Rachid Nekkaz, Larbi Zitout et Ferhat Mehenni ou l’échec d’une récupération

Nekkaz activisme
La ruse a failli marcher. PPAgency

Par Karim B. – Trois figures de proue de l’activisme politique anti-pouvoir en Algérie ont commis un faux pas fatal qui annihile toutes leurs actions de propagande en direction des Algériens dont certains avaient commencé à mordre à l’hameçon.

Ayant bâti sa réputation sur ses actions de rue, d’abord en France puis en Algérie, l’hyperactif Rachid Nekkaz avait réussi à se construire une solide réputation de «meneur», n’hésitant pas à se fondre dans la foule jusqu’à être porté haut par les manifestants dans plusieurs villes du pays où il était, à chaque fois, accueilli comme un héros. Mais sa combine de dernière minute, qui a consisté à se faire suppléer par son cousin lors du dépôt du dossier de candidature au Conseil constitutionnel, a détruit des années d’efforts acharnés pour gagner la sympathie de nombreux citoyens algériens qui semblaient prêts à marcher derrière lui. Hier adulé par un grand nombre de soutiens qui voyaient en lui le messie venu sauver le pays avec son argent et son «amour pour la patrie», Rachid Nekkaz subit les contrecoups de sa propre stratégie qui consistait à faire des réseaux sociaux son cheval de bataille pour atteindre son but. Les Algériens lui en veulent désormais de les avoir trompés.

Le dirigeant du Mouvement autonomiste Ferhat Mehenni a, quant à lui, commis le plus grave des impairs, en appelant les manifestants à «jeter le drapeau algérien à la poubelle». Un dérapage impardonnable qui lui a valu naturellement une avalanche d’insultes et de critiques impitoyables. Celui qui se présente comme le «président» d’un Etat inexistant et qui, pourtant, jouit de l’appui d’un certain nombre d’officines étrangères, en dépit du caractère burlesque de son action, a dû se confondre en excuses en mettant en avant sa qualité de «fils de chahid» dont un grand nombre de membres de son village sont tombés au champ d’honneur. Le revirement de Ferhat Mehenni lui suffira-t-il à faire oublier ce grand parjure fait au symbole le plus cher aux Algériens, l’emblème national ? Rien n’est moins sûr.

Enfin, le cyber-agitateur à partir de Londres où il tient une boulangerie, Larbi Zitout, s’est fait harakiri en appelant les manifestants à brûler les drapeaux des pays que le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a visités dans le cadre d’un périple qui l’a conduit à Rome, Berlin, Moscou et Pékin. Le membre de Rachad, une organisation proche des thèses du FIS dissous, est connu pour ses accointances avec les officines spécialisées dans la subversion dont Otpor, une succursale de la CIA. Son appel à profaner le drapeau de pays amis visait à enflammer les esprits pour transformer les manifestations pacifiques en émeutes et provoquer des heurts avec les forces de l’ordre.

Les trois comparses et leurs régents ont lamentablement échoué à récupérer l’appel des Algériens à changer le régime sans violence.

K. B.

Comment (63)

    Marwan
    27 mars 2019 - 12 h 30 min

    Mr ou Mme K. B. vous mélangez tous !
    Nekkaz est un homme politique moderne, tous le monde n’arrive pas à suivre son action politique très habile et c’est normal après des décennies de fermeture politiques et d’endoctrinement.
    Il s’est distingué par le travail qui mène sur le terrain depuis 2013, qui a contribué, personne ne peut nier, à ramener sur le terrain politique un très grand nombre de jeunes qui aujourd’hui voient en lui un réel espoir, quelqu’un qui respecte leur intelligence collective, les oriente vers l’essentiel, essaie de les convaincre avec des constructions de raisonnement simples et logiques et ne lance pas des accusations dans le vide.
    Les gens qui, aujourd’hui, attaque Rachid (en disant c’est un harki ou espion de je ne sais quel pays) se ridiculisent tous simplement car ces méthodes trahissent leurs appartenance au système ne serait ce que idéologiquement.
    Parlez des idées si vous en avez et laissez les autres ! le peuple est majeur et sais distinguer le vrai du faux.

    8
    8
    Fettou
    26 mars 2019 - 10 h 15 min

    Quiconque voudra parler du mal de mass ferhat doit d’abord comparer son parcours personnel à celui de ce maquisard de la chanson et pas seulement de la chanson j’allais dire .
    C’est l’un des premiers opposants aux régimes successifs de la dictature algérienne au moment où la plupart d’algérien applaudissez la révolution agraire sous les chants de derriassa
    Donc vous voyez il n’a pas les mêmes valeurs

    12
    18
    Hamid
    26 mars 2019 - 1 h 33 min

    It would be laughable and insulting to expect such a comic three- ring circus to get us out of this political leadership crisis .They are just dancing unnecessarily to the tune of their rhythmic delusions before they go silent .I wouldn’t trust them a minute with my country. Tahia Eldzair as always !

