Google intègre la langue tamazight dans son moteur de traduction automatique

Sundar Google Translate
Sundar Pichai, directeur général de Google. D. R.

Par Lina S. – Le moteur de recherches américain Google a intégré la langue tamazight dans son traducteur automatique Google Translate. C’est grâce à l’association Larando que Google a répondu positivement à la demande exprimée dans une pétition lancée sur Internet.

Karim Akachar, qui est à l’origine de l’initiative, a indiqué à Algeriepatriotique que l’association Larando a contacté Google il y a peu de temps et a trouvé un écho positif à son appel. «Google vient juste de lancer tamazight comme langue dans la communauté de traduction pour Google Translate», souligne l’association, qui explique que la seconde étape consiste à «partager à grande échelle cette publication car Google Translate a besoin de personnes qui lisent et écrivent tamazight». «Il suffira de rejoindre Google Translate Community pour pouvoir apprendre au logiciel comment traduire tamazight», souligne Larando.

Pour le moment, la communauté n’accepte que des traductions de l’anglais vers tamazight et vice-versa, en attendant l’introduction de la traduction du et vers le français, apprend-on.

Dans la pétition postée sur Avaaz, les signataires soulignaient que «l’Afrique du Nord est porteuse d’une langue et d’une culture qui ont traversé des siècles et ont tant enrichi la civilisation humaine», ajoutant que tamazight «est parlée par plus de 60 millions de personnes, dans toute l’Afrique du Nord et dans la zone saharo-sahélienne mais, aussi, en France et même au Canada».

«Longtemps reléguée au rang de folklore, la culture amazighe (berbère) se voit offrir aujourd’hui l’opportunité de progresser davantage dans sa pleine reconnaissance dans le monde numérique», lit-on dans la pétition qui précise que Facebook avait intégré tamazight «afin de répondre aux sollicitations de la communauté berbérophone dans le monde», emboîtant ainsi le pas à Microsoft qui a déjà adopté la langue amazighe pour Windows 8.

L. S.

Comment (40)

    Algerian
    22 mars 2019 - 15 h 28 min

    Le ch’ti sera langue officielle en France et sera traduit sur google d après Jacques Benêt.

    8
    15
      Bouzorane
      22 mars 2019 - 16 h 45 min

      Cher compatriote, tu peux continuer dans le déni autant que tu veux, tes ancêtres parlaient tamazight et tes descendants parleront tamazight.
      C’est le sens de l’histoire !

      15
      6
      Logan Young
      28 mars 2019 - 10 h 00 min

      Ce ce qui est intéressant c’est qu’il commencent par l’anglais et le français. Et prochainement le hébreu. Ce qui les rends inacceptables aux yeux des 90%d’arabophones. Toujours ce réflexe de harkis, pour la France et contre leur compatriotes.

    belaid
    22 mars 2019 - 12 h 52 min

    parlait toutes les langues c’est comprendre tous les peuples du monde entier?

    3
    1
    Quand la colonie est au nom d'allah
    22 mars 2019 - 10 h 06 min

    Le règime algérien a fait de tout, pour bloquer cette initiative il a fait intervenir meme les monarchies du golfe auprès de la multinationale. Colons arabislamiques

    13
    16
    ZORO
    22 mars 2019 - 9 h 42 min

    De quel tamazight parlez vous , celui du maroc qui est lu dans leurs journaux télevises a cote de tarifit et tachalhit ou d un autre tamazight supposé algerien qui ne verra jamais le jour ni en caratere arabe ,tifinagh ou latin;
    SIGNEZORO….Z….

    18
    25
      chaoui
      22 mars 2019 - 13 h 30 min

      Actellement il y a plusieurs tamazight géo-linguistiques. C’est dans la nature des choses, car les langues évoluent en fonction des réalités locales. Demain, il faudra que les linguistes berbérophones remontent au proto-tamazight, la langue mère. En linguistique, ils y a des règles phonologiques et morphosyntaxiques claires qui nous permettront de retrouver l' »ancêtre » d’un lexème et ses variantes. Ainsi, en tachawit, je dis « adhatcha » et un Kabyle dit « azaka » pour signifier demain. On pêut affirmer que le lexème originel est « azaka », car (dh) ne donne jamais (z) et (tch) ne donne jamais (k), bien au contraire … Tous les « parlers » berbères seront un jour étudiés et rapprochés. C’est une question de temps.

