Le mouvement Mouwatana précise les lieux de ses rassemblements

Mouwatana
Rassemblement de Mouwatana à Paris en octobre 2018. D. R.

Par Hani Abdi − Le mouvement Mouwatana confirme le maintien de l’appel à un rassemblement, à Alger et dans toutes les autres wilayas, le 24 février.

Dans une déclaration rendue publique aujourd’hui, ce mouvement − composé de partis et de personnalités politiques qui prônent la rupture avec le système en place − appelle ainsi les citoyens à «exprimer leur rejet du cinquième mandat et du régime politique en place et à exiger l’état de droit promis depuis la déclaration du 1erNovembre 1954».

Mouwatana appelle «tous ceux qui aspirent à une citoyenneté digne et honorable à se réunir dimanche 24, au niveau de la place Audin, de 12h à 14h, pour une manifestation pour la dignité». En dehors de la capitale, les manifestants, affirme ce mouvement, doivent se regrouper en face des sièges de leur wilaya respective, le même jour à la même heure.

Ce mouvement insiste sur la vigilance. Il appelle tous les manifestants à garder le calme, à respecter les biens publics et privés et à s’opposer à toute dérive. Il interpelle dans ce sillage «la conscience des Algériens, qui sont par ailleurs fonctionnaires des services de sécurité, que la loi les oblige à être des protecteurs de l’Etat et de ses institutions et non pas les serviteurs d’une clique maffieuse qui a usurpé le pouvoir du peuple». «Ces membres des services de sécurité sont issus du peuple est partagent avec lui les mêmes difficultés et les mêmes espoirs. Ils ne doivent pas faire l’objet de provocation ou de confrontation», souligne ce mouvement, qui soutient par ailleurs toutes les manifestations citoyennes et à toutes les dates. «Donnons-nous la main pour reconstruire enfin l’Algérie de tous les Algériens», conclut le mouvement Mouwatana.

H. A.

 

Comment (25)

    Mezouar
    25 février 2019 - 10 h 40 min

    Mon cauchemar,parmi tant d’autres,est Ghoul. Ce caméléon de la politique algérienne dit qu’il faut faire la fête de cette élection d’un pauvre zombie « 3ars » de notre Algérie mortifiée, au bord du chaos.
    Je dirai à ce haggar que le seul 3ars qui lui convient serait de lui trouver un plus Ghoul que lui acceptant de se salir pour nous faire une fête digne de ce nom!
    Vive l’Algérie enfin bientôt indépendante!

    quelqu'un
    24 février 2019 - 14 h 13 min

    Qui sont ces « Mouatana » ? ils représentent qui exactement ? pour quoi sont-ils en France ?
    soyons vigilant, on ne sait pas qui est dans les foules, il n’y a pas que des anges sur terre !

    3
    1
      zyriab
      27 février 2019 - 8 h 49 min

      Question réellement très précise Comment peut -on parler au nom du peuple quand ces manif se limitent à Grande Poste Rue Didouche ?Pas de mouvement ni à El Harrach ni à Bab El Oued ni Baraki véritables quartiers populaires Comme par hasard Les G.J sont massacré à Paris et Mouwatana peut tranquillement manifester à Place de la République à Paris .Quand Benghebrit se battait et se débattait ces « Mouwatana faisaient grève avec les Wahhabites

    quelqu'un
    24 février 2019 - 11 h 25 min

    le peuple ne doit pas accueillir le conflit, il faut le laisser à ces détenteurs. en plus qui sont ces « Mouatana » ? d’où viennent-ils ? pour quoi ils sont en France ? voilà l’investigation à mener avant d’agir.

    3
    3
    Lahouaria
    21 février 2019 - 14 h 38 min

    Mouwatana a le culte de personnalité et pense qu’a Bouteflika et à qu’à son propres intérêt et veut sacrifier des jeunes algériens en les poussant dans la rue pour déstabiliser l’Algérie, Mouwatana son objectif c’est d’accomplir le calendrier de l’ordre mondial à la lettre pour avoir le Koursi…. Pathétique.
    Vous êtes démasqués.

    6
    70
      Farida
      21 février 2019 - 15 h 52 min

      Il y a vraiement des rigolos dans ce monde.
      Vous savez bien jouer a « faire semblant » qu’on ne sait pas ce qui se passe. Vous vivez sur une autre planete, celle des sachets noirs.

