Benjamin Stora : «Le président Bouteflika n’est plus maître du jeu»

Benjamin Stora
L'historien français Benjamin Stora. D. R.

Par Karim B. – Très sollicité par les médias français pour sa connaissance profonde de la question algérienne, Benjamin Stora est revenu sur les riches événements politiques que vit l’Algérie depuis le 22 février dernier.

Interrogé par les journalistes de France Info sur la «menace de dislocation» qui pourrait peser sur l’Algérie, l’historien français natif de Constantine a affirmé que l’Algérie «est un immense pays, un pays continent grand comme cinq fois la France, une mosaïque de pays additionnés, comme disait déjà Pierre Bourdieu en 1960». «Mais, a-t-il dit, ce qui me frappe dans les manifestations et les fêtes qu’on voit, c’est que tout converge pour faire sens sur la nation».

Pour l’auteur du Dictionnaire biographique des militants nationalistes algériens, «ce n’est pas du tout vers une dislocation régionaliste, vers l’affirmation d’une autonomie particulière», que se dirigent les manifestations en Algérie. «C’est ça qui est étonnant dans le mouvement qui existe, c’est-à-dire qu’on a une réappropriation d’une sorte de roman national confisqué, l’indépendance confisquée, pour reprendre le titre du livre célèbre de Ferhat Abbas qui était le premier président du GPRA en 1958», a souligné Benjamin Stora.

A la question «le peuple dans son ensemble peut-il faire bouger le pouvoir vu qu’il n’y a pas de leader qui se détache ?», l’historien a répondu que «le pouvoir a déjà bougé» et que le président Bouteflika «n’est plus maître du jeu». «Le centre de gravité du pouvoir s’est complètement détaché», a-t-il soutenu, estimant, par contre, que l’armée «n’est pas dépossédée». «On observe à la loupe la moindre déclaration de Gaïd-Salah», a précisé Benjamin Stora qui s’est référé aux dernières sorties du chef d’état-major de l’ANP qui, a-t-il affirmé, «essaye de faire corps avec le peuple en mouvement». «Cela veut dire qu’il n’y a pas pour l’instant d’homme fort qui peut émerger, parce que dans le processus de type révolutionnaire, le premier qui sort la tête se fait dégager», a fait remarquer l’historien qui pense que «beaucoup d’hommes politiques hésitent, attendent leur heure», pour cette raison justement.

Pour Benjamin Stora, enfin, «il existe beaucoup d’hommes y compris qui sont à l’intérieur du système et qui sont prêts à moderniser et à passer à une autre forme d’organisation de la société».

K. B.

Comment (54)

    elyahia
    22 mars 2019 - 12 h 15 min

    « L’ALGERIE,un mosaique de pays additionnes  » quels sont ces pays…? pour de gaulle, »c’est une mosaique de tribus  » et personne ne reagit aux propos de l’ami stora .

    32
    5
      Argentroi
      23 mars 2019 - 9 h 22 min

      Quand les mozabites et les chaambas s’entretuent pour une raison qu’on ne sait pas encore, ce n’est pas de mosaïque qu’il faut parler, dont les morceaux sont quand même fortement accollés les uns aux autres, mais plutôt de morcellement tragique ! Mais bon sang, toutes les nations sont des mosaïques et Stora t’a honoré en décrivant l’Algérie comme une mosaïque de pays et non de simples peuplades !

    Benkamoun Ali
    22 mars 2019 - 11 h 59 min

    Pauvre Mr. STORA ! Vous n’avez que « défoncé » une porte ouverte, c’est tout ce que vous avez fait. Car, nous savons TOUS, ici en Algérie, que vos « analyses » sur notre pays sont ABSOLUMENT FAUSSES ! Malheureusement pour vous.
    Shalom Alakhim.

    42
    5
    lotchi
    22 mars 2019 - 11 h 55 min

    Bravo stora .pratiquement en peu de mot il a tout résumé et dit! chapeau bas

    5
    8
    kaderette
    22 mars 2019 - 10 h 33 min

    Oui, c’est vaste comme un continent, multiple comme une mosaique, diversifiée comme un jardin de rois et enfin, monsieur Stora , elle vient de naitre aujourd’hui ! Elle a enfin son peuple qui la reconnait devant Dieu et les hommes. Tres belle Algerie, enviée par quelque voisins, peut etre, mais surtout admirée déjà par tout le monde ! longue vie à la nouvelle née , nous la voulons comme un + pour toute l’humanité. souhaitons tous longue vie à cette belle fée. quelle est belle cette algerie entourée et protégée à jamais de ses khawas-khawas, nous la voulons fière et rebelle! ses aieux Abdelkader, Ben mhidi, Abane, Amirouche, Ben Boulaid … rassurés, peuvent dormir tranquillement

    Salim Samai
    22 mars 2019 - 9 h 45 min

    Prof. Stora fait 2 OBSERVATIONS judicieuses.
    – Le President Bouteflika « N´est PLUS Maitre du Jeu »!
    – Unite Nationale/Consensus sur l´OBJECTIF!
    Il n´y a pas de Kurdes en DZ ou d´autres FISSURES qu´une TIERCE Partie pourrait approfondir!
    DZ a depassé la REVENDICATION du DOUAR, la Tribu et « L´Identite » á la Soudan du Sud ou maintenant les MUSULMANS de Khartoum font les BONS OFFICES!

