Jeté en pâture à la vindicte populaire : première réaction d’Ali Haddad

Saïd Haddad
Ali Haddad avec Saïd Bouteflika. PPAgency.

Par Houari A. – C’est à travers sa chaîne de télévision Dzaïr TV qu’Ali Haddad a décidé de contre-attaquer pour défendre le bilan de ses entreprises et riposter aux attaques acharnées dont il fait l’objet depuis la chute des Bouteflika dont il était proche.

Le patron de l’ETRHB, incarcéré au centre pénitentiaire d’El-Harrach dans le cadre d’une nouvelle opération mani pulite lancée par le chef d’état-major de l’ANP dès le lendemain de la démission du président de la République, a rendu public le bilan de son groupe, en révélant les chiffres relatifs aux prêts bancaires dont il a été bénéficiaire et dont il affirme être à jour en termes de remboursement des crédits qui ont servi, selon lui, à créer 7 000 emplois. Dans un reportage réalisé par Dzaïr TV, Ali Haddad soutient, chiffres à l’appui, qu’il a toujours veillé à respecter les engagements liés aux cotisations sociales et autres obligations afférentes au code du travail.

Ali Haddad, à qui il est reproché d’avoir profité de sa proximité avec le cercle présidentiel pour obtenir des marchés publics au détriment d’autres opérateurs économiques en violation des lois en vigueur devant garantir l’équité en termes de concurrence, n’a pas été arrêté pour un délit en relation avec ses affaires mais pour avoir tenté de quitter le territoire national «clandestinement», selon certains médias. Son arrestation surmédiatisée a défrayé la chronique et a été largement commentée sur les réseaux sociaux, dans ce qui s’apparente à une chasse aux sorcières.

Ali Haddad a quitté le FCE en laissant derrière lui un syndicat patronal au bord de l’implosion. Impliquée de façon directe dans la politique depuis le remplacement de Réda Hamiani en novembre 2014, la plus grande organisation patronale aura du mal à faire oublier cette phase de son existence où elle a incarné le régime Bouteflika dont elle avait soutenu la candidature pour un cinquième mandat avant que des membres fondateurs du syndicat n’appellent au retour au «FCE originel».

Ali Haddad avait déjà un pied dehors depuis cette démarcation.

H. A.

Comment (60)

    Yes
    13 avril 2019 - 20 h 48 min

    C des règlement de comptes. Quel que soit ce qu’a fait haddad on ne va pas nous faire croire que c pour les 5000€ non déclarés qu’il est en prison!! La loi actuelle ne punît pas de mise en mandat de dépôt pour ça ; c puni par saisie et amende,c tout. Puis on va pas nous faire croire que hadda de est assez idiots pour dissimuler 5000€ alors qu’il a le droit en les déclarant. C un maillon faible jeté en pâture pour calmer tromper l’opinion. Comme l’avait dit rebrab,c « un pauvre type »utilisé par le pouvoir et qui est en train de servir de bouc émissaire. Tant pis pour lui,il n’avait pas à s’impliquer dans cette lutte de clans en finançant les ca.lagnes de bouteflika.

    8
    2
    skoupi
    13 avril 2019 - 11 h 42 min

    …On est pas contre les gens qui gagne de l’argent,mais contre les gens qui dévalisent le pays…..
    ……bachagha d’hier ou bachagha d’aujourd’hui ,c’est KIFKIF…………..

    22
    Salim Samai
    13 avril 2019 - 11 h 17 min

    Il faut des Institutions et le CONTROLE qui EMPECHERONT TOUS de s’élever au dessus de la Loi qui vaudra ainsi pour Moussa comme pour Aissa!

    Ce n´est pas Haddad, MOI ou vous!
    Ce sont l´ETAT, le Controle et les Lois appliquees qui font que le Douanier Allemand ne VOLE PAS et APPLIQUE le Reglement alors que son collegue Algerien regarde son chef « bricoler » et fait evidemment de meme!

    Le Douanier Allemand n´est pas « Plus Moral » que son collegue Algerien!
    Ce sont les Reglements et la Justice Allemands et Algeriens qui sont DIFFERENTS!

