Bouteflika salue le caractère pacifique des marches populaires et la maturité des jeunes Algériens

mandat
Abdelaziz Bouteflika. New Press

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a salué jeudi le caractère pacifique des marches populaires enregistrées ces derniers jours à travers différentes régions du pays, ainsi que la maturité des citoyens, notamment les jeunes.

Dans un message, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme, lu en son nom par la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda-Imane Feraoun, Bouteflika a indiqué : «Nous avons enregistré, il y a quelques jours la sortie de nombre de nos concitoyens et concitoyennes, à travers les différentes régions du pays, afin d’exprimer pacifiquement leurs opinions, et nous nous félicitons de cette maturité de nos concitoyens, y compris de nos jeunes, et du fait que le pluralisme démocratique, pour lequel nous avons tant milité, soit désormais une réalité palpable».

«Néanmoins, nous nous devons d’appeler à la vigilance et à la prudence quant à une éventuelle infiltration de cette expression pacifique par une quelconque partie insidieuse, interne ou externe, qui pourrait, qu’Allah nous en préserve, susciter la fitna et provoquer le chaos avec tout ce qu’ils peuvent entraîner comme crises et malheurs», a averti le chef de l’Etat.

Rappelant que «l’Algérie a payé le prix fort pour le recouvrement de son indépendance et sa liberté et notre peuple a payé un lourd et douloureux tribut pour en préserver l’unité et le rétablissement de sa paix et stabilité, après une tragédie nationale sanglante», il a exhorté l’ensemble du peuple algérien «et en premier lieu les mères à veiller à la préservation de l’Algérie, en général, et de ses enfants en particulier».

Après avoir mis en avant l’impératif de «préserver la stabilité pour se consacrer, peuple et pouvoir, au parachèvement de l’œuvre de construction et d’édification et pour réaliser davantage de succès et progrès», il a relevé que «nous sommes face à de nombreux défis économiques, sociaux et politiques afin de permettre à l’Algérie d’accéder à son légitime niveau de prospérité au profit de son peuple et de marquer sa présence économique sur les marchés internationaux, et partant, asseoir davantage sa place dans le concert des nations».

«En Algérie, le printemps est la saison des commémorations des haltes de notre combat et de nos victoires, et promouvoir la place de la femme est, pour nous, une partie de ce combat, qui est aujourd’hui la bataille de la construction et de l’édification», a ajouté le président de la République, exhortant les femmes algériennes «à demeurer aux premiers rangs de ce combat pacifique, le combat de la protection de la patrie, de la préservation de ses enfants, autrement dit le combat de l’Algérie».

R. N.

Comment (69)

