Hanoune, Haddad et Chikhi devant le juge : des procès par petites vagues

corruption Benhadid
Ali Haddad en compagnie de Saïd Bouteflika. PPAgency

Par R. Mahmoudi – Après la vague d’arrestations qui a touché, jusqu’à hier avec l’incarcération pour une deuxième fois du général Benhadid, neuf personnalités issues du monde des affaires, du renseignement et de la politique, est venu le temps des audiences et des jugements.

Trois cas ont été programmés durant la même semaine : Ali Haddad, Louisa Hanoune pour le 20 mai et Kamel Chikhi, dit El-Boucher, pour le 22 du même mois. La programmation de ces trois affaires «emblématiques» et représentatives des trois catégories de personnes inculpées au cours de la même semaine laisse entendre que la justice est pressée de le faire et que d’autres cas, tout aussi importants et attendus par l’opinion publique, seront examinés dans les prochaines semaines.

Le premier sera entendu par le tribunal correctionnel de Bir Mourad Raïs le 20 mai prochain, révèlent des sources informées. Arrêté pour détention d’un faux passeport et d’une somme de devises, fin mars, devant le poste frontalier d’Oum T’boul, au moment où il s’apprêtait à se rendre en Tunisie, Ali Haddad, réputé proche de l’ancien cercle présidentiel et soupçonné d’avoir entretenu des relations privilégiées avec le pouvoir, risque d’être rattrapé par d’autres affaires, puisque tout un dossier lié à des cas de corruption et de détournement de deniers publics, dans lequel il est cité, est en cours d’instruction.

De son côté, Louisa Hanoune se présentera devant le tribunal militaire de Blida qui l’auditionnera, alors qu’aucune information officielle n’a filtré au sujet des motifs de son arrestation par une juridiction militaire. Or, tout porte à croire que la secrétaire générale du Parti des travailleurs est poursuivie dans le cadre de la même affaire pour laquelle sont poursuivis Saïd Bouteflika et les deux généraux Bachir Tartag et Mohamed Mediene, dit Toufik, accusés d’«atteinte à l’autorité de l’armée et de complot contre l’autorité de l’Etat».

Selon un communiqué du bureau politique du PT, rendu public dimanche, le juge d’instruction du tribunal militaire de Blida examinera, à la même occasion, un pourvoi en appel de la décision de sa mise en détention provisoire.

Enfin, Kamel Chikhi, qui est poursuivi dans le cadre de l’affaire de la saisie de 701 kg de cocaïne, sera, lui, auditionné, cette fois, par le tribunal correctionnel de Sidi M’hammed dans l’affaire des conservateurs fonciers, laquelle concerne les documents, livrets fonciers et actes de propriété relatifs à sa société.

R. M.

Comment (39)

    Hamid
    15 mai 2019 - 17 h 51 min

    The FLN has been found out to be the government for the few .They get us to where we are : we demande our rights in the streets but the law of life never fails its promise : what goes around comes around .One by one , they are named , shamed and brought to justice .I hope it isn’t a comedy to only silence us but a genuine clean-up of evil people .Sahaha Ftourkoum! Tahia ElDzair as always always !

    Anonimaoui
    14 mai 2019 - 0 h 39 min

    Même si je ne partage avec elle aucune approche idéologique je trouve grave et ridicule à la fois de juger Louisa Hannoun au même titre que les oligarques qu’elle a dénoncé et combattu dès le début du 4eme mandat . Elle est la première politique à avoir averti le peuple et l’armée sur la prise de pouvoir par un groupe extra constitutionnel qui était entrain de vider les caisses de l’État. Mais à l’époque toutes les autorités civiles et militaires étaient sous hypnose , particulièrement la justice. Et maintenant on sort de l’hibernation pour juger qui? Hannoun Lallahoum. Quelle hypocrisie !

