Des ONG syriennes à la solde de l’Occident se braquent sur l’Algérie

ressortissants internationales
Rassemblement d'opposants syriens à Alger en février 2012. New Press

Par R. Mahmoudi – Une nouvelle polémique liée à des ressortissants syriens en Algérie est agitée par des ONG internationales, au moment où le pays traverse des zones de turbulences. Selon le quotidien panarabe Al-Araby Al-Jadid, une famille syrienne, composée de 18 membres, a été déplacée, mardi dernier, de la capitale vers un camp de réfugiés situé près des frontières avec le Mali.

Citant la Coordination des habitants de Deraa dans la diaspora, la même source précise que la famille en question est originaire de la région provinciale de Deraa, qui s’était exilée en Algérie en 2016, en passant par la Libye. Cette coordination donne d’autres détails sur l’identité et la profession du chef de cette famille mais ne dit pas s’il faisait partie de la milice antigouvernementale, dite «Armée syrienne libre», dont plusieurs membres avaient été arrêtés, puis expulsés par les autorités algériennes, il y a quelques mois, vers le Soudan.

Dans une déclaration postée sur Facebook, la coordination syrienne appelle toutes les organisations internationales et de défense des droits de l’Homme à intervenir rapidement pour sauver cette famille et lui permettre de rejoindre son «domicile» à Alger et de régulariser ensuite sa situation.

Pour rappel, 43 ressortissants syriens, membres de l’«Armée syrienne libre», avaient été arrêtés, en novembre dernier, à Tamanrasset par les autorités algériennes qui ont fini par les expulser vers le Soudan, sur leur demande. Des sources médiatiques arabes avaient révélé que ces ressortissants syriens se seraient infiltrés en Algérie par la frontière avec le Mali, après avoir fui vraisemblablement leur pays.

Il est clair que le passage de ces miliciens par le Nord-Mali, sanctuaire des groupes djihadistes affiliés à Al-Qaïda depuis plus de quatre ans, pour gagner l’Algérie ne pouvait être que suspect.

R. M.

Comment (36)

    ici il ya qui font la contre-revolution
    12 avril 2019 - 2 h 52 min

    wallah c’est pas le sujet des ONG qui ma inquiété mais quelques commentaires ici pleins de haine et de rejet de l’autre.je ne comprend pas qu’en cette très sensible et dangereuse il y’a des algeriens qui veulent exclurent d’àutre algérien..l’un parle de l’islam et laïcité..l’autre elle parle de mokri zitout et islamistes….c’est quoi ça??!!mais vraiment vous me donner l’envie dé vomir!!!vous vendez la peau du taureau avant de l’abattre!a moins que vous soutenez la « issaba ».

    2
    5
      Nous refusons l'extrémisme
      12 avril 2019 - 7 h 23 min

      D’une manière générale Monsieur contre-révolution, L’Islam algérien est notre religion, on ne veut plus de dépassements, non aux radicalisations religieuses.

