maintiennent la pression au Conseil de sécurité pour relancer les négociations, ont insisté, de leur côté, sur la nécessité d’aboutir à une «solution mutuellement acceptable qui pourvoit à l’autodétermination du peuple sahraoui». La déclaration des Etats-Unis à cette réunion, tenue à huis clos, s’inscrit en droite ligne avec sa position exprimée en octobre lors de la prorogation du mandat de la Minurso. La délégation américaine n’a fait aucune référence au plan d’autonomie présenté par le Maroc, affirment les mêmes sources.

Le représentant du Front Polisario à l’ONU, Sidi Omar, cité par Associated Press et le Washington Post, a réaffirmé que l’option du référendum pour l’autodétermination constituait une «ligne rouge» à ne pas franchir pour les Sahraouis. «Notre position est très claire», a-t-il déclaré. «La seule façon pour le peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination est par le biais d’un référendum», a-t-il insisté.

S. S./Agences

Comment (12)

    Vroum Vroum 😤..
    1 février 2019 - 0 h 37 min

    L’ONU aussi est aussi crédible que l’UE..c’est à dire une Organisation Supranationale mais mais dénuée de tout sens juridique et morale..Y’a qu’à voir le cas Palestine et Israël intouchable qui se fout du Droit international… Donc UE , ONU…des choses virtuelles comme la CPI ce fameux Tribunal Pénal international qui ferme les yeux sur des Dirigeants Occidentaux Criminels de Guerre et Contre l’humanité mais condamne seulement les Dirigeants Africains !!!… Onu , UE , CPI , juste des Slogans , des choses !!

    Vroum Vroum 😤..
    1 février 2019 - 0 h 27 min

    2ème Round !!?…paraît qu’il y en aurait 124 !!… Cette fausse UE qui elle même a été construite sur des Référendums rejetant la Constitution Européenne n’a aucune valeur juridique… Alors ils parlent dans le vent… et ça pourrait aller à 243 Rounds !!.. Que cette UE respecté les Référendums qu’elle a violé et après elle pourra statuer sur la longueur des Portes , ou les semelles de chaussures ..

    1
    1
    M'hamed HAMROUCH
    31 janvier 2019 - 13 h 20 min

    Tant que le Maroc est devenu pour la France ce qu’a toujours été « Israel » pour les USA, rien de bon ne se fera pour le peuple du Sahara occidental sauf si ce dernier se décide de reprendre sa lutte armée qui avait fait connaitre au monde entier sa juste cause avant le Cessez-le-feu de 1991 qui pourtant cr dernier avait prévu la tenue du Référendum avant la fin de l’année 1992 avec la mise en place de la MINURSO qui veut dire tres simplement : Mission des Nations Unies pour l’organisation du Référendum au Sahara Occidental.

    A bon entendeur……

    4
    6
    Kader
    31 janvier 2019 - 0 h 45 min

    One Two Three Viva la RASD.

    13
    12
    Felfel Har
    31 janvier 2019 - 0 h 13 min

    Si Köhler envisage de réunir encore les parties en conflit (Maroc et Polisario), c’est parce que Bolton le veut et l’exige. Voilà de quoi donner des cauchemars au « Génie de l’Atlas »! Toutes ses simagrées, son invitation à la rescousse de Netanyahou, ses contorsions du popotin pour plaire à Trump, ses appels au secours de Macron, ne le sauveront pas de la déroute annoncée. Le Sahara sera libre bientôt, inch Allah!
    Le Polisario devrait s’inspirer de cette pensée fort sensée du général George Patton, pour avertir le roi que son entêtement lui coûtera cher: « L’objet de la guerre n’est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d’en face meure pour le sien. » Ses jours sont comptés. Bolton et Trump l’ont en ligne de mire. In memoriam!

    17
    9
    Imran
    30 janvier 2019 - 23 h 28 min

    Le Sahara est inclu dans les aides us au Maroc

    14
    14
      Yeoman
      31 janvier 2019 - 7 h 32 min

      Il n’y a pas plus répugnant qu’un marocain qui se fait passer pour un algérien. Vous n’ete même pas foutus vous assumer en tant que vous-mêmes. Comment voulez-vous que les Sahraouis acceptent de passer pour des marocains, sujets d’une monarchie archaïque et dégénérée ? Cela dit, des discussions organisées par les plus hautes instances internationales sont en cours dans lesquelles on retrouve, d’une part, le royaume soumis, insalubre et insolvable d’El Marouk. Pour le reste, vous pouvez déblatérer ce que vous voulez.

      14
      12
      Anonyme DZ
      31 janvier 2019 - 12 h 48 min

      @Imran. « Le Sahara OCCIDENTAL est inclu dans les aides us au Maroc » dans tes neurones en quiescence.
      Pour preuve, trouve moi une seul carte au monde qui inclu le Sahara occidental au Maroc en dehors des cartes de ta presse propagandiste du Makhnez.
      Mieux que cela trouve moi un seul pays au monde qui reconnait la « marocanite » du Sahara occidental y compris votre tutrice France et ce, malgre les 44 annees de mensonge..

      10
      6
    ALI
    30 janvier 2019 - 22 h 36 min

    ET DIRE QUE MOMO6 AVAIT JURÉ À SES SUJETS DANS DEUX DISCOURS DIFFÉRENTS QUE SE METTRE À TABLE AVEC LE POLISARIO ETAIT UNE LIGNE ROUGE.
    CERTAINEMENT QU’ENTRE-TEMPS UN CERTAIN JOHN BOLTON ETAIT PASSE PAR LÀ D’OU LE VIRAGE À 180° DE MOMO6.

    13
    8
    Ziad ALAMI
    30 janvier 2019 - 22 h 27 min

    Quelque soit la bonne foi de Mr Kohler et du fait que ce dossier est devenu existentiel pour la famille allaouite au Maroc, je continue à dire et à écrire que l’indépendance du Sahara occidental est au bout du fusil de son peuple et que tout le reste n’est que du bla bla bla et une perte de temps que le Mongolien M6 est en train de mettre à profit avec la complicité de la France et de l’Espagne pour asseoir sa colonisation du Sahara occidental grâce aux multiples opérations de transhumance de colons marocains issus des régions pauvres du Maroc vers les principales villes du Sahara occidental.

    14
    9
    Imran
    30 janvier 2019 - 22 h 15 min

    C’est un véritable scandale ! Les USA ont inclus le Sahara dans les aides us au Maroc ( 350 millions de dollars ) !!! Et moi qui croyait le Maroc était en panique, tremblant, et suffoquant !! On nous a menti sur la position du congrès us ?

    14
    13
      Argentroi
      31 janvier 2019 - 8 h 26 min

      Le Maroc préférerait, c’est la logique, que les 350 millions de dollars lui soient réservées exclusivement du moment que, disons, 50 millions vont partir pour les sahraouis. On comprend bien que tu insinues que si les américains ont inclus le Sahara Occidental dans leur aide, c’est qu’ils reconnaissent de facto la souveraineté du Maroc sur ce Sahara. Mais en temps, tu avoues que ce n’est qu’une position du congrès et non de l’administration de Trump, qui, elle, trace la politique étrangère. En tout cas, on ne souhaite pas que nos frères marocains paniquent, tremblent ou suffoquent !

      11
      9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.