Trois remarques sur l’image de Toufik, Tartag et Saïd au tribunal de Blida

Saïd juge d’instruction
Saïd Boouteflika. PPAgency

Par Kamel M. – Trois remarques sont à relever dans les images montrant l’ancien patron de l’ex-DRS, le général Toufik, l’ex-coordinateur des services de sécurité, le général Bachir Tartag, et le frère du président démissionnaire, Saïd Bouteflika, hier au tribunal de Blida.

D’abord, le retour à «l’orthodoxie» en matière de couverture de ce genre d’événements longtemps abandonné par la Télévision officielle au profit des chaînes de télévision privées. Ce dimanche, c’est à l’A3 qu’est revenu le «privilège» d’accéder à un bureau ou à la terrasse du tribunal pour filmer les vues en plongée de l’arrivée des trois «prestigieux» prévenus. Une autre caméra filmait de profil les deux généraux et le frère du président déchu.

Ensuite, d’aucuns auront remarqué l’atmosphère détendue dans laquelle s’est déroulée le transfèrement des trois accusés, flanqués chacun d’un élément de la Direction centrale de la sécurité de l’armée (DCSA) relevant directement du chef d’état-major de l’ANP. Le général Toufik marchait le dos courbé mais d’un pas vif, comme pour «en finir» rapidement. Le général Tartag, qui s’est départi de sa cravate, se déplaçait d’une façon qui eût laissé croire qu’il déambulait, échangeant même des propos avec son «accompagnateur». Saïd Bouteflika ne laissait apparaître aucun signe de panique dans sa tenue décontractée : une liquette légère lui tombant sur un jean à l’ourlet retourné.

Enfin, les éléments de la DCSA ont paru très respectueux dans leur comportement vis-à-vis des deux officiers supérieurs, l’un d’eux tenant le général Toufik par le bras au moment où il allait entamer la montée des longs escaliers qui mènent jusqu’au bureau du procureur militaire, tandis que les deux autres se tenaient à distance d’un Saïd Bouteflika avançant les mains dans le dos et d’un général Bachir Tartag marchant une main dans la poche.

Les trois cités à comparaître pour «atteinte à l’autorité de l’armée et complot contre l’autorité de l’Etat» sont passibles d’une peine de prison s’ils sont déclarés coupables des chefs d’accusation qui pèsent sur eux. Un média arabophone zélé et en mal d’audience, Echorouk en l’occurrence, prétend que la peine pourrait aller jusqu’à la condamnation à mort, alors que ce cas n’est envisagé qu’en cas de guerre.

K. M.

Comment (63)

    kaci
    11 mai 2019 - 10 h 24 min

    Gaid salah n’a fait’ arrêter que les personnes pouvant mettre le système en place en danger !Toufik ,tartag et méme said bouteflika d’ailleurs ne sont plus aux commandes mais ont comprit ce que veut le peuple qui ne faiblira pas dans sa contestation et se sont peut etre concertés pour une sortie de crise mais qui n’est pas du gout de gaid salah.On peut déduire que Gaid salah agit pour lui et non pour exaucer les voeux du peuple! Les voleurs qui gravitent au grés de leurs intérets autour du pouvoir sont toujours en liberté et ils sont trés nombreux mais ne constituent pas un danger pour gaid salah il a la main mise sur eux.Rebrab par sa popularité internationale représente un danger pour le moment autant l’incarcérer tout de suite .Mauvais calcul .

    1
    4
    Anonyme
    11 mai 2019 - 9 h 05 min

    A3 et canal Algérie sont depuis un moment déjà les chaines de la junte militaire. Ça n’a fait qu’empirer avec la chute de l’ancien régime.

    1
    2
    Anonyme
    8 mai 2019 - 15 h 17 min

    En lisant ton commentaire, je dirai que tu es trop naïf.Mais la justice Algérienne est aussi pire que le système corrompu que nous avons.Heureux ceux qui n’ont rien vu et n’ont rien su.La justice elle aussi mérite un nettoyage aussi profond que le système qui l’a mise en place.Tu peux rêver que tous ceux qui sont actuellement estés en justice auront droit à une justice équitable et que notre justice serait semblable à celle d’Europe.Je me demande si au moins 40 à 50/100 des magistrats ne méritent pas d’êtres recyclés pour mettre à niveau leur niveau déjà bas.Je me demande aussi s’il n’y a pas lieu de mettre hors état de nuire certains magistrats corrompus?…De mon point de vue, ce n’est qu’un repositionnement de certaines hommes au sein du système et à leur tête Gaid Salah en usant de son poste, cherchera à mettre la main mise sur le système.

    7
    19
    tikjda
    8 mai 2019 - 12 h 23 min

    @ Karim dz / On va voir si Gaid Salah va réagir contre Tliba. On va le tester sur ce cas.Comme d’habitude tu es myope dans tes analyses, toi qui caresses dans le sens des poils Gaid Salah et surtout quand tu parles du peuple, alors que celui ci n’a pas du tout partager la position de ton seigneur qui fixait l’élection présidentielle pour 04/07/2019.Tu oublies la position de ton Gaid Salah, qui avait par le passé toujours soutenu ton fakhamatou, comme toi d’ailleurs qui n’as jamais soufflé un mot sur la gestion de l’ex président. Alors que Gaid Salah était au courant de ces dossiers de corruptions mais qu’il fait sortir aujourd’hui des tiroirs mais pas avant.La question: pourquoi il n’a pas pensé de faire quelque chose pour arrêter ce fléau de corruption à temps pour épargner le pays du désastre? Trop tardivement,il sortait des dizaines de dossiers liés à la corruption après que Bouteflika n’est plus président mais pas avant pour prétendre aujourd’hui à qui veut le croire, qu’il est devenu sérieux et patriote, mais tardivement. Pourquoi Gaid Salah n’a pas informé le peuple de l’existence de ces dossiers de corruption à temps comme l’avait fait Toufik avant lui?Je dirai que ce comportement ne peut pas sortir de son ambition de devenir tout simplement l’homme le plus fort qu’il ne l’était par passé.D’ailleurs pour l’instant, Gaid Salah agit dans le but de reconduire le même système, dont il souhaite devenir son maître. Quant au sectarisme, toi tu l’es jusqu’à la moelle.Arrêtes alors d’accuser uniquement les autres.