    Allah Yarham Da El Hocine et d´autres plus INTELLIGENTS que le Regime qui, LUI AUSSI, a parfois joué la Carte « Les Kabyles! »

    ouvrier et !

    !

    5
    8
      Zahida Choutri
      22 mars 2019 - 10 h 50 min

      @Salim Samaï. 22 mars 2019 – 9 h 45 min.
      Votre Stora ne nous apprend ABSOLUMENT RIEN ! Lui, qui a été décoré du titre « docteur » Honoris Causa par l’université de tel-aviv en 2008 pour services rendus à son pays israel… « ILS » travaillent TOUS autant qu’ils sont pour leur mère patrie israel…
      Comprenez-vous au moins cela, cher monsieur ou cher …
      « compatriote ».

      59
      3
      Anonyme
      23 mars 2019 - 2 h 39 min

      Saha ya rabi, DZ a dépassé les revendications sectaires comme celle de Ben Bella en 62 : « Nahnou Arab, nahnou Arab, nahnou arab »

    Boubaghla
    22 mars 2019 - 9 h 43 min

    Il connaît tellement bien l’Algérie profonde qu’il s’est totalement aligné sur le qui tue qui, la soudanisation de l’Algérie, etc,etc.

    29
    3
    Amine
    22 mars 2019 - 3 h 07 min

    Pour dire vrai, ce mec ne m’a jamais inspiré confiance. Je sens en lui quelque chose qui sonne faux peut-être à cause de ses gênes… C’est pour cela que je me suis toujours méfié de lui.
    Je suis sûr que le TEMPS finira par me donner raison. Mais, pour l’heure, je le suis à la trace à l’ALGÉRIENNE…

    13
    11
    Argentroi
    22 mars 2019 - 1 h 25 min

    Mais il n’a jamais été maitre du jeu ! Et c’est maintenant qu’on entend parler de forces inconstitutionnelles non mandatées : celles qui contrôlent tout, répartissent la rente, nomment et dégomment, organisent les élections, dirigent sinon infiltrent les partis et associations, contrôlent la justice et tout le reste. Bouteflika n’a été qu’un pion entre leurs mains et leur allié.
    Si on ne fait pas cette constatation, il vaut mieux rester chez soi le vendredi !

    10
    4
      Anonyme
      22 mars 2019 - 7 h 17 min

      C’est les marsiens qui ont toujours tout contrôlé depuis 1962.

      35
    Anonyme
    21 mars 2019 - 23 h 52 min

    Benjamin Stora est un patriote français qui aime et défend bien son pays, qu’il préserve contre toute diminution, comme son compatriote Albert Camus. Pour lui le FL’N / ALN est un mouvement nationaliste, engagé dans une guerre de libération nationale avec des méthodes TERRORISTES !

    9
    7
    Lyes Oukane
    21 mars 2019 - 23 h 18 min

    @ Anonyme de 18h23 . Concernant la famille Stora .Je me permets de rajouter quelques détails qui a mes yeux ont une grande importance . Voici ce qu’il écrit .

     » Je suis né en 1950 à Constantine ,je suis parti d’Algérie quand j’avais douze ans . Mon grand -père était maire de Khenchela . Il connaissait très bien Ferhat Abbas . Les deux étaient amis .
    A la mort de mon grand père ,son frère est devenu à son tour maire de Khenchela . Ce dernier connaissait tous les nationalistes algériens depuis toujours . Il avait été à l’école avec des futurs héros de la guerre d’Algérie . Comme Mostefa Ben Boulaid ou Abess laghour par exemple …  » .

    C’est clair qu’avec un tel pedigree ,Benjamin Stora ne risque pas de se faire enfumer par les résistants de la 25 ème heure ,les fameux marsiens de Ghardimaou et de Oujda!

    20
    2
    Droits Humains
    21 mars 2019 - 21 h 42 min

    Je ne comprend pas vraiment ce Benjamin Stora. C’est un historien ou engagé politiquement ? Remarquez le seul historien honnête de la guerre d’Algérie, que la presse restée coloniale n’invite jamais : Olivier Lecour Grand Maison, est un réfugié politique dans son propre pays la France.
    Je ne peux que vous conseiller son chef d’oeuvre historique: Coloniser Exterminer-
    L’histoire s’écrit par les gagnants ou les ex futurs colons ???

