Le hirak pacifique algérien et la règle des 3,5% selon les Britanniques

etudiants mouvements populaires
Manifestation pacifique des étudiants ce mardi à Alger. PPAgency

Par Kamel M. – Selon une étude sur les différents mouvements populaires à travers de nombreux pays, dont l’Algérie, le nouveau concept de la révolution non violente doit répondre à un certain nombre de critères pour «réussir» à renverser le régime. Un de ces critères consiste à réunir 3,5% de la population autour d’une action dans ce sens pour que le «succès» soit «inévitable».

Selon l’étude rapportée par la chaîne britannique BBC, «il n’y a pas eu de mouvements qui auraient échoué après avoir atteint 3,5% de participation». Les auteurs de l’étude, qui admettent avoir eux-mêmes été étonnés par les statistiques auxquelles ils sont parvenus, expliquent néanmoins qu’une des raisons les plus «évidentes» qui font que les «révolutions pacifiques» rassemblent un grand nombre de manifestants réside dans le fait que les manifestations violentes «excluent nécessairement les personnes qui craignent les effusions de sang».

L’étude précise, par ailleurs, que les manifestations non violentes ne nécessitent pas une condition physique pour y prendre part et ne limitent donc pas le nombre de participants. «Vous n’avez pas besoin d’être en forme et en bonne santé pour participer à une grève, alors que les manifestations violentes ont tendance à s’appuyer sur le soutien de jeunes hommes en bonne forme physique.» Autre argument en faveur de cette nouvelle tendance : la disposition à la persuasion, d’où le nombre élevé de citoyens qui veulent adhérer à la démarche, alors qu’une approche violente nécessite une logistique lourde et une action clandestine.

«En mobilisant un large soutien au sein de la population, les manifestations non violentes ont également plus de chances de gagner le soutien de la police et de l’armée», souligne l’étude qui note que la présence de femmes et d’enfants parmi les manifestants rend toute répression impossible car les membres des forces de l’ordre craindraient que des membres de leur famille ou des amis se trouvent parmi les protestataires.

En Algérie, 3,5% de la population représentent 1 400 000 citoyens qui, chacun, peut mobiliser plusieurs dizaines à travers les réseaux sociaux, d’où le nombre impressionnant – 20 millions, selon des statistiques non officielles – de manifestants dès le premier vendredi du hirak.

L’étude britannique démontre qu’une manifestation, qu’elle soit violente ou non violente, n’est en aucun cas spontanée, quand bien même les revendications sont légitimes et le véritable facteur déclencheur demeure la persistance des régimes à vouloir imposer leur diktat, lui aussi sous une forme en apparence non violente.

K. M.

Comment (18)

    Nasser
    15 mai 2019 - 20 h 29 min

    Cela ne nous intéresse pas!
    Leurs études sont faites pour leurs intérêts!

    A propos de « 20 millions, selon des statistiques non officielles  » ajouté (presque la moitié de la population), c’est de la désinformation qui trompe les abrutis!
    Pour contenir 20 millions de personnes, Il faudra (à raison de 4 pers/m2) un boulevard de 280 km de long et 18 m de large (soit la distance Alger/Sétif)
    SI l’on compte 10 grandes villes d’Algérie, il faudra 28 km pour chaque ville !!
    Est-ce raisonnable?

    6
    9
      Lghoul
      18 mai 2019 - 9 h 47 min

      On sait que tu es un supporter du systeme mais 20 millions c’est la SOMME de tous les manifestants a travers les villes du pays. Alors arrete ta desinfirmation et tes contres pieds.

      2
      1
        Anonyme
        20 mai 2019 - 15 h 30 min

        Tu ne vois même pas que tu dis des ……

    Selecto
    15 mai 2019 - 19 h 37 min

    L’ambassade et les consulats avaient organisé un rassemblement de soutien a Bouteflika avant sa démission a la place de la République, il y avait maximum 20 personnes malgré les moyens mobilisés et les associations qui squattent les consulats.

      HTM - ح ط م
      16 mai 2019 - 7 h 12 min

      كلام كله إبداع
      حراك ما حراك
      وقتاه نشوفو نتيجة إيجابية
      يامحاينكم الوقت راه يفوت، وعدد الجزائريين المناهضين للحراك بتزايد مستمر

    Anonyme
    15 mai 2019 - 18 h 22 min

    J’en viens à penser que les peuples quel qu’il soit veule être pris pour des demeurés qui souhaitent être effrayés par des croquemitaines. Ce doit être une sorte de régression infantile qui permet de ne pas affronter les vrais problèmes (Corruption ,surpopulation, dérive climatique, etc.), une sorte de névrose mais à l’échelle civilisationnelle.

    10
    5
    Anonyme
    15 mai 2019 - 16 h 52 min

    Que L’idée vienne de tata May ou d’un gugus tapis dans son ombre, moi je vois que les Brits commencent à perdre le Nord qui est pourtant tout près.
    Il n’y a ni 3.5 pc ni sidi ben zekri. les doses se comptent désormais en termes homéopathiques et les prescriptions ne sont plus si aisées; même pour les Brits.
    Enfin…personne ne va nier que c’est agréable de tirer des ballshits à chaque fois qu’on en a envie, mais il y’en a des fois où ce sont les autres qui vous donnent l’occasion de le faire.
    Attention! il y’a beaucoup de dribbleurs qui courent les sphères stratégiques et, une fois n’est pas à prendre comme coutume, je me permet présentement l’audace de conseiller les Brits de revoir leurs cordonnées, puisque le Nord c’est pas d’ce coté.
    Cheers.