    6
    26
      karimdz
      8 mai 2019 - 16 h 28 min

      Réponse à Tikjda.
      Tu as la mémoire bien sélective, le Général Gaid Salah, a empéché le 5e mandat, non pas d’Abdelaziz Bouteflika, mais de son frère Said, tout le monde le sait, et c’est déjà énorme.

      S’en sont suivi, l’arrestation d’industriels voleurs, les kouninef, rebrab, hadad, et plus important, ceux de trois personnages importants du système, toufik, tartag et said.

      Qui aurait pu croire un jour, que tout cela se réaliserait, et le peuple meme s’il est impatient, est grandement satisfait. Le changement est vraiement en marche.

      S’agissant de l’ancien président Abdelaziz, j ai toujours dit, et je ne me déjurerai pas, ne t en déplaise, il a fait deux bons mandats, mais à partir du troisième, du fait de son accident cerebral, il n était plus que l ombre de lui même. Il n était pas responsable des agissements de son frère said, de ould yahia et d autres, qui agissaient et parlaient en son nom.

      Pour en revenir au Général Gaid, il a été nommé par le président Bouteflika, mais il était sur un siège éjectable, il pouvait être démis à tout moment de ses fonctions de vice ministre de la défense. Il n avait aucun pouvoir donc pour juger qui que ce soit, encore qu il n est pas juge.

      A partir du moment, où il a pressenti un danger pour le pays, il a décidé de passer outre ses fonctions et d agir, et on connait le résultat.

      Maintenant le Général Gaid Salah, n a pas vocation à rester éternellement dans ses fonctions de Chef d état major, dés que la situation redeviendra normale, et qu un nouveau président sera nommé, il va prendre sa retraite bien méritée. Il n a pas vocation à devenir président, et se plait dans le domaine militaire, d ailleurs, c est un excellent Chef d état major.

      Pour ce qui est du sectarisme, tu l es jusque dans ton pseudo, cela me suffit amplement…

      26
      7
        tikjda
        8 mai 2019 - 18 h 57 min

        @ Karim dz / C’est ancré dans ton cerveau que c’est ton Gaid Salah qui a empêché le 5eme mandat.Je me demande si tu souffres de problème de trouble de mémoire ou tu joues le jeu de faire semblant d’ignorer tout ce qui se passe autour de toi.L’honneur revient au fakhamatou peuple qui a pris la décision irréversible qui demandait le départ du système et surtout de Bouteflika.Ton fakhamatou Gaid Salah n’a même pas pensé, au début à aucun changement si ce n’est des millions de manifestants qui sortaient dans la rue chaque jour depuis le le 22/02/2019 et qui exigent le départ de tous les hommes du système. Par sa décision d’occuper la rue, notre Fakhamatou peuple a impressionné tous les peuples du monde. Quant à Gaid Salah, au départ il n’avait absolument rien fait si ce n’est sa réaction venue tardivement sous l’effet de cette pression populaire.Quant aux dossiers de corruption, je dirai qu’il y avait des instance prévu à cet effet pour contrôler et attaquer les fléaux de corruption et de détournements et autres tels: IGF et cour des comptes, mais ces deux instances ont été bloquées dans leurs missions.C’est ton Fakhamatou Bouteflika qui les avait empêchées de travailler au moment ou ce dernier jouissait de toutes ses facultés mentales et physiques.
        De mon point de vue(mais qui n’engage que moi), concernant Toufik et Tartag, loin de moi de défendre quiconque, mais il serait honnête de rappeler le contexte très difficile de travail telle la décennie noire ou l’Algérie est mise à feu et à sang par les traîtres financés par plusieurs pays étrangers. Le terrorisme avait atteint un stade suprême de violence ou personne n’était épargnée: l’armée,la police, les gendarmes, les usines, les établissements publics, les écoles, les APC… sont mises à feu.Des milliers d’Algériens ont été assassinés d’une mort atroce. Les citoyens ayant vécu cette période très difficile peuvent en témoigner s’ils sont honnêtes.Maintenant que la paix est revenue c’est facile pour toi de t’en prendre à Toufik et Tartag qui avait sauvé le pays de l’apocalypse, au moment ou toi tu te cachais chez toi.Il serait encore plus facile d’endosser aussi à une personne des milliers de morts quand la haine prend le dessus sur la raison comme c’est ton cas.Ne penses surtout pas que j’ai quelque chose à gagner de x ou de y ou des hommes du système ou des autres en rappelant ses vérités.Par contre c’est toi qui flatte ton Gaid Salah en le qualifiant « d’excellent »(chita pour toi est un métier) dans le sens des poils pour quelques mesquins intérêts comme tu l’avais fait pour ton ex président,ton ex-fakhamatou( les commentaires que tu as écrits sur ce site peuvent en témoigner). Mais puisque le deuxième est effacé, tu as choisi d’être du coté du plus fort du moment.Quelle malhonnêteté! Mais tu es fait ainsi et tu vas rester comme ça.Quant au sectarisme, je le répète que tu es champion, d’ailleurs les commentaires que tu écris sur ce site AP sont trop frappants.

        6
        16
          karimdz
          9 mai 2019 - 10 h 55 min

          Réponse à Tikjda
          Tu es bien trop naïf au point de croire que sans l’ANP, et à travers elle, le général Gaid Salah, il n y aurait pas eu de 5ème mandat. Biensur que le peuple est decendu dans la rue, tu ne m’apprends rien lol, mais qu’aurait fait non pas le président Bouteflika car on sait tous, qu’il n’était que l ombre de lui-même, mais les membres du clan, ils auraient tout simplement utilisé la répression, et cela aurait pu tourner au carnage.

          Je me souviens tiens, d’un propos rendu public, d’un ancien premier ministre, qui était le directeur de campagne de Bouteflika, qui disait qu’il fallait traiter à la mitraillette la contestation populaire…

          Pour ta mémoire qui flanche, c est bien l’ancien président, qui a nommé Gaid Salah, chef d état major, il dépendait donc directement du Président, son siège était éjectable à la moindre contestation ou volonté de changement du président. Donc il était dans une relation de subordination.