      21
      4
    Anonyme
    21 février 2019 - 11 h 48 min

    Tous les citoyens doivent descendre dans la rue pacifiquement pour dire non au 5° mandat de Bouteflika et dire STOP à la descente aux enfers de notre pays par la faute de ces inamovibles que même la maladie handicapante n’arrête pas.Tout a une fin et nous espérons que le calvaire du peuple algérien prendra fin très bientôt PACIFIQUEMENT.

    45
    7
    mehdi mountather
    21 février 2019 - 10 h 59 min

    Si la marche de 22.2.2019 la marche de la paix tout va bien si parmi les organisateurs des émeutiers pour brûler et jeter des pierres sur les commissariat c’est un crime les forts séismes et les inondations en Algérie 80% après les émeutes depuis les inondations de Bab El Oued de 2001 a ce jour aux émeutiers de mettre fin a ce crime pour éviter les forts séismes et les inondations dans leurs villes et leurs wilayas un homme averti en vaut.

    5
    11
    Anonyme
    20 février 2019 - 18 h 52 min

    tous au RDV de la place maurice audin pour dire non non non au 5 ème mandat ;attention sinon c’est le coup de grâce porté à notre cher pays

    57
    15
    Anonyme
    20 février 2019 - 18 h 22 min

    Vous parlez d « ennemi » et de « combat »…sachez monsieur qu il y a ni « ennemi ni combat » mais plutot des rassemblements pour exercer un droit et un devoir pour faire un choix..celui d un changement radical d un systeme politique mafieux… ne respectant ni institutions ni constitution…..Que tous les rassemblements des partis politiques de l opposition se deroulent dans le calme et dans le respect du droit de manifester et sans repondre a d eventuelles provocations possibles…..qui emaneraient d elements perturbateurs teleguides… Tous les partis de l opposition doivent constituer leur service d ordre pour eviter toute provocation exterieure a laquelle il ne faut jamais repondre,plutot garder le calme et rester dans les rangs avec une priere extreme de preserver les biens publics et prives…..L Ideal c est de voir tous les partis de l opposition soutenir un candidat unique.C est l Algerie qui l exige de tous les chefs des Partis de l opposition……Inchallah ya Rabbi…
    Tahya Al JAZAIER

    56
    4
    Que chacun doit s'exprimer et défendre son point de vue!
    20 février 2019 - 18 h 06 min

    Nous devons apprendre la démocratie et manifester dans un cadre républicain. Chacun a le droit d’exprimer son point de vue, de défendre ses opinions, son candidat, à condition que cela se fasse dans un cadre Républicain: dans le respect de chacun , pas dans l’insulte ou l’invective, dans le calme, sans casser les biens d’autrui ou publics et dans le respect de l’adversaire qui ne doit pas être un ennemi. Une occasion de pouvoir se compter et jauger les forces des uns et des autres.

    40
    5
      Quelqu'un
      25 février 2019 - 1 h 28 min

      La democratie.

        Quelqu'un
        25 février 2019 - 10 h 29 min

        pour quoi, la démocratie existe ? elle n’existe pas tout le monde travail pour préserver la stabilité de son pays, alors faisons de même, en pesant les pour et les contre, le bien du mal.

    lhadi
    20 février 2019 - 17 h 21 min

    Il me semble qu’une piqure de rappel de temps en temps ne fait jamais de mal.

    On ne s’engage pas dans un combat sans connaître les forces e lest faiblesses de ses troupes, sans avoir une connaissance parfaite du terrain qui l’entoure, sans essayer d’attirer des adversaires dans son camp, sans fatiguer l’ennemi en le forçant à faire manoeuvre sur manoeuvre, etc.

    On s’engage dans le combat que si on est certain de le remporter.

    A l’instar de « barakat », Mouwatana fait, lui aussi, de la gesticulation de surface qui rentre dans le cadre du jeu de miroir de la société spectacle…donc au final ne peut inquiéter le petit dictateur qui insert son destin en lettre cousue de trahison et de lâcheté.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    12
    47
      Farid
      21 février 2019 - 8 h 29 min

      Fakou. il y a un commencement a tout. On ne va pas eternellement rester a faire de la théorie sans pratique car elle est STERILE ! O n doit toujours commencer par quelque chose avant que le pays sombre dans l’abysse de certains irresponsables dont le seul but est d’amasser encore plus sur le dos des algériens.