    2
    9
    Yacine
    26 mars 2019 - 0 h 16 min

    @Kahina-DZ
    Ya Kahina…….je n’ai pas besoin d’être intelligent pour comprendre les manipulations que nous vivons chaque jours….de toute façon je refuse d’être un mouton…..et quand a toi …je te laisse avec ta conscience

    8
    3
    Le Problème !!
    25 mars 2019 - 19 h 56 min

    Le problème c’est qu’eux chaque groupe de destructeur de l’Algérie veut sa part de gâteaux avant la faire éclater en plusieurs états nation !
    BHL les a bien former pour attirer des millions d’Algériens illettrés que le FLN n’a pas su éduquer comme les enfants du pays le méritez alors restons souder et pas de BHL chez Nous,

    10
    9
    Mhand
    25 mars 2019 - 19 h 40 min

    À tous les Algériens, méfiez-vous des infiltrations parmi vous via facebook provenant d’ennemis de notre nation. Gardez votre demande claire et ne ciblez pas les institutions économiques. Les ennemis de l’Algérie sont partout. 25% des pages sur facebook ont ​​été réalisées par l’arabosioniste.

    22
    4
    ZORO
    25 mars 2019 - 18 h 12 min

    Au debut de ce hirak ma naivete ou mon esprit de tolerance m ont fait ecrire dans un commentaire sur ce site qu il etait temps compte tenu de cette dynamique, pour tous les Algeriens de penser a une reelle reconcialiation en permettant a tous les opposants,islamistes et autres en citant nommément Mehenni, de rejoindre le pays pour participer ensemble a l elaborartion d une constitution sur laquelle tranchera le peuple democratiquement pour un avenir meilleur pour ce peuple qui a trop souffert. En visionnant sur U tube nos freres kabyles a Tizi ouzou qui portaient l embleme national et scandaient TAHIA EL DJAZAIR tout en empechant des makistes de lever leur tissu j ai pensé que cela servirait de lecon a Mehenni et ses adeptes pour mettre définitivement une croix sur la chimere qui les hante .IL s est avéré que cette position nationaliste et inimaginable dans l esprit de Mehenni , qu afficherent nos freres kabyles fut l element declencheur de la folie qui le poussa a profere l irreparable a l encontre de l embleme national que j ai vu de mes propres yeux au printemps de l annee 1961 , les soldats de l armee francaise l enlever de l endroit ou il etait placé par nos freres , le saluer et le plier soigneusement pour l emmener a leur poste devant la grande foule qui voyait a travers lui l approche inéluctable de l indépendance.A travers ce qu il a dit sur notre embleme Mehenni s est fait HARA KIRI aux yeux du peuple ,gare a celui qui prendrait sa dague elle lui ferait subir le meme sort;
    SIGNEZORO…Z….

    28
    14
      Massi
      31 mars 2019 - 23 h 10 min

      C’est toujours facile de déformer les vérités . C’est vrai que Rachid nekkaz a fait une erreur , au moins il a eu le courage de faire face à cette oligarchie, pour zitout il a jamais demandé de brûler les drapeaux, il a dit tout simplement que c’est une chose qu’on pourrait faire si et seulement si on est attaqué par des étrangers. Au lieu de salir et déformer les dires des gens honnêtes allez plutôt vous attaquer aux vrais traîtres de la nation.

      7
      1
    ALI
    25 mars 2019 - 18 h 03 min

    CE QUE CET ARTCILE NE DIT PAS C’EST QU’ILS ONT TOUS LES TROIS UN DENOMINATEUR COMMUN : LE MAKHZEN

    36
    33
    Elephant Man
    25 mars 2019 - 17 h 40 min

    Des imposteurs TARTUFFE à la solde de puissances occidentales étrangères.
    MAK = mossad/ BHL au risque de me répéter, Mehenni un berberiste de … mouvement pro-sioniste dont le but est de créer un état au coeur de l’Algérie qui accueillerait les séfarades Algériens et provoquer le KO autour (ils en faisaient la pub sur beur FM).

    35
    31
      Elephant Man
      25 mars 2019 - 18 h 07 min

      Provoquer le chaos

      14
      21
    Jazayria
    25 mars 2019 - 17 h 23 min

    Trois manipulateurs avec un dénominateur commun: traitre à la nation.
    Trois valets qui servent les intérêts sionistes.
    Trois harkis qui devraient être jugés pour haute trahison et coopération avec l’ennemi.
    Trois loosers qui sont repartis aussi vite qu’ils sont venus.
    Trois serial menteurs, bla3ites professionnels !
    Trois personnes non-grata en Algérie !

    37
    40
    abdel
    25 mars 2019 - 16 h 53 min

    nekkaz par ses actions en france participe a la progression de l’islamophobie,en encourageant les militantes islamistes a faire de la provocation vetues en burka, dans paris . IL SE DIT ALGERIEN,mais souhaite comme l’actuel pouvoir, l’ammarage de la societé algerienne a une culture étrangere venue du moyen orient;..ce crypto islamiste,il faut qu’il nous explique,le rapport de la burka avec les traditions algeriennes vestimentaires,culturelles ou religieuses en pratique depuis des siecles en algerie !