          Qu’est ce qui a changé la donne, tout simplement, le fait que ce sont des millions de personnes qui sont sortis dans tout le pays. Le Général Gaid Salah qui devait très certainement se douter que l’ancien président ne dirigeait plus rien depuis son accident cerebral, a pris la mesure de la situation et les conséquences catastrophiques que cela auraient sur le pays. Il a donc derechef, ignorer sa subordination, pour ta culture, encore une fois, il était vice ministre de la défense nationale, donc dépendant du ministre de la défense, qui n est autre que le président de la République.

          Dans un premier temps, il a ordonné au « président », en réalité à son frère Saïd, de démissionner, ce qui fut fait, puis il a résolument pris parti pour le peuple, la suite on la connaît.

          Tu sembles contradictoires, tu dis que les dossiers de corruption à la faveur de la création de deux institutions financières, or, c est un secret de polichinelle, elles n avaient pas réellement les moyens et surtout l indépendance, pour pouvoir réellement faire leur travail.

          Mais ne t en déplaise, c est bien sous la pression du Général Gaid Salah, que la justice a retrouvé son pouvoir et a pu commencer à lancer des convocations et mettre sous les verrous un certain nombre d’industriels, d’hommes d’affaires, de généraux et du frère du président.

          S’agissant de toufik, alias « rab el Djazair », le véritable dictateur, celui qui dans l’ombre, était le véritable maitre de l’Algérie, s’est surtout illustré par la corruption dont il est le fondateur, l’injustice, des milliers de personnes innocentes emprisonnées, la torture, les disparitions.
          Quand à son acolyte tartag, surnommé le bombardier, ils se sont illustrés également durant la décennie noire, à l instar des terroristes, par des massacres, des exécutions sommaires…, d ailleurs, les familles de victimes de ces deux criminels, ont manifesté devant la grande poste d’Alger.

          Si on veut être honnête, c est quand même sous la présidence de Bouteflika, que le pays a enfin connu la paix, et qu’il s’est transformé et que la diversité algérienne a été acté dans le constitution, rendons à Abdelaziz Bouteflika ce qui lui revient, meme si les 3e et 4e mandants ont été négatifs, non pas de son fait, mais de tous ceux qui gravitaient autour de lui, son frère said, ould yahia etc.

          Tu n as rien à gagner dis tu en défendant les deux criminels sus cités, mais tu es surtout hypocrite, et de mauvaise foi dans tes propos.

          Pour ma part, j ai toujours été objectif dans mes propos, quand c est bien je le dis, quand c est mal je le dis aussi. Le président Bouteflika, a fait deux très bons premiers mandats, et Gaid Salah, en se rangeant aux cotés du peuple et en contrecarrant le plan de said, toufik et tartag, fera date dans l histoire. Il n a pas vocation à être président, et il ne le sera pas, et je suis certain qu’une fois un q’un nouveau président sera élu démocratiquement, il prendra sa retraite.

          Et pour terminer sur le sectarisme, tu es que trop culotté, à ta différence je n ai jamais défendu un voyou de mon patelin, pas plus que je n ai soutenu une manifestation qui défend la corruption quand les voyous sont issus de son patelin. Bouteflika est de Tlemcen, Gaid est de Batna, et mes parents ne sont pas originaires de ces deux régions, étant moi-même né en France.

          12
          3
          larbi
          11 mai 2019 - 17 h 59 min

          @Karimdz
          8 mai 2019 – 16 h 28 min

          Tout le monde sait que Bouteflika ne commandait plus depuis son avc et n’était qu’un paravent pour ces corrompus qui se sont gavés à satiété, ils ont pillé et passé en force leur charabia et soi disant langue

          Aussi j’appelle le futur gouvernement d’annuler toutes les decisions après la maladie de Bouteflika

    zyriab
    8 mai 2019 - 8 h 59 min

    Etrange sentiment à la lecture non de l’article mais des commentaires La Rue crie à la justice ici tout le monde hurle à la vengeance au lynchage La rue se veut une nation moderne et civilisée ici on prône le retour au far West et même au moyen âge Le principe fondamentale de toutes les nations qui est « La présomption d’innocence » ici personne ne veut en entendre parler On condamne on exécute et après on juge Elle est ou la réflexion ???Qui mieux mieux pour condamner sans avoir le moindre début de quoi que ce soit On reste dans « Il parait que On dit que et avec ce type de comportement on se veut un peuple moderne démocratique prétendument libre Notre perte est due à ce manque de respect des concept que nous n’arrivons pas à assimiler à comprendre nous restons dans une superficialité affligeante

    5
    2
    Anonyme
    7 mai 2019 - 22 h 05 min

    Je me demande maintenant qui a décidé de cela, on nous fait croire que c’est Gaid Salah. Là il faut se demander si il n’y a pas péril pour l’Algérie, car arrêter des hommes comme Toufik et Tartag qui ont fait leur job pour la sécurité du pays, ça mérite questionnement surtout quand on voit les sorties des certains pour se réjouir de ces arrestations.

    11
    6
    Allow
    7 mai 2019 - 15 h 50 min

    Je ne défend personne,, mais je trouve qu’on n’a pas à montrer publiquement des responsables des services secrets algérien comme ca en public comme des criminels conduit en prison. C’est humiliant pour eux, le DRS, et pour l’Algérie toute entière. Il ne faut pas oublier que ces Hommes et le DRS, sont respecté internationalement.
    Ces deux responsables ont quand même fait beaucoup pour leur pays. Le DRS, les services secrets algérien, et l’Algérie viennent de se faire humilier au niveau international par ces images
    Dess criminels analphabètes qui n’ont rien ramené et rien fait de bien à l’Algérie vivent tranquillement ailleurs.