    17
    1
    Mus
    13 avril 2019 - 9 h 57 min

    Ce monsieur qui se prévaut d’être blanc comme neige, a quand même le droit de se défendre, mais devant …une justice indépendante qui n’agit pas seulement lorsque le pouvoir militaire lui en donne l’ordre. Cette vague d’arrestations d’hommes d’affaires ou d’industriels, si on peut nommer ainsi ces bricoleurs prédateurs de l’économie nationale, ressemble bien à une chasse aux sorcières provoquée par le nouveau « Rab Edzair » en tenue militaire pour jeter de la poudre aux yeux du peuple en colère et pour masquer sa démarche de préservation du régime de Bouteflika dans laquelle il conserve les 4 B (Bensalah, Belaiz, Bedoui et Bouchreb). Une démarche qui,depuis 8 vendredis est rejetée totalement par le Peuple mais qu’il maintient quand même, exposant ainsi notre pays aux pires dangers. Haddad, le « Boucher » et les autres auraient dû être appréhendés par la Justice indépendante depuis longtemps avec leur parrain qui, lui est en liberté. C’est parce que le Peuple sait que ce « grand amour » de la Constitution, un texte maintes fois violé par le régime notamment son président, est une tentative caduque et se prévaloir d’une légitimité de circonstance qui ne réglera en aucune façon la grave crise politique que traverse actuellement notre pays. La façon dont Haddad et autres ont été livrés au public sans procédure judiciaire saine et réfléchie a certainement créé l’effroi au sein des d’industriels et hommes d’affaires et fait peur aux investisseurs étrangers qui seraient encore tentés par l’investissement dans notre pays. Il aurait fallu que le pouvoir prenne des mesures conservatoires fermes et claires pour éviter la fuite des capitaux et contrôler le mouvement des personnes suspectes qui sont, je le rappelle, innocentes jusqu’à preuve de leur culpabilité établie par une justice indépendante et sereine. Ce n’est pas encore le cas, malheureusement et on assiste au retour des vieilles méthodes violentes des régimes autoritaires.

    18
    2
    BEKADDOUR MOHAMMED
    13 avril 2019 - 8 h 31 min

    En 1962, Le Peuple était exsangue hébété illettré et ne disposait pas de L’Antivol, d’où qu’il a été volé car Le Voleur existe depuis que l’humanité existe. El Jazaïr populaire veut l’instauration, l’installation d’Un Antivol ultra moderne, tel que plus jamais un voleur d’oeuf ou de boeuf n’y circulera plus, Voleurs Dégagez, de toute façon aucun de vous ne peut voler le salut de son âme, ya Emsekine de l’esprit !

    12
    1
    Brahms
    13 avril 2019 - 8 h 09 min

    Quand on voit leurs têtes, le péché ressort de leurs visages. Ils mangent l’argent des orphelins, des handicapés, des vieillards, des anciens combattants, des chômeurs, des femmes seules, des femmes monoparentales, des ouvriers, des employés, ils prennent la part de tous puis se sauvent à l’étranger pour acheter des appartements, des immeubles, magasins à l’étranger afin de paraître puissant aux yeux des européens et américains. Ensuite, c’est facile de faire le beau garçon, de frimer avec des lunettes de soleil. Ces voleurs prennent des raccourcis pour faire de l’argent en devises et en dinars, ils sont sans vergogne. C’est l’argent, la rentabilité qui prime à leurs yeux. Le peuple à 100 % raison de réclamer son argent ainsi que des comptes à ces hommes politiques qui s’amusent avec la vie des citoyens.

    20
    1
      anonyme
      14 avril 2019 - 21 h 26 min

      merci Brahms pour ce commentaire…

    chaoui
    13 avril 2019 - 7 h 23 min

    Dans un pays pauvre, le riche est un élément nécessairement suspect. Je dis toujours que le travail honnête ne pais pas, sinon aucun salarié du monde ne descendrait dans la rue pour se plaindre de sa misérable vie !

    10
    1
      A quand l'égalité des chances?
      13 avril 2019 - 13 h 10 min

      Il n’y aura aucune suspicion le jour où l’égalité des chances sera vraiment appliquée

      4
      1
    Le Fou C'Est
    13 avril 2019 - 7 h 17 min

    Il parait que Haddad voulait quitter le territoire avec 300 milliards, je pense à l’handicapé auquel Le Système dans sa systématique « générosité » verse mensuellement 3000 dinars… Fossé, dis moi Le Fou C’Est ?

