Bouteflika salue le caractère pacifique des marches populaires et la maturité des jeunes Algériens

mandat
Abdelaziz Bouteflika. New Press

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a salué jeudi le caractère pacifique des marches populaires enregistrées ces derniers jours à travers différentes régions du pays, ainsi que la maturité des citoyens, notamment les jeunes.

Dans un message, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme, lu en son nom par la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda-Imane Feraoun, Bouteflika a indiqué : «Nous avons enregistré, il y a quelques jours la sortie de nombre de nos concitoyens et concitoyennes, à travers les différentes régions du pays, afin d’exprimer pacifiquement leurs opinions, et nous nous félicitons de cette maturité de nos concitoyens, y compris de nos jeunes, et du fait que le pluralisme démocratique, pour lequel nous avons tant milité, soit désormais une réalité palpable».

«Néanmoins, nous nous devons d’appeler à la vigilance et à la prudence quant à une éventuelle infiltration de cette expression pacifique par une quelconque partie insidieuse, interne ou externe, qui pourrait, qu’Allah nous en préserve, susciter la fitna et provoquer le chaos avec tout ce qu’ils peuvent entraîner comme crises et malheurs», a averti le chef de l’Etat.

Rappelant que «l’Algérie a payé le prix fort pour le recouvrement de son indépendance et sa liberté et notre peuple a payé un lourd et douloureux tribut pour en préserver l’unité et le rétablissement de sa paix et stabilité, après une tragédie nationale sanglante», il a exhorté l’ensemble du peuple algérien «et en premier lieu les mères à veiller à la préservation de l’Algérie, en général, et de ses enfants en particulier».

Après avoir mis en avant l’impératif de «préserver la stabilité pour se consacrer, peuple et pouvoir, au parachèvement de l’œuvre de construction et d’édification et pour réaliser davantage de succès et progrès», il a relevé que «nous sommes face à de nombreux défis économiques, sociaux et politiques afin de permettre à l’Algérie d’accéder à son légitime niveau de prospérité au profit de son peuple et de marquer sa présence économique sur les marchés internationaux, et partant, asseoir davantage sa place dans le concert des nations».

«En Algérie, le printemps est la saison des commémorations des haltes de notre combat et de nos victoires, et promouvoir la place de la femme est, pour nous, une partie de ce combat, qui est aujourd’hui la bataille de la construction et de l’édification», a ajouté le président de la République, exhortant les femmes algériennes «à demeurer aux premiers rangs de ce combat pacifique, le combat de la protection de la patrie, de la préservation de ses enfants, autrement dit le combat de l’Algérie».

R. N.

Comment (69)

    Marcus
    8 mars 2019 - 19 h 06 min

    Bouteflika salue le caractère , bouteflika dit oui, bouteflika dit non, bouteflika fait ceci, bouteflika fait cela…
    faut arrêter ça les gus, sortez de votre matrice , et arrêtez de prendre les algériens pour des c…!!!
    ce président qui a fait tant de mal à l’Algérie est fini, terminé fichu, bye bye , arrividerci, il est mort , c’est un légume!! c’est le pouvoir qui parle en son nom,, les journalistes devrait plutôt bien le souligner dans leurs articles.
    faut arrêtez ça les gars!!!!!!!!

    Ezzine
    8 mars 2019 - 11 h 24 min

    Allant de la propagande pure et dure copieusement triturée… à l’intoxication médiatique par cette même propagande devenue aujourd’hui caduque… dans le but de continuer d’influencer mais en vain l’esprit fortifié des gens. Et comme disait Abraham Lincoln « VOUS POUVEZ TROMPER QUELQUES PERSONNES TOUT LE TEMPS. VOUS POUVEZ TROMPER TOUT LE MONDE UN CERTAIN TEMPS. MAIS VOUS NE POUVEZ TROMPER TOUT LE MONDE TOUT LE TEMPS ».