    7
    6
    TOLGA - ZAÂTCHA
    21 mars 2019 - 21 h 20 min

    Mais, Monsieur STORA, Monsieur BOUTEFLIKA – n’a jamais été – et en aucune manière « MAÎTRE » du jeu… La preuve. Même feu Houari Boumédienne ne l’a pas été… Vous le savez, très bien pourtant, Surtout vous…..

    6
    5
    Reda
    21 mars 2019 - 20 h 58 min

    Les marcheurs » des vendredi ont largement échoué. La chienlit n’a pas réussi. Ceux qui ont fait sortir une jeunesse sous cultivée, ignare et totalement inconsciente devront rendre des compte. Une oligarchie veut remplacer une autre pour instaurer une corruption au profit de leur progéniture! Ceux qui distribuent les tracts en plein « grande poste » et les « moutons » qui les suivent aveuglément doivent savoir qu’ils sont démasqués. Au même titre que le milliardaire Ouyahia ou les pourris Sidi Said , Saâdani ,Said Sadi. Rabrab, la machine judiciaire doit impérativement s’abranler

    5
    16
      Anonyme
      22 mars 2019 - 7 h 12 min

      Après toi Reda…Kouninef !!

      52
      1
    Anonyme
    21 mars 2019 - 20 h 32 min

    JUSTE Un présidium…nous avons besoin JUSTE d’1 presidium de 3 personnalités. En se déclarant au monde entier en tant que tel, les voies du pouvoir lui seront ouvertes. Comprenez que l’ANP ne peut/veut pas soutenir la pression trop longtemps.

    1
    4
    TARZAN
    21 mars 2019 - 20 h 32 min

    le clan présidentiel ont tué bouteflika, ils l’ont sali et ridiculisé dans le monde entier! bouteflika ne mérite pas ce sort et cette fin de règne misérable! ce grand président qui a fait tant de choses intéressantes pour le pays et ramené la dignité aux algériens et a remis l’algérie à sa place de grande nation, a fait un excellent travail politique. si le monde entier observe et suit de près l’algérie c’est grace à lui. pourquoi le monde ne s’intéresse pas aux évènements en egypte, en tunisie, en syrie encore moins au maroc, mais uniquement à l’algérie? tout simplement parce que l’algérie est un très grand pays qui a une notoriété et une réputation de pays locomotive du tiers monde par nos positions justes et courageuses. on est devenu l’espoir pour le tiers monde et la crainte pour les pays capitalistes. et c’est grâce au tandem boumédienne- bouteflika dont il ne faut SURTOUT pas nier (et ce que souhaitent nos ennemis). sur le plan économique l’algérie était sur une très bonne voie vers un développement garantie avec chakib khelil qui a rempli les caisses de l’Etat (250 milliards de réserve de change) et son ouverture sur la technologie américaine qui a dérangé nos ennemis. il voulait faire sauter le joug français stérile qui nous maintien dans la pauvreté et une perpétuelle guerre civile pour se venger de leur défaite humiliante. ils ont fini par le détruire par la rumeur et le mensonge que les algériens suivistes, complexés, encore des informations françaises qui passent pour ces écervelés plus crédibles que la notre alors que wallah el adim que c’est tout le contraire. ils sont incapables de raisonner logiquement. pire encore, ils sapent notre propre pays en colportant des rumeurs, du bla bla, du vent! (hélas nos ennemis en rient sur nous, nous les « si belgacem el bourgeoisie »), et ils vont faire le même travail contre lamamra aussi. ils avaient viré khelil pour le remplacer par des incompétents qui ont fini par détruire bouteflika. bouteflika est un génie de la politique mais pas un bon économiste et il cherchait désespérément de bons économistes maitrisant les nouvelles finances internationales et visionnaires, mais les hizb frennssa faisaient tout les écarter du pouvoir. la médiocrité doit rester au pouvoir c’est le but de la france depuis 1962. et à chaque fois qu’on essaye de faire bouger les choses, on a des problèmes (assassinat de boumédienne (proche des américains contrairement aux idées reçus contrairement à ben bella un pantin de de gaulle) et éloignement de son bras droit bouteflika par des hizb frennssa). chadli allah yerahmou , est un bon président nationaliste, il aimait réellement les algériens, mais faisait trop confiance à mitterand qui l’a trahi. ensuite la decennie noire, et là il fallait tout détruire en algérie, que ce soit sur le plan culturel, économique, scientifique etc, par les assassinats ciblés de toute l’intelligentsia algérienne au nom des islamistes (mais en réalité par les trois pays ennemis france, israel, maroc). ILS VOULAIENT NOUS DETRUIRE SANS PITIE. Monsieur Zeroual a su rétablir l’autorité de l’Etat que chirac se comportait avec nos officiels comme de vulgaires bandits de grands chemins, il voulait bien les rencontrer mais en cachette (à l’ONU). la réponse de Monsieur Zeroual, fut cinglante: « la diplomatie algérienne ne rase pas les murs ». ce dernier jugeant la tâche trop difficile et complexe, bouteflika était l’homme de la situation. donc pour résumer, nous sommes contre le cinquième mandat, c’est fait, mais aussi contre la gestion du pays, opaque, par un clan (?) dont on ne sait rien, alors que bouteflika est totalement infirme. NON il faut sauver nos institutions, il faut aussi sauver la notoriété et l’estime que nous portons à notre président, mais il doit partir ….par la grande porte!

