Comment Macron a voulu «couvrir» Haftar au sein de l’Union européenne

Haftar Union
Le maréchal Khalifa Haftar reçu par le président français Emmanuel Macron. D. R.

Par R. Mahmoudi – Selon plusieurs sources diplomatiques, citées par le quotidien France-Ouest, Paris aurait voulu bloquer la diffusion, mercredi 10 avril, d’un communiqué de l’Union européenne demandant au maréchal Khalifa Haftar de stopper son offensive militaire sur Tripoli.

Le projet de communiqué stipulait que l’offensive de l’Armée nationale libyenne (ANL) de Khalifa Haftar «menaçait la population civile, perturbait le processus politique et pourrait provoquer une escalade des tensions avec de sérieuses conséquences pour la Libye et la région dans son ensemble, notamment une menace terroriste». La France s’y serait opposée, en imposant un processus permettant à chaque Etat membre de l’UE d’introduire des objections. Ce qui a obligé l’Union européenne à s’atteler à la rédaction d’un nouveau projet de communiqué pour parvenir à un consensus.

Paris a vite démenti cette information. «On a fait des commentaires hier soir comme ça arrive toujours sur les déclarations européennes […] mais on n’a absolument pas empêché son adoption», a assuré, jeudi, une source diplomatique française à Reuters. La même source poursuit : «On a rajouté une mention de la situation des migrants et des réfugiés et on a noté qu’on était inquiets de la participation aux combats de groupes qualifiés comme terroristes par les Nations unies pour faire face à Haftar.»

Réagissant aux informations faisant état d’un blocage français, le vice-président du Conseil italien et ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, a estimé que ce serait «très grave» si Paris «pour des raisons économiques ou commerciales, bloquait une initiative européenne visant à rétablir la paix en Libye et si elle soutenait un parti qui combat».

R. M.

Comment (19)

    Brahms
    13 avril 2019 - 8 h 31 min

    Ce pantin d’Haftar serait prêt à l’embrasser alors que la France a fait 150 000 morts en Libye condition sine qua non pour récupérer l’argent du colonel Khadafi (360 milliards de dollars). Le Hold – Up a bien fonctionné. A l’inverse, essayez d’envahir la Belgique, le Luxembourg et de prendre l’argent des coffres des Banques, vous m’en direz le résultat ?
    Résultat : Cour Pénal international, saisies des sommes volées, dommages et intérêts à payer aux victimes etc… etc..
    On ne vit pas dans le même monde. Ce Haftar est déconnecté des réalités.

    SI KOUIDER BOUNETEF
    13 avril 2019 - 7 h 43 min

    Ce n’est plus de l’amour, c’est de la rage, quelle étreinte!

    4
    1
    Mme CH
    13 avril 2019 - 2 h 48 min

    Sarkozy et son BHL ont détruit la Libye…..! FaFa a fait tuer Gueddafi et maintenant elle soutient l’un de ses pions, toujours pour assouvir ses besoins…! D’ailleurs, l’Italie est furieuse contre França…..! Vraiment des roublards et des hypocrites ces dirigeants français….! Ils voudraient bien reproduire le même scénario en Algérie, c’est pourquoi les Algériens doivent rester unis, solidaires, vigilants, intelligents et sages…!

    5
    2
    Felfel Har
    12 avril 2019 - 20 h 16 min

    En voyant la photo, les paroles de la Chanson des Vieux Amants de J. Brel me sont revenues en tête: « ♪…Oh mon amour, ♫mon doux, mon tendre, mon merveilleux amour, ♫de l’aube claire jusqu’à la fin du jour, je t’aime encore plus fort,♪ tu sais, je t’ai …ai…ai…meu♪. »
    Tant que le faux Maréchal permet à la France de pomper gratuitement le pétrole libyen, Macron le protègera contre vents et marées. Il parait que ce pétrole maintient la flamme de leur idylle contre nature.
    La Libye et le monde maghrébin seront soulagés de voir ces deux amants finir comme les légendaires Roméo et Juliette.

    8
    1
    karimdz
    12 avril 2019 - 18 h 57 min

    La france toujours fidèle à elle meme, que ce soit sous le quinquennat du sioniste sarko ou du macro, elle agit toujours dans la division pour s’accaparer les richesses d autrui.

    10
    1
    ZYGOMATIQUE
    12 avril 2019 - 15 h 24 min

    Pas d’amis, pas d’ennemis, que des intérêts, on presse le citron est quand il n’y a plus de jus, on jette.

    14
    Brahms
    12 avril 2019 - 15 h 01 min

    Les Libyens sont des idiots, ils ont cassé leur propre pays et après ils cherchent du soutien en Europe ou ailleurs. Les européens gèrent également les 360 milliards de dollars du colonel qui seront rendus dans 20 ou 30 ans laissant du temps à l’Europe pour travailler gratuitement avec cet argent pour doubler ou tripler la mise. A la fin, les européens vont même reconstruire la Libye pour se faire payer avec les 360 milliards de dollars laissés dans leur caisse. Le jackpot pour l’Europe.

    14
    4
    Selecto
    12 avril 2019 - 14 h 44 min

    Attention a ces deux scorpions !

    11
    2
    Massinissa
    12 avril 2019 - 14 h 19 min

    qu’est ce que la France ne fera pas pour ses INTERETS ? , quelle HYPOCRISIE caractérisée que cette photo reflète…. ! ca me rappelle les accolades de SARKOZY avec EL GUEDAFI , c’est le meme scenario qui se repette , ils sont cons ces LYBIENS …..