    14
    16
    Anonyme
    7 mai 2019 - 14 h 02 min

    toufik tartag et les autres n ‘ont pas combattu le fis pour sauver l ‘algerie,mais c ‘est pour sauver le systeme qui a mis au pouvoir bouteflika,meme si le Rcd aurait gagné les elections de 91 il aurait subi le meme sort que le Fis

    15
    13
      Anonyme
      8 mai 2019 - 15 h 38 min

      Puisque le FIS existait à l’époque et que certains de ses militants avaient pris les armes,alors, selon toi qui les avait privés de la victoire?…Tu sais, sans l’armée l’Algérie aurait sombré dans un régime semblable à celui d’une dynastie Omeyyed.

      3
      4
    loupe
    7 mai 2019 - 10 h 38 min

    J’ai eu a repasser les images à plusieurs reprises en coupant le son. C’est un exercice que je conseille à beaucoup.
    Pour compléter vos remarques que je trouve pertinentes, avez-vous fait attention à l’attitude du Général Toufik lorsqu’il s’est rendu compte de la bienveillance de son accompagnateur qui lui a tenu le bras, comme on le ferai pour une personne âgée montant des marches? sans le regarder et de manière ferme, il a refusé ce geste, d’un revers de main avec en lisant sur les lèvres une sorte de « merci, ça va allé ». C’est trés furtif. Soit le Général ne voulait pas avoir l’air d’être assisté « physiquement », soit il ne voulait pas avoir l’air d’un prévenu « tenu » par le bras. Bref, il voulait en finir, je rejoint votre analyse.
    Le frère de Monsieur l’ex président, m’ait apparu comme le plus inquiet des trois. il avait les yeux d’une personne qui veux rester calme mais pas trop rassuré. J’ai remarqué une sorte de sachet blanc qu’il tenait à la main en arrivant. ensuite se « sachet » été derrière son dos lorsqu’il montait les marché avec les bras justement croisé dans le dos. Un sachet ? comme il peut nous arrivé de faire lorsque nous somme pressé et devons prendre avec nous un livret de famille, ou autres documents. Bref, un signe peut être de la « simplicité » de l’homme? ou d’une prise à dépourvu? Des médicaments à prendre?…
    Le plus détendu, semblait être le Général Tartag. Mais était-ce une décontraction réelle ou une sorte de façon de conjurer l’événement? une sorte de façon de se rassurer soit même, ou de montrer à celui « qui voit » qu’il ne semble pas perturbé et de masqué peut être une angoisse profonde. Un peu comme on se la joue lors d’un examen, on fait semblant que ça va, mais la boule et là et bien là!

    13
    2
    FAR WEST
    7 mai 2019 - 7 h 20 min

    Certes c’est une très bonne nouvelle de coffrets tout ces traîtres mais leurs complices courent toujours, le cas de l’homme le plus corrompu de la planète Mr Louh, Mr Bouchouareb, Mr Khalil Chakib, Mr Ghoul, Mr Ould abbés, Mr Saidani, Mr Tliba, Mr Djemai,Mr Ouyahia, la liste est très longue

    40
    6
      Youssef
      7 mai 2019 - 17 h 10 min

      Je suis d’accord avec vous il faut tous les coffrer. Et après il faudra attaquer tout ceux qui ont eu recours à l’Ansej et qui n’ont pas remboursé. Ceux qui ont eu des logements qu’ils revendus et qui sont retourner habiter dans leur bidonville. Que tout ceux qui ont voler payent. Du plus grand au plus petit. Parce que parmi les manifestants qui crient au loup, il y aussi des voleurs…

      5
      1
    karimdz
    7 mai 2019 - 7 h 15 min

    Les sectaires comme à leur habitude semblent se déchainer contre le général Gaid Salah, parce qu ils n ont toujours pas digéré l’arrestation du voyou voleur rebrab, importateur d’acier ukrainien iradié en Algérie.

    Mais comme on dit, ils peuvent toujours gigoter, c est l’avis du peuple qui compte, et ma foi, celui ci est satisfait.

    Le général mediene est pour moi, le responsable n°1 de tout le malheur de l Algérie. Il était le responsable de la DRS, il controlait tout, des ministères jusque les mairies, en passant par les entreprises, les moukhabarat étaient partout, dans la rue, les cafés… épiant les moindres propos hostiles à lui. Il a emprisonné des milliers de personnes innocentes, pratiquait la torture, et fait disparaitre des algériens. Il se comportait comme le vrai président, s’octroyant le titre de « rab el Djazair ». La corruption, c était son credo, et des individus comme rebrab peuvent témoigner des facilitations, privilèges qu ils ont obtenus pour fructifier leurs affaires.

    Il reste said Bouteflika, il a profité de l état de santé de son frère Président, pour se substituer à lui, et avec la complicité d autres, comme ould yahia, fait bénéficier leurs amis, comme les kouninef, hadad etc. , de marchés, privilèges etc.

    Autant dire, que les deux clans au pouvoir qui se faisaient fassent, chacun des deux clans, avaient des dossiers contre l autre, et se « tenaient en respect ». Il n empeche que ces ennemis, n ont pas hésité à se réunir lors d une réunion secrête que l’ancien Président Zeroual a décliné, pour tenter de faire capoter la seconde révolution, uniquement pour maintenir leur main mise sur le pays, et continuer à profiter de leurs privilèges, vidant les caisses de l Etat.

    Et c est là qu’intervient le Général Gaid, qui se rapproche du peuple, et s est décidé à contrer ces deux clans maléfiques. La justice fera le reste.

    45
    21
      Vive l'Algerie
      7 mai 2019 - 9 h 07 min

      Quand tu dis « sectaire » je pense que tu vises les régionalistes, les séparatistes
      اللي يا كلو الغابة ويسبو الملة
      Rejetons des Peres-Blancs, ils ont toujours servi et continuent à servir la France . La biographie de Saîd nous apprend que lui-même fut élevé par les Pères-Blancs. Leur schizophrénie collective est aggravée par le fait que la plupart des voleurs sous les verrous sont de leur engeance. Ils vociférant et gesticulent devant le courage de ceux qui ont décidé de sauver le pays. Au premières semaines du hirak on voyait certains d’entre eux en tête des cortèges. Ils chauffaient le bendir pour pousser Gaïd Salah à prendre le pouvoir. Maintenant le scénario en cours leur faut peur: cette constitution finira par être jetée à la poubelle de l’histoire , entraînant ipso facto l’annulation des mesures séparatistes introduites par Saïd comme celle de la langue.

