Ouyahia l’a admis : «Le gouvernement ne sait pas communiquer»

Ouyahia informations
La convocation d'Ahmed Ouyahia est-elle le début de la fin d'une ère ? PPAgency

Par Kamel M. – Ahmed Ouyahia a admis lors de sa conférence de presse animée ce samedi, que le gouvernement «ne sait pas communiquer». Le secrétaire général du RND répondait à une question qui s’adressait beaucoup plus au Premier ministre au sujet de la «domination de la tendance kabyle au sein de l’Académie de la langue amazighe». Ahmed Ouyahia avait alors corrigé l’erreur en faisant savoir que sur les quarante membres de cette instance – tous des docteurs à l’exception de quatre –, huit représentaient les Aurès. Une région «majoritaire donc», a argumenté le chef de l’Exécutif.

«Nous aurions dû rendre publique la liste exhaustive avec les curriculum vitae de chaque membre de l’Académie pour éviter ces amalgames», a regretté Ahmed Ouyahia qui voit dans ce manquement une faille à corriger à l’avenir.

Ce n’est pas la première fois que le Premier ministre met en avant cette défaillance en matière de communication. Ahmed Ouyahia avait, en effet, appelé les walis à riposter aux campagnes qui enflamment les réseaux sociaux et face auxquelles les autorités politiques font preuve d’une indolence qui tend à accréditer les informations – souvent fausses – relayées sur Internet et parfois même dans certains médias. Le Premier ministre avait voulu, ainsi, libérer les responsables locaux de la chape de plomb qui pèse sur eux en raison de l’hypercentralisation de la décision.

De nombreuses autres erreurs de communication ont été commises ces derniers mois, des annonces officielles ayant été annulées et remplacées par des communiqués invalidant des décisions prises auparavant. Un cafouillage qui n’a pas manqué de nourrir des doutes chez l’opinion publique sur la gestion des affaires de l’Etat. Il en fut ainsi s’agissant de la DGSN, le chef de la police ayant été désavoué deux fois en quelques semaines par le ministre de l’Intérieur, si bien que tous conjecturaient un départ imminent de Mustapha Lahbiri.

La communication, talon d’Achille de nos institutions, se verra-t-elle accorder la place importante qui lui revient ? Le Premier ministre semble convaincu de cette nécessité. Il reste à joindre le geste à la parole.

K. M.

Comment (25)

    Anonyme
    6 février 2019 - 16 h 53 min

    @ Ouyahia,
    Et est-ce que ton président-candidat saura, quant à lui, communiquer durant sa campagne électorale ?

    Anonyme
    5 février 2019 - 13 h 17 min

    Le gouvernement ne sait pas communiquer parce qu’il a 56 ans de retard. Parce que les illettrés qui ont usurpé le pouvoir en 1962 n’avaient pas les capacités de leurs prédécesseurs qui ont su porter haut l’écho de Novembre sur tous les continents grâce à un service de propagande bien rôdé.
    Nos dirigeants sont obsolètes en tout, pourquoi ne le seraient ils pas dans un domaine aussi pointu que la communication qui exige des professionnels qualifiés et avisés. Nous sommes à l’ère des spins doctors, des lobbys, des soldats d’Internet, les marokos acheteurs de consciences en savent quelque chose et nous, nous subissons leurs assauts H 24 : mensonges, calomnies, insultes, vol de notre Histoire et de notre patrimoine culturel, inversion accusatoire, tout leur est bon pour détruire notre image de marque à la face du monde, en particulier en Afrique qu’ils cherchent à dominer.
    Mais en face il n’y a personne pour leur répondre, juste des patriotes dévoués qui agissent de leur propre initiative pour leur fermer leur caquet sur les forums où ils prennent toute la place.
    Alors les morokos peuvent continuer à répandre leur bave et leur venin, les fake news peuvent continuer à tomber pour nourrir les peurs et les réseaux sociaux, en face ce sera toujours silence radio faute de dirigeants de leur temps incapables de prendre les mesures qui s’imposent pour répondre au coup par coup et aussi pour agir en continu.

    Pig pong
    5 février 2019 - 10 h 40 min

    Si ce gouvernement ne sait pas communiquer, c’est tout simplement qu’il n’a jamais su gouverner. Pour preuve voilà où nous en sommes.

