Une source fiable : «Lamamra a claqué la porte et ne présidera pas le Sénat»

Boutef Ramtane
Ramtane Lamamra. D. R.

Par Kamel M. – Une source proche de Ramtane Lamamra a démenti l’information qui circule dans les milieux politiques et qui est relayée par les médias – dont Algeriepatriotique – selon laquelle l’ancien ministre des Affaires étrangères prendrait les rênes du Conseil de la nation en remplacement d’Abdelkader Bensalah.

Cette source a exclu cette hypothèse qui écarte de fait la possibilité de voir le diplomate conduire la période de transition qui fera suite à la démission imminente du président de la République.

Notre source révèle, par ailleurs, que Ramtane Lamamra a quitté le gouvernement, à sa demande, et a donc démissionné et n’a pas été évincé par le cercle présidentiel. Le successeur éphémère d’Abdelkader Messahel ne veut plus s’impliquer dans l’embrouillamini politico-militaire actuel, affirme notre source qui évoque un «profond malaise» depuis la conférence de presse conjointe avec l’actuel Premier ministre, Noureddine Bedoui.

Des sources informées avaient confirmé à Algeriepatriotique que le président de la République – ou ceux qui parlent en son nom – comptaient effectivement solliciter Ramtane Lamamra pour jouer un rôle capital dans la gestion de la période qui devra précéder le retour au processus électoral, conformément à la Constitution. Sa désignation au poste de vice-Premier ministre semblait s’inscrire dans cette démarche mais l’ancien conseiller diplomatique de Bouteflika semble avoir décidé de ne pas cautionner les manœuvres du cercle présidentiel qui ont abouti à la désignation d’un gouvernement inconsistant, raillé par les citoyens.

Ramtane Lamamra et Lakhdar Brahimi, deux grandes figures de la diplomatie algérienne respectées sur le plan international, avaient été appelés à la rescousse par le président Bouteflika pour accompagner les réformes qu’il voulait mettre en œuvre à travers la conférence nationale inclusive et la prorogation de son mandat, après avoir essuyé un refus catégorique des citoyens de le voir se maintenir au pouvoir et se porter candidat à sa propre succession.

Après Lakhdar Brahimi qui a démenti avoir été investi d’une quelconque mission, avant de s’éclipser de la scène médiatique, c’est au tour de Ramtane Lamamra de se démarquer du clan présidentiel dont les atermoiements ont conduit le pays à la grave crise actuelle.

K. M.

Comment (67)

    Algerien Pur Et Dur
    2 avril 2019 - 22 h 07 min

    Ya si Lamamra. On a pourtant dit a plusieurs reprises « khalat rouhak maa ennoukhala yengbek edjaj. » Tu n’as pas suivi les conseils, voila ce qui t’arrives. Personne ne peut t’accuser de vol ou de ne pas aimer ton pays, mais te voila, toi dont les racines sont profondement ancrees dans le terroir, parti pour rien dans les valises de ce clan aux origines douteuses. Opinion d’un chaoui.

    Anonyme
    2 avril 2019 - 20 h 24 min

    Chers compatriotes, ne nous laissons pas guider par la colère accumulée depuis 20 ans. Il est incompréhensible que Lamamra ait accepté de donner un coup de main à la clique de Bouteflika, après en avoir été viré. Toutefois, nous devons garder les yeux grands ouverts et penser avec des faits, toujours des faits et canaliser et maîtriser nos émotions légitimes. Lamamra est un grand homme, un patriote, bien que son aveuglement à servir sous Bouteflika soit incompréhensible. C’est un homme d’état. Sachons reconnaître les bons et ne pas condamner ad hominem. Bouteflika et sa clique doivent se casser, nous en sommes au stade du vomi, ils ont dépassé toutes les limites. Ils doivent partir.

      Mme CH
      4 avril 2019 - 0 h 59 min

      Je pense que Lamamra et Brahimi sont des pions des occidentaux….Ils ont trop côtoyé les cercles occultes influents et il est sûr qu’ils ont été contaminés par certains virus…!