      19
      21
        karimdz
        7 mai 2019 - 10 h 41 min

        Nous sommes sur la même longueur d ondes.

        20
        9
      MELLO
      7 mai 2019 - 16 h 04 min

      Décidément, les vieux os sont durs à cuire. Les conditions confuses des prérogatives des une et des autres où plusieurs cercles, et non pas deux , se chevauchent et s’entrechoquent ne permettant pas une sérieuse administration de la chose publique. La suite des événements ne peuvent que donner raison aux plus hardis, nonobstant la réaction de Gaid Salah , l’arrestation des trois ne répond aucunement aux voeux de la majorité, les sectaires y compris. Une opération visant à éliminer ses propres ennemis ou ses adversaires, loin de tout esprit d’apaisement. Dans toute cette foirefouille, l’arrestation de Rebrab reste énigmatique, puisqu’il doit payer son refus de soutien de l’ami de Gaid Salah. Point final.

      9
      11
    Anonyme
    7 mai 2019 - 4 h 55 min

    Vouloir la destitution de Gaïd Salah, c’est être contre l’autorité de l’Etat.
    Etre contre Gaïd Salah, c’est être contre l’Etat, et l’ANP.
    C’est un acte de trahison apparemment au yeux de Gaïd Salah.
    Malheur à nous, les millions de citoyens qui avons marre de la tutelle de Gaïd Salah, et souhaitons sa mise à la retraite (ainsi que le départ des 2B). Va-t-on se retrouver traduit devant une cour de justice ??

    37
    10
    Res
    7 mai 2019 - 4 h 55 min

    Le peureux de gaid salah a le courage de mettre Taoufik said et tartang en prison bouhhhhhh y’a nass c un scénario de grande envergure pour dupe encore une fois le peuple .ils sont entrain de négocier l Algérie sur le dos du peuple la preuve gaid maintien les élection .

    27
    12
    Zanonyme
    7 mai 2019 - 4 h 20 min

    Une fois élu avec le score qu’il avait lui-même arrêté (« si j’obtiens moins de 77% je te très chez moi » menaça t-il) Abdeka donna sa 1ere conférence de presse à une chaine TV française. A l’animatrice qui lui reprochait sa petite taille, il eut cette formule qui fit ricaner dans l’ Hexagone: je dépasse Napoléon de 1cm.
    Napoléon aidé de ses frères, mit en une vingtaine d’années l’Europe à feu et à sang . Abdeka aidé de ses frères, Saïd notamment, mit 20 ans pour ruiner notre pays.
    Les images de l’arrivée de ce dernîer montre au peuple algérien celui qui pendant 7 années usurpa les fonctions de son frère . Les Algériens découvrent avec effroi ce que le pays avait risqué avec ce faux personnage: il mesure plusieurs centimètres de mois que Napoléon.

    18
    3
    Momo
    7 mai 2019 - 1 h 05 min

    Le Média zélé qui leur prévoit la peine de mort c’est bel et bien El Khabar qui montre pas mal de signes de sa proximité avec mon Général.

    20
    8
    Bouzorane
    6 mai 2019 - 23 h 07 min

    Et voilà que le fils de Mohamed Boudiaf veut porter plainte contre le général Toufik!!
    Nous vivons une époque formidable!

    11
    14
    UMERI
    6 mai 2019 - 23 h 01 min

    Les algériens, sont unanimement convaincu de la culpabilité de Saïd Bouteflika, responsable du chaos de ces dernières années, soutenu par les membres influents du gouvernement algérien, de l’appareil fantoche du F L N et ceux de l’alliance. Il détenait les leviers de commandes de la présidence, en usurpant la haute fonction de l’Etat.Quant aux deux officiers du renseignement militaire, ils payent leur rivalité avec une partie adverse du pouvoir. Pour les islamistes, c’est tout naturel, ils aimeraient que tous les officiers engagé dans la lutte anti terroristes, soient mis en prison et le reste des officiers soient remplacé par des repentis du parti dissout. Quant aux patriotes, ils souhaitent que la vérité soit faite sur de tels comportements du pouvoir, qui cherche a imposer au peuple algérien, une marionnette du genre de Bensalah, ou que l’un de nos dirigeant se proclame, Amir El Mouminines, pour disposer de la vie des millions de citoyens que nous sommes.Le peuple algérien est pour la lutte anti corruption, mais, non de façon anarchique et expéditive ou un moyen pour régler des comptes à des adversaires politiques.

    33
    3
    Brahms
    6 mai 2019 - 22 h 44 min

    Tous ces pantins doivent partir. Quand on veut faire de la politique, on garde ses distances, on fixe des limites et on oeuvre au bien être de la population. Mais ces pantins s’amusent avec la population et cachent le produit des détournements de fonds à l’étranger. La justice algérienne mais que fait – elle fasse à Amar Saadani qui a embarqué 300 millions d’euros, laissant des villes et des villages sans eau, sans électricité, sans route, sans transport ? Quelle honte.

    21
    3
    Anonyme
    6 mai 2019 - 22 h 15 min

    Saïd est une anomalie dans ce tiercé? trolls s’abstenir.

    10
    6
    Bouzorane
    6 mai 2019 - 22 h 03 min

    Ces images me rappellent la capture de sadam hussein !

    3
    13
    Nord-Africain
    6 mai 2019 - 21 h 23 min

    Je n ai pas à me mêler des affaires purement algéro-algérienne,cependant j ai à émettre une règle générale:lorsque un mâle attaque ses semblables pour s isoler avec la femelle c est bénéfique pour cette dernière!Elle a affaire à un seul exploiteur et gagne un repos relatif!Un seul corrompu est mieux que dix.Quand MBS est arrivé au pouvoir(Prince héritier),vite il s est mis à alléger la charge à la bête en s attaquant même à sa famille.Mes nord-africains crient d ici au scandale!!Allez comprendre!Les arabes fouinent toujours dans les détails pour en sortir des motifs de bagarres!Ils ne savent faire que ça!

