La décision que Macron s’apprête à prendre et qui effraie les Français

armée Macron
Emmanuel Macron. D. R.

Par Kamel M. – Le président français n’exclut pas de recourir à l’armée pour réprimer les manifestations des samedis qui se soldent par des saccages et des pillages. Cette éventualité effraie la classe politique française qui y voit un «manque d’expérience» et un signe de panique chez Emmanuel Macron. «L’armée n’est pas formée pour gérer les émeutes mais pour faire la guerre, et il risque d’y avoir des morts», a mis en garde un leader politique de droite.

Les graves débordements qui se sont produits samedi dernier ont poussé le président français à démettre des responsables de la police française mais l’opposition exige le limogeage du ministre de l’Intérieur accusé d’avoir fait preuve d’incompétence grave.

Le recours à l’armée est prévu dans un Mémento sur la défense militaire terrestre dont Algeriepatriotique a déjà fait état dans un précédent article. En vigueur depuis 1992, le document définit les prérogatives et la participation des armées aux missions de défense civile. Celles-ci se résument dans les missions de secours et de sécurité générale mais peuvent être élargies à la gestion des situations de crise internes, telles que les états d’exception (état d’urgence, état de siège, etc.) et aux cas de «menaces» qui nécessitent l’intervention de l’armée.

Le document énumère les formes de menaces «auxquelles la France pourrait avoir à faire face sur le territoire national». En tête figurent «des désordres graves sur le territoire national sans intervention extérieure, mettant en cause la continuité de l’action gouvernementale, la vie économique de la nation ou la sûreté et la liberté d’action des forces armées».

Des sources au fait des règlements de l’armée française avaient souligné que ce dernier cas de figure concerne directement les banlieues et les quartiers dits difficiles où la police est souvent «bannie». Le Mémento stipule que la menace ne se limite pas au terrorisme et que le gouvernement peut décréter l’état d’urgence, en application d’une loi de 1955. «L’état d’urgence, lit-on dans le Mémento, peut être déclaré sur tout ou partie du territoire soit en cas de péril imminent résultant d’atteintes graves à l’ordre public, soit en cas d’événements présentant le caractère de calamité publique». Les événements de samedi dernier entrent dans ce cadre, estime-t-on dans l’entourage de Macron.

K. M.

 

Comment (22)

    Anonyme
    22 mars 2019 - 8 h 39 min

    Macron n’a pas toute sa tête. C’est évident.

    3
    1
    Anonyme Utile
    21 mars 2019 - 23 h 57 min

    @ Lahouaria 21 mars 2019 – 10 h 01 min

    Celui qui ose s’attaquer au PEUPLE ALGÉRIEN n’est pas encore né. Il le paiera très très cher et verra son propre pays gravement détruit. Mais il y aura la 3ème guerre mondiale thermonucléaire tout de suite après, qui impliquera les puissances nucléaires mondiales, qui détruira la planète et que personne ne souhaite.

    Ceci étant rappelé, pour remettre les choses dans leur contexte et les pendules à l’heure de cette Troll et ses maîtres.

    La France officielle n’est qu’une exécutante d’israël, qui la gouverne et qui choisit ses chefs d’état depuis Mr Pompidou à ce jour et pour toujours, preuve à l’appui. Les Français eux-mêmes le reconnaissent.

    La source de tous les complots, c’est israël qui ordonne à ses exécutants, comme la France officielle, notamment, d’exécuter ses ordres, comme le prouve la réalité.

    LE PEUPLE ALGÉRIEN EST IMMUNISÉ CONTRE CES COMPLOTS SIONISTES, d’où qu’ils viennent et il l’a prouvé.

    Je suis convaincu que cette « internaute » est une sioniste doublée d’une Troll ou mouche (Fly) électronique qui agit sur ordre de nos pires ennemis, dans nos forum, pour semer la fitna, faire diversion et influencer négativement notre HIRAK national, mais EN VAIN.

    Ni elle ni personne d’autre ne pourra nous diviser ou nous dévier de notre objectif qui est de faire dégager le système corrompu à la tête de l’état pour rendre le pouvoir à sa source, à savoir LE PEUPLE ALGÉRIEN, qui choisira SEUL et SOUVERAINEMENT ses représentants, à commencer par le président de la république, qui doit être propre, très compétent et avoir un véritable projet de société et d’avenir.

    LES MANIFESTATIONS DU PEUPLE ALGÉRIEN ont déstabilisé le pouvoir corrompu et traître des Bouteflika, et les pays occidentaux dont la France officielle, qui est dans une panique indescriptible, comme le prouve la réalité.