      5
      1
    Boum boum
    11 avril 2019 - 21 h 13 min

    Demain inchallah on sera vendredi le jour de la prière et de la foi.
    Nous devons surveiller de toutes ces ONG lors de nos marche pacifiste, les attraper et les questionner pour qu’il roule, quel est leur intérêt leur intérêt à être dans nos manifestations.
    Nous devons être aux aguets trop d’ennemis de l’intérieur et de l’extérieur guette la moindre faille pour s’infiltrer et mettre la fitna.
    Malheureusement nous avons des harkis de l’intérieur des ennemis de l’extérieur mais nous sommes un grand peuple mashallah algérien kabyle arabe chaoui Touareg tous algérien uni pour une deuxième république musulmane.
    Toutes ces ONG oeuvre pour le Grand Satan Israël à travers Georges Soros uniquement pour détruire notre pays et faire de la nouvelle Algérie une Algérie fédéral et laïque donc diabolique la religion du Sheitan la laïcité.
    Déjà que nous sommes bouffer par la franc-maçonnerie, on va pas encore se rajouter !! nous sommes un pays musulman nous sommes un peuple musulmans nous sommes nés musulmans et nous sommes surtout algérien nous l’avons dans la peau cette Algérie…
    Rendez-vous aux urnes en attendant surveillant notre pays de toutes les ingérences étrangères diabolique des traîtres de l’Ouest les tranches de jambon la juiverie sioniste les fils de harkis qui habitent encore en Algérie surveillant tout c’est diabolique.
    Vive l’Algérie nous sommes un pays musulman et celui qui n’est pas d’accord qu’il dégage l’Algérie c’est l’islam et ceci jusqu’à la fin des temps.
    Allahu Akbar et le Sheitan srir Allah yne3lou.
    Petit message au petit lâche qui commente mes écrits en me traitant de marocain ou d’autres.
    C’est la première et la dernière fois que je vous réponds bande de misérables ver de terre je suis un pur algérien kabyle musulman et aimant l’islam plus que ma merveilleuse vie.
    Je suis pas un harki comme vous j’ai servi mon pays étant jeune et jusqu’à maintenant je l’aime toujours mon Algérie contrairement à vous autres bande de harkis sans fierté et sans honneur vous n’êtes que le paillasson de la juiverie française marocaine sataniste.
    Vive l’Algérie vive le peuple qui a fait partir ce pouvoir bancal égoïste, vive la nouvelle et 2e République.
    L’Algérie ne sera jamais diriger par une petite crotte comme Azoulay ou un autre boulet l’Algérie sera dirigé par un président nationaliste jeune né en Algérie.
    Peu importe qu’il soit kabyle arabe chaoui Touareg l’essentiel c’est qu’il soit 100 % algérien anti France anti Maroc anti Arabie Saoudite anti Turquie anti Qatar bref tous les caniches de l’Occident.
    L’Algérie est une grande nation et elle le restera cette grande nation nul ne peut l’atteindre à part à Allah azawajel.
    🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿
    Gardez vos pouce en bas la juiverie française marocaine israélienne, on se réveille les ONG que vous avez envoyé avec les prostituées de féministe vous inquiétez pas on veille au grain on surveille l’Algérie…
    Vous allez rester sur une envie 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    6
    32
    Anonyme
    11 avril 2019 - 20 h 38 min

    Les ong sont devenues ennuyeuses, s’il faut accueillir des centaines de réfugiés syriens et supporter certains de leurs malfaiteurs, dans de telles conditions ces ong nous imposent d’accepter le danger.

    7
    2
    maori
    11 avril 2019 - 18 h 22 min

    L’Algérie a toujours soutenu et aidé les pays colonisés et qui subissaient l’apartheid , tels que l’Afrique du sud de Mandela, l’Angola, le Mozambique, le Vietnam etc..Elle les a aidé financièrement, matériellement et diplomatiquement. Elle était leur porte-parole au niveau des instances internationales, telles que l’ ONU, l’organisation des pays Non Alignés et autres. Elle a milité sans répit pour cela. Elle a aidé également des pays Africains sans grandes ressources tels que la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Tchad, la Libye quant Kadhafi avait pris le pouvoir, Elle a formé leurs militaires- leur police et leurs cadres par dizaines ou centaines etc…Boumediene Allah yerrahmou, avait fait des cents et des milles, il a même envoyé les soldats algériens, à deux reprise, mourir pour l’Égypte, la Syrie et la Jordanie dans la guerre contre israel, si bien qu’il est devenu l’ennemi N° 1 et il l’a payé de sa vie. Beaucoup de pays Africains que l’Algérie a aidé se sont retourné contre elle; on peut citer la Mauritanie de Ould Daddah, l’Égypte de moubarak et d’autres. Plein de Syriens ont été accueillis et vivent encore tranquillement en Algérie où ils sont légalement enregistrés. Les syriens terroristes qui fuient maintenant leur pays qu’ils ont aidé à détruire n’ont qu’à aller voir ailleurs en france, Angleterre, USA voire en israel qui les ont manipulé et armé pour cela. On a eu nos terroristes on ne veut pas d’autres. Quant aux pauvres migrants africains, qui sont venu par légions avec leurs femmes et enfants, ils ne sont pas venus pour travailler mais pour mendier et pour certains trafiquer. Au départ ils ont été très bien accueilli, les Algériens devant tant de misère leur donner plus qu’il n’en fallait d’atgent de vêtements et de nourriture. Seulement c’était une voie sans issue, ni pour eux, ni pour l’Algérie qui était submergée par leur déferlement. La solution est dans leur pays d’où ils doivent chasser les gros potentats à la solde d’AREVA et autres multinationales suceuses de sang et de richesses. La conscience de l’Algérie peut-être tranquille………!