    9
    15
    Kenza
    6 mai 2019 - 21 h 16 min

    C’était la ballade des Dalton.

    9
    5
    Moskosdz
    6 mai 2019 - 20 h 24 min

    Le Fis a bien comprit que ça ne marche pas avec les armes,petit à petit,il a construit ses aires dans toutes les institutions.

    20
    2
    Assayi Athenssayes
    6 mai 2019 - 19 h 56 min

    La justice spectacle n est pas raisonable. IL n est pas souhaitable de voir ce genre de chose se repeter.
    Je dois avouer que je suis ravis de voir le vrai fantome enfin derrière les barraux.
    IL a violer l Algerie toute entiere et il etait pret a faire couler le sang sans etat d ame pour garder ses privileges de pervers.
    La justice doit etre sereine et faire son travail pour aboutir a un proces examplaire pour mettre cette travaille a l ombre pour toujours. Les complices et les criminals s ils sont juges coupables doivent aussi payer cher leur trahison .

    9
    4
    Anonyme
    6 mai 2019 - 19 h 26 min

    QUI JUGE QUI?ON AURA TOUT VU DANS CE PAYS ? LA IRHAM EL CHOUHADA

    14
    3
    TARZAN
    6 mai 2019 - 19 h 26 min

    très bonne analyse. et moi je vais enfoncer le clou! quand on voit bensalah qui veut être notre président de force alors que personne n’a voté pour lui et il ne représente QUE la roue de secours du système voire le GARANT de leur impunité, quand on voit que les élections sont maintenues avec les candidats du système et organisée par le système, je me pose la question et d’ailleurs tout le monde à alger se la pose, ces trois symboles du système sont ils réellement en prison ou sont ils au bord d’une piscine à zéralda en train de réfléchir à perdurer leur pouvoir? en tout cas, bensalah n’est rien pour moi il n’est pas mon président et je ne veux pas de son élection bidon avec les candidats que le système a financé. et je pense que tous les algériens sont de cet avis. alors pourquoi gaid salah ne désigne pas un homme politique digne de confiance pour organiser un débat national pour dégager des candidats à l’élection présidentielle et parlementaire? svo ne me parlez pas de constitution, et il n’y a que des imbéciles qui parlent encore du respect de la constitution alors que le peuple remet tout en cause y compris cette constitution

    12
    7
      Anonyme
      7 mai 2019 - 4 h 23 min

      Sans marteau tu n’y arriveras pas.

    BEN
    6 mai 2019 - 19 h 21 min

    C’est une honte de s’attaquer aux personnes qui ont combatu le terrorisme d’une main de maître. je ne suis pas d accord avec tout ce qu’ ils ont fait bien sûr. Sans eux et quelques autres nous serions au mieux une république islamiste sous embargo ou pire une dislocation de l’Algérie. Dans le monde entier le linge sale de l’armée se lave en privé surtout que cette dernière à le privilège de la popularité. Franchement Gaid est toujours très mauvais. Bravo pour le mot de vroum vroum

    19
    12
    Anonyme
    6 mai 2019 - 19 h 05 min

    j espere que les magistrats condamnera les accuser a la hauteur de la gravité des crimes abus usurpation corruption attribution illégale favoritisme ext extext, d état et en tenant compte que said avait l intention (d écraser la population)selon certains témoignages de personnage fiable « média »

    3
    8
    Kouider Ben Kouider
    6 mai 2019 - 18 h 55 min

    Hier , J’ai fait un rêve :
    J’ai vu l’Algérie assise devant sa télévision entrain de visionner toutes les marches des 11 vendredis ! Elle avait l’air de quelqu’un qui regarder les choses sans porter de jugement même lorsqu’elle a vu sur le petit écran l’arrivée des deux généraux et le frère cadet de l’ex président .Un peu avant minuit elle était au lit !Elle s’est réveillée de bon heure ce premier jour de ramadhan .,pris son modeste couffin et est parti faire un tour dans les marchés .Après quelques heures passées dans les souk elle s’est dirigée directement vers El Madania et plus précisément vers l’Esplanade Riadh El-Feth.Je ne sais comment elle a fait pour se retrouver en haut de du sanctuaire du Martyr et commençait à créer à tous les Algériens , gouvernants et gouvernés :  » Rouho 3lya Ga3 ! « 

    7
    1
    Vroum Vroum 😤..
    6 mai 2019 - 18 h 43 min

    Jamais j’aurais imaginé que le Général Toufic et Tartague soient à ce point , banalisé , manque de respect à ces figures emblématiques de la lutte contre le terrorisme Islamiste Wahabites , qui ont participé activement parmis d’autres pour sauver l’Algérie , ainsi que des Complots extérieurs ou intérieure . .Et Aujourd’hui on voudraient les réduire à rien ..ou chacun y va de son venin , ce sont ces hommes exeptionels qui vous ont permis de vivre en paix aujourd’hui , mais vous semblez amnésiques . .Et si dans la situation actuelle l’analyse du Général Toufic était la meilleure , la plus réaliste et celle de Gaid Sallah de trompeuse ?..Car Le Général Toufic est capable d’analyser le mouvement Populaire et y apporter de meilleurs résultats , alors que Gaid Sallah pour lui c’est le 4 juillet le vote que me mouvement Populaire rejette et au début il était pour le Cinquième Mandat bidon . .J’ai défendu Gaid Sallah en disant qu’il va suivre le mouvement et là toucher au Général Toufic , que Gaid Sallah attaque de cette manière le Général Toufic en public après l’avoir fait à travers Saidani en 2014 , ..je préfère apporter mes réserves sur l’aptitude de Gaid Sallah à satisfaire pleinement les revendications du Peuple .. et si le Général Toufic avait raison !!?…Et aussi pourquoi Saidani le Corompus , Tlipa sont tranquille , jamais inquiété alors que les Rabrab ou Hadad..ont été arrêté , pourquoi ce favoritisme ?? ..Toucher au Général Mediene le Patron du DRS ,c’est irresponsable au vu de la renommée et efficacité du Service dont son emblématique Patron Toufic fait de l’hombre a beaucoup , y toucher c’est affaiblir l’Algérie , humilier le DRS… je pense que le Boomerang revient toujours chez l’envoyeur . .Mr Gaid Sallah va devenir une idole des Islamistes Frères Musulman , lui qui a « couler » l’emblématique Général Toufic la bête noir des Islamistes Frères Musulman Terrorisme .. , et si le Général Toufic avait raison et son analyse réaliste sur Gaid Sallah !!?