      Lghoul
      8 mars 2019 - 12 h 00 min

      @Ezzine – il y a une proberbe kabyle qui dit « Lekdev iqqetou yiwbass, thidhets theqqetou koullass » – (Le mensonge fait son marcher un seul jour, la vérité fait son marcher tous les jours). Alors ayant fait l’école redoutable de Machiavele pour qu’ils tiennent 57 ans, ils ne pourront plus jamais continuer a mentir, a faire de la décéption, ou jouer au voleur qui crie « au voleur ».

    Lghoul
    8 mars 2019 - 10 h 45 min

    Mon post précédent est déstiné a « Taous » – Pas a « Nora ».

    Lghoul
    8 mars 2019 - 9 h 58 min

    @Nora – Vous avez oublié les vrais souffrants, ceux qui ne peuvent pas acheter de médicaments pour soigner leurs maladies graves. Vous avez oublié ceux qui cherchent les poubelles la nuits dans nos villes et vous avez oublié les millions de chômeurs et de jeunes qui ont perdu leur vie en mer pour fuir cette prison a ciel ouvert que le système n’a cessé de construire depuis 62.
    Mais vous n’avez pas oublié celui qui utilise sans relâche l’argent du peuple pour aller en Suisse passer une visite médicale. Allez alors prier pour lui dans sa nouvelle mosquée qui nous couté les yeux de la tête alors que nos hopitaux sont devenus des mouroirs. On voit bien que n’oubliez jamais l’essentiel, le peuple…

      Taous
      8 mars 2019 - 11 h 36 min

      Lghoul , je parlais ici de la stabilité du Pays et non des problèmes socio-économiques qui sont encore un autre problème.
      Que proposez vous? quel parti politique a les épaules pour détrôner l’armée et ceux qui tirent les ficelles?

        Lghoul
        8 mars 2019 - 17 h 09 min

        @Taous – Il faudrait un commencement a tout et le peuple a fait le premier pas d’une longue marche pour une totale indépendence des corrompus et des mercenaires étraangers qui ont envahi toutes nos institutions. Pour ce qui est de ceux qui aiment toujours poser la question « Que proposez vous ? », je répondrai que la première proposition est d’abord de nettoyer notre pays de ces serpents vénimeux qui ont vendu le pays et ses ressources ensuite, il sera facile a tous les algériens authentiques de décider sur leur futur. Tous les algériens s’aiment et travailleront pour l’Algérie. On a la preuve de toutes les marches. Toutes les régions d’Algérie sont en train de se retrouver pour s’unir comme un seul bloc. Mais le vrai commencement est de décontaminer le pays de la corruption, du régionalisme et des divisions. Quand un pays est contaminé, il faudrait le décontaminer pour que tout le monde vive en sécurité et en paix. Pour ceux qui « tirent les ficelles », ils sont les mercenaires qui ont vendu le pays et ses ressources qui se retrouvent aujourd’hui aux USA et en france. Les traitres de la nation algérienne. Comment qulequ’un puisse arriver a voler des milliards au peuple et affirmer qu’il est algérien ? Il est un traitre car il pourra vendre le pays au plus offrant. J’espère que je suis clair maintenant.

    صالح/ الجزائر
    8 mars 2019 - 7 h 54 min

    «Juste un homme d’un autre temps qui n’a pas su capter les évolutions de sa propre société. Et la pire chose qui pouvait lui arriver, c’est qu’il soit vomi par la population , parce qu’il considère qu’il se sacrifie pour son peuple» , jugement de l’un de ses anciens collaborateurs, sidéré par l’ampleur de la mobilisation populaire contre le mandat de la honte .

    Anonyme
    8 mars 2019 - 7 h 01 min

    l’écrivaillon qui s’amuse à écrire ces lettres devrait cesser son cirque; personne n’est dupe.

