Les assassins des dix-huit Algériens parmi le gang arrêté à Marseille ?

Marseille police française
La police scientifique sur le lieu d'un règlement de comptes à Marseille. D. R.

Par Houari A. – La police française a arrêté onze personnes liées au trafic de drogue. Des armes de guerre ont été saisies chez ces trafiquants qui font partie de ce que le ministre français de l’Intérieur a considéré comme «un des gangs de narco-banditisme les plus importants de France».

Ces personnes sont susceptibles d’être impliquées dans plusieurs règlements de comptes, indiquent des médias français qui se réfèrent à des renseignements de la police judiciaire et de la sûreté départementale, selon lesquels «des éléments d’organisation et de logistique chez ces individus qui pourraient les lier à des actes de force et d’intimidation et des règlements de comptes» ont été retrouvés lors des perquisitions.

«L’opération qualifiée d’exceptionnelle par le chef de la police judiciaire a été menée au terme de dix mois d’enquête mobilisant une quarantaine d’enquêteurs en permanence», ont relevé des sources sécuritaires dont les propos recoupent avec ceux de l’ancien ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, qui promettait, à Alger, que toute la lumière serait faite sur les nombreux assassinats qui ont ciblé de nombreux Algériens dans la Cité phocéenne.

Une série de meurtres inexpliqués avait secoué Marseille et semé l’effroi au sein de la communauté algérienne. Les victimes étaient, pour la plupart, originaires de la wilaya de Khenchela, dans l’est du pays. Le modus operandi des auteurs de ces crimes a orienté les enquêteurs vers la piste des règlements de comptes entre trafiquants de drogue. Marseille est connue pour être la plaque tournante de ce genre de trafic dominé par plusieurs communautés, dont les Corses.

Une enquête menée par une chaîne de télévision française avait révélé une collusion entre les caïds locaux et certains responsables politiques qui ferment les yeux pour des considérations électoralistes. Le reportage avait soulevé l’indignation des citoyens qui découvraient ainsi que certains de leurs élus pactisaient avec les gangs pour sauvegarder leurs propres intérêts.

H. A.

Comment (19)

    Moi
    7 mai 2019 - 7 h 54 min

    On travaille, on paie nos impôts, nos loyers. Ils vendent leurs m…à la vue de tous. Ils cassent tout dans nos cités et personne ne dit rien, c’est politique tout ça.

    10
    6
      Anonyme
      12 mai 2019 - 14 h 31 min

      C’est pas politique mais si on fait quoi que ce soit, on va crier à la discrimination contre une communauté en particulier.

    SI KOUIDER BOUNETEF
    7 mai 2019 - 7 h 11 min

    Vu que le Maroc est toujours un protectorat Français et par extension le Sahara Occidental, donc c’est elle qui est le premier producteur mondial de cannabis.

    17
    12
    MENSONGE !!
    6 mai 2019 - 21 h 49 min

    Qu’ils aillent servir ce mensonge à d’autre ! Quel est vraiment le mobile de ces meurtres et par quel organisation ?!

    7
    13
      Hammama
      7 mai 2019 - 0 h 45 min

      Désolée, mais vous avez du retard dans vos infos : en effet certains Corses menaient le trafic de drogue à Marseille mais dans les ANNEES 1970/1980 !

      9
      3
    Moh
    6 mai 2019 - 15 h 31 min

    Les élections européennes approches c’est le moment pour Macron de montrer aux Français moyens qu’il travaillent pour leur sécurité.

    14
    14
    anti khafafich
    6 mai 2019 - 14 h 44 min

    pourquoi on ne cite jamais mimi escobar dans le trfique de droqgues ? poutant c
    ‘est lui le plus grand dealer des dealers

    30
    13
      Confidentiel
      7 mai 2019 - 1 h 18 min

      Les intervenants qui cherchent a orienter ces crimes vers le milieux de la drogue comme le fait la police française sont suspects ce qui laisse a penser que ces assassinats n’avaient rien a voir avec le milieu de la drogue qui est protégé et intouchable grâce a la générosité du producteur M6.
      Il se pourrait que les commanditaires et les exécutants sont au chaud a Alger ou a Paris, tout est possible.

      7
      10
    Selecto
    6 mai 2019 - 14 h 40 min

    La police française peut raconter ce qu’elle veut.
    Ces crimes pouvaient être politiques aussi.

    21
    19
    Brahms
    6 mai 2019 - 14 h 20 min

    La drogue vient du Maroc et rapporte 10 milliards d’euros chaque année aux marocains. Les délinquants de Marseille sont les derniers maillons de la chaîne. Par conséquent, il faut taper les fournisseurs et son grossiste au Maroc via des saisies bancaires, immobiliers, mise au cachot et par une condamnation de l’Etat marocain à une forte amende 01 à 02 milliards de dollars pour le motif : Empoisonnement de citoyens par l’importation de substances toxiques et illicites.
    De cette façon, le trafic reculera.

    54
    25
    chark
    6 mai 2019 - 13 h 26 min

    On devrait appeler cela ,  » la racaille de Khenchela » qui à déshonoré l’Algérie à l’étranger !

    49
    30
    Foutage de gueule !
    6 mai 2019 - 12 h 27 min

    Je pense que la vérité est ailleurs !?

    22
    14
    Anonyme
    6 mai 2019 - 11 h 52 min

    Des voyous tués par des voyous….ça n a rien à voir avec leur origine ,qu ils soient algériens ou pas c est la même chose.

    77
    11
    Anonyme
    6 mai 2019 - 10 h 11 min

    L’article laisse un gout d’inachevé ,tant il ne révele aucun détail sur les auteurs présumés arretes.

    53
    5
    Elephant Man
    6 mai 2019 - 10 h 03 min

    La racaille d’en bas est au service de la racaille d’en haut.
    La flicaille lyonnaise trafique et est de mèche avec tous les gangs et DROGUÉS de la ville de Collomb et ce n’est un secret pour personne…une réalité bien connue et notoire y compris et surtout de son maire !

    55
    11
      Anonyme
      11 mai 2019 - 20 h 56 min

      Je crois qu’il s’agit de la ville de Marseille…si j’ai bonne mémoire Lyon est un peu plus haut. Y aurait-il eu des compatriotes massacrés aussi à Lyon? Décidément on nous cache pas mal de choses . Heureusement que vous êtes là pour nous renseigner.

    karimdz
    6 mai 2019 - 8 h 04 min

    Le phénomène des gangs propre à l Amérique à gagné la France.

    Il est navrant de voir, que des algériens se sont également érigés en bande pour contrôler le commerce de la drogue.

    En Amérique les règlements de comptes entre bandes rivales font des milliers de victimes chaque années et des personnes innocentes font aussi les frais au nom de la vengeance.

    En tout cas félicitations à la police française pour ce gros coup de filet.

    54
    13
      Anonyme
      6 mai 2019 - 14 h 23 min

      Tout à fait et le pire dans tout c’est qu’il mette l’opprobre à tout les Algériens en France dont la majorité sont au antipode de cette racaille.

      39
      10
        Anonyme
        6 mai 2019 - 15 h 51 min

        Ce sont des citoyens français et pur produit du système français s’ils sont effectivement nés en France.

        17
        25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.