Les imams qui se sont attaqués à Nouria Benghebrit seront sanctionnés

imams Benghebrit
Aucune instruction du ministère des Affaires religieuses n'a été envoyée aux imams. D. R.

Par Hani Abdi – Le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, a réagi aux prêches de vendredi consacrés dans certaines mosquées à la critique et la dénonciation de la ministre de l’Education, Nouria Benghebrit. Mohamed Aïssa dément l’existence d’une quelconque instruction émanant de son département ministériel pour consacrer des prêches à la ministre de l’Education.

«Il n’y a eu aucune instruction du ministère des Affaires religieuses qui a été envoyée aux imams pour répondre ni à la ministre de l’Education ni à un autre membre de l’Exécutif», a-t-il assuré, en affirmant que des «sanctions» seront prises contre tous les imams qui se sont attaqués à Mme Benghebrit suite à la décision de son département de ne pas consacrer du temps pour la prière des élèves dans les classes. «Nos orientations pour les imams sont basées sur la sunna qui interdit de s’attaquer à des personnes ou de faire la propagande», a précisé le ministre, critiqué pour son silence par rapport à la féroce cabale des islamo-obscurantistes contre la ministre de l’Education.

Mohamed Aïssa a, par ailleurs, défendu les imams qui, selon les rapports qui lui sont parvenus ce samedi, n’ont pas attaqué la ministre mais ils ont parlé de la prière et de la nécessité de respecter les horaires et les conditions nécessaires à sa pratique. «Les cas exceptionnels ne peuvent pas supprimer la règle générale», a-t-il affirmé, tout en considérant que les attaques qui ont été relevées par des médias ne peuvent être que des cas isolés.

Le ministre a appelé les imams à ne pas être influencés par les réseaux sociaux et à se référer à la sunna. Ainsi, Mohamed Aïssa, dont l’autorité sur les mosquées semble être mise à mal, tente de se défendre. Car, au-delà de la polémique qui met aux prises la ministre de l’Education aux fanatiques, l’implication des imams dans une campagne visant un membre du gouvernement soulève sérieusement la question du contrôle des mosquées censé être assuré par le département de Mohamed Aïssa.

H. A.

Comment (24)

    Anonyme
    10 septembre 2019 - 8 h 33 min

    je considère comme terroristes tous ceux qui ne respectent pas autrui pour des motivations politiques religieuses sou sociales