    12
    2
      Zaatar
      14 mai 2019 - 8 h 46 min

      Non seulement ridicule, mais également la détention provisoire est infondée, puisque ce qui a été retenue contre elle c’est d’avoir participé à une réunion avec said et d’autres, alors que Said représentait son frère encore président et que la réunion était prévue dans un cadre précis repris celui relatif à la crise que vit le pays et que les chefs de partis étaient normalement consulté. Il n y a donc pas de complot contre l’armée ni contre l’état puisque l’ex président était encore en poste.

      4
      1
    Azar
    13 mai 2019 - 19 h 37 min

    Le peuple veut la tète de Louh, Ouyahia, chakib Khellil, Bouchouareb, Benyounes, Ghoul, Saidani

    14
    1
    Mouloud
    13 mai 2019 - 19 h 02 min

    Que JUSTICE se fasse mais dans la sérénité.
    Tous ceux qui ont lécher les bottes de Said Boutef – Monsieur 10%- doivent au même titre que lui être jugé.
    Il est paradoxale qu’on ait oublié Tliba et, Belkhadem son parrain qui se sont enrichis sur le dos du Peuple. Mon Général faites que tous ceux qui ont volés ne fusse qu’un centime doivent payer, n’oubliez pas aussi vos proches; sinon votre volonté d’être juste – vous avez rejoint le maquis a 17 ans , age de beaucoup d’enfants du Hirak- et de combattre l’injustice qui frappait notre Peuple

    Il est aussi inconcevable de critiquer bêtement et méchamment Said SAADI – on peut et, on a le droit de ne pas être d’accord avec lui voire ne pas l’aimer sous prétexte qu’il s’est fait photographier avec le grand Débile BHL MAIS, MAIS, il faut lui reconnaître son militantisme pour une Algérie DÉMOCRATIQUE;il a passé quelques années en prison pour ses idéaux : Fraternité, Démocratie, Justice etc…..

    Si l’on veut et on le souhaite tous , que l’Algérie redevienne celle pour laquelle nos parents arabophones, Chawi, Kabyles, Targhi, Mozabite etc se sont battus alors oublions notre régionalisme débile.

    Le HIRAK 2019 est mené par tous les enfants d’ALGERIE et rien que pour cela on se doit de respecter les revendications. Il n’ya as d’arabe, de Chawi ou de Kabyles, il n’y a que des ALGERIENS AMOUREUX DE LEUR PAYS.

    22
    2
    Anonyme
    13 mai 2019 - 15 h 15 min

    Ce sont des faits accablants et graves, réduire les réserves de changes de l’Algérie à sa plus faible
    Et à sa plus simple congrue de 800 milliards de Dollar (où peut etre plus) à moins de 70 milliards de Dollar
    En moins de 20 ans, avec de tels dépenses, de gaspillages, de gachis, de détournements, de corruptions,
    De malversations, de scandales qui ont saigné, et immaculé les institutions, et l’économie-finances
    De l’Algérie, en faillite morale, et économique
    L’ancien système est intacte, et encore virulent,
     » la CONTRE REVOLUTION  » qui prend différentes formes dangereuses, secrètes, et sournoises
    (Médias, FaceBook, Twitter, « analystes », « experts », « intellectuels », assoiffés de règlements de comptes,
    Et de vieux contentieux à solder, sans déontologie, ni civisme, ni réserves, ni retenue, ni sagesse,…..)
    Est en marche, pour saper les changements, et les réformes profondes, radicales, et totales d’ « EL HIRAK »
    La Justice doit etre indépendante, et souveraine au dessus, de touts, et de tout,
    Sans interventions, ni influences, ni pressions corporatistes, partisanes, régionalistes, et partiales
    Le peuple doit serrer ses rangs dans le civisme, la modération, la sagesse, le sens de responsabilité,
    Et la vigilance de la subversion, et des provocations diverses
    Nul n’est au dessus de la Justice, et de ses lois, nul n’est à l’abri de poursuites,……
    Pour rendre les dizaines de milliards d’Euro, et de Dollar de l’argent volé de la pauvre « Dar Aammi Mouh »
    Tout en protégeant les droits des personnes accusées, et le respect de l’intégrité des personnes accusées