    5
    19
      Zaatar
      22 mars 2019 - 3 h 45 min

      Avec 1500 milliards de dollars engrangés en un peu moins de 20 ans, on aurait pu développer l’Afrique entière. On se retrouve après 20 ans de règne de Bouteflika au même point de départ que lors de sa venue c’est-à-dire à faire tourner la planche à billets. Ce n’est pas un conte ni une histoire pour enfants, c’est la réalité.

      7
      4
        TARZAN
        22 mars 2019 - 6 h 16 min

        comment tu peux atteindre ce chiffre avec des recettes en devise bon an mal est de 45 milliards de dollars par an, sachant que quand bouteflika est arrivé au pouvoir l’algérie avait une dette de 30 milliards de dollars? comment tu peux parler de ce chiffre alors que rien que le pain que manges (pas toi mais les algériens) nous coute 3 milliards de dollars par an? comment tu peux insulter nos institution et notre armée sachant qu’il a modernisé notre armée pour assurer notre sécurité et nous éviter le scénario syrien et libyen avec un budget annuel de 10 milliards de dollars? le nivellement par le bas et la médiocrité tu la résumes. les marocains font tout pour dénigrer celui qui va leur enlever le sahara occidental. vas y apporte nous les preuves de tes 1500 milliards de dollars, on t’attend! et je te rappelle que nous avons également 100 milliards de réserve de change quand les marocains ont lance cette rumeur des 1000 milliards de dollars; aucun économiste algérien ne l’a dit, cette rumeur est née sur internet via le makhzen. tu es un danger pour les algériens et l’algérie car tu colportes les idées du makhzen et du mossad

        5
        5
          Zaatar
          22 mars 2019 - 8 h 51 min

          On ne va pas polémiquer. La Corée du Sud a exporté pour plus de 600 milliards de dollars en 2018 rien que par le fruit du travail des coréens sous la gestion de leurs par des non Bouteflika alors que le pays était à un niveau inférieur au notre dans les années 70.

          5
          1
        Thebest
        22 mars 2019 - 9 h 00 min

        Zaatar ton commentaire est lamentable. Il ne manque que le « qui tue qui ». Tarzan a dit la vérité et en plus c’est vérifiable. Toi tu fais mieux que les marocains qui parlent de 1000 milliards de dollars, toi tu rajoutes 500 milliards. Même les USA n’ont pas autant d’argent. La France n’en parlons même pas. Tu jettes la suspicion dans l’esprit des Algeriens, vas y continue ta haine sur l’Algérie en critiquant lamamra pour exiger son départ !

        3
        4
          Zaatar
          22 mars 2019 - 10 h 59 min

          N’écoutes personne l’ami, fais tes calculs toi même sur la base du nombre moyen de barils annuels exportés depuis 1999 à un prix moyen. Rajoutés y les volumes TEP de gaz exportés sur ces vingt ans avec un prix moyen et dis nous le montant que tu trouves. C’est aussi simple que cela au lieu de traiter les autres de la façon que tu fais. Si tu ne sais pas calculer ou que tu ne connaissez les méthodes on peut t’y aider. Bon courage l’ami.