    29
    2
      Parole d'homme
      11 avril 2019 - 21 h 32 min

      @ Maori, Mille Merci….si l’histoire qui parle…

      4
      2
      Selecto
      11 avril 2019 - 23 h 37 min

      Vous avez oublié l’aide diplomatique et militaire apportée a l’Angola, j’ai un un professeur d’origine portugaise a Paris spécialisé dans l’histoire de la colonisation de l’Amérique latine qui a fait la guerre d’Angola il m’a dit que les Algériens les attaquaient a coups de lances flammes avant des les mitrailler, leur chef était un certain colonel Oussedik, pour finir notre discussion il m’a dit que l’Algérie sera un grand pays un jour.

      3
      1
    Anonyme
    11 avril 2019 - 18 h 21 min

    encore des ong qui défendent des étrangers qui ont bouffé le pays, celui qui n’est pas content il va ailleurs.

    20
    1
    Message à l'Armée, pilier du pays
    11 avril 2019 - 17 h 10 min

    Chére ANP,

    Voyez-vous ???, encore des ong accablantes

    En ces circonstances sensibles que vit notre pays, nous prions l’armée de notre chére Algérie de reconduire tous les migrants du sahel, encore en terre Algérienne, à leurs 2 frontières Mali et Niger avec un grand merci, en vous souhaitant courage et patience.

    Avec l’approche du ramadhan les subsahariens se bousculent à l’entrée du sud (aidés par des traitres)pour venir au nord et amasser des fortunes en défigurant l’espace public, en déformant notre paysage algéro-algérien et en trafiquant et la suite est connue.

    Sœurs et fréres éléments de l’ANP, vous voyez bien de quoi sont capables les étrangers avec l’aide des ong, évitons les faces à faces avec ces petits qui travaillent pour ces ong, ces subshariens avec leurs centaines de milliers de gamins devraient être chez eux, l’Algérie traverse des turbulences, les algériens se battent et vendremanifestent pas pour laisser un moindre coin à ces migrants du sahel. On ne veut plus de leur présence.

    16
    5
    Vroum Vroum 😤..
    11 avril 2019 - 16 h 14 min

    Ces ONG financé par les Pays qui ont créé , financé et armés le Terrorisme Daesh , donc ces ONG pleurent de grosses larmes de Crocodile sur cette Famille Syrienne qui aulieu de defendre la Syrie a préfère te la fuire , ces pseudo ONG s’en fiche complètement du sort de la Syrie et des Syriens comme leurs premières chaussures , pour eux c’est de la chaire humaine commerciale , Les Sponsors de ce ces ONG bidons , on crée le Terrorisme, détruits des Pays , les occupent et en plus font semblant de pleurer sur des réfugiés qu’ils ont eux même contribué à chasser de leurs Pays .. Cette Famille Syrienne pourrait être recueillis et hébergé chez Obama , chez Hollande ou Fabius ou Bhl , chez Sarkozy , ils vivent dans le Luxe et Villas spacieuses donc ils ont la place pour heberger une Famille de réfugié ! Fabius al nosra fait du bon boulot en Syrie , lui est au Conseil Constitutionnel a Paris , au chaud !.. de peur d’être jugé pour apologie de Terrorisme !..