    Rallumez Les Lumières!
    11 février 2019 - 2 h 08 min

    Pour une école républicaine,moderne et ouverte sur le monde. Non à aux charlatans de tous bord, et à l’obscurantisme qui pollue les écoles, et non à islamisme politique dans les moquées, qui a détruit plusieurs générations de la jeunesse algérienne.
    L’ islamisme politique se nourrit de l’idéologie wahhabite et talibane, l’ennemi juré de l’islam des lumières, qui a conquis le coeur de Cordoue et de Séville. L’islam des lumières est universel, et ouvert à toutes les races, et toutes les ethnies du monde, et se veut un socle de solidarité pour ouvrir les esprits au savoir, et à la science pour combattre l’ignorance, l’iniquité,et l’oppression. C’est pour cela que les wahhabites l’ont enterré, et juré de le remplacer par le wahhabisme, car l’islam des lumières est en soi une menace pour la monarchie des Ben Salmane,et pour toutes les monarchies arabes, y compris celles qui se sont alliées à cette idéologie morbide. .
    Dans les années 70, une époque où la francophonie s’invitait encore sur les bancs de l’école, et de l’Université, notre pays rayonnait dans le savoir et la culture, et les esprits se nourrissaient des œuvres de Ghandi,
    Khayyem, Rousseau, Voltaire, Nietzsche, Goethe, et les étudiants débattaient de Arkoun,Yacine, Cervantès, Dib,Feraoun ,pour ne citer que ceux là.
    Les esprits étaient ouverts à la critique,et toujours positifs, pour comprendre, s’identifier, se construire,et s’améliorer. Aujourd’hui le débat culturel a déserté l’Université, et l’espace public. Les plus instruits demeurent cantonnés dans les idées du trio Daoud,Sansal, Boudjedra. Les autres débattent de hadiths. Des hadiths innombrables, émanant d’esprits aussi étroits, que rétrogrades, qui ont fini par étrangler et limoger la pensée universelle et altruiste véhiculé par le saint Coran, qui enseigne aux hommes et aux femmes de ce bas monde la tolérance, l’altruisme, la solidarité, et le vivre ensemble. Une pensée universelle revisitée par Ghandi, Voltaire, Nietzsche,Goethe Montesquieu, Napoléon Bonaparte De Lamartine, Victor Hugo, en passant par Jean Paul II, au même titre que Ibn Rushd (Averroès), Al- Farabi,ou Omar Khayyam,et bien d’autres penseurs musulmans,et non musulmans. Philosophes et penseurs de tous les pays du monde, étaient en quête de comprendre l’islam, et ils l’ont tous approché, chacun sa manière, pour mieux en assimiler la pensée.
    C’était cet islam véritable, celui des lumières, que Mohammed qssl avait répandu dans le monde, et que nos parents et aïeux prônaient avec sagesse et humilité. Après l’avoir comparé au christianisme, Voltaire a dit  » C’est une religion sage, chaste,sévère et humaine… » Quant à Goethe, il déclara:  » C’est dans l’islam que je trouve le mieux exprimées mes idées ».
    De Lamartine à propos de Mohammed qssla :  »Il a fondé sur un livre,dont chaque lettre est devenue une loi, une nationalité spirituelle qui englobe des peuples de toutes les langues et de toutes les races…fondateur de vingt empires terrestres,et d’un empire spirituel,voilà Mahomet ».
    Aujourd’hui, les takfiristes,qui se revendiquent plus musulmans que les autres,rejettent les autres peuples, et menacent de mort les gens qui s’expriment dans une langue étrangère.
    Comprenez pourquoi tous les grands classiques littéraires ont été mis au placard pour faire place aux hadiths morbides qui enseignent à des adolescents vulnérables le rituel des ablutions d’un défunt, avant son enterrement.
    Comprenez aussi que le savoir défie l’obscurantisme et l’oppression, et que c’est cette peur du savoir, qui véhicule les choix décidés pour un programme scolaire débile, monolingue, bourré d’erreurs, et d’absurdités, et qui a fait le maximum pour détruire le tissu francophile qui existait depuis des années dans le pays,pour  »produire » en fin de compte des enfants incapables de s’exprimer oralement, ou par écrit dans aucune langue. En plus de l’arabe classique, et de la langue anglaise/ espagnol/Italien/,au choix,
    L’ apprentissage de la langue française, était à l’époque un outil extraordinaire qui donnait à chaque Algérien, aussi modeste fût- il la chance d’accéder au savoir, à la science et à la culture. Les centres.
    culturels,et les bibliothèques étaient gratuits et accessibles à tous. Une atmosphère culturelle, qui mettaient à mal les charlatans wahhabites,qui ont vite fait d’ensevelir notre beau pays sous le voile de l’obscurantisme,et d’en faire un projet de société morbide.

    elbio
    11 février 2019 - 1 h 03 min

    le ministere de l’education nationale et celui des affaires religieuses n’ont aucun point commun et sont l’opposé l’un de l’autre.que les immams s’occupent dr leurs preches typiquement education religieuses a moin qu’ils ne veulent faire de.nous 40 millions de barbus en délaissant tout nos autres objectifs de la vie courante.Mme BENGHABRIT taxée de tout les maux de la planete est cerainement la meilleure ministre de l’education depuis l’independance pourvu qu’on la laisse faire les réformes nécessaires pour une ecole de qualité pouvant classer notre pays parmis les pays émergeants et sans avoir au dessus de sa tete un gardien avec un gourdin.notre ecole est vraiment malade et des reformes de qualite etudiees par des specialistes chevronnes sont en cours d’elabiration tres certainement et donneront des résultats probants dans le futur mais avec l’aide de la société qui aidera a sa declochardisation.nos enfants ont besoin d’un minimum d’aide sociale, familiale aux fins de former une elite digne de l’ecole ded annees 70 dont des MILLIERS D’RLEMRNTS SONT ÉPARPILLÉS Z TRAVERS LE MONDE .Meditons ensemble.pour un salut scolaire,familial,generationnel de haute qualité.

    Mme CH
    10 février 2019 - 23 h 04 min

    C’est ce qu’on appelle le monde à l’envers..! Au lieu de sanctionner la ministresse on veut sanctionner les Imams « qui ont parlé de la prière et de la nécessité de respecter les horaires et les conditions nécessaires à sa pratique. »
    La ministresse se croit peut être en France avec la clique des vallaud et des Dati, alors elle veut appliquer les lois de la république française…….Non madame ici c’est la République Algérienne…!
    Au lieu de s’attaquer en urgence aux maux/mots qui rongent l’école: délinquance, drogue, alcool, prosti…dans les toilettes, violence, évasion scolaire, niveau de l’enseignement et des enseignants,…etc..etc…non elle préfère s’attaquer au pilier le plus important de l’Islam…drôle de dame..depuis son installation à la tête de ce ministère stratégique elle ne fait qu’alimenter les polémiques pour cacher son échec sur toute la ligne…!! Et qui (intra-extra muros) la protège et pourquoi??? On aimerait bien avoir la réponse..!