      19
      4
    Yiwen
    22 mars 2019 - 1 h 40 min

    Azul. Tout d’abord, que cette association ait fait une pétition pour faire rentrer Tamazight dans Google translate est une bonne chose. Mais penser que Google fonctionne avec des pétitions , On se trompe enormement . La preuve, la pétition demande à atteindre 50 000 voix. Elle n’a atteint que 36 561 a l’heure actuelle.
    GOOGLE TRANSLATE N’A PAS ACCEPTE D’INTRODUIRE TAMAZIGHT GRACE A CETTE PETITION.
    En réalité, un groupe de militants du Canada y a travaillé depuis plus de 2 ans avec Google en leur fournissant tous les documents nécessaires. Plusieurs échanges par emails, vidéoconférences…ont eu lieu. Le dernier email de Google acceptant d’ouvrir la plateforme d’échange pour introduire tamazight dans Google Translate a eu lieu lundi passé le .18 mars 2019 et est en possession du responsable de ce groupe, en même temps que tous les emails échangés à ce sujet. De plus, il reste beaucoup à faire pour rendre effectif Tamazight dans le traducteur de Google.

    15
    2
    anonyme
    22 mars 2019 - 0 h 13 min

    AP est devenu maitre en la matière pour la promotion de ce dialecte
    Vous allez nous pondre quoi pour la prochaine fois?

    11
    28
    KHAOUA KHAOUA
    21 mars 2019 - 16 h 23 min

    Oui à la réappropriation de notre liberté, de nos langues et cultures dans une Algérie plurielle et fraternelle.

    35
    9
    firmus
    21 mars 2019 - 15 h 24 min

    C’ est une excellente nouvelle. Enfin.

    32
    8
    Bamar
    21 mars 2019 - 14 h 03 min

    Une reconnaissance tout a fait logique dont le peuple Algerien doit etre fière

    40
    13
      anoonyme
      22 mars 2019 - 22 h 22 min

      Parle en ton nom et non au nom du peuple

      2
      9
    La Rando
    21 mars 2019 - 10 h 34 min

    Bonjour et merci à Algerie Patriotique.
    A celles et ceux qui disent que c’est une Fake News, sachez que pour intégrer une langue, il faut des contributeurs dans Google Translate Community. J’invite les personnes qui parlent et écrivent Tamazight à rejoindre la communauté des taducteurs. Le Tamazight y figure déjà de l’anglais au Tamazight.
    Merci à vous
    Karim

    57
    17
      Suggestion
      21 mars 2019 - 12 h 51 min

      @La Rando
      Votre initiative reste louable. Mais pourquoi passer par ce moteur de recherche alors qu’une simple application sur nos smartphones aurait amplement suffi. Et elle serait consultable sans connexion au web donc sans frais ?
      Sachant qu’actuellement; Google tout comme FB ne font plus l’unanimité à travers le monde depuis les derniers scandalés relatés par la presse internationale.
      Ainsi, les utilisateurs de Yahoo, DuckDuckGo, Bing… en seraient privés ?
      Bonne continuation pour votre excellente initiative !

      22
      3
      FAKE NEWS...
      21 mars 2019 - 13 h 37 min

      @La Rando
      21 mars 2019 – 10 h 34 min

      Pour rester « factuel », le titre parle de la concrétisation d’un projet dans Google Translate. Donc validé.
      Alors que vous, vous parlez d’échafauder un projet dans ce sens.
      Où est l’erreur ?

      18
      3
    Bouzorane
    21 mars 2019 - 10 h 29 min

    Je pense que c’est une mauvaise idée !
    Nous ne sommes pas prêts, ni techniquement ni idéologiquement.
    Pas prêts techniquement, vu que ce M. Akachar ne semble pas être un linguiste spécialiste de Tamazigh. Il doit être tout au plus un activiste, sûrement très motivé et très sincère. Mais cela ne suffit pas. 
    Comment en effet condamner la « folklorisation » de Tamazight et prétendre en même temps apporter une contribution linguiste importante, sans être soi-même un spécialiste????… Cela s’appelle du bricolage.
    Comment peut-on remplacer la « folklorisation » par du « bricolage »!! 
    N’y a-t-il pas là contradiction et incohérence ???
    L’activisme « sincère » et « dévoué » ne suffit pas. Il faut des spécialistes. Il aurait fallu laisser cette lourde tache à l’académie de tamazight.
    Mais même la spécialité académique seule ne suffit pas…. Ce qui nous ramène à l’idéologie
    En effet, nous ne sommes pas prêts idéologiquement.
    La plupart de ceux qui défendent tamazight sont plus « Nord-africanistes » que « Algérianistes »
    Tamazight doit être traitée dans un cadre strictement National et Nationaliste. 
    La meilleure manière d’imposer Tamazight c’est imposer d’abord le Nationalisme comme idéologie.
    Car le Nationalisme encourage et glorifie tout ce qui fait la particularité de la Nation Algérienne. Et quoi de mieux que Tamazight pour refléter ce « Particularisme Algérien ».
    Par le Nationalisme, Tamazight s’imposera d’elle-même et ne rencontrera plus aucune résistance. 