    16
    3
    anonyme
    11 avril 2019 - 16 h 11 min

    J’ai vu plusieurs fois dans les manifs à Alger un drapeau étranger flottait dans différents coins (je ne parle pas du drapeau de l’identité) mais normalement pour cette révolution seuls sont valables l’emblème officiel et des cadres avec des photos de nos Martyrs. Ces étrangers sont bien gentils mais leur drapeau on n’en a pas besoin en cette occasion trés sérieuse, on n’est pas au stade.

    Quand on est bon, voilà se qu’on obtient de la part de ces étrangers.

    24
    3
    صالح/ الجزائر
    11 avril 2019 - 14 h 54 min

    Les mercenaires qui ont trahi leur propre pays , pour bénéficier de quelques pétrodollars de plus octroyés , pour les chargés de missions , par les traîtres et criminels des monarchies d’Arabie saoudite et du Qatar … , serviteurs zélés du «chaos créateur» destructeur franco-américano-sioniste … , peuvent facilement poignarder le pays hôte et d’accueil sans sourciller et sans avoir honte .
    Crains le mal de celui à qui tu n’a fait que du bien .

    28
    3
    Tinhinane-DZ
    11 avril 2019 - 13 h 59 min

    Les biens aimés de Zitout et les autres intégristes.
    L’Algérie passe par une période sensible, il faut fermer la port e à toute présence des étrangers douteuse , la sécurité oblige.

    35
    3
      Anonyme
      11 avril 2019 - 15 h 59 min

      il Faut fermer la porte à tous les étrangers et à tous les migrants clandestins qui traînent encore chez nous, on dirait qu’ils n’aperçoivent pas l’instabilité, rien ne leur fait peur. Certains subsahariens se préparent pour se remplir de dinars avec l’approche du ramadhan, il faut parler à chaque fois dans les commentaires pour que l’armée les dépose à la frontière de leurs pays mali et niger. Il faut aussi que l’Algérie évite de les transporter comme des héros du désert avec de l’argent et des cadeaux, il suffit de les installer dans des camions et vite chez eux et surtout sans retour. On peut même prévoir une contestation forte pour refuser ces parasites, profiteurs qui gagnent plus qu’un cadre algérien sur le compte des algériens modestes car les riches ne sont pas bêtes pour donner le billet à ces terribles inconnus qui travaillent pour la mafia de leurs pays.

      22
      1
        Mohamed
        11 avril 2019 - 21 h 41 min

        Et les 500000 clandestins nuisible à l’Algérie du pays enchanté de la prostitution a homo6..on en fait quoi..?

        9
        1
    Malek
    11 avril 2019 - 13 h 53 min

    Tout ce qu’on peut observer après la révolution du peuple.les profiteurs de tout bord veulent saborder la révolution des algériens .
    Aujourd’hui ce qui parlent d’un contrôle des hommes du système sont des opportistes
    Pour garder le pouvoir , profiter des ressources du pays.
    Le peuple a dit gaa doivent partir il doivent comprendre que le peuple va les juger
    S’ils s’entêtent a vouloir le mener vers le retour vers le système.
    Ies tenant du pouvoir de l’ancien système sont encouragés par des gouvernements
    étrangers connus pour être anti algériens
    et qui ont aidé a replacer des hommes
    À la tête du pouvoir d’aujourd’hui.
    On observe que les hommes du système c’est eux qui veulent saborder la révolution
    Pacifique .
    Le peuple doit rester mobilisé jusqu’à ce qu’ils dégagent .Il Y a des hommes intègres et loyaux et compétants pour amener l’Algérie vers la démocratie et par la suite à’une justice sociale.
    Que Dieu aide le peuple a ce libéré.

