Selon Euronews : Bouteflika nommerait Lamamra en remplacement d’Ouyahia

Boutef Lamamra
Ramtane Lamamra, futur Premier ministre ? New Press

Par R. Mahmoudi – Une source «autorisée» à Alger aurait indiqué à la chaîne de télévision Euronews que le président Bouteflika «a convoqué son conseiller diplomatique et ancien ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, à Genève pour négocier sur la possibilité de nommer ce dernier au poste de Premier ministre». Le déplacement de l’ex-chef de la diplomatie à Genève avait déjà été évoqué par d’autres sources médiatiques, mais sans en préciser l’objet.

Evoquant «la possibilité que Bouteflika ne se présente pas pour un cinquième mandat», la même source aurait déclaré que le chef d’état-major de l’ANP avait demandé au président de la République de «rester à Genève jusqu’au 3 mars», date limite pour le dépôt du dossier de candidature à la présidentielle du 18 avril.

Citant une «source de sécurité algérienne», la chaîne de télévision Euronews affirme, par ailleurs, que l’avion présidentiel algérien serait rentré de Genève en Algérie sans que le président Bouteflika soit à bord.

Aucune source officielle n’a confirmé ou infirmé cette information. La présidence de la République avait publié un communiqué la semaine dernière annonçant que le chef de l’Etat serait à Genève pendant «une courte durée» pour des examens médicaux périodiques.

Toutes ces informations restent invérifiables pour l’instant, et semblent tenir beaucoup plus de scénarios de «fin de règne», inspirés par la montée des contestations populaires contre le cinquième mandat.

R. M.

Comment (139)

    Kaddour
    3 mars 2019 - 18 h 11 min

    Le frère ou son fils Saïd + de 20ans d’écart avec le Président a acheté un appartement au Champ de Mars à Paris à l’ancien délinquant financier Khalifa pour 1,3 million d’euros. Ces voleurs doivent partir car il y en a marre de ce clan des siciliens juste bon à détrousser le peuple pour satisfaire ses plaisirs personnels. Bien mal acquis ne profite jamais!!

    4
    4
      Mona roach
      6 mars 2019 - 5 h 38 min

      as tu des preuves sur ce que tu avances ou c juste de la rumeur..

    belkacem
    3 mars 2019 - 16 h 15 min

    salam aleykoum soeurs et freres d algerie, peuple algerien ne votez pas pour bouteflika

    4
    2
      zyriab
      5 mars 2019 - 17 h 12 min

      Pourquoi ?Si jamais tu es candidat on votera pour toi Juste on veut des explications Parce que les ordres cela suffit

    sidi fredj
    3 mars 2019 - 15 h 58 min

    Il faut quelqu’un qui réponde aux attentes du peuple d’un coté et qui assurera la sécurité du clan sortant, de l’autre. il est important de savoir que si le « clan » se sent acculé et sent qu’il risque de perdre plus que sa mainmise sur le pays (jugement, emprisonnement, confiscation ,,, etc) il usera de tous les moyens pour assurer sa sécurité (violence extrême incluse). Il ne faut donc pas lui donner cette occasion.
    Les seuls organisations capables de profiter de la situation le moment venu, sont les islamistes d’un coté , parce qu’il faut l’admettre, ils sont organisé et ont une base. Ou alors, ceux qui ont le soutien logistique exterieur (France, Qatar, Arabie … etc).
    Lamamra est une bonne alternative pour une transition pas catastrophique. Il est propre, compétant et patriote. C’est aussi un bon diplomate. S’il est correctement soutenu, il pourra amener autour de la table des représentants du peuple qui marche et ceux du clan sortant. Je ne parle pas de compromission, je parle de solution pour éviter que des algériens s’en prennent à d’autres algérien. beaucoup cite la Tunisie comme exemple , mais il a fallu à la Tunisie plus de 3 ans pour entrevoir une sortie , une sortie minée de dettes et une économie par terre.
    Il faut que le mouvement du peuple, reste celui du peuple, mais il faut aussi que la demande ne soit pas vague et sans solutions (pas de 5eme mandat, a bas le système … etc.) il faut que le peuple propose et ne laisse pas les islamistes ou les autre faire des propositions à sa place. il faut que les proposition soit applicables et n’acculent la partie adverse que le stricte nécessaire pour qu’elle cède la place.
    il faut que le peuple suivent un mot d’ordre réaliste.
    Je sais mon discours risque de faire penser que je ménage le « clan ». je ne suis ni complotiste, et encore moins pro régime. Mais ce que je dis est une analyse réaliste. Si on les pousse dans leur dernier retranchement, on basculera dans l’anarchie et la violence.
    C’est un tournant historique pour notre pays et pour notre peuple, il y a trois manière de faire :
    Pas de compromis et on sombre dans l’incontrolable
    On rate le coche et le mouvement s’essoufle
    On joue la parti intelligemment en étant cohérant , réaliste et ferme dans nos demandes.
    Lamamra jouera le jeu et oeuvrera pour la derniere solution, à moins qu’on se trompe sur la personne.
    La volonté du Peuple triomphera pour une Algerie comme nous l’avons toujours rêvé
    Bonne Marche à Tous , et qu’Allah nous apporte son aide et sa bénédiction