    11
    MELLO
    13 mai 2019 - 12 h 56 min

    Faux et usage de faux sur toutes ces affaires qui ne sont là que pour tenter de détourner l’opinion publique. Depuis vingt ans , l’Algérien ne cesse de crier son ras le bol sur des affaires qui pouvaient être traitées en temps opportun. Mais , aujourd’hui, que le mouvement populaire ait pris son envol , il n’y a pas lieu de « l’agacer » avec ce genre de pratiques . De plus ce qui est reprocher à Haddad est loin , très loin des malversations commises. Kamel Chichi n’est qu un simple pion d’un puzle de responsables dont le seul et unique intérêt est la prédation au profit d’une jeunesse qu’on veut anéantir. Qui a offert tous ces marchés de viande à Kamel chikhi ? Qui lui a garanti la protection à l’importation de 700 kg de cocaïne ? Que sont devenues toutes ces tonnes de drogues saisies ?
    Louisa hanoun reste une personnalité politique , cheffe d’un parti qui dispose d’un conseil national , des individus tels Taizibt, Djoudi et les autres , des cadres de valeur qui ont tous l’Algérie dans leur coeur. La valeurs de ces hommes et des femmes du parti ne permettront jamais à un des leurs de comploter contre le pays.
    Ce scénario juridique n’est qu’ un simulacre démonstratif d’un règlement de comptes entre clans.

    25
    6
    Anonyme
    13 mai 2019 - 12 h 22 min

    GS fait son devoir de citoyen et son boulot de militaire. La très grande majorité du peuple est avec l’armée et avec lui et le soutient.
    Quand aux amis de BHL qui s’agitent, ils ne représente pas grand chose. Ils veulent la présidence, du haut de leur 2%, sans passer par les urnes par la désinformation, la diffamation et la discorde. Qu’ils nous expliquent, simplement, leur soudaine fortune qui leur permet d’acheter tant de biens en France et y vivre confortablement avec toute leur smala.

    23
    33
      Zaatar
      14 mai 2019 - 6 h 38 min

      Par ce que tu as fais la statistique pour cela. Ceux qui veulent la présidence sans passer par les urnes ne représentent que 2% pour toi. Et tu n’as jamais lu que dans le scandale khalifa ce sont des centaines de millions d’euros qui se sont volatilisés ? Et les concernés sont connus de tous. Y ‘en a même qui ont assumé dans un tribunal au nez et à la barbe du juge lors du procès de moumen khalifa. Et tu n’as pas eu échos du scandale BRC, du temps de khelil lekhla ministre de l’énergie, qui a rénové l’ancien siège de sinatrach rue ghermoul où il a été facturé un oreiller pour 6500 euros? Tu ne sais rien du scandale sonatrach 1,2,3.. du temps de khelil lekhla ou la justice italienne a établi les faits que faire bedjaoui, ami de khelil lekhla a été condamné à de la prison ferme pour des pots de vins de 198 millions de dollars. Tu ignores le scandale de l’autoroute qui a coûté le double que prévu sous la houlette de Amar Ghoul? Tu ne sais rien des 3000 milliards de centimes dans ce qui communément appelé l’affaire Saidani l’ex pompiste drabki dont qu’il s’est payé deux appartements a Neuilly ? Tu as oublié l’appart de Sellal pour sa fille la pauvre qui n’avait pas ou crécher à Paris alors qu’elle y travaille. Allons donc l’ami tu le fais exprès non?

      10
      1
      Anonyme
      14 mai 2019 - 16 h 49 min

      Tu as oublié les amis des Émiratis. ou bien c’est Hallal.

    Anonyme
    13 mai 2019 - 10 h 54 min

    MOI JE ME DEMANDE CE QUI SE PASSERAI SI LES HAUTS MAGISTRATS DÉCIDENT DE CONVOQUER OU D ENVOYER DES INSPECTEURS CHERCHER GAÏD,??,, OUI QUELLE SERA LA RÉACTION DU GÉNÉRAL???