    7
    4
    Mme CH
    13 avril 2019 - 2 h 27 min

    Ce véreux doit payer, mais il ne doit pas être considéré comme l’arbre qui cache toute la forêt de la mafia politico-financière…! Ce n’est qu’un pion, il faut aller vers ceux qui lui ont donné tout cet argent…! Il faut toujours couper le tête du serpent, car « lorsque la tête du serpent est coupée, le reste n’est qu’une corde » …!

    16
    1
    Anonyme
    13 avril 2019 - 0 h 27 min

    Tliba et le fils de Gaid Salah en prison
    oui en prison

    28
    3
    Yacine
    12 avril 2019 - 22 h 56 min

    Je n’ai aucune sympathie pour ce zigoto .Qu’il ai decroche beaucoup de marches ne m’offusque en rien. Il a en a eu 100 moins que les chinois .
    Ce qui fait mal , c’est d’encaisser enormement d’argent et en retour fournir un travail bacle . Mais il n’est pas le seul .
    La corruption et la predation sont les deux pilliers de ce regime mafieux a leur tete les generaux vereux dont le premier est Gaid Salah.
    Le FNL / RND / UGTA / Ex-DRS / Les Walis sont les differents instruments de cette mafia dont le Boss sont les generaux business !

    32
    4
    Reda
    12 avril 2019 - 22 h 12 min

    Et pourquoi ne parle t’on pas de c vereux Issad Rebrar qui a siphonné plus de 4 milliards de dollars des caisses de l’Etat? Pourquoi ne parle t’on jamais de son ex Directeur financier Ahmed Nemmar Alias Mahmoud spécialiste de le fraude fiscale? Pourquoi ne souffle t’on pas des enfants de Rebrab notamment des bons à rien, souffre douleur des comptables de Cevital, incompétents et bourricots qui commettent des malversations puis sauvés par les relations de papa

    25
    25
      Anonyme
      13 avril 2019 - 11 h 42 min

      vous avez raison, Rebrab est identique Haddad, Tliba et le reste, Rebrab est le porte monnaie d’un clan mafieux du pouvoir, devenir milliardaire en Algérie vous connaissez ce qu’il faut faire et avoir les soutiens du trésor pour avoir l’argent

      6
      10
    maori
    12 avril 2019 - 18 h 39 min

    on ne va pas pleurer haddad. Il n’est absolument pas innocent, mais la justice doit juger ceux qui lui ont attribué les marchés sans respecter le code des marchés publics qui balise et protège la mise en concurrence des autres entreprises. C’est le secret de polichinelle qu’il était protégé par said. Tous les travaux qu’il a entre guillemets «réalisé» sont l’objet de retards et de malfaçons. Aucun directeur des administrations et des entreprises publiques n’a fait d’objections légales quant à la passation de ces marchés ni des défaillances dans les travaux. haddad est coupable de corruption il doit payer pour cela mais les autres corrompus doivent également payer. Pour notre gouverne son entreprise est entrain de réaliser une piste d’atterrissage au niveau de l’aeroport d’Alger: bonjour les dégâts. L’ENNA et l’EGSA doivent absolument nous dire comment s’est fait l’attribution du contrat. On attend …….!

    43
    1
      Bingo
      14 avril 2019 - 5 h 09 min

      Rebrab ne possède que 38% du capital de Cevital. Ne dites pas de bêtises à son propos pour le salir.

      4
      2
    Un contrat avec la justice pour ça liberté
    12 avril 2019 - 18 h 34 min

    Si j’étais la justice je lui aurais proposé de balancer tour le monde.
    Vraiment tout le monde même les petits voleurs.
    En échange je lui laisse la liberté et je confisque tout les biens immobilier entreprises et financier injustifiées par que les experts comptables du fisc aient tout passé tout tout ces actifs au peigne fin.
    Ainsi que ceux de sa famille proches et lointaine et par alliance et les amies qu’ils avaient.
    Et que l’accord passé avec la justice est nul et non avenue si il est découvert qu’il a caché intentionnellement des complices où des malversations.

    30
    4
      Anonyme
      12 avril 2019 - 23 h 08 min

      @Un Contrat Avec La Justice Pour Ça Liberté
      12 avril 2019 – 18 h 34 min

      Quelle justice???????????
      Y a t’il déjà une justice dans ce bled?