    Vroum Vroum 😤..
    7 mars 2019 - 23 h 37 min

    Quand on fait sortir dans la Rue des Centaines et Centaines de milliers d’Algériens ce n’est vraiment pas rendre service au Pays , Algérie , notre Pays !!!…Personne ne croit au Cinquième Mandat , pas même ceux qui sont derrière …. .Dans une Présidentielle , un moment clé dans la vie d’un Pays , on ne lit pas un lettre du Président sortant , une Lettre !!..C’est une Élection présidentielle dont le Candidat est absent !!….Un Tableau de Mr Bouteflika fera l’affaire !!.. Une première Mondiale !!.. et le pire tous les autres Candidats se sont désisté , même Mr Benflis , Mokri (Fis ? ) , Djabalah (Frères Musulman..Fis ? ) , sauf le Général Ali Ghediri retraité de notre ANP , et même Mr Ghediri a été lâché au dernier moment par une Figure des Droits de l’homme Maître Ait Larbi directeur de Campagne de celui-ci.. Donc Maître Ait Larbi aulieu de soutenir le seul Candidat restant face au Tableau de Mr Bouteflika , prefere le lacher si près de l’élection , du But !!?.. Sans le savoir Maître Ait Larbi devient le Pion du Cinquième Mandat car en lâchant le Candidat Ali Ghediri , il fait de lui un Candidat douteux , désavoué..c’est rendre service au Cinquième Mandat …Rien ne justifie un Cinquième Mandat , car Mr Ghediri Président gêne énormément ceux qui sont déjà au Pouvoir , et s’y accrochent grâce à l’image emblématique de Mr Bouteflika qui mérite vraiment pas ça , ces gens détruisent l’image de Mr Bouteflika en l’imposant en Tableau emblématique qu’ils voudraient qu’on Élise comme Président..mais qui ira représenter l’Algérie partout dans le Monde , Onu , ..un Tableau ??… Alors votons pour Mr Ali Ghediri même sans Maître Ait Larbi parti …Mr Ali Ghediri Président gêne énormément ceux qui sont derrière le Cinquième Mandat…. Mr Ait Larbi regrettera d’avoir jouer le Pion du Cinquième et cela malgré lui…Je voterai pour le Général Ali Ghediri et son programme , un point c’est tout..jamais je ne retournerais ma veste ou me laisserai influencer . ..C’est comme pour le Général Nezar malgré toute la propagande mensongère sur Lui à l’étranger ou en Algérie par les Ex Fis et leurs soutient , j’ai jamais changé d’opinion Très Positive sur le Général Nezar… Pour Mr Ghediri , je suit ma conviction qu’il devrait être Président . .Un bon Président d’expérience qui connaît la Géopolitique et Géostratégie , crédible.. selon ma conviction …(Respect à Mr Bouteflika qui quand j’emploie le Mot « Tableau de Mr Bouteflika  » c’est uniquement pour demontrer la Manip , car je ne pense qu’il mérite respect et repos loin de tout ces tumultes politiques )…. Mr Ghediri je vous souhaite une bonne chance ainsi que pour mon Pays l’Algérie .

    Anonyme
    7 mars 2019 - 23 h 27 min

    HRAM ALIKOUM O CLAN DES PRÉDATEURS ET CORROMPUS
    LAISSEZ MOURIR CET HOMME EN PAIX
    VIENDRA VOTRE JOUR ET VOTRE TOUR

    Anonyme
    7 mars 2019 - 23 h 13 min

    Il ne faudrait pas trop s’étonner si, dans la prochaine lettre, il nous annonce sa décision de venir marcher à nos cotés… dès l’annonce de son élection à un 5ème mandat !

    Mus
    7 mars 2019 - 23 h 06 min

    Ma parole, on est en plein délire bouteflikien. Ce bonhomme ne semble craindre ni le ridicule ni le le vaudeville pour vouloir ainsi s’imaginer pouvoir, à coups de faux (pseudo lettres) tromper et surtout gagner la pitié du peuple pour lui permettre de mourir scotché au fauteuil voire à la civière du pouvoir. Mais le peuple a dit son mot et ne transige guère: il a dit Bouteflika on ne veut ni de toi, ni de tes frères ni de ton régime. Il faut demander pardon et se retirer sur la pointe des pieds dans la mesure où le peuple pacifique et doué de bon sens vous en donne encore la possibilité.

    El pueblo
    7 mars 2019 - 21 h 49 min

    MAIS DE GRACE ARRETEZ DE DIRE QUE BOUTEFLIKA A DIT CECI A DIT CELA
    VOUS VOUS MOQUEZ DE QUI ?
    HONTE A VOUS

    FAID
    7 mars 2019 - 21 h 32 min

    mazal les lettres de BOUTEFLIKA !!!! si Mouloud Ahmed Les médecins suisses décrivent Abdelaziz Bouteflika comme étant un « patient dont l’état est très précaire, nécessitant des soins constants ».

    Nasser
    7 mars 2019 - 21 h 32 min

    Le peuple manifeste pour le changement ! TOUTE cette force de CHANGEMENT de la rue doit être utilisée pour pousser à aller VOTER EN MASSE avec CONTRÔLE contre ce système ! LE BOYCOTT est une attitude qui arrange ce système et ses élites ! Cet abandon des urnes, ils le souhaitent pour sortir « légalement » vainqueur ! Le boycott ne donne rien depuis 1988!

