Trois catégories d’opposition

alliance opposition
Les têtes de pont de l'alliance présidentielle. D. R.

Par Bachir Medjahed – Il existe trois catégories d’opposition. Celle dont on peut dire qu’elle est authentique. Celle-ci n’a jamais exercé le pouvoir. Soit par convictions soit parce qu’elle n’a pas encore de poids. La deuxième opposition est celle qui a exercé le pouvoir puis en est débarquée et attend sagement qu’on la rappelle pour servir encore. La troisième opposition est toute nouvelle. Création spontanée ? Non. C’est une opposition repentie. Toute l’alliance a rejoint l’opposition avec armes et bagages.

L’alliance n’a pas subi une phase de transition pour cela. Elle n’a pas eu le temps de réfléchir.

Comment vont réagir les partis de l’opposition ? Ceux-ci ont l’impression que les alliés vont les délégitimer de leur caractère d’opposants. Argument imparable. La société n’appartient pas qu’à l’opposition. Ils sont eu aussi issus du peuple. Ce dernier est même autonome au regard de son éveil qu’il ne doit pas aux partis.

Retournement de vestes ? Dans l’opposition à qui et à quoi ? Les voltefaces vont désormais chasser les convictions. Le clivage se fait par rapport au fait d’être proche ou loin du pouvoir. Proches du pouvoir, on dit qu’on est dans une démocratie et il en est de même pour ce qui concerne l’Etat de droit. Evidemment, loin du pouvoir et plus proches de l’opposition, on dit exactement le contraire, à savoir qu’on n’est ni dans une démocratie ni dans un Etat de droit.

Sommes-nous dans une démocratie achevée ? Dans une démocratie tout court ? Sommes-nous dans un Etat de droit à la construction achevée ? Sommes-nous dans un Etat qui bafoue tous les droits ?

La paix est-elle revenue ? Oui, pour ceux qui sont proches du pouvoir. Absolument non pour ceux qui sont proches de l’opposition. Nous sommes en conséquence dans deux Algérie extrêmes. Pas la même vision. Pas les mêmes contenus pour les mêmes concepts. Démocratie pour les uns, dictature pour les autres. Par euphémisme, ont dit «autoritarisme» pour ne pas dire «dictature».

Désormais, avec le ralliement de l’alliance, tout le monde est démocrate. Les partis de l’alliance vont se joindre aux manifestants avec les mêmes slogans.

B. M.

 

Comment (9)

    MELLO
    26 mars 2019 - 16 h 13 min

    La Constitution de 1989 donne le droit à la création des ACP – associations à cratères politiques, issues pour la majorité de l’implosion du FLN. Des personnalités du FLN , ont créé leur association avec comme respect de la loi qui impose qu’une quinzaine d’individus peuvent créer un parti politique. Dans ce paysage vicié et dénaturé , seul les partis à base importante dont les programmes et les principes fondamentaux se situent proches du peuple. Pour le FFS , seule la légitime populaire reste le principe fondamental de gouvernance. . Pour le FFS , les constantes d’une gouvernance doivent respecter les principes suivants:
    – on ne negocie pas avec son peuple , on doit juste satisfaire ses revendications,
    – on ne fait pas de chantage à son peuple , on lui doit respect,
    – on ne ment pas à son peuple , on lui doit vérité et transparence,
    – on ne méprise pas son peuple , on l’écoute.
    Aujourd’hui, grâce à cette jeunesse , un grand pas est franchi vers l’instauration de la démocratie.
    Le FFS a constaté que les débats politiques reviennent expressément sur le dialogue inclusif et consensus pour faire face aux difficultés grandissantes auxquelles est confronté notre pays, rejoignant ainsi le projet de reconstruction d’un consensus national adopté en Mai 2013 lors de son 5e congrès. Avant ou après l’élection présidentielle , seul le rassemblement des énergies permettra d’affronter victorieusement les enjeux et les défis de cette nouvelle ere.