    45
    17
    Anonyme
    25 mars 2019 - 15 h 45 min

    Les zélés promoteurs d’un état théocratique féodal obscurantiste sur le modèle sectaire wahabite ( Arabie) ou sur le modèle sectaire de hassan el benna ( émirats) affirment aux naïfs et aux non-avertis qu’ils ont dans leurs rangs des scientifiques de haut niveau diplômés de Bab Ezzouar d’abord, puis des plus prestigieuses universités au monde : MIT, polytechnique de Zurich,….
    Et toujours ces scientifiques de haut niveau seraient, par hasard, des physiciens en génie nucléaire ! Rien que ça ! Oh la la !
    Selon eux Anouar Haddam ( membre du GIA) réfugié aux USA, serait docteur en physique nucléaire des universités américaines !
    Selon Zitout, Mourad D’Hina réfugié en Suisse, serait docteur en physique nucléaire des universités américaines ( MIT) et de Zurich en Suisse !
    Leur propagande a même intoxiqué des chaines de TV étrangères en leur faisant croire qu’un de leurs zouaves est un docteur alors qu’il ne possède même pas son brevet d’études élémentaire !
    Toutes ces affirmations pompeuses restent à prouver ! Et on ne s’explique pas pourquoi ces présumés ‘
    physiciens nucléaires ‘ ne se sont pas fait recruter par les prestigieuses dont ils sont supposés être diplômés !
    A beau mentir qui vient de loin, n’est ce pas ? Très forts en intox les frérots !

    43
    14
      Anonyme
      26 mars 2019 - 1 h 45 min

      C’est comme le doctorat de notre grand génie des autoroutes Amar GHOUL

      8
      2
    El pueblo
    25 mars 2019 - 15 h 44 min

    NE PAS FAIRE CONFIANCE A CES 3 LARBINS

    25
    21
    Kahina-DZ
    25 mars 2019 - 15 h 19 min

    @Yacine
    Merci ! Tu m’as fait rire !!
    Va chercher ton KDS en toi.
    Ne joue surtout pas à l’intelligent, en Algérien on dit  » FAYEK »…

    Si tu as un commentaire ou un avis à donner, marhaba,…sinon tais toi.

    19
    9
    Taslent
    25 mars 2019 - 15 h 12 min

    Attention à l’infiltration.
    Des porte-parole sortis [du chapeau magique] du régime … les artificiers [de toujours] rôdent encore en 2019. C’est ainsi que les actions d’infiltration se multiplient aujourd’hui encore. Des voix reconverties à l’opposition avouent que le pouvoir a été exercé par “des forces extra-constitutionnelles”. La belle affaire. La principale force extra-constitutionnelle est la police politique. Aucun oligarque, aucun apparatchik ne peut violer durablement la loi s’il n’est pas couvert ou encouragé par les services parallèles, bras politique séculier de l’armée. On assiste à plusieurs manœuvres où les anciens réseaux du DRS, fidèles au général Mediène, se reconnectent aux structures actives du renseignement pour préparer une OPA sur le mouvement à travers le parachutage de Liamine Zeroual dont un poster géant a été accroché ce vendredi sur un bâtiment de la place Audin. Fausse piste ou ballon d’essai, il est trop tôt pour dire si l’ancien chef d’État se laissera reprendre au jeu des appels obliques des services.

    En même temps, des escouades d’islamistes, jusque là restés discrets, sont invitées à distiller progressivement leurs slogans les plus toxiques avec l’espoir de voir la majorité mordre à l’appât de la menace intégriste qui a si bien marché pendant les années 1990.

    Des observateurs dignes de confiance ont vu un commissaire des renseignements généraux, une pancarte “Système dégage” à la main, prendre la tête des manifestations pour tenter d’en orienter l’itinéraire. Décrits séparément, ces faits, même conjugués à d’autres, peuvent paraître anecdotiques. Reliés et analysés à travers la grille des us et coutumes de la police politique, ils prennent ici valeur de stratégie.

    15
    10
    Kahina-DZ
    25 mars 2019 - 14 h 04 min

    Les 3 manipulateurs !
    J’espère que le peuple a bien compris les objectifs malsaines de chaque manipulateur.
    Chacun de ces manipulateurs a un petit BHL en lui qui le dirige.

    73
    26
      Yacine
      25 mars 2019 - 14 h 18 min

      Une KDS ?

      13
      59
    SaidZ
    25 mars 2019 - 13 h 39 min

    Vive l’Algérie unie. Nous devons redoubler de vigilance ci-temps-ci pour empêcher les islamistes de récolter les fruits de notre labour de longue date, celui de la famille qui avance.
    Pour une Algérie meilleure et une démocratie majeure.
    Gloire à nos martyrs.

    37
    7
    samir
    25 mars 2019 - 13 h 12 min

    zitout est un homme politique honnête et n’a jamais dit de brûler les drapeaux , au contraire il a appelé à l,unité de l’armée et à l,unité nationale, il a droit d’être contre cette bande de crapule qui nous gouverne .a moins que vous voulez qu’on soit gouverné par une photo . nekkaz a démasquer ces malfaiteurs ,leur biens mal acquis .ce ferhat est un traitre raciste.