      10
      1
    grandiose minablerie
    12 avril 2019 - 17 h 52 min

    On reconnait votre minablerie même dans les termes de votre défense du soit disant bilan du groupe rapace pour lequel vous avez agi en homme de paille en acceptant de vous faire passer pour l’instigateur et de couvrir d’inavouables méfaits contre les enfants de votre peuple :

    surfacturations, évasion fiscale

    Recel de grands marchés d’état avec escroquerie des sous traitants.

    7000 employés (chiffre cumulé sur plus de 15 ans) payés pour grande partie par l’ANEM (12 000 DA /mois soit au moins le tiers du salaire) est une goute d’eau pour un chiffre d’affaires en centaines de milliards de DA et que vous omettez de rendre public de peur de vous faire découvrir.

    Quel est votre apport réel à l’économie Algérienne en termes de recherche, innovation et au moins capitalisation technologique et technique ?

    Votre groupe a-t-il au moins cherché à s’exporter par ses services ou ses activités au moins dans les pays limitrophes, arabes ou africains ?

    Tout cela dénote d’une absence totale de vision économique pour l’intérêt du pays et même entrepreneuriat tout court.

    41
    3
    BEN
    12 avril 2019 - 17 h 21 min

    La vindicte polpulaire et populiste ne nous ressemble pas a nous Algériens. Il faut laisser faire la justice. Sinon la plus part des personnes dans les postes a décisions ont touché de l argent : apc, apw, urbanisme…..

    31
    8
    Anonyme
    12 avril 2019 - 17 h 08 min

    le darak el watani de bab ejdid vient lancer une enquête sur beaucoup de membres de la famille haddad, la liste est visible sur certains journaux en ligne…Alors il n’y a pas de fumée sans feu. Quand il s’agissait du blocage de débarquement du matériel de Rebrab il ne s’est trouvé personne pour dire que cela était un acte de sabotage de l’économie nationale, y compris par cette tv de haddad, aujourd’hui que leur patron est sous les verrous, ils se rappellent qu’il a monté une usine de fabrication de tuyaux métalliques et qu’elle emploie soit disant 7000 ouvriers, ce qui est archi-faux…Même le complexe d’el hadjar n’emploie pas ce chiffre…..Tout ce qu’on peut dire à décharge de haddad, c’est que ses protecteurs sont libres et ne sont toujours par poursuivis…

    45
    7
    Anonyme
    12 avril 2019 - 16 h 33 min

    tout le monde a vu le reportage sur son usine de fabrication de pipeline de 60 cm à 2.50 m, dans une usine totalement vide de travailleurs, qui ressemblait étrangement à l’usine de gonflage de pneus de tahkout…. N’importe lequel industriel en Algérie a fait mieux que Haddad sans avoir eut à bouffer les milliards ( on parle de 75 000 milliards de marchés publics siphonné par ce mafiossi) avec l’implication de cercle présidentiel proche….On a tous lu ces derniers jours les révélations sur la villa du chemin mackey de ben-aknoun ou se prenaient les décisions économiques de la prédation et du pillage du trésor public….C’est à cause de type comme haddad que plus de 1500 petites entreprises du bâtiment ont mis la clé sous le paillasson faute de marchés…….. tfouh aux corrompus, au corrupteurs et à leurs intermédiaires;………

    43
    5
      Kabyle de kabylie
      12 avril 2019 - 17 h 55 min

      Vous parlez sans rien savoir.
      Je travaille là bas et je peux vous affirmer que l’usine est très performante avec une technologie de pointe. Il y a la partie soudure et la partie revêtement.
      Vous auriez pu mieux faire ? Peut être oui. pourquoi ne pas l’avoir fait? La jalousie vous fait parler. Vous aimez les boucs émissaires. Que la justice fasse son travail avec honnêteté et sincérité et on verra. Si la justice était indépendante, on le saurait.

      21
      39
    Anonyme
    12 avril 2019 - 16 h 26 min

    Ce n’est une poigné d’hommes d’affaires ou (de paille) qui sont les responsables.

    12
    Citoye
    12 avril 2019 - 16 h 03 min

    Qui seime le vent recolte la tempete
    Moi ce monssieur qu’il rende des comptes a la justice et aux peuples pour ca passivité.
    Dans tous les sens du terme.

    24
    4
    djomballo
    12 avril 2019 - 15 h 57 min

    C’est le plus facile à atteindre, ne vous posez pas la question sur où sont les autres ? Ils sont encore et toujours au pouvoir! Ali Haddad ne s’est pas fait tout seul, il est bel et bien le produit d’un système à qui il servait de paravent pour neutraliser des adversaires susceptibles de tirer le pays vers le haut.