    17
    62
      Rezki Djerroudi
      22 mars 2019 - 1 h 45 min

      Cher concitoyen douteux de ses origines, ce qui vous traverse l’esprit gardez-le pour vous ne l’étalez pas au grand jour pour ne pas se voir à rougir de votre manière de penser. D’où est-ce que vous avez eu cette idée selon laquelle les berbérophones se considèrent beaucoup plus africains qu’algériens et même si ce serait mieux que de se considérer orientaliste qu’algérianiste comme vous dites.

      8
      4
        Bouzorane
        22 mars 2019 - 12 h 53 min

        Cher concitoyen, un larbin reste toujours un larbin. Qu’il soit nord-africaniste ou arabo-islamiste, c’est la même chose.
        Qu’on dise à un larbin nord-africaniste que le nord-africanisme est toxique pour l’Algérie et il réagit automatiquement et de manière pavlovienne en prétendant que « c’est mieux que le l’arabo-islamisme »!!..étant donné que le larbin voit toujours les choses au travers du prisme de son larbinisme, considérant ses opposants comme des larbins roulant pour d’autres maîtres étrangers que ceux pour qui il roule, lui… alors même qu’il n’a jamais été question de défendre l’arabo-islamisme… Alors même que nous revendiquons un Ultra-Nationalisme Algérianiste qui n’obéit justement à aucun larbinisme, ni arabo-islamiste ni nord-africaniste. Mais le larbin est têtu. Il voit tout le monde à son image : si on n’obéit pas aux mêmes maîtres étrangers que lui, c’est que forcément on a d’autres maîtres et il s’emploiera aussitôt à les dénigrer!
        L’Algérie Algérienne et Algérianiste.
        Seule la Nation Algérienne existe. Seule la Nation Algérienne compte.
        Il n’existe nulle autre nation

        1
        7
    FAKE NEWS...
    21 mars 2019 - 10 h 13 min

    Bonjour,

    Où va t-on comme ça ?
    Je viens de vérifier maintenant. Il n’y a rien de vrai !
    Nous aurions été fiers de cela.
    Mais Google est une entreprise à caractère lucratif… où tout se paye. Et chèrement !
    Pour un simple référencement d’un site, les sommes à verser à cette entreprise sont indécentes.
    Tapez le mot « ALGERIE » sur ce moteur de recherche et vous comprendrez que même l’information qui nous est destinée est orientée.
    C’est l’univers des GAFA, fer de lance de l’économie américaine.
    Chez nous, l’enseignement de Tamazight est déjà intégré dans le programme national. N’est-ce pas le plus important ?

    LA MANIPULATION CONTINUE…

    27
    26
    bougamouss
    21 mars 2019 - 9 h 42 min

    C’est une bonne chose.Mais je suis contre ceux qui dénigrent la langue Arabe qui fait partie
    du top 5 des langues les plus parlées et écrites dans le Monde.Avant le Français, que certains veulent
    nous faire croire qu’il est plus important que l’Arabe.Ceci dit, je suis Algérien et fier de parler les 3 langues.

    29
    83
      SaidZ
      21 mars 2019 - 11 h 49 min

      Pourquoi tu fais référence à l’arabe alors que le sujet est bel et bien tamazight dans google translate? il ne faut pas biaiser le sujet, attention!
      En tant que Algérien, j’ai ne rien contre la langue ni la culture arabe. d’ailleurs je l’a parle et je l’écris bien et elle a enrichi ma culture linguistique, tout comme l’anglais et le français.
      alors, Monsieur, si tu aimes la langue arabe , fais en sorte qu’elle ne soit pas utilisée pour véhiculer des idéologies……Merci!

