Les journalistes à Lounakel : «La Radio nationale appartient à tous les Algériens»

Radio Lounakel
Chabane Lounakel. PPAgency

Des journalistes de la Radio nationale algérienne ont dénoncé ce dimanche, dans une lettre à leur directeur, Chabane Lounakel, le silence imposé par leur hiérarchie sur les récentes manifestations contre le 5e mandat. Les auteurs de la lettre dénoncent ainsi le «non-respect de la neutralité dans le traitement de l’information au sein» des rédactions de la Radio.

«Nous sommes le service public et non des journalistes étatiques. La Radio algérienne appartient à tous les Algériens (…) Notre devoir est de tous les informer», ont-ils affirmé dans ce texte qui a fait le tour des réseaux sociaux. «La décision de la hiérarchie de passer sous silence les grandes manifestations nationales de ce 22 février 2019 n’est que l’illustre enfer de l’exercice au quotidien de notre métier», ont-ils ajouté.

Ils disent refuser en outre «le traitement exceptionnel dérogatoire imposé par la hiérarchie au profit du président Bouteflika et de l’alliance présidentielle, et restrictif quand il s’agit de l’opposition». Evoquant d’«extrêmes tensions au sein des rédactions», ils appellent le directeur général de la Radio nationale, Chabane Lounakel, à travailler avec eux «dans le seul intérêt d’informer en toute objectivité» les Algériens.

S. S.

 

Comment (14)

    hommeLibre
    25 février 2019 - 18 h 04 min

    Cette position il fallait la faire il y a des lustres mais bien vaut tard que jamais.
    Le FLN a étouffé toute opposition depuis qu’il a accédé au pouvoir et il s’est adapté tel un serpent à sa peau renouvelée.
    Il a permis les TV privée (….) mais avec le bâton de pharaon.
    Aucun média ne doit déroger à la règle de glorification du régime et de son accès absolu au temps d’antenne ou bien c’est la privation de publicité de « Kahouet Idioma » qui ne sera pas dérogée !

    Ce système a voulu ainsi « coloniser » les esprits des Algériens qui ont été très patients.
    Aujourd’hui le vase à débordé…
    Il faut déraciner ce maudit système dans ses moindres détails, de la base jusqu’au sommet et créer une nouvelle république, celle d’un peuple libre à, la mesure des sacrifices de nos chouhada, assise sur des bases inamovibles et le desservant.
    Lignes directrices:liberté,Justice,égalité,travail et modernité.
    Jetons la constitution tant violée par les tyrans à la poubelle et construisons quelque chose de durable ,inviolable et de juste.Il en va de notre avenir et de celui de nos enfants.
    Arrêtons tout de suite cette machine infernale de la corruption, des chayatines et des « fakhamates ».

    EL KHOU
    25 février 2019 - 16 h 27 min

    Excellent affront au directeur de la radio. Oui au journalisme libre et indépendant et très bientôt le tour de la télévision nationale.

    DZenne
    25 février 2019 - 16 h 22 min

    Bravo! chapeau bas aux journalistes qui ont brisés le mus de la peur Meriem ABDOU entre autre.
    Déçu par Souhila ElHachemi et compagnie…………

    Pig pong
    25 février 2019 - 12 h 17 min

    Ces télévisions et chaînes radios ont toujours étaient des outils de propagande au profit du pouvoir.C’est les seules où tout va bien,ou le président et ses ministres prennent toute l’info. Quand y’a rien eh bien on passe un documentaire sur la vie des animaux.

    14
      Mohamed
      25 février 2019 - 18 h 08 min

      Salam aleikoum,

      Oui effectivement c’est vrai, mais vous avez ôte involontairement de signifier de quel type de documentaire animalier, faut rendre à César ce qui appartient à César, les documentaires sur « la vie passionnante des escargots » lol

    Ritz
    25 février 2019 - 10 h 33 min

    Depuis quand les dirigeants Arabes donne la parole aux opprimés c’est Haram l’Imam du FLN l’a confirmé,le moment est venu pour dire non aux corrumpus,non aux voleurs,non aux injustes

    21
    Anonyme
    25 février 2019 - 10 h 28 min

    Maintenant que Tous ces hypocrites voient que l heure du changement est arrivee ils commencement a Tourner leur vestes sans honte.
    We are not impressed ; you could have done this long time ago.
    Any body who is working for state medias knew that every thing was done to serve and gratifie the regime .

    5
    2
    Anonyme
    25 février 2019 - 10 h 11 min

    ha ha ha cette radio national et cette chaine 3 et cette télévision très régionaliste en tous cas les récentes manifestations dans la rue ont démontré que cette région du centre n’est qu’une très petite minorité c’est aussi un message a ces gens qui se prennent pour des propriétaires de cette télévision que cette chaine3???!!!

    8
    4
      ahaddad
      25 février 2019 - 12 h 07 min

      vous avez peur de cité cette région dont vous parlez « la kabylie » . sache que les kabyles ont toujours la révolution dans le sang et vous êtes très très loin de comparer votre région à la kabylie. si on a l’habitude de manifester c’est par ce que c’est nôtre pays et on ai toujours fière.

      9
      2
        El Che
        25 février 2019 - 13 h 21 min

        et comment qu’ils ont la revolution dans le sang,,,,pour preuve les zouaves

        2
        13
      HOUARI
      25 février 2019 - 13 h 48 min

      @ anonyme 12;07 & el che (même personne)

      Pas de diversion, l’Algérie et une et indivisible et le peuple l’a encore prouvé. Vous devez être des mokokos ou chitta du pouvoir.
      Quand au sang révolutionnaire, il coule dans les veines de tous les algériens, et c’est certainement pas les Aures et la Kabylie qui sont en reste.

      12
    Anonyme
    25 février 2019 - 10 h 09 min

    Ce directeur est bien sûr un porteur de couffin de ses maîtres. Il faut demissioner si on te demande de faire des choses anormales et pas éthique…

    17
    Anonyme
    25 février 2019 - 9 h 14 min

    Bravo les journalistes…vous etes au service du peuple Algerien..pour l informer …l eduquer et surtout pour denoncer les abus….vous etes Algeriens fils et filles du peuple Algerien pour le servir et non d etre au service d un clan…Defendez l ethique de la fonction hautement honorable de …JOURNALISTE…La souverainete revient au peuple Algerien et rien d autre….

    16
    ANONYME
    25 février 2019 - 8 h 09 min

    Heureusement qu’il y a internet qui a mis à nu le clan prédateur
    Ils ne peuvent rien cacher
    Et ce n’est pas Ennahar et d’autres chaines croupions qui vont cacher le soleil avec un tamis

    21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.