      Lamamra et George Soros font partie de l’International Crisis Group (ICG), et si Lamamra a été admis dans ce Club, c’est qu’il a les critères requis pour devenir l’un des leurs..! Et le ICG est l’un des principaux groupe des illuminatis……..« Les groupes et les conseils principaux de l’élite sont: L’International Crisis Group, Le Council on Foreign Relations, le Forum Économique Mondial, le Brookings Institution, Chatham House, La Trilateral Commission et le Bilderberg Group. Le Bohemian Club est connu pour tenir des rassemblements informels de l’élite mondiale ponctués par d’étranges cérémonies et rituels. L’insigne du Club est une chouette similaire à celle trouvée sur le sceau Minerval des Illuminati de Bavière. »
      Bon débarras M. Lamamra, votre place n’est pas en Algérie…!!!

        Anonyme
        4 avril 2019 - 16 h 39 min

        Exactement Madame CH.

    Rayés AL Bahriya
    2 avril 2019 - 17 h 11 min

    Comment mêler à d’étranges affaires un ministre des affaires étrangères?
    habitué à sillonner mes 4 coins du monde depuis plus de 30 @nnées …
    c’est pas quand même aujourd’hui, il va sillonner le sénat sur 3 mois. ..
    bouteflika et Toufuk ont ruiné le prestige de notre Algérie. ..
    l’hydre au pouvoir doit être neutralisée par les forces populaires et républicaines.
    faut pas lâcher notre Algérie éternelle. .
    Aujourd’hui le P FLN doit être dissout. ..
    la relève se fera difficilement dans le courage et l’abnégation.
    Vive la 2e république. ..
    Vive l’Algérie.
    on lâche rien. ..

    Mokrane DJOUADI
    2 avril 2019 - 16 h 01 min

    Lamamra s’est comporté en tant que Commis de l’Etat mais il a failli ne pas choisir son vrai camp. L’ erreur est humaine. En rectifiant, il vient de choisir sa véritable place qui est d’accompagner l’écrasante majorité de son Peuple vers un future radieux et prometteur.
    Il m’est arrivé d’écrire auparavant pour dire que des hommes, entre autres, comme Ramtane Lamamra, Aziz Rahabi et Benbitour devraient avoir leur place dans l’Algérie de demain.
    Par ailleurs, je n’ai rien contre d’autres personnalités que je n’ai pas citées, à l’instar de Liamine Zeroual, Ali Benflis, Sofiane Djilali et les nombreuses femmes militantes qui n’ont rien à envier aux hommes intègres et honnêtes. Ces femmes méritent aussi d’émerger dans l’Algérie de l’avenir. Bien entendu, d’autres figures du Mouvement populaire, notamment, les jeunes,femmes et hommes, une fois connues, mériteront de jouer un grand rôle et d’y contribuer pleinement dans l’intérêt de nos enfants algériens.

      Anonyme
      3 avril 2019 - 11 h 16 min

      @ Mokrane DJOUADI
      2 avril 2019 – 16 h 01 min
      Age maximum 65 ans et basta…il faut imposer une limite d age…70% des Algeriens ont moins de 30 ans et 50% ont moins de 20 ans….comment voulez vous qu il gerent un peuple aussi jeune…il faut passer le flambeau a la nouvelle generation cette elite jeune formee dans les meilleures universites Algerienne et internationales qui font le bonheur des societes etrangeres au canada ,aux USA et en Europe.
      et ceux qui sont restes en Algerie et qui ont vaicus l enfer du regime Bouteflika et son clan

      Felfel Har
      3 avril 2019 - 13 h 25 min

      @ Mokrane Djouadi
      Je ne suis pas sûr que faire revenir aux affaires des gens qui ont collaboré avec les précédents gouvernements de Bouteflika soit une bonne idée. Un rajeunissement de la classe politique s’impose. Nous voulons de nouvelles têtes, du sang nouveau et des initiatives inédites.
      C’est la condition sine qua non pour un nouveau départ, plus réussi, cette fois-ci.
      Salutations!