    Chaoui Ou Zien
    7 mars 2019 - 20 h 58 min

    Ce bonhomme a deja un pied dans la tombe et l’autre sur une peau de banane bien lisse (peut etre que Dilem pourrait en faire un dessin) et l’on se permet toujours de parler en son nom. Moi, dans cette lettre, je ne vois qu’une menace bien claire venue du clan et qui se resume ainsi: aujourdhui on est patient mais demain on le sera moins. Bien que Gaid Salah est visiblement en train de manger dans le raterlier, un autre 88 ne passera pas cette fois ci. Partez pendant qu’il est encore temps. Si je peux me permettre de dire ceci, ce systeme (le votre) a assez abuse du systeme.

    Anonyme
    7 mars 2019 - 20 h 44 min

    Si fakhamatouhou passe ainsi toutes ses nuits à nous écrire, je doute que les traitements médicaux dont il fait objet puissent avoir l’effet escompté sur santé. La preuve : «le très court séjours de contrôle de routine».
    semble s’allonger de jour en jour et de… nuit en nuit !
    Mais après tout, peut-être que l’air suisse lui réussi tellement qu’il se découvre une nouvelle vocation d’écrivain.

    Anonyme
    7 mars 2019 - 20 h 14 min

    salut
    Le peuple trouve que tu mérites bien un repos.
    Vous dépensez un peu trop juste pour apparaitre quelques secondes
    La facture de vos soins dépasse celle de la grande mosquée et celle de l’Autoroute.
    La facture de vos soins dépasse les salaires de tous les Algériens additionné

    MELLO
    7 mars 2019 - 20 h 07 min

    Ce qui inquiète le plus, ce n’est pas cette lettre -supposée de Bouteflika- , lui qui est à l’étranger, lui qui n’a rien vu de ces manifestations,
    Mais , ce qui étonne, c’est cette ministre qui lit et fait passer un message honteux, elle qui a vu , qui a constaté l’ampleur des manifestations . D’ailleurs, pourquoi c’est cette ministre qui doit lire un papier de la présidence. Décidément, les vieux os ne cuiront jamais. Avec autant de slogans, autant de messages significatifs de : DEGAGEZ– Ils osent encore parler et tentez de récupérer toute cette haine à leur égard.
    HONTE À VOUS.

    Fellag
    7 mars 2019 - 19 h 58 min

    Il faut avoir un visage de traitre et un corps de crocodile pour osé dire ces mensonges et manipulations d’un débutant en politique;une chose est sure soit nos dirigeants sont devenus des fous mythomanes,soit le peuple Algérien il est devenu un attardé mentale

    Il y a anguille sous roche !
    7 mars 2019 - 19 h 30 min

    Entre la déclaration de ses médecins (algériens et suisses) d’hier et ce message qui lui est attribué,  » il n y a pas qu’anguille sous roche » il y a bien au minimum un crocodile. Il est pris en otage. Bientôt on va demander aux algériens de payer une rançon.

    Tredouane
    7 mars 2019 - 19 h 20 min

    De facto la réel décision Politique aujourd’hui est au mains de la Nation Algérie ,au main du PEUPLE valeureux ; لمن يجهل او يتجاهل السلطة السياسية الفعلية اليوم هي في يد الشعب الجزائري المغوار
    Que ceux qui s’obstine à écrire des lettres au nom du Chef de l’État doivent comprendre qu’il n’ont qu’un seul choix l’adhésion inconditionnel au aspirations la Nation.

    Anonyme
    7 mars 2019 - 19 h 00 min

    La prochaine fois envoie nous tes salutation ave un pigeon voyageur depuis l’hôpital en suisse.
    Juste pour changer. le style de celui qui écrit tes lettres devient monotone/routine.