    32
    66
      Smith
      25 mars 2019 - 14 h 14 min

      Zitout est un ex membre du FIS qui n’a plus sa place en Algérie.Vous allez croire que cet homme issue d’un parti salafiste financé et armé par les baboucholatres du Golfe responsable de milliers de morts sans omettre les intellectuels et journalistes ,qu’avec sa dialectique nauséabonde qu’il est sa place dans la nouvelle Algérie que veut le peuple Algérien? NON désolé sa ne passe pas tout comme les Djaballah et tous ces hologrammes. Chasser le naturel il revient toujours au galop. Il n’y a qu’un islam en Algérie c’est celui avec lequel on a grandi l’islam Algérien pas celui des buveurs de pisse du chameau du golfe.

      48
      12
      Pr Nadji Khaoua
      25 mars 2019 - 14 h 21 min

      M.L. Zitout est d’abord un traître qui a déserté sa fonction de sous-diplomate lorsque son pays avait besoin de tous ses fonctionnaires, particulièrement ceux à l’étranger.
      Ensuite M.L.Zitout est un des plus acharnés islamistes, vivant exclusivement pour l’avennement de «L’État islamique» en Algérie, prélude à des chimères de rêveurs debout du prétendu «Califat de l’océan à l’ocean». Ce genre de personnage oublie que le dit «Califat» est passé de mode depuis quinze siècles déjà.
      Ils feignent d’ignorer également que «l’Islam politique» est une idéologie fondamentalement neocoloniale, créée la 1ère fois en Égypte par la perfide Albion (G.B.) en vue de continuer à dominer l’Égypte, son coton et les revenus de son canal de Suez. Pour ce faire, les services de la perfide Albion ont instrumentaliser un obscure imam de douar (Hassan El Banna) qui avait une qualité : bien parler en public durant les prêches du vendredi, dans la mosquée de son douar. Ils l’ont financée et instrumentaliser pour creer le 1er parti politique islamiste dans les pays dit Arabe, le parti des Frères Musulmans. C’était en 1928.

      Pr Nadji Khaoua

      49
      15
        Chelabi
        25 mars 2019 - 15 h 44 min

        Tout ce que vous dites à propos de Zitout est faux. Je n’ai pas à le défendre mais le mensonge n’a jamais honoré celui qui s’en sert pour abuser les gens.
        Par ailleurs, vous êtes dans un forum pour échanger avec des gens. Vous n’etes pas dans un collège ou dans un lycée.
        Signer Pr …. ne vous rend pas plus intelligent. Et vos commentaires le prouvent.

        14
        37
          Smith
          25 mars 2019 - 19 h 12 min

          Ah bon tout ce qui entoure le personnage Interlope qu’est Zitout est faux !alors prouvez moi le contraire ?
          Zitout est un homme dangereux qui par ces discours qui font peu honneur à la vérité n’est qu’un idéologue du salafisme .

          11
          2
          Smith
          25 mars 2019 - 20 h 55 min

          Bon si Monsieur dit que tout ce qui est déballé concernant le personnage interlope Zitout ,prouver moi le contraire alors?

          5
          2
    Anonyme
    25 mars 2019 - 12 h 31 min

    Les jeunes algériens doivent se méfier de nekkaz.

    53
    11
    Anonyme
    25 mars 2019 - 12 h 00 min

    Et Rahmani Mohamed lyes l ancien du DRS ,fondateur du parti FFV,qui demande à l armée d intervenir qu en pensez vous?
    Car moi je n arrive pas à le situer ….

    17
    10
      Smith
      25 mars 2019 - 13 h 38 min

      Pourtant à la lueur des interventions de Monsieur Rahmani ,il fait appel à L’ANP pour assurer la transition politique que tous les Algériens et Algériennes réclament depuis 4 semaines.Mettre fin au régime FLN et ces hogrammes que sont tous sans exceptions les parti politique d’opposition. L’ANP n’est plus l’armée d’il y a 30 ans mais une armée d’ingénieurs qui a montré son savoir faire en matière de lutte contre les hordes de cinglés psychopathe salafiste.Elle répond toujours présent pour garantir et assuré la sécurité de nos frontière.Ou est le problème que monsieur Rahmani est issue du renseignement militaire dans la mesure ou ces diatribes contre la mafia qui gouverne ce pays depuis l’indépendance rejoignent à juste titre tout ce que nous exécrons contre cette élite sataniste ?.Il prône l’unité du peuple au delà des clivages ethnique ,il veut faire traduire devant une cour internationale tout les ministres secrétaire d’état,généraux ,Wali etc qui se sont succédé pour haute trahison et enrichissement personnel.Comment vouloir lui reprocher ?. Quant il parle de l’armée du peuple ce n’est pas le pervers et fossile Gaid Salah qu’il mentionne ,il met l’accent sur la nouvelle élite de l’armée qui est au antipode de ces vieux baltringues qui ont trouvé un intérêt financier chez les chameliers du Golfe dont on connait leur haine des Algériens.