    Lghoul
    2 avril 2019 - 15 h 54 min

    S’il avait un gramme d’honneté et de logique, comment pourra-t-il joindre un clan dont TOUTE l’ALGERIE considere comme corrompu ? Comment pourra-t-il aller donner un coup de main a des gens poursuivis en justice pour corruption ? Comment fera-t-il parti d’un groupe qui a RUINE l’Algerie ? Alors votre lamamra, vous pourrez le garder pour vous et lui offrir le job de halaliseur des mensonges dans votre gouvernement chimerique. Nous, le peuple, on s’en lave les mains car son visage nous rappellera la corruption, le mensonge et la DECEPTION. Alors FAKOU BIKOUM, jamais vous le passerez a l’insu du peuple. JAMAIS !

    Anonimaoui
    2 avril 2019 - 15 h 32 min

    Décision intelligente que je respecte et salue. Libéré de ce boulet de la conduite de la période transitoire, Monsieur Lamamra fera le meilleur candidat pour la prochaine présidentielle. Enfin l’Algérie aura un Président de haut niveau jouissant d’une reconnaissance internationale comme Diplomate et négociateur hors pair. Si Dieu le veut, bien sûr.

    Séhab
    2 avril 2019 - 14 h 21 min

    si c’est vrais qu’il a calqué la porte avec le clan des Bouteflika il faut absolument récupérer LAMAMRA
    dans l’otique de le persuader de se porter candidat aux élections présidentielles

    le peuple a besoin de cet homme pour conduire l’Algérie vers la deuxième république inchallah!!
    sincèrement je pense que cet homme est primordial pour l’Algérie vu sa sagesse et son expérience
    politique international c’est un fin connaisseur des dossiers international qui concerne l’Algérie et au de la

    moi personnellement j’ai beaucoup de respect pour monsieur lamamra un grand homme politique algérien
    qu’est reconnu et respecté mondialement. il a toujours représenter l’Algérie dans le monde avec honneur
    il faut reconnaitre que dans le système il y a des hommes intègres et qu’ils ne sont pas tous pourris
    il ne faut pas mettre tout les œuf dans le même panier.

    C mon avis personnel en toute démocratie
    Bien cordialement

      Lghoul
      2 avril 2019 - 15 h 34 min

      Impossible de faire confiance a des gens qui ont halalisé le mensonge. Il a accepté et feint « d’etre le conseiller » de celui qui ne parle pas et ne sait meme pas ou il est. Par conséquent, ce lamamra est opaque donc IRRECUPERABLE. On ne peut pas apprivoiser un reptile vénimeux.

        Séhab
        2 avril 2019 - 17 h 20 min

        حسبي الله ونعم الوكيل فيك

    ALI
    2 avril 2019 - 14 h 16 min

    LAMAMRA A RAISON PARCE QUE TOUS LES PATRIOTES LE VOIENT COMME PROCHAIN PRESIDENT DE LA 2eme REPUBLIQUE ALGERIENNE EN MESURE DE NETTOYER NOTRE PAYS DE CES MAROCAINS DU CLAN D’OUJDA D’EL MOURADIA ET D’AIDER ACTIVEMENT LE PROCESSUS DE DECOLONISATION DU SAHARA OCCIDENTAL.

    Zaatar
    2 avril 2019 - 14 h 09 min

    En agissant de la sorte, il préserve ses chances de se présenter aux élections et d’être élu président. Le système essaie par tous les subterfuges et toutes les ruses possibiles de se maintenir. Après
    « le rebelle » Gaïd Salah, on teste « le patriote » Lamamra.

    Anonyme
    2 avril 2019 - 14 h 01 min

    que vient faire le makhzen dans la marmelade algerienne,le maroc avec le soutient des 5 puissances du conseil des securité usa,russie,chine,france,grande bretagne,et d’autres puissances economique tels que l’espagne,l ‘italie,Rfa,et des principaux pays arabes egypte,arabie saoudite,quatar a deja gagné la guerre politique et l ‘alagerie de Lamamra avec le soutien du lesoto,de la gambie,du malawi ,des iles vierges doit discourir longtemps

      Anonyme Dz
      2 avril 2019 - 14 h 19 min

      @Anonyme Parce que ton Regime MakhNazi est en train de tout faire vis la France pour barrer la route de la Presidence au patriote Lamamra pour permettre a ton Roitelet M6 de maintenir sa colonisation du Sahara occidental.