    COCO
    7 mars 2019 - 18 h 48 min

     » Bouteflika » lequel des 3 ??? :  » Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a salué jeudi le caractère pacifique des marches populaires enregistrées ces derniers jours à travers différentes régions du pays, ainsi que la maturité des citoyens  » Alors là le clan nous (peuple) prend pour des débiles attardés s’il veut nous faire croire que Bouteflika  » a salué etc… » mais on lit dans la presse que le président ne peut mème pas avaler sans le faire de travers , donc je suppose qu’il est nourri avec une sonde (ça me fait de la peine) , comment veut-on nous faire croire que c’est Lui qui a dit ça , svp les gars d’en haut arrétez votre char on est au courant de tout y compris l’état de santé du Président. Personnellement si j’étais à la place de ses frères je ne laisserai jamais les prédateurs du système faire de mon grand-frère ainsi , juste pour garder le pouvoir et se mettre plein les poches mais surtout pour se soustraire à toute action pour rendre compte .

    Zaatar
    7 mars 2019 - 18 h 47 min

    Bouteflika salue le pluralisme démocratique chez nous, en évitant de dire qu’en ce moment il y a H’mida et tout le reste contre H’mida. C’est un espace à deux dimensions où on ne peut faire que de la géométrie euclidienne.

    arhab
    7 mars 2019 - 18 h 00 min

    Nous implorons les journalistes à adapter la couverture des messages lu au nom du président en mettant des réserves journalistiques sur la provenance et d’arrêter de continuer à mettre « message du président » et de traiter l’information comme n’importe quelle autre info douteuse. tout le monde sait que ce n’est pas un message du président . Basta ça a assez duré cette comédie, mettez au moins « attribué à Bouteflika ». Soyez pro

    Felfel Har
    7 mars 2019 - 17 h 21 min

    Mr. le président, Messieurs les régents du régime, cessez de nous bassiner avec des messages qui sonnent faux! Ceux (les faussaires) qui écrivent ces messages sont passibles de peines de prison pour faux et usage de faux, usurpation de fonction et trahison. Puisque vous vous sentez à l’aise avec ce « support » et ce « soutien » citoyen, qu’attendez-vous pour demander à vos supporters de l’exprimer dans la rue. Chiche! Montrez donc au reste du monde votre popularité!
    Vous serez surpris de ne voir vous répondre qu’une poignée de pauvres hères, séduits par vos balivernes et vos promesses. Même les ténors des partis de la majorité sont apeurés à l’idée de se montrer, non par peur de la population, mais par leur nombre réduit, comparé à la vague humaine des anti-Bouteflika qui battent le pavé tous les jours .

    ADMI
    7 mars 2019 - 17 h 15 min

    Ya khaoua,Nouvelle découverte,Boutef se réunira en Afrique du Sud sur le sahara occidental,défendre le peuple opprimé du sahara sur instigation des affaires étrangéres de l’Afrique du sud.

    simaba
    7 mars 2019 - 17 h 08 min

    pour dire SALUT il ecrit une lettre….

    Anonyme
    7 mars 2019 - 17 h 01 min

    Il aurait été plus juste de titrer votre article comme ceci : ‘ La camarilla sans pudeur, qui écrit et parle au nom de Bouteflika, fait semblant de saluer le caractère pacifique des marches populaires et la maturité des jeunes Algériens’ .

    elhadj
    7 mars 2019 - 16 h 54 min

    les citoyens ne sont pas des moutons de Panurge qu on peut manipuler facilement ou leur faire croire le message des ténèbres émane du président lui même, qui ne peut être ni dicte; ni écrit; ni signé par un président très malade depuis des années , sous menace vitale permanente concluant donc qu il ne jouit plus de ses facultés mentales et physiques et entre les mains duquel sont concentres illégitimement et de façon occulte les pleins de pouvoir et la direction et le destin du pays .soyez réalistes ne nous prenez pas pour des attardés mentaux et saisissez le message de colère du peuple souverain.

    Anonyme
    7 mars 2019 - 16 h 51 min

    Les resaux sociaux vont exploser….demain c est la journee du salut national…les manifestations depasseront toutes les statistiques..jamais l Algerie n aura vaicu un jour si memorable pour defendre la constitution ,et son utilisation….les elections presidentielles n auront pas lieu et ne doivent pas avoir lieu..c est le truquage a grande echelle…..Vendredi sera une journee historique…40 millions de citoyens seront dans la rue pour crier leur exigence des revendications legales ..renvoi de la date des election… un gouvernement de transition forme de technocrates Algeriens……etc.