          3
          1
    Juan Carlos de La Tragenta
    21 mars 2019 - 20 h 20 min

    Benjamin Stora l homme proche du pouvoir algerien , a chaque fois qu un president Français ( Chirac hollande Sarkozy Macron) se rendait en Algerie pr un voyage officiel , il était parmi eux ds le meme avion , ensuite c est un bon historien attaché à l Algerie surtout comme la plus part des pieds noirs , il est pas l ennemi du peuple algerien et ni de l Algerie mais je n ai pas aimer la proposition qu il a fait à Macron ds une salle en lui demandant de faire un sommet d union de la méditerranée et de lâcher le pouvoir auquel il avait tjrs entretenu de bnes relations plus qu avec les démocrates algerien au passage en disant que seul l France pouvait le faire car la puissance méditerranéenne ; enfin Mr Stora notre president Bouteflika n est plus maitre du jeu depuis 6 ans si mahadenkch rbhal ! Donc Macron a fait plaisir a ce monsieur en disant qu il avait la meme pensée intellectuelle que lui mais n avait pas la meme position en tant que president Français et qui pouvait parlé n importe comment sur la situation en Algerie mais qu il y aura bien un somme organisé par la France en Juin donc ils anticipent déjà ca veut dire n importe quels présidents que nous allons choisir quoi qu il arrive la France nous lâcheras pas et invite déjà dorénavant le futur president ou pouvoir a être a ce sommets des deux rives voila comment il a nommé c est une manière de jamais lâcher l Algerie comme hier aujour dhui et demain pour cette France aux aboies ; hé non si on en veut pas nous le peuple algerien de ce sommet union de la Méditerranée , non il na pas a prendre des initiatives a notre place , il peut choisir pr ses protectorats Français ou les pays soumis à Macron ( Tunisie Maroc) mais paour l Algerie et son peuple , désolé Benjamin Stora et Macron. Ce meme pays a éclater al Lybie et mis le danger dans cette région avec ttes les menaces , ils bombardent les gens ensuite soigne les gens et se font passer pour des gens bons et civilisé et démocrates , kedal assassins !

    4
    2
    Zaatar
    21 mars 2019 - 20 h 19 min

    Bouteflika n’est peut être pas le maître du jeu, mais on constate que H’mida reste toujours le maître du temps.

    Ben
    21 mars 2019 - 19 h 08 min

    A BEN! je disais ca au sens premier, j espère une femme premier ministre ou présidente.

    2
    1
    Anonyme
    21 mars 2019 - 18 h 23 min

    J ai lu presque tous les livres de Benjamin Stora sur la guerre d Algerie.que je conseille a tout ceux qui veulent s informer de la nouvelle generation …Mr Stora est ne en Algerie a Constantine et y a passe sa jeunesse…il aime sincerement son pays natal l Algerie et en est devenu le meilleur specialiste vivant en France …Il a souvent defendu les thee Algerienne sur la guerre d Algerie.Je pense qu il est en train de vivre avec nous cette revolution de velour du peuple Algerien

    32
    10
      algérie authentique !
      21 mars 2019 - 21 h 06 min

      la révolution à slogans creux , la révolution qui nous ramenera les barbus d’ici et d’ailleurs , ceux d’arabie saoudite , des emirats et du reste du monde! l’algérie souveraine ne permettra jamais une telle chose , yaw fakou !

      4
      5
        Anonyme
        22 mars 2019 - 5 h 43 min

        Li fakou Rahou!!

    Socrate
    21 mars 2019 - 17 h 52 min

    Il faudrait qu’une opposition crédible et prête à gouverner se fasse connaitre en Algérie et à l’étranger …

    18
    7
    Anonimaoui
    21 mars 2019 - 17 h 00 min

    Ce « spécialiste » de l’Algérie, comme beaucoup de ses semblables, nous inonde de « scoops » sur le clan au pouvoir surtout après le succès du mouvement populaire du 22 Février 2019 alors que tous les Algériens savent que Bouteflika ne contrôle plus rien depuis son AVC en 2013. Un groupe occulte et anti constitutionnel a pris les rênes du pouvoir au nom de Bouteflika avec la complicité du gouvernement , de toutes les institutions et du parlement.

    20
    14
    Algérien Mokoko
    21 mars 2019 - 16 h 25 min

    Maintenant faut bien savoir qui tire les ficelles et au profit de qui

    21
    8
    D'autres vont suivre. .....
    21 mars 2019 - 14 h 31 min

    Monsieur Stora
    Il n’y a pas que le président qui n’est plus maitre du jeu.
    Tous les parties politique d’oppositions qui fricotaient avec le système dont ils faisaient parti intégrante
    Ne sont plus où , sont sur le point de ne plus être maître du jeux de leurs parti
    Et bientôt , incessamment sous peux d’autres qui tirent les ficelles en coulisses et prennent en otage le président de la République ne seront plus maîtres de leurs jeux et des biens qu’ils ont spoliés à la République algériennes.

    41
    4
    Felfel Har
    21 mars 2019 - 14 h 23 min

    Je continuerais à croire que le seul, le vrai maître du jeu politique, en dépit des déclarations de Gaïd Salah et des éditorialistes d’El-djeïch, c’est l’Armée. Elle sert de béquille à toute la smallah qui entoure le chef et qui prend des décisions en son nom. Elle est son assurance-vie. Elle veille à sa sécurité. Elle assure sa pérénité.
    Si l’armée voulait vraiment faire oeuvre utile dans la préservation de la paix et de la stabilité du pays ainsi que dans la satisfaction des doléances du peuple, un seul geste, une seule décision suffirait: RETIRER LA BÉQUILLE et tout le systême Bouteflika s’écroulerait d’un coup.
    Le pays et la nation seraient sauvés, épargnés d’un tsunami que seuls les aveugles, les entêtés et les autistes ne veulent pas voir. Certains disent que les autruches ont plus de jugeote que les humains, elles savent reconnaître les vrais dangers qui les menacent.

