En visite de travail à la 5e Région militaire : que dira Ahmed Gaïd-Salah ?

Région Gaïd-Salah
Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah. D. R.

Par Mounir Serraï Le chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd-Salah, entame aujourd’hui une visite de travail et d’inspection dans la 5e Région militaire. Sa visite s’inscrit dans le cadre du suivi de l’état d’avancement de l’exécution du programme de préparation au combat pour l’année 2018-2019. Il supervisera, demain mardi 30 avril, un exercice démonstratif avec munitions réelles intitulé «Ethabat 2019», qui sera exécuté par les unités de la 1re division blindée appuyées par des unités aériennes et tiendra une rencontre d’orientation avec les cadres et les personnels de la Région.

Le chef d’état-major est au niveau de la base aérienne de Biskra, au plus près du champs de tirs et de manœuvres de M’doukel en 5e Région militaire, lieu d’exécution de l’exercice. Avec lui, le général-major Hassan Alaïmia, commandant de la 4e RM en compagnie du général-major Amar Athamnia, commandant de la 5e RM.

Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah a tenu une rencontre avec quelques cadres où il a souligné que sa supervision de cet exercice s’inscrit dans le cadre du suivi de la série d’exercices démonstratifs avec munitions réelles, à l’instar de ceux exécutés dernièrement au niveau des 4e, 2e et 1re RM, en sus des 3e et 6e RM.

Le chef d’état-major va également s’enquérir, sur le terrain, du niveau de «préparation atteint par le corps du bataille de l’ANP et examiner le niveau de disponibilité opérationnelle des unités de combat».

Au-delà de cet exercice, le chef d’état-major devrait prononcer un discours devant les cadres militaires de la 5e Région. Il devrait s’exprimer, une nouvelle fois, sur la crise qui secoue le pays. Que va-t-il dire ?

M. S.

Comment (28)

    Med
    30 avril 2019 - 13 h 17 min

    Message a Gaid Salah le Moujahid,
    Vous étiez Moudjahid dans la Wilaya 2 historique sous le commandement de Salah Boubnider « Sawt El Arab. Je vous rappel que votre chef était un grand révolutionnaire et un grand democrat. Il a dit a Benjamin Stora » Nous avons libérer l’Algérie mais pas le peuple ». Il était le premier a avoir opposer la dictature et le clan de Oujda dans le Congre de Tripoli en 62. Par respect a votre chef révolutionnaire « Libérer le peuple ». Et vous allez rentrer dans l’histoire.

    Anonyme
    30 avril 2019 - 13 h 00 min

    ES qu il y a des trappes qui débouchent sur la 5 dimension ???

    dal G ri
    30 avril 2019 - 10 h 22 min

    VU (SA FEUILLE DE ROUTE)( personnalisé)GAID S INQUIÈTE PLUS POUR LUI ET SES PROCHES QUE POUR LA MANIF PROFITANT DE SA POSITION DE FORCE IL EST ENTRAIN DE MANIPULER L ANCIEN SYSTÈME LA MANIF ET LA JUSTICE EN ESSAYANT DE TROUVER UN PARADE POUR SE SOUSTRAIRE A LA JUSTICE EN ÉCARTANT TOUT CE QUI PEUT LUI PORTER A ATTEINTE c est ce que je croit,,,,moi j ai dit « ana goult »

    8
    2
    Soldat Schweik
    30 avril 2019 - 8 h 01 min

    Le plus vieux soldat du monde, AGS, perché sur un char, une mitraillette dans une main , un hebhab dans l’autre, en tenue de combat et a partir d’une caserne va nous dire tout simplement :  » marchez, marchez!!! cha3bi el 3aziz mais ehna iymoute kaci et dezou m’3ahoum »
    En plus des manifs pacifiques du vendredi il est temps de mettre le cap sur les operations « villes mortes et pays mort » durant la semaine et le ramadhan qui arrive s’y prete a merveille… que tout les algériens restent cloitrés chez eux en journée sur tout le territoire national, apres le ftour on peut sortir et vaquer a nos occupations, entre autres faire son marché.
    Ainsi il n’y aura pas de place pour leur repression qu’ils adorent et on verra combien ils tiendront ces maffieux????

    7
    2
    El Vérité
    30 avril 2019 - 7 h 37 min

    Depuis quand les Arabes lâchent le pouvoir et ses prévileges facilement, l’ADN des Arabes est composé de monarques, flambeur,d’injuste, dépensé sans compter et couper les têtes des rivaux et spolié les biens des autres, le chemin est encore long pour sortir de la dictature Arabes

    4
    3
      Anonyme
      30 avril 2019 - 15 h 19 min

      Faire main basse sur le pouvoir et le monopoliser n’est pas l’apanage des «arabes». Regarde certaines situations, notamment en Afrique noire et ailleurs où pourtant ce ne sont pas des arabes…
      L’«éthnisation» du monopole du pouvoir politique dont tu fais mention n’a aucun fondement scientifique. Il ne s’agit malheureusement que d’une absurdité, en tous points analogue à ce que fut un temps, au XIXème siècle, la fameuse… théorie des races.