      44
      13
    Chaoui 05
    21 mars 2019 - 9 h 08 min

    Ce n’est que justice car nous avons mené un long combat pour notre indépendance et, plus récemment, pour nos droits les plus élémentaires …je suis fier d’être Amazigh

    55
    16
    Anonyme
    21 mars 2019 - 9 h 07 min

    quelle langue amazigh celle de kabylie, celles des tribus de l’aurès, celle des touaregs, celle des mozabites, celles des ben hendels etc. etc. celles des tribus des nos amis marocains, celles de la libye, celle de la tunisie etc …….????

    24
    62
      firmus
      21 mars 2019 - 11 h 34 min

      Il y a qu’ une seule langue Tamazight « Littéraire » que nous devons développer à travers la création d’ une « Académie Amazigh Maghrébine » en plus de l’ Académie Amazigh National présente en Algérie et au maroc et puis il y a plusieurs dialectes Amazigh parlés selon les régions au Maghreb. Le seul est unique problème concernant Tamazigh je l’ ai décelé, c’ est qu’ il n’ y a pas de langue « Amazigh littéraire », il n’ y a que des dialecto- langues en fonction des régions. Le fait de créer une langue littéraire Amazigh unifiera de fait le peuple Algérien car même si nous travaillons à mettre en place Tamazigh pour rapprocher les Algériens, elle sera toujours spécifiques aux régions et non pas à la Nation et pour qu’ elle soit spécifique à la Nation, il faut créer une langue Amazigh « littéraire » National et de fait international. Dans cette académie Amazigh Maghrébine que nous devons absolument et nécessairement créer qui s’ attélera à développer les mots littéraires Amazigh, qui se situera en Algérie (car l’ Algérie à toujours était le fer de lance de la cause Amazigh, yennayer en est aussi un geste fort), nous mettrons en place un très riche lexique Amazigh littéraire car il faut savoir que la racine des mots en Amazigh est à 90% les mêmes pour tout le Maghreb, il n’ y a que l’ accent, les conjugaisons etc qui entraîne certaines variantes mais le préfixe est pratiquement toujours le même et c’ est donc sur les racines des mots, sur leurs préfixes que nous devrons développer un lexique Amazigh littéraire. En réalité c’ est très simple à faire et à mettre en place. Il faudra donc aller chercher les mots les plus authentiquement Amazigh et les délaver de toutes francisations ou d’ arabisations. En ce qui concerne les dialectes Amazigh des régions c’ est une bonne base de départ d’ apprentissage, une excellente plateforme sur laquelle s’appuyer pour le moment mais il faut absolument et urgemment créer un consortium Maghrébin des académies Amazigh, développer et mettre en place au plus vite ce mécanisme pour mettre sur pied une véritable langue Amazigh « Littéraire » comme il existe aussi une langue arabe littéraire et je serais vraiment fier que c’ est mon pays l’ Algérie qui en soit à l’ initiative. Si l’ on fait cela, le problème sera résolu.

      51
      20
        chaoui
        22 mars 2019 - 13 h 32 min

        Il suffit juste d’un ministère de la culture qui finance des département de Tamazight selon leurs besoins ! Les compétences linguistiques existent déjà. Il y a même des Américains de Harvard qui travaillent sur Tamazight !

        5
        3
          algerien_patriote
          22 mars 2019 - 16 h 12 min

          quelle écriture alphabet latin ou alphabet arabe comme la langue mozabite ?????

          larbi
          22 mars 2019 - 22 h 29 min

          @Chaoui
          22 mars 2019 – 13 h 32 min
          Il y a même des Américains de Harvard qui travaillent sur Tamazight !

          Apres De Foucault voilà que c’est les Americains d’Harvard qui leur concoctent leur dialecte à la sauce Mc Donalds !!!!???

          1
          2
      firmus
      21 mars 2019 - 12 h 19 min

      Dans le message précédant je parlais donc des mots Amazigh Littéraire comme maison, le nez, la bouche, les oreilles, les jambes, sur les chiffres aussi etc. Quant à la conjugaison des verbes Amazigh « Littéraire » nous devrons aussi faire un consortium des Académies Amazigh Maghrébine pour les développer (maroc, tunisie, libye). La seule petite question à poser est : est ce que nous devons commencer à développer la langue Amazigh  » Littéraire » par la création d’ une académie Amazigh Maghrébine par un consortium des pays Maghrébins ou est ce qu’ il faut la mettre en place seulement au niveau National Algérien à travers uniquement l’ académie Amazigh Algérienne et puis l’ internationaliser depuis l’ Algérie. Je crains que par la seconde option les marocains par orgueil ne suivent pas car c’ est un travail de partage et que chacun veuille imposer une conjugaison propre à son dialecte régional etc hors il doit y avoir des concessions et mettre de côté son égo car il le faut pour arriver à faire émerger une langue Amazigh  » Littéraire » international. Le riche lexique Kabylo- chaoui en sera la base. Car le lexique chaoui zenete est ressemblant à celui des rifs zenetes et que celui des Kabyles se rapproche aussi de celui des chleuh de l’ oranie ou des chleuh du maroc. Ce serait vraiment dommage de passer à côté car il y a là une portée et une opportunité réelle d’ envergure international de mettre dans les concerts des Nations la langue Amazigh « Littéraire » structurée et développée. Nous serons que davantage plus visible et existant. Avant de la présenter au concert des Nations, il faut tout d’ abord la Littéraliser. Vamos !!