    61
    13
      Anonyme
      21 mars 2019 - 15 h 17 min

      J aimerai avoir vos avis sur ce Mr Rahmani Lyes ,du Front des forces vives ,qui intervient sur You Tube et qui demande à l armée d intervenir dans les plus brefs délais et de prendre en charge la transition pour la naissance de la deuxième république ?
      Est ce que cette proposition n est pas dangereuse et ne va pas t elle reproduire les scénarios de depuis l indépendance ?
      Si le peuple s est soulevé ce n est pas pour se faire une fois de plus gérer par des militaires ?
      J ai peur que le scénario à la Sissi prenne le dessus!!!!
      AP publier moi SVP

      27
      8
        Anonyme
        21 mars 2019 - 16 h 40 min

        Notre armee est une armee republicaine et disciplinee…Si elle doit bouger ce sera pour proteger le peuple Algerien et eviter le chaos…c est a peu pres comme en Tunisie au debut de leur revolution…ou seul la police de Ben Ali a tire sur les manifestants….la seule voie c est la demission de Bouteflika pour passer l interim au president du parlement et dans les 90 jours il faut organiser les elections presidentielles… conformement a la constitution algerienne…Le role de notre armee sera celui de securiser le bon deroulement des elections.

        19
        9
          Juan Carlos de La Tragenta
          21 mars 2019 - 22 h 56 min

          Anonyme Felfel Har deux en un puisque je n en déduis puisque tu a omis de dire que l armée doit retourner ds ses casernes je suis d accord avec toi tt en restant la garante de sa souveraineté et de sa sécurité sa stabilité au pays elle a se rôle dans la constitution aussi ; moi aussi ca m arrive de taper en anonyme parfois bref hé non c le pire celui du conseil de la nation ou du Senat Abdelkader Ben Salah à mettre dans la meme équipe avec un poste tres haut et cet homme ne ma jamais aspiré confiance comme tte son équipe; à dégager le plus rapidement possible idem en plus il adore la France et son president Macron avec l ambassadeur algerien à Paris faut pas l oublier celui la aussi je préfère encore la transition ANP de 3 mois à sa place a lui qui serai capable de donner l Algerie a la France , a juger bientôt aussi mais comme la situation exige ce processus il devra l accompagner par respect de celle ci car c est la seule solution le respect de la constitution algerienne pour ouvrir à de nvelles élections démocratiques et transparentes . Mais à surveiller de tres prêt aussi cet homme par l ANP comme tout ceux qui sont capable de préparé quoi que ce soit ctre l Algerie meme si ils ont appartenu hier a Bouteflika ; le peuple et l ANP pour toujours pas seulement qd ca va pas mais doit rester dans son rôle sauf en cas de crise comme en ce moment elle sera surement la solution avec le peuple dans ce conflit qui nous oppose a ce pouvoir illégitime qui veut prendre els rennes de nouveau sans consentement du peuple algerien . Regarde la France , un aveu d echec pour Macron et son gouvernement , ls en appellent à l armée pour le maintien de l ordre alors qu ils ne savent pas faire ont des Famas pour tuer armes létales pour protéger ctre le terrorisme et les biens des Français ou un ennemi , apparement ils auront pas a le faire mais juste encadreé les bâtiments ect et laisser faire les forces de l ordre la policeet gendarmerie mais cest une mauvaise manœuvre pour les militaires Français bcps sont opposés , Macron et son équipe sont novice et amateur et incompétents à se demander si cst pas voulu pour faire tt ses politiques liberticides c est un dictateur en puissance et je pense qu il va pas finir son mandat en France connaissant les patriotes Français et le peuple Français , en deux ans de pouvoir on a jamais vu ca en France , Attention Danger! L armée n est pas faite pour faire du maintien de l ordre. La France n est pas un bon modèle en ce moment avec Macron et ce qu il se passe ds ce pays . l Algerie l ANP et les forces de sécurités sont la Nation algerienne donc représente son peuple et sa constitution. j aime bien te lire Felfel Har et souvent en accord avec toi. bne continuation

        Felfel Har
        21 mars 2019 - 18 h 05 min

        Un détail, certes important, mais que j’ai omis de citer est que l’armée doit retourner dans ses casernes, une fois le processus démocratique amorçé. Il n’est pas question pour moi de suggérer que l’armée doit s’immiscer dans la politique ou s’éterniser au pouvoir. Le coup d’État permanent de1962 doit cesser et le pouvoir doit revenir aux civils.
        Salutations!