      6
      1
    Réseau de la liberté
    30 avril 2019 - 7 h 08 min

    Mr Gaid Salah temporise et manipule l’opinion nationale et internationale, mais il ne pourra pas stopper la volonté de quarante millions de combattants prêtent à avoir leur vraie indépendance, ça suffit maintenant vingt ans d’injustice et régression

    8
    1
    Anonyme
    30 avril 2019 - 0 h 36 min

    «[…] que dira Ahmed Gaïd-Salah ?».
    ————————————————————————————————————————————————-
    En retard d’une guerre, il ne dira que des insignifiances toujours décalées, toujours dépassées, toujours éculées…

    Bônois
    29 avril 2019 - 21 h 54 min

    Rien de bon ne viendra de ce général, qui lui même, nage dans le marécage.

    Vive Gaîd salât l'homme du peuple.
    29 avril 2019 - 21 h 04 min

    Le peuple est avec vous mon chef d’état major jusqu’au bout même pour affronter l’alliance atlantique de l’oncle Sam.
    Et ceux qui nous entoure dans nôtre voisinage.
    Les lion algériens sont à vos ordres.

    7
    17
      Anonyme
      30 avril 2019 - 15 h 24 min

      Smahli khou, chkoun rachhek au juste pour te permettre de parler en notre nom à tous ?!?
      Tu as organisé un référendum sur la question ?! Au quel cas, il faut bien savoir que personne, à part toi peut-être, n’est au courant de ça !

    numi
    29 avril 2019 - 20 h 53 min

    J’espère qu’il va ouvrir la porte à cette autre solution dont il parlait et couper l’herbe sous le pied aux islamistes qui commencent a roder comme des vautours.

    J’espère que le peuple aura enfin ce qu’il demande.

    Qu’on en finisse.

    4
    4
    Erwan
    29 avril 2019 - 20 h 48 min

    justement, il devrait rien dire et laisser la société civil trouver les solutions

    M.S
    29 avril 2019 - 20 h 21 min

    Gaid Salah doit arrêter de nous prendre pour des courges.Toutes les semaines et chaque mardi comme par hasard il se rend dans une région militaire pour soit disant superviser une opération à balles réelles et livrer un discours dont il ne maîtrise ni le fond ni la forme.Je suis très curieux de connaître le rédacteur de ses discours car ça devient un exercice très périlleux pour Gaid Salah de lire un discours dont il ne maîtrise pas les contours de l’art de la communication.Il ne fait que lire des textes très ambigus dont il n’est pas convaincu lui même du contenu tout en s’ ennuyant et en ennuyant son assistance.La preuve la veille il dit une chose et le lendemain il déclare le contraire du discours de la veille.Il est grand temps pour lui de quitter la scène politique illico presto et de retourner dans sa caserne afin de laisser la politique aux politiciens….

    Bksorgue84700
    29 avril 2019 - 20 h 14 min

    Commencez par said deja que le peuple ne lui a pas donner mandat

    Anonimaoui
    29 avril 2019 - 19 h 49 min

    Une manière archaïque de communication surtout que Gaid Salah ne maîtrise ni l’art ni les techniques oratoires. Ces mardi manoeuvriers aux sens propre et figuré sont une occasion au public algérien de constater une pyramide des âges très déséquilibrée au sein de l’ANP avec des chefs vieillissants et des jeunes officiers au second plan. Là aussi un rajeunissement du haut commandement est urgent comme chez les civils. Pour moi chaque mardi je constate combien est éloignée notre armée du modernisme des esprits alors que ses équipements sont récents. Pauvre Algérie.

    Citoye
    29 avril 2019 - 19 h 48 min

    Que peut on attendre de ce Monsieur?

    Qu’il ai bien en place et ne veut pas lacher prise.
    Montre aux autres pays notre armée?
    Quel interet!!!!
    Avons nous besion de nous rassurer?
    Je pense pas.
    Ce qu’il va dire demain, que nous sommes un grand pays.
    Que le peuple reste chez lui.
    Que la justice est en cours avec des juges de promotion du systeme bouteffe.
    Bref tralalalala …….
    Il n’ai plus crédible.

    farid
    29 avril 2019 - 19 h 10 min

    11 discours depuis le 22.02…le feuilleton sergent Garcia…

    TOP 16
    29 avril 2019 - 19 h 03 min

    Monsieur le Général;soyez raisonnable et juste et ne pas perdre de temps pour rien,juste pour regressé le pays encore de quelques années en arrière;le peuple est déterminé à chassé tout les corrompus et les traitres du territoire Algérien,profitez sur cette occasion et gravé votre nom dans l’histoire de ce pays