    13
    1
    Lyes Oukane
    11 avril 2019 - 13 h 03 min

    Bonjour à toutes et à tous ,
    donc ,si j’ai bien compris , des syriens de la diaspora se plaignent qu’une famille syrienne réfugiée chez nous ait été déplacée d’Alger vers la frontière malienne et tous ces syriens réunis nous font passer le message suivant et par le biais d’ONG  » il faut ramener cette famille syrienne du sud algérien vers son domicile à Alger et lui régulariser sa situation titisouite …

    1 ) déjà une ONG qui parle à la place de syriens éparpillés dans le monde qui se feraient porte parole d’autres syriens installés en Algérie c’est plus que louche . Pourquoi ces syriens en Algérie n’ont pas pris la ligne la plus droite pour se plaindre , à savoir leur ambassade à Alger ? Quand c’est flou c’est qu’il y a un loup !

    2 ) Admettons que cette famille ait été vraiment déplacée vers le sud . Est-ce interdit ? par qui ? Nous recevons qui nous voulons chez nous et nous les installons où nous voulons . Si cette famille n’est pas satisfaite ,elle peut toujours demander refuge au Mali tout proche et non le retour à Alger et avec des papiers siouplait .

    3 ) Pour moi ,il n’y a pas de famille syrienne déplacée . Koulchi Khorti fi khorti . Le scénario , le dialogue et la mise en scène tient du blabla de ces ONG qui nous accusent à longueur d’année de jeter dans le désert des familles d’Africains après les avoir dépouillés , battus . Ces employés de Soros § Co pensent profiter d’une situation instable en Dz pour enfin arriver à leurs fins ( le peuple algérien ne veut pas mettre la pagaille chez lui  » silmya silmya  » alors il faut qu’on allume le feu nous même … ) .

    4 ) A toutes ces ONG l’Algérie n’est pas la Syrie .Même nos enfants connaissent cette réplique par cœur.

    32
    1
      benarbia omar
      11 avril 2019 - 14 h 55 min

      c est 4 B doivent partir quelque soit le prix
      a payer
      pour eviter toute escalade !!!

      11
      5
        Droits Humains
        11 avril 2019 - 16 h 04 min

        Toi aussi tu dois partir chez tes maîtres

        2
        13
    Anonyme
    11 avril 2019 - 12 h 27 min

    il faut que tout les étrangers se mettent dans tété que cette manif est ALGÉRO-ALGÉRIENNE ,toute autre personne sera considérer comme intrus et peut éventuellement représenter un risque ou/et prêter à confusion ,et doit être refouler de même ceux qui portent tout drapeau non algérien
    ,((nous les remercions de leur soutien)) mais,,cela ne les concernent pas , rien ne les empêche d aller faire ça chez eux

    25
    1
    Boum boum
    11 avril 2019 - 12 h 17 min

    Mokri zitoute des confrérie des Frères musulmans et des salafistes doivent être dissoute, et dans les plus brefs délais.
    Sincèrement il y a trop d’étrangers en Algérie beaucoup trop rien à foutre de passer pour un raciste l’Algérie passe avant c’est parasite qui viennent squatter chez nous.!!
    Pour les ONG qui veulent se braquer sur l’Algérie en tant que citoyen algérien il faut qu’on les surveille on les attrape on les kidnappe on les violons temps les massacres en les attaches et on va voir si on peut les libérer dans deux ou trois mois voilà comme ça le message sera clair pour les autres ONG qui veulent venir mettre la pizza chez nous.
    La violence envers les ennemis de l’Algérie et légitime il y a que les harkis qui donne l’autre jour après s’être fait gifler.
    On est des musulmans algérien guerrier kamikaze nationaliste l’Algérie nous l’avons dans la peau et sous la peau notre pays ne sera jamais comme la Syrie la Libye l’Irak le Soudan on est là pour veiller au grain et on est là pour s’occuper de tous les harkis traîtres de l’Intérieur à notre belle nation je vous jure sur le Saint Coran qu’on viendra vous chercher là où vous cacherai.
    Et comme dirait le grand Vladimir Poutine nous n’hésiterons pas à vous abattre même dans les chiottes.,!!…