    maori
    26 mars 2019 - 9 h 16 min

    Le parti au pouvoir doit changer absolument de nom et de slogans. L’acronyme est un symbole très fort de la lutte d’indépendance, il appartenait à tout le peuple algérien, sans aucune exclusion politique, régionale ou autre, il n’aurait jamais du être exploité et dévoyé honteusement par le pouvoir. Cette expropriation s’est faite pour mieux endormir le peuple l’embrigader en exploitant ses sentiments nationalistes alors très forts juste après l’indépendance du pays. Ce qui aurait pu paraître valable à l’epoque eu égard aux dogmes et aux sentiments avant-gardistes du pouvoir voire du peuple qui soutenaient légitimement la lutte d’indépendance des peuples colonisés et opprimés, ne l’est plus maintenant. La lutte de libération nationale s’est terminée en 1962, nous sommes en 2019. Nous vivons en ce moment un autre type de libération: une libération du système perverti et mafieux qui a trahi les aspirations des Algériens et pour lesquelles les martyrs se sont sacrifié. C’est précisément pourquoi ces symboles de la lutte d’indépendance doivent être restitués au peuple et à son histoire. Ils ne doivent plus être salis plus longtemps n’est-ce pas…..

    Anonyme
    25 mars 2019 - 22 h 34 min

    de quelle opposition on parle la ?? elle est dissoute kapo ut HS et ne le sais pas encore mais peut être une 2 eme chance s il y a au moins un qui a un casier judiciaire vierge qui a payer ses impôts qui a déclarer ses revenus qui n a pas croquer justifier la provenance de ses biens qui n a pas de compte a panama que ses enfants suivent leurs éducation dans le pays sans parler de la moralité

    Anonyme
    25 mars 2019 - 13 h 05 min

    Il est temps que le parti FLN dresse son propre proces et passe a un nettoyage radical et prendre le train du changement….je me permets d utiliser les mots d un Tunisien parus sur le Le Provincial, 20 mars 2019 :
    «  » Le changement d’identité du parti au pouvoir n’est pas chose facile, mais ce n’est pas non plus impossible car ce parti dispose d’un énorme réseau d’intérêts qui risque d’être vite récupéré par les islamistes, comme ils l’ont fait en Tunisie. Or, la récupération du parti au pouvoir est quelque chose de très dangereux car ce parti dispose de tous les moyens nécessaires pour agir, qu’ils soient médiatiques, administratifs ou policiers.
    Il ne faut pas oublier que le parti au pouvoir n’est pas exclusivement formé de profiteurs, il dispose d’un nombre important de militants sincères qui ont eux-mêmes souffert du système et qui n’attendent que la bonne occasion pour travailler de façon saine et efficace. C’est à eux d’agir pour nettoyer le parti des mafias qui le parasitent et en faire l’outil de l’Algérie de demain, dans le respect des valeurs portées par la révolution. »
    Voila a quoi doivent penser les hommes qui veulent du bien a notre Algerie et au bien d un parti malmene et defigure de ses objectifs reels…ceux de mener le combat pour faire de notre Algerie une nation moderne, democratique et sociale…….

      meziane
      25 mars 2019 - 15 h 16 min

      « …il dispose d’un nombre important de militants sincères… » C’est à eux d’agir pour nettoyer le parti des mafias qui le parasitent et en faire l’outil de l’Algérie de demain, dans le respect des valeurs portées par la révolution. »
      La première affirmation est vraie, quoi que « important » reste à prouver.
      Pour la suite, les partis sont tellement « sales » qu’il faut les laisser à leur sales « propriétaires ».
      Ces militants sincères feraient mieux de s’en éloigner au risque de se faire éclabousser. Ils seraient plus inspirés de rejoindre d’autres horizons plus respectables, plus honnêtes, et, pour ceux qui le peuvent, créer leur propre parti sur des bases nouvelles et plus saines en harmonie avec la future constitution. Il faut isoler au maximum la mafia pour pouvoir mieux l’éradiquer.

      2
      1
    Abou Langi
    25 mars 2019 - 12 h 48 min

    Et encore , vous oubliez ce que la société a dans les entrailles , le produit de la tératogenèse, les zombies dormants, les belaridj siamois à trois pattes sur un tapis volant et que sais-je encore !

    1
    1
      Zaatar
      25 mars 2019 - 20 h 46 min

      C’est la quatrième catégories. Objet Ronflant non identifiés. Peine encore à ouvrir ses yeux….

      1
      1
    BEN
    25 mars 2019 - 9 h 20 min

    TOUTE L’ALLIANCE A REJOINT L’OPPOSITION AVEC ARMES ET BAGAGES ATTENTION ATTENTION CAGEOT DE TOMATES POURRIES A JETER A LA POUBELLE

    5
    1
    El pueblo
    25 mars 2019 - 8 h 29 min

    Les dalton
    j’aimerais bien voir ces 4 scélérats au cachot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.