    32
    4
    صالح/ الجزائر
    12 avril 2019 - 15 h 35 min

    L’ex. chef du Forum des chefs d’entreprises (FCE), a le droit de traîner tous ses collègues du crime dans l’abîme où il est tombé .
    Mais personne ne le croit être innocent de ces crimes , sinon pourquoi il a tenté de quitter , «clandestinement» , le territoire national vers l’Europe ? , a-t-il oublié «Nous ne sommes pas de ceux qui insultent et critiquent leur pays à partir de l’étranger» ?.
    l’ETRHB avait été lancée en 1988 , elle est devenue , surement par miracle, en 2002 , la plus grande entreprise privée de travaux publics en Algérie , et par miracle aussi que le patron de cette entreprise citée (technicien supérieur) a été classé en 2018 par Forbes dans le top 5 des personnalités les plus riches d’Algérie .

    20
    3
    MELLO
    12 avril 2019 - 15 h 19 min

    Qui ne peut pas avoir une entreprise florissante , lorsque l’escroquerie est à son comble ? Non seulement , il a eu toutes les portes et les caisses des banques ouvertes , mais en plus tous les travaux réalisés par l’ETRHB son entreprise , sont faussés et exécutés en deçà des normes requises :
    – Les projets d’autoroutes qui lui ont été confiés sont des pièges mortels pour tout conducteur :  » falsification  » dans la réalisation du bitume . Tous les travaux réalisés par cette société ont fait objet de reparation, D’où un sur coût.
    – Ajouter une une grande tricherie dans la réalisation du séparateur : hauteur normalisée 110 cm , ETRHB a réalisé des séparateurs à 70 cm sur des centaines de km : Résultat un gain financier énorme .
    Les feux de croisements de nuits ne doivent pas nous éblouir.
    – Le stade de Tizi Ouzou reste le pire symbole de détournements de ce corrompu et corrupteur.
    Haddad peut accéder à n’importe quel guichet de banque et avoir un  » pret » en milliards , dans les trois jours qui suivent. Un simple Algérien , l’Algérien lambda, n’arrivera jamais au guichet et s’il arrive , il n’obtiendra jamais son prêt de 1000 000 de DA.
    HADDAD mérite une condamnation sans limite.
    HADDAD reste le symbole de l’oligarchie et de la corruption

    26
    3
    Berrached tarik
    12 avril 2019 - 15 h 09 min

    Haddad a participe a un scenario digne de bolywood,surement il va avoir l oscar du meilleur acteur de l’annee

    25
    6
    Moskosdz
    12 avril 2019 - 14 h 34 min

    On est mieux servi par soi-même.

    9
    4
    yass
    12 avril 2019 - 14 h 08 min

    Moi je me demande comment il a pu avoir tout ca avec juste 7000 employés…
    Les marchés étaient donné a l’etrhb qui s’occupait par la suite de redistribuer les marchés en question à des groupes étrangers capable de réaliser… moyennant biensur une belle part de gateau pour l’ETRHB.
    CQFD

    27
    3
      PATRIOTE sans PARTI
      12 avril 2019 - 14 h 56 min

      Pourquoi ne pas avoir arrêté les autres voleurs profiteurs. TOUS sans exception. Mon GÉNÉRAL faites les arrêter TOUS et confisquer tous leurs biens mal acquis. VIVE L ALGÉRIE ET VIVE le peuple ALGÉRIEN SOUVERAIN

      24
      3
    Azemmour
    12 avril 2019 - 12 h 56 min

    Azul fellawen,
    Nous, on veut savoir, comment avez-vous fait pour obtenir tous les marchés, et depuis quand on attribue des marchés qui nécessitent une technicité et expérience a une entreprise comme la vôtre qui a zéro expérience!

    Il suffit de voir le résultat des ouvrages que vous avez soi-disant réalisés. Au lieu de vous enfermer dans une geôle, il serait plus prioritaire de nous commenter les tenants et les aboutissants de tous vos projets et leurs sources de financement et in fine, combien avez-vous remboursés depuis.

    Enfin, parlez-nous et détaillez-nous votre arnaque collective concernant les appels d’offres. Le secteur que maîtrisez mieux, vous et vos complices de l’administration taa système.