    18
    3
      Je serai sur le terrain
      11 avril 2019 - 14 h 17 min

      @ Boum Boum,je suis de votre Avis,Normalement ça concerne tout les Algériens qui aiment leurs patries de chasser ces ONG parce que ils sont pas la pour le bain de Notre beaux Pays ils sont la juste les sionistes et différents des services espionnage leurs buts si pour déstabiliser un pays…

      13
    DYHIA-DZ
    11 avril 2019 - 12 h 15 min

    Il est temps que ces ONG se taisent à jamais. Elles ont pris de mauvaises Habitudes à l’époque de Bouteflika.

    L’Algérie n’est pas un incubateur pour couver les DAECH syriens.

    Ces syriens doivent rejoindre leur Syrie qu’ils ont trahie.

    29
    4
    Kahina-DZ
    11 avril 2019 - 12 h 12 min

    Après leur défaite en Syrie, ces ONG veulent embaucher leurs milices en Algérie.
    Ces syriens doivent rejoindre leur chez eux en Syrie. L’ÉTAT syrien saura quoi faire avec ces traitres.

    34
    2
    Bonano
    11 avril 2019 - 11 h 39 min

    Déjà commencer par éradiquer Zitout et tout ces hologrammes salafiste .

    38
    1
      Banano, excellent
      11 avril 2019 - 16 h 23 min

      Parfait, ce que vous dites il faut son application immediate.

      15
    Anonyme
    11 avril 2019 - 10 h 07 min

    Qu esse qui reste a ces O N G, après la défaite humiliante essuyée , devant les forces du président Assad, elles veulent s’en prendre a l’Algérie, mais personne n’est a leur écoute, ces vendus a l’occident. Le peuple algérien saura faire face a toutes manipulations, venant de l’extérieur ou de l’intérieure, il restera uni coûte que coûte et fera aboutir ses revendications légitimes, l’instauration d’une Démocratie.

    35
    2
    Conidentiel
    11 avril 2019 - 9 h 43 min

    A Paris aussi l’institut du monde arabe est devenue une plateforme de propagande contre l’Algérie sans que les ambassadeurs d’Algérie d… ne bouge le petit doigt c’est même le contraire ils encourage cette propagande avec leur silence et les financements de cette propagande a travers les millions d’euros de cotisations annuels que verse l’Algérie.

    Des activités sont régulièrement organisées en soutient aux « réfugiés » Syriens qui en réalité sont un soutien a l’opposition syrienne.

    27
    6
    BabElOuedAchouhadas
    11 avril 2019 - 9 h 43 min

    Quid des 450.000 clandestions marocains dont la majorité sont connus pour etre des agents de la DGED du Régime MakhNazi et qui circulent en toute liberté a travers l’Algérie et ce, grace a la complicté des marocains du Clan d’Oujda d’El Mouradia ?

    27
    14
    Elephant Man
    11 avril 2019 - 9 h 02 min

    PS : ce sont ces fameuses ONG qui tentent d’empêcher le retour des réfugiés syriens du Liban dans leur pays en Syrie ?!!!