        17
        3
        Bench
        21 mars 2019 - 20 h 40 min

        Rahmani est un militaire qui ressent (par réflexe) l’angoisse et la pression que subit l’ANP. Avant de dire que l’ANP doit prendre ses responsabilités, il a été chargé (implicitement) d’exprimer le souhait des militaires, à savoir leur disponibilité à passer les clés du pouvoir à un représentant du peuple: 1 présidium de personnalités. Ce présidium a juste besoin de déclarer au reste du monde qu’il est le délégué du peuple et sa mission d’assurer la transition. Comme personne ne veut s’avancer…

        2
        1
        Laissons l'armée tranquille.
        21 mars 2019 - 21 h 11 min

        @ : Anonyme
        21 mars 2019 – 15 h 17 min
        Notre armée ne doit en aucun cas laissée mes frontières sans aucune surveillance.
        C’est bien trop dangereux.
        Si l’armée se deploie dans les villes pour du maintient de l’ordre elle sera obligé de puisée dans ces effectifs au détriment de la surveillance des frontières.
        Je te laisse deviner les scénarios catastrophe qu’il pourrait se produire.
        Tu auras tous lesterroristes takfiristes et les services d’espionnage CIA et autres appellations qui entreront chez nous.
        Tu rajoutent les ennemis de l’ouest pour faire du gros
        sabotages chez nous.
        Sans oublier les millions d’africains qui veut rejoindre
        l’europe .
        Et j’en passe et mes meilleures.
        Nous perdrions tout absolument tout.
        Ils nous resterait que nos yeux pour pleurer.
        Non non et non.
        L’armée doit d’abord rester H.25 concentrer sur les tâches qui lui incombe.
        La sécurité nationale d’abord et avant tout.
        Les policiers les gendarmes sont nombreux peuvent être sous le commandement de l’armée.
        Et les services de l’ordre basics exécuteraient les ordres de l’armée Gaïd Salah.
        Jusque une nouvelle élection désigne le nouveau président choisi par le peuple.
        WALLAH WALLAH WALLAH que nous devons pas faire n’importe quoi.
        Le pays ne doit JAMAIS cessé d’être gérer .
        Tout doit fonctionner comme ci le pays va bien.
        Rien ne doit empêchés à la gestion du pays.
        Ce serait mortel pour tous.
        Ta question est opportune merci de l’avoir posé.

        2
        1
          Juan Carlos de La Tragenta
          22 mars 2019 - 3 h 56 min

          Heureusement que t es pas officier ou fin stratège de l ANP , on serait mal barré , un sache que la gendarmerie est un corps militaire et appartient au MDN et non au ministère de l intérieur , ensuite tu as oubliés je crois les 500 000 réservistes de l ANP qu on pourrait demain mettre en services au cas ou ( Abdelkader secteur), ensuite je sais pas si tu aurais remarqué ainsi que les autres que les camions de gendarmerie mobile vert et blanc ont été exclu des manifs et reste tjrs en recul ils ne sont meme pas visible au cas ou ( Abdelkader secteur) eux c est du rajouts et ils plaisantent pas c comme des crs mais gendarmes mobiles et militaire avant tout et travaillent en complément des CRS qd ceux ci sont dépassé sans comptés ttes les forces de sécurités urbaines ds le pays , la police te la gendarmerie en Algerie est capable à elle seule de contenir ou de canaliser un groupes de personnes mal intentionnés et détruisant tt a leurs passages ils les trouveront face a eux , il y a ce qu il faut pour répondre à ttes tentatives de déstabilisations et je les trve meme professionnel les décideurs et organisateurs de ses forces algériennes franchement bravo mais ca m a jamais étonné l Algerie au niveau sécuritaire on raconte pas des c…. au monde entier qd on parle de notre doctrine de nos forces et de la lutte anti terroristes et meme Interpol on est bon idem pour le peuple on fait qu’ un et tkt pas par nos force si car ils savent tres bien ce qu ils font c est leur job 24/24h 7/7 jrs et depuis tres lgtps de lutter ctre ttes atteintes ou menaces internes ou externes nous visant maintenant et merci a eux qui risquent leurs vies a chaques moments pour cette stabilité , je ne t ai pas parlé des policiers et gendarmes en civil et des services de renseignements qui ont justement cette lourde taches et les premiers sans le renseignement et l information tu fais rien c est primordial . Le renseignement militaire les dépasse tous à l intérieur comme a extérieur car c est sa mission première de défendre l Algerie et écoute bien dans tt le territoire nationale air être et mer et pas seulement les frontieres .