    3
    1
    les 5 différences fondamentales entre un musulman et un islamiste
    10 février 2019 - 14 h 22 min

    1) Le musulman croit que Dieu le protège, l’islamiste croit que c’est lui qui protège Dieu
    2) Le musulman est préoccupé par sa foi. l’islamiste est préoccupé par la foi des autres
    3) Avant de prendre une décision le musulman consulte son cœur, l’islamiste consulte son parti
    4) Le musulman veut être sur d’aller au paradis , l’islamiste veut être sure que les autres iront en enfer
    5) Quand le musulman ne veut pas faire quelque chose il ne le fait pas, quand l’islamiste ne veut pas faire quelque chose il interdit au autre de le faire
    Il y a toujours des individus qui ont tendance de parler de l’ Andalousie et de la civilisation arabo-musulmanes, qu’en est-il aujourd’hui de cette civilisation???? Obstructionnisme et tyrannie totale
    Celui qui veut faire sa prière il la fera soit dans la mosquée ou dans son domicile hors des heures de travail point barre. Nous avons de sérieux problèmes, notre avenir et l’avenir de nos enfants sont entre les mains d’oligarques et opportunistes, nous allons droit dans le mur et vous nous parlez ou faire sa prière.
    Alhamdou Allah l’Algérie est un pays musulman, donc arrêtez votre figuration. La religion est une affaire personnelle chaque individu est responsable de ces actes.

    16
    2
    Nasser
    10 février 2019 - 13 h 00 min

    Avertissement avant licenciement…c’est la seule solution dissuasive!

    4
    2
    Hchicha Talba M'iicha
    10 février 2019 - 11 h 53 min

    Chers concitoyens,
    Je constate que le fait principal dans cette affaire a été mis de côté et l’on s’acharne sur les imams. Je ne dis pas que leurs reactions étaient normales, mais….
    Pourquoi s’attaquer aux libertés des uns et des autres (?) elle veut prier (en fait ce n’est que 5 minutes de SON temps), alors SVP n’en faites pas tout un plat
    A bonne entendeur,,,

    9
    21
    Moskosdz
    10 février 2019 - 9 h 57 min

    @Les provocations BASTA//2h 34 min//Personne ne t’as interdit de pratiquer ta religion comme bon te semble,alors BASTA avec vos pleurniches à la Juive juste pour abrutir les Algériens,l’école est un lieu de savoir,non pas un lieu de prière,ceux qui ont détruit la Syrie,Irak,Libye,Somalie,Afghanistan et tenté avec l’Algérie,on sait qui ils sont et au nom de quoi ils réagissent.

    24
    7
    Anonyme
    10 février 2019 - 9 h 20 min

    comment les algériens peuvent il être aussi misogyne que ça ils oublient que leurs mères leurs sœurs leurs filles sont des femmes mais si tu estimes qu elles n ont aucun droit alors ne t occupe pas de celle des autres , chacun son tombeau MON FRÈRE

    15
    2
    Les provocations BASTA.
    10 février 2019 - 2 h 34 min

    Madame la ministre de l’éducation nationale il faut cessé de provoquer les musulmans d’Algérie pour plaire à je ne sais qui !!!!!
    Faute de quoi à ce jeux là, tôt ou tard ça finira mal pour tout le monde.
    Exacerbée les tensions avec les musulmans d’Algérie , surtout quand il s’agit de problèmes liés à l’islam.
    Cela sera sans fin ………
    La religion des algériens, n’est pas celle des pays occidentaux.
    Vous ne pouvez pas faire comme ci vous l’ignorez.
    Eux c’est eux « les occidentaux » , nous c’est nous les musulmans.
    Ne mélangeons pas les athées avec les musulmans, même si nous pouvons avoir des rapports commercial, d’amitiés de bon voisinages et dautres échanges d’intérêt économique.
    Eux ne nous copieront jamais sur nos principes nos moeurs nos coutumes nos rites nos cultures etc…etc….et ils ont raisons.
    Car la diversité est une richesse incommensurable.
    Et nous aussi ne les copions pas.
    L’islam est le berceau de l’humanité depuis ADAM et EVE ne jamais l’oublier.