    Anonyme
    4 février 2019 - 22 h 39 min

    Dans la bouche de Ouyahia et dans son langage, «Le gouvernement ne sait pas communiquer» signifie tout simplement : «Le gouvernement ne sait pas très bien s’y prendre pour mieux embobiner la populace» !

    Anonyme
    4 février 2019 - 22 h 26 min

    Ya Ouyahia, pourquoi cherches tu donc à communiquer à partir du moment où tu défend, bec et ongle, la candidature à la présidentielle d’un homme absent qui, justement… ne communique pas du tout ?!
    Cela dit, il va falloir reconnaitre que tu n’es pas à une contradiction près. Ta longue carrière est pourtant jalonnées de tant d’énormités de ce genre… Mais un jour viendra où l’on finira par te décernera une médaille bien méritée dans cette catégorie. Il faut donc persévérer. Ne lâche surtout pas. Tu es sur la bonne voie.

    5
    1
    La Toison D'or
    4 février 2019 - 20 h 24 min

    À défaut de bonne communication, va y 3ãmi enfourche ta mule,et cours à la conquête de la toison d’or!
    N’oublie pas la cravache, et ton portrait, celui sur lequel tu avais 30-40 ans. Jason, lui, le héros grec était très jeune quand il s’était embarqué dans le périple de la conquête de cette même toison d’or,pour reconquérir le royaume.
    Va y 3ãmi,à ton tour, car il y va de l’avenir et de la continuité de notre chère patrie. La toison et la continuité ,sinon c’est le chaos assuré.

    5
    1
    AISSA
    4 février 2019 - 19 h 24 min

    CET ENERGUMENE VERRA BIEN Q UN JOUR IL SERA OBLIGE DE PRENDRE UNE BARQUE POUR ALLEZ SE REFUGIER AILLEURS.
    IL DEVRAI AVOIR TRES HONTE DE LUI MEME POUR SOUTENIR LE CINQUIEME MANDAT.
    L HISTOIRE RETIENDRA SONT MEPRIS POUR LE PEUPLE ET SON ARROGANCE.
    CE VAUT RIEN N A AUCUNE DIGNITE

    Anonyme
    4 février 2019 - 19 h 19 min

    vérité ou était tu enfin ?? ils doivent tous dire la vérité et arrêter les mensonges pour soulager leurs consciences ils la doivent au peuple et celui qui ne veut pas dire la vérité qu il se taise et arrete les mensonges

    mergou
    4 février 2019 - 19 h 15 min

    Pour bien communiquer il faudrait être compétent dans son domaine d’activité et maîtrisé son art, ce qui fait défaut à vos ministres et à vous même. Quant à la remarque que vous avez faite à un opérateur téléphonique concernant son slogan Elharba, ce mot dans le langage des jeunes veut dire prendre de l’avance, et non pas fuire.

    Anonyme
    4 février 2019 - 17 h 05 min

    des menaces a peine voilées venant de ce monsieur,,si le peuple »( qu’il assimile a l’opposition se manifeste dans la rue, etc etc!!!) veut-il dire par là, qu’ils n’oseron pas (…)

    Serviteur du Sage
    4 février 2019 - 16 h 46 min

    Salam ya Djaizair habiba ! Je me souviens dans les années 80 – 90 les puissants du monde cherchés tous à avoir la plus grosse voiture, château, yacht, avion, la plus jolie et jeune femme ( hihi zehma), être auprès des plus grands artistes ( Michael Jackson, Prince, Madonna et j’en passe) etc..etc..! Je sais pas si vous avez remarqué ( ou peut-être que je débloque ou je deviens conspirationniste que le tout-puissant m’en protège et il y a de quoi avec toute cette corruption élevée au rang d’art de vivre hallal pour eux ), au jour d’aujourd’hui ( peu ou prou) depuis les années 2000 en tout qu’à, ils veulent plus que cela! Eh oui, maintenant ils ont trouvé pires et encore plus fort que le Rocquefort. Le but, serait dorénavant ( et tenez-vous bien) d’être le plus riche du cimetière et de préférence avec la plus grande mosquée personnelle de la planète allah y ster ! Je vous aimes mes ghoghrotos azizou

    Anti khafafich
    4 février 2019 - 16 h 36 min

    Soyez transparents sur tout, par exemple concernant les offres d emploi, chiche !