    Anonyme
    21 mars 2019 - 14 h 06 min

    Finalement Bouteflika est la victime de son entourage predateur avec sa complicite du moins avant son AVC,

    20
    15
    A2A
    21 mars 2019 - 14 h 02 min

    ILS (EUX) tentent de se racheter une virginité pour six soldis (comme disait mon grand-père paix à son âme) !!EUX!! fossoyeurs de notre HISTOIRE !!EUX la RUINE de NOS RÊVES et celle de nos enfants !! d’EUX nous n’en ferons RIEN!! les 42 millions d’algériens LEURS ont signifié LA FIN la LEUR et celle de LEURS ACCOINTANCES parisiennes émiraties et autres…!! KHLASS BARAKET!! QU’ILS prenent date le 22 février 2019 baisse de rideau de 57 ans de GABEGIE de mensonges et mise en scène désastreuse, pathétique!! EUX qui avaient fait de nos territoires une prison à ciel ouvert!! EUX qui croyaient que nous étions des chiens qu’ils fallait affamer pour vous suivre!! EUX qui avaient enterrés nos authentiques MOUDJAHIDS vivants!! EUX qui avaient ressuscité LEURS ZOMBIS pour nous faire avaler des couleuvres et légitimer LEUR main mise sur nos consciences!! EUX qui avaient substitué la libre expression par le CADENAS et la CHKARA et réduit au silence LA LIBRE 3IBARA!! EUX qui avaient vu dans la planche à billets un mirage salutaire comme LEURS prédécesseurs celui du céleste LASER!!EUX qui SINGEAIENT des manipulations fabriquées outre-mer pour semez la haine dans nos territoires!! EUX!! AVAIENT-ILS enfin pris FAITS et ACTES que NOUS !!NOUS SOMMES UN et INDIVISIBLES!! NA3AM!! OUI!! YES!! CLARO!! INDIVISIBLES!! à EUX l’HEURE a sonné et L’URNE sera DÉSORMAIS l’unique mode D’EXPRESSION pour tous CEUX qui ASPIRENT au bonheur des RÉSIDENTS PERMANENTS de CE PAYS!!
    Wassalem

    29
    39
      A2A
      21 mars 2019 - 15 h 16 min

      EUX qui croyaient que nous étions des chiens qu’ils fallait affamer pour LEURS suivre

      12
      54
    Sidani
    21 mars 2019 - 13 h 48 min

    Je remercie votre journal Algérie patriotique de cet article sur les déclarations de Benjamin Stora en particulier sur  » Algérie un immense pays 5 fois plus que la France, une mosaïque des pays additionnés, et par cette manifestation ,c’est que tout converge pour faire sens à la nation « ! Je vous le dis, il y a un certain nombre de Francais( et sincères ) qui croient à cette Algérie arabe d’avenir et que l’Europe méditerranéenne la soutienne courageusement …un jour .

    14
    74
      BEN
      21 mars 2019 - 15 h 00 min

      A CETTE ALGÉRIE ALGÉRIENNE

      51
      4
      Anonyme
      21 mars 2019 - 15 h 23 min

      Elle n est pas arabe elle est amazigh….elle a été colonisé par les arabes…sinon on peut dire qu elle est française puisque elle a été colonisé par les français !!!
      Arrêtez de dire qu on n est arabe,même Benjamin Stora fait cette erreur.
      On ne ressemble en rien aux arabes,ni histoire,ni culture,ni langage,ni géographiquement….
      Un jour doit on sortir aussi pour revendiquer notre seule identité l algerianite?

      84
      21
    Anonyme
    21 mars 2019 - 13 h 07 min

    Benjamin Stora ne fait que confirmer la grande amitié qu’il nourrit depuis de nombreuses années à l’endroit du Peuple algérien et de sa Révolution. Il appuie par ses interventions récentes le mouvement des citoyens algériens, notamment les jeunes, vers une véritable démocratie véritable et participative par le biais d’une démarche des plus pacifiques visant la mise en place d’une transition sereine loin de toutes tentatives de récupération d’où qu’elles viennent.
    Vifs remerciements à cet Homme de grande valeur et de convictions.
    Mokrane Djouadi

    48
    5
    Anonyme
    21 mars 2019 - 13 h 02 min

    YA BELLE LURETTE QU’IL N AI PLUS MAÎTRE DU JEUX.LES RAPACES QUI GRAVITE AUTOUR DU CERCLE POUR MAINTENIR LEUR PRIVILÈGE. LE PEUPLE ON A RAS LE BOL DE VOTRE DICTATURE.DEHORS.

    32
    2
    Ben
    21 mars 2019 - 12 h 58 min

    Pourquoi pas une femme au pouvoir?

    47
    19
      dalGri
      21 mars 2019 - 13 h 30 min

      il suffit de proposer des candidates

      24
      8
      BEN
      21 mars 2019 - 15 h 04 min

      MOI un autre BEN TE DIS OUI POURQUOI PAS UNE FEMME AU POUVOIR

      12
      7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.