      21
      21
      AntiVendu
      25 mars 2019 - 14 h 02 min

      Ce Rahmani Mohamed lyes est fort probablement un acteur actif du programme Otpor! ou une autre officine.
      Par Contre, Je suis 1000% certain pour Zitout et AmirDZ
      Vous voulez vous faire votre propre opinion:
      – Lisez les commentaires sur leur vidéos, C’est clairement une armée de faux supporters faits par de faux comptes.
      – Essayez de les contredire, cette armée va immédiatement rappliquer pour les défende en vous traitant de Doubab.
      – Gonflage artificielle du nombre de vue des videos, multiplier par 10 comparé a une audience « Normal ».
      – Rendre invisible les opposants des ce Zitout, AmirDZ,… J’ai vu une video de Rafaa avoir le nombre de vue descendre de 20000 a 9000.

      Cette cyberguerre de manipulation a commencé il y a 3 a 4 jours avant le dernier Vendredi.
      Vous voulez savoir ce qui va arriver? Il suffit de suivre les videos de ces vendus, Il donnent clairement les directives et essayent de guider les jeunes.

      31
      8
        smith
        25 mars 2019 - 14 h 20 min

        Mais ques que viens faire outpor avec Monsieur Rahmani ?vous avez des liens qui corrobore votre intervention le concernant et qui prouve qu’il est sous la coupelle d’une officine étrangère.Écouter bien ses interventions Monsieur anti vendu et ensuite vous vous ferez votre propre opinion ,mais de grace cessez de le taxer de complotiste ou agent étranger .

        11
        7
    Algerientoutcourt
    25 mars 2019 - 11 h 55 min

    Malgré que je suis contre Zitout et nékkaz ces personnes restent des opposants anti pouvoir et non anti algeriens…Mais le harki des harkis est bel et bien f mehenni lui et son groupuscule du mak/bhl sioniste géré et financé par des puissances étrangères qui depuis des années appelle à qui veut l entendre à la haine à des rébellions au séparatisme dans l espoir d une guerre civile et à la dislocation de l Algérie et la destruction de ses symboles dont le drapeau. Ce personnage est passé au stade d ennemi il doit être banni de toute l Algérie et surtout de ne plus parler au nom des kabyles car le mak ne représente que lui même….

    55
    52
      Feriel
      25 mars 2019 - 13 h 18 min

      Zitout, qui monte la jeunesse contre l’ANP, qui suggère aux manifestants de brûler le drapeau de la Russie et de piétiner des portraits du président Poutine est bel et bien un ennemi de l’Algérie. L’ANP nous protège des amis terroristes de Zitout avec l’appui de ce grand pays qu’est la Russie.

      61
      8
    BJ
    25 mars 2019 - 11 h 53 min

    Nekkaz agent américain.
    Islamisme: créé par les américains pour défendre leur intérêts et faire chanter les pays réfractaires.
    Mehenni: Traître à la Nation algérienne et diviseur même si oui la berberité est la principale identité algérienne mais c’est à ce titre que tout séparatisme est sans objet.

    L’intelligence politique algérienne doit être à l’œuvre…

    59
    19
    Mia
    25 mars 2019 - 11 h 51 min

    J’espère que le peuple algérien écoutera que son cœur pour une Algérie unie et solidaire contre marée et vent….une Algérie démocratique où chacun vit ses propres convictions sans nuire à autrui.ne restons pas accrochés aux futilités de régionalisme ou de convictions…nous devons bâtir une Algérie prospère et riche
    car elle réellement riche mais mal gérée et ce depuis 1962 même ceux qui ont pris le pouvoir après l’indépendance n’ont pas été efficaces ce n’était que la relève des colonisateurs français et cela à tous les niveaux, je ne vois pas comment certains éléments de l’armée française prennent des postes de haut rangs au niveau de l’ANP…et dont certains sont maintenus jusqu’à présent…C’est le point d’interrogation ?????

    15
    10
      Pr Nadji Khaoua
      25 mars 2019 - 13 h 04 min

      Depuis le 22 février 2019, la succession des manifestations populaires chaque fois plus massives, a fait naître un element fondamental
      et nouveau que l’on peut appeler «une conscience collective».
      Cette conscience collective, profondément patriote et pacifique, est le meilleur barrage du peuple Algérien contre les conservatismes et les traitres de tous bords.

      Pr Nadji Khaoua

      33
      3
    Il fallait ajouter Aboud et sa chaîne haineuse amal
    25 mars 2019 - 11 h 40 min

    Aboud, abou semmar ………..leur haine envers l’Algérie est flagrante.

    58
    16
    Nekkaz et son mécanicien = rejet catégorique de cette famille
    25 mars 2019 - 11 h 31 min

    Il fallait refouler ce pitre à l’aéroport, il est entrain de polluer l’atmosphère d’une marche extrêmement importante. Il est devenu détestable.