    Salutations.

    Azemmour ntmurth et thanmirthe.

    29
    3
    Samgo
    12 avril 2019 - 12 h 55 min

    Je suis d’accord que Haddad est un voleur et un malhonnête.Mais où sont les Kouninef, Tahkout, Ouyahia, Sellal, Sidi Saïd, Chakib Khellil, Saidani, Ould Abbas, Bouchouareb? La liste n’est pas très exhaustive!!!!

    76
    Anonyme
    12 avril 2019 - 12 h 33 min

    IL FAIT PARTIS DU SYSTÈME.IL A PILLÉE L ALGÉRIE.TU DOIT RENDRE DES COMPTES AUX PEUPLES .

    41
    3
    Zaktof
    12 avril 2019 - 12 h 32 min

    Haddad a eu les contrats les plus juteux et n a jamais honoré ses engagements. Tous ses projets ont eu des retards considérables et je peux citer des dizaines entre autre autoroute Jijel -El Eulma. Si on applique le code des marchés concernant ces retards qui se comptent en années, il aurait mis la clef sous le paillasson depuis longtemps.pendant ce temps, lui , il profite des crédits qu il a eu sans aucune garantie,à acheter des hôtels à l étranger…

    43
    3
    JUSTICE A LA CARTE !!!???
    12 avril 2019 - 12 h 12 min

    Ali Haddad n est pas le seul a avoir profiter des lois votées par les partis de l Alliance présidentielle FLN RND TAJ etc … c ces Hommes politiques Ouyahia, le Parlement et Bensalah qu il faut mettre en premier en prison !!! Et certains Généraux qui font la pluie et le Beau temps !!! c facile de mettre tout sur Ali Heddad en plus il est Kabyle la pilule passe mieux Edezou M3ahoum c la vérité !!!

    34
    16
      Debile
      12 avril 2019 - 14 h 40 min

      On en a marre de vos débilites de hada est debile l autre n est pas debile.

      Athman
      12 avril 2019 - 17 h 57 min

      Dans ce registre et pour abonder dans votre sens on peut mettre Ouyaya qui est Kabyle aussi ,l’imbécile hors norme Sellal et même celui justement qui a fait la pluie et le beau temps pendant toute une décennie le général Tewfik Médiene !.Je ne vais pas les vilipender pour autant parce qu’ils sont Kabyle mais tout simplement parce qu’ils ont vampirisé l’économie Algérienne et qu’ils sont Algérien avant tout .Je me fou de savoir de quel origine ethnique ils sont issue ,parce que la population Algérienne à l’unisson en a mare du clientélisme ,des passes droits ,du népotisme ,de la gabegie et du climat délétère qui y règne dans ce foutoir qu’est l’Algérie depuis 1962.L’indigence de votre commentaire est affligeant et c’est un Amazigh qui vous le dit .

      36
      2
    Thizizoua
    12 avril 2019 - 11 h 53 min

    Je suis tout à fait en adéquation avec ce dernier intervenant qui s’est prononcé contre la pratique de la chasse aux sorcières, tout en précisant que son objectif n’était pas de défendre « le pauvre Haddad ».
    Il m’est arrivé d’écrire afin que l’on évite l’amalgame et subir la tentation de vouloir punir tout citoyen qui aurait servi l’état en s’estimant en tant que commis de l’état algérien. Bien entendu ce n’est pas le cas de Haddad qui est un affairiste ayant bénéficié, grâce à ses nouvelles connaissances haut placées d’une multitude de projets, à l’inverse des autres entrepreneures algériens. qui n’ont reçu que des miettes ou rien du tout; Certains, comme s’est le cas de Rebrab, ont été géné dans leurs actions et entreprises, sans que le commun des mortels sache les vrais raisons.
    Dans la nouvelle République que le peuple souhaite de tous ses vœux, le citoyen devrait être protégé par la loi en lui garantissant de bénéficier de la présomption d’innocence, et ce quelque soit la faute qu’il aurait pu commettre.
    Dans le cas de Haddad est ce vraiment lui qui mérite d’être jeté en pâture.
    La justice dans le cadre de la séparation des pouvoirs doit jouer son rôle de manière indépendante pour que le citoyen se sente en sécurité.