    26
    20
    Ayweel
    13 mai 2019 - 10 h 25 min

    Aujourd’hui on est en train de tourner la manivelle trop vite pour faire semblant de démarrer le moteur de la justice ,juste et au dessus de tout, mais le retour de la manivelle sera terrible et désastreux. Un président de parti en prison et un tliba et saidani en liberté.

    30
    5
    Begra labssa Combat
    13 mai 2019 - 10 h 24 min

    LE Bouteflikisme est comme la germination des médicinales. Sa graine ne germe pas, par contre , elle pousse, elle pousse tellement vite que les plantations façonnent les juridictions. La question que je me pose depuis la fonte de Germinal est la suivante: Comment faire germer un Avocat dans du coton, en considérant les 80 ans de l’aulne qui a poussé dans les marigots mafieux?

    13
    7
    Abou Stroff
    13 mai 2019 - 9 h 57 min

    au regard de la gravité des accusations, je trouve que la « justice » algérienne va trop rapidement en besogne à moins que les dossiers d’accusations aient été ficelés depuis des années, sinon des mois.
    si ces dossiers existent depuis longtemps, une question se pose: pourquoi avoir attendu que la « plèbe » se mettent à crier son dégoût du « régime » pour que le justice se mette au boulot?
    en tout état de cause, les algériens lambda ne sont pas amnésiques et gardent en mémoire que le « justicier » du moment ne s’est manifesté en tant que justicier qu’au moment où il allait être mis au rebut. autrement, il (le justicier du moment) aurait continué à crier son soutien inconditionnel à son bienaimé fakhamatouhou national.
    en d’autres termes, il me semble que nous assistons à un règlement de comptes entre prédateurs et que le dindon de la farce est celui qui croit que le justicier du moment (qui traine un nombre incalculable de casseroles) est l’homme qu’il faut pour déconstruire le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation

    20
    12
      Anonyme
      13 mai 2019 - 10 h 51 min

      l’algérien lambda, il me semble, ne réfléchit pas à votre manière. On dirait même que vous parlez au nom de « l’algérien lambda », tellement vous semblez le connaitre, au moins aussi bine que le taux de change à Port said…
      Ceci dit, à force de répéter et répéter les mêmes choses, peut être en reste t il quelque chose pour l’algerien lambda qui vous lit ?
      Je vous le souhaite en tous les cas, car votre acharnement sélectif est remarquable en termes de fréquences et de durée…Si d’ici 4 mois l’algérien lambda qui vous lit ne pense pas comme vous, probablement qu’il faudra aussi porter vos saillies sur cet ingrat inculte également !

      14
      16
      Zaatar
      13 mai 2019 - 10 h 54 min

      Cher Abou Stroff je te salue,

      Ton commentaire me fait rappeler le film « Aliens Vs Predator ». ça s’est mal fini pour les deux…dans le film.

      14
      5
        Abou Stroff
        13 mai 2019 - 14 h 47 min

        Zaatar, je te salue!
        tout porte à croire que nos « augustes dirigeants » n’ont pas les capacités intellectuelles requises pour appréhender les enjeux du moment.
        à partir de ce constat, je pense que nous risquons effectivement de terminer l' »aventure » comme dans le film que tu cites.
        moralité de l’histoire: je suis pessimiste et rien, ne me permet de voir une sortie du « clair-obscur » qui enveloppe, au moment présent, l’Algérie et les algériens.

        8
        3
          Anonyme
          13 mai 2019 - 23 h 35 min

          Pourquoi ne vous donnez vous pas rendez vous quelque part et devenir amis pour la vie?

          3
          5
    BISKRA
    13 mai 2019 - 9 h 34 min

    Nous ne voulons pas une peine de prison mais nous voulonq que l’argent du contribuablesoit rendu aux caisses du trosor public. A quoi ça sert d’emprisonner les hommes d’affaires puisqu’ils deviennent blanchi leurs argent à leur sortie.