      15
      9
    Anonyme
    21 mars 2019 - 8 h 53 min

    Les régimes arabes veulent l’arabisation pour mieux spolier en silence les peuples autoctones réduits à ètrangers chez eux

    52
    20
    saad odhar
    21 mars 2019 - 8 h 51 min

    si c’est transcrit en caracteres latins , c’est grandiose, c’est de la magnificence , de la somptuosité.
    mais si c’est ecrit en hiéroglyphes , c’est de la vieillerie, si c’est en spaghetti , c’est inculquer un esprit de mediocrité , tortueux et inextricable ,alors c’est une catastrophe.

    38
    11
    Lyes
    21 mars 2019 - 8 h 00 min

    Petit à petit l’oiseau fait son nid.
    Nous avons été à la pointe de la civilisation humaine il y a 2,4 millions d’années, nous avons contribué à toutes les civilisations en apportant notre petite pierre à l’édifice dont un grand apport à la civilisation musulmane, à laquelle nous appartenons, à travers la conquête de l’Andalousie et de grands hommes de sciences et de culte à ce jour, aujourd’hui il est temps d’enrichir cet apport à la civilisation sous label nord africain et méditerranéen.

    51
    13
    Mohdu12
    21 mars 2019 - 7 h 52 min

    Très bonne initiative. l’Algérie de demain se construit progressivement. Une Algérie fière de ses origines et qui ne se laisse pas enfermée dans la chimère union arabe.

    55
    16
      Algérien
      21 mars 2019 - 9 h 12 min

      Tu as raisons mais a ta place il fallait rajouter que l’Algérie ne se laissera pas aussi enfermée dans la chimère de Tamazgha ou Union de l’Afrique du Nord ou tout autre concept car l’Algérie c’est celle héritée des martyrs qui ont tracé ses frontières avec leur sang.

      61
      16
    Blakel
    21 mars 2019 - 7 h 37 min

    Bravo, toute langue en plus d’être un vecteur de communication, est une richesse à préserver, en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

    44
    7
      Izem
      21 mars 2019 - 12 h 25 min

      L Algérie pourtant libérée par Amirouche , Ben boulaid d Ouamrane , Karim a privé ses enfants du droit le plus élémentaires que d étudier leurs langue . Et grâce a Google qui va faire revivre Massinissa

      21
      11
        Aurès
        21 mars 2019 - 14 h 43 min

        Laisses Benboulaid de côté car il appartient a tout les Algériens et le langage genre  » Tu es arabe ou Berbère? » lui était étranger.

        12
        31
          Ben Boulaid
          21 mars 2019 - 16 h 35 min

          OUI, SAUF QU’EN 62 LES HARKIS AU POUVOIR L’ONT AMPUTE DE SON ALGERIANITE ET DE SA LANGUE ET CULTURE POUR LE PRÉSENTER COMME UN ARABE.
          APRES SES ANCÊTRES LES GAULOIS IL A EU DROIT A DES ANCÊTRES ARABES.
          ENFIN, TOURNONS LA PAGE, KHAOUA KHAOUA.

          61
          7
          Assa ou' azetcha
          21 mars 2019 - 18 h 06 min

          Ne parles surtout pas au nom des Aures. Jusqu’a preuve du contraire Ben Boulaid est chaoui, donc amazigh.

          31
          7
        larbi
        21 mars 2019 - 22 h 24 min

        Tu ne cites que ceux de ta tribu
        Les Ben m’hidi, Zabana, Cheikh Bouamama et des dizaines de milliers d’autres c’étaient des harkis à tes yeux je suppose?
        Seuls vous aviez libéré le pays?
        Votre racisme et votre régionalisme ne vous mènera nulle part

        7
        6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.