    65
    45
      Mounafikkines contre les Patriotes
      6 mai 2019 - 19 h 44 min

      Je défie quiconque de sortir des affaires de corruption contre TEWFIK !!! Un vrai Patriote qui a fait certaines erreurs comme cela se fait dans tous grands services de sécurité du Monde … Bouteflika a détruit ce pays au point de toucher L Honneur de notre Institution Militaire ou on montre des image a la TV Nationale devenue comme ENNAHAR TV a Salir de Hauts Responsable Militaires avant leur Jugement … L HISTOIRE NE VOUS OUBLIERA PAS YAL MOUNAFIKINES !!!

      21
      12
      Ammimourad
      7 mai 2019 - 0 h 08 min

      Vous restez avec l’image du bon gangster, car ils ont fait oublié aux Algériens les rouages d’un état normal…ces gens ont instauré un état policier, affairiste qui a bâillonné les énergies et frainé le développement…Il étaient aveuglés par leur Rboubiya…ils finissent au trou…l’Algerie vaincra Thahiya El Djazair,

      16
      8
      Zaatar
      7 mai 2019 - 4 h 15 min

      Moi je penche beaucoup plus sur un Gaid Salah niais, magouilleur et téléguidé. Pour le général Mediene, lui a beaucoup d’ennemis surtout a l’extérieur et ce n’est pas impossible que le teleguidage vienne de là. Enfin et tu as raison, il faut bien poser la question suivante. Comment se fait il que Gaid Salah qui était pro-cinquieme mandat a fond se pose en regenteur des événements en profitant pour régler ses comptes ou anticipant ses problèmes à venir? Beaucoup d’inconnus qui me font dire que pour le peuple ce n’est pas gagné et que la route risque d’être très longue.

      10
      4
    Anonyme
    6 mai 2019 - 18 h 07 min

    Dans le cas présent, la peine de mort est à exclure car nous sommes pas en temps de guerre.

    17
    9
    Bahri
    6 mai 2019 - 17 h 30 min

    Va t’on ramener aussi les autres participants?

    21
    MELLO
    6 mai 2019 - 17 h 09 min

    Effectivement, ces trois traits de « caractere  » des images semblent nous renseigner sur le scénario monté de toute pièce par l’État Major. Mais , la véritable question est celle qui est relative à la présence de Said parmi les deux Généraux.
    Au final , si on s’en tient à ce scénario, il est reproché à Said de vouloir porter atteinte à l’armée. Donc, donc soyons clairs, Said n’a pas été arrêté pour détournement et utilisation frauduleux du cachet de l’ État. Il n’a pas été arrêté pour toutes les activites de cooruption et d’accointance avec l’oligarchie Algérienne comme Haddad, Kouninef, tahkout et les autres, il n’a pas été arrêté conformément aux revendications populaires. L’arrestation de ces trois hommes n’est qu’un règlement de comptes monté et exécuté par Gaid Salah.
    Le peuple en a marre de ce cinéma, il demande le départ de tout le système. Le système c’est d’abord les 4 B , puis les 3 B et enfin les deux B qui semblent s’accrocher au pouvoir. Il en est de même pour les deux chambres. Parallement , le mouvement populaire parle du départ du FLN et du RND ainsi que tous ces partis satellites du pouvoir.
    Le mouvement populaire exige l’instauration d’une deuxième république et non ce replatrage et ce maquillage politicien.
    Le chef d’État Major est tenu d’accompagner ce mouvement afin qu’il puisse atteindre ses OBJECTIFS.

    50
    17
    Anonyme
    6 mai 2019 - 16 h 51 min

    Gaid Salah se sert du peuple Algérien pour régler ses comptes.
    Ça devient de plus en plus clair.

    86
    16
    Abou Stroff
    6 mai 2019 - 16 h 50 min

    voila, nous entrons de plein pied dans la justice spectacle où le justiciable est présumé coupable tant qu’il n’aura pas prouvé son innocence.
    ceci dit, je trouve que la vidéo en question n’a qu’un but et un seul: caresser dans le sens du poil l’algérien lambda, hurluberlu amorphe et impotent qui hissera gaïd, son « sauveur », au rang d’un démiurge (l’algérien lambda et certaines grosses légumes ont déjà hissé bouteflika au rang de démiurge, mais cela, c’était avant).
    moralité de l’histoire: heureusement que la rue a parlé, autrement, le cinquième mandat aurait eu lieu et les héros d’aujourd’hui nous aurait expliqué qu’il n’y avait pas d’autre solution que de continuer à être dirigés par un mort vivant.

    62
    8
      Vroum Vroum 😤..
      6 mai 2019 - 19 h 22 min

      @Abou Strof…dans le mille , très bonne analyse de référence ..je partage . .C’est en lisant les post qu’on déniche l’analyse pertinente , et la c’est le cas …merci Abou Strof .

      9
      2
      Zaatar
      7 mai 2019 - 4 h 33 min

      Cher Abou Stroff je te salue,
      On disait bien que H’mida a toujours eu plus d’un tour dans son sac. La valse a mille temps de Brel va encore être joué pendant un bon bout de temps.