      27
      1
      Abou Langi
      21 février 2019 - 10 h 46 min

      Enfin vouala une parole sage et sensée. Il ne faut jouer que les matchs qu’on est sûr de gagner.

      En attendant il faut céder à la force et s’incliner et attendre hetta ifarredj allah.

      Il ne faut se battre que contre plus faible que soit pour être plus fort que lui quand vous prendrez le pouvoir et qu’il voudra vous le confisquer.

      Le seul moyen de ne pas perdre son combat, c’est de ne pas l’engager.

      7
      9
      Zaatar
      21 février 2019 - 12 h 58 min

      OUI c’est sur « On s’engage dans le combat que si on est certain de le remporter », alors et conclusion on engagera le combat dans 2 siècles voire plus. Et si c’est nous qui devons l’engager, on le fera quand on n’aura plus de dents, quand on aura deux cannes, une dans chaque main, et quand on n’aura plus de cheveux (pour qu’on ne puisse pas nous les tirer lors du combat). Là on est certain de gagner, car on aura pesé les forces de notre adversaire.

      12
      4
    Anonyme
    20 février 2019 - 17 h 12 min

    Voici comment se présente l’algérie Aujourd’hui le candidat Hani Ghani domine dans ces Wilayas ; Setif, Batna jijel Skikda Constnatine annaba , Rachid nekaz : el chlef Oran Mostaganem Tiaret le Pouvoir actuel : Alger Un peu pâr la un peu par ci; le candidat Hani Ghani déclaré gagnant des procahine éléction présidentiel ; Chah fikam ya (…)

    4
    38
      Youssef
      20 février 2019 - 21 h 57 min

      Nekkaz est un pitre qui c’est présenté aux élections française qu’il se casse se vendeur de sommeil

      20
      11
    Anonyme
    20 février 2019 - 16 h 56 min

    Tous contre le mandat de la honte et de l humiliation…
    Soyons plus responsables que ceux qui nous gouvernent et manifestons dans le calme avec le drapeau de notre chèr pays que certains veulent détruire..
    Tous ensemble A la place Audin à Alger le 24 février 2019 à 12 h..
    Vive l Algérie républicaine et démocratique .

    64
    11
      Quelqu'un
      25 février 2019 - 1 h 38 min

      Ce n’est pas un jeux vidéo assis derière une manette de jeux, ou bien on tappe un message et si on fait erreur, on utilise la fonction  »annuler » ou bien  »retour arrière ».

    Elephant Man
    20 février 2019 - 16 h 38 min

    Mouwatana où l’imposture par excellence quand on manifeste initialement chez ses maîtres dans les rues de Londres, de Paris avec une pancarte sioniste pur jus « je suis mouwatana » à la je suis charlie qui en hébreu est l’exact anagramme de je suis IsRatHell…
    Du business à la BHL où comment surfer sur la vague…comme le MAK = mossad BHL qui a ses relais ses maîtres à Paris.
    Est-ce un parti politique, ont-t-ils un candidat à l’élection présidentielle …..
    Bref, quand on fait campagne avec un slogan sans projet politique concret initialement depuis l’étranger et de surcroît Londres Paris….Tel-Aviv sur Seine …

    16
    82
      Elephant Man
      20 février 2019 - 22 h 09 min

      Même la TV libanaise confirme mes dires.
      Faites vous plaisir pouce vers le bas et Mazal Tof !
      L’expérience en Syrie, plus près en Libye et Tunisie ne vous a donc rien appris…

      10
      30
        Farida
        21 février 2019 - 11 h 11 min

        Qui sont RESPONSABLES d’une telle situation SVP ? Qui fait du CHANTAGE au peuple SVP ?
        Alors vous histoires de « syrie » et patati ne sont que du vent. Les algériens veulent REPRENDRE leur pays en main et c’est clair avant qu’il parte entre les mains des voleurs et des corrompus.

        21
        1
    anonyme
    20 février 2019 - 15 h 58 min

    Tous au R.V dans le calme et la sérénité pour une nouvelle Algérie
    Les représentants de Mouatana doivent être eux aussi présents

    73
    18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.