    Anonyme
    7 mars 2019 - 16 h 49 min

    C’est quoi ce pays de Miki , en plein crise, aucune réaction officielle. Le président envoi des courriers, enfin ses frangins. Le premier ministre absent, le ministre de l’intérieur absent, seul le ministre des armées menace le peuple. Aujourd’hui, le FCE Ali hadade parle. Alors vive le peuple

    Anonyme
    7 mars 2019 - 16 h 26 min

    Salut, vous partez quand à la retraite.

      Anonyme
      7 mars 2019 - 18 h 19 min

      Sa retraite a commencé depuis qu’il a commencé à nous envoyer des  »Salut » par correspondance.

    TIC TAC
    7 mars 2019 - 16 h 25 min

    Ministre de 1) la Poste, 2) des Télécommunications, 3) des Technologies et 4) du Numérique !!!
    Aucun ne marche, ni la poste, ni les télécommunications, ni la technologie, ni le numérique.
    On a l’habitude d’un ministère par ministre incompétent. Là c’est 4 ministères pour une ministre incompétente. C’est comme un couteau « suisse » 4 en 1.!!! Tiens décidément la Suisse est partout….😋
    Ya madame ( comme dirait Ali Ghediri ), j’espère qu’après avoir lu la lettre de celui qui l’a écrite au nom de notre « grand malade » qui est en Suisse, vous demissionnerez comme l’a fait Nadia Maddasi.
    El kouraj khir médraham « Ya madame ».
    Un peu de dignité, d’honneur et d’amour propre ne vous tueront pas.
    Et si vous pouvez convaincre par la même toute la smala des incompétents de vos collègues ( ouyahia et compagnie….) de démissionner aussi, vous rendrez service à 40 millions d’Algeriens et ça, c’est mieux que d’être une ministre incompetente et non moins égocentrique.
    En chantant « arrahla arrahla », ça sera plus facile pour vous tous de dégager. Comme on dit, la musique adoucit les moeurs notamment celles de rester scotché au pouvoir lorsque l’on fait ses preuves dans l’incompétence et la médiocrité.

    Réseau 16
    7 mars 2019 - 16 h 14 min

    Dieu merci,pour le miracle de nos cheikhs Zaouias en une journée ils ont transformés notre Héro National de la fraude électorale d’un état critique en une personne en pleine forme;c’est pour cette raison notre héro président ménage et graisse la pattes a ces cheikhs de zaouias,on prend le peuple Algérien pour demeuré et attardés mentale mais pour combien de temps

    Anonyme
    7 mars 2019 - 16 h 09 min

    DES MENSONGES ENCORE DES MENSONGES ET LES LARBINS SE PROSTERNENT POUR UNE ANNÉE DE PLUS . DE LA VASELINE POUR MIEUX FLATTER LE PEUPLE ! C EST TROP TARD ; LA JEUNESSE EST PARTIE SUR UN AUTRE PROJET . UNE AUTRE VISION D AVENIR LOIN DES IDÉES ET DES DISCOURS PÉRIMÉES DU FLN DÉCRIÉ ET DU RND QUE LE PEUPLE ORDONNENT LEUR DISSOLUTIONS !

    Abou Langi
    7 mars 2019 - 15 h 54 min

    Pluralisme démocratique ? Mais il y unanimité contre vous ya Fakhamatouhou!

      Zaatar
      7 mars 2019 - 21 h 12 min

      Les arabes se sont entendus pour ne jamais s’entendre. Ici les algériens se sont entendus pour tous s’entendre contre fakhamatouhou. Cela vaut bien une bonne bière.

    Bj
    7 mars 2019 - 15 h 48 min

    Appel à la patience le temps d’une transition politique « enregistrée »?

    Certainement.

    Anonyme
    7 mars 2019 - 15 h 47 min

    Après les déclarations de la tribune de Genève, concernant la santé dégradée du président, monsieur Bouteflika écrit une lettre ???????? Le peuple algérien et le monde entier contemplent ces scénarios incroyables.