        Samia
        2 avril 2019 - 15 h 35 min

        C’est la france qui lui donne des directives …

          ALI
          2 avril 2019 - 18 h 26 min

          Vous avez bien raison Samia;Mr Lamamra est un caméléon opportuniste

    Hchicha Talbaq M'iicha حشيشة طالبة معيشة
    2 avril 2019 - 13 h 50 min

    R.L. est l’un des rares ministers des 2 dernières decennies à mériter vraiment le titre de Ministre d’Etat… voire meme President.
    Soyons honnêtes et appelons les choses par leurs noms.

    A bonne entendeur,,,

    le soir d algerie
    2 avril 2019 - 13 h 41 min

    L’UN S’EST «VOLATILISÉ» ET L’AUTRE «SACRIFIÉ»
    Lamamra et Brahimi font déjà partie du passé

    salim
    2 avril 2019 - 12 h 50 min

    Lamamra si c’est vrai a quitté ces clans au bon moment, on va le récupérer pour présider notre 2éme République inchallah!! rien que pour narguer tous ceux qui aboient contre lui dans ces commentaires et que vous devinez qui c’est

      a
      2 avril 2019 - 19 h 28 min

      le cameleon lamamra, c comme les moujahids de la 25 ieme heure, sources de tous les malheurs depuis 62, la preuve tu l as.

    SI KOUIDER BOUNETEF
    2 avril 2019 - 12 h 16 min

    La majeure partie des posts antis Monsieur Lamamra, sont le fait de non-Algériens.

      Lghoul
      2 avril 2019 - 13 h 41 min

      « La majeure partie des posts antis Monsieur Lamamra, sont le fait de non-Algériens » — C’est vrai, car ceux qui l’ont mis dehors avec un tel mépris sont de VRAIS ALGERIENS !

        Dz14
        3 avril 2019 - 17 h 10 min

        @lough
        Tu t’en donnes du mal pour essayer de faire passer pour algerien en répondant à tous les posts parlant de ton roi ou de ton bordel à ciel ouvert…
        Manque de courage? Fourberie ?
        Je pense que c’est un peu de tout ça mais tu ne trompes personne petit lache

    Bouzorane
    2 avril 2019 - 12 h 13 min

    Il n’a rien claqué du tout!
    Il a été écarté pour corriger, dans l’urgence, la trahison que fut sa tournée internationale pour quémander soutien et ingérence auprès de puissances étrangères. Ses commanditaires voyant la réaction hostile du peuple, ont paniqué et ont donc sacrifié Lamamra comme un fusible!
    Et puisqu’on a affaire à un système qui navigue à vue, fait tout dans l’improvisation et l’urgence, et sachant que c’est un système dépourvu de toute dignité, donc rebelote, après avoir humilier Lamamra 2 fois (écarté une 1ère fois en tant que MAE et cette dernière fois en tant que vice PM)…voilà qu’on ose une nouvelle fois faire appel à lui, comme si de rien n’était!
    Je pense que Lamamra a refusé non pas par fierté (il n’en a pas) mais par calcul politique. Il vise à etre président et gérer la phase transitoire ne l’autorise pas à être candidat

      Anonyme
      2 avril 2019 - 12 h 20 min

      Notre source révèle, par ailleurs, que Ramtane Lamamra a quitté le gouvernement, à sa demande, et a donc démissionné et n’a pas été évincé par le cercle présidentiel. Le successeur éphémère d’Abdelkader Messahel ne veut plus s’impliquer dans l’embrouillamini politico-militaire actuel, affirme notre source qui évoque un «profond malaise» depuis la conférence de presse conjointe avec l’actuel Premier ministre, Noureddine Bedoui.

      le Terroir
      2 avril 2019 - 13 h 05 min

      Bravo!

        le Terroir
        2 avril 2019 - 21 h 58 min

        Bravo internaute Bouzorane, de toute façon il est dans la poubelle de l’histoire avec Brahimi. Le peuple a dit ce qu’il pensait de Lamamra.