    Aucune puissance au monde ne pourra influencer LE PEUPLE ALGÉRIEN, d’une manière ou d’une autre et il l’a prouvé.

    Depuis un moment j’observe ce que dit cette « internaute » aux ordres de nos pires ennemis de toujours.
    J’appelle mes compatriotes à n’accorder aucun crédit à cette vipère de malheur qui se permet de se prénommer Lahouaria, et qui tente de rentrer dans la peau d’une « Algérienne », alors, qu’elle ne l’est pas.

    On dit LHOUARIA et non LAHOUARIA, pour te prouver encore une fois, que tu n’es pas une Algérienne.

    5
    3
    Anonyme
    21 mars 2019 - 21 h 44 min

    Macron fait une erreur en impliquant l’armee pour proteger les edifices publics et autres batiments sensibles. Supposons qu’un des manifestants, les mals intentionnés je précise, s’en prennent à un de ces batiments, quels seront les moyens d’interventions ou de défenses? Le flamas, le corps à corps? Sont ils formés? Es ce un corps spécial de l’armee?
    Le paranoiaque qui parle d’intervention de l’armmee francaise en france… Vous devez arreter de fantasmer! La France fait partie du concert des nations démocratiques. Elle n’est pas parfaite, certe, mais quand même. L’Algérie et la France seront des partenaires forts si l’Algerie va au bout de son processus de liberation.
    Si le pouvoir tiens encore au bled, c’est parce que l’armee n’a pas encore décidée ou plutôt précisée ses intentions. Et je crois bien que les généraux ont contribué au pillage du pays. Ils vont pas pouvoir rendre les clés si il y a des preuves. Mais si les officiers décident de ne pas répondre aux ordres, alors oui, le peuple algérien pourra être libéré. La clé, se sont les officiers et la bases des militaires, ceux qui ont de la famille dans les manifestations, des amis. Les oligarques, le pouvoir et les généraux attendent dans la crainte, c’est clair la date de la fin de mandat du pseudoprésident pour voir la réaction de la population. Seulement à ce moment, on saura. Et tout dependra si le peuple rentre en conflit direct, et l’appui des chancelleries europeenne et meme du malade de la maison blanche peseront dans la balance.

    4
    2
    Jazayria
    21 mars 2019 - 20 h 51 min

    Macron a été élu pour un agenda bien précis. Il est en train de finaliser ce que ses prédécesseurs ont commencé. A savoir, faire régner le chaos et l’etat d’urgence aussi bien en France qu’en Lybie, Syrie et à d’autres endroits stratégiques. Il n’est pas là pour solutionner les problèmes de chômage et d’immigration mais pour créer un terrain favorable pour un affrontement entre communautés. C’est également ce que veulent les BHL, Zemmour et cie qui répètent inlassablement leur théorie du choc des civilisations, On en a eu la preuve récemment en Nouvelle Zélande et ce n’est que le début.
    Aujourd’hui on utilise l’armée pour les GJ, demain ce sera contre les jeunes de banlieue, les musulmans. De mauvais jours se présagent en France et dans le monde… Allah istor bark !

    6
    1
    Anonyme
    21 mars 2019 - 18 h 57 min

    C est leur affaire cela ne me regarde pas.

    9
    3
    Socrate
    21 mars 2019 - 17 h 55 min

    Les Gilets jaunes qui incendient et saccagent ne sont pas des manifestants mais des gens qui veulent effrayer et terroriser la population afin de renverser le pouvoir démocratiquement élu. Ce sont donc des terroristes qui doivent être « traités » comme tels. L’envoi de l’armée est pleinement justifié car, à un moment, la FORCE de la loi doit se faire connaitre.

    5
    21
      Anonyme Utile
      22 mars 2019 - 7 h 44 min

      Tu n’as rien à faire sur ce forum. on sait très pour qui tu roules. Ce que tu penses ou tu ne penses pas, ne nous interesse pas.

      5
      2
      Kassaman
      22 mars 2019 - 22 h 48 min

      Quelle propagande pour ton régime de paris!, les casseurs sont des baltagias du pouvoir de l’élysée, autrement connu sous le nom de black blocks.
      Tout ça pour dénigrer le mouvement légitime des gilets jaunes.

      Kenza
      23 mars 2019 - 6 h 02 min

      Le peuple algérien soutien le peuple français et tous les peuples qui se battent pour leur liberté, la justice, leurs droits et leur dignité.
      SOUTIEN TOTAL AU MOUVEMENT DES GJ !