    Reda
    6 mai 2019 - 15 h 54 min

    Vous dites: du président déchu. Je fais parti de ceux qui ne sont pas d’accord car Le Président n’a jamais voulu rester président, sauf pour le quatrième mandat il était obligé et même s’il était grièvement malade. Et cela pour des raisons saines, l’intérêt de la nation. Pourquoi saine, un jour le moment viendra pour que la vérité soi. Avant cette vérité, il y a d’autres vérités saines du vrai pourquoi Bouteflika a été choisi Président et par qui etc. (Au passage mes salutations à Nasser)

    15
    60
    Sun Tzu
    6 mai 2019 - 14 h 37 min

    Cinq traits de caractère sont dangereux pour un général :

    S’il est téméraire, il risque de se faire tuer ;

    S’il est lâche, il risque la capture ;

    S’il est emporté, il est facile à berner ;

    S’il a un sens de l’honneur trop chatouilleux, il est aisé de le calomnier ;

    S’il est compatissant, on peut le tourmenter.

    24
    8
    Digage!
    6 mai 2019 - 14 h 07 min

    Ils ont déménagé de leurs villas à Hydra vers des Chalets individuels à Blida.
    Ok ils sont seuls et obligés de regarder Ennahar TV toute la journée. La punition ultime.
    La chorba doit être bonne, Zlabia de Boufarik pas loin.
    Mais on est loin des petites cellules crasseuses d’El Harrach réservées au petit peuple.

    56
    19
      SoyonsLogiques
      6 mai 2019 - 14 h 30 min

      C’est de la poudre aux yeux.Gaid Salah a profité du soulevement populaire et de ses revendications pour salir ou arreter ceux qui lui font de l’ombre.Tout est bien ficelé depuis l’affaire de la Cocaine.Soyons vigilants contre ce complot contre les algériens qui ne dit pas son nom.
      Le scenario à la SISSI-lienne ou à l’erdogan prend forme.
      Ne nous laissons pas distraire par cette parodie de justice.Çà n’apporte rien de positif au HIRAK,çà prouve plutot qu’on dirige vers une dictature etant entendu que les personnalités qui ont emergés du hirak sont complètement ignorés du système ,interdits de conference etc..

      88
      19
    SEUL L ETAT DE DROIT ... NON AUX REGLEMENTS DE COMPTES
    6 mai 2019 - 13 h 47 min

    ATTENTION a la Diversion … Ceux qui accusent Aujourd’hui dormaient dans le même lit!!! Hier, ils ont même soutenu le 5me mandât!!!
    Seule la continuité de notre Révolution mènera le Peuple vers la Gloire … Les CHIATINES d hier se mettent a genoux en Tapant des TAMBOURS devant le RAMBO malgré lui et qui défie ce grand Peuple en lui proposant d aller aux Élections du 4 JUILLET avec BEDOUI ET BESALLAH !!!

    83
    10
    il n`y a plus de crédibilité.....
    6 mai 2019 - 13 h 15 min

    Tout le monde a tort de croire que nous les Algériens sommes des débiles mentaux. Arrivés chez le procureur dans un salon marocain avec une grande snioua garnie de gâteaux orientaux, café et thé. Tout le monde (les invités) ont échangé la bise avec le procureur militaire. Et la conférence de sortie de crise a débuté. On doit trouver une solution de redressement de situation pour tous pour corriger les erreurs du passé commises avec l`intérieur et l`extérieur du pays…
    Nous avons tellement été dupés un nombre indéterminé de fois qu`on arrive plus a avoir ne serait ce qu`un gramme de confiance en cette meute qui s`est nourrie des années durant du sang de nos martyrs.

    56
    22
      Finesse-Aures
      6 mai 2019 - 14 h 10 min

      Tout homme étant présumé innocent, jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable , s’il été jugé indispensable de l’arrêter, tout ce qui ce qui n’est pas défendu par la loi ne peut être empêché, je crains que ça soit une belle façade? Une vitrine de justice pour montrer au peuple que les plus puissants sont aptes à être jugés,
      Une belle image à l’occidentale, le décor hyper millimétré montrant la décadence des hommes puissants.
      Le principe fondamental est détourné, au fond le peuple cherche des vrais réformes avec une démocratie participative car le peuple vient d’acquérir une vrai culture politique et devient acteur et maître de son destin, ouvrons les yeux nous ne voulons pas un match de gladiateurs puissants et malheur aux vaincus
      L’Algerie est au dessus des querelles de clans et attend son renouveau éternel

      45
      5
    karimdz
    6 mai 2019 - 13 h 06 min

    Quand j ai regardé ces images, cela me renvoyait à celles des télévisions occidentales, celle d un pays de droit qui juge certains responsables du système.

    Cela donne une belle image de la justice algérienne, qui reprend j allais dire son droit, en tout cas, qui fait son travail, en toute indépendance et objectivité.

    Personnellement, je suis contre la peine de mort, sauf pour les assassins d enfants, mais il est clair que ces trois responsables doivent être jugées.

    65
    31
      Anonyme
      6 mai 2019 - 15 h 24 min

      En somme tu insinues mine de rien que ces dirigeants déchus méritent la peine de mort mais que toi dans ton immense bonté, générosité et mansuétude tu serais prêt à leur laisser la vie sauve l’essentiel étant qu’ils soient jugés.
      Au vu de tes précédents posts dont tu nous inondes, j’en conclus que tu n’as rien à voir avec la démocratie.

      29
      20
        karimdz
        6 mai 2019 - 16 h 31 min

        C est ton propos et cela ne m engage pas. Si tu sais lire, à moins que tu ne sois borgne, je suis contre la peine de mort, c est écrit noir sur blanc.

        Quant à la peine de mort, elle existe bien dans certaines démocraties, mais tend à disparaitre.

        Tu as une définition bien limitée de la démocratie, mais je ne doute pas, que tu maitrises celle du sectarisme…

        16
        19
    Abou Langi
    6 mai 2019 - 12 h 55 min

    Et alors ? What else ? Ils ne sont pas venus sur des grands chevaux et on ne les a pas tiré par les cheveux pour les conduire au tribunal , qu’est ce que ça signifie?

    26
    6
    Mahgour
    6 mai 2019 - 12 h 30 min

    alors il faut retablir la peine de mort!!!!!!!!!!! ET VITE !

    24
    76
      zyriab
      8 mai 2019 - 8 h 47 min

      On veut être une nation moderne et en même temps rester dans le moyen Âge c’est pourquoi nous n’arrivons pas à sortir de la m…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.