    17
    3
      anonyme
      14 mai 2019 - 2 h 01 min

      BISKRA
      13 mai 2019 – 9 h 34 min

      nous voulons la prison et qu’ils rendent les sous
      Laissez ces vampires en liberté c’est grave

      4
      2
    Moskosdz
    13 mai 2019 - 9 h 07 min

    Où était ces juges avant la contestation populaire,à moins que tout le monde doit y passer !!.

    14
    11
      anonyme
      13 mai 2019 - 9 h 25 min

      Vous avez oublié que les choses ont changé nous ne sommes plus sous l’ère de bouteflika

      13
      9
    Blakel
    13 mai 2019 - 8 h 36 min

    Si Gaïd Salah était un patriote soucieux des intérêts supérieurs de l’Algérie, il aurait dû se ranger du côté de ceux qui voulaient déclarer Bouteflika inapte médicalement à briguer un 4e mandat en 2014 du fait de son AVC. A défaut de s’opposer officiellement le DRS avait conseillé au clan présidentiel de ne pas briguer un 4e mandat. Si Gaïd était un vrai « rajel », il aurait du mettre de côté ses intérêts personnels et ses rancoeurs passées, en s’alliant avec Mediene pour neutraliser le clan présidentiel. L’Algérie aurait gagnée 5 ans. Au lieu de cela, n’écoutant que ses intérêts et ses pulsions, il a préféré comploté avec les Bouteflika, pour déstructurer la DRS et éliminer Mediene, comme si c’était le plus urgent pour l’Algérie. En 2014, il a raté une grande occasion de se racheter de ses turpitudes passées. Maintenant toutes ces manoeuvres et règlements de comptes entre clans arrivent trop tard, le peuple est sorti massivement dans la rue pour dire « rohou ga3 ».

    22
    13
    mahboul
    13 mai 2019 - 8 h 03 min

    pourLH le proces va se resumer a l ecamen de la justification du mandat de dépôt sans plus.com…com

    2
    7
    karimdz
    13 mai 2019 - 7 h 49 min

    Enfin, la justice fait son travail, la lutte contre la corruption passe par là.

    Il serait bien de diffuser certains procés en direct.

    23
    19
    ABC-GO
    13 mai 2019 - 7 h 40 min

    C’est de la foutaise et même de la justice mafieuse, comment puisse juger des personnes avec des affaires aussi importantes en très peut de temps même chez nos arrière cousins siciliens ne se fait pas, sauf si on a les meilleurs enquêteurs de la planète des singes et encore il faut ou moins deux ans d’enquête sauf si le coupable est déjà désigné, bientôt on va juger tout les citoyens qu’ils ne sont pas d’accord avec le régime actuel, quand les autres avance nous, nous reculons à grands pas, vingt ans de magouilles, vingt d’organisations de clans et. Bandes mafieuse

    32
    10
      Rezki
      13 mai 2019 - 8 h 02 min

      Ils ne sont pas jugés pour un doute, mais une accusation confirmée et prouvée de leurs implications de conspiration contre le pays. Donc, dans ce dossier ces gens peuvent être jugé et condamnés. On n’est pas dans la Roumanie de 1989 ou Nicolae Ceaușescu a été fusillé après 3 jours de manifestation populaire.

      14
      18
        Anonyme
        13 mai 2019 - 8 h 19 min

        Contre le pays, ou contre GaÏd Salah ??
        Vouloir envoyer à la retraite l’octogénaire Gaïd Salah, c’est comploter contre le pays ??

        18
        5
        ABC-GO
        13 mai 2019 - 13 h 10 min

        [email protected] Mr Chikhi et Mr Haddad aussi,ont complotés contre les nouveaux chefs qui font qu’a leurs tètes;ils sont entrains faire endormir à nouveau le peuple qui s’est réveillé après 20 ans de longue sommeil causé par un remède venant d’Oujda et environs

        10
        1
      Zaatar
      13 mai 2019 - 8 h 06 min

      Et le meilleur est à venir…

      21
      2
        Abou Langi
        13 mai 2019 - 9 h 03 min

        Moua je crois que Gaid Salah n’est pas H’mida.

        Jamais H’mida ne se serait mis si dangereusement en avant.