      EXILE'
      2 avril 2019 - 14 h 00 min

      Soyez tranquille,depuis deux ans que j’ècris mes commentaires sur le sujet du prochain president sous le pseudo Ben,ce president sera Mr Lamamra Ramtane pour 3 motifs,le probleme de regionalisme,de la politique ext.algerienne et le lien entre la vieille garde ex moujahidines et la nouvelle generation.La generation nèe après l’independance peut attendre la prochaine election presidentielle 2024 car le flambeau passera d’une generation à l’autre ,Lamamra appartient à la generation intermediaire et c’est ça la logique.
      VIVA la sagesse ,viva il popolo algerino,et VIVA L’ALGERIA

    Abou Langi
    2 avril 2019 - 12 h 05 min

    Mais oui ! Absolument ! Ce n’est la chasse qui l’a emporté ou qu’il serait sorti par le trou de la souris. Môssieur Lamamra quitte le pouvoir brillamment. Dites moi, on a raté quel épisode ?

    Kenza
    2 avril 2019 - 12 h 00 min

    Mais que diable Lamamra est-il allé faire dans cette galère ? Tout le monde avait senti le piège…
    Perso, voici je que j’écrivais quand il a rejoin le gouvernement Badaoui:

    Kenza
    12 mars 2019 – 9 h 17 min
    « Mr Lamamra, pour tout le respect que la majorité d’algériens et moi-même avons pour vous, nous ne vous ferons pas l’affront de penser que vous avez été désigné pour juste porter de la crédibilité à cette démarche du système. Alors, Mr Lamarma, de votre côté, ne nous faites pas l’affront d’être juste cette « caution crédibilité » dont le système a tant besoin pour encore une fois berner le peuple ! »

    C’est bien de vous en être rendu compte aujourd’hui pour ne pas continuer à participer à cette mascarade du système. Cela permettra, peut-être, de sauver un tant soit peu votre crédibilité et la haute estime que beaucoup d’algériens avaient pour vous. Peut-être étiez-vous dans une démarche de pouvoir aider à une sortie de la crise rapide afin d’éviter toute sorte d’ingérence qui pouvait mener l’Algérie à la déstabilisation.
    En tout cas, Mr Lamamra, méditez bien sur ce proverbe:

    « «Qui me trompe une fois, honte à lui ; qui me trompe deux fois, honte à moi.»

    ZORO
    2 avril 2019 - 11 h 43 min

    Le peuple le pauvre peuple que nous sommes abandonné dans un desert depuis longtemps devant les mirages qui envahissent nos esprits nous voyons de loin des anges qui nous tendent la main pour nous sauver dans notre course éfreinee pôur obtenir le salut a travers eux on decouvre des demons qui se relayent pour attiser notre enfer.
    SIGNEZORO…Z….

    Anonyme
    2 avril 2019 - 11 h 34 min

    Dégage lamamra et ne reviens jamais !
    Tu as voulu servir une famille d’extremistes et de fossoyeurs de ton pays l’Algerie, une famille de tarés complets aveuglés par le pouvoir absolu, une famille qui a fabriqué des kav en milliardairres, une famille remplie et entourée de marocains et de naturalisés…Bref, va t en ! On ne veut plus de toi ni te voir.

    Tu étais un espoir pour le pays, tu as préféré te bruler en cotoyant un infame pharaon de pacotille, briseur d’un pays et d’un peuple ! Bouteflika respecte plus momo6 que ta propre personne…Regarde ce qui arrive aux haddad, Sellal, Zaalane, Ouyahia…
    Tu as servi d’alibi algérien à une famille qui ne jure que par des tlemcano marocains…Yallah, prends du recul et médite…

      La Viriti
      2 avril 2019 - 11 h 50 min

      Bravo, rien à rajouter.
      Vive les VRAIS algériens, vive l’ANP !
      Bouteflika et sa tribu à la poubelle…!

      Anonyme
      2 avril 2019 - 15 h 44 min

      Je pense que vous ne savez pas faire la différence entre un homme d’État et un homme de clan.