    Taous
    8 mars 2019 - 2 h 16 min

    Merci Monsieur Bouteflika pour votre dévouement total à l’Algérie et toute la souffrance physique et morale que vous subissez en silence afin de maintenir la stabilité de ce pays;
    en effet, nous savons tous que derrière vous beaucoup tirent les ficelles, mais jusqu’au bout et malgré votre santé fragile, vous avez eu le courage de défier beaucoup d’organisations, politiques,pays qui ne souhaitent que vous faire tomber, très peu sont reconnaissants de votre dévouement et ce depuis près d’une cinquantaine d’années..
    ils veulent tous vous voir « dégager » mais ne savent pas pour qui voter réellement, une année terrible est sur le point de se présenter et ils ont déjà oublier les années noires … s’ils savaient combien de pays n’attendent que la déstabilisation politique de l’Algérie afin de se partager les richesses de celle ci…
    en tout cas Merci pour Tout ce que vous avez accompli durant toutes ces années et Pardonnez déjà ce qui va arriver: le chaos .
    Oui c’est l’armée qui détient le pouvoir en Algérie
    Oui un chaos est prévisible en Algérie
    et Oui ce sera encore l’armée qui reprendra le pouvoir en Algérie après quelques années de crises…
    c’est comme cela que ça marche en Algérie et tout le monde le sait…
    il faut être lucide, les manifestations ne mèneront qu’à une guerre civile terrible qui mettra le pays à genoux comme beaucoup d’autres pays malheureusement, car c’est tout ce qu’ils veulent c’est transpirer du pétrole et de la viande halal en dessert…
    évidemment seule la classe populaire souffrira…le riche,lui, s’en sort toujours et ce dans n’importe quel endroit du globe …
    depuis quand le Peuple arabe, prend le pouvoir? ça n’existe pas et malheureusement dans ce monde corrompu, tout peuple ayant essayé de s’approprier Sa Liberté paye encore un lourd tribu ( Syrie, Libye,Iraq,Égypte,Tunisie…)

    1
    7
    Vroum Vroum 😤..
    8 mars 2019 - 1 h 45 min

    Le Douzième Mandat vient d’être annoncé , après réception d’un Pli recommandé . ….Bon on appelle les Candidats libres ?…non pas la peine de les déranger ,

    Chaoui-Bahbouh
    8 mars 2019 - 0 h 36 min

    De grace arrêtez de mentir, si vous diffusez des soutient d’un homme handicapé et incapable de parler,ni de d’entendre,vous êtes en train de nous soumettrettre à genoux, il est temps de dire la vérité a votrre peuple, vous êtes des pantins soumisis puisque vous possedez de tous les leviers vous etes des faussoyeurs de l’histoire de votre pays, de votre peuple vos fortunes cumulés sont entièrement en taché de sang de nos glorieux Martyrs !!!

    Zaatar
    7 mars 2019 - 23 h 54 min

    H’mida prépare la suite d’un scénario inédit. On se rappellera toujours 1991 et l’annulation des élections dans un contexte de vide constitutionnel. Un président qui démissionne avec un conseil constitutionnel sans président et donc pas d’intérim pour la présidence de la république. D’où la création du HCE. On aura un scénario aux mêmes normes, qui au final permettra à H’mida de proroger son bail.

    El pueblo
    7 mars 2019 - 23 h 45 min

    HRAM ALIKOUM VOUS TOUS DE METTRE TOUT CA SUR LE DOS DU PRESIDENT
    C’EST LE SYSTEME CORROMPU EN PLACE QUI VEUT LUI COLLER TOUT SUR LE DOS
    DE GRACE QUE CES MORVEUX ARRETENT CES CARICATURES IGNOBLES ENVERS LE PERSONNAGE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX, C’EST CONTRAIRE A NOS VALEURS
    CET HOMME VA QUITTER CE BAS MONDE
    UN PEU DE DIGNITÉ ET DE RESPECT POUR CET HOMME
    MERCI

    2
    3
      Anonyme
      8 mars 2019 - 18 h 34 min

      Comment veux-tu donc que tout un peuple puisse éprouver du respect et de la considération pour quelqu’un qui, en tant que premier responsable du pays, s’étant octroyé tous les pouvoirs durant 20 longues années, et ne soit pas au moins considéré comptable de l’instauration d’un véritable système de corruption généralisée et de la dilapidation des richesses de ce même peuple et de ce même pays qu’il préside ?!?
      Il est le premier responsable du pays et donc de la situation actuelle. Lui «mettre» alors «tout sur le dos» n’est pas à cet égard mal placé ou mal venue après 4 mandats de règne sans partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.