    19
    19
    anonyme
    12 avril 2019 - 11 h 48 min

    Et comment se fait il que « l’état » vous ai accordé 18 000 ha à Brezina, un projet inauguré en grandes pompes par si Bedoui, même les braconniers du golfe vous ont offert des tentes pour cette fête macabre
    Oui macabre car vous avez pris ces terres aux pauvres gens locaux où ils faisaient paître leurs moutons et dromadaires, tous ces gens pauvres et démuni vous maudissent

    68
    2
    Anonyme
    12 avril 2019 - 11 h 38 min

    Les faiseurs de Haddad &CO où sont-ils .
    Haddad ne s’est pas nourrit tout seul, il a été gonflé.

    53
    1
    AAA
    12 avril 2019 - 11 h 37 min

    LE MOT D’ORDRE DE CE 8eme VENDREDI « Oh Bensalah, l’Algérie a ses enfants »,

    82
    1
    Saïd
    12 avril 2019 - 11 h 31 min

    L entreprise à démarré dans les années 80 avant Bouteflika et compagnie pendant la décennie noire c était l une des seules entreprises de travaux publiques à activer. Maintenant si Ali Haddad est incarcéré ce n est pas pour de la corruption ou pour la possession d un deuxième passeport car cette pratique existe partout dans le monde même en France mais belle et bien pour des raisons politiques.Ali Haddad ne doit pas payer pour tout les autre te on que said bouteflika, Gaid Salah, Tliba , Ouyahia et la listeest tres longue.
    Au sujet du soutien du FCE pour le 5ème mandat la décision a été prise en concertation de tout les membres parmis eux Benamor qui a essayé De tromper l opinion publique en demissionant. Une décision pareille ne pouvait pas être prise par une seule et unique personne
    O

    32
    29
    Pauvre DZ
    12 avril 2019 - 11 h 21 min

    Il faut restauré la peine de more juste pour un mois et vous verrez

    37
    6
    BabElOuedAchouhadas
    12 avril 2019 - 11 h 20 min

    Le véreux oligarque Ali Haddad veut entrainer dans sa descente aux enfers son frere-ennemi l’autre véreux Oligarque Issad Rebrab sachant qu’ils ont le meme CV Mafioso a la cravate sauf que ce dernier, bcp plus malin et rusé que le premier (Ali Haddad), a su quitter le navire de ses maitres les marocains du Clan d’Oujda d’El Mouradia au bon moment avec l’intention de se refaire une virginité aupres d’une partie de la population connue pour sa crédiluté ostentatoire pour certains et sa complicité sentimentale avec Rebrab pour d’autes

    Wal Fahem Yef’ham comme on dit dans notre Algérie profonde.

    69
    33
      Anonyme
      12 avril 2019 - 11 h 57 min

      BEO Grand merci pour ce véridique rappel que tout le monde chuchote tout bas depuis 1999.

      37
      12
    Pauvre DZ
    12 avril 2019 - 11 h 02 min

    Il faut restauré la peine de more juste pour une personne et vous verrez

    28
    10
    Anonyme
    12 avril 2019 - 10 h 52 min

    C’est de la poudre aux yeux. Haddad est le maillon faible, le mouton à sacrifier. Nous savons qu’il y a des milliers de corrupteurs et autant de corrompus. Haddad appartient au clan des vaincus, tliba, saidani et des milliers d’autres sont couverts par le clan qui se dresse encore contre le peuple. La justice aux ordres n’a aucune légitimité pour traiter ces dossiers, ils le seront avec la 2ème république.

    51
    2
    ANONYME 1
    12 avril 2019 - 10 h 45 min

    Ils sont très nombreux, il n’y a pas que Haddad, il y a d’autres qui font saigner le pays autrement et par d’autres moyens que nous ne voyons pas et que nous ne connaissons même pas.
    Je cite juste le cas des containers pleins d’ordures importés, des containers pleins de gravier ont été » importés.
    Je cite le cas des trottoirs plates bandes ou bordures de trottoirs qui sont érigés dans différentes villes et au milieu de carrefour sans aucun respect du code de la route quand à la signalisation. Combien d’accident et combien de pièces détachées importées. Une surconsommation de pièce de rechange sur commande.
    Ces Haddad, Kouninef, Guendil et autres sont à tous les niveaux de la société. Leur spécialité saigner le pays et faire sortir de l’argent par tous les moyens.