    Dans le livre de Sigrid Hunke .
    Le titre :
    « Le Soleil d’Allah brille sur l’Occident »

    Voilà un avant goût :

    Alors que l’Europe se débattait dans un Moyen Âge de conflits et de blocages, le monde arabe était le théâtre d’une admirable civilisation fondée sur les échanges économiques, intellectuels et spirituels. Dans toutes les disciplines mathématiques, astronomie, médecine, architecture, musique et poésie, les Arabes multiplièrent les plus prodigieuses réalisations.
    Venant d’Italie, de Sicile, d’Espagne et autres territoires soumis à la domination ou à l’influence arabe, passant par l’entremise de grands princes, comme Frédéric II de Hohenstaufen ou par le canal de nombreux voyageurs (négociants, pèlerins, croisés, étudiants), les réalisations de cette prestigieuse civilisation ont peu à peu gagné l’Europe où elles jouèrent un rôle déterminant dans l’éclosion de la civilisation occidentale.
    Sigrid Hunke brosse un tableau saisissant de cette rencontre entre l’Orient et l’Occident.
    L’influence décisive de la civilisation arabe sur celle de l’Europe influence .
    Et longtemps passée sous silence, sinon ouvertement contestée est enfin mise en pleine lumière.

    10
    54
    ALGÉRIEN
    10 février 2019 - 0 h 41 min

    Qui a dit qu’on est democrate, pour l’être il faut être juste,c’est nullement une question de majorité ou d’autorite’.Nous avons un seul pays, il faut en prendre soin et tous ensemble pour le meilleur.

    17
    2
      Anonyme
      10 février 2019 - 15 h 01 min

      La démocratie n a jamais été juste et elle a permis à Hitler de prendre le pouvoir et on a vu le résultat ; était il juste lui? C est l état de droit qui est juste et qui permet au faible de se défendre contre le puissant et vis versa ; c est l indépendance de la justice. la démocratie ils ont voulu l installer en Irak en Lybie et meme en Tunisie et tu crois que la Tunisie démocrate actuellement est plus juste qu hier avec son dictateur de Benali ou avec Saddam pour l Irak ou Kadhafi en Lybie ??? un chinois reste un chinois et un africain reste un africain idem pour l arabe et tous connaissent leurs pays ; ne faites pas semblant de ne pas connaitre le votre , on croirait écouter des européens ou des occidentaux hé non vous êtes africains avant tout comme le chinois est chinois et connais son pays mais lui avance comme l européen pas les autres cités ci dessus bien au contraire ils régressent et grâce à ce prétexte qui est la démocratie que Sarkozy et l Otan des pays démocrates ont voulu installer en Lybie et pareil sous Bush pour Saddam et l Afghanistan , sont ils plus démocrates ses pays depuis ? Enfin pkoi on devrait leur ressembler ou les suivre et pas le contraire parce qu ils sont plus civilisé que les autres pays du monde vous pensez oubien qu ils ont venu avec leur democratie occupé des peuples et des pays et vidé et piller leurs biens et ttes ses guerres fomentés par ses pays européens et occidentaux 1 er et deuxieme guerre mondiale cest encor eux et bientôt la troisieme , j ai vu aucun pays meme la Russie attaquer ou colonisé un autre pays après la deuxième guerre mondiale mais je dirai pas la meme de l Europe et des USA et meme de notre voisin marocain avec sa façade de démocratie qui n est pas une et les européens mêmes leurs touristes le savent aussi ce Maroc occupe comme eux un peuple et une terre ? En attendant ses les pays occidentaux qui bouzillent le monde et ses peuples et polluent l atmosphère ; pas le tiers monde .

      3
      1
    Anonyme
    10 février 2019 - 0 h 36 min

    le seul fait d être une femme au pouvoir pose problème a tout ces attarder aucune chance d avoir une présidente chez nous pendant la guerre personne n a était leurs dire de ne pas vous êtes des femmes ne faite pas la révolution

    29
    8
    Kahwet Khali Moh
    9 février 2019 - 23 h 26 min

    Ils ont cadenassé les vannes de la culture et du savoir, pour inonder le pays avec leur satané obscurantisme. À côté c’est déjà la zerda, alors que le pays coule et croule sous un silence assourdissant. Du côté des responsables, très tardivement, l’un d’eux,en l’occurrence ce aïssa, se contente de faire des palabres sur les faux dévots. Enfin,il va juste faire un peu de bruit, pour la forme,au milieu de ce grand tintamarre, et bientôt tout le monde aura tout oublié. C’est le 5eme mandat, non? C’est la technique assurée de Bled kahwet khali moh. Et ça marche.
    Pauvre Algérie!