      Anonyme
      30 avril 2019 - 11 h 01 min

      A l’instar de des pontes particulièrement avec Le potentat Bouteflika et son régime prévaricateur qu’il a su se maintenir 20 ans durant , Gaid Salah en est l’élément subalterne .
      Ce militaire doit ceder son poste aux générations dont la relève leur revient de droit .
      Gaid Salah qualifié de sbire du clan Bouteflika s’est adonné à l’affairisme au même titre que l’ensemble de beaucoup de cadres politiques et militaires
      C’est consternant de voir mon pays dépravé par la corruption qui a atteint son paroxysme .
      Aussi il est temps que les anciens militaires entre autre NEZAR intercèdent auprès de ce soldat … afin de le persuader à se retirer et à passer les consignes à la relève .
      D’ailleurs le papier consacré au Général Khaled NEZAR s’inscrit dans cette logique lorsqu’il fustige Bouteflika said dénonçant ses intentions perfides à vouloir installer l’état d’urgence – c’est gaid qui est visé également
      Que Khaled NEZAR intervienne dans la vie publique , c’est compréhensible , et le salue au passage , mais la posture du sieur Bouteflika said est contre nature

      Donc les interventions des anciens cadres politiques et militaires doivent se multiplier afin de restaurer la légitimité du Peuple …

    Thebest
    29 avril 2019 - 18 h 58 min

    Le système s’organise pour déboulonner gaid Salah. La France ne lâchera jamais l’Algérie et on restera toujours à genoux. Quand Louisa Hanoune défend rebrab…. On aura tout vu! Le véritable système ce n’est pas uniquement l’oligarchie née sous said Bouteflika mais le système date depuis bien avant Bouteflika.

    9
    18
      Vroum Vroum 😤..
      29 avril 2019 - 19 h 20 min

      Cher Thebest , le Chef d’État Major Gaid Sallah est dans l’ANP , à mon sens c’est Le Chef d’État Major Gaid Sallah et à travers Lui l’ANP qui deboulonneront le Système , car le Peuple et l’ANP sont unis , le Peuple veut la fin du Système , l’ANP et Son État Major accompagneront le Peuple . . Gaid Sallah représente l’Etat Major qui représente L’ANP et non le Contraire .

      3
      4
      Anonyme
      30 avril 2019 - 0 h 44 min

      S’il avait cette intelligence militaire et une vision stratégique, il se rapprocherait plutôt du peuple, épouserait ouvertement ses revendications et travaillerait à les concrétiser rapidement… C’est la meilleure façon pour lui de déjouer les plans de ceux qui dans le système veulent sa tête !

    Karamazov
    29 avril 2019 - 18 h 48 min

    Ya3ni, vous zôtres, vous les trouvez normal ces fetwas du mardi. Pour moi c’est la plus grande preuve qu’on n’est pas prêt de sortir de la m… ou du moins qu’on est encore dedans.

    Je ne sais pas ce qu’il va dire car je ne lis ni dans la mousse de bière ni dans la lie du Médéa , du Tellagh ni du Tlemcen.

    Par contre ce qu’il va dire je ne peux que le subodorer , c’est à dire apipri rien qui puisse faire avancer le schmilblick.

    Si Larmi avait une quelconque intention de respecter la volonté populacière il lui est très facile de mettre en application ses revendications qui sont on ne peut plus claires. A savoir :

    Tout le système digage : tout safidir tout !

    Un présidium de 4 ou 5 personnes

    Un gouvernement de technocrates

    Une commission pour organiser les élections

    Pendant une période transitoire de 12 à dix-huit mois.

    Si Larmi n’a aucunement l’intention d’appliquer la volonté populacière, il va encore tergiverser,menacer, surfer, dribbler et laisser le Dindou processionner et l’eau couler sous les ponts.

    13
    3
      Zaatar
      29 avril 2019 - 19 h 58 min

      Salut cher Karamazov,
      Le Gaid va encore faire une nouvelle visite de travail dans une des régions militaires. Demain ça sera alors le mardi gras. Et ce qu’il va nous pondre fera cotcotcot dans toute l’atmosphère du pays. Je me demande juste combien de temps encore le dindon restera dindon…

      2
      1
    Anonyme
    29 avril 2019 - 18 h 48 min

    le roi des discours qu es qu il va nous pondre encore, il abuse de sa position de force ,ce n ai pas comme ça que ça marche

    11
    3
    Moi, je me demande...
    29 avril 2019 - 18 h 04 min

    …Si saïd bouteflika n’exerce pas un chantage sur l’armée (Tribunal de la Haye par ex.) pour obtenir ce
    statut-quo que nous subissons. Tout le monde s’accorde à dire qu’il exerce le pouvoir de façon illégale mais personne n’ose s’attaquer à lui !
    Y’aurait-il un scandale du siècle en Algérie que tout un chacun cherche à dissimuler au peuple ?
    Ou est l’intérêt générale de l’Algérie que logiquement, même saïd bouteflika, s’il se sent vraiment algérien, devrait défendre quoi qu’il en coûte et sans perdre une minute ? A croire que ce régime malfaisant nous a transformé en sujets d’un autre royaume et qu’il ne nous reste plus qu’à lui faire allégeance.

    11
      Abou Langi
      29 avril 2019 - 19 h 41 min

      Tu peux être sûr qu’il en a mouillé plus d’un. Et si tu connais un brin au dialogisme et à l’intertextualité tu as une réponse sur ce site.

      S’il harangue les foules , il n’osera pas grimper au cocotier!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.