    35
    2
    Elephant Man
    11 avril 2019 - 8 h 59 min

    ONG quo n’ont de NON gouvernementales que le NOM.
    Les fameux casques blancs en Syrie ont tués des civils syriens et aidés les terroristes sionistes.
    Pourquoi ces ONG ne sont-elles jamais en Palestine OCCUPÉE pour défendre les droits fondamentaux des Palestiniens bafoués par l’entité sioniste que ce soient les massacres que ce soient les tortures et emprisonnement arbitraire..etc etc..Ni même au Yémen ….
    Les vrais patriotes syriens qui ont fui sont allés au Liban pour ensuite retourner dans leur patrie ils n’ont pas traverser la Turquie la Libye le Mali …le sahel blindé de terroristes sionistes.
    FRONTIÈRES HERMÉTIQUEMENT FERMÉES DE TOUTE PART
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP

    43
    4
      anonyme
      11 avril 2019 - 11 h 42 min

      Blinder la frontière sud en particulier voire la supprimer on n’en a pas besoin. Ceci,à cause de l’immigration clandestine subsaharienne qu’encouragent certaines ONG. Même sans ces ONG, ces populations sahéliennes à forte natalité ne sont pas désirées chez nous car on refuse d’assister à la disparation de notre identité, notre culture et notre pudeur, nous devons construire notre on n’a pas les moyens pour accueillir des peuples qui ont des pays et sols et des sous sols. FRONTIÈRES SUD FERMÉES POUR TOUJOURS.

      14
      4
    elhadj
    11 avril 2019 - 8 h 27 min

    l algérien ne veut plus de migrants de quelque pays qu il soit.on en a marre de gaspiller des énergies,des ressources pour leur prise en charge ou leur renvoi alors que les besoins de nos citoyens s en font lourdement sentir en ce moment de crise financière.il faut déclarer les régions frontalières comme zones militaires opérationnelles pour mener sans sommation et interdire toute intrusion ou incursion irrégulière d individus suspects.on a besoin vraiment de la tranquillité, de la paix,d un environnement non pollue par la mendicité et l insécurité

    34
    5
      Merci
      11 avril 2019 - 16 h 42 min

      Monsieur Elhadj, bien dit les algérien ont besoin de moments de répit, ça suffit avec ces turbulences de toutes sortes et NON aux migrants, il faut aussi faciliter un peu la tache à l’armée et sensibiliser les derniers algériens sensibles de ne plus jamais donner l’argent à ces colons subsahariens qui viennent sans l’appui des ong, ce sont des personnes qui n’ont peur de rien et qui aiment l’arnaque, l’insalubrité et le gain facile.

      8
      1
    nectar
    11 avril 2019 - 8 h 22 min

    Le fait de leurs avoir ouvert grands les bras et des facilités pour ouvrir des commerces en Algérie avec des largesses bancaires, qui ne sont pas accordées aux algériens..L’ Algérie récoltent la haine de ces migrants à travers des officines mafieuses au service du mal, qui se disent ONG.

    31
    6
    khelfane
    11 avril 2019 - 6 h 35 min

    il est de notoriété journalistique et sécuritaire que les correspondant de l’afp, de Reuter de upi et de tass étaient les honorables correspondants de leurs officines d’origine, certains mêmes comme «  Aleco grec » agent de mi6 , lequel

    Prenait un plaisir cynique à venir nous annoncer à l’aps, les prochains remaniements où les visites programmées

    De nos ministres en province,

    Ils jetaient ainsi des os à l’agence nationale qui se voyait systématiquement refuser

    Des entrevues ou des précisions,

    L’aps étant s’ Leurs yeux une agence quasi bidon…..

    Une partie de ces «  ministres «  issus de la wilaya de Lausanne où d’oujda, trouvaient plus rentable de «  Bavardasser «  avec eux

    Au «  «  st georges «  où à« l’aletti »

    Et ainsi investir dans des relations à long terme à Al Paris ou à Londres « 

    Les «  pisse copies du douar » n’avaient

    Aucun intérêt pour eux

    Feu Boumediene y mît un bémol

    Sorr’s une réunion des cadres de La Presse avec lui, nos bavards / mouchards

    Se firent plus discrets..,,,,

    Il est de bonne guerre que les attachés culturels ou commerciaux et les correspondants de presse aient l’oreille fine et l’oeil Aiguisé.

    Rien de nouveau là……, molesté ce pas ?

    20
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.