    Monsieur X
    21 mars 2019 - 16 h 41 min

    Quand je lis certains commentaires la susceptibilité est patente dès lors que l’on aborde le problème algérien : immédiatement le mot immixtion résonne.
    Le sujet que vous abordez ici est purement franco-français, dois-je vous le rappeler.
    Le droit de manifester est constitutionnel en France, mais pas celui de casser!
    Les militaires n’interviennent pas en qualité de force de l’ordre mais en gardien des immeubles de l’état. Ce qui décharge les policiers de ces missions statiques pour se consacrer à leur métier : l’ordre et la paix civile.
    Quant à se débarrasser du Président MACRON seules des élections démocratiques seront le juge dès lors que la fin de son mandat arrive à terme.

    8
    19
      Felfel Har
      21 mars 2019 - 19 h 24 min

      @Monsieur X
      Je sens comme de la susceptibilité dans votre propos. Est-ce à dire que la France a le droit de s’immiscer dans les affaires des autres pays (Libye, Syrie, Vénézuéla, Mali etc…) mais que personne n’a le droit de le faire dans les affaires franco-françaises? Je vous signale, par ailleurs, que les Algériens ne cherchent pas à influencer les décisions du gouvernement français, à les faire pencher d’un côté ou d’un autre; cependant ils sont libres d’exprimer leur point de vue, que ça plaise ou non! C’est ça la liberté d’expression!
      Sans rancune et salutations!

      8
      3
      Anonyme
      22 mars 2019 - 0 h 16 min

      «  » » »Quant à se débarrasser du Président MACRON seules des élections démocratiques seront le juge » » »…..
      Pourtant Macron ne pense pas ainsi quand il s’agit de Maduro

      11
      1
    Kahina-DZ
    21 mars 2019 - 14 h 58 min

    Tout le monde s’ingère dans les affaires de tout le monde !

    NON à l’intervention de l’armée contre les gilets jaunes !!
    Respectez le droit à la manifestation du peuple français !!
    Respectez la liberté d’expression du peuple français !!
    Il est impératif de respecter les droits des Hommes en Jaunes !!

    30
    6
    Anonyme
    21 mars 2019 - 14 h 19 min

    Même Charles de Gaulle a toujours refuser d’envoyer l’armée en mai 1968 alors que la situation était pire.

    16
    1
      Lyes Oukane
      22 mars 2019 - 0 h 12 min

      @ Anonyme de 14h19 . En 68 ,Charles de Gaulle s’est sauvé à Baden Baden (RFA ) auprès du sinistre Général Massu alors commandant des forces françaises en Allemagne . Pourquoi cette fuite du 29 mai 1968 ? il avait peur d’un coup d’Etat de l’armée. Il ne risquait donc pas de demander à la grande muette de lui venir en aide .C’est ce que rapporte les personnages politiques de l’époque et les historiens aujourd’hui .

      De Gaulle n’a pas sorti l’armée contre les manifestants de mai 68 mais le couvre feu sur son ordre à tout le territoire français pendant la guerre d’Algérie lui était bien réel …

      De Gaulle ,on lui prête bien des qualités pourtant son conseiller personnel c’était un certain Jacques Foccart . Le créateur tout puissant de la  » France à fric  » . Le Manitou de la cambriole continentale !

      3
      1
    Felfel Har
    21 mars 2019 - 13 h 25 min

    Macron s’apprêterait donc à jouer l’armée contre le peuple. Quelle ironie du sort! Même Maduro, mis à mal par les impérialistes US qui instrumentent leur valet Guaido, ne l’a pas fait. Et pourtant Jupiter n’arrête pas de le traiter de dictateur. Quel retournement de situation! Macron se comporte en Caudillo et , en même temps (sa formule préférée), plaide pour un respect des principes démocratiques.
    Comme chez nous, le peuple français devrait lancer au plus vite une campagne pour le destituer. Sinon, nous appellerions la communauté internationale pour constituer une large coalition sous l’égide de l’ONU en vue de se porter au secours du peuple français maltraité, spolié. N’est-ce pas cette même rhétorique que lui et Sarko-Facho ont développée pour justifier leur guerre en Libye et en Syrie?
    Juste pour rire!

    28
    2
    Abou desoufle
    21 mars 2019 - 13 h 00 min

    L`Algérie et son peuple dans son ensemble appuyé par l`onalait de draa benkheda condamnent l`intervention de l`armée dans le conflit des gilets jaune. Autant le faire puisque c`est permis de s`ingérer dans les affaires des autres pays.