    49
    4
    La Viriti
    12 avril 2019 - 10 h 39 min

    Ya Hadda….Tu t’esfourvoyés et humiliés en te mettant au service des Bouteflika, ces fossoyeurs d el anaiton algérienne!
    Assume et paye !
    Tous les types comme toi devront payer, ne t’inquiète pas !
    En attendant réfléchis à la trahison des idéaux de tes ancètres, morts pour une Algerie digne….Je n’aurais aucune pitié pour toi, le propriétaire d’un hotel à 80 millions d’euros ( entre autres biens ! ) en espagne, à Barcelone.
    Dernière chose : Contrairement aux tlemcano marocains qui ont pillés nos richesses et odnt certains sont déjà loins, tu as été jeté en pature comme un vulgaire harki, abandonné par said, celui avec lequel tu pensais avoir des liens solides….Ils t’on bien utilisés à leurs ifns personnels et tu es restés aveuglés par l’argent sale qui coulait….

    53
    3
    Belghachem
    12 avril 2019 - 10 h 37 min

    Bonjour à tous

    Maintenant quand à mis m.bensalah pour 3 mois ,il faut juste aller voter et élire un président le 4 juillet
    Il va y avoir des candidats qui vont se présentés, le peuple aura le choix et l’armée va veiller au bon déroulement des élections

    J’ai l’impression que les gens qui manifeste devrait avoir un porte parole et un représentant pour discuter avec l’état.

    25
    51
    Mir
    12 avril 2019 - 10 h 32 min

    On arrête le Corrupteur , ok c’est bien.
    Mais il est où le Corrompu ??
    Drôle de Justice aux ordres.

    47
      Anonyme
      12 avril 2019 - 16 h 09 min

      Dans une affaire « normale » de corruption, on arrête d’abord le corrompu, car il a dilapidé les biens publics, puis ce dernier dénonce son corrupteur. On marche à l’envers.

    Ali 2
    12 avril 2019 - 10 h 32 min

    Très bientôt tout les corrompus et les traîtres seront réhabiliter comme ils l’ont fait les Bouteflika, c’est juste une manipulation du système pour durer beaucoup plus longtemps, et ne jamais faire de transition ni Wallou, donner moi le nom d’un dirigeant qui a les mains propres

    37
    2
    BÂBORD França
    12 avril 2019 - 10 h 23 min

    C’est quand même très étonnant qu’une personne à peine sait lire et écrire devient l’homme le plus Riche d’un continent, Mr Haddad vous oubliez de mentionner comment vous bénéficier des marchés et leurs surcout et certains projets sont payés avant qu’ils soient fini, et aussi les transferts d’argent à l’étranger et les pots de vin de certaines personnes, nous savons que vous étiez qu’un simple exécutant de Mr Said Bouteflika RAB EDDZAIR et aussi son commis et serviteur comme la majorité des dirigeants et aussi de certains militaires

    35
    6
    Anonyme
    12 avril 2019 - 10 h 07 min

    Une chose est sûre ya des milliers de Haddad en algerie, just ils portent des noms différents, y’en a beaucoup qui sont restés au pouvoir, plein qui ont leurs papas avec des épaules très lourdes de galons etc……..et celui qui reçoit les coup et paye le prix chère c bien le peuple.

    42
    1
    SaidZ
    12 avril 2019 - 10 h 01 min

    LE NETTOYAGE SE FAIT APRÈS ET NON PAS PENDANT LE SINISTRE !!!
    leur première réaction était de jetter Hadad en prison (et encore je ne le crois même pas, ils m’ont habitué) pour calmer le peuple comme ils le font depuis 1962. Mais Hadad est là juste depuis une quinzaine d’années non? Ali Hadad est un bouc émissaire, point barre!
    Une justice digne de son nom d’abord, des juges professionnels et non exécuteurs d’abords!!! commencer par répondre au peuple, prenez des décisions politiques et non pas sociales, c’est ça le chemin et il n y’en a pas d’autres!

    34
    8
    Anonyme
    12 avril 2019 - 9 h 57 min

    Ce n’est pas pour défendre ce « pauvre » Haddad, mais il est clair que c’est bel et bien une chasse aux sorcières. Il est bénéficiaire de la corruption, mais il n’en est pas l’instigateur. Il devrait rendre des comptes comme tous les autres du système, mais il ne devrait pas être puni plus qu’eux. S’il faut l’arrêter, alors il faut arrêter tous les autres membres et ex-membres du Système.

    48
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.