    Anonyme
    2 avril 2019 - 10 h 59 min

    on se demande comment il a été appâté pour se mettre en ménage avec un clan qui sent le souffre….Il aurait du garder intact le capital sympathie dont il jouissait auprès de l’opinion algérienne. Dommage de finir dans le lot des ,bendjaoui, saadani, ould abbès et tout le chiendent du pouvoir…

    Lghoul
    2 avril 2019 - 10 h 52 min

    C’est une lecon pour tous les chiyatines de tout bord tous ceux qui font murir les raisins en hiver pour faire semblant de défendre une malédiction qui est tombée sur la tete du peuple algérien: Quand vous ne jouez plus le role de serpiliere, ils vous lachent comme on lache une chose. Sinon comment croire ou faire confiance a ceux dont le mensonge et la décéption sont devenus une vertue et un honneur ?

    Anonyme
    2 avril 2019 - 10 h 43 min

    Moi je decouvre a travers quelques commentaires la panique des makokos et du makhzen rien qu a entendre le nom de Lamamra…..c est leur bete noire….et bien LAMAMRA est toujours present ..sa renomme a depasse nos frontieres..ce grand Monsieur fait partie des grands Hommes d Etat reconnus sur la scene internationale..et nous Algeriens sommes fiers de Lamamra ,de ses capacites et ses competences politiques et diplomatiques et son humanite tres proche du peuple Algerien qu il n a fait que servir pendant toute sa carriere jusqu a aujourd hui
    Un homme peut gravir l’Everest pour lui-même, mais au sommet, il plante le drapeau de son pays l Algerie.

      Farida
      2 avril 2019 - 11 h 22 min

      « et bien LAMAMRA est toujours present » – Hahahaha !
      Ca me rappelle les propos d’Ali le chimique, d’irak quand les chars americains avancaient sur bagdad. Biensur qu’il est present.

        Anonyme
        3 avril 2019 - 5 h 09 min

        merci farida, ça’mrapelle l’image d’ali le chimique qui parlait aux journakistes sur la defaite qu’ils allaient infliger aux coalisés, sur fond des ruines de l’aéroport qui fumait encore sous les bombes…. Vrai moral de perdant pretentieux et pédant!!!!

    Anonyme
    2 avril 2019 - 10 h 38 min

    Bon débarras ! On l’a trop vu, il a déçu l’Algérie entière en servant de serpillère à un clan honni.

    La fuite des rats
    2 avril 2019 - 10 h 24 min

    Selon l’expression consacrée, les rats quittent le navire. Malheureusement pour eux, c’est un peu tard, car ils sont déjà mouillés jusqu’au cou. C’est le cas de Lamamra, qui n’aurait jamais du cautionner toute cette mascarade. Le peuple sait que si la situation avait tournée en faveur du pouvoir, il serait toujours à son poste de vice premier ministre, prêt à défendre ses maîtres et à se remplir les poches.
    Il faut dératiser tout le système, y compris des rats qui ont déjà pris la fuite pour se mettre à l’abri.

    DZA
    2 avril 2019 - 10 h 22 min

    Pouvait-on imaginer un scénario différent de ce que nous vivons actuellement ? Lorsque un régime politique est bâti sur des hommes du pouvoir et non sur une loi fondamentale et un Etat inviolable, la déconfiture finit toujours par se réaliser.
    Les manœuvres actuelles sont une conséquence logique de fissures dans le système, et de lutte pour le leadership et la survie de l’oligarchie, quitte à sacrifier quelques boucs émissaires.
    La préoccupation majeure de tout ce beau monde et de sauver la peau des oligarques reconduire le système aux commandes du pays et de faire croire au peuple que ses revendications seront prise en charge.

    La fin des Bouteflika et son clan, ne seront pas a fin du système. La bataille ne fait que commencer.
    Au peuple et à toutes les personnes honnêtes, de se démarquer de cette lutte de clans mafieux, et surtout de ne pas renoncer à l’érection d’une nouvelle République issue de la volonté populaire. Désormais, la lutte du peuple est en route, il ne nous reste que la persévérance et la vigilance contre toutes déviations des espoirs du peuple pour la construction d’une Algérie meilleure et d’un Etat de droit.
    Autant ne pas se mêler des règlements de comptes.