    J’ai lu qu’il a été refoulé à l’aéroport il y a 2 semaines. Il faut qu’il sache qu’il n’a aucune chance de devenir président de la république Algérienne.

    59
    9
    Abou Stroff
    25 mars 2019 - 11 h 08 min

    je pense que la morosité des scènes politiques nationale et internationale est un terreau favorable à l’émergence de clowns dont la mission essentielle est de divertir la plèbe.
    dans cette optique, les algériens qui pataugent dans une mal-vie qui ressemble étrangement à une mort qui ne dit pas son nom, sont tout à fait réceptifs aux pitreries qui leur permettent d’échapper, pour un moment, à leur détestable quotidien.
    en d’autres termes, les clowns auront encore de beaux jours devant eux tant que nous n’aurons pas pris en main notre vécu en déconstruisant le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation qui nous empêche de nous humaniser.

    57
    7
      Abou Langi
      25 mars 2019 - 17 h 47 min

      Je dirais m^me plus :

      je pense que la morosité des scènes politiques nationale et internationale est un terreau favorable à l’émergence de clowns dont la mission essentielle est de divertir la plèbe.

      Mais ces trois là qui sont aux antipodes les uns des autres sont de loin les moins comiques parmi ceux qui seront, eux, suivis.

      1
      2
    Yasmine Djenaoui
    25 mars 2019 - 11 h 08 min

    Algérie Patriotique, vous êtes depassés!
    Nekkaz est toujours aussi populaire et Mhenni n’a jamais été pris au sérieux par personne, la plupart des jeunes de mon age n’êtant même pas au courant de son existence.

    18
    49
      Anonyme
      25 mars 2019 - 11 h 35 min

      un fou ne peut être populaire que parmi des fous et le peuple algérien n’est pas fou.

      49
      8
        Anonyme
        25 mars 2019 - 17 h 50 min

        boumediene par exemple!

        14
        3
      Anonyme
      25 mars 2019 - 12 h 25 min

      Pauvre petite fille, nekazz à 48 ans, à votre âge on defend pas nekkaz qui aura bientôt 50 ans.
      La politique fait blanchir les cheveux des jeunes comme vous.

      21
      3
        Yasmine Djenaoui
        30 mars 2019 - 18 h 58 min

        « À votre age on ne défend pas nekkaz qui aura bientôt 50 ans »

        Ô vieillesse ennemie!
        Mais qu’entends-je? Macron vous a tous embobiné avec sa mode du « tout jeune tour frais », celui ci même qui démolit la France en ce moment? Seigneur…

        On s’en … de l’age d’x ou Y. Seuls les idées comptent.

    SaidZ
    25 mars 2019 - 11 h 04 min

    Tout le mal de l’Algérie vient du fln post-indépendance, c’est eux qui ont ruiné le pays en nous créant de l’intégrisme de tout genre.
    Halte à la déshonorassions de Ferhat Meheni. Il ne faut pas lyncher les braves hommes en trompant les lecteurs qui ne sont pas au fait du moindre détails. Ferhat s’en excusé et l’auteur de cet article le sait bien!
    De grâce ne le mettez pas dans le même panier que les 2 autres personnes citées dans l’article.
    Ferhat c’est plus de 50 ans de militantisme, dont la majorité du temps c’était aux temps des 2 lettres qui faisaient terreur en Algérie (SM). Ferhat c’est Lambès, Barwaguia. Son fils est assassiné par le pouvoir Algérien avec la bénédiction de la france!
    .Ferhat a refusé le poste de ministre à 2 reprises, Ferhat a sacrifié sa vie en entière pour qu’aujourd’hui nous puissions pratiquer la démocratie, etc.
    Ferhat est resté égal à lui même. oh combien que c’est difficile!!!

    23
    57
    Sami Hans
    25 mars 2019 - 10 h 52 min

    Mr.Zitout n’a pas appelé à brûler des drapeaux comme vous l’insinuer vous n’avez qu’a visualiser la vidéo
    Ce n’est pas parce qu’il ne partage pas votre vision qu’il est mauvais. Mr.Zitout est un brave et n’a rien à voir avec les 2 personnes que vous avez cités. SVP soyez objectifs dans vos analyses. Mr. Zitout est pour l’union nationale …..

    14
    76
      Anonyme
      25 mars 2019 - 13 h 28 min

      Oui il est à 100 % avec mourad d’hinna , le supposé savant nucléaire algérien ( ha ha ha ) naturalisé suisse ( partisan acharné d’un état théocratique moyenâgeux en Algérie et se la coulant douce au pays des kouffars n’est-ce pas ? Vive la douceur de la vie en Helvétie ! Merci Nestlé, merci Ricola ) avec sa femme et ses 6 enfants et qui se réjouissait des horribles assassinats des Algériens par ses acolytes barbares.