    12
    6
    anonyme
    15 mai 2019 - 15 h 20 min

    Le peuple algérien cherche la démocratie c’est son droit le plus absolu ,malheureusement le chemin est long même très long et semé d’embûches ;beaucoup des pays, que je nomme pas et vous laisse deviner, qui ont de l’influences ou exercent des pressions sur le pouvoir algérien verraient leur intérêts menacés en Algérie si jamais le peuple reprenaient son destin .

    24
    1
    Tin-Hinane
    15 mai 2019 - 14 h 33 min

    Les anglais !… Maintenant qu’ils ont fini de fomenter les révolutions (révolution orange, de jasmin, de printemps etc…) ils les commentent et font les statistiques. Nous n’avons vraiment pas besoin que la GB se donne le mal de nous démontrer qu’une révolution quelque soit sa nature n’est jamais spontanée, nous le savons et nous le savions. La seule petite différence c’est que tout dépend justement de qui l’organise.
    Il y a d’un côté des gens bien qui veulent le bien du peuple et éviter l’écoulement de sang, les flash balls, les morts et les blessés, des gens qui aiment leur pays, leur peuple, qui ne sont pas des traîtres, des gens qui sont attachés à des valeurs humaines, à la justice à l’équité.
    De l’autre côté il y a les occidentaux et leurs complices autochtones, qui les servent, eux sont des fomentateurs de fausses révolutions, leur but est de plonger les peuples dans le chaos, l’injustice, le pillage, la hogra, la mort et des fléaux de toute sorte. Les anglais peuvent être tranquilles nous savons tous que c’étaient eux avec leurs complices de l’ex Fis et du Gia qui avaient mis l’Algérie à feu et à sang, que leur vanité soit rassurée tout le monde sait que ce sont eux qui ont commis tous ces crimes. Quand aux statistiques ce ne sont jamais que des statistiques et rien de plus ils peuvent jouer avec si ça les amusent en même temps c’est un peu tout ce qui leur reste, les autres vivent leur vie et les anglais font les statistiques.

    18
    6
    Anonyme
    15 mai 2019 - 10 h 56 min

    Et si Abedelaziz Bouteflika n’était pas tombé malade et n’avait pas eu AVC? Que serait-il passé? That’s the question. All you need is Love.

    15
    8
      Kerboub
      15 mai 2019 - 11 h 28 min

      ALL we ( ALGERIAN PEOPLE) NEED is FREEDOM and DEMOCRATY

      12
      2
      Elephant Man
      15 mai 2019 - 12 h 15 min

      @Anonyme 10h56
      « Assad mérite la mort ne mérite pas d’être sur terre. Le Front Al Nosra fait du bon boulot » dixit Fabius.
      Une syrisation de l’Algérie est planifiée depuis longtemps par l’axe Washington Tel-Aviv…

      15
      12
      Elephant Man
      15 mai 2019 - 12 h 19 min

      @Anonyme 10h56
      Tout est toujours question de timing.

      12
      6
    Elephant Man
    15 mai 2019 - 9 h 38 min

    « L’étude britannique démontre qu’une manifestation, qu’elle soit violente ou non, n’est en aucun cas spontanée ».
    Les britanniques en savent quelque chose guerre terroriste sioniste par procuration décennie noire, guerre terroriste sioniste par procuration en Syrie, création des Frères musulmans par le MI5…..
    Encore une fois l’interview de Mr Bensaada.
    Donc encore VIGILANCE ACCRUE.
    En ce jour 15/05/19, commémoration de la Nakba Usurpation de la PALESTINE ou création de l’entité sioniste 15/05/1948 et ce que les Britanniques et israéliens ont fait subir aux Palestiniens.

    31
    7
      Nous sommes des génies.
      15 mai 2019 - 13 h 00 min

      On ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs.
      Qui pourrait croire encore qu’en 2019 un événement aussi grandiose puisse être spontané ?
      Nos grands Satan à nous, la France et ses colons, n’ont ils pas été surpris par le Génie Patriotique Algérien une certaine nuit de 1954 alors qu’ils festoyaient le plus normalement du monde, dans la gaieté et la joie, en l’honneur de tous les saints. (fête de la saint sylvestre).
      C’est mon avis, NOUS sommes les concepteurs et les fabriquant de nos révolutions. Gloire à Allah, Gloire à nos valeureux martyrs. Gloire génie de nos patriotes.

      42
      2
    Antisioniste
    15 mai 2019 - 9 h 27 min

    En plus d’être fier de mon algérianité, je suis extrêmement fier de tout nos jeunes et particulièrement nos étudiants et étudiantes.
    voila se qui été écrit sur une des pancarte de nos étudiants

    Un peuple formidable mérite mieux qu’un système fort minable.

    57
    2
      Anonyme
      16 mai 2019 - 5 h 16 min

      Comme le chante Stromae :
      Formidable, formidable
      Elle était formidable (la population algérienne)
      J’étais fort minable (le pouvoir)
      …….

      6
      3
    ABC-NO
    15 mai 2019 - 9 h 21 min

    Espérant que oui, surtout pas a mi chemin chemin de la victoire, nous devons Vaincre El hogra, l’injustice, la corruption, et la soumission, ne pas décevoir les générations futures, nos anciens ont libéré le pays des mains du colonialisme barbare et nous de leur collabos corrompus

    52
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.