    Mohamed
    2 avril 2019 - 10 h 10 min

    Salam aleikoum,

    C’est suite aux entretiens et aux discussions lors de sa tournée dans des capitales étrangères qu’il a compris qu’il ne pouvait pas vendre les idées des clans qui se déchirent en Algérie et suite aux refus de les cautionner par les puissances étrangères que Lamamra a vu qu’il n y avait pas d’espoirs, ni de perspectives et au lieu de jouer au pompier qui selon lui entacherai sa bonne réputation acquise auprès de l’opinion internationale, a décidé de quitter le navire pour ne pas perdre son crédit vis à vis de ses homologues étrangers.

    ZYGOMATIQUE
    2 avril 2019 - 10 h 09 min

    Nul n’est prophète en son pays, dommage pour lui il continuera à servir les autres.

    Anonyme
    2 avril 2019 - 10 h 03 min

    Regarder bien! nous par exemple a Constantine nous voulons sortir de cette peste! on connait personnes depuis très longtemps, cs gens qui sont au pouvoir et qui se présente a notre noms et de tous les algériens et gagne beaucoup d’argent « c’est la le préjudice » a notre nom et viennent pas de notre tribu on les connait bien c’est qui ce lamamra? avec la nouvelle algérie rien ne se fera sans nous où personne n’auura rien! ah mais tien ce Bairi tahkout qui sont ces gens gens pourq’ils volent mon argent?!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    SaidZ
    2 avril 2019 - 9 h 54 min

    Avant le 22, j’avais un peu de respect pour lui mais dès lors qu’il a accepté de jouer au pompier non pas pour éteindre le feu mais pour sauver une mafia qui a défi tout un peuple…..il parait qu’il est maintenant rentré chez-lui à la frontière franco-allemande!
    tiens, il où l’autre petit vieux de ibrahimi? il est retourné dans son pays ou il occupe toujours une suite à l’hôtel?

      Anonyme
      2 avril 2019 - 10 h 01 min

      Je vois que les esclaves consentants sont de sortie dès qu’il y a ecrit Lamamra se precipitent sur l’article en question et souvent avec des pseudos finissant par dz ( ex moskokodz ect)

        Lghoul
        2 avril 2019 - 10 h 47 min

        s’il est utile et « bon » pour votre systeme, pourquoi vous lui avez donné un coup de pieds alors ?

        SaidZ
        2 avril 2019 - 12 h 39 min

        Fier de porter mon DZ et je l’assume pas comme les anonymes!
        Je tiens comme même à vous rassurer que je suis fils de chahid …..et je suis en exil à cause des gens comme celui dont on parle ici même!
        ex-membre de comité de vigilance, le jours où les barbes dictaient leurs terreurs!

    Anonyme
    2 avril 2019 - 9 h 22 min

    Heureusement qu il a fait ce choix de claquer la porte au nez de ce clan de malfrats….Lamamra n est pas un homme qui se mettra dans les souliers d un pouvoir rejete par le peuple Algerien….il a eu deja des rapports tres tendus avec Bouteflika quand il etait ministre des affaires etrangeres tres apprecie sur le plan international,ces rapports avec le clan de Bouteflika se sont deteriores ….il a quitte son poste et a ete appele immediatement par le secretaire general de l ONU en reconnaissance a ses capacites politiques et diplomatiques pour le charger de plusieurs missions assez delicates avec reussites.L’ancien chef de la diplomatie algérienne Ramtane Lamamra, dont l’expertise est sollicitée a l ONU et partout en Afrique, a ete aussi le pompier de l’Union africaine.Il ne faut pas oublier le role qu a joue Lamamra dans le reglement de la crise Malgache.Les différentes autorités et parties prenantes malgaches ont salué la mission du Haut Représentant de l’UA Ramtane Lamamra et ont réitéré leur remerciement pour le rôle qu’il a joué dans la sortie de crise à Madagascar ….Nous Algeriens apprecions aussi la grande valeur de ce grand patriote Algerien ,ce grand diplomate d envergure internationale…incorruptible et tres competent Lamamra est veritable homme d Etat qui pense aux prochaines generations…Le clan de Bouteflika cherche par tous les moyens a l eliminer de la scene politique Algerienne et de le compromettre pour le discrediter aux yeux du peuple Algerien..