        Comme tu le dis si poétiquement : »le meilleur est à venir » .
        Je crois que comme nous ne sommes pas prêts de sortir de la m… qu’il faut qu’on se mette à construire en dur et pour longtemps dedans.

        6
        2
          Anonyme
          13 mai 2019 - 9 h 31 min

          Les gars, continuez à surveiller le taux de change et pensez plutot à préparer vos prochaines vacances en Algerie.
          Vos commentaires creux, vides, mais surtout opportunistes, bien calés dans le canapé en région parisienne, n’apportent pas grand chose de constructif…
          On dirait un salon de thé, ou on vient, au chaud et à l’abri, refaire le monde et decerner des bons points et des mauvais points.
          Puis une fois le thé avalé, on rentre chez soi, s’installer le canapé…
          Je préfère encore un militaire sur le terrain, qu’un lache opportuniste qui met son temps et son energie à déconstruire tout ce qui ne lui convient pas…Le peuple algérien n’a que faire de vos saillies verbales et autres pseudo jeux de mots…Si vous pouviez moins squatter les réseaux sociaux avec divers pseudos.. …
          On dirait des types payés pour baver sur l’Algerie, mais pas sur tous les thèmes ni sur tous les actuers de ce pays et ses voisins ( le maroc par exemple…).

          13
          16
          Zaatar
          13 mai 2019 - 10 h 36 min

          @Anonyme
          13 mai 2019 – 9 h 31 min

          ça vous a irrité je crois. Notre dialogue à la menthe et aux couleurs de l’arc en ciel vous ont été des feuilles d’acacias je pense. Désolé de vous avoir irrité. Mais voyez vous, en termes de commentaires creux le votre résonne beaucoup plus, d’autant plus que vous avancez des choses dont vous ne savez rien. Exemple, » opportunistes, bien calés dans le canapé en région parisienne ». En quoi voyez vous que je suis en région parisienne? pourquoi pas en région thaïlandaise tiens? ou ougandaise? des débilités, c’est très facile de les faire sortir.

          15
          8
          Zaatar
          13 mai 2019 - 10 h 39 min

          Cher Abou Langi je te salue,
          j’ai mon bunker à toute épreuve. Même le président serait en sécurité au cas où… mais pas Bensalah.

          11
          3
          Abou Langi
          13 mai 2019 - 10 h 40 min

          Ya Chikh Anonyme

          Cela s’appelle un forum où chacun vient avec ses propres idées. Pas une mosquée où on écoute edarse du minbar. nous nous sommes où il faut c’est vous qui vous êtes trompé de mosquée. Si vous avez envie de casser du marocain allez y donc à votre guise ,on ne vous empêche pas. Chacun sa m….!

          12
          4
          Anonyme
          13 mai 2019 - 10 h 47 min

          @Zaatar
          13 mai 2019 – 10 h 36 min

          irrité ? Que nenni…Profitez de la parole que AP vous laisse à longueurs d’heures et de journées…Vous avez tellement de choses à dire sur des personnes tellement ciblées…Après, entre nous, que vous soyez en Thailande, au Maroc ou au Bhoutan…Comme dirait l’autre  » rien à carré »…

          Je relevais simplement un fait sur ce site. Je vous souhaite bonne continuation, parce que s’agissant de la persévérance, vous forcez l’admiration, on dirait presque un job payé à temps plein ( avec ou sans canapé et thé…)
          En espérant modestement que je puisse bénéficier auprès de vos amis modérateurs d AP de la publication de ma modeste réponse..( désolé j’ai essayer de faire des calambours…)

          6
          10
          Basta
          13 mai 2019 - 19 h 11 min

          Toi et ton acolyte abu tortor vous polluez cet espace

          1
          3
        Abou Stroff
        13 mai 2019 - 10 h 01 min

        et lou miyour, serait il que gaïd décide de se présenter comme candidat aux élections présidentielles et de récolter 96,69% des voix?

        11
        3
          Abou Langi
          13 mai 2019 - 10 h 42 min

          On y va , on y va, Tovarich!

          9
          3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.