    14
    2
    Anonyme
    12 avril 2019 - 11 h 29 min

    Ce Haftar est une menace pour l’Algérie a long terme, il faut lire son parcours pour mieux le comprendre.

    D’abord, il était un opposant à Kadhafi, il a monté son armé au Tchad financé par la CIA pour le renversé, ensuite chassé et exilé aux États-Unis pendant 20 ans où il a obtenu la nationalité US et ensuite de retour en Libye depuis 2011 où il cherche a assoir son pouvoir avec l’aide de l’occident et leurs sous-traitants.
    C’est un sbire de plus à notre frontière.

    25
    2
      Anonymus
      12 avril 2019 - 16 h 32 min

      Haftar est le Chalabi de l’Irak. Traitre un jour, traitre pour toujours.

      11
      1
    Elephant Man
    12 avril 2019 - 11 h 27 min

    Bourbier à l’irakienne bis … Or noir !
    Seule et unique solution pour une recouvrance pleine et entière de la souveraineté libyenne Seïf al Islam Kadhafi qui dispose du soutien de nombreuses tribus libyennes et jouit toujours d’une très grande popularité.
    Les autres ne sont que des pantins au service de l’axe occidentalosioniste et comparses du golfe.

    14
    3
    ANONYME 1
    12 avril 2019 - 10 h 53 min

    Ce que fait actuellement Haftar en Libye a été bénit par le sioniste Macron.

    Haftar eut le feu vert de la France pour passer aux actes.

    22
    2
    nectar
    12 avril 2019 - 8 h 38 min

    Il ne manque que l’union sacrée par un mariage sous l’égide de l’ONU. Pour des intérêts économiques au service des lobbys, Macron est capable de se prostituer et de s’afficher avec le pire des sanguinaires..La morale et l’argent ne peuvent cohabiter dans un monde sans repères…

    23
    2
    Riad Matmati
    12 avril 2019 - 8 h 37 min

    La m… en libye cet la france et les Emirates qui onts mais en place cet pas les islamiste ni les wahabiste ni les freres musulemans

    11
    5
    Anonyme
    12 avril 2019 - 8 h 26 min

    Une chose est certaine,l armee nationale Lybienne sous le commandement de Haftar est indispensable pour aneantir les milices extremistes islamistes wahabistes et freres musulmans qui font la loi a Tripoli et finances et soutenus par Erdogan et le Qatar ….Serraj est leur marionnette au pouvoir….Haftar doit imperativement reunifier la Lybie…le reste viendra apres cette reunification urgente et indispensable pour eviter la division de la Lybie en plusieurs petits etats …De quoi a besoin le peuple Lybien ..?? tout simplement de vivre en securite et de choisir librement ceux qui le gouverneront dans un pays democratique…Il y a une elite Lybienne formee dans les plus grandes universites Europeennes et Americaines leurs etudes ont ete financees par la Lybie au temps de Gueddafi…et c est sur cette elite qu il faut compter demain …Haftar fera le choix du peuple Lybien apres avoir avec l Armee nationale Lybienne stabiliser et securiser le Pays….car dans la conjoncture actuelle il faut une armee nationale et un homme fort…c est aussi essentiel pour nous Algeriens….Les milices c est un danger mortel pour toute la region …et le gouvernement de Serraj que veulent sauver les Europeens ,ceux la meme qui onrtdetruit la Lybie et assassine Gueddafi,ce gouvernement protege les milices et dilapide les revenus du petrole ….la corruption a battu tous les records a Tripoli….et les nouveaux milliardaires autour de Serraj s accrochent a leurs privileges acquis frauduleusement…comme ce chef des freres musulmans milliardaire Abdelhakim Belhaj…

    7
    13
      Selecto
      12 avril 2019 - 13 h 49 min

      Haftar travaille pour la feuille de route de la France, l’Egtpte et les Emirats Arabes Unis dans l’objectif de se rapprocher des frontières de l’Algérie, une fois Haftar au pouvoir la prochaine étape sera l’Algérie qui sera prise en tenaille entre la Libye et sa coalition et le Maroc.

      12
      1
        Nour
        12 avril 2019 - 14 h 48 min

        Je suis tout a fait d’accord avec une nuance, Haftar par l’Est, Momo6 par l’Ouest pour exercer une forte pression sur l’ANP, mais ce sont les groupes extremistes situes au Sahel qui vont mener le combat.La France est en train de comploter et ses sujets sont en train d’executer un plan concocte a l’Elysee.

        9
        1
        Anonyme
        12 avril 2019 - 15 h 14 min

        Les EAU veulent le port….la France veut le Petrole une concurrence entre l Italie et la France..et l Egypte veut envoyer 2 ou 3 millions de travailleurs et agriculteurs…..Sarraj de tripoli est soutenu par le Qatar et la Turquie d Erdogan…qui veulent imposer un regime des freres musulmans islamisme pur et dur avec la Charia…voila la difference…..ne vous trompez pas…Nous avons une tres longue frontiere avec la Lybie …et Haftar est un homme qui va la securiser…et reunifier la Lybie…on s en fou s il ait des accords avec la France pour des interets economiques gagnant/gagnant et d avoir une frontiere securisee avec l Egypte en accord avec le regime sur place…..mais un regime frere musulman soutenu par le Qatar et la Turquie …que Dieu nous en preserve..

        3
        3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.