    Anonyme
    2 avril 2019 - 9 h 20 min

    Enfin une réaction saine face à ceux qui utilisent des cadres, souvent compétents, comme des kleenex. Combien Bouteflika a-t-il utilisé de cadres intègres avant de les jeter comme des malpropres quand il n’en avait plus besoin.
    Refusez de rejoindre cette bande de voyous, l’intérêt supérieur de la nation n’est pas en cause.

    Lghoul
    2 avril 2019 - 9 h 08 min

    Si c’est vrai, il commence enfin a se comporter comme un algérien, c’est a dire qu’il n’est pas un sujet, c’est a dire qu’il a un « NIF » a défendre. C’est dommage qu’il a agi trop tard …

    BEN
    2 avril 2019 - 9 h 03 min

    IL A COMPRIT RAMTANE LAMAMRA MAIS IL EST UN PEU TARD

    Ghedia
    2 avril 2019 - 8 h 55 min

    C’est ce qu’il aurait dû faire dès le début : ne pas s’allier au clan présidentiel sachant que celui-ci avait piétiné toutes les lois de la République. Il aurait gardé son aura politique intact.

    RAUS
    2 avril 2019 - 8 h 52 min

    Ça m’étonnerais un élève des Bouteflika claquerait la porte à l’argent sale,Mr Lamamra il fallait rester propre et ne pas s’associe avec les destructeurs de la Nation Algérienne

    Elephant Man
    2 avril 2019 - 8 h 46 min

    Que Lamamra se prépare à la présidentielle.
    Et Zeroual à la transition.

      el ghorba
      2 avril 2019 - 10 h 04 min

      Ni Lamamra, ni Zeroual.
      Ils ont déjà fait partie du sérail.Ils n’ont rien fait pour régler les problèmes des Algériens.
      Il faut du sang neuf et jeune, tous les autres sont hors-jeu et beaucoup hors la loi.

      VRAI+
      2 avril 2019 - 12 h 22 min

      Essaie d’oublie Monsieur Zeroual,l’unique en Afrique et aussi aux pays arabes et meme ou monde;des hommes comme lui ils n’existaient plus dans ce monde,et ce n’est pas maintenant qui va salir son image et sa réputation d’homme intègre et patriote qui à toujours refusé de collaboré avec le clan d’Oujda

        el ghorba
        2 avril 2019 - 14 h 23 min

        Je n’ai rien contre Zéroual, il a déjà été président certes durant une période difficile mais le peuple dit bien dans les manifestations, on veut un nouveau système.
        Zeroual lui même ne veut pas être impliqué, laissons le tranquille.
        Il peut avoir un rôle de sage, de conseiller OK mais pas plus.
        Tandis que l’autre zygote qui a été rameuté un appui à l’étranger il est disqualifié à jamais.C’est même un traître.
        L’histoire le jugera sévèrement.

        Elephant Man
        2 avril 2019 - 19 h 20 min

        @VRAI+
        Il s’agit de son pays et de son peuple de mettre ses compétences et son éthique au service de la nation Algérienne c’est tout. Cessez de parler de Clan et cie et dépassez ce cadre destructeur pour la nation.
        @El Ghorba
        Il n’y a qu’un makhNazi sioniste pour taper sur Lamamra et Zeroual.

          El ghorba
          3 avril 2019 - 15 h 19 min

          @elephant man
          makhnazi toi même et sioniste toi même.Serais tu de ceux qui veulent distribuer des certificats d’algeriannité et de patriotisme.Tu pues le chacal FLNiste.

    Bouzghai
    2 avril 2019 - 8 h 43 min

    Ils ne servaient à rien ces deux individus, le premier habitué aux salons feutrés de la diplomatie impérialiste, et le second ne connaissant pas l’Algerie, ayant coupé avec elle, et évoluant sous d’autres cieux,
    On n’a pas besoin d’eux…

      Anonyme
      2 avril 2019 - 9 h 58 min

      Je suppose qu’en esclave consentant tu veux parler de votre maitre azoulay

      Anonyme
      2 avril 2019 - 15 h 46 min

      R. Lamamra faisait bien son boulot de ministre des AE, c’est tout ce qu’on lui demandait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.