    7
    1
    Brahms
    3 mars 2019 - 13 h 16 min

    Le pneu est crevé donc il ne sert à rien de mettre des rustines. Le système politique est devenu obsolète. Les citoyens ont donné un mandat à des politiciens pour qu’ils répondent à leurs aspirations. La politique ce n’est pas une profession. Une fois que le mandat est terminé, on s’en va. On ne reste pas indéfiniment pour se remplir les poches et celles de sa famille. l’Algérie ce n’est pas une propriété privée où on s’amuse comme on veut.

    Sof
    3 mars 2019 - 13 h 08 min

    Ramtane lamamra est une compétente
    Qui as de expérience et surtout il est du clan il as été éjecté pour qui le remplace par messahel moi il est bon lamamra

    4
    3
    Sof
    3 mars 2019 - 13 h 04 min

    Pour moi si lamamra prends les règne sa serai mieux car il fait parti des personnes écarté par le clan pendant qu’il été ministre des affaires étrangères
    Pour nous mettre messahel
    Pas compétent et fait parti du clan
    Ramatane lammara est un compétent connu de la scène internationale et il veux aider son pays et défendra le pays

    3
    2
    Hchicha Talba mi'icha
    3 mars 2019 - 12 h 38 min

    Il est clair que le pouvoir en place essaie de trouver le moyen le plus adequat pour se sortir de ce bourbier. A un peu plus d’un mois des elections, on ne devrait voir aucun changement gouvernemental
    ou autre nomination si ce n’était fait pour brouiller les pistes. Il y va aussi des mains étrangères qui voudraient voir notre Pays revenir aux années 90 avec tout ce qu’il y avait comme massacres et chapardage.
    Il faudrait, je pense, repenser par deux fois avant de decider sur notre futur « commander ». Quant à Ramtane L., il est l’homme de la situation pour éteindre les flammes au lieu de les attiser, comme tend certains à le faire.
    A bonne entendeur,,,

    Anonyme
    3 mars 2019 - 9 h 40 min

    Pourquoi on sélect ce Monsieur? vous n’avez pas compris que les gens qui sont au pouvoir sont différent du peuple en dirait qu’ils ont une autre culture partez

    8
    1
    Anonyme
    3 mars 2019 - 7 h 26 min

    Était très estime par la majorité du peuple,le voilà salir cette réputation en s’alliant en toute derniere minute, après avoir et humilie limoge et souille,et remplacé par le mécanicien le proche de la famille des Al bouteflik,a cette secte du moyen âge.

    8
    2
    Felfel Har
    3 mars 2019 - 1 h 02 min

    Bouteflika (ou celui qui se prend pour lui) est peut-être malin , mais « à malin, malin et demi », le peuple finira par lui damer le pion. Il ne lui lâchera pas la bretelle.
    Lamamra que l’on dit intelligent et éduqué devrait se démarquer d’un homme/système en phase finale, s’il veut garder le respect de ses compatriotes. A force de se soumettre aux quatre volontés du moribond, il succombera lui-aussi. Hier, on l’humiliait en l’écartant du MAE et aujourd’hui, on l’appelle au secours et il accourt docilement.
    Ayez le courage de dire « NON »! Préservez vos chances! Ne vous discréditez pas!

    18
    5
      Anonyme
      3 mars 2019 - 12 h 08 min

      lui aussi est un algérien, et il veux défendre son pays pour sortir de ce tourbillon qui prône et risque de nous faire imploser. soyons vigilent et patient. lui au moins il peux garantir que cette période il n’y aura pas de rebond des médias et pression étrangère.

      4
      1
      Apache
      3 mars 2019 - 15 h 24 min

      Monsieur Lamamra n’est pas en chômage pour rechercher un emploi. Il travaille déjà pour les Nations Unis.Vouscroyez que le système peut l’appâter avec un poste dans un système que tout le monde déteste? Réservez vos accusations pour plus tard. Donnez lui une chance pour prouver que son seul intérêt est l’Algérie. Nous n’avons pas toutes les données sur ce qui se trame pour donner un avis sur lui maintenant.

      3
      1
      Anonyme
      3 mars 2019 - 15 h 24 min

      Monsieur Lamamra n’est pas en chômage pour rechercher un emploi. Il travaille déjà pour les Nations Unis.Vouscroyez que le système peut l’appâter avec un poste dans un système que tout le monde déteste? Réservez vos accusations pour plus tard. Donnez lui une chance pour prouver que son seul intérêt est l’Algérie. Nous n’avons pas toutes les données sur ce qui se trame pour donner un avis sur lui maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.