    ?!?!?!
    7 mars 2019 - 15 h 41 min

    Lequel des Bouteflika

      AwFakou
      7 mars 2019 - 17 h 02 min

      Très bonne question qui, vu la réalité des choses met le doigt sur la plaie. La plaie qui a gangréné l’Algérie depui$ un certain mois d’avril 1999.
      Said, Nacer and Co, depuis l’AVC incapacitant de leur aîné dirigent en toute illégalité le pays. Ayant gouté au pouvoir, au luxe lié à une vie présidentielle…ils se voient mal, très mal écarté$ de cette forme de vie faite de conforts mais surtout servis par une bande de larbins placée un peu partout dans les centres décisionnels. Sachant que leur départ ne manquera pas d’amener des changements au sommet de l’État mais aussi dans tous ses démembrements, les usurpateurs s’agrippent avec désespoir pour ne rien lâcher. Mais comme tout a une fin….cette dernière est arrivée. La reddition des comptes sera pénible et insurmontable pour la fratrie et les satellites qui ont gravité autour d’elle. L’Algérie aura le dernier mot comme toujours.VIVE NOTRE FORMIDABLE JEUNESSE. Les vieux et autres anciens pourront dire « on peut mourir en paix ; le pays est entre de très bonnes mains ».

    Anonyme
    7 mars 2019 - 15 h 40 min

    Des salutations par télépathie

    Vous prenez le peuple pour un imbécile.

    Anonyme
    7 mars 2019 - 15 h 37 min

    La poule aussi salue ses poussins

    Guelil
    7 mars 2019 - 15 h 34 min

    « la sortie de nombre de nos concitoyens et concitoyennes, à travers les différentes régions du pays, afin d’exprimer pacifiquement leurs opinions » .

    Opinion / définition : manière de penser sur un sujet ou un ensemble de sujets, jugement personnel que l’on porte sur une question, qui n’implique pas que ce jugement soit obligatoirement juste.

    Revendications / définition : action de revendiquer, de réclamer ce qui est considéré comme revenant de droit, comme dû, comme indispensable.

    Il me semble qu’il y est une nuance.

    Vangelis
    7 mars 2019 - 15 h 24 min

    Ce qui lui est demandé n’est pas de saluer mais de tirer sa révérence et partir avec ses acolytes, loin, très loin de l’Algérie.

    Anonyme
    7 mars 2019 - 15 h 23 min

    Bouteflika est un marocain qui a su profiter opportunément de la guerre d’indépendance en son temps pour prendre le pouvoir au sein du FLN qui a lui même su profiter opportunément de la guerre d’indépendance en son temps pour prendre le pouvoir parmi les indépendantistes.

    A3ZRINE
    7 mars 2019 - 15 h 23 min

    Il n’a rien salué, il est malade , alité et inconscient de ce qui arrive sur le terrain.

    abdel
    7 mars 2019 - 15 h 22 min

    « le président ou plutot son entourage salue les marches pacifiques » »ok, et après!!! il nous dit pas s’il a entendu les revendications de ces manifestants qui lui demandent de renoncer et de se retirer, et ce qu’il compte faire afin d’éviter que le pays ne se disloque a moins que l’ivresse du pouvoir le fasse hésiter encore,, et aprés tout l’intéret du pays passe après !!

    Rachid
    7 mars 2019 - 15 h 16 min

    On nous « lit » des messages ! On nous « passe » ses meilleures pensées ! Quel cirque ! Quelle comédie ! Et ils osent montrer leurs faces au peuple ! Quelle honte !