    30
    2
    Flytoxe
    9 février 2019 - 23 h 03 min

    Euh, comment les sanctionnées les envoyées en enfer ou leur soustraire des hassanates.

    14
    4
    Anonyme
    9 février 2019 - 22 h 08 min

    Je ne soutiens aucun de ces illuminés. Mais alors disons les choses aussi : Benghebrit n’est pas la ministre qu’il faut. Elle passe son temps à faire de la surenchère, des annonces politiciennes pour se faire plaindre, des promesses vagues et le résultat est là… quatre ans de présence. Mais quatre années de théâtre. Elle est incompétente, désolé de ma franchise.

    23
    52
    Zaatar
    9 février 2019 - 21 h 43 min

    Encore une affaire ou l’on disserte sur le sexe des anges…

    17
    6
    TNT
    9 février 2019 - 21 h 12 min

    Redha Bachir Bouteflika,ne va pas aimer qu’on touche a la fondatrice du clan d’Oujda

    11
    27
    algérien patriote
    9 février 2019 - 20 h 32 min

    nous ne sommes pas en France, l’école Algérienne, n’en déplaise à Madame la Ministre, n’est pas laïque que je sache…… Alors …….

    18
    81
    Apache
    9 février 2019 - 20 h 23 min

    Monsieur le Ministre! Ces imams doivent être carrément licenciés. Ils doivent service d’exemple aux imams qui se hasarderaient à faire la même chose.

    65
    14
    UMERI
    9 février 2019 - 19 h 57 min

    Mr le ministre, les imams sont des fonctionnaires titulaires,grassement rémunéré par l’Etat algérien, ils doivent au même titre que l’ensemble des fonctionnaires de l’ Administration publique, respecter l’obligation de réserve, conformément a la loi, s’ils constatent des dépassements, ils doivent saisir par écrit, leur hiérarchie directe et ne pas diffamer a travers leurs prêches, un quelconque fonctionnaire.Les imams qui se considèrent au dessus des lois, doivent être présenté devant une commission de discipline et punis sévèrement. En cas de récidive, ils doivent être suspendu ou licencié en cas de faute grave et vous verrez, ils seront moins arrogant. L’impunité dont ils bénéficient, dois cesser, chacun doit assumer ses responsabilités, sinon, l’anarchie va s’installer dans le pays.