    2
    1
    MELLO
    4 février 2019 - 15 h 59 min

    Effectivement, oui Monsieur Ouyahia, le gouvernement ne sait pas communiquer. On a comme l’impression que vous êtes dans une tour enfermée sur vous mêmes , sans savoir ni voir ce que le peuple subit. Oui , monsieur Ouyahia la communication n’existe pas pour le gouvernement, sauf pour déclarer la candidature de celui qui a mené le pays au fond de l’abîmé , malgré une cagnotte de plus de 1000 Milliards de Dollars. Mais, mais cette déclaration reste incomplète tant que l’intéressé ne s’est pas prononcé. Si vous ne savez pas communiquer qu’attendez vous pour partir ?

    60
    Serviteur du Sage
    4 février 2019 - 15 h 32 min

    Depuis 62, ils s’en apperçois que maintenant? Ya latif bababa….quel homme mdrrrrr

    19
    Super Kazoula
    4 février 2019 - 15 h 21 min

    Le gouvernement ne sait ni gouverner,ni communiquer, ni écouter son peuple. Il vit accroché aux multiples magouilles, sans aucune perspective, ni projet d’avenir. Unique perspective : se remplir les poches au max.
    Pas la peine de camoufler, c’est un staff d’experts de la langue de bois, et de la kazoula sur tapis de velours.

    43
    Spleen
    4 février 2019 - 13 h 53 min

    Si c’était seulement le problème de communication!!!! On parle souvent pour impressionner pas pour s’exprimer. Quand on dépend tout le temps de quelqu’un, on ne peut pas communiquer mais réciter ce que le maitre veut entendre… Sans conviction aucune..

    Abou Stroff
    4 février 2019 - 10 h 05 min

    «Le gouvernement ne sait pas communiquer» assène h’mimed. à cet égard reconnaissons que notre jupiter à nous a bien cerné le problème.

    13
    anonyme
    4 février 2019 - 9 h 20 min

    C’est pour plaire à sa tribu

    Anonyme
    4 février 2019 - 8 h 53 min

    le gouvernement ne sait mime pas gouverner……

    16
    1
    Kenza
    4 février 2019 - 7 h 52 min

    Le gouvernement ne sait pas communiquer et il ne sait pas gouverner…il sait juste magouiller !

    31
    3
    Vérité
    4 février 2019 - 7 h 49 min

    Mr Ouyahia quel culot,quel courage, d’humilier quarante millions d’hommes et de femmes, comment osez vous soutenir un candidat qu’il n’existe pas a par dans les têtes des commis et les sous hommes,que laisser vous à l’histoire et aux petits enfants, que vous étiez un héro malgré vous,le monde a changer,et ce n’est plus l’époque des Gourous et des dictateurs,je n’aimerais pas être à votre place,et tout les biens du peuple offerte par vos maîtres, vous l’emporter pas avec vous

    24
    1
    Anonyme
    4 février 2019 - 6 h 55 min

    pourquoi ne pas commencer par reconnaitre ses propres failles en matière de communication:
    arrogance
    mépris
    « politique du bras »
    mensonge bessif
    demie vérité bessif
    « noyer le poisson » bessif
    faites ce que je dis , ne faites pas ce que je fais
    enfin les sources d’information utilisées sont obsolètes tant les methodes utilisées pour les avoir sont devenues obsolètes : un fossé sépare les uns et les autres ,la motivation en moins ;

    19
    2
      zone rouge
      4 février 2019 - 12 h 06 min

      Bravo! l’Anonyme très bien résumé;je rajouterais que les monstres n’ont pas ni de conscience;ni des valeurs;et meme pas de principes;ils se rendront compte juste avant de mourir…

    Anonyme
    4 février 2019 - 6 h 51 min

    Dis moi y a nekkar assel t es de quel région tu parle de Merkel et du président chinois réélus tu comparé ces président vivant qui parlent et qui marche a une (…)

    18
    1
    Anonyme
    4 février 2019 - 6 h 41 min

    Erreurs de communication ou incompétence de communication ? Quand il prône le kazoul face aux boycotteurs c est n est pas une erreur de communication c est purement et simplement qu il a perdu son self control en apprenant que les sondages montrent la montée en flèche de ghidiri dans tous les coins du pays ! et maintenant avec l annonce du soutient des boycotteurs actifs et avec à leurs tête madame assoul les donnes viennent de changer ; et frauder devient une épreuve hasardeuse et en cours de campagne une oreille à l écoute de la situation de la santé de bouteflika ; je paris qu ils vont laisser des victimes des leurs sur le carreau électoral si ce n est plus !

    13
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.