    Lghoul
    7 mars 2019 - 15 h 14 min

    «En Algérie, le printemps est la saison des commémorations des haltes de notre combat et de nos victoires, et promouvoir la place de la femme est, pour nous, une partie de ce combat, qui est aujourd’hui la bataille de la construction et de l’édification». – En effet, cette bataille va continuer jusqu’a ce que tous les jeunes de moins de 30 ans désertent le pays et les caisses du pays seront vides. Ainsi la bataille de khelil, haddad, ghoul, bouchouareb et compganie aura pris fin, c’est a dire quand il n’y aura plus de peuple. C’est cela le rêve des dictateurs et des commanditaires pour la destruction du peuple et du pays. Mais le rêve s’est va se transformer exactement demain le 8 mars 2019: plus de 10 millions de citoyens sortiront dans la rue pour vous dire « enough is enough », basta ! Et puis pourquoi on ne peut vous voir ? Comment se fait il qu’un président qui voudrait être élu par son peuple, ne peut plus sortir pour discuter avec ce peuple ne serait ce que lui dire bonjour ? Alors cher président qu’attendez vous pour avoir un bain de foule ?

    Anonyme
    7 mars 2019 - 15 h 13 min

    Cette comédie est UBUESQUE. Laissez l’Algérie tranquille, elle est pleine d’hommes de valeur. Le groupe de Bouteflika est un groupe qui n’a rien d’algérien, c’est clair.

    Terminus tout le monde descend
    7 mars 2019 - 15 h 05 min

    Le roitelet est nu comme un ver. Utiliser bouteflika comme véhicule transportant un Brizidan clandestinement est vulgaire. La risée du monde veut les supplémentaires

    Progresser dans les paliers de la révolte !
    7 mars 2019 - 14 h 51 min

    Par ce message, on voit bien que le pouvoir est têtu et qu’il ne veut pas changer d’attitude ! Il reste sur ses positions suicidaires. Il faut que demain le 8 Mars devienne un dernier avertissement au pouvoir par l’ampleur de la démonstration pacifique de la rue , oui un dernier avertissement avant de changer de pallier dans la stratégie de la révolte et de l’insurrection (grèves, blocage des institutions, etc… etc…). On n’a pas d’autres solutions puisque le peuple est pacifique et refuse de prendre le maquis comme l’ont fait d’autres pas le passé.

    Mir
    7 mars 2019 - 14 h 50 min

    « Ils » se foutent de nous. Le mec est sous soins intensifs à Genève et il trouve le moyen d’écrire une lettre pour encore se foutre de nous. Zaama « ils » saluent la responsabilité des manifestants, mais ils oublient juste le message essentiel de ces manifestants : cassez vous ! dégagez ! et arrêtez de nous provoquer avec vos lettres khorti.

    nectar
    7 mars 2019 - 14 h 50 min

    N’importe quoi, petite chipie tu ferais mieux de t’occuper de ton secteur, qui est délabré et souffre de toutes les tares. L’aplaventrisme doit cesser dans un société qui se respecte. Mais, là avec vos comportements indignes et puérils, qui dénote surtout de la débilité de nos pseudo-responsables..L’ère Bouteflika et sa bande de voleurs, doit être enterrée et oubliée vite. Pour partir sur de bonnes bases. Sinon, c’est l’Algérie qui disparaîtra, à cause de l’entêtement d’une bande de moins que rien, mais qui a toutes les institutions du pays aux ordres

    Anonyme
    7 mars 2019 - 14 h 45 min

    ils nous parlent encore d’un boutef au seuil de la mort!!!!!????ce ne sont pas des humains ces gens là.ils sont d’une autre race!!!!!

    Anonyme
    7 mars 2019 - 14 h 35 min

    Mardi il est la?

    Mohamed
    7 mars 2019 - 14 h 14 min

    Salam aleikoum,

    Mais selon les dernières informations publiées par un journal Suisse, Bouteflika est souffrant : « Bouteflika nécessite des soins constants. Affaibli, souffrant de problème neurologiques et respiratoires, le président algérien est «sous menace vitale permanente», selon nos informations (Tribune de Genève publiée le 06/03/2019) ».
    Ce qui présume qu’il est peut être intubé pour mieux respirer, mais ce qui est sur qu’il a une sonde nasale gastrique pour se nourrir et boire pour que ces aliments ne fassent pas une fausse route, donc même s’il est conscient comment peut-il dicter ou écrire les lettres ? Un miracle ?

      Anonyme
      7 mars 2019 - 15 h 06 min

      REPONSE= le clan encarné par son entourage qui tire les ficelles depuis l »avc!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.