    31
    2
    En fait, on nous suggère...
    21 mars 2019 - 11 h 55 min

    …Que si Macron le fait, pourquoi l’Algérie ne le ferait-elle pas si c’est nécessaire ? Les gros intérêts et les grands esprits se rencontrent !

    9
    25
    Anonyme
    21 mars 2019 - 10 h 10 min

    La France glisse vers l inconnu …Macron n en est pas conscient…les lobbys le poussent vers l irreparable…. car la strategie du chaos mondial a ete bien etudie pour paralyser les peuples et les gouvernements pour les occuper et laisse l initiative et le terrain libre a ceux qui veulent imposer des changements et des accords geostrategiques tres importants surtout au moyen orient….Le chaos mondial voulu et organise est la piece maitresse pour faire aboutir ces plans et accords geostrategiques surtout USA /Israel au proche orient,dont le deal du siecle qui prevoit un echange de territoires entre la Jordanie la Saoudie l Egypte et Israel pour eliminer de la table des negociations l essentiel qui est la Palestine…Yared Kushner,..Benyamin Netanyahou,..le prince heritier Saoudien Mohammed Ben Salman ,le roi de Jordanie Abdallah et le president Egyptien Essissi sont d accord sur ce deal du siecle….meme le president Palestinien serait de la partie.Tout est en train de s activer et a etre diffuse ..Tous les peuples arabes et musulmans n accepteront certainement pas ce deal et le rejetteront…Seule l’initiative de paix de la Ligue des Etats arabes de Beyrouth (mars …2002) reste la seule possibilite de reglement du conflit au proche orient…Tous ces Etats designes veulent imposer ce deal du siecle dont Israel sera le principal et l unique beneficiaire….retenez cela

    26
    5
    Lahouaria
    21 mars 2019 - 10 h 01 min

    La maison de mes parents est près d’une Base Militaire Francazal, l’armée commence son entrainement, soit pour intervenir sur le territoire des Gilets Jaunes, soit pour squatter le territoire national algérien: squatter l’Algérie comme en 1830. Méfiez-vous… Donc pour ne pas créer des embrouilles dans les manifestations gigantesques qui peuvent attirer l’intervention de l’OTAN.

    5
    44
      Lyes Oukane
      21 mars 2019 - 12 h 15 min

      @ Lahouaria .10h01. Bonjour , je comprends ton appréhension mais je crois fermement que tu te trompes .Macron sort ses militaires pour éradiquer le mouvement Gilet Jaune. Nous avons connus ça aussi chez nous ,malheureusement .
      Le président français n’a nullement l’intention d’envahir l’Algérie . Il sait qu’avec un plan pareil ,il se tirerait une balle dans la tête parce que 10% de sa population qui se liguerait contre lui ,ça fait des dégâts .
      Les bi – nationaux ou les algériens de France ne manifestent pas avec les gilets jaunes ou y sont peu présents . Beaucoup de personnes ont demandé à ce qu’on les rejoigne mais en vain . Pourquoi est-ce ainsi ?
      Un jeune étudiant tunisien m’avait répondu  » quand il fallait soutenir notre révolution ,la France officielle n’a pas trouvé mieux que de nous proposer de l’aide matériel en matraque et autres gaz … Je serais avec mes frères Algériens s’ils nous agressent …  » .

      Pour l’anecdote . Durant la dernière coupe du monde de foot en France ( 1998 ).Je me souviens d’un accrochage entre des hooligans britanniques et un groupe de supporters tunisiens à Marseille . Les British ne savaient pas ( trop alcoolisés ! ? )où ils mettaient les pieds . Les Tunisiens en petit nombre reculèrent , soudain une marée de fous furieux brandissant notre emblème national dévala sur les hooligans … résultat 60 anglais blessés dont deux morts .
      Non macron ne veut envahir personne ,il veut mettre au pas les Français . Pas plus .

      21
      1
    Kenza
    21 mars 2019 - 9 h 49 min

    La seule solution pour le peuple français pour se débarrasser de ce Macron au service de l’oligarchie financière sioniste et qui est entrain, petit à petit, de détruire la nation française, c’est de faire comme le peuple algérien qui massivement et PACIFIQUEMENT est descendu dans la rue pour faire dégager les traîtres qui le gouverne.

    SOUTIEN AUX GILETS JAUNES !

    36
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.