    t

    76
    11
      Anonyme
      10 février 2019 - 2 h 07 min

      Au nom du tout mesicordieux du tout puissant du tout clément et meme le président doit prêter serment en commençant par ca pour prendre le poste et incarner le pays et le peuple ; un autre article de la constitution algérienne meme reformé mais qui n a pas été touché et je sais pas quel homme serai prêt a le toucher il suit l Algerie est terre d Islam donc tu ne peux ni les punir pour ca dans la loi des hommes et encor moins dans la loi divine ( le coran) c est clair que ca ne plait pas aux laïques algerien(nes) mais ils ne font pas la majorité du peuple algerien meme si ils commencent a se faire nombreux ils sont encor loin du compte pour rivaliser avec la majorité de musulmans femmes et hommes en Algerie et la démocratie veut que la majorité l emporte 1 homme 1 voix . Par compte le ministre a raison de leur rappeler la sunna et de ne pas s attaquer au gens et faires des suppositions ou polémiques ou meme salir une personne sans avoir les tenants et aboutissant et meme en les ayants car il ya une autre faconde discuter ou de dialoguer justement car c est pas digne d un simple musulman pire d un imam de comporter ainsi . Tu aurais raison si la religion n était pas séparé de l état en Algerie mais ce n est pas le cas ; l Algerie n est pas laïque dans ses textes de lois par exemple le code de la famille c est la loi aussi mais basé sur l islam sauf pour le pénal et le civil nous avons gardé les textes de lois de Napoléon 3 et aussi dans sa constitution qui ressemble en copie aux textes Français dans la constitution mais l islam aussi car terre d islam et en premier lieu sur la constitution algérienne mais pas le salafisme nous l avons combattu et vaincu avec notre armée et notre état (police gendarmerie justice) et le peuple pdt 10 ans ses terroristes salafistes armés sanguinaires venu d afghans et autres et meme des algériens les plus nombreux n ont pas tué que des laïques ou étrangers en Algerie mais bcps plus d algériens et algériennes musulmans faut pas oublié meme a en déplaire plus d un je ne prend pas parti je dis ce qu il en est et mon opinion je la garde pour moi et je pense que la religion relève de la sphère privée normalement c est une relation spirituel entre l homme et dieu donc ca ne devait pas regardez les autres ; la ministre de l éducation a raison aussi car ses pratiques n existait pas en Algerie c est nouveau personne priait pendant les heures de classes avant en Algerie et meme quand le FIS et le GIA sévissait donc je la rejoins la ministre de l éducation la mosquée et la maison pour prié ou meme ailleurs dans un parc sans gêner les autres et sans que les autres vous gènes ; le travail c est pr gagner sa vie; l école c est pour étudier et les stades pour y faire du sport sinon il devrait faire des écoles privés musulmanes car l école en Algerie est républicaine par compte mais peut aussi enseigner l islam et sa civilisation et sa place dans ce monde contemporain et mem prié on déplace bien les horaires de travail pour le ramadan pour les travailleurs à poste difficiles meme en France ils le font ca alors pkoi ne pas déplacer les horaires aussi ou les adaptés pour ceux qui prient dans leur pays ce qui me choquerait pas dans un pays musulman à plus de 90% de fait . faudrait changer la constitution dans ce cas mais pour le moment l islam est religion d état en Algerie donc tu ne peux ni punir l institutrice qui voulait montré une vidéo a ses élevés et qui faisait de l apologie et de l endoctrinement , oui dans un pays laïque pas dans un pays musulman ben la c est la meme . on peut juste les blâmer les sanctionner au meme titre qu un agent de police ou un gendarme meme un infirmiers docteur du secteur publique qui aurait commis une faute professionnel ou un abus de pouvoir pour le policier ben la prof c est pareil et les imams c est plus difficiles , eux faut les taper dans la poche par compte et la tu les entendras plus.

      5
      19
        Bouzorane
        10 février 2019 - 10 h 49 min

        @Anonyme 10 février 2019 – 2 h 07 min
        Se décrire comme « musulmans » et qualifier sournoisement ses opposants de « laics »!!… sous-entendu : « ceux qui ne sont pas d’accord avec nous, ne sont pas musulmans »!!
        toujours la même arrogance, toujours la même hypocrisie intégristes islamistes!!
        Nous sommes musulmans et nous ne sommes pas contre l’islam, mais contre l’islamisme
        La différence entre un musulman et un islamiste, c’est la différence entre l’humilité et l’arrogance!

        15
        3
          Anonyme
          10 février 2019 - 14 h 20 min

          C est toi qui fait des sous entendus ou tu as vu ceci dans mon com ; il ya 90 % de musulmans en Algerie c est un fait voila ce que j ai dit et c est cela qui vous gène , j ai juste rappeler ceci et je sais pas qui pourrai changer cela dans mon pays ou bien dans un pays musulmans à moins que pour vous l Algerie est une terre chrétienne et laïque alors vous vous trompez . Enfin la laïcité n est pas seulement ennemie de l islam et rejetée par celle ci mais aussi par les autres grandes religions chrétienne et juive . En terre chrétienne en Europe ou meme en France les musulmans reste une minorité et la laïcité s en prend qu a cette religion et on devrait faire la meme selon vous dans un pays musulmans et terre d islam et prendre le modèle Français et elle prendrai quelle religion en grippe si la laïcité en Algerie était instauré l Islam aussi comme en France , est ce un bon modèle déjà pour commencer les avis seront partagés surement ( les crèches de la nativité jésus dans les mairies ) les vacances es scolaires sont basé sur leur calendrier et fêtes chrétiennes Noël et Pâques Toussaint pourquoi la laïcité ne l empêche pas ca et vous voudrez qu en Algerie les fêtes musulmanes passent a la trappe . Pour finir nos soldats de l ANP bcps sont musulmans et ont combattus l islamisme radical et sa terreur , il est ou le problème? Enfin chaque président algerien doit prêter serment sur le coran avant d être installé car la constitution l exige et meme l ensemble de son peuple meme a vous en déplaire la minorité laïque ou autres dans le pays car vous resterez une minorité comme les musulmans de France reste une minorité en France et ne pourrons changer le choses en France meme en votant en tant que Français musulmans . point barre .

          2
          7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.