      63
      5
    daro
    25 mars 2019 - 10 h 51 min

    Zitout, même quand il parle, il ne parle pas comme les algériens, il utilise un arabe et un accent qui vient des choyoukhs du moyen orient qui ont montré et démontré leur prise en otage de l’islam. D’ailleurs j’ai parlé plusieurs fois de la nationalisation de l’islam et le rendre aux algériens tous les algériens. c’est une des étapes cruciales de la réussite du pays en ce moment. car les voleurs de l’islam sont en embuscade et nous allons voir dans les semaines à venir le retour de ce discours extrémiste et l’acharnement contre les femmes… donc La nationalisation de l’islam est devenue impérative. l’exemple des berbères algériens qui ont nationalisé l’amazighité et qui on poussé le pouvoir à reconnaitre cette langue algérienne a beaucoup contribué à ce mouvement et son unité. il faut faire de mm pour l »islam. Nekkaz est un clown sans plus…il vient de nul part, et attention a ses manipulations, il a été bien formé par certains cercles en France, donc careful. Quant à Mr Ferhat, je tiens à dire que la kabylie m’a complètement impressionné avec l’intelligence de ses jeunes, leur tolérance, leur nationalisme.. l faut dire que l’Algérie est la leur depuis 3000 ans, et c’st normal qu’ils veulent toute leur Algérie et non pas 1% de l’alégrie

    47
    15
      Anonyme
      25 mars 2019 - 12 h 48 min

      Oui il est à 100 % avec mourad d’hinna , le supposé savant nucléaire algérien ( ha ha ha ) naturalisé suisse ( partisan acharné d’un état théocratique moyenâgeux en Algérie et se la coulant douce au pays des kouffars n’est-ce pas ? Vive la douceur de la vie en Helvétie ! Merci Nestlé, merci Ricolat ) avec sa femme et ses 6 enfants et qui se réjouissait des horribles assassinats des Algériens par ses acolytes barbares.

      23
      5
    Anonyme
    25 mars 2019 - 10 h 50 min

    Meheni est un transfuge coopté par le mossad pour assoir un projet sécessionniste en Algérie en se basant sur l’amazirité de la Kabylie versus le reste de l’Algérie. C’est ignorer que 90% de la population algérienne est de composante amazigh, même si ça n’apparait pas à première vue du fait de la langue.
    C’est un projet qui se base sur l’ignorance et la naïveté de certains extrémistes kabyles qui n’a aucune chance d’aboutir. La population kabyle est profondément algérienne. .
    Concernant Nekaz, il est français. On se demande comment il a pu obtenir la nationalité algérienne, sachant qu’il faut résider et travailler au minimum 5 ans au pays pour l’obtenir. Il a manifestement obtenu le soutien de ceux qui gère cette élection à la manière d’une grande mascarade afin que ne ressorte que le nom de Bouteflika. Le passé des Nekaz pendant la révolution est connu, tant son grand père que son père ont été des supplétifs de l’armée française dans la région de Chlef.
    Zitout quant à lui est un déserteur des services algériens qui a trouvé refuge en Angleterre pour déverser son venin contre ceux qui luttait contre la dérive islamique qui menaçait le pays pendant la décennie noire. Il a bien entendu rapidement été récupéré par les services occidentaux qui n’en attendaient pas tant. Même si il énonce parfois des vérités, cela ne peut le racheter..

    50
    13
      L'arabisme est la mauvaise copie du sionisme
      25 mars 2019 - 10 h 57 min

      Depuis quand l’Algérie serait elle devenue arabe sinon grace à De Gaulle?!

      29
      27
    Anonyme
    25 mars 2019 - 10 h 38 min

    Non Messieurs d’Algérie patriotique, Abdou semar et consorts. On sait pour qui vous roulez.Zitout est un patriote honorable.

    18
    71
    Moskosdz
    25 mars 2019 - 10 h 35 min

    Parmi tous les hommes de la planète ayant aspirés à diriger un état,jamais un candidat ne s’est ridiculisé autant que Nekkaz.

    62
    8
    Chelabi
    25 mars 2019 - 10 h 32 min

    en ce qui concerne Ferhat M’henni personne ne lui accorde du crédit au demeurant sauf ses fans.
    Rachid Nekkaz a été le premier à sortir contre ce régime. Il a sillonné plus de 150 villes et villages, demandant au peuple de sortir et de ne pas avoir peur. Le peuple a fini par sortir et par ne pas avoir peur. Il a été battu et malmené à Tlemcen et à Chlef par les baltaguias du FLN. L’histoire retiendra qu’il a été au devant de toutes les difficultés. Il a fait une faute en jouant la carte de son cousin mais ça reste marginal qu’on le veuille ou pas. Il sera à n’en pas douter un homme politique dans les années qui viendront.
    Zitout n’a jamais demandé de brûler les drapeaux des pays visités par Lamamra. Je le suis depuis quelques temps presque quotidiennement lui aussi. Dans une vidéo postée jeudi dernier il demandait aux gens de rester calmes et surtout de ne jamais s’attaquer ni aux ambassades des pays cités ni à leurs représentations consulaires et commerciales ni à leurs emblèmes. Ceci est la pure vérité. Silmia a toujours été son mot d’ordre. On peut lui reprocher son obédience politique. Personnellement, je ne le ferai pas. Il a le droit d’avoir sa chapelle politique. C’est un homme cultivé et droit qu’on le veuille ou pas.
    Voilà qui est dit.

    18
    54
    co5
    25 mars 2019 - 9 h 36 min

    « Les trois comparses » les harkis des démocraties vieillissantes, ont cru que les algériens sont des « demeurés »c’est que croient les « stratèges » de salon, les ennemis du peuple. faire attention aux fake news et protéger la patrie par sa vigilance « à mon Dieu épargner nous de nos amis, nos ennemis en s’en occupent ».

    56
    11
    Yeoman
    25 mars 2019 - 9 h 32 min

    On peut dire tout ce qu’on veut du mouvement actuel. Qu’il est orchestrée par des forces occultes, qu’il est l’oeuvre d’officines étrangères, qu’il représente un danger pour le pays car pouvant être récupéré, etc, etc. Mais une chose est certaine, il a permis de voir qui est qui, qui fait quoi et qui veut quoi. Surtout, il a démontré à ceux qui l’ignoraient (personnellement, je n’en ai jamais douté, même quand nous étions pris dans le creux de la vague) que le souffle de 54 ne s’est jamais éteint et que l’Algérie et son peuple, ce n’est pas Disneyland, mais une nation, une vraie et avec laquelle il vaut mieux compter.

    39
    6
    Anonyme
    25 mars 2019 - 9 h 28 min

    ni nekkaz ni zitout n’ont de points communs avec ferhat mehenni qui est manipulé par des offices israéliennes et qui a pour projet le division des algériens et le partage de l’Algérie….Larbi zitout est un opposant au pouvoir depuis l’époque de fis dissous…..Il n’aime pas le pouvoir et les généraux de la décennie noire et c’est sont droit…Quant à nekkaz il n’est l’ennemi de personne, mais c’est un homme politique qui a ses fans et qui a un parcours politique assez respectable….On ne voit aucun lien de parenté politique entre ces trois personnages…..Répéter que ferhat mehennii qu’il est fils de chahid à chaque fois qu’il est cité dans un article on s’en fout …. »Personne ne portera le fardeau d’autrui’….Son père n’est pas comptable des agissement de son fils et cela vaut pour tous les paternels du monde…

    22
    58
      Yeoman
      25 mars 2019 - 10 h 49 min

      Si un traitre est kabyle, il est un traitre. Si un traitre est arabe, il est un opposant? Heureusement que les millions de jeunes qui manifestent dans les rues ont dépassé l’état d’esprit qui vous fait dire ces bêtises et que votre époque est révolue. Vive l’Algérie nouvelle et, surtout, intelligente.

      107
      10
    DZA
    25 mars 2019 - 9 h 03 min

    Ces 3 pantins, ne représentent que la pointe de l’iceberg. Ces agitateurs, seront vite remplacés par de nouvelles têtes. Ceux qui cherchent l’éclatement du pays ne vont pas renoncer aussi facilement.
    Contrôler l’Algérie, ou à défaut l’affaiblir et la déstabiliser est un objectif que les ennemis du pays persisteront à entretenir et à développer.
    L’Algérie n’est pas seulement une mine d’or à exploiter encore, elle est aussi convoitée pour tous ce qu’elle représente stratégiquement pour l’Afrique, le moyen orient, et l’Europe.
    Il s’agit de géopolitique, ni plus ni moins.
    C’est aux forces d’influences occultes au sein du système politique, et leurs agents infiltrés à tous les niveaux, qu’il faudra s’attaquer en toute urgence.
    Les revendications légitimes du peuple pour un changement radical, sont une opportunités que ne manqueront pas d’exploiter nos ennemis. La vigilance est de mise.

    56
    8
    Anonyme
    25 mars 2019 - 8 h 55 min

    Il ne faut pas tout mettre dans le même plan. Les dérapages verbaux, d’un Ferhat Mehenni (qui n’était à l’origine qu’un militant pour la démocratie et la reconnaissance de l’identité amazighe), ne sont pas comparables à la menace que fait peser la nébuleuse islamiste sur l’Algérie. Le MAK (dont l’objectif n’est que régional) ne pèse pas grand chose, face à l’internationale islamiste, qui bénéficie de moyens humains, médiatiques et financiers sans commune mesure, à l’intérieur du pays, et surtout à l’extérieur du pays (viviers d’islamistes internationaux, médias islamistes, pétro-dollars des pays orientaux, complicité américano-britannico-sionniste…). Le plus gros danger c’est Zitout, même si je pense que Nekkaz est aussi un cheval de Troie pour les islamistes.

    34
    30
      Yeoman
      25 mars 2019 - 11 h 09 min

      Ferhat et son MAK sont aussi nuisibles que Zitout et son RACHAD. Les deux sont de salopards qui profitent de la crédulité de jeunes gens pour arriver à leurs fins. Des fins personnelles qui n’ont rien à voir